Les 15 conseils du Padre Pio à ceux qui souffrent…†††Article du site d’Aleteia.†


Il ne vous est pas toujours facile de tenir bon dans l’espoir et la fidélité ? Alors, lisez ceci †††

padre pio-jbkssugxiyj4nwgtaf8vu5mrz-ebjrcec1wefxlbqotxgp5aov3gzmh-nmqcrd5pudpoh7q9vyohdexusqca1yjksm9c

De temps à autres, Dieu envoie sur Terre quelques personnes extraordinaires, qui servent de ponts entre la terre et le ciel, et qui permettent à des milliers d’autres personnes de profiter du Paradis éternel.

Le XXème siècle nous a laissé un homme très spécial : le Padre Pio de Pietrelcina, un religieux capucin originaire de cette bourgade du sud de l’Italie, décédé en 1968 à San Giovanni Rotondo. Sa Sainteté Jean Paul II l’a canonisé en 2002, lors d’une cérémonie qui a battu tous les records de participation. On peut dire que c’est, aujourd’hui, le saint le plus vénéré d’Italie.

Père Pio a reçu des dons spéciaux de Dieu, comme la capacité à discerner les âmes et à lire dans les consciences ; des guérisons miraculeuses ; le don d’ubiquité ; le don des larmes ; le parfum des roses ; et surtout, les stigmates aux pieds, aux mains et aux hanches dont il a souffert pendant 50 ans.

Tout au long de sa vie, il a écrit des milliers de lettres aux personnes qu’il guidait spirituellement, et ces lettres sont une source de sagesse chrétienne, pratique et de grande utilité.

Nous vous présentons ci-dessous une courte sélection de pensées de Père Pio face à la souffrance, extraites de ses lettres ; ces pensées nous donnent l’espérance et élèvent notre âme :

oiseauphalarope1


  1. La souffrance vécue de manière chrétienne est la condition qu’a fixée Dieu, créateur de toutes les grâces et de tous les dons qui mènent au salut, pour nous accorder la gloire.
  2. Plus on souffre, plus on reçoit d’amour.
  3. Jésus veut occuper l’entièreté de votre cœur.
  4. Dieu veut que votre incapacité soit le siège de sa toute-puissance.
  5. La foi est la torche qui guide les pas des esprits désolés.
  6. Dans le tumulte des passions et des vicissitudes adverses, que l’espoir béni de l’inépuisable miséricorde de Dieu nous vienne en aide.
  7. Ne placez toute votre confiance qu’en Dieu.
  8. Le meilleur réconfort est celui qui vient de la prière.
  9. N’ayez peur de rien. Bien au contraire, estimez-vous heureux d’avoir été considéré digne et participez aux douleurs de l’Homme-Dieu.
  10. Dieu vous laisse dans ces ténèbres pour votre gloire : c’est là la grande opportunité de votre progrès spirituel.
  11. Le bonheur ne se trouve que dans le Ciel.
  12. Plus les tentations du Diable se font fortes, plus notre âme est proche de Dieu.
  13. Bénissez le Seigneur pour votre souffrance et acceptez de boire le calice du Gethsémani.
  14. Supportez les souffrances tout au long de votre vie afin de pouvoir participer à celles du Christ.
  15. La prière est la meilleure arme dont nous disposions : c’est une clé qui nous ouvre le cœur de Dieu.

jésus dans bras de marie


https://fr.aleteia.org/2015/09/28/les-15-conseils-du-padre-pio-a-ceux-qui-souffrent/

 

Publicités

Padre Pio, la terre vous fête le 23 Septembre…* Nous avons besoin de votre aide mon Père ! Vidéo*Visage du Padre Pio apparaît dans la fenêtre*


Vous pouvez voir dans cette vidéo le visage de Padre Pio dans la fenêtre


croix jesus PADRE PIO, JE VOUS PRIE…

PRIEZ POUR NOUS croix jesus

Padre Pio, notre terre est en train de mourir,  ET NOUS, LES ENFANTS DE DIEU SOMMES EN TRAIN D’AGONISER vous qui étiez de votre vivant sur la terre un prêtre qui possédait un excellent discernement. Ô Padre Pio, il n’y a presque plus personne dans nos églises, le Dimanche les gens préfèrent s’adonner à leur sport ou activité préférée.

J’ai une faveur à vous demander…puisque vous êtes appuyé sur le Coeur de Jésus et de  notre Maman du Ciel, vous avez plus de poids devant le Seigneur que nous ici qui n’avons pas encore atteint la « sainteté ». SOUVENEZ VOUS QU’AVANT DE MOURIR VOUS AVEZ DIT QUE SI QUELQU’UN AVAIT BESOIN DE VOTRE AIDE APRÈS VOTRE MORT, QUE NOUS POUVIONS LE DEMANDER….ALORS…..

 

Je vous demande ou encore mieux je vous supplie Padre Pio d’implorer notre Dieu de nous envoyer de Saints Prêtres…ET DE SUPPLIER AUSSI POUR LA PAIX SUR LA TERRE


MERCI PADRE PIO….


 

Vidéo (21 min) Résumé SOTT des changements terrestres – Mois d’Août 2017 – Conditions météorologiques extrêmes, Révolte de la planète et Météorites*Ce genre de vidéo devrait nous inciter à prier*



Résumé des changements terrestres

– Août 2017

Alors qu’une grande partie du monde occidental et des médias qui leur sont associés se concentrent sur les ouragans Harvey et Irma depuis une dizaine de jours, vous pourriez être pardonnés de penser que le reste du monde était parallèlement relativement paisible, d’un point de vue climatique.

Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. En fait, l’ouragan Harvey s’est manifesté à la fin d’un autre mois de météorologie « anormale » et gravement destructrice dans le monde, dont certaines ont fait de Harvey un aspect relativement bénin.

En prenant en compte les nouveaux records d’inondations « historiques » sur presque tous les continents associés aux glissements de terrain mortels qui s’ensuivent et le nombre alarmant de violentes tempêtes et de feux de forêt hors de contrôle, le chaos climatique et environnemental a une fois encore défini la réalité de la vie sur la planète Terre en août.


 

MESSAGE DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST…à sa Fille Bien-Aimée, Luz de Maria…reçu le 10 Septembre 2017*Vous vous dirigez vers la Grande Purification, et l’enchainement des événements que vous connaissez déjà bien, il sera difficile de vous aider les uns les autres.*


Sacré-Cœur-de-Jésus

Mon Peuple bien-aimé :

Je vous bénis, enfants de mon Très Sacré Cœur.

Je regarde Mon Peuple dans une grande confusion, avec des craintes, non de manquer de moi mais face à ce qui représente pour eux un danger.

Certains ont l’impression qu’ils sont totalement vrais envers Moi et que leurs œuvres et agissements sont suffisamment purs et dévoués pour réparer toute l’Humanité. Ceci enfants, c’est de l’orgueil. Je ne Me reposerai pas jusqu’à ce que la plupart de Mes enfants revienne à Moi.

Comme Mendiant d’Amour Je cherche inlassablement des âmes, Je ne désire qu’aucun de Mes enfants se perde.

VOUS ÊTES MES DISCIPLES ET VOUS DEVEZ ÊTRE RESPECTUEUX DE MA VÉRITÉ, MAIS VOUS N’ÊTES PAS LA VÉRITÉ.

mendiant

Je vous appelle une et autre foi car l’homme a l’habitude d’oublier rapidement et ce n’est pas Mon Désir que vous oubliez ce que Je vous demande et ce que vous devez accomplir pour vous maintenir sur Mon Chemin.

 

MON PEUPLE, PRIEZ À TEMPS ET CONTRETEMPS EN ÉTANT CONSCIENT DE CHAQUE PAROLE, POUR QUE CETTE CONSCIENCE PRÉVALE MÊME LORSQUE VOUS AUREZ TERMINÉ DE PRIER, ET POUR QU’AINSI VOUS CONTINUIEZ À PRIER AU TRAVERS DE VOS ACTES ET DE VOS ŒUVRES.

 

Tout ce qui émerge de vous doit être le produit de cette prière continue en esprit et vérité pour que vous fassiez le bien et le propagiez partout.

L’Humanité souffre de soif d’amour, de soif de foi, de soif d’espérance, de soif de charité. L’Humanité en cet instant vit les excès du libre arbitre mal employé et livré à ce qui M’offense.

La foi n’existe pas?, vous doutez de l’explication de Ma Parole et de celle de Ma Mère et de ce qui provient de la Maison de Mon Père. Vous doutez avec une grande ignorance, de celle de laquelle vous ne voulez pas sortir.

barre-mauve-separateur-fleur2

 CERTAINS DE MES ENFANTS ONT PRIS POSSESSION DE MA VÉRITÉ, MAIS CE SONT LES PLUS ORGUEILLEUX, CAR ILS CROIENT POSSÉDER LES PENSÉES DIVINES ET ILS JUGENT CONSTAMMENT.

IGNORANT EST L’HOMME QUI, SE SACHANT LIMITER, ÉMET DES JUGEMENTS CONTRE NOTRE VOLONTÉ.

 

Mon Peuple, cet instant de calamité pour cette génération se produit dans cette obstination, dans cette idiotie humaine qui vous fait vous sentir au-dessus de Notre Volonté. Les intérêts prévalent en vous et jusqu’aux mots sont exprimés avec cette teinte personnelle qui fait que ce que vous pensez est meilleur pour vous.

 

Vous avez négligé Notre Volonté sans mesurer les œuvres et les actes, c’est pour ça que vous vous trouvez face au résultat néfaste de ce que vous avez produit.

purification

Chaque événement pour lequel Nous vous avons prévenu s’accomplira. Aucun ne restera sans avoir été réalisé à un instant ou à un autre, mais ils se réaliseront pour cette génération si perverse. Vous vous dirigez vers la Grande Purification, et l’enchainement des événements que vous connaissez déjà bien, mais qui se dérouleront de telle façon qu’il sera difficile de vous aider les uns les autres.

 

Les actions des uns envers les autres vous mèneront vers de grands conflits dans les pays dont vous vous doutez le moins. L’Humanité ignore que les éléments se retrouvent altérés et ceux-ci altèrent le processus normal de l’homme, se manifestant en émeutes, protestations, menaces, terrorisme, usage des armes nucléaires… L’homme agit, il ne pense pas.

barre-mauve-separateur-fleur2

Mon Peuple, le Soleil émane de dangereuses émanations vers la Terre, ne vous exposez pas au Soleil, car  apparaissent des maladies inconnues produites par le Soleil.

Mon Peuple, la dévastation démesurée que l’homme a causée à la Nature est, en cet instant, regret pour l’homme.

croixjeunesse

« JE SUIS CELUI QUI SUIS » (EX. 3.14), MON PEUPLE ME MANQUE DE RESPECT, NE CONNAIT PAS MON OMNIPOTENCE ET ME RELÈGUENT POUR DE FAUSSES IDÉOLOGIES QU’IL CHOISIT TRÈS RAPIDEMENT.

 

Les assauts de la Nature, unis aux difficultés entre les grandes nations, causeront l’inattendu effondrement de l’économie et ce sera le regret de l’homme, de celui à qui fera désespérer la chute de son dieu.

 calamité

Enfants bien-aimés, restez vigilants, l’orbite de la Terre changera, la Terre continuera à trembler à un endroit et à un autre.

Priez Mes enfants, priez pour la Russie, elle souffrira à cause de la Nature.

Priez Mes enfants, priez pour les États Unis, ils souffrent à nouveau.

Priez Mes enfants, priez pour le Chili, il tremblera avec une grande force.

Priez pour l’Amérique Centrale, la terre tremble, et la Colombie tremblera avec force.

barre-mauve-separateur-fleur2

Mon Peuple bien-aimé :

CONTINUEZ A VOUS CONSACREZ AU CŒUR IMMACULÉ DE MA MÈRE ET À MON TRÈS SACRÉ CŒUR (1). Chaque consécration est une renaissance spirituelle pour vous, c’est un renoncement réitéré au mal et une adhésion réitérée à la Vérité.


Mon Peuple bien-aimé, priez pour l’Italie,

elle tremblera et sera attaquée.

ange-amour

MON ANGE DE PAIX EST LE FRUIT DE L’AMOUR DIVIN POUR CHACUN DE VOUS. IL VOUS DONNERA PAIX ET SANTÉ SPIRITUELLE. DANS LE SILENCE DE MON AMOUR DIVIN, EN MON NOM, IL ACCORDERA SANTÉ À CEUX QUI LE NÉCESSITENT POUR LE BIEN DE VOS ÂMES.

Ange gardien4

L’antéchrist va convoquer des foules pour faire de grands spectacles pour être acclamé par les hommes. C’est pour cela que Je vous appelle à l’accroissement spirituel et au discernement, à vous réconcilier avec Moi, à être porteur de Mon Amour, à réparer et à me voir dans le frère.

Enfants, prêtez attention : en cet instant certains hommes se proclament comme Mon même Esprit, eux sont utilisés par le mal, qui les induits en erreur. « JE SUIS CELUI QUI SUIS » (Ex. 3.14).

Soyez porteurs de Ma Vérité, non celle des hommes mais de Ma Vérité…
Décidez-vous et éliminez ce qui vous maintient attaché au mondain…

Potier 2

Abandonnez-vous à Notre Divine Volonté, soyez l’argile entre Nos Mains, occupez-vous pour être des créatures de bien et chassez en vous ce qui vous retient, ce que vous gardez dans l’ego humain et qui vous empêche de grandir. Vous devez changer les œuvres et les actes par de meilleurs œuvres et actes, attachés à Notre Volonté. Vous devez soumettre le mal qui reste dans l’ego humain, pour que vous soyez dociles et Me permettiez de vous modeler.

 

CELUI DE MES ENFANTS QUI NE SE SOUMET PAS À LUI-MÊME ET NE CHANGE PAS CE QU’IL DOIT CHANGER, CET ENFANT À MOI PARCOURRA UN PLUS LONG CHEMIN QUE CELUI QUI SE DÉCIDE À SOUMETTRE SON JE HUMAIN DANS LES DOMAINES QUI DOIVENT ÊTRE TRANSFORMÉS.

 

Mon Esprit Saint se trouve prêt à venir à votre secours mais pour cela, vous devez vous disposez et prendre la ferme décision de changer.

Mon Peuple, Je vous aime, Je vous appelle à préserver cette explication de Ma Parole.

Ma bénédiction est avec vous.

angel-Jesus-mary-021

Votre Jésus

JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ.
JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ.
JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ.

marie lumiere

 (1) Prière de Consécration au Sacré Cœur de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie…

 


COMMENTAIRE DE L’INSTRUMENT

Frères :

Dans ces instants notre Seigneur Jésus-Christ nous appelle à être plus près de Lui, à laisser le mondain derrière et à prendre Sa Parole qui est vie et vie en abondance.

Christ nous appelle à vivre la pratique de Sa Parole en cet instant qui est un instant d’engagement avec nous-mêmes, comme êtres humains et surtout et par-dessus tout, comme enfants de Dieu.

La souffrance de cette génération, comme Notre Mère Très Sainte nous l’a répété dans les Messages, n’est autre chose que la purification pour tant d’offenses commises envers Dieu, quand cette génération a donné son oui pour commettre des crimes contre le don le plus sacré : le Don de la vie, quand elle a encouragé les vices effrénés, choisissant l’adoration de Satan, donnant le oui à toute classe de mauvais traitements et dégradations morales et spirituelles face à l’abnégation du mal.

Notre Seigneur Jésus-Christ m’a mentionné que la Terre se trouve saturée, malade à cause du péché et du sang des innocents. Ceci fait que la même Nature réagit contre l’homme qu’Elle ne reconnait pas quand il agit hors de la Volonté Divine.

 

Frères, notre Seigneur S’est montré à moi blessé par la souffrance de l’homme en cet instant, Il souffre parce qu’Il nous aime, mais Il me dit que l’homme fait usage du libre arbitre et l’utilise pour s’éloigner de Lui et que Lui attend comme un Mendiant d’Amour. C’est pour cela qu’Il continue à nous appeler pour que nous sortions de l’aveuglement spirituel et nous nous prédisposions à dire OUI A DIEU !, c’est pour cela qu’Il prépare les Siens et nous demande une correspondance pour laquelle Il nous attendra sans se lasser.

Nous pensons que jamais ne suffira une prière supplémentaire, une consécration supplémentaire, un nouvel engagement, pour cela prions à temps et contretemps.

barre-mauve-separateur-fleur2


https://www.revelacionesmarianas.com/index.htm


 

Article de Daniel Paradis (La Bouchette-Québec-Canada)*LE SILENCE DE DIEU*…♥Pour beaucoup, le silence de Dieu est vu comme un scandale…♥


bible-2

«Nous avons la liberté de vivre avec Dieu, de vivre sans Dieu, et même de vivre contre Dieu.»

 

Qu’y a-t-il en effet de plus paradoxal  qu’un Dieu de la Révélation qui devient silencieux?  Le silence de Dieu, dont la Bible nous parle et que chacun d’entre nous expérimente un jour ou l’autre, a de quoi nous effrayer.

 

Faut-il alors douter de Dieu, ne plus croire à sa Miséricorde, restreindre sa toute-puissance, voire son indifférence? Faut-il déclarer Dieu indifférent  aux problèmes du monde? Faut-il aller jusqu’à le dire absent  de la vie d’ici-bas? Peut-être inexistant? Ce silence de Dieu, problème on ne peut plus actuel, préoccupe à juste titre les croyants; il donne aux incroyants des raisons de ne pas croire, car pour certains, du silence à l’absence, il n’y a qu’un pas.

prodigue

Pour beaucoup, le silence de Dieu est vu comme un scandale : «Dieu n’est pas là, Dieu ne répond pas, il n’empêche pas le mal».

 

Pour certains, l’absence de Dieu peut-être pris comme absolu, rationnel, et c’est alors le discours des athées.Dieu n’est pas; il est absent du monde. En dehors de cette vie, il n’y a que le néant. Aujourd’hui la vie actuelle, fait l’écho de toutes ces interrogations. Un Dieu qui ne dit mot lorsque le monde souffre peut-il être un vrai Dieu?

 

Ainsi on désire «un Dieu» responsable, irréprochable. S’il est défaillant, on le chasse, on le rejette. Il est ainsi infréquentable, car pour plusieurs, Dieu est coupable de la non assistance envers l’humanité qui est en danger, parce que, par son silence, il est complice devant la souffrance inadmissible alors qu’on avait besoin de lui.

On désire un dieu à notre portée, un dieu qui devrait interdire tout mal et tout scandale de la souffrance des innocents.

Ainsi, nous percevons les silences de Dieu qui peuvent être pour nous, très douloureux. Ils se situent au cœur du drame humain.

bible

 

La Parole de Dieu (la Bible), pour sa part, ne donne pas de place à l’athéisme.

Elle nous donne des situations, de détresse où l’on se plaint de l’éloignement du Tout-Puissant dans certaines situations particulières. Même dans la nuit de la foi où voudrait s’exprimer le comble et la révolte devant une accumulation de souffrances qui nous pousseraient au désespoir, l’âme veut demeurer confiante en l’espérance de son Dieu.

Il y a le silence de Dieu quand nous prions et que nous n’obtenons pas de réponse : «Entends ma prière, ô mon Dieu, ne te dérobe pas à ma supplication» (Ps 55, 2).

Ce silence n’implique pas l’absence de Dieu puisqu’une prière est exprimée.

«Je me souviens des jours d’autrefois, je me redis toutes tes actions, sur l’œuvre de tes mains je médite.

Je tends les mains vers toi, me voici devant toi comme une terre assoiffée.

Le souffle en moi s’épuise, mon cœur au fond de moi s’épouvante» (Ps 142, 5-6. 4).

«…je médite en mon cœur, et mon esprit s’interroge.

 «Le Seigneur ne fera-t-il que rejeter, ne sera-t-il jamais plus favorable ?

 Son amour a-t-il donc disparu ? S’est-elle éteinte, d’âge en âge, la parole ?

 Dieu oublierait-il d’avoir pitié, dans sa colère a-t-il fermé ses entrailles ?

 J’ai dit : « Une chose me fait mal, la droite du Très-Haut a changé. » (Ps 76, 7-11).

 

 Il y a l’autre expérience, de celui qui est confronté par la souffrance et il ne trouve plus la force d’espérer et de crier vers Dieu. Il ne s’agit pas ici d’une absence radicale mais d’une distance. C’est le tourment de tous les souffrants qui traversent des épreuves et se sentent abandonnés, voir désespérés.

jésus agneau

Pour le prophète Job, le silence de Dieu devient un mur infranchissable : « Si je crie à la violence, pas de réponse, si je fais appel, pas de justice. Il a barré ma route  pour que je ne passe pas, et sur mes sentiers, il met des ténèbres.» (Job : 19, 7-8).  «Mes larmes, c’est là mon pain, le jour la nuit, moi qui tout le jour entends dire : Où-est-il ton Dieu». (Ps 42, 4).

 

Le silence divin laisse s’exprimer la voix de la souffrance, du désespoir et du doute. Dieu désire, que dans son silence, jaillisse l’espérance dans ses enfants qui se heurtent à la peine et à la désolation de l’abandon.

Dans le plus dure de l’épreuve, un cri d’espérance peut s’élever vers Dieu, quelle soit la profondeur du drame et de la détresse vécue. La foi pure se vit à travers et contre le silence de Dieu. Devant ce silence, beaucoup se sont tournés vers l’idolâtrie sous toutes ses formes.

 

Dieu ne peut être apprécié que si l’on a d’abord fait l’expérience de son absence. Elle devient une présence par la persistance du souvenir de ses bienfaits passés et l’attente d’un retour : «Nos pères comptaient sur toi; ils comptaient sur toi, et tu les libérais. Ils criaient vers Toi et ils étaient délivrés; ils comptaient sur Toi, et ils n’étaient pas déçus» (Ps 22, 5-6).

 

«La création entière, dans sa propre nature, était remodelée au service de tes décrets, pour que tes enfants soient gardés sains et saufs.

 On vit la nuée recouvrir le camp de son ombre, on vit la terre sèche émerger là où il n’y avait eu que de l’eau ; de la mer Rouge surgit un chemin sans obstacles et, des flots impétueux, une plaine verdoyante.

 C’est là que le peuple entier, protégé par ta main, traversa en contemplant des prodiges merveilleux.

 Ils étaient comme des chevaux dans un pré, ils bondissaient comme des agneaux et chantaient ta louange, Seigneur : tu les avais délivrés.» (Sg 19, 6-9).

Nos pères nous ont aussi raconté le témoignage des témoins de l’œuvre de la Rédemption, accompli par le Christ.

 

Jésus a affronté lui-même le grand mystère du silence de son Père. Jésus meurt dans un cri qui n’atteint qu’un silence. Au Golgotha on n’entendra pas la voix du Père. Au jour de la crucifixion du Fils, le Père est resté silencieux, disons plutôt qu’il a parlé par la croix de son Fils. Dieu a parlé le langage de la croix.

Suspendu au bois, le Verbe, lui aussi est devenu silence et silence de mort, mais de mort rédemptrice. Sur la croix tout est dit. Donner sa vie pour ses amis aura été le dernier mot.

Jésus a assumé toutes les expériences douloureuses du silence. Il a prix l’abandon comme chemin de Vie : «Père entre tes mains, je remets mon esprit». (Luc 23, 46). Ainsi pour Dieu, sa bonté, est de se donner sans réserve.

 croixjeunesse

La Croix du Christ nous apprend que, lorsque Dieu reste silencieux, c’est qu’il est là tout proche, à souffrir avec nous. Dieu demeure silencieux dans la souffrance, parce que dans la souffrance il parle de rédemption et la rédemption ne se fait qu’à travers la croix silencieuse où tout est dit. Beaucoup vivent avec ce sentiment : nous vivons dans une société tellement sûre et bonne, nous n´avons plus  besoin de Dieu pour nous en sortir.

Il y en a aussi, la plupart d´entre nous, qui crient vers Dieu lorsque la situation est suffisamment difficile.

Là où il y a une grande détresse, il y a probablement beaucoup de prières. Mais Jésus n´est-il présent  que pour être  notre « dernier recours » ?

Alors pourquoi attendre qu´une catastrophe ait lieu pour se tourner vers lui ?

séisme chili

Dieu est avec nous en tout lieu, puisqu’il réside en nous.

Le silence de Dieu est insupportable lorsque l’on attend une réponse de Lui! Nous aimerions que Dieu fasse entrer sa volonté dans la nôtre.

 

Combien de fois, avons-nous adressé des prières importantes au ciel et nous avons subi le grand silence de Dieu, qu’il ne voulait pas nous exaucer. Dieu n’ est-il pas notre Père, ne nous appelle-t-il pas ses enfants ?

Pourquoi Dieu ne répond-il pas à ma prière ? Pourquoi se tait-il ? Pourquoi Dieu est-il sourd ?

Quand nos prières restent sans réponse, le doute nous assaille. En réalité, c’est toujours Dieu qui nous interpelle le premier, et c’est à nous de répondre en lui demandant comment notre vie peut répondre à son appel et en apprenant à son écoute l’espérance et la patience dans les épreuves.

«Dieu est bien plus grand que l’homme. Pourquoi lui fais-tu un procès ? Il n’a de compte à rendre pour aucun de ses actes.

 Et pourtant, Dieu nous parle, tantôt d’une manière et puis tantôt d’une autre. Mais l’on n’y prend pas garde.  Il parle par des songes et des visions nocturnes, quand un profond sommeil accable les humains endormis sur leur couche. (sur leur lit) (Job 33, 12-15).

jésus manteau touché 

«Dans les épreuves, la réaction naturelle est celle de vouloir trouver un sens à notre souffrance : pourquoi ma souffrance ? Et si je n’en trouve pas, alors je cherche des remèdes « extérieurs » pour compenser.

 

 

La seule solution est intérieure cependant : il s’agit de poser des actes de foi et d’abandon jour après jour, de croire en la présence de Dieu dans la souffrance, et d’arrêter pour l’instant d’interroger le « pourquoi ».

 

Il y a 2 sortes de foi. La foi, la prière qui est exaucée, et elle est lumière. Il y a aussi la foi, la prière qui n’est pas exaucée, et elle est ténèbres, tout va mal.

La vraie foi commence quand Dieu ne répond pas, quand on ne comprend plus rien, que l’on ne voit plus, qu’il n’y a pas d’issue dans notre vie.

 

Dieu veut éprouver notre foi et notre patience. Dans la vie, il arrive que nous devions agir comme Abraham, il faut parfois partir avec notre épreuve et nos souffrances sans savoir où l’on va avec tout ce qui nous fait mal au cœur.  Une parole de Dieu doit nous suffire pour avancer.

La prière est un chemin vers Dieu, parfois semé d’embûches. Dans la foi, il faut apprendre à aller plus loin, persévérer, apprendre à nous laisser transformer.

La foi c’est de dépasser l’épreuve. La foi c’est la certitude que toute ténèbres, débouche dans la lumière car pour Dieu même les ténèbres sont lumière. «Même la ténèbres pour toi n’est pas ténèbres, et la nuit comme le jour est lumière !» (Ps 138,12).

 DIEU EST LUMIERE

Même si parfois, il vous semble qu’Il n’existe plus pour vous. Croyez malgré tout à sa présence, car croire en lui est un acte de foi en sa parole. «Le Seigneur ne prend pas de gyrophare pour se faire entendre ! »

Apprenez à vous abandonner entre ses mains, à tous lui remettre ce que vous êtes, avec vos faiblesses, vos inquiétudes, vos peurs, vos souffrances.

«Dieu est cet Inconnu, par-dessus le gouffre de l’absence, qui s’éveille en nos cœurs et nos mains lorsque nous nous faisons proches du prochain.» : «Personne n’a jamais vu Dieu; mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous.» (1 Jn 4,12).

 

Un grand nombre d’entre nous aimerait qu’Il réponde conformément à nos désirs et caprices… mais le chemin de Dieu est différent.
Il connaît le passé, le présent et le futur (Heb 13 : 8.)
Dieu nous répond même dans le silence…nous devons être prêts à L’écouter et à L’attendre.

«Dieu fait grâce aux humbles. » (Jacques 4,6)

Dieu agit au travers de la souffrance et des épreuves. « La foi n’est pas nécessairement la force qui change les choses pour qu’elles soient comme nous les voudrions, mais le courage de les affronter telles qu’elles sont », car « si Dieu dit non, ce n’est pas pour nous priver d’une bénédiction, c’est parce qu’il en a une plus grande en réserve pour nous ».

Si douloureuse soit-elle pour nous, l’épreuve de notre nuit, dans le grand silence de Dieu, il faut l’interpréter comme un geste de miséricorde qui nous est accordée, afin de purifier notre pauvre cœur et nous conduire à plus de perfection.

CHEMIN LUMIERE DE DIEU

Puissiez-vous trouver dans les silences de Dieu un chemin de lumière, d’espérance et de vie.

Agissez comme une femme qui s’est aperçu qu’elle ne voit plus son petit enfant près d’elle. Elle se met à crier après lui, à le rechercher.

Dans les silences de Dieu, faites de même. Allez au fond de votre cœur,  de votre foi criez après lui en démontrant votre espérance et votre confiance, recherchez-le sans vous lassez, jusqu’à vous l’ayez retrouvé : «Vous me chercherez et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur : vous  me chercherez du fond de vous-même et je me laisserai trouvez par vous» (Jérémie 29, 13).

fleur-petite-rose

Le Seigneur nous encourage à chercher les indices de sa présence dans sa création. «Dieu n’a jamais dit : cherchez-moi dans le vide, dans le néant.» Il vient au devant de nous afin que nous puissions le trouver.

«J’aime ceux qui m’aiment,  et ceux qui me cherchent me trouvent.» (Prov.  8, 17).

Au-delà de toute épreuve, avec le Seigneur, il y toujours un lendemain pour un avenir meilleur. Sa résurrection en est le plus grand témoignage.

 

«Lorsque le Seigneur dépose une croix sur tes épaules, ce n’est pas pour te briser le dos, mais pour te faire tomber à genoux.» Devant la pesanteur de la croix, il y a des gens qui se mettent à genoux et d’autres qui se révoltent.

 

Mettez-vous à genoux et votre douleur deviendra lumière et gloire, car quand vous souffrez le ciel entre en vous. «Souffrir passe. Avoir souffert, demeure.» Le Seigneur, a soif de nos offrandes, et la base de l’offrande de vos souffrances, c’est l’amour.

 

«J’habite une haute et sainte demeure, mais je suis avec celui qui est broyé, humilié dans son esprit, pour ranimer l’esprit des humiliés, pour ranimer le cœur de ceux qu’on a broyés.» (Isaïe: 57, 15).

Si rien n’est trop petit pour Dieu, c’est parce que Dieu est transcendant et qu’il peut rétablir dans la dignité celui qui n’a pas de rang social.

 

Dieu est caché parce qu’il est transcendant et c’est bien comme tel que l’on doit le chercher dans la nuit de la foi. Je vous disais tout à l’heure : «Devant la pesanteur de la croix, de leur épreuve,  il y a des gens qui se mettent à genoux et d’autres qui se révoltent.»

fleur-petite-rose

Un prêtre racontait qu’il y avait une femme qui avait une fille. À l’âge de 26,  elle est décédée. Cette même jeune fille de 26 ans avait 3 jeunes enfants. Un jour la mère de la jeune fille qui est décédée, l’invite pour un repas et en parlant de sa fille décédée, elle dit au prêtre : «Dieu est un monstre». Elle était incapable de comprendre, tellement sa douleur de la perte de sa fille lui faisait souffrir. Elle en voulait à Dieu et aussi au prêtre, son représentant.

 

Il faut comprendre que dans la croix, dans l’épreuve il y a toujours le silence de Dieu et de nous, surgis une seule question : «Pourquoi» ou «Qu’ai-je fais au Bon Dieu pour que cela arrive». Nous ne trouverons jamais de réponse dans le «POURQUOI». Il n’y a que dans la foi que survienne des réponses.

 

Je vais vous raconter mon expérience. Vers l’âge de 8 mois et 13 jours, j’ai eu la poliomyélite dans les deux jambes. Dans le même temps, les médecins du temps ont pu me sauver une jambe mais l’autre est demeurée paralysée.

JÉSUS TOMBE AVEC CROIX

Au cours de mon adolescence, me déplaçant avec un appareil orthopédique et en voyant les autres enfants en bonne santé, je me suis moi aussi posé la même question : «Pourquoi» ou «Qu’ai-je fais au Bon Dieu pour que cela m’arrive à moi».

C’est seulement dans la foi que je pu trouver une réponse valable. À la messe, en écoutant la séquence de la Parole de Dieu où c’est l’histoire de l’aveugle-né. Lui aussi, cet homme a eu une épreuve à sa naissance puisqu’il est né aveugle.

 

Les disciples demandent à Jésus : «Qui des deux ont péché pour qu’il soit né aveugle ? Lui ou ses parents ?» Et Jésus de répondre : «Ni lui, ni ses parents. Mais c’est afin que la gloire  de Dieu se manifeste en lui». (Jn 9, 1-3).

fleur-petite-rose

Ce même évangile je l’ai transposé dans ma vie en redemandant les mêmes questions : «Seigneur, qui des deux ont péchés, pour que j’aie eu la poliomyélite dans les deux jambes. Moi ou mes parents ?»  Moi je n’avais que 8 mois.

 

Et Jésus de répondre : «Ni lui, ni ses parents. Mais c’est afin que la gloire  de Dieu se manifeste en lui».

Pour ma part je n’ai jamais vraiment compris le sens de cette épreuve. Il a fallu que j’attende 61 ans pour recevoir, si je puis dire, une réponse valable à mon questionnement.

Pour moi, la gloire de Dieu c’est manifesté de par ces paroles, car elle s’exprime de différente manière, la gloire de Dieu.

 

En  février 2015, dans un écrit au P. Michel, j’écrivais les paroles de Jésus qui m’expliquais le sens de l’épreuve de la poliomyélite, reçu presqu’à ma naissance.

Jésus s’exprimait en ces termes. Il est venu, par son agir, me dire : «voilà Daniel,  je te choisis,  je viens imprimer ma Croix dans ta personne, dans tout ton être  pour te dire que je vais être avec toi,  que je marcherai avec toi,  je vivrai avec toi et toi tu vivras avec moi. Nous serons liés, l’un à l’autre, par ma Croix. Je serai toi et toi tu seras moi. Nous serons inséparables  pour la vie».

 STE VÉRONIQUE Giovanni_Cariani_-_Road_to_Calvary_with_Veronica's_Veil_-_WGA04215

Ce n’est pas une pauvreté, une abomination que le Seigneur a voulu me donné, avant même que je puisse en prendre conscience, avant même que je puisse dire un seul mot. C’est pour Lui, l’un de ses plus grands trésors de la création : la Croix, où se fondent à la fois douleur et amour  et dont l’amour surpasse toute douleur, où l’amour surpasse l’épreuve du temps : « Il faut passer de la détresse à la Foi et de la Foi, au miracle” en n’oubliant jamais que : «Dans chaque Œuvre que Dieu produit, il y a toujours un bienfait».

C’est dans l’offrande et le silence que toute œuvre de rédemption s’accomplit. Ce que l’œil ne peut voir, ce que la raison est incapable de comprendre, voilà ce que le cœur, peut percevoir avec les yeux de la foi.

 

Dieu demeure toujours le Maître de l’histoire

«Ayez la joie de l’espérance, tenez bon dans l’épreuve, soyez assidus à la prière. Bénissez ceux qui vous persécutent ; souhaitez-leur du bien, et non pas du mal.

Soyez joyeux avec ceux qui sont dans la joie, pleurez avec ceux qui pleurent. »  Romains 12, 12. 14-15). 

CHEMIN LUMIERE DE DIEU

Fraternellement Daniel Paradis  Mardi 19 septembre 2017


FICHIER WORD: LE SILENCE DE DIEU


 

Vidéo-Enseignement (14 min) Avec le Père Henri Boulad*La chose la plus difficile au monde… PARDONNER …


barre fleur

La chose la plus difficile au monde…

♥PARDONNER♥

…………..DIFFICILE DE DIRE MIEUX…

MERCI MON PÈRE…………

…………..ÇÀ FAIT DU BIEN À L’ÂME !!


barre fleur


 

Appendices (3/6) *Première heure de souffrance.♥La Reine du Ciel quitte Bethléem. La Divine Volonté l’appelle au sacrifice héroïque d’offrir le petit Bébé Jésus pour le salut de la race humaine. La Purification.♥Luisa Piccarreta♥


♥—La Purification—♥

présentation de Jésus au temple

L’âme (Luisa) à sa Mère céleste:

Sainte Maman, me voici de nouveau auprès de toi pour t’accompagner au Temple où tu vas accomplir le plus grand des sacrifices: mettre la vie du céleste Enfant à la disposition de toutes les créatures, afin qu’elles puissent s’en servir pour trouver la sécurité et pour se sanctifier.

Mais, quelle souffrance, beaucoup s’en serviront pour l’offenser et même pour se perdre! Chère Maman, dépose le petit Jésus dans mon coeur et je te promets, je te jure, de toujours l’aimer et le garder comme la vie de mon pauvre coeur.

===============================

Leçon de la Reine du Ciel:

 Ma chère fille, comme je suis contente de t’avoir auprès de moi! Mon Coeur maternel veut te révéler son amour et te confier ses secrets. Dans un grand déversement d’amour, le céleste Enfant était descendu du Ciel sur la terre, avait été conçu, était né et sentait le besoin de faire connaître son amour et ses desseins.

Ça faisait quarante jours que nous étions dans la grotte de Bethléem, la première demeure de mon Fils sur la terre. Que de merveilles se sont passées dans cette grotte! Chacune des larmes de l’Enfant, chacun de ses vagissements étaient un déversement d’amour. Lorsque, engourdies par le froid, ses petites lèvres tremblaient, c’était aussi un déversement d’amour.

 

Il cherchait sa petite Maman pour déposer cet amour en elle parce qu’il ne pouvait plus le contenir. Je me sentais atteinte continuellement par cet amour. Je sentais dans mon Coeur mon cher Petit palpiter, respirer, bouger.

 J’étais inondée de son amour. La circoncision avait ouvert de profondes blessures en moi, dans lesquelles il versait tant d’amour que je me sentais Reine et Maman de l’amour.

barre rose rouge

J’étais ravie de voir que, dans chacune de ses souffrances, dans chacune de ses larmes et chacun de ses mouvements, il appelait sa Maman comme un doux refuge. Qui pourrait dire, ma fille, tout ce qui se passa entre le céleste Bébé et moi durant ces quarante jours ? Ses actes, ses larmes, ses souffrances et son amour étaient en quelque sorte fusionnés avec les miens: ce qu’il faisait, je le faisais aussi.

 

Les quarante jours étant écoulés, le cher Enfant, débordant d’amour plus que jamais, voulait obéir à la loi et être présenté au Temple pour s’offrir pour le salut de tous. C’était la Divine Volonté qui nous demandait de faire ce grand sacrifice et nous avons obéi promptement.

 

Ma fille, quand nous répondons promptement aux demandes de la Divine Volonté, elle met à notre disposition sa force divine, sa sainteté et sa puissance créatrice afin de multiplier nos actes et nos sacrifices pour tous. Elle leur accorde une valeur infinie avec laquelle on peut payer et satisfaire pour tous.

barre rose rouge

C’était la première fois que ta Maman, saint Joseph et le cher Bébé sortions ensemble. Reconnaissant son Créateur, toute la création se sentait honorée de l’avoir au milieu d’elle et, revêtant un air de fête, elle nous accompagnait tout au long de notre route.

Une fois rendus au Temple, nous nous sommes prosternés et avons adoré la Suprême Majesté. Puis nous avons déposé Jésus dans les bras du prêtre Siméon qui l’offrit au Père Éternel pour le salut de tous. Tandis qu’il l’offrait, inspiré par Dieu, il reconnut le Verbe Divin et, exultant d’une très grande joie, il adora et remercia le cher Bébé.

 

Après l’offrande, assumant le rôle de prophète, il prédit mes douleurs à venir. Oh! Quelle souffrance la Suprême Volonté fit ressentir à mon Coeur maternel en voyant toutes les douleurs que mon Fils allait souffrir!

barre rose rouge

Chacune des paroles du prophète me transperçait comme par une épée tranchante.

Mais, ce qui transperça le plus mon Coeur, ce fut d’entendre que mon Fils ne serait pas seulement le salut, mais aussi la ruine de plusieurs, et qu’il serait un signe de contradiction. Quelle souffrance! Quelle douleur!

 

Si la Divine Volonté ne m’avait pas soutenue, je serais morte sur le champ de pure souffrance. Mais elle m’avait donné la vie pour former en moi le royaume des douleurs à l’intérieur du Royaume de la Divine Volonté. Par conséquent, à mon titre de Mère de toutes les créatures s’est ajouté celui de Mère et Reine des Douleurs. Oh! Oui, mes douleurs servaient à payer les dettes de tous mes enfants, même des plus ingrats.

barre rose rouge

Maintenant, ma fille, tu dois savoir que, par la lumière de la Divine Volonté qui régnait en moi, je connaissais déjà toutes les douleurs que j’allais subir et qui étaient même plus que ce que le prophète venait de m’annoncer. Il m’a prédit mes souffrances qui allaient paraître à l’extérieur, mais il n’a pas dit un mot de mes souffrances intérieures qui allaient me transpercer encore plus que celles extérieures, par exemple, les souffrances intérieures que mon Fils et moi allions vivre ensemble.

 

Néanmoins, durant cet acte tellement solennel de l’offrande de mon Fils, en entendant les paroles de Siméon, je me suis sentie si transpercée que mon Coeur se mit à saigner et que de nouvelles artères de douleurs et de profondes déchirures s’ouvrirent dans mon âme.

barre rose rouge

Ma fille, écoute encore ta Maman. Dans les souffrances et les difficultés que tu rencontreras et qui ne manqueront pas — et quand la Divine Volonté te demandera des sacrifices, sois prête, ne te décourage pas et redis immédiatement le cher et doux fiat: “Ce que tu veux, je le veux aussi!” Dans un amour héroïque, laisse la Divine Volonté prendre sa place royale dans tes souffrances afin qu’elle les convertisse en monnaie d’une valeur infinie.

 

Tu pourras ainsi payer tes dettes et celles de tes frères en les rachetant de l’esclavage de la volonté humaine et en les faisant entrer comme des fils libres dans le Royaume de la Divine Volonté. La Divine Volonté sera tellement heureuse des sacrifices qu’elle recevra ainsi de sa créature qu’elle lui accordera ses droits divins et la constituera reine des sacrifices et du bien qui en résultera pour les créatures.

barre rose rouge

L’âme à sa Maman céleste:

Sainte Maman, je dépose toutes mes souffrances dans ton Coeur transpercé — et tu sais combien elles m’affligent. Sois ma Maman et verse le baume de tes souffrances dans mon coeur pour que je puisse faire comme toi: utiliser mes souffrances pour rendre hommage à Jésus, le protéger contre les offenses, conquérir le Royaume de la Divine Volonté et hâter sa venue sur la terre.

===========================

Petite pratique:

Pour m’honorer aujourd’hui, tu viendras dans mes bras pour que mon Fils et moi t’offrions au Père Céleste afin que s’établisse le règne de la Divine Volonté sur la terre.

================================

Oraison jaculatoire:

Sainte Maman, verse tes douleurs dans mon coeur et transforme toutes mes souffrances en Volonté de Dieu.


Livre du Ciel-Luisa Piccarreta-Appendices (3/6)

barre rose rouge


 

 

 

*De Merveilleuses Apparitions*Qu’est-ce que Les Âmes du Purgatoire ont à nous dire ? Partie (17)*Notre-Seigneur lui dit un jour :“Va chez les Franciscains et recommande-leur, de ma part, de se souvenir des âmes du purgatoire, qui sont, en ce moment, en nombre incalculable, parce qu’il n’y a presque personne qui prie pour elles »


PURGATOIRE3

130e et 131e Apparitions

Saint André Avellin était très dévoué aux âmes du purgatoire, et faisait son possible pour les soulager. Quelquefois, en priant pour un défunt, il ne sentait aucune dévotion, tandis que lorsqu’il priait pour d’autres, il avait la piété d’un ange. Il comprit que ce manque de ferveur signifiait que le défunt était damné. De même aussi, quand il voulait dire la messe pour un défunt, si ce défunt était en enfer, il sentait comme une main qui le retenait dans la sacristie.

Le père Solaro, du même ordre religieux que S. André, était à l’agonie. Ceux qui l’assistaient entendirent dans sa chambre, du bruit et de l’agitation comme si plusieurs personnes combattaient l’une contre l’autre.

Ils redoublèrent alors, pour lui, leurs prières, estimant que le mourant avait à supporter une terrible lutte contre les démons ; quelques-uns coururent dire la messe pour obtenir à leur pauvre confrère, le succès dans ce combat, d’où dépendait son salut.

Aussitôt après la mort de Solaro, le bruit cessa ; mais non pas les craintes des religieux. S.André était alors en prière : il en sortit au bout de quelque temps et s’empressa de venir les consoler, en les tirants d’inquiétude.

L’âme du P. Solaro lui était apparue ; elle lui avait dit, qu’en effet, elle avait eu à soutenir une bataille mortelle avec les esprits infernaux, qui la voulaient perdre, à ce moment suprême ; mais que ces horribles démons, ne trouvant point en elle les péchés qu’ils y cherchaient, avaient été obligés de s’enfuir honteusement, laissant le malade achever, dans la paix, son passage de cette vie à l’autre.

L’âme avait dû ensuite rester quelques heures en purgatoire, pour l’expiation de quelques fautes légères ; mais bientôt, les prières de ses confrères l’avaient délivrée et elle était montée glorieuse au ciel. Cette nouvelle fut, pour toute la communauté, une grande consolation.

Peu de temps après, S.André mourut lui-même. Madeleine Barona, religieuse à Naples, Italie, ayant appris cette nouvelle, passait la nuit à prier devant le très Saint-Sacrement, pour ce père, au cas où il pourrait être en purgatoire.

Tout à coup, elle voit venir à elle, d’un air extraordinaire, une abeille, qui se mit à voltiger autour de sa tête, en faisant entendre un très agréable murmure; puis elle se posa sur son livre de prières, d’où elle ne s’envola qu’au moment où il allait être fermé. En même temps, Madeleine se sentit remplie d’une joie si vive, si inexplicable qu’elle comprit que l’abeille, qui avait si extraordinairement paru et disparu, devait être l’âme d’André s’envolant au paradis. Imitons S. André Avellin dans sa grande dévotion envers les âmes du purgatoire, laquelle plaît tant au bon Dieu.


PURGATOIRE1

132e et 133e Apparitions

Moïse, par ses prières, sauva bien des fois les Juifs de l’extermination. Le même miracle de miséricorde s’est accompli bien des fois depuis, soit en faveur des vivants, soit au bénéfice des âmes du purgatoire.

Voici, à ce sujet, un récit raconté par Thomas de Catimpré. Simon Germain, qui avait été d’abord grand seigneur et savant bien connu, puis moine et abbé dans l’ordre des Cisterciens, fut un religieux de vie exemplaire ; mais il avait le défaut d’être trop sévère envers ses religieux. Il était en relation de spiritualité avec la pieuse Ludgarde, qui lui rendit service, surtout après sa mort. Germain mourut et fut condamné par la divine justice à expier son zèle

Trop dur dans les flammes du purgatoire.

En apprenant cette mort, Ludgarde en éprouva une vive peine, et craignit que ses rigueurs ne lui fussent une source de souffrances, avant d’entrer en paradis. C’est pourquoi elle se condamna à des jeûnes, prières et mortifications, afin d’obtenir du Seigneur qu’il ne se montrât pas trop sévère envers son serviteur.

Notre-Seigneur lui apparut et lui dit : Ayez courage, j’aurai égard à votre intercession. Avant peu, Simon sera délivré de ses peines. — Seigneur, répondit-elle, que toutes les consolations que vous me destinez soient reportées sur cette âme souffrante : car je ne cesserai de gémir et de me lamenter jusqu’à ce que je sache qu’elle est introduite dans la gloire.”

Peu après, Notre-Seigneur apparut de nouveau à Ludgarde, conduisant avec lui l’âme de Simon, entièrement délivrée, et lui dit : “ Soyez en paix : voici l’âme pour laquelle vous priez tant.” A ces mots, Ludgarde se jette à genoux aux pieds de son Sauveur, le front contre terre, l’adorant et le bénissant d’un si grand bienfait.

Quant à l’âme, toute ravie d’allégresse, elle exprimait à Ludgarde sa gratitude, l’appelant sa libératrice et lui disant que, sans elle, elle aurait eu encore pour onze ans de supplice à endurer. – Après cette apparition, Ludgarde en eut une autre, plus merveilleuse encore. Le vénérable pape Innocent III venait de mourir.

Son âme se fit voir à cette sainte, tout environnée de flammes, et, comme Ludgarde lui demanda qui elle était : “ Je suis, répondit-elle, l’âme du pape Innoncent III. — Quoi, reprit Ludgarde, un si grand et si pieux pontife, notre père et notre modèle! D’où vient ce cruel châtiment? — J’expie, répondit Innocent, trois fautes, pour lesquelles j’aurais entièrement perdu mon salut, si, au dernier moment, la Mère des miséricordes ne m’avait pas obtenu, de son divin Fils, une contrition parfaite.

Mon purgatoire durera jusqu’à la fin du monde, si vous ne me secourez de vos prières. Marie m’a obtenu encore cette autre faveur, de venir vous voir. Ayez donc pitié de moi, je vous en conjure.” La sainte éprouva, de cette révélation, à laquelle elle était loin de s’attendre, une très vive douleur.

Elle assembla aussitôt ses religieuses, leur fit connaître cette apparition et réclama leurs prières, jeûnes, mortifications, communions et messes pour ce grand pape, que l’Église venait de perdre. Chacune s’y employa avec un zèle merveilleux. Mais le pontife ne parut plus.

Le cardinal Bellarmin parle de cette apparition comme d’une chose certaine, et lui, qui était à la fois un saint et un savant théologien, écrit à ce sujet : “ Cette apparition me remplit de terreur, toutes les fois que j’y songe.

En voyant un pontife si digne d’éloges, qui passa pour un saint aux yeux des hommes, sur le point de perdre son âme et condamné aux horribles tourments du purgatoire jusqu’à la fin du monde, quel sera le prélat qui ne tremblera pas de tous ses membres ? ”

On ne connaît pas le3 trois péchés d’innocent III, pour lesquels il faillit être damné, et eut tant à expier. Tremblons, comme le saint Cardinal Bellarmin, sur le sort qui nous attend après notre mort, et, comme lui, vivons si pieusement que nous puissions éviter le purgatoire ou, au moins, n’y pas brûler trop longtemps.


PURGATOIRE

134e APPARITION

Malheur à celui qui ne paie pas ses dettes avant de mourir ! S’il n’a pas fait son possible pour les payer, il pourrait bien demeurer en purgatoire jusqu’à ce qu’elles le soient. Dieu ne doit pas volontiers appliquer de suffrages à ceux qui n’ont causé aux autres que des dommages.

L’histoire rapporte plusieurs apparitions de débiteurs, demandant qu’on acquitte leurs dettes. Le F. Augustin d’Espinosa, s. j. s’imposait mille prières, aumônes, jeûnes, mortifications en faveur des âmes du purgatoire. Dieu permit souvent que des défunts lui apparussent, soit pour le remercier, soit pour se recommander à lui.

Un jour, il vit paraître un homme qu’il avait connu fort riche et qui lui demanda s’il le reconnaissait. — “ Sans doute, répondit le père ; je vous ai confessé peu de jours avant votre mort. — C’est bien cela, en effet, reprit le défunt. Je viens, par permission du Sauveur, vous conjurer d’apaiser sa justice. Je ne puis rien moi-même pour cela, et j’ai espéré que vous ne rejetteriez pas mon humble demande.

Pour vous mieux renseigner sur ce qu’il faudrait faire, daignez m’accompagner quelques instants.” Le défunt prend Augustin par la main et le conduit, sans dire un mot, sur un pont peu éloigné de la ville. Là, il s’efface un moment et revient portant une grande bourse pleine d’argent, puis ils retournent tous les deux, au monastère.

Dès qu’ils y furent entrés, le mort remit l’argent au religieux, avec un billet écrit, en lui disant : “ Ce billet vous indiquera à qui donner les sommes que je dois. Il marque aussi les oeuvres que vous ferez faire pour le soulagement de mon âme. Quant à ce qui restera, vous l’emploierez à des choses saintes et utiles.”

En achevant ces mots, le défunt disparut, et le père s’empressa d’aller tout raconter à son supérieur. On fit venir tous les créanciers, et on les paya, et, de ce qui restait, on fit dire des messes pour le défunt. Huit jours s’étaient à peine écoulés, que le mort se présenta de nouveau au P. Augustin, pendant qu’il priait.

Il le remercia de son empressement et de sa charitable exactitude. Il le bénit surtout des messes qu’il avait fait dire en sa faveur, et qui avait servi plus que tout le reste à lui ouvrir les portes du ciel, où il s’envolait, et où il garderait pour lui une impérissable gratitude.

Donc, les débiteurs devraient payer leurs dettes dès qu’ils peuvent le faire. En se contentant d’ordonner, dans leur testament, de les payer, pour eux, après leur mort, ils jouissent du bien d’autrui, pendant leur vie, et ressemblent à ces hideux serpents, à ces vipères, qui ne valent rien qu’après leur mort, où leur venin sert pour certains remèdes.

C’est dans les brasiers du purgatoire, qu’ils verront combien cette négligence est coupable. Ce qu’on donne durant sa vie vaut de l’or ; ce qu’on donne en mourant vaut de l’argent ; mais ce qu’on laisse à distribuer après sa mort ne vaut plus que du plomb.


PURGATOIRE2

135e et 136e Apparitions

Dieu, qui n’aime pas à punir, emploie des avertissements pressants pour retirer les coupables de leur insensibilité. S’ils n’en tiennent pas compte, alors il prend la verge. Voici deux traits qui apprennent à avoir beaucoup d’égard pour les exhortations des personnes saintes.

Le P. Nicholas Zucehi, s. j. avait réussi à faire entrer au couvent, pour se consacrer à Dieu, trois filles de Rome, qui étaient soeurs. La plus jeune avait été recherchée par un cavalier ; mais ne l’avait pas même regardé, étant décidée à se faire religieuse.

Cet homme, néanmoins, ne perdait pas l’espoir de la faire sortir de son couvent. Il l’accablait de lettres galantes, où il la conjurait d’abandonner les tristesses d’un couvent, pour venir goûter, avec lui, les délices de la vie et de la liberté.

Le P. Zucchi l’ayant appris, il suppliait Dieu d’accorder, à cette jeune fille, le courage et la persévérance. Un jour, qu’il se rendait à ses oeuvres de zèle, il rencontra ce cavalier. “ Monsieur, lui dit-il, ayez assez de charité pour ne plus tourmenter une servante de Dieu, et ne vous faites pas le rival de Notre-Seigneur. Songez au salut de votre âme, plutôt qu’à la perte des autres.

Vous paraîtrez avant peu devant Dieu, et c’est alors que vous verrez le prix de la vertu et ce que valent les amours terrestres.” Le jeune homme s’excusa honnêtement, promit de réfléchir à ces conseils et s’éloigna, après un salut respectueux ; mais il continua comme auparavant.

La prédiction du père se réalisa bientôt : le cavalier mourut quinze jours après. Un soir, les trois soeurs étant à prier, la plus jeune se sentit, par trois fois, tirer en arrière, et une voix lui dit : “ Venez tout de suite au parloir.” Quoiqu’elle ne vît rien et fût un peu effrayée, elle prit un flambeau et alla au parloir.

Elle y vit un homme qui s’y promenait à grands pas. — “ Qui êtes-vous, lui dit-elle ; que venez-vous faire ici, à cette heure, et pourquoi m’avez-vous fait appeler ? ” L’étranger, sans répondre, s’approcha davantage, écarta son manteau et la novice aperçoit son ancien amant attaché comme un criminel, par des chaînes de feu, au cou, aux poignets, aux genoux et aux pieds. Puis il s’écria : “Priez pour moi !” et à l’instant même il disparut. Cette âme gémissait dans les supplices du purgatoire, et réclamait des suffrages. Les trois soeurs, et les autres religieuses multiplièrent leurs suffrages pour lui.

Quel bonheur pour ce cavalier, s’il eût écouté le P. Zucchi. Le Père Carraffa général des Jésuites, fut appelé à préparer à la mort un grand seigneur condamné à avoir la tête tranchée. Comme il ne se croyait pas digne de la peine capitale, il fut très difficile de l’amener à une parfaite résignation à une mort si infamante.

Cependant, le père y réussit si bien, que ce seigneur se déclara heureux de subir ce supplice, en expiation de tous les péchés de sa vie, et il cria cette déclaration du haut de l’échafaud.

Tout le peuple fut édifié de ces sentiments si chrétiens.

Dieu eut pour agréable cette soumission à sa divine volonté.

Aussitôt après l’exécution, le P. Caraffa alla voir la mère du supplicié et lui dit que, au moment où la hache avait coupé la tête de son fils, il avait vu Son âme montée triomphante au ciel, où les anges s’étaient empressés de la couronner. Un prêtre était venu lui demander s’il convenait de prier pour ce défunt et de dire des messes pour lui : “ Cela est inutile, répondit le père ; réjouissons-nous plutôt ; car je vous déclare que cette âme n’a pas même passé par le purgatoire !

” Un autre jour, qu’il était occupé à une oeuvre sainte, il s’arrêta tout à coup, changeant de visage et regardant en haut, puis il s’écria, plusieurs fois : “ O l’heureux sort ! ô l’heureuse fortune ! ” Et comme on lui demandait ce que cela voulait dire : “ C’est l’âme du supplicié, répondit-il, qui m’est apparue dans toute sa gloire.” Soumettons-nous-en tout à la sainte volonté du bon Dieu : c’est un excellent moyen d’expier nos péchés, comme on vient de le voir. C’est souvent dur à faire, mais la récompense n’en est que plus sublime. Soyons courageux.


PURGATOIRE4

137e et 138e Apparitions

Lorsque Charlemagne prit la ville de Tunis, il donna la liberté à vingt mille esclaves chrétiens, qui le comblèrent de mille bénédictions.

Les âmes du purgatoire, qu’on soulage ou délivre, sont encore bien plus reconnaissantes, parce que leur captivité est infiniment, plus dure qu’était celle des chrétiens sous les Maures. Sainte Marguerite de Cortone, qui avait été une grande pécheresse, l’expérimenta, comme on va le voir.

Parmi ses principales vertus, après sa conversion, était son extrême charité pour les défunts. Aussi, à sa mort, vit-elle venir au-devant d’elle quantité de ces âmes qu’elle avait délivrées des flammes du purgatoire. La vue de ce consolant spectacle fut donnée à une servante de Dieu, de la ville de Castello, qui en fut ravie d’admiration.

Comme la piété bien entendue envers les morts a pour premier objet les parents, Marguerite se souvint d’abord de ses père et mère. Elle offrait pour eux prières, mortifications, veilles, souffrances, communions, surtout les messes auxquelles elle avait le bonheur d’assister.

Dieu lui fit connaître qu’elle les avait délivrés du purgatoire et envoyés au paradis. Elle pria aussi beaucoup pour sa domestique, nommée Gillia. Un ange se fit voir à elle et lui apprit que cette servante, en considération de ses prières, ne ferait qu’un mois de purgatoire, et que, de plus, quatre anges lui seraient députés pour l’accompagner au ciel.

Ensuite Marguerite pria pour tous les défunts, en général.

C’est pour cela que les apparitions se multipliaient autour d’elle. Deux marchands traversant un pays infesté de voleurs, tombèrent entre les mains d’une troupe d’assassins, qui les tuèrent. Ils apparurent à Marguerite et lui dirent : “ Nous n’avons pu recevoir l’absolution de nos péchés, ayant été surpris.

Cependant, lorsque nos assassins nous conduisaient au fond de la forêt, nous avons eu le temps et la grâce de faire un acte de contrition parfaite. Arrivés au repaire des bandits, nous avons été massacrés sans pitié et nos cadavres furent jetés parmi bien d’autres.

En recevant le coup de la mort, nous avions un parfait regret de nos fautes et nous avons ainsi échappé à l’enfer ; mais nos tourments dans le purgatoire sont affreux. Nous avions commis, dans notre commerce, des mensonges et bien des injustices. C’est pourquoi, servante de Dieu, nous vous supplions de dire à N. et N., nos parents, de faire dire pour nous des messes, afin que nous soyons délivrés de supplices qui nous torturent, avec une rigueur extrême.

Nous vous conjurons aussi de beaucoup prier pour nous.” Pas n’est besoin de dire que Marguerite ne les oublia pas. Elle ne se bornait pas à secourir elle-même les pauvres âmes, elle suppliait les religieux, religieuses et personnes pieuses du monde, de l’aider dans cette sainte oeuvre.

Notre-Seigneur lui dit un jour : “ Va chez les Franciscains et recommande-leur, de ma part, de se souvenir des âmes du purgatoire, qui sont, en ce moment, en nombre incalculable, parce qu’il n’y a presque personne qui prie pour elles. Tu leur diras encore, en mon nom, de mieux garder leur règle de pauvreté, et de ne pas tant se mêler des affaires du siècle, parce qu’une grande punition les attendrait, pour ce péché, dans l’autre vie.”

La sainte fit la commission, et ces avertissements du Sauveur furent reçus avec respect, et conservés dans les archives, à titre d’avertissements divins. Le zèle de Marguerite étant si grand et si fécond, il ne faut point s’étonner qu’elle ait obtenu la délivrance d’une grande quantité de défunts, qui brûlaient dans les flammes du purgatoire ; ni que ces âmes, rendues au ciel, ne soient venues à sa rencontre et lui aient servi de cortège pour monter elle-même au paradis. Prions, nous aussi, pour les défunts et nous ne perdrons pas notre récompense.


PURGATOIRE45jpg

139e et 140e Apparitions

Le véritable amour ne s’éteint point à la mort de la personne aimée ; mais l’accompagne au-delà du tombeau. En voici un bel exemple. La vénérable Catherine Paluzzi, très pieuse fille, avait contracté une intime amitié avec une autre fille, appelée Bernardine. Elles étaient comme deux charbons ardents de l’amour de Dieu. Elles se promirent que celle qui mourrait la première apparaîtrait à l’autre. Bernardine fut bientôt emportée par une maladie mortelle.

A ses derniers moments, Catherine lui dit : “ Je vous demande surtout deux choses : de me faire savoir d’abord où se trouvera votre âme, après le jugement, afin que je mérite pour elle, si elle a besoin de suffrages ; ensuite, si ma vie est agréable à Dieu, pour qui seul je veux vivre et mourir.” La mourante répondit : “ Je n’oublie point mon engagement ; je demanderai la grâce de le tenir; ” après quoi, elle expira dans les sentiments de la plus parfaite et de la plus douce résignation.

Catherine espérait que l’apparition ne se ferait point attendre, et, néanmoins, elle ne perdit pas un moment, ni une occasion de prier pour son amie ; elle ne cessait d’intercéder pour sa délivrance, au cas où elle gémirait en purgatoire. Les semaines succédaient aux semaines, et les mois aux mois, sans que le moindre signe lui fît entendre que son amie songeait encore à elle.

Elle suppliait sans cesse Notre-Seigneur de ne point refuser à Bernardine la permission de venir la voir. Or, juste deux années après sa mort, comme Catherine priait, il lui sembla qu’elle était transportée en esprit dans l’église des Franciscains.

Là, dans un coin, elle aperçut un puits, d’où sortaient d’abord des torrents de fumée épaisse et enflammée, puis une personne enveloppée de ténèbres, qui s’éclaircit peu à peu, se débarrassa de la fumée, et enfin parut brillante, glorieuse, d’une beauté extraordinaire ; à sa rencontre, va aussitôt une troupe d’anges et de bienheureux.

Ce spectacle étonnait fort la sainte, qui, considérant mieux le visage de la revenante, reconnut son amie Bernardine. Toute joyeuse, elle courut au-devant d’elle et lui demanda : “ Comment avez-vous pu être si longtemps sans venir ? D’où sortez-vous ? Comment avez-vous pu rester si longtemps en purgatoire ? Que signifie tout cela ? ” L’âme lui répondit : “ En effet, je suis en purgatoire depuis ma mort ; mais maintenant, je monte au ciel.—

Vous ne me dites point, demanda Catherine, si je suis agréable au Seigneur, dans la vie que je mène, et si cette vie me conduira en paradis ? — Oui, certainement, vous êtes dans le bon chemin, répondit l’âme. Réjouissez-vous: le Seigneur vous aime, et il vous réserve à de grandes choses pour sa gloire. De longs jours vous restent à passer sur la terre, et votre couronne n’est pas encore prête.” En achevant ces mots, l’âme s’envola au paradis, avec la glorieuse troupe venue à sa rencontre, et laissa Catherine ravie de bonheur. Cette sainte amie de Dieu était dévouée à toutes les âmes, en général ; mais surtout à celle de ses parents.

Lorsque son père mourut, elle passa huit jours entiers et sans interruption, en prières, jeûnes, et toutes sortes d’autres pénitences. Elle conjurait Marie de secourir cette âme, qui lui était si chère.

Elle fit offrir aussi un grand nombre de messes, auxquelles elle assista. Après ces huit jours, Notre-Seigneur, accompagné de sa patronne, sainte Catherine de Sienne, lui apparut et la conduisit, par des chemins inconnus, jusqu’en purgatoire : là, elle entendit la voix lamentable de son père, qui, du milieu d’un feu consumant, la suppliait, en gémissant, de continuer, de la même manière, à le soulager jusqu’à sa parfaite délivrance.

A cette vue, à ces cris de douleur, Catherine fut saisie d’une inexprimable angoisse ; les larmes l’aveuglaient. Alors, se tournant vers Notre-Seigneur, elle le supplia de ne point se souvenir de sa justice ; mais seulement de sa miséricorde ; et, s’adressant à sainte Catherine, elle la supplia d’intercéder pour son malheureux père.

Mais, comme elle savait qu’il fallait que les fautes de son père fussent expiées, elle supplia le Seigneur de les lui faire expier à elle-même. Le Sauveur eut pitié du chagrin de sa servante et, jetant sur les flammes son puissant regard, qui commande au ciel et à la terre, à l’instant, elles s’écartèrent et l’âme fut délivrée.

Jésus, la prenant par la main, l’amena avec lui dans la gloire du paradis. Catherine revint alors à elle, et bénit la bonté divine qui avait si promptement exaucé ses prières. Imitons cette sainte ; prions pour les âmes du purgatoire en général ; mais surtout pour celles de nos proches. Si nous ne les délivrons pas aussi promptement, que Catherine délivra son père, nous les soulagerons au moins, en proportion de ce que nous ferons pour elles, et nous les aurons ensuite pour perpétuelles bienfaitrices.


À SUIVRE…………


 

*De Merveilleuses Apparitions*Qu’est-ce que Les Âmes du Purgatoire ont à nous dire ?*Ne craignons pas trop les inconvénients, quand il s’agit du service de Dieu ou de secourir les défunts, et nous serons récompensés, comme ces religieux.


Saint Philippe Néri, Apôtre de la Joie

 


*Ces deux Apparitions 62-63 étaient manquantes*

FLEURBRUNE

62e et 63e Apparitions

Saint  Philippe  de  Néri  était  rempli  de  dévotion pour  les  pauvres  âmes  du  purgatoire.  Aussi,  bon nombre  de  défunts  lui  apparurent-ils,  en  maintes circonstances,  soit  pour  le  remercier,  soit  pour  de­mander  ses  prières.  Il  reçut  de  grandes  grâces  par leur intercession. Après sa mort,  un  père  franciscain priait  dans  une  chapelle  où  l’on  avait  déposé  son corps,  lorsque  le  saint  lui  apparut  triomphant,  au milieu d’une troupe de bienheureux.

 

 Frappé de l’air de  bonté  qu’il  voyait  sur  son  visage,  le  franciscain osa lui  demander  quelle était  cette  troupe  brillante qui l’entourait. Le bienheureux lui répondit que c’était des  âmes  qu’il  avait  délivrées  du  purgatoire  ;  elles venaient  au-devant  de  lui  pour  l’introduire  au  pa­radis.

Le  Père  Magnanti,  de  l’Oratoire  de  S.Philippe,  ne cessait pas,  non plus,  d’intercéder pour les  défunts,  et  en  avait  souvent  des  apparitions.  Il y  avait,  dans  la  ville  d’Aquila,  une  fille  appelée Elisabeth,  qui  désirait  entrer  dans  un  couvent.  Le P.  Magnanti lui dit que Notre-Seigneur l’appellerait bientôt à. lui, et de se préparer à quitter ce monde. En effet,  elle  fit  une  courte  maladie  et  mourut  comme une sainte.

Saint Philippe Neri

A peine avait-elle rendu le dernier soupir, que le P.  Magnanti eut l’assurance  surnaturelle que cette  âme  entrerait  bientôt  au  ciel.  Il  consolait  ses parents,  en  les  assurant  qu’ils  auraient  bientôt  une céleste  avocate. 

La  prédiction  fut  bientôt  justifiée : la morte apparut à l’un de ses frères et lui dit : “ Grâce à  l’intercession  du  P.  Magnanti,  l’heure  de  mon entrée  au  ciel  a  sonné.”  Ce  zélé  religieux  recevait beaucoup  d’aumônes  et les  donnait  aux  pauvres,  ou en faisait dire  des messes pour les défunts. 

De plus, pour ces chers défunts, il jeûnait,  se mettait en sang à  coups  de  discipline,  faisait  d’autres  grandes  péni­tences, passait des nuits à prier, renonçait à tous les plaisirs  des  sens  et  du  monde. 

Il  poussa  si  loin  ce zèle, qu’il supplia Dieu  de  lui  imposer,  à  lui-même, une partie des châtiments mérités par certaines âmes, afin  de  les  soulager  d’autant. 

Il  fut  entendu  dans cette  prière  héroïque  : à partir de  ce  moment,  il  fut en  proie à une douleur terrible qui ne lui permettait presque pas de changer de position. Les  âmes n’étaient point ingrates.

FLEURBRUNE

Le  P.  Magnanti attribuait à  leur intercession  la  plupart  des  faveurs  qu’il  recevait  du ciel, entre autres, celles de savoir les choses éloignées, de découvrir les fautes cachées, de déjouer les pièges du démon et autres choses semblables. 

 

Comme il revenait d’un pèlerinage à la  sainte maison de Lorette,  arrivé près de  Morcia, où  était une  célèbre église  de la très sainte Vierge, il voulut y dire la messe, pour ses chers défunts,  malgré  l’avis  de  ses  compagnons,  qui  crai­gnaient  de  ne  pouvoir  traverser  un  lieu  dangereux, avant  l’arrivée  des  brigands,  qui  venaient  s’y  em­busquer peu après le soleil levé.  Après son action de grâces, on se met en route.

 

Arrivés à ce lieu, où beau­coup  d’assassinats  s’étaient  commis,  ils  tombèrent aux mains des voleurs, qui les chargèrent de chaînes, les  attachèrent  à  des  arbres,  pour les dépouiller de tout  ce  qu’ils  avaient  et  les  massacrer  ensuite.  A  ce moment,  parurent,  sur  une  montagne  voisine,  deux enfants  inconnus,  qui  se  mirent  à  pousser  des  cris en  faveur  des  prisonniers,  comme  s’ils voulaient rassembler tout le pays pour les délivrer. Les bandits étaient au nombre de douze. 

 

Ils coururent au-devant de  ces  enfants,  déchargeant  sur  eux  leurs  armes, afin de les  tuer  ;  mais eux,  sans  se laisser intimider, avançaient  toujours en criant plus  fort, de sorte  que les brigands,  voyant  qu’ils  n’étaient  pas des  enfants ordinaires,  furent  remplis  de  crainte  et  s’enfuirent*

FLEURBRUNE

Les  deux  enfants  s’approchèrent,  délièrent  les religieux,  puis  ils  s’évanouirent,  sans  qu’on  pût  savoir ce qu’ils étaient devenus, ni d’où ils venaient.  Le P. Magnanti  crut fermement  que  c’était  des  âmes  du purgatoire, à qui Dieu avait permis de prendre cette forme pour les délivrer.  Donc, ne craignons pas  trop les inconvénients,  quand il s’agit du service de Dieu ou de secourir les défunts, et nous serons récompensés, comme ces religieux.


 

 

 

 

MISE À JOUR DU TREMBLEMENT DE TERRE MEXICO  »20 SEPTEMBRE 2017 »–Un PUISSANT SÉISME de magnitude 7,1 VIENT DE SECOUER CE mardi 19 Septembre 2017 MEXICO ON COMPTE MAINTENANT 217 morts, dont 21 enfants On entend des cris sous les décombres* PRIONS POUR EUX *


D’après un premier bilan, le séisme de magnitude 7,1

aurait fait au moins 49 morts.

Pour voir les vidéos, simplement

cliquer sur une ou l’autre Images

Selon le centre géologique américain USGS, l’épicentre de ce séisme se situait dans l’État de Puebla (centre), proche de la capitale, à 51 km de profondeur.

«Je suis bouleversée, je n’arrive pas à m’arrêter de pleurer, c’est le même cauchemar qu’en 1985», a déclaré à l’AFP Georgina Sanchez, 52 ans, en pleurs sur une place de Mexico.


mexique 7.1 séisme 19 sept 2017 infographie-visactu mexique 7.1 séisme 19 sept 2017


Commentaire: «C’était assez fort. Les bâtiments ont commencé à bouger…Les gens étaient très nerveux. J’ai vu une femme qui s’est évanouie. Les gens étaient en train de courir», a témoigné un peu plus loin, Alfredo Aguilar, 43 ans.  Dans le quartier central de la Roma, au moins un immeuble était effondré.

Des colonnes de fumée étaient visibles sur des plans larges de la capitale diffusés par la télévision mexicaine. Plusieurs immeubles étaient effondrés ou endommagés, a constaté l’AFP. Les médias mexicains faisaient état d’une vingtaine de bâtiments effondrés.

Sur les décombres de l’un d’entre eux, une clinique, des secouristes et des passants avaient formé une chaîne humaine pour déblayer les décombres et tenter d’extraire d’éventuels survivants. Des patients sur des brancards ou des chaises roulantes, dont certains sous perfusion, avaient été évacués sur le trottoir.

L’aéroport international suspend son activité

mexique 7.1 séisme 19 sept 2017

Note Myriamir: Je vous met  en bas de ce mail …le lien du message que Luz de Maria avait reçu le 30 Août 2017- Si je m’arrête sur le peu de temps ou notre Mère Marie nous prévient et le temps de ce tremblement de terre de 7.1 sans parler du 8,1 il y a 11 jours il me semble…il n’y a pas beaucoup de temps, alors il faudrait le prendre au sérieux lorsque Notre Mère du Ciel nous demande de prier pour tel ou tel Pays….car ça peut faire toute la différence !!! Unis par la prière!!!


Extrait du message du 30 août 2017-Luz de Maria

L’épidémie se comporte comme le vent sur toute la Terre : soyez conscients de cela. À l’instant où vous êtes avertis, ne vous exposez pas, elle n’aura pas d’yeux, elle n’aura aucune compassion.


Enfants bien-aimés, priez pour les États-Unis, le fléau galope sur cette terre sans trêve.

Enfants bien-aimés, priez pour la France et l’Italie, elles souffrent à cause du terrorisme et de la nature.

Enfants bien-aimés, priez pour le Mexique, il tremble avec force.

Enfants bien-aimés, priez pour le Guatemala, son sol souffre et il tremble. Mes enfants souffrent.

Enfants bien-aimés, priez pour l’Argentine, la douleur se profile. Recommandez-la à Nos Sacrés Coeurs.

Enfants bien-aimés, priez pour l’Église de Mon Fils, priez.

Lien: https://myriamir.wordpress.com/2017/09/15/message-de-la-vierge-mariea-sa-fille-cherie-recu-le-30-aout-2017en-un-instant-vous-verrez-que-la-lune-prendra-la-couleur-du-sang-comme-un-avis-a-lhumanite-de-la-proximite-de-lavertisse/

On entend des cris sous les décombres, impossible de les sortir de là aussi rapidement qu’on le voudrait, faut les calmer…Prions notre Dieu afin qu’IL rende la Situation plus facile…PITIÉ MON DIEU….PITIÉ !!!

REPORTAGE. Séisme au Mexique : « Il y a des enfants dessous, c’est sûr »

CLIQUER SUR LA PHOTO CI-DESSOUS

des-enfants-dessous-c-est-sur

 


 

MESSAGE DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE À SA FILLE BIEN-AIMÉE LUZ DE MARIA …Reçu le 5 Septembre 2017*Les volcans rugiront en réveillant l’homme du sommeil, à un endroit et à un autre, cela fera que l’homme invoquera le Créateur.*


marie douce

Enfants bien-aimés de Mon Cœur Immaculé

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

JE ME TROUVE FACE À CHACUN DE MES ENFANTS POUR LES GUIDER DANS LA VOLONTÉ DIVINE, en ces instants dans lesquels le mal vous menace constamment, et vous, vous n’êtes pas dûment préparés pour résister et repousser cette force du mal, ne réfléchissant pas sur les œuvres et les agissements personnels.

fleur bleu vert petite

Je vois que vous continuez à être les mêmes, surtout dans l’imprévisible et continu réveil du JE HUMAIN , rempli de cette grande intelligence qui a grandi sur la base des émotions de chacun de vous dans différents moments imprévus de la vie.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

VOUS REFUSEZ CONSTAMMENT L’OBÉISSANCE, ET QUAND JE VOUS APPELLE À RESTER PLUS VIGILANTS, VOUS VOUS MONTREZ PLUS NÉGATIFS ET PLUS REBELLES.

C’est l’ego humain qui se rebelle face aux ordres, c’est l’ego humain qui désire continuer dans son libre arbitre et c’est à cause de cela que vous n’arrivez pas à avancer.

Enfants bien-aimés de Mon Cœur Immaculé, vous savez bien que le mal est à l’affût pour vous faire tomber et vous amener aux mauvaises et indues œuvres et aux mauvais et indus actes.

barre petite rose

Le plus douloureux pour Mon Cœur est de vous voir tomber constamment face à vos répétitifs changements émotionnels, face à vos constants changements de pensée, et à cause de cela, Je souffre de vous voir vous éloigner dans cette grande masse de gens qui vivent dans la tiédeur.

fleur bleu vert petite

Mon Fils n’a pas besoin de grands sages ni de grands docteurs parmi vous, mais plutôt des hommes et des femmes humbles de cœur, vivant l’Amour de Dieu en leurs cœurs pour le donner au prochain. Mon Fils a besoin d’enfants authentiques, pas d’apparences mais sincères, droits et décidés, avec une ferme volonté de changement en chaque instant.

VOUS DEVEZ DONNER VOTRE TÉMOIGNAGE, ET SI VOUS NE DONNEZ PAS UN BON TÉMOIGNAGE, VOUS ÊTES DES HYPOCRITES AVEC DES VÊTEMENTS BLANCS EN APPARENCE.

 

L’Humanité se retrouve coincée dans le chaos et dans l’aveuglement que provoquent les vices. L’homme ne laisse pas l’orgueil de côté, mais au contraire, il se glorifie dans son orgueil pour opprimer les humbles. Le démon se réjouit du manque de piété de l’homme et de l’avarice, du manque de charité, de la froideur et de la misère du cœur humain.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Enfants bien-aimés de Mon Cœur Immaculé, On vous a guidé pour que vous vous éloigniez des ténèbres et chacun de vous vous êtes volontairement plongés davantage dans l’obscurité, en réponse aux Appels du Ciel, pour vous sauver.

barre petite rose

VOUS NE SEREZ PAS DES CRÉATURES RENFORCÉES DANS LA FOI SI D’ABORD VOUS NE GRANDISSEZ PAS INTÉRIEUREMENT.

JE VEUX DES ENFANTS AUTHENTIQUES, QUI SE HISSENT SUR LEURS MISÈRES AU LIEU QUE LEURS MISÈRES LES AMÈNENT À ÊTRE PLUS MISÉRABLES.

Vous ne pouvez pas vous appelez créatures de foi si vous ne vous trouvez pas disposés au changement intérieur. Vous ne serez pas de vrais chrétiens si vous ne ressemblent pas à Mon Fils. Qui donne l’autre joue ? Qui regarde ses propres erreurs, qui pardonne, qui oubli, qui… ?

fleur bleu vert petite

 

CE QUE VOUS DEVEZ FAIRE VOUS, MES ENFANTS, C’EST VOUS RENOUVELER TOTALEMENT, TANT QUE VOUS N’ARRIVEREZ PAS À FAIRE CELA, VOUS NE POURREZ AVANCER.

 

 Enfants, la Nature avance avec grande force sur la terre, c’est la réponse face à celui qui l’a envahi et la Nature ne le reconnait pas. C’est la Nature qui appelle l’Humanité à tourner le regard vers Dieu.

L’homme est inconscient à sa responsabilité dans la purification.


COEUR IMMACULÉ DE MARIE

Enfants bien-aimés de Mon Cœur Immaculé

IL Y EN A TANT PARMI VOUS QUI PENSENT QUE VOUS AGISSEZ BIEN ET IL Y A SI PEU D’HUMBLES QUI SE RECONNAISSENT EUX-MÊMES PÉCHEURS !

barre petite rose 

Ne continuez pas dans l’attente, soyez sincères envers vous-même, soyez conscients de l’instant dans lequel vous vivez et de la grande intrusion que Satan maintien au sein de l’humanité, en faisant fléchir des cœurs et en prenant des esprits brillants pour débattre des Commandements du Père Éternel.


Cet instant est pour que vous vous regardiez intérieurement, pour que vous vous reconsidériez et vous vous rapprochiez de Mon Fils. Il vous attend pour vous accueillir, mais pour cela il doit y avoir en chacun de vous, le grand changement intérieur dont Je vous ai parlé.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Priez enfants, priez pour les États-Unis, la Nature frappe, la terre tremble.

Priez enfants, priez pour la Colombie, cette terre souffrira jusqu’à ce qu’elle soit purifiée. La Nature les purifiera. Je vous invite à consacrer cette terre à Mon Cœur Immaculé avec promptitude.  

Priez Mes enfants, priez pour l’Argentine, elle vivra des moments de tragédie. Je vous invite à consacrer cette terre à Mon Cœur Immaculé avec promptitude.

Priez Mes enfants, priez pour la Corée du Sud pour que la prudence soit l’arme qui désarme le mal.

Volcan

 Les volcans rugiront en réveillant l’homme du sommeil, à un endroit et à un autre, cela fera que l’homme invoquera le Créateur.


Enfants bien-aimés de Mon Cœur Immaculé, Notre Ange de Paix vous apportera la paix. L’accueillera qui vive en paix. Pour celui qui ne connait pas la paix ce sera deux fois plus difficile d’éveiller cette vertu.

Vous qui lisez cette Parole Maternelle par amour et conviction et non par compromis ou pour se moquer, vous Mes enfants, soyez sincères avec vous-même. Comment allez-vous reconnaitre la paix si vous ne la vivez pas, si vous ne la pratiquez pas ?

ange-amour

NOTRE ANGE DE PAIX MAINTIENT SON REGARD SUR LA TERRE, VOUS NE LUI ÊTES PAS ÉTRANGER. NOTRE ANGE DE PAIX VERSE DES LARMES…

À CAUSE DU MANQUE D’ENGAGEMENT, DE LOYAUTÉ, D’IMPLICATION ET DE FOI AVEC LESQUELS LE PEUPLE DE MON FILS MARCHE.

 

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

 Mon Fils a souffert, souffre et souffrira pour chacun d’entre vous, mais dans des cœurs de pierres, quel sera le résultat de Mes Paroles ? Néanmoins, Je ne M’éloignerai pas de vous ni un instant, J’irai jusqu’au Purgatoire pour vous aider.

CEUX QUI SE REPENTENT ET QUI AVEC UN CŒUR CONTRIT DÉSIRENT SE RAPPROCHER DE MON FILS, FAITES LE MAINTENANT, N’ATTENDEZ PAS UN AUTRE.

 

Chaque instant que vous vivez est un instant d’une plus grande exigence spirituelle et pour que vous parveniez à survivre au milieu des assauts, vous devez augmenter la foi et être des créatures qui se nourrissent de l’Amour Divin.

La Terre se retrouve abattue en permanence.

Cette Mère désire que tous se sauvent, mais avec une grande douleur Je sais que tous ne désirent pas être sauvés.

Mon Fils clame chacun d’entre vous en particulier, mais vous Le méprisez face à l’influence du mal.


Ange gardien3

Enfants bien-aimés de Mon Cœur Immaculé :

 

MON CŒUR RESTE DANS L’ATTENTE QUE VOUS M’APPELIEZ. MON FILS ME GARDE ENTRE VOUS POUR VOUS FORTIFIER ET POUR VOUS AIDER. N’OUBLIEZ PAS QUE JE VOUS AIME ET QUE JE NE VOUS ABANDONNEREZ PAS.

 

Après la grande purification de l’Humanité, Mon Fils reviendra lors de Sa Seconde Venue et vous, Son Peuple fidèle, vous marcherez vers Lui et réunis avec toute la Création vous rendrez tout honneur et toute gloire à la Trinité Sacrosainte.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Je vous aime, Je vous bénis.

Maman Marie

JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ.
JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ.
JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ.

marie lumiere


COMMENTAIRE DE L’INSTRUMENT

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Frères :

 Dans cet Appel de notre Mère on voit clairement l’urgence du Ciel pour un changement définitif en l’homme. Un changement de la relation avec le Créateur, un changement qui presse pour que nous sauvions l’âme. Ce changement en l’homme, celui pour lequel le Christ est venu et qu’il continue encore à solliciter.

Tout cela, uni au concept erroné de l’homme qui met en avant ses émotions par rapport à son don à Dieu et aux frères. Ils sont en train de nous appeler à la maîtrise de soi pour que notre « ego » ne parvienne pas à rejaillir mais pour qu’il soit écrasé par la volonté de chaque créature humaine, la volonté de plaire à Dieu et d’être témoins de l’Amour Divin.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Tout problème humain réside dans le manque d’amour dans le cœur de l’homme, mais ce manque d’amour se répand jusqu’à la mémoire, la pensée, la compréhension et c’est à cause de cela que l’incessante montée du niveau de brutalité de l’homme, ne s’arrêtera pas jusqu’à ce qu’il soit passé par la purification pour qu’en un seul : corps, âme et esprit, il ne soit pas dissocié mais plutôt uni.

fleur rose

L’homme actuel vit plongé en lui-même, dans son monde, dans ses désirs et ce je humain croit impensablement jusqu’à ce qu’il parvienne à devenir un monstre qui porte atteinte à la Création.

Frères, une des caractéristiques de l’homme est de s’intégrer à la société car on a été créés pour vivre en communauté, en communion. Ainsi, continuant avec cette espérance, soyons chacun respectueux de cette unité et dépossession du je égoïste auquel le Ciel nous appelle.

Amen.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥


http://www.revelacionesmarianas.com/

 

Quelques messages de Jésus et Marie…reçus par SULEMA en 2011*Bientôt, l’illumination des consciences**Ouiiii, nous la vivrons**



Bientôt, l’illumination des consciences

sulema

Marie à Sulema

Les Éditions du Parvis publient ce mois un nouveau livre: «Je viens vous préparer à cet événement: l’illumination des consciences».

Illumination des consciences ou «avertissement»

comme il a été dit à Garabandal, c’est la même chose.

 

Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec son époux et leurs deux enfants.
Les enfants de Dieu et de l’Église qui sont restés éveillés se rendent bien compte de la montée en puissance de l’apostasie parmi les baptisés. Les valeurs traditionnelles s’estompent. La référence à la loi naturelle (synonyme des 10 commandements) est combattue par les mordus du rationalisme…

Certains médias dominants influencent les esprits et manifestent une agressivité de plus en plus grande envers l’Église catholique qui les dérange et les contredits. Or, la Parole de Dieu en saint Paul nous dit qu’il y aura deux signes qui précéderont la venue de Notre Seigneur Jésus Christ et notre rassemblement auprès de lui: l’apostasie et l’homme impie. (2Th 2 1-4)

barre verte

L’apostasie s’est manifestée tout au long de l’histoire, sous des formes plutôt larvées, mais cette fois, nous dit la Vierge Marie, nous sommes entrées dans «la grande apostasie»:

«Heureux êtes-vous, mes enfants, si vous arrivez à rester éveillés dans la prière en cette nuit si profonde de la grande apostasie. Vous serez dignes de paraître debout devant le Fils de l’homme quand vous allez entrer dans ce mouvement de la miséricorde de Dieu, l’illumination des consciences.»

Marie, Reine de la paix (26/11/2011)


maison rose

L’apostasie est donc l’un des signes annonciateur de la proche venue du Fils de l’homme sur les nuées! Pour cette rencontre, il faut se préparer. Depuis bien longtemps, nous sommes au fait des appels du Ciel à la prière, à la pénitence, aux sacrifices. Cette fois, le Ciel nous présente un manuel pour nous préparer à passer ce cap unique dans l’histoire de l’humanité, «l’illumination des consciences».

Il décrit les diverses étapes de ce temps de la fin des temps, avec tous les derniers conseils pour bien passer ces heures graves… jusqu’à l’entrée dans l’ère de paix où Jésus règnera et son Père sera glorifié. Vu l’état du monde et la grande pauvreté de l’Église face aux puissances des ténèbres, le Seigneur va venir se manifester à chacun en particulier. Chacun devra faire son choix définitif. Par la suite, il devra en assumer les conséquences.
Marie: «Oui, mon enfant, tu dois te préparer à vivre ce changement que les enfants de lumière vont vivre d’une façon spéciale. Ce sera un événement pour tous les enfants de la terre, mais vous, vous allez le vivre d’une façon différente.

avertissement

Ce qui pour les autres sera une occasion de confusion, de peur, de détresse, de grande crainte, pour vous sera la joie de sentir et d’entrevoir Celui que votre cœur aime.

Oui, je te parle de l’illumination des consciences, ce que d’autres appellent l’avertissement.

VIERGE BANNEUX ILLUMINÉE

Continuez de réciter (prier) l’acte de contrition au fur et à mesure que vous en sentez le besoin et surtout dépêchez-vous d’aller au sacrement du Pardon pour recevoir le pardon de Dieu et les grâces qui en découlent.

Je ne te dis pas que cela va arriver bientôt, TOUT DE SUITE. Certaines choses doivent arriver auparavant, des événements naturels; oui, il va y avoir un froid glacial qui va vous envelopper, un froid inconnu de mes enfants…

Continue à écrire, fille bien-aimée, c’est moi l’Immaculée Conception, la Mère de Dieu, qui te parle en ce moment par le divin vouloir de Dieu le Père, Seigneur Sabaoth (cf.1Sa 1,3). Mes enfants ne veulent pas comprendre le langage de la nature et même s’ils arrivent à découvrir les choses à temps, ils ne veulent pas accepter la vérité.

barre verte

Regarde bien: crois-tu que c’est une coïncidence que la mort de tant et tant d’oiseaux en différentes parties de la planète, de tant de poissons? En vérité, mon enfant, Je te le dis, c’est le présage de ce qui s’en vient, de ce qui est à vos portes: un méga tremblement de terre, un froid brutal, et que dire de la folie du vent, un élément nouveau qui va balayer tout ce qu’il trouve sur son passage; et après, arrivera une chaleur étouffante…

Quand cela arrivera, dis-toi bien que l’illumination des consciences est toute proche pour laisser place à la grande persécution que subira l’Église, afin de donner une entrée triomphale à l’antéchrist.

Pourquoi est-ce que je te dis cela aujourd’hui?

 

Pour t’avertir mon enfant. Et lorsque tu l’entendras des autres, tu diras au fond de ton cœur: «Maman Marie me l’avait dit.» Comme mon divin Fils, Jésus-Amour, l’a dit: tu seras avertie, instruite, renseignée directement par nous pour que tu commences déjà à prier, à te préparer et garder la paix que seul Dieu peut donner. Et, ce faisant, tu transmets la paix à ceux qui sont affligés, tu pacifies les cœurs angoissés.
Sois bénie, enfant de ma tendresse, au nom du Père, au nom du Fils et au nom du Saint-Esprit. Amen, alléluia.» (8/1/2011)
Jésus: «Voici venir le temps où l’on va envier les morts, le temps où toutes les prophéties vont s’accomplir, le temps où les saints anges viendront séparer l’ivraie du bon grain (Mt 13,24), le temps où le Fils de l’homme fera ses délices parmi ses frères et ses sœurs de toute race et de toute langue qui n’auront qu’une seule croyance, un seul Dieu, un seul Père, où l’amour de Dieu circulera librement dans tous les cœurs de nos enfants.

amour gif

 Ce sera le temps où l’amour régnera sur la terre, où la paix régnera dans chaque cœur, où la joie couvrira toute la création pour vous faire contempler la gloire de votre Dieu et votre Père. Quelle joie, mon enfant! Mon Sacré-Cœur tressaille d’allégresse à la pensée de cette ère de paix et d’amour trinitaire.

Mais hélas! Pour arriver à ce temps, il faut d’abord passer par le temps de la grande tribulation où chaque enfant devra se prononcer et dire oui à Dieu ou dire oui au démon, et vivre avec les conséquences qui découleront de son choix.

Ce sera l’heure solennelle où vous choisirez pour toujours le lieu de votre destination. C’est pour cela, mon enfant, que ma très Sainte Mère a obtenu de la miséricorde du Père trois fois saint cette grâce de vous faire vivre l’illumination des consciences.

trinité

Cela vous fera comprendre une fois pour toutes que Dieu existe vraiment et vous fera voir où vous ont conduits le péché et votre façon de vivre, où vous ont conduits votre éloignement des sacrements et votre tiédeur.

barre verte

Cet événement sera une prise en charge pour vous réveiller de votre torpeur, pour secouer votre esprit et vous mettre en marche sur la route qui vous conduit au Royaume éternel où le Père vous attend les bras grands ouverts.

Voilà pourquoi vous devrez vivre cet événement. Plusieurs enfants ne veulent pas y croire, d’autres le voient seulement d’un côté catastrophique, et très peu le saisissent comme la dernière chance que le Ciel leur offre de revenir à Moi, votre Dieu et votre Seigneur. Préparez-vous par la prière et l’adoration. (28/1/2011)


barre verte

C’est à cause de ta nullité que tu as été choisie

Dialogue entre Marie, Jésus et Sulema

Marie: Paix à toi, ma fille. Pourquoi ce chagrin, ce malaise que tu portes dans ton petit cœur? Pourquoi? Tu ne veux pas continuer à écrire? Ne sais-tu pas, mon enfant, que c’est à cause de ta nullité que tu as été choisie?

Sans rien comprendre, tu as dit oui, tu as prononcé ton fiat sans savoir où cela t’amènera, tu as sauté dans les bras de mon divin Fils dans un abandon total.

agonie-jésus

barre verte

Ouvre le livre des 24 heures de la Passion du Christ

et regarde ce que tu vas y trouver.

Sulema: J’ai ouvert le livre et j’ai lu que Luisa Piccarreta n’a fait que sa première année de scolarité; que ses écrits étaient remplis de fautes, bien que les termes appropriés étaient en parfaite correspondance avec les révélations inspirées par Notre-Seigneur.

luisa livre 24 hrs passion

Marie: Elle est une grande sainte et pourtant ses écrits ont touché seulement un certain nombre d’enfants. On ne veut pas accueillir ses miels ruisselants. Regarde autour de toi, on suscite d’un peu partout des porte-paroles pour aller rejoindre différents groupes d’enfants, car vous ne pouvez pas plaire à tous les cœurs.

Ma fille, on essaiera de trouver des failles, on disséquera les dons de prophéties et de voyance qui sont déposés en toi, laisse-les faire, garde ta paix et n’oublie jamais que tu es sous notre protection.


Eucharistie, présence réelle
Voici venir mon Fils

barre verte
Jésus: Et c’est pour cela qu’il y a tant de messagers, car chacun d’eux est destiné à aller rejoindre un groupe de personnes. Regarde-Moi, Je n’étais pas accepté par tout le peuple; seuls les petits, les humbles m’ont accueilli, moi, Jésus, le Fils de Dieu, la Parole de Dieu. Pourquoi croire qu’un messager peut aller toucher tous les cœurs? Non, mes enfants, vous devez me suivre. Moi qui suis pourtant la Tête de l’Église, j’ai aussi été rejeté, méprisé et on me traitait de blasphémateur alors que je prêchais la vérité.

 

Regarde quand j’ai choisis les douze, je n’ai pas choisi des docteurs de la loi, ni des scribes; J’ai choisi des pêcheurs, des collecteurs d’impôts, ceux qui n’étaient rien aux yeux du monde et par ma grâce, ils sont devenus les apôtres, ceux qui jugeront les douze tribus d’Israël. Je t’ai choisie comme tu es, par ta nullité, la grâce passe.

 Par toi, j’irai rejoindre les cœurs endurcis ; par toi, je ferai de grandes choses! Je t’ai choisie parce que je n’ai pas trouvé une autre plus petite que toi. Tu as su t’oublier toi-même en renonçant à tout pour moi; tu aimes rester cachée dans les bras de ma très Sainte Mère, car sans moi tu n’es rien. Oui, je suis tout en toi. Aurais-tu peur de me suivre tous les jours?

Sulema: Non, mon Seigneur et mon Dieu.

jésus suivre


Jésus: Les critiques, vous les aurez toujours. Lisez les Évangiles pour mieux me comprendre. Chose certaine, mon petit cœur d’amour, si tu étais quelqu’un qui maîtrise bien la langue française, je ne t’aurais pas choisie. Alors, reste en paix, continue d’écrire, car ce que tu as écrit jusqu’à aujourd’hui n’est rien à comparer à ce que tu écriras.

barre verte

Reste dans les bras de ma Mère, fais tout ce qu’elle te dira, car rien ne saura arrêter cette œuvre que le Père a confiée à sa fille bien-aimée, Marie, Mère de Dieu. Vous serez étonnés de tout ce que je ferai et ce que je suis en train de faire par ce volume. Continue à écrire, nous devons rattraper le temps perdu. Le Père respecte votre liberté et votre volonté.

C’est à vous de faire le bon choix. Moi, j’ai fait mon choix. Un peu partout dans le monde j’ai choisi mes prophètes, mes messagers, mes porte-paroles et pour cette œuvre, c’est vous que j’ai choisis de toute éternité pour être auprès de mon instrument. Merci à vous tous mes collaborateurs que j’aime tant. Merci de votre désir de la protéger et de la soutenir.

crucifixion avec marie et st jean

Tout ce que vous faites pour elle, c’est à moi que vous le faites. Je vous enveloppe de ma bénédiction toute spéciale, je dépose sur chacun de vos fronts, mon baiser de Paix. Au nom du Père, au nom du Fils et au nom du Saint- Esprit. Amen, alléluia.» Jésus, votre crucifié d’amour.
La grâce surabonde; le Seigneur ne fait rien sans prévenir ses enfants. Sachons accueillir avec gratitude la miséricorde du Seigneur tant qu’il est encore temps et l’implorer pour ceux qui ne connaissent pas encore l’amour de Dieu ou qui l’offensent.


Nourris par cette révélation et fortifiés par la prière, nous recevrons la paix que seul Dieu peut donner. Ce faisant, nous la transmettrons à ceux qui sont affligés et nous pourrons pacifier les cœurs angoissés devant tant de bouleversements.

barre verte


https://www.parvis.ch/fr/stella-maris/stella-maris-498/bientot-lillumination-des-consciences

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :