ANNE CATHERINE EMMERICH…La plus grande visionnaire de tous les temps…Nous parle de notre* Maman du Ciel ..MARIE*


FLEURBRUNE

Comment aimer quelqu’un que l’on ne connait pas ? En ce qui me concerne, plus je lis des écrits de la vie de Marie..mère de Jésus et notre Mère à tous..et plus  »JE L’AIME »  Sûrement que vous vivez la même chose que moi…je partage donc avec vous une de mes lectures…!

Anne Catherine Emmerich 5

Anne Catherine Emmerich, stigmatisée et visionnaire, révèle énormément de détails sur la vie de Marie à Ephèse. Notamment que «  la sainte Vierge ne demeurait pas à Ephèse même; sa maison était située à trois lieues et demie de là, sur une montagne qu’on voyait à gauche en venant de Jérusalem, et qui s’abaissait en pente douce vers la ville […] Le sommet présente une plaine ondulée et fertile d’une demi-lieue de tour : c’est là que s’était établie la sainte Vierge. »

mariepassion04-Rencontre-w

Dernier chemin de croix de Marie.

Lorsque l’Église se fut ainsi étendue, Marie se rendit encore une fois d’Éphèse à Jérusalem, un an et demi avant sa mort. Cette fois là aussi je la vis, enveloppée de son manteau, visiter les lieux saints pendant la nuit avec les apôtres. Elle était plongée dans une indicible tristesse, et répétait sans cesse en soupirant:  » Mon fils ! mon fils !  » Arrivée à la porte du palais où elle avait rencontré Jésus succombant sous le fardeau de la croix, elle tomba elle-même à terre sans connaissance, et ses compagnons crurent qu’elle allait mourir. On la porta au cénacle, où elle occupait un bâtiment latéral. Pendant plusieurs jours, elle fut si faible et si souffrante, elle eut de si fréquents évanouissements qu’on s’attendait à chaque instant à la voir expirer, et qu’on pensa même à lui préparer un tombeau. Elle choisit elle-même une grotte de la montagne des Oliviers, et les apôtres y firent travailler un beau sépulcre par un sculpteur chrétien.

On avait dit plusieurs fois qu’elle était morte, et le bruit de sa mort et de sa sépulture à Jérusalem se répandit en divers lieux; mais avant que le tombeau fût achevé, elle se trouva rétablie au point qu’elle put retourner à Éphèse, où elle mourut en effet, dix-huit mois après. Le tombeau préparé pour elle sur la montagne des Oliviers ne laissa pas d’être honoré plus tard; une église y fut bâtie. Jean Damascène (j’ai entendu ce nom en esprit, mais je ne sais pas quel est ce personnage) écrivit, d’après une tradition assez répandue, qu’elle était morte à Jérusalem, et qu’elle y avait été ensevelie.

Dieu a voulu que les détails de sa mort, de sa sépulture et de son assomption devinssent seulement l’objet d’une tradition incertaine, de peur que l’esprit païen, encore prédominant, ne pénétrât par là au sein du christianisme, et qu’elle ne fût adorée comme une déesse.

Peu avant sa mort, la sainte Vierge fit encore une fois le chemin de la croix avec cinq autres femmes, parmi lesquelles étaient la nièce d’Anne la prophétesse, et la veuve Mara, nièce d’Élisabeth […]

FLEURBRUNE

mariepetrus christus 3

La sainte Vierge sur son lit de mort. – Convocation des apôtres.

Dans les derniers temps de sa vie, Marie devenait de plus en plus recueillie et silencieuse; elle ne prenait presque plus de nourriture. Il semblait que sa vie ici-bas ne fût qu’une apparence, et qu’elle fût déjà en esprit de l’autre côté de la tombe. Dans les dernières semaines de sa vie, je l’ai vu se promener lentement et péniblement dans sa maison, conduite et soutenue par sa servante […]

La sainte Vierge, sentant approcher le moment où elle devait revoir son Fils, son rédempteur et son Dieu, le pria d’accomplir la promesse qu’il lui avait faite dans la maison de Lazare la veille de son ascension. Il me fut en même temps montré comment ce même jour Jésus, qu’elle suppliait de ne pas la laisser longtemps après lui dans cette vallée de larmes, lui révéla quelles œuvres spirituelles elle devait accomplir avant d’être enlevée à la terre; il ajouta qu’à sa prière, les apôtres et plusieurs disciples seraient convoqués pour assister à sa mort, et lui indiqua ce qu’elle devait leur dire, avant de leur donner sa dernière bénédiction. Il dit aussi à l’inconsolable Madeleine de se cacher dans le désert, et à sa sœur Marthe de former une communauté de femmes; enfin il leur promit d’être toujours avec elles.

La sainte Vierge ayant prié pour faire venir les apôtres près d’elle, je vis la convocation leur arriver dans les différentes parties du monde; voici ce dont je me souviens encore […]

Je vis tous les apôtres, avertis par des apparitions, se rendre auprès de la sainte Vierge. Du reste ils n’auraient pu, sans une assistance mystérieuse, faire leurs immenses voyages; je les ai plusieurs fois vu traverser des foules pressées, sans que personne parût s’en apercevoir; et je crois que souvent eux-mêmes n’avaient pas conscience de voyager ainsi d’une manière surnaturelle […]

Au moment où les apôtres furent ainsi convoqués à Éphèse, Pierre, et je crois Mathias, se trouvaient dans les environs d’Antioche. André, qui venait de Jérusalem, où il avait souffert la persécution, n’était guère éloigné d’eux. Je vis Pierre et André passer la nuit à quelque distance l’un de l’autre dans des hôtelleries, comme on en trouve sur les grandes routes dans tous les pays chauds […] Un peu plus loin ils rejoignirent Thaddée, qui avait aussi reçu un avertissement d’en haut. Ils se rendirent ensemble chez Marie, où ils trouvèrent saint Jean. Jude, Thaddée et Simon étaient en Perse, lorsqu’ils reçurent leur convocation.

FLEURBRUNE


Thomas était le plus éloigné de tous les apôtres, et il n’arriva qu’après la mort de la sainte Vierge. Lorsque l’ange vint l’avertir de se rendre à Ephèse, il était en prière dans une cabane de roseaux, au fond de l’Inde. Je l’ai vu en pleine mer dans un frêle esquif, seul avec un serviteur d’une grande simplicité, un Tartare qu’il avait baptisé.
Jean s’était trouvé à Jéricho peu de temps auparavant; il se rendait souvent dans la Palestine. D’ordinaire il demeurait à Éphèse ou dans les environs; c’est là qu’il reçut sa convocation. Barthélemy était en Asie, à l’orient de la mer Rouge. J’ai oublié où se trouvait Jacques le Mineur. Il était très beau, et ressemblait beaucoup à Jésus; aussi aimait-on à l’appeler le frère du Seigneur.
Paul ne fut point appelé. Les parents et les anciens amis de la sainte famille furent seuls convoqués.
Je vis aussi arriver chez la sainte Vierge sa demi-sœur, Marie d’Héli, née du second mariage de sainte Anne. Marie d’Héli, grand’mère des apôtres Jacques le Mineur, Thaddée et Simon, etc., était alors très âgée; elle avait vingt ans de plus que la sainte Vierge […]

Simon étant arrivé sur ces entrefaites, il ne manquait plus que Philippe et Thomas. Plusieurs disciples étaient aussi présents, entre autres Jean-Marc, Barnabé ou Barsabas, et le petit-fils du vieux Siméon, qui était chargé de l’inspection des victimes au Temple, et qui immola le dernier agneau pascal pour Jésus. Erémenzéar, qui avait accompagné Jésus dans le voyage qu’il fit après la résurrection de Lazare, était présent aussi. Les disciples étaient bien une dizaine en tout […]

Marie avait sur sa couche une croix longue comme la moitié du bras. Le tronc était un peu plus large que les branches; elle était faite de plusieurs espèces de bois; le corps du Seigneur était blanc. Chaque jour un des apôtres célébrait pour elle le service divin. Elle avait vécu quatorze ans et deux mois depuis l’ascension de Jésus […]

marieduccio-au-revoir

Dernière bénédiction de la Mère de Dieu aux apôtres – Sa très sainte mort.

Je vis beaucoup de tristesse et d’inquiétude dans la maison de la sainte Vierge. Sa servante était hors d’elle-même de douleur. Elle se jetait à genoux, tantôt dans un coin de la maison, tantôt au dehors, et priait les bras étendus et les yeux inondés de larmes. La sainte Vierge reposait paisiblement sur sa couche; la mort approchait visiblement. Le voile qui couvrait sa tête était relevé sur son front; elle rabaissait sur son visage quand elle parlait à des hommes:, ses mains mêmes n’étaient découvertes que lorsqu’elle était seule […]

Vers le soir, la sainte Vierge, sentant sa fin approcher, voulut, conformément à la volonté de Jésus, bénir les apôtres, les saintes femmes et les disciples qui se trouvaient chez elle, et leur faire ses adieux. Sa chambre à coucher était ouverte de tous les côtés. Elle était sur son séant, blanche comme la neige et presque transparente. La sainte Vierge pria; puis elle bénit séparément chacun des apôtres, en croisant les mains et en lui touchant le front. Elle parla ensuite à tous ensemble, et fit tout ce que Jésus lui avait ordonné à Béthanie.

Pierre s’approcha d’elle, un rouleau d’écriture à la main. Marie dit à Jean les dispositions à prendre pour son corps, et le chargea de partager ses vêtements entre sa servante et une jeune fille qui venait souvent la servir. Puis elle montra du doigt la petite garde-robe placée vis-à-vis de sa couche; sa servante y alla, l’ouvrit et la referma. Je vis alors tous les vêtements de la sainte Vierge. Après les apôtres, les disciples présents s’approchèrent de la couche de Marie, et reçurent aussi sa bénédiction. Les hommes s’étant retirés dans la partie antérieure de la maison, les femmes vinrent s’agenouiller devant la couche de Marie pour être bénies à leur tour. Je vis la sainte Vierge embrasser une des saintes femmes qui se penchait sur elle.

FLEURBRUNE

L’autel fut préparé, et les apôtres revêtirent pour l’office divin leurs longues robes blanches et les ceintures à lettres brodées […] Ce service fut exactement semblable à la première messe célébrée par Pierre après l’ascension, dans l’église de la piscine de Béthesda. Pierre, qui célébrait, avait un manteau très long, sans queue. La cérémonie était déjà avancée lorsque Philippe arriva d’Egypte avec un compagnon. Il se rendit aussitôt auprès de la Mère de Dieu, et reçut sa bénédiction les yeux baignés de larmes.

Pierre avait terminé le saint sacrifice, il avait consacré et reçu le corps du Seigneur, communié les apôtres et les disciples présents. La sainte Vierge ne pouvait voir l’autel; toutefois, pendant l’office elle se tint sur son séant, dans un recueillement profond. Pierre porta alors à la sainte Vierge le saint Sacrement et l’extrême-onction. Tous les apôtres l’accompagnèrent en procession solennelle. En avant marchait Thaddée avec l’encensoir fumant; Pierre portait l’Eucharistie dans le vase en forme de croix; puis venait Jean ayant à la main un plateau sur lequel était le calice avec le précieux sang et quelques boites. Le calice avait la forme de celui de la sainte Cène […]

FLEURBRUNE

Pierre s’approchant, lui administra l’extrême-onction, à peu près comme on le fait encore aujourd’hui. Il l’oignit avec les saintes huiles qu’il prenait dans les boites que tenait Jean, sur le visage, sur les mains, sur les pieds et sur le côté, où son vêtement avait une ouverture; en sorte qu’elle ne fut aucunement découverte. Pendant ce temps, les apôtres récitaient des prières en chœur. Ensuite Pierre lui donna la sainte communion. Elle se redressa, sans s’appuyer, pour la recevoir, puis elle retomba sur sa couche. Les apôtres récitèrent encore quelques prières; Marie se releva et reçut de la main de Jean le saint calice. Au moment où elle communia, je vis une lumière céleste entrer dans Marie; puis elle retomba en extase et ne parla plus […]

Peu après, je vis encore les apôtres et les disciples prier debout autour de la couche de la sainte Vierge. Son visage était radieux et serein comme dans sa jeunesse. Ses yeux, pleins d’une sainte joie, étaient tournés vers le ciel. J’eus alors une vision merveilleusement touchante. Le toit de la cellule de Marie avait disparu, et à travers le ciel ouvert mon regard pénétra dans la céleste Jérusalem. Il en descendit deux nuées éclatantes où se montraient de nombreuses figures d’anges. Entre ces deux nuées une voie lumineuse s’abaissa sur la sainte Vierge; puis une montagne de lumière parut s’élever de Marie jusqu’à la Jérusalem céleste. Elle étendit ses bras vers le ciel avec un désir infini; son corps fut soulevé et plana au-dessus de sa couche. Je vis son âme, comme une figure brillante infiniment pure, sortir de son corps, les bras étendus et monter sur la voie lumineuse jusqu’au ciel. Deux chœurs d’anges qui remplissaient les nuées resplendissantes se réunirent au-dessous de son âme et la séparèrent de son saint corps, qui retomba sur la couche, les bras croisés sur la poitrine. Je suivis des yeux sa sainte âme, je la vis entrer dans la Jérusalem céleste et monter vers le trône de l’adorable Trinité. Un grand nombre d’âmes, parmi lesquelles je reconnus, outre plusieurs patriarches, Joachim, Anne, Joseph, Elisabeth, Zacharie et Jean-Baptiste, allèrent à sa rencontre avec une joie respectueuse. Mais passant au milieu d’eux, elle s’éleva jusqu’au pied du trône de Dieu et de son Fils, qui effaçait encore par la lumière éclatante de ses plaies celle qui entourait l’âme de la Mère de Dieu.

marieVenise2-084

Jésus la reçut avec un amour tout divin, lui présenta comme un sceptre et lui montra la terre au-dessous d’elle. comme pour lui conférer sur elle un pouvoir spécial. Tandis que je la voyais ainsi entrer dans la gloire céleste, tout ce qui était autour d’elle sur la terre avait disparu à mes yeux. Pierre, Jean et quelques autres disciples eurent sans doute la même vision, car ils avaient les yeux levés vers le ciel. Les autres étaient pour la plupart prosternés la face contre terre. Tout était inondé de lumière et de splendeur, comme au jour de l’Ascension de Jésus-Christ.

Je vis avec une joie infinie un grand nombre d’âmes délivrées du purgatoire suivre l’âme de Marie montant au ciel. Aujourd’hui aussi, jour anniversaire de sa mort, j’ai vu entrer au ciel beaucoup de pauvres âmes, dont quelques-unes m’étaient connues. Je reçus encore cette consolante communication, que tous les ans, au jour de sa mort, beaucoup d’âmes de ceux qui l’ont particulièrement vénérée participent à la même grâce.

Lorsque je portai de nouveau mes regards sur la terre, je vis le corps de la sainte Vierge reposer tout resplendissant sur son lit funèbre, le visage radieux, les yeux fermés, les bras croisés sur la poitrine. Autour du saint corps priaient à genoux les apôtres, les disciples et les saintes femmes; des chants mélodieux charmaient l’oreille, et la nature entière paraissait émue comme dans la nuit de Noël. Elle expira à la neuvième heure comme Notre-Seigneur Jésus-Christ.

marieApparition-de-Jesus-a-sa-Mere-Stella

Obsèques de Marie célébrées par les apôtres.

Les saintes femmes étendirent une couverture sur le saint corps, et les apôtres se retirèrent dans la partie antérieure de la maison. Le feu du foyer fut éteint, les meubles mis de côté et recouverts. Enveloppées de leurs manteaux et couvertes de leurs voiles les femmes se réunirent dans la chambre antérieure, et, tantôt à genoux, tantôt assises par terre, elles entonnèrent des chants de deuil. Les hommes célébrèrent un service funèbre, la tête couverte de la bande d’étoffe qu’ils portaient autour du cou. Il en resta toujours deux auprès du saint corps, l’un au chevet, l’autre aux pieds, priant à genoux. Mathias et André se rendirent, en suivant le Chemin de Croix de la sainte Vierge, jusqu’à la dernière station, c’est-à-dire à la grotte qui représentait le tombeau du Sauveur. Ils avaient avec eux les outils nécessaires à l’achèvement du sépulcre, car c’était là que devait reposer le corps de Marie.

La grotte n’était pas aussi spacieuse que celle du saint sépulcre; elle était à peine assez élevée pour qu’un homme pût y tenir debout. Le sol s’abaissait à l’entrée, puis on se trouvait devant la couche funèbre comme en face d’un petit autel; les parois de la grotte formaient une voûte. Après avoir travaillé assez longtemps, les deux apôtres disposèrent une porte, qu’ils mirent devant le tombeau pour le fermer. Il y avait, dans la pierre qui formait la couche sépulcrale, un enfoncement correspondant à la forme d’un corps humain enveloppé; elle était un peu relevée à la place de la tête. Devant la grotte, comme devant le saint sépulcre, il y avait un petit jardin avec une enceinte. Les apôtres n’y avaient pas dressé de croix; ils s’étaient contentés d’en graver une sur la pierre. De là jusqu’à la maison de Marie, il y avait environ une demi-lieue.

FLEURBRUNE

J’ai vu quatre fois les apôtres se relayer pour veiller et prier auprès du corps de la sainte Vierge. Plusieurs femmes, entre autres une fille de Véronique et la mère de Jean Marc, vinrent préparer le corps pour la sépulture; elles apportaient du linge et des aromates pour embaumer le corps, suivant la coutume juive. Elles avaient pris aussi de petits vases remplis d’herbes encore fraîches. La porte de la maison était fermée; elles accomplirent ces pieux devoirs à la lumière des. flambeaux, tandis que les apôtres récitaient en chœur des prières dans la partie antérieure de la maison.

Les femmes enlevèrent de sa couche le saint corps enveloppé de ses vêtements, et le déposèrent sur de grosses couvertures et des nattes qui remplissaient un panier. Ensuite deux femmes lui ôtèrent ses habits, à l’exception de la tunique, sous un grand drap que deux autres femmes tenaient étendu par-dessus. Elles coupèrent les belles boucles de cheveux de la sainte Vierge, et lavèrent le saint corps. Elles avaient à la main quelque chose qui ressemblait à des éponges; la tunique était fendue sur les côtés. Elles lavèrent le corps sous le drap avec une crainte respectueuse et sans le regarder; on n’en mit rien à nu. Toutes les parties qu’avait touchées l’éponge étaient aussitôt recouvertes. Une cinquième femme pressait les éponges au-dessus d’un bassin, et les rendait remplies d’eau fraîche. Le saint corps fut revêtu de nouveau linge, et, au moyen d’un drap passé par-dessous, déposé respectueusement, sur la table où l’on avait déjà disposé le linceul et les bandelettes. Elles enveloppèrent alors le corps dans le linceul, depuis la cheville des pieds jusqu’à la poitrine, et l’entourèrent de bandelettes, sauf la tête, la poitrine, les mains et les pieds.

FLEURBRUNE

Pendant ce temps, les apôtres avaient assisté à la messe célébrée solennellement par Pierre, et reçu avec lui la sainte communion; ensuite Pierre et Jean, encore revêtus de leurs manteaux pontificaux, se rendirent auprès du corps de la sainte Vierge. Jean portait un vase d’onguent; Pierre y trempa le pouce de la main droite, et oignit, en récitant des prières, le front, le milieu de la poitrine, les mains et les pieds de Marie. Ce n’était pas l’extrême-onction, car elle l’avait reçue de son vivant; je crois que c’était un hommage au saint corps, semblable à celui qu’on avait rendu au Seigneur avant de le mettre au tombeau. Quand les apôtres se furent retirés, les saintes femmes procédèrent à l’embaumement. Elles placèrent des bouquets de myrrhe aux aisselles, dans le creux de l’estomac, entre les épaules, autour du cou, sous le menton, sur les joues et autour des pieds, après quoi elles croisèrent les bras sur la poitrine, et enveloppèrent le corps dans le grand suaire, qu’elles serrèrent tout autour comme pour emmailloter un enfant. On apercevait, sous un suaire transparent, la figure pâle et lumineuse de Marie, au milieu des bouquets de myrrhe. Alors elles déposèrent le saint corps dans la bière, qui était semblable à un lit de repos. C’était une planche avec un rebord peu élevé, et un couvercle bombé et très léger. Elles mirent sur la poitrine une couronne de fleurs blanches, rouges et bleu de ciel, symbole de la virginité.

Cela fait, les apôtres, les disciples et toutes les personnes présentes entrèrent pour contempler une dernière fois les traits chéris de ce saint visage avant qu’il fût voilé. Ils s’agenouillèrent en versant des larmes abondantes mais silencieuses, touchèrent ses mains enveloppées comme pour lui adresser le dernier adieu, et se retirèrent. Après lui avoir ainsi fait leurs adieux, les saintes femmes voilèrent la sainte face de Marie, et placèrent le couvercle sur la bière, qu’elles entourèrent de bandes grises aux extrémités et au milieu. Pierre et Jean mirent la bière sur une civière, et la portèrent sur leurs épaules hors de la maison. Là elle fut prise et portée par six apôtres: Jacques le Mineur et un autre étaient en avant, Barthélemy et André au milieu, Thaddée et Mathias par derrière. Une partie des apôtres et des disciples ouvraient la marche; les autres suivaient avec les femmes. Le jour tombait déjà, et on tenait autour de la bière quatre flambeaux sur des bâtons. Le cortège se rendit ainsi, par la voie douloureuse, jusqu’à la dernière station, à l’entrée du sépulcre. Arrivés là, ils déposèrent le saint corps à terre, et quatre d’entre eux le portèrent dans le caveau, et le placèrent sur la couche sépulcrale. Tous les assistants y entrèrent tour à tour, jetèrent sur lui des fleurs et des aromates, s’agenouillèrent et offrirent leurs prières et leurs larmes.

FLEURBRUNE

Ils étaient nombreux; la douleur et l’amour les firent, demeurer là longtemps. et il faisait déjà nuit quand les apôtres fermèrent l’entrée du sépulcre. Ils creusèrent un fossé devant l’étroite entrée de la grotte, et y plantèrent une haie formée de plusieurs arbustes, les uns en fleur, les autres chargés de baies. On n’apercevait plus aucune trace de l’entrée, d’autant plus qu’ils firent passer au pied de la haie l’eau d’une source voisine; il fallait traverser la haie pour pénétrer dans la grotte. Ils s’en retournèrent séparément, s’arrêtant çà et là sur le chemin pour prier; quelques-uns veillèrent en priant auprès du sépulcre. Ceux qui s’en retournèrent virent de loin une lumière merveilleuse au-dessus du tombeau de la très sainte Vierge, et ils en furent très émus, sans toutefois savoir ce que c’était.

marieascension_1000-4997d

Résurrection de Marie. – Arrivée de Thomas.- Visite au tombeau qui est trouvé vide.

Pendant toute cette nuit, plusieurs apôtres et plusieurs saintes femmes prièrent et chantèrent des cantiques dans le jardin placé devant la grotte.
Tout à coup une large voie lumineuse s’abaissa du ciel vers le tombeau, et je vis une gloire formée de trois cercles d’anges et d’âmes qui entouraient une apparition: Jésus-Christ, avec ses plaies toutes rayonnantes, planait devant l’âme de Marie. Je vis dans le cercle intérieur des figures de petits enfants; celles du second ressemblaient à des enfants de six ans, et celles du cercle extérieur à des adolescents. Je ne vis distinctement que les visages; le reste n’était qu’une forme lumineuse, étincelante. Lorsque l’apparition, qui devenait de plus en plus distincte, toucha le rocher, j’aperçus, une voie de lumière qui montait de là jusqu’à la Jérusalem céleste. Je vis alors l’âme resplendissante de la sainte Vierge, qui suivait l’apparition du Seigneur, passer à côté d’elle et descendre à travers le rocher, dans le tombeau; bientôt après, unie à son corps transfiguré, elle en sortit plus distincte et plus radieuse, et remonta dans la Jérusalem céleste avec le Seigneur et toute la gloire angélique. La splendeur disparut ensuite, et l’on ne vit plus au-dessus de la terre que la voûte du ciel étoilé.

FLEURBRUNE

Je ne saurais dire si les apôtres et les femmes qui priaient devant le tombeau eurent la même vision, mais je les vis porter leurs regards au ciel comme pour adorer, ou bien se prosterner la face contre terre, saisis de frayeur. Je vis aussi ceux qui rapportaient la civière, chanter des cantiques en s’arrêtant aux diverses stations pour prier. Ils se retournaient avec beaucoup d’émotion et de recueillement vers la splendeur que l’on voyait au-dessus du tombeau.

A leur retour, les apôtres prirent un peu de nourriture et allèrent se reposer. Ils dormaient dans des hangars placés près de la maison. Le lendemain, les apôtres priaient et pleuraient encore dans la partie antérieure de la maison, lorsque, vers le soir, Thomas, en habits de voyage, arriva avec deux compagnons devant la porte et frappa pour se faire ouvrir. Il amenait avec lui un disciple du nom de Jonathan, parent de la sainte famille. Son autre compagnon était du pays où régnait le plus éloigné des rois mages; c’était un homme très simple, qui servait saint Thomas avec une obéissance enfantine. Un disciple vint ouvrir; Thomas dit à son serviteur de s’asseoir sur le seuil de la porte, et il entra avec Jonathan dans la salle où se tenaient les apôtres. Le serviteur, qui faisait toujours ce qu’on lui ordonnait, s’assit tranquillement […]

FLEURBRUNE


Cependant Thomas et Jonathan ayant témoigné le désir d’aller visiter le tombeau de la sainte Vierge, les apôtres allumèrent des flambeaux, qu’ils suspendirent à des bâtons, et se rendirent avec eux au sépulcre, en suivant le Chemin de la Croix. Sur la route ils ne parlaient guère, et ne s’arrêtaient que quelques instants aux diverses stations pour méditer sur la voie douloureuse du Seigneur et sur l’amour compatissant de sa Mère, qui avait élevé ces pierres commémoratives, si souvent arrosées de ses larmes. Arrivés à la haie qui entourait le sépulcre, ils se mirent à genoux; Thomas et Jonathan prirent les devants, et Jean les suivit à l’entrée de la grotte. Deux disciples écartèrent les branches d’arbrisseaux qui la cachaient; ils entrèrent, et s’agenouillèrent avec une crainte respectueuse devant la couche sépulcrale de la sainte Vierge. Puis Jean s’approcha de la bière, délia les bandes qui l’entouraient et enleva le couvercle. Approchant alors du cercueil un flambeau, ils virent avec un grand saisissement les linceuls vides, gardant encore la forme du saint corps. Le suaire qui avait enveloppé le visage et la poitrine était entr’ouvert, et les bandelettes des bras déliées: Le corps glorifié de Marie n’était plus sur la terre. Stupéfaits, ils levèrent aussitôt les yeux et les mains vers le ciel, comme s’ils eussent vu le saint corps enlevé à ce moment même, et Jean cria de l’entrée de la grotte:  » Venez et voyez! Elle n’est plus ici.  » Alors ils entrèrent deux à deux, et virent avec étonnement les linceuls vides étendus sous leurs yeux. Sortis de la grotte, ils s’agenouillèrent, prièrent et pleurèrent, les yeux et les mains levés vers le ciel, louant le Seigneur et glorifiant sa Mère, leur chère et tendre mère, comme des enfants pieux, avec les douces paroles d’amour que le Saint-Esprit mettait sur leurs lèvres.

FLEURBRUNE

Alors ils se souvinrent de cette nuée lumineuse qu’au retour des funérailles ils avaient vu s’abaisser vers le sépulcre et remonter ensuite au ciel. Jean retira respectueusement de la bière les linceuls de la sainte Vierge, les plia et les roula pour les emporter; puis il remit le couvercle, qu’il assujettit de nouveau avec les bandes. Enfin ils quittèrent la grotte, après en avoir masqué l’entrée au moyen des arbustes. Ils retournèrent à la maison par la voie douloureuse, en priant et en chantant des cantiques. Ils entrèrent tous dans la chambre de Marie, et Jean déposa respectueusement les linceuls sur la table, devant l’oratoire de la sainte Vierge. Ils prièrent à l’endroit où elle avait rendu le dernier soupir. Pierre se retira à part, comme pour méditer; peut-être faisait-il une préparation; car je vis peu après les apôtres dresser l’autel devant l’oratoire de Marie, et Pierre célébrer un office solennel. Les autres, rangés derrière lui, priaient et chantaient tour à tour […]

mariedurerlaviergemarieenprire

Dévotion filiale des apôtres envers Marie. – Leur séparation dernière

Ils fermèrent complètement l’entrée du sépulcre de Marie, en élargissant le fossé, en tassant la terre, et en plantant des arbustes alentour. Ils nettoyèrent et embellirent le jardin qui se trouvait devant le tombeau, tracèrent un chemin nouveau autour du sommet de la colline, jusqu’à la paroi postérieure de la grotte, et pratiquèrent dans le rocher une ouverture, par laquelle on pouvait voir la couche sépulcrale où avait reposé le corps de la très sainte Mère, donnée par le Rédempteur mourant à eux tous et à l’Église en la personne de Jean. Oh ! c’étaient des fils pieux, fidèles au quatrième commandement; ils vivront longtemps sur la terre eux et leur amour. Ils érigèrent aussi une chapelle au-dessus de la grotte du sépulcre; ils y dressèrent avec des tapis une tente, qu’ils entourèrent de cloisons en clayonnage. Ils y élevèrent un petit autel formé de trois pierres: l’une servait de base, la seconde s’élevait perpendiculairement sur la première, et la troisième, large et plate, était la table d’autel. Derrière l’autel ils suspendirent un tapis sur lequel était brodée ou tissée une image de Marie; d’un travail fort simple; elle représentait la Mère de Dieu dans son habit de fête de couleur brune, bleue et rouge. Quand tout cela fut achevé, il y eut là un service divin, où tous prièrent à genoux, les mains levées vers le ciel. La maison de Marie fut transformée en église; sa servante continua cependant à l’habiter avec quelques autres femmes; et deux disciples, dont l’un avait été berger au delà du Jourdain, furent chargés des consolations spirituelles à distribuer aux fidèles qui demeuraient aux environs. « 
(Visions NSJC 3 p512-535)

FLEURBRUNE

Ces visions, par la richesse des détails, nous plongent au cœur de l’événement. Anne Catherine rapporte bien des aspects conservés par la tradition au fil des siècles (indiqués au début de cette page). Elle n’hésite pas non plus à s’écarter de cette tradition et donne même une explication de l’épisode du tombeau de la Vierge Marie vénéré à Jérusalem.

« On avait dit plusieurs fois qu’elle était morte, et le bruit de sa mort et de sa sépulture à Jérusalem se répandit en divers lieux; mais avant que le tombeau fût achevé, elle se trouva rétablie au point qu’elle put retourner à Éphèse, où elle mourut en effet, dix-huit mois après.

Le tombeau préparé pour elle sur la montagne des Oliviers ne laissa pas d’être honoré plus tard; une église y fut bâtie. Jean Damascène écrivit, d’après une tradition assez répandue, qu’elle était morte à Jérusalem, et qu’elle y avait été ensevelie. »

scapulaire brun

source: http://www.ac-emmerich.fr/ASSOMPTION.htm

*La vérité sur le phénomène des ’’OVNI’’ une manifestation trompeuse des démons*


OVNILUCIFER6260010-9354201

La fille du Oui à Jésus

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : « Est-ce qu’il y en a qui veulent commencer à poser des questions ? Oui ? ».

Q. « Nous avons eu un enseignement hier, bien, c’est plutôt une réponse à une question, et dans la réponse il y a eu questions d’âmes errantes. Maintenant, qu’en est-il des OVNI ? ».
R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : « Lorsque la lumière fut, Dieu regarda la lumière et Dieu trouva que cela était bon. Lorsque Dieu regarda l’univers et son contenu, Dieu trouva cela bon. Dieu étendit son amour, Dieu vit que cela était bon. Dieu démontra à toute création que cela était de lui. Tout ce qui fut créé reconnaissait qu’il n’y avait qu’un seul Créateur et que le Créateur était amour. Tout ce qui était amour se nourrissait d’avec l’amour de Dieu. Tout était si bon.

Lorsque l’homme fut créé sur la terre, il vit tout le contenu de la terre et Dieu mit son intelligence en lui afin qu’il puisse nommer tout ce qu’il voyait. Tout était d’une telle splendeur que l’homme ressentait l’amour de son Dieu, car Dieu donnait tout ce qu’il voyait à ce qu’il était : il était le tout de Dieu. Tout ce qui était créé était en l’homme, rien ne lui était caché ».
Jésus : « Oh ! Homme de la terre, toi qui es la vie, toi qui es le tout de mon Tout, t’aurais-je donc caché quelque chose ? Je ne t’ai rien caché. Ce que tu as vu, tu l’as connu, et aujourd’hui tu peux en parler.

Mais ce qui est de l’imagination vient de ce que toi tu n’as pu nommer, car tout être qui est vivant entend la Parole de Dieu et la Parole de Dieu devient une nourriture.
Tout ce qui est sans vie n’est pas une nourriture. Les esprits impurs font du mal aux enfants de Dieu jusqu’à leur montrer ce qui n’est pas afin de tromper ».

OVNIob_1dc016_planetas-noticias-ufos-brasil-ovnis-ex

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : « Alors, ce que Dieu vient de nous dire, c’est que les esprits impurs sont des menteurs, des illusionnistes. Alors ils peuvent se servir de ce qui est autour de nous et qui nous échappe, et ils s’en servent pour nous montrer qu’il y a vie dans notre air.

L’univers est à Dieu et tout ce qui est en l’univers nous a été donné, mais l’homme se laisse tromper facilement lorsqu’il laisse pénétrer en lui ce qui n’est pas la vie.

Dieu aime ses enfants et il instruit ses enfants afin que chacun de nous nous puissions comprendre que la vie en Dieu, c’est l’amour. Tout ce qui n’est pas amour n’est pas vie, n’est que mensonge, n’est qu’illusion. Nous sommes faits à la ressemblance de Dieu. Nous n’avons pas besoin d’antenne pour capter ce qui est autour de nous.

Nous n’avons pas besoin d’objets qui vont à la vitesse de la lumière, nous sommes la lumière, nous venons de la Lumière.

ovni2a

Les anges sont si puissants. Ils sont la lumière de Dieu. La lumière de Dieu se reflète sur eux, et lorsque Dieu le veut, ils se montrent, ils se montrent à certains enfants et ils viennent comme des messagers nous apporter de l’amour. Là est la Volonté de Dieu, ça c’est l’amour de Dieu.

Nous, lorsque nous quittons la terre, c’est-à-dire, les personnes qui meurent, l’âme, lumière en la Lumière, vie en la Vie, va, va devant le jugement et l’enfant choisit. Lorsqu’une âme est pure, lorsqu’une âme est devant son Dieu et que son Dieu dit : « Va, va te montrer », cela se fait aussi vite que la lumière qui se laisse voir d’une personne à l’autre, et nous voyons, nous voyons l’âme qui est belle parce qu’elle a sa beauté de la lumière de Dieu. Ça, c’est notre Dieu, c’est l’Amour. Voyez-vous, ne croyez pas aux OVNI. Amen ».
Q. …. (Inaudible)
R. La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : « Oh ! Petits enfants d’amour, comme l’éclair est réel, comme le tonnerre est réel et comme la foi est réelle. Croire en Dieu, c’est croire que Dieu peut tout ; croire en Dieu, c’est croire que Dieu a tout créé par amour ; croire qu’il y a matière pour démontrer une puissance, c’est croire qu’il y a des erreurs, c’est croire qu’il a des tromperies, c’est croire qu’il y a le mauvais.
Si cela augmente la foi, cela est de Dieu ; si cela augmente l’amour, cela est de Dieu; si cela amène les enfants à vivre dans la vie éternelle, c’est qu’ils croient en Jésus. Si cela n’est que curiosité, cela n’est pas de Dieu ; si cela amène des interrogations, cela n’est pas de Dieu ; si cela amène de l’incrédulité face à Jésus, à la vie éternelle, cela est de Satan. Amen ».

Rencontre d’amour avec l’agir de Dieu à Nantes, France, par son instrument, la Fille du Oui à Jésus, le 15 mars 2009 au soir (partie 2)

ovni-ville

Enfin les satanistes repentis disent eux-mêmes, que lorsqu’ils faisaient leurs cérémonies ou rassemblements, ils observaient des phénomènes et entités avec des espèces de lumières dans le ciel, c’est à dire des démons donnant l’illusion d’ovni observable au-dessus d’eux, comme un ancien sataniques illuminati en témoignait dans une vidéo que j’espère retrouver prochainement et afficherai sur cette page. Ils étaient en réalités les seuls à les voir, car ils avaient déjà un contact « privilégié » avec les puissances de l’Enfer comme tous ceux qui se réclament d’une « fausse » médiumnité ou qui travaillent avec Satan dans l’occultisme, la sorcellerie ou la magie.
Par conséquent, ce diabolique phénomène d’ovni existe bel et bien, mais est toujours l’oeuvre de Satan et de ses démons pour tromper les êtres humains, en nous faisant croire qu’ils viendraient d’autres planètes de l’univers, ce qui est totalement faux : ces entités sont toujours des démons ainsi que les phénomènes qui leurs sont associés, des manifestations occultes et toujours trompeuses de Satan.
Dans tous les cas, ces phénomènes et entités dites extra-terrestres ne traduisent aucunement de l’amitié pour les êtres humains et tous ceux qui ont eu un contact avec ces entités, témoignent tous de l’aspect diabolique qui les caractérisent par la peur, la laideur de ces entités et l’effroi qu’ils ont vécu, comme le montre ci-avant le docteur Jean-Michel Lesage par une étude (qui n’est toutefois pas exempte de petites erreurs), mais dont l’approche et les conclusions générales sont parfaitement justes, à savoir que lesdits extra-terrestres ne sont autre que des démons qui prennent les formes qu’ils veulent, et les ovni sont de parfaites illusions pourtant visibles aux yeux des êtres humains.

Jean Deroquefort

ovniFenomeno_de_Ovni_o_Extraterres

 

Source : http://jeanderoquefort.free.fr/la_verite_sur_le_phenomene_des_ovni.html

PDF Jean-Michel Lesage : fleche_44lesage_jean_michel_le_diabolique_secret _des_ovni

Prière à l’Esprit-Saint..*Cinquième jour…* Prière pour obtenir le don de Force.


ESPRITSAINT

* Cinquième jour Prière pour obtenir le don de Force
Esprit-Saint, Dieu tout-puissant, qui as si merveilleusement transformé les Apôtres en les rendant, de faibles et timides qu’ils étaient, tellement forts et intrépides qu’aucune puissance créée ne put jamais les ébranler ; me voici humblement prosterné(e) devant toi, moi qui suis une si faible créature.
Ô Esprit-Saint, c’est en toi seul que j’espère, c’est de toi seul que j’attends mon salut. Communique-moi, s’il te plait, ton don de Force qui me rende invincible sur Jésus, le rocher qui me sauve. Alors, je ne craindrai plus mes ennemis, et tu me feras la grâce de les vaincre entièrement et toujours.

Vous,vous souvenez sûrement que nous avions lancé une demande d’aide pour la construction d’un puits à Étoa au Cameroun, à la demande urgente du Père Parfait ? Nous avions grâce à vous tous chers lecteurs de la famille de Myriamir, réussis à amassé $15.000 cd. *Voici les premières photos*


1 (18)

Et bien …Ici ,ce sont les morceaux de bois qui montrent où la source a été trouvée.

1 (23)

Voici le Père Louis Mbella m.s.a. qui bénit le début
des travaux de creusage du puits d’Étoa au Cameroun.

1 (26)

Autre photo de la bénédiction !

1 (31)1 (32)

gros trou puits1 (2)

trou puits1 (14)

Ici, deux jours après à la recherche du précieux jus.
Merci au donateurs.
Père Parfait

barrecoeur1_7_z4hNPHAr

Chers bienfaiteurs…Nous ne vous remercierons jamais assez pour votre don et vos prières….Sans vous, ce projet n’aurait pas réussi.
 » Transmet donc mes remerciements à tous les donateurs ainsi que ma bénédiction »
D’autres photos vont suivre bientôt, pour que vous accompagniez les travaux de vos prières.
MERCI!
Père Parfait Mbida m.s.a.
barrecoeur1_7_z4hNPHAr
Merci Seigneur pour ce projet béni que tu avais semé dans le cœur du Père Parfait et dans le cœur de ses bénévoles. Nous verrons bientôt la joie des villageois de pouvoir boire de l’eau propre.
Nos cœurs vibrent de joie et d’amour!!!

Lorraine Lamequin secrétaire-bénévole

Voyez sur ce lien pour vous rappeler cette grande Victoire :
https://myriamir.wordpress.com/2015/02/20/alleluia-lobjectif-qui-etait-de-15000-cda-pour-la-construction-du-puits-a-etoa-cameroun-a-ete-atteint-nos-freres-et-soeurs-auront-enfin-de-leau-potable/

Prière à l’Esprit-Saint..*Quatrième jour …*Prière pour obtenir le don de Science.


ESPRITSAINT

*Quatrième jour …*Prière pour obtenir le don de Science*

Esprit-Saint, Dieu de lumière et d’amour, je t’adore et te remercie de tous tes bienfaits, spécialement de m’avoir donné une intelligence pour te connaître et un cœur pour t’aimer. Réveille Seigneur en moi le don de Science, avec lui je ne verrai dans les choses créées que des moyens d’aller à Dieu. Je n’en userai que pour qu’elles me conduisent à Lui, et je m’en abstiendrai, si elles doivent m’en détourner. Alors, je serai indifférent(e) à la richesse ou à la pauvreté, à l’honneur ou au mépris, à la santé ou à la maladie, à une vie longue ou à une vie courte ; je n’aimerai et ne chercherai en toute chose que l’adorable volonté de mon Père.

Message de la Vierge Marie..à sa fille chérie..Lumière de Marie (Luz de Maria…reçu le 19 août 2015 * L’économie tombe et, alors qu’elle tombe, tous les hommes sont déstabilisés et l’antéchrist trouvera alors la plus grande opportunité d’étendre sa main hypocritement sur l’homme avec la mise en place d’une seule monnaie.*


marievierge

Bien aimés enfants de Mon Cœur Immaculé,

Je vous aime, Je vous bénis, vous êtes la prunelle de l’Oeil du Père.

Mon cœur bat continuellement pour chacun de vous.

BARORANGE5

Enfants bien-aimés,

VOUS DEVEZ ÊTRE DE LA GLAISE DANS MES MAINS
AFIN D’ÊTRE LES OEUVRES ET LES ACTES DE MON FILS
À UN TEL INSTANT DÉCISIF.
Mes enfants, vous avez grandi au milieu d’une société qui recule, qui diminue ; voilà pourquoi vos actes et vos œuvres ne sont pas ceux d’un vrai fils (fille) de Dieu qui respecte complètement les Commandements, les actes de Miséricorde, Les Béatitudes et les Sacrements.
VOUS N’APPROFONDISSEZ PAS L’ÉCRITURE SAINTE ; EN ELLE, IL Y A LES RÈGLES ET LES RÈGLEMENTS DE LA VIE QUOTIDIENNE AINSI QUE LES ACTES ET LES OEUVRES DU VRAI CHRÉTIEN.
VOUS DEVEZ VOUS RÉVEILLER MAINTENANT ! Vous vous appelez Chrétiens et chacun a son propre régime de vie et son propre concept de ce que c’est de vivre, d’agir, d’oeuvrer… et certains se trompent.

Chacun d’entre vous qui se penche sur le chemin spirituel doit clairement comprendre qu’afin de continuer le long de ce chemin sans devenir une proie au mal et sans laisser vous détourner de la justice qui vous mène au Salut Éternel, VOUS DEVEZ AUTORISER MON FILS À VOUS REMODELER MÊME SI CETTE MISE EN FORME EST DOULOUREUSE.

Vous continuez à agir et à oeuvrer selon votre volonté personnelle sans vous demander si elle est bonne ou pas. Pour vous, cela ne signifie pas une offense envers Mon Fils, cela ne signifie pas que le mal peut vous prendre et vous faire trahir Mon Fils et, par-dessus tout, vous ne pensez pas qu’avec ces attitudes vous vous trahissez vous-mêmes et vous vous écartez de la bonne voie ; vous agissez et vous oeuvrez selon vos interprétations très humaines sur la base desquelles vous défiez Mon Fils qui vous appelle … et vous n’obéissez pas.

BARORANGE5

Bien aimés enfants de Mon Cœur Immaculé,

Cet instant est décisif. IL EST DE LA PLUS HAUTE IMPORTANCE QUE VOUS APPARTENIEZ COMPLÈTEMENT À MON FILS.

BARORANGE5

Bien-aimés,
CHANGEZ LES RÉGIMES DE VIE ;
CHANGEZ VOTRE FAÇON DE PENSÉE …

ÉLOIGNEZ-VOUS DE CE QUE VOUS SOUHAITEZ COMME CAPRICE …

ÉLOIGNEZ-VOUS DU PASSÉ SI, À CET INSTANT, IL PEUT VOUS NUIRE EN QUELQUE FAÇON QUE CE SOIT …LA FAÇON DE PENSÉE DE L’HOMME EST TRAÎTRE ET LE CONDUIT LE LONG DE CHEMINS DANGEREUX …

L’homme est faible devant la tentation et, à cet instant, vous devez rester attentifs à ne pas laisser la tentation vous vaincre. L’ennemi sait que vous continuez à vous battre pour vous approcher de Mon Fils et pour Lui être fidèle ; voilà pourquoi le mal vous tente là où chacun d’entre vous est le plus faible. Résistez ! Ne cédez pas ! Lorsque vous cédez, le mal vous prend très loin de là où vous étiez à votre dernier stade.

BARORANGE5

Bien aimés enfants de Mon Cœur Immaculé,
L’ENTÊTEMENT HUMAIN EST LE PIRE ENNEMI DE L’HOMME. Voilà pourquoi Je vous invite à vous réveiller définitivement parce qu’il est important à cet instant de vous dépouiller du vieil homme, de l’homme d’avant, de jeter vos haillons — ceux que vous continuez à traîner avec vous — pour vous renouveler dans un esprit généreux, pour vous renouveler complètement.
Pour ce faire, vous devez être forts et laisser derrière les haillons du passé ; sinon, à un certain moment, le mal profitera de vous et fera de vous sa proie.

BARORANGE5

Bien aimés enfants de Mon Cœur Immaculé,

La grande famine se rapproche ; voilà pourquoi Je vous alerte, non pas tant pour vous approvisionner en marchandises matérielles, mais pour que vous grandissiez spirituellement et permettiez ainsi à Mon Fils de tout multiplier ce que vous possédez.

Starving Child Begging for Help

Enfants bien-aimés,
CET INSTANT EST L’INSTANT DE TOUS LES INSTANTS ALORS QUE TOUT CE QUE JE VOUS AI ANNONCÉ ARRIVERA MÊME SI UNE GRANDE MAJORITÉ DE MES ENFANTS LE NIENT.

Certains nient sans mauvaise volonté, par ignorance ; d’autres, parce qu’ils savent ce qui va arriver et ils veulent que le Peuple de Mon Fils continue de l’ignorer afin que le Peuple de Mon Fils tombe dans les mains du pouvoir qui contrôle cette génération. Voilà pourquoi il vous appartient à vous de vous réveiller immédiatement.

BARORANGE5

Bien aimés enfants de Mon Cœur Immaculé,
La Terre tremble et tremblera fortement ; un tremblement de terre attendu arrivera bientôt. Priez pour cela.
La science utilisée pour le mal a interféré avec la Nature. Cela vous a été gardé caché, Mes enfants, mais Mes anges viendront pour vous aider ; vous n’êtes pas seuls. Le mal que l’homme veut faire n’arrivera pas toujours. Mon Fils protège Son Peuple et voilà pourquoi Il vous appelle à Lui rester fidèles.
Il y aura de grands changements, les volcans seront en éruption et provoqueront des changements géographiques. Enfants bien-aimés, c’est le péché persistant de l’homme qui a réveillé la Nature et cette Nature, créée par la Main du Père, veut que vous, Mes enfants, repreniez le chemin de la sainteté.

BARORANGE5

Mes enfants,
Vous rencontrerez de grandes épreuves parce que vous ne serez pas acceptés par vos frères. Vous allez à contre-courant du monde et ce qui est du monde ne vous accepte pas, ne vous voit pas consentant ni approuvant.

Ceci est la raison pour laquelle vous n’êtes pas les bienvenus ou considérés favorablement par vos frères ; voilà pourquoi ils vous persécuteront. Restez en état de grâce, soyez forts ; celui qui reste dans la Foi avec l’Amour immuable de Mon Fils, il reçoit toute l’Aide Divine.

Cain-Abel

Enfants bien-aimés,

IL Y EN A TANT QUI NIENT LA PRÉSENCE ET LES ACTIONS DE L’ANTÉCHRIST DANS CETTE GÉNÉRATION ! PAUVRES EUX ; ILS VONT SE LAMENTER GRANDEMENT PARCE QU’IL EST DÉJÀ EN ACTION À DÉSTABILISER LE MONDE ENTIER !
L’économie tombe et, alors qu’elle tombe, tous les hommes sont déstabilisés et l’antéchrist trouvera alors la plus grande opportunité d’étendre sa main hypocritement sur l’homme avec la mise en place d’une seule monnaie.

Suivez les étapes et le développement de l’économie. Après cela, il va développer sa stratégie pour contrôler toute l’humanité, réussissant à la fin à fermer les temples et en vous niant ainsi la possibilité de recevoir le Corps et le Sang de Mon Fils.

VOILÀ POURQUOI JE VOUS APPELLE À PERMETTRE À MON FILS DE VOUS REMODELER, DE LAISSER DERRIÈRE LES HAILLONS QUE VOUS PORTEZ ENCORE AVEC VOUS, VOUS SEREZ DONC DE NOUVELLES CRÉATURES QUE LE MAL NE POURRA PAS INFLUENCER.

sang de jesus

Bien aimés enfants de Mon Cœur Immaculé,
Soyez extrêmement prudents ; à cet instant, les groupes qui s’appellent eux-mêmes des groupes de prière ou des groupes spirituels se multiplient, ceux qui s’appellent eux-mêmes les instruments de Mon Fils prolifèrent, mais tous ne sont pas vrais …
TOUT GROUPE QUI NE RESPECTE PAS LA VOLONTÉ DU PÈRE, AVEC LES COMMANDEMENTS, L’EUCHARISTIE, LA PRIÈRE, L’ACTION EN FAVEUR DES FRÈRES NE SONT PAS FIABLES.

Ceux qui, pour des raisons particulières, ne reçoivent pas la Communion, doivent se conformer à une vie spirituelle, comme tout bon Chrétien, et offrir la Communion Spirituelle ; Je ne vous quitte pas.
NE LAISSEZ PAS LE MAL VOUS TROMPER. MON FILS EST VENU VOUS RACHETER ET, À CET INSTANT, SES VRAIS INSTRUMENTS APPELLENT À LA CONVERSION, ET IL N’Y A PAS DE CONVERSION SANS REPENTANCE, SANS CHANGEMENT DE VIE….

BARORANGE5

Et cela ne se produira pas si vous ne vous approchez pas du Pain de Vie, si vous n’accomplissez pas les actes et les oeuvres de Mon Fils.
Alors que vous marchez vers Mon Fils, vous devez apporter des œuvres, ne vous contentez pas seulement de la prière ; ces actes et ces œuvres sont l’amour pour votre prochain, c’est la pratique, c’est de les prendre par la main et les amener à Mon Fils ; et cela se fait au moyen du témoignage personnel donné par chacun de vous et par le souhait de la participation de tous vos frères à la Joie Infinie.

Mais les oeuvres ne réalisent pas leur plénitude si vous ne vous approchez pas de Mon Fils afin qu’Il vous renforce et vous guide si vous n’êtes pas immergés dans l’Amour de Mon Fils.

BARORANGE5

Enfants bien-aimés,

CEUX QUI RESTERONT TIÈDES SERONT VOMIS PAR LA BOUCHE DU PÈRE ; TOUS CEUX QUI SE RÉUNISSENT AU NOM DE MON FILS ONT SEULEMENT UN AMOUR, UN SEUL DIEU, UN SEUL GUIDE, UN SEUL LEADER … ET QUI EST MON FILS.

Ceux qui ont des fondations et qui se construisent eux-mêmes sur des dirigeants humains et des idéologies humaines ne sont pas conformes avec la Volonté Divine.
Les groupes et les communautés qui ne sont pas christocentriques s’éloignent aussi loin de Mon Cœur Immaculé ; « La foi en elle-même, si elle n’a pas les oeuvres, est morte », mais les œuvres sans Mon Fils et sans l’accomplissement des Commandements ne sont pas de véritables œuvres.

BARORANGE5

Bien aimés enfants de Mon Cœur Immaculé,

Priez fortement pour le Japon ; il continuera d’être une source de contamination pour toute l’humanité.

Priez pour la Finlande ; elle va beaucoup souffrir.

Priez, Mes enfants ; le terrorisme donnera bientôt de grandes douleurs à Mon Peuple.

japondes-travailleurs-de-fukushima-charges-de_854f97ffd5cf6e5bc8bd4d0bb9295685

Bien aimés enfants de Mon Cœur Immaculé,

SOYEZ DE FIDÈLES DISCIPLES DE MON FILS. À CET INSTANT, AUCUN DE VOUS NE PEUT ÊTRE UN DISCIPLE TIÈDE PARCE QUE CELUI QUI RESTE À MI-CHEMIN VA TOMBER, TOMBER, il ne résistera pas aux épreuves, il ne résistera pas aux tentations et deviendra la proie du mal.
Enfants, renouvelez- vous, soyez vrais ; priez, Mes enfants, priez « que le temps soit favorable ou défavorable » parce que bientôt vous allez vous examiner, ce sera le grand acte de la Divine Miséricorde, avant l’accomplissement des autres avertissements que J’ai annoncés qui causeront tout le développement de la Grande Ce Tribulation que vous attendez.
Le Peuple de Mon Fils est un Peuple courageux, un Peuple qui porte attention à leur Mère, un Peuple qui sait que la Mère les aime et que, pour vous, Je continue à apporter Ma Parole comme un intercesseur fidèle en faveur de Mes enfants.

BARORANGE5

Une maladie mystérieuse arrive, elle va attaquer le système nerveux.

Mes enfants, demeurez fidèles et ayez foi en Mon Fils et dans l’aide de cette Mère ; placez-vous sous Mon Manteau Maternel et ayez confiance que vous ne serez jamais abandonnés par cette Mère.
Attendez patiemment parce que le calme vient après la tribulation et Mon Fils va envoyer Son Aide de là-haut de sorte que vous puissiez continuer à être à l’abri par la Protection Divine.

marieLa-Vierge-au-manteau

BARORANGE5

Mes enfants,
N’OUBLIEZ PAS DE M’INVITER ;
N’ OUBLIEZ PAS DE M’APPELER EN ME DISANT :
JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ !

Je vous garde dans Mon Cœur, l’Arche de Salut. Je vous aime, vous êtes Mes enfants, Je ne vous abandonnerai pas.

BARORANGE5

Je vous bénis au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.
Maman Marie
SALUT MARIE TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ.
SALUT MARIE TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ.
SALUT MARIE TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ.

marie lumiere

barre orange

Source : http://www.revelacionesmarianas.com/
Merci au traducteur

Extraits des volumes ( Livres du Ciel ) de Luisa Piccarreta (la petite fille de la divine volonté)* «LORSQUE TU PRIES AU NOM DE TOUTE L’HUMANITÉ SANS EXCEPTION, tu dois te rappeler que Jésus a d’avance fait ta prière quand il était sur la terre.


revelacion-divina-6

PRIÈRE DE FUSION DANS LA DIVINE VOLONTÉ

Je ne suis rien, Dieu est Tout!

Père, je vous aime !

Ô Divine Volonté, VENEZ penser par mon esprit … VENEZ circuler dans mon sang … VENEZ regarder par mes yeux … VENEZ écouter par mes oreilles … VENEZ parler par ma voix … VENEZ respirer par mon souffle … VENEZ bouger à travers mes mouvements … VENEZ souffrir à travers mes souffrances.
Ô Divine Volonté, VENEZ prier en moi et recevoir cette prière comme étant la mienne en y ajoutant les prières de tout le monde, pour donner au Père la Gloire que toutes les créatures Lui doivent.

Ô Divine Volonté, VENEZ infuser en moi LA FOI de Marie très sainte pour que je puisse croire en Vous comme elle. Ô Divine Volonté, VENEZ infuser en moi L’ESPÉRANCE de Marie très sainte pour que j’espère en Vous comme elle. Ô Divine Volonté, VENEZ infuser en moi LA CHARITÉ de Marie très sainte pour que je vous aime comme elle, Ô Divine Volonté, VENEZ prier et adorer en moi comme Jésus en sa Divine humanité.

Ô Divine Volonté, Vous qui savez multiplier nos actions à l’infini, VENEZ offrir en moi le Saint Sacrifice de la messe comme si tout le monde y avait assisté. VENEZ distribuer à tous, les fruits de ce Divin Sacrifice pour accorder ainsi le salut à tous. AMEN.

320-gold-divider-1-1

LIVRE DU CIEL, Tome 17, le 4 janvier 1925, p. 57 – IMPORTANT –
« Ma fille, te fusionner dans ma Volonté est l’acte le plus solennel, le plus grand et le plus important de toute ta vie. SE FUSIONNER DANS MA VOLONTÉ, C’EST ENTRER DANS L’ÉTERNITÉ ET RECEVOIR SES BIENS. Et, comme se fusionner dans ma Volonté, c’est aimer et donner au nom de tous, alors, je dépose en elle les biens de tous ainsi que mes propres biens. Il ne manque pas d’espace pour y déposer tant de biens puisque ma Volonté est immense et capable de tout recevoir. Si tu savais ce qui se passe quand tu te fusionnes dans ma Volonté, tu brûlerais du désir de le faire continuellement. »

barrros

LIVRE DU CIEL, Tome 28, le 5 mars 1930
« Ma fille, sais-tu ce que L’UNITÉ DE LA DIVINE VOLONTÉ signifie? Cela veut dire que tout ce qui est beau, bon et saint émane de l’intérieur de cette seule Volonté. Mais bien qu’elle soit unique, la Volonté, l’unité et l’acte se répandent partout. Et parce que notre Divine Volonté s’étend partout, même à l’intérieur d’une seule respiration, elle fait tout, embrasse tout et donne vie à tout. Ainsi celle qui vit dans notre Divine Volonté SE FUSIONNE DANS NOTRE UNITÉ, et tout ce qu’elle accomplit, ne s’échappe pas de Nous mais reste à l’intérieur de Nous.
Pour celle qui vit en dehors de notre Volonté, nous sentons la peine de ses actes arrachés de notre Volonté. Par conséquent, la grande différence pour celle qui vit en dehors de notre Fiat, est que tous ses actes sont divisés et brisés et ne sont pas FUSIONNÉS ENSEMBLE. Donc, cette âme n’aura pas l’avantage de sentir en elle-même la plénitude de la lumière, du bonheur, ni de tous les biens, mais tout sera misère, faiblesse et manque de lumière pour elle. »

le sauveur me dit un jour Soeur Marie Lataste
PRIEZ SANS CESSE

JESUS DIT A MARIE LATASTE :

1. PRIÈRE CONTINUELLE
« Ma fille, il ne faut pas seulement prier une fois deux fois, cent fois, il faut prier tous les jours, à chaque instant du jour, et FAIRE DE TOUS SES ACTES UNE PRIÈRE CONTINUELLE et une élévation de l’âme à Dieu.

OR, POUR PRIER, IL N’EST PAS NÉCESSAIRE DE PRONONCER TOUJOURS DES PAROLES. Beaucoup de personnes prononcent de longues prières et ne sont point exaucées, et d’autres qui n’en prononcent pas reçoivent tout ce qu’elles demandent. Cela vous étonne, ma fille ? Ne savez-vous donc pas que prier, c’est bien plutôt demander à Dieu AVEC LE CŒUR qu’avec la langue ? Les DÉSIRS INTIMES DU CŒUR arrivent plus facilement aux oreilles de Dieu que les paroles de la langue. Votre langue se fatiguerait à toujours parler en priant. LE CŒUR NE SE FATIGUE JAMAIS DE DÉSIRER. LE CŒUR C’EST UN DÉSIR VIVANT. Tant que vous vivrez, vous désirerez ; si vous désirez Dieu et ce qui est à Dieu, vous prierez continuellement ; votre vie ne sera qu’une vie de prière, et Dieu vous écoutera favorablement. »

barrros

2. LA PRIÈRE DU CŒUR

« Ainsi, ma fille, vous comprenez que vous pouvez prier partout, en tout lieu, en tout temps, en toute circonstance, car VOTRE CŒUR peut toujours désirer Dieu et l’accomplissement de sa volonté. VOTRE CŒUR peut toujours désirer vivre dans l’amitié de Dieu et dans sa grâce ; VOTRE CŒUR peut toujours désirer éviter le mal, de fuir le péché, de résister aux tentations du démon, du monde et de la chair, de franchir tous les obstacles, de briser tous les liens qui voudraient vous séparer de Lui.
Or, DÉSIRER ces choses du fond du cœur, les DÉSIRER véritablement, c’est constamment demander à Dieu qu’il les accomplisse en vous, et, quels que soient le temps et le lieu où vous vous trouvez, rien ne vous empêche d’entretenir et d’augmenter même ce désir. Faites-le ma fille, et vous prierez d’une manière bien agréable à Dieu. »

jesus-resurrection-tomb-mary

3. LA PRIÈRE DE RECUEILLEMENT

« Il est bon néanmoins de choisir dans la journée quelques instants où vous vous recueilliez avec plus d’attention, pour vous placer en la Présence de Dieu, Alors vous vous retirez un peu à l’écart, vous vous placez pour ainsi dire seule à seule avec Dieu, vous acceptez la rencontre particulière et privée qu’il vous donne, et vous lui parlez AVEC LA CONFIANCE ET L’AMOUR D’UN ENFANT; vous lui ouvrez votre cœur, et Dieu vous reçoit, vous écoute et vous bénit. »

barrebleueor

4. LA PRIÈRE DANS LA FOI ET LA CONFIANCE
« Ma fille, vous devez prier AVEC FOI, c’est-à-dire croire que vous parlez à Dieu et qu’il peut et veut vous accorder tous les biens qui vous sont nécessaires. Priez AVEC CONFIANCE. Espérez obtenir ce que vous demandez, non à cause de vos mérites ou de la ferveur de votre prière, mais à cause de MES MÉRITES ET DE LA MISÉRICORDE DE DIEU. Quand vous aurez prié, n’examinez pas si vous avez bien ou mal prié; sans vous troubler, jetez votre prière dans le Sein de la Divine Miséricorde bien convaincue que, malgré la bonté de votre prière, elle est encore bien imparfaite. Aussi, n’appuyez pas votre confiance sur vos prières, mais LES UNISSANT A MES PRIÈRES SUR LA TERRE, implorez Dieu de les exaucer EN UNION avec celles que je lui ai adressées, et il les recevra en vue de Mes Mérites et à cause de Sa Miséricorde. »

jesus-prie1

5. LA PRIÈRE DE SILENCE

« MA FILLE, IL Y A UNE SORTE DE PRIÈRE QUI M’EST TRÈS AGRÉABLE : c’est celle d’une âme qui se tient devant Dieu sans autre volonté que la VOLONTÉ DE DIEU, qui se livre complètement à Lui pour tout ce qui l’intéresse et la concerne, et, COMME UN ENFANT, sans rien demander à son père, s’abandonne à ses soins paternels, ayant néanmoins les yeux toujours fixés sur Lui pour recevoir ses conseils et les exécuter au premier signe de SA VOLONTÉ. Combien Dieu regarde cette âme avec complaisance, comme il s’attache à elle ! Ah ! Ce SILENCE est plus éloquent que la plus éloquente des voix. Celui qui fait ainsi dit tout à Dieu sans rien lui dire, et, sans rien lui demander, il lui demande tout. »

PRIERE DE SILENCE

Chut ! « QUAND VOUS PRIEREZ, SI VOUS GOÛTEZ LA PRÉSENCE DE DIEU et ne pouvez parler sans perdre cette Présence, laissez toute prière vocale ; mais si vous pouvez prier et jouir en même temps de la Présence de Dieu, faites-le ; sinon, ne priez pas. De même, si vous êtes privée de la Présence sensible de Dieu, ne la recherchez pas avec trop d’empressement ; sachez faire le SACRIFICE DU PLAISIR que vous éprouveriez, et attendez avec humilité que Dieu vous accorde cette faveur s’il le juge convenable. »

barrebleueor

6. LA PRIÈRE VOCALE
« LA PRIÈRE VOCALE, MA FILLE, ET LES ACTES DE PIÉTÉ SONT, ou pour exciter en soi des sentiments affectueux envers Dieu ou pour les lui témoigner. Pourquoi, dans ces moments, iriez-vous chercher cela dans la prière vocale quand vous le POSSÉDEZ ? Est-ce que Dieu a besoin de vos paroles pour vous comprendre ? Ne lit-il pas dans votre cœur ? Si la prière vous donne des distractions ou si les distractions surviennent dans vos prières, détournez-vous-en avec calme et remettez-vous doucement en la PRÉSENCE DE DIEU sans aucune inquiétude »

barrebleueor

7. LE « PRIEZ SANS CESSE »
« POUR CELA, IL N’EST PAS NÉCESSAIRE DE FAIRE DE LONGUE PRIÈRE, puisqu’on peut prier sans parler ; priez toujours, c’est-à-dire ayez toujours de bonnes pensées, de saintes affections ; RESTEZ EN MA PRÉSENCE avec des sentiments pieux et une intention pure et droite. Ne pouvez-vous pas faire cela au milieu de vos travaux et de vos occupations ? Eh bien ! Vous me serez agréable par votre travail, qui est l’accomplissement de MA VOLONTÉ, et agréable aussi par ces sentiments de votre cœur, que j’estimerai comme la plus parfaite des prières. »

Vassula_Ryden

VASSULA RYDEN et le « PRIEZ SANS CESSE » :
« Un jour le Seigneur me demande, comme il demande à tout le monde, de PRIER SANS CESSE. Quand il m’a demandé ça, j’ai pensé qu’il voulait que je prie 24 heures sur 24, et je lui ai dit : « Seigneur c’est pas possible, j’ai ma maison, j’ai mes enfants, je dois dormir de temps en temps. » Il m’a dit : « VASSULA, tu n’as rien compris! Je ne veux pas que tu sois en prière 24 heures sur 24, Non! PRIER SANS CESSE, C’EST QUAND TU ME DÉSIRES SANS CESSE, quand tu me désires constamment tout au long du jour, quand tu as soif de Moi tout au long du jour. C’est ça la prière sans cesse. C’EST UNE PRIÈRE SANS PAROLES, PARCE QUE C’EST TON COEUR QUI PARLE. »

barrebleueor

LA PRIÈRE DANS LA DIVINE VOLONTÉ

JÉSUS À LUISA PICCARRETA :

Jésus dit à Luisa qu’avant de se retirer de Sa Volonté, Adam ne ressentait pas le besoin de prier, ni de demander ou de mendier parce qu’il n’avait besoin de rien, il avait tout à sa disposition. C’EST LE BESOIN QUI FAIT PRIER. Alors il aimait, adorait et louait son Créateur. LA PRIÈRE DE DEMANDE N’EXISTAIT PAS dans le Paradis terrestre; elle est venue après le péché quand la volonté humaine s’est rebellée contre la Volonté Divine. L’âme qui vit dans la Volonté Divine, vit dans l’abondance des biens de son Créateur; si elle ressent un besoin, se voyant dans tant de biens, son bonheur c’est de le donner aux autres. (Livre du Ciel, Tome 20, le 16 novembre 1926)

barrebleueor

JÉSUS EXPLIQUE À LUISA que lorsqu’une âme PRIE dans la Divine Volonté, tout dans la Création prie avec elle. Toutes les autres prières ensemble sont surpassées par une âme qui possède la Divine Volonté, parce que celle-ci possède un POUVOIR IMMENSE, une VALEUR INCALCULABLE. Jésus se sent Lui-même investi par une telle prière.
LIVRE DU CIEL Tome 11, le 25 septembre 1914, p. 83
« Ma fille, les prières faites avec Moi dans ma Volonté peuvent être appliquées à TOUS sans exception. Tous en reçoivent les effets comme si elles étaient offertes pour eux seuls. Cependant, les prières agissent SELON LES DISPOSITIONS DES CRÉATURES. »

LIVRE DU CIEL, Tome 11, le 6 juin 1915, p. 101.
« Ma fille, dans ma Volonté, tout tourne autour de l’amour pour moi et pour les autres; on n’y trouve pas de choses personnelles, car l’âme qui contient ma Volonté contient tous les biens possibles pour elle; et si elle les contient tous, POURQUOI LES DEMANDER. Ne serait-il pas plus correct qu’elle s’occupe de PRIER pour ceux qui n’ont pas ces avantages? »

barrebleueor

LA PRIÈRE DE LUISA
LUISA : J’ai prié Jésus pour que, dans sa bonté, Jésus accepte ma souffrance et que, à travers elle, il m’accorde la plus grande des grâces : QUE TOUS CONNAISSENT SA TRÈS SAINTE VOLONTÉ et que, par son accent mystérieux et divin, elle résonne dans tous les cœurs et les appelle à vivre en elle, en écrasant de son poids la volonté humaine, les passions et les péchés, de sorte que tous puissent la connaître et l’aimer, ET COMPRENDRE CE QUE SIGNIFIE LA PERTE D’UN DIEU. » (LIVRE DU CIEL, Tome 18, 1er novembre 1925, p. 28)

barrebleueor

LA PRIÈRE UNIVERSELLE
«LORSQUE TU PRIES AU NOM DE TOUTE L’HUMANITÉ SANS EXCEPTION, tu dois te rappeler que Jésus a d’avance fait ta prière quand il était sur la terre. Donc, toi tu n’as qu’à aller la chercher dans le Cœur de Jésus avec SES MÉRITES ET SES LUMIÈRES A LUI et tu l’appliques à quelqu’un, ensuite tu élargis ton cercle et tu l’appliques à L’UNIVERS tout entier … à toutes les personnes humaines sur la terre. Tu vois comment cela est important.

Puis tu pries sans culpabilité, sans manque de confiance avec une grande foi parce que c’est Jésus qui a tout fait. Il te demande d’être son PORTE VOIX. Comprends-tu ? C’EST ÇA LA SUBSTITUTION. Jésus a tout fait pour nous, dans tous les domaines, Création, Rédemption et Sanctification du monde.

barrebleueor

JÉSUS DIT À LUISA : « ENTRE DANS MA VOLONTÉ »
1) « Seigneur j’entre dans ta Volonté » c’est-à-dire que tu sors de ta volonté humaine et que tu entres dans la Sienne qui est Divine : Il dit à Luisa : « Sois sûre que tu pries dans ma Volonté et que tu pries comme moi je prierais. »

2) « TRANSFORME-TOI EN MOI-MÊME »
Ça veut dire d’oublier que tu t’appelles Alphonsine ou Joséphine, (oublie ton nom) parce que pendant que tu pries dans la Divine Volonté c’est Jésus qui prie. C’est ce que ça veut dire « se transformer en Jésus » C’est juste trop beau ! … trop vrai ! … et trop extraordinaire ! »

barrebleueor

3) « ET PRENDS TOUT CE QUE TU TROUVERAS EN MOI »
« Seigneur je viens chercher en toi ce dont mon frère (ou ma sœur) a besoin, ce dont il (elle) a besoin de consolations, de joie, d’espoir ». C’est large la grande richesse de Jésus. Il dit « PRENDS TOUT » ; c’est nous autres qui retenons. Prenons tout dans le Cœur de Jésus.

barrebleueor

4) « QUAND TU ES COMPLÈTEMENT REMPLIE DE MOI, VA À L’EXTÉRIEUR ET AGIS AVEC MOI COMME SI TOI ET MOI NOUS ÉTIONS UN SEUL ».

Dans la Divine Volonté, Jésus accorde à ta prière, la puissance de Sa Prière. Est-ce assez grand comme cadeau ! INCROYABLE !» Il faut laisser Jésus libre en nous. Qu’est-ce qu’il nous donnera ? Comment résoudra-t-il les problèmes dans notre vie ? Nous ne le savons pas. Mais nous sommes sûrs qu’il apportera une solution imprévisible et souvent cette solution sera encore meilleure que celle que nous avions prévue. (Extrait d’une conférence donnée à Hull par le Père Lucien Côté au mois de février 2000 – Livre de prières bleu)

prier

NOS PRIÈRES SONT-ELLES TOUJOURS EXAUCÉES?

Réponse de Jésus à MARIE LATASTE (Royaume de la Grâce)
Dieu n’exauce pas toujours les prières, parce qu’il veut souvent éprouver la PATIENCE et la PERSÉVÉRANCE des hommes. Ne mettez donc pas de bornes à Sa Miséricorde, persévérez dans la prière, en attendant le moment du Seigneur pour qu’il vous soit fait selon votre demande. Que le retard de la grâce que vous sollicitez ne vous décourage pas ; priez encore, priez jusqu’à ce que vous soyez exaucée, et vous le serez certainement, parce que Dieu exauce toute BONNE PRIÈRE.
N’attribuez jamais à Dieu le refus de ce que vous demandez, mais à votre prière mal faite ou AU PEU D’UTILITÉ QUE VOUS RETIRERIEZ SI DIEU VOUS EXAUÇAIT ; et dans ce cas, si vous avez bien prié, il vous accordera une grâce autre, mais PLUS AVANTAGEUSE pour vous que celle que vous sollicitez. »

barrebleueor

Réponse de Jésus à LUISA PICCARRETA (Royaume de la Divine Volonté)

« Ma fille, tu dois savoir que tout a été déterminé par l’Être Suprême, PRIÈRES, ACTES, SOUFFRANCES, SOUPIRS que la créature doit faire afin d’obtenir ce que nous voulons Nous-mêmes lui donner, et il arrive très souvent que beaucoup d’actes et de prières sont faits et rien n’est obtenu ; mais ensuite, grâce à un autre petit soupir et une autre prière, on obtient ce que l’on a depuis si longtemps désiré. Était-ce peut-être le dernier acte pour obtenir l’action de la grâce ? NON ! C’était la CONTINUATION de tous les actes et de toutes les prières ; et si quelqu’un voit qu’il obtient ce qu’il a désiré à travers ce dernier acte, c’est parce que CE DERNIER ACTE ÉTAIT NÉCESSAIRE pour compléter le nombre d’actes établi par Nous.

barrebleueor

« LES ACTES SONT COMME LES HEURES QUI FORMENT LE JOUR OU LA NUIT : chaque heure a sa place … C’est pourquoi ne t’arrête pas ; les séries d’actes sont si nécessaires, qu’il y a le risque que si tous ne sont pas accomplis, le bien désiré ne soit pas obtenu. » (LIVRE DU CIEL, Tome 24, 20 mai 1928)

JÉSUS DIT que la prière faite dans sa Volonté pour obtenir la VENUE DE SON ROYAUME sur la terre, renferme un grand pouvoir sur Dieu. Dieu Lui-même ne peut pas « se défaire » de cette prière puissante, IL NE PEUT PAS NE PAS L’EXAUCER. Quand l’âme prie dans la Divin Fiat, l’être Divin ressent Sa propre Volonté qui prie à l’intérieur de Lui-même; et la prière se change en ordre qui porte la signature de ce qui est voulu. Il ajoute que TÔT OU TARD CETTE PRIÈRE SERA EXAUCÉE.

Il dit que Lui-même prie avec Luisa pour obtenir la venue de ce Royaume puisque le but ultime de la Création est précisément que la Volonté Divine règne sur la terre comme au Ciel. (LIVRE DU CIEL, Tome 27, le 26 janvier 1930)

barrebleueor
SURPRENANT !

JÉSUS DIT QUE LES CHÂTIMENTS SONT NÉCESSAIRES et qu’ils serviront à préparer la voie afin que le Royaume du Suprême Fiat puisse être établi au milieu de la famille humaine et c’est la raison pour laquelle bien des vies qui feront obstacles au triomphe du Royaume vont disparaître de la face de la terre. Et il ajoute que bien des châtiments de destructions surviendront et que même les créatures elles-mêmes inciteront d’autres à se détruire mutuellement, mais on ne doit pas s’en préoccuper, mais plutôt PRIER que tout arrive pour le TRIOMPHE DU ROYAUME DU SUPRÊME FIAT. (Livre du Ciel, Tome 19, le 12 septembre. 1926.)

QUE TOUT SOIT POUR LA GLOIRE DE DIEU
ET L’ACCOMPLISSEMENT DE LA VOLONTÉ DIVINE.

DIEU LE PERE DANS SA GLOIRE ENVIRONNE D'ANGES

FIAT

Recherche et commentaires :
Nicole Boulanger
Cénacle Vivant de la Divine Volonté
Québec

Prière à l’Esprit-Saint..*Troisième jour ..*Prière pour obtenir le don de Piété.


ESPRITSAINT

*Troisième jour ..*Prière pour obtenir le don de Piété*

Esprit-Saint, abîme de bonté et de douceur, je t’adore et te remercie de toutes les grâces que tu m’as accordées, spécialement de m’avoir revêtu de la sublime dignité d’enfant de Dieu. Malheureusement, je n’ai pas toujours vécu d’une manière digne de ce grand privilège. Daigne Saint-Esprit m’envoyer le véritable esprit des enfants de Dieu : l’esprit de Piété, qui me donne, pour Dieu, des sentiments de filial amour et de douce confiance, et, pour le prochain, un cœur tendre et compatissant.

Extrait du Volume-5-A ‘’ Amour pour tous les miens-Jésus’’ * Je suis l’Amour, soyez amour * «Mon enfant, toi qui lis ces lignes, tu n’appartiens pas à ce monde sans vie, tu es à moi pour mon monde. Par ton consentement, tu entres en l’amour inconditionnel.*


cieldedieus

Soyez bons envers vous-mêmes et cessez de vous maintenir dans la noirceur. Il est là le temps de l’amour : Dieu est venu pour vous sauver de la mort éternelle, et vous ne vivez pas encore ce temps. À quand votre ouverture à la vie? Choisis incrédules, vous vous dites enfants de Dieu et vous vous condamnez à errer dans une vie sans profondeur, sans vraiment d’amour. Vous ne voyez que ce que vous voulez voir, vous ne comprenez que ce que vous voulez comprendre.

Votre ferveur à aimer Dieu n’est qu’en surface. Vous que mon Père a choisis pour entrer dans un monde d’amour, combien de temps vais-je vous endurer encore? Ce temps vous est donné pour revenir au Christ, comme mon Père le veut.

Marchez ensemble vers moi, ne vous dites pas meilleurs que ceux qui blasphèment mon Nom, que ceux qui disent que je n’existe pas, que ceux qui vont vers des rites divinatoires, eux sont dans l’ignorance, mais vous, vous savez qui je suis. Je vous parle par mes prophètes de ce temps afin que vous marchiez ensemble, pas seuls.

dieu-parle-jpg

Qu’est-ce qu’il y a en vous pour que vous demeuriez dans votre souffrance? Votre aveuglement. Vous ne voyez pas votre vie telle elle est. Votre vie appartient à celui qui est mort sur la Croix, et vous devez consentir à mourir en moi, le Sauveur du monde. Mais combien pensent que renoncer à eux-mêmes pour suivre les pas du Christ n’est pas réaliste! Vous avez connu un monde de pouvoir et vous avez ce pouvoir en vous : votre volonté qui veut, qui obtient, qui connaît, qui force, qui tue.

Oui, vous tuez votre propre vie à force de vouloir. Une volonté stimulée par ce monde où le mal règne vous amène à ne plus vous comprendre. Vous savez ce qui est bon, et vous devez le vivre afin d’atteindre la vie éternelle. Que savez-vous de la vie éternelle? Rien, car vous n’avez pas pénétré la vie éternelle.

– La vie éternelle est la splendeur de Dieu : Dieu est la Lumière, l’Amour, la Présence, la Tendresse, la Bonté, la Douceur, la Connaissance, la Beauté.
Dieu est tout : Dieu seul est la Vie, Dieu seul est l’Éternel.
Pénétrer la vie éternelle : c’est entrer dans le pouvoir immense de Dieu pour vivre le bonheur, et sans fin est ce bonheur.
Le bonheur éternel fait jaillir toute connaissance : tout ce que Dieu a créé de visible et d’invisible est dans la connaissance, et tous perçoivent la lumière infinie de l’amour de Dieu.
– Être éternel : c’est savourer le savoir de Dieu, c’est vivre le pouvoir de Dieu, c’est être en Dieu.
– Dieu sait tout, voit tout, peut tout : c’est la vie éternelle qui se vit en Dieu.

mere-de-la-vie

Qui suit les pas du Christ a la vie éternelle. Voulez-vous suivre les pas du Christ? Mes enfants, lisez la Bible et vivez-la. Faites des efforts d’amour pour aimer ceux que Jésus aime. Accompagnez vos frères et vos sœurs, là où ils sont rendus, afin de les aider à suivre les pas du Christ. Jésus a été là où on ne voulait pas de lui. Vous, voulez-vous aller vers vos frères et vos sœurs qui ne veulent pas de vous? Jésus a été vers ceux qui ne l’aimaient pas alors qu’il savait qu’il était pour être crucifié. Pourquoi Dieu a-t-il permis que vous viviez avec ceux qui ne veulent pas vous aimer? Par amour pour eux.

Tout comme moi, semez l’amour où il n’y en a pas et tous ceux qui ont été créés pour être sur cette terre recevront. Faut-il les priver de ma Parole qui fait germer l’amour? Ma Parole est en vous et elle est en eux. Souvenez-vous que vous aviez besoin d’amour comme eux ont besoin d’amour. Cette nourriture est puissante, elle vient de mon Père pour chacun de vous. Jésus est Dieu, et je savais que vous étiez pour souffrir à cause d’enfants qui n’étaient pas pour écouter la Parole qui guérit, mais j’ai donné ma Vie par amour pour tous les enfants du Père.

barrrose

Mes enfants, je suis la Parole, en moi il y a tant d’amour pour chacun de vous. Mon amour est sans limites et votre amour doit l’être aussi. Par moi, vous allez apprendre à entrer dans cette puissance d’amour qui vous ouvre à l’amour sans faille. Il est urgent de le vivre : ce temps est à l’apogée d’un monde d’amour. C’est moi qui me sers de vous pour le faire voir et c’est moi qui vous ouvre à l’amour inconditionnel.

Jésus vous dit : «Mon enfant, toi qui lis ces lignes, tu n’appartiens pas à ce monde sans vie, tu es à moi pour mon monde. Par ton consentement, tu entres en l’amour inconditionnel. Parce que tu es créé à mon Image, tu deviens ce que je suis par la grâce. Tu accomplis ta vie en moi et ton esprit est en l’Esprit de Dieu. Toutes tes pensées, tous tes regards, toutes tes écoutes, toutes tes paroles, toutes tes actions, tous tes sentiments ont la saveur de l’amour, puisque je suis l’Amour.

«Grande est ma puissance et ma puissance est en toi : tu as en toi un pouvoir d’amour et ce pouvoir est en le Pouvoir de Dieu. Pour être en ce pouvoir d’amour, il faut que tu t’ouvres à l’amour inconditionnel et il faut que tu le vives, et tu ne pourras le vivre qu’en étant docile à tout ce que je te montre. Ma Mère va te donner des grâces afin que tu sois docile à mes paroles.

«Je suis en tous les enfants de mon Père. C’est Dieu le Père qui, en sa pensée, vous a créés : tous vous êtes ensemble. L’amour est en chacun de vous et cet amour est du Tout-Puissant. Comprends que lorsque tu n’as pas un amour inconditionnel pour un enfant créé, l’amour en toi est comme asphyxié : il manque d’air, l’amour. L’amour ne reçoit pas son plein d’amour qui vient de l’amour de tous les créés par l’Amour.

barrrose

«L’amour donne et l’amour reçoit. Dieu le Père donne son amour à son Fils et le Fils qui reçoit redonne l’amour à son Père et leur amour forme le Saint-Esprit. C’est la puissance de l’Amour : nous sommes l’Amour. Vous avez tous l’amour en vous. Toi et même tous ceux qui ont de la difficulté à aimer, vous avez le même amour en vous. Si tu ne donnes pas de l’amour à un seul enfant créé, tu ne reçois pas de lui l’amour que tu dois recevoir pour donner de l’amour parfait, alors ton être connaît un manque de puissance. C’est une faiblesse qui t’habite à cause de ton ignorance face à l’amour qui est en toi.

«Tu as besoin de tous les enfants créés pour vivre en cette puissance qui est l’amour que Dieu t’a donné. Tu dois vivre ton consentement : ‘Oui, Dieu, je t’aime et j’aime tous ceux que tu as créés. Tu es la Puissance d’amour et ils ont été créés par ta puissance.’ Mon enfant, cette puissance est l’amour et l’Amour a fait d’eux des êtres d’amour. Ils sont l’amour et ils ont la puissance de l’amour en eux, tout comme toi qui as cette puissance. Lorsque je suis mort sur la Croix, je t’ai montré qu’il fallait que tu aimes tes frères et tes sœurs sans condition.

barrrose

«Mon amour inconditionnel a vaincu la haine. Rien sur la terre n’est plus puissant que mon amour. Ma mort a fait de vous des êtres prêts à vivre l’amour inconditionnel capable de vaincre le mal. Le mal ne peut pénétrer l’amour, et il est en toi cet amour. Ma miséricorde est l’amour. Lorsque tu es miséricorde envers quelqu’un qui te blesse, tu te couvres d’une armure d’amour et ta blessure se change en acte d’amour. Tu te montres fort par le bien devant les attaques de Satan qui s’est servi de cette personne pour atteindre non seulement toi, mais tous les créés de mon Père.

«Satan vous hait. Il connaît vos manques d’amour envers vos frères et vos sœurs. C’est lui qui s’est servi de votre consentement : celui de connaître le bien et le mal pour vous atteindre. La noirceur est sur la terre, mais l’amour est en toi, en tous les créés de mon Père. Par ma mort, je vous ai libérés de la servitude du péché. Aujourd’hui, regarde ma mort et vis ma victoire en t’aimant sans condition. Ne dis pas que c’est difficile : le chemin étroit est celui qui te conduit en toute assurance vers ce qui est vrai. Lorsque tout est facile, tu oublies qui tu es et ce qui t’habite est laissé pour compte.

«Satan a perdu, il ne peut rien contre l’amour qui t’habite. Tu as cette force en toi et elle est puissante lorsque tu es tout amour pour les uns et pour les autres. Je suis mort sur la Croix par amour pour toi, par amour pour eux. Ma Croix, je l’ai aimée, elle était imprégnée d’amour pour toi et pour eux. Voilà pourquoi mes paroles te nourrissent. Je te les donne, reçois-les, et à ton tour donne-les, et les enfants de mon Père les recevront par l’amour qui est en eux.»

satan

Oui, mes enfants, lorsque vous aimez inconditionnellement tous les créés de Dieu, mes paroles vous nourrissent tous, tel il en est pour vos actions. Elles sont nourries par l’amour et elles nourrissent les actions que font tous les enfants de Dieu, même s’ils ont des manquements envers leurs frères et leurs sœurs, car leur amour n’est pas mort, il est en eux. Vos bonnes actions enveloppent leurs actions, c’est la puissance de l’amour : cette puissance est agissante.

Lorsque vos actions sont faites avec un amour conditionnel, réalisez-vous que vous vous faites souffrir puisque vous êtes l’amour? Puisque vous êtes créés à mon Image, ce que vous êtes est une ressemblance ternie par votre attitude envers vos semblables.

barrrose

Je suis Dieu, et tout ce que je suis est parfait : vous êtes créés, et par votre création vous avez en vous ce que j’ai en moi.
– C’est la grâce qui vous rend tel que je suis : à l’image de l’Amour vous êtes.
J’aime inconditionnellement : vous êtes faits pour aimer inconditionnellement.
Je vous porte tous en moi : votre être est un tout qui porte tous les créés de Dieu.

Lorsque vous n’êtes pas comme moi, vous vous faites souffrir. Le maître du mal vous rend aveugles en maintenant la souffrance en vous pour que vous ne soyez pas amour : sans condition. Vous êtes dans une chair faible à cause de la connaissance du mal et votre chair connaît la douleur.

Le mal aime que vous ayez peur de ne pas connaître l’amour parfait. Vous devez me faire confiance. Je suis l’Amour et vous avez l’amour en vous. Qu’arrive-t-il à votre amour lorsque vous manquez de confiance en Dieu? Votre amour est contrôlé par la peur, et vous souffrez. Il ne reçoit pas les grâces que je veux lui donner, et comme vous avez besoin d’amour pour donner et recevoir vous êtes en manque de puissance d’amour.

barrrose

L’amour est en vous, mais il a besoin d’être nourri par l’amour. Votre amour sans l’amour des autres est un amour sans saveur, sans lumière, sans chaleur, il est sans force. Votre amour a besoin de l’amour de chacun pour goûter à la puissance de l’amour. Il faut que vous soyez forts pour vaincre le mal que connaît votre chair. Satan ne vous fera pas de cadeau. Il mettra dans le quotidien de tous les créés des obstacles pour qu’ils souffrent afin qu’ils se maintiennent dans leur manque d’amour envers eux-mêmes.

barrerouge

enfanttriste

«Un jour, une maman voit son enfant piocher sur le mur de sa chambre en se servant d’un bâton. Elle lui dit : ‘Ne pioche pas sur le mur de ta chambre, tu vas faire un trou.’
Il continua sans se préoccuper de l’avertissement.
Elle répéta : ‘Je t’ai demandé de ne pas donner des coups avec ce bâton, tu vas faire un trou dans le mur.’
Mais l’enfant n’écoutait pas, il avait le cœur rempli de rage contre sa maman.
La maman s’arrêta et le regarda, et ce qu’elle vit, c’est de la douleur dans le regard de son enfant. Elle s’approcha et tout doucement lui dit : ‘Je t’aime, mais je ne peux pas te laisser ton bâton.’ Elle lui enleva le bâton.
Et lui croisa ses bras sur sa poitrine en faisant une moue.
‘Tu sais’, dit-elle, ‘mon amour est toujours aussi fort que le jour où tu es sorti de mon ventre et je vais toujours t’aimer. Toi, tu dois apprendre à aimer qui tu es et à aimer les autres même s’ils te font de la peine. Si je t’ai fait de la peine en te privant de ton vélo, tu dois continuer à m’aimer; il sera plus facile pour toi de me dire ton mécontentement. Ton amour pour moi sera ta force et nous trouverons ensemble un moyen pour que tu puisses te servir de ton vélo sans danger.’
Il la regarda et lui dit : ‘Je t’aime, maman, mais mon ami m’a dit que si je ne vais pas avec lui, il ne serait plus mon ami. Je l’aime beaucoup, mais lui ne m’aime pas autant; des fois, il préfère jouer avec les autres.’
Sa maman comprit que sa douleur était causée par la peur de ne pas être aimé de son ami. Elle lui dit : ‘Toi, tu es important et lui aussi est important. L’amour qui vous unit est le même que l’amour que j’ai pour toi, mais le mien est sans peur. Je sais que tu m’aimes et je t’aime même si tu ne te conduis pas bien.’

enfanttriste

Le petit lui dit : ‘Comment est-ce que tu peux m’aimer lorsque je fais des bêtises?’
Elle dit : ‘Je n’approuve pas ta conduite, c’est toi que j’aime. Tes choix ne sont pas les miens alors que notre amour est le même, et je compte sur notre amour pour qu’un jour ta conduite soit bonne.’ – Il dit : ‘Tu m’aimais tantôt, même si je ne t’ai pas écouté?’
‘Mais oui’, dit-elle, ‘Jésus me donne sa force pour que je puisse t’accepter tel que tu es avec tes mauvais choix. Cela me fait souffrir lorsque tu ne m’écoutes pas, c’est pourquoi je prie sa Mère pour avoir de la force. La force de Jésus devient ma force, et elle est pour toi.’ Elle savait qu’il avait besoin de connaître ce qu’il devait être pour qu’il soit fort à son tour. ‘Tu dois faire de même pour ton ami. Tu dois l’aimer pas pour qu’il soit toujours à tes côtés, mais parce qu’il est ton ami. Si tu as peur d’être mis de côté, tu dois être plus fort que ta peur et, pour être fort, dis-toi que tu as une force en toi parce que c’est Jésus qui te donne cette force.’
Le petit garçon dit : ‘Comment être fort, je ne veux pas jouer tout seul.’
La maman lui sourit et lui dit : ‘Tu as en toi une puissance et c’est l’amour. Si tu aimes, tu vas accepter ton ami tel qu’il est et tu vas t’accepter tel que tu es, c’est là que tu découvres que ton amour est plus fort que ta peur. Tu ne seras pas seul, tu seras avec tes qualités, ton sourire, et tes actions te donneront de la force, et elle est en toi la force. C’est ce que Jésus dit : «Être bon, c’est être fort. Être fort, c’est connaître la joie.»’ Elle continua : ‘N’aie pas peur, tu as en toi tout pour être fort.’

barrerouge

Il dit : ‘Qu’est-ce que j’ai en moi?’
‘L’amour’, dit la maman. ‘Tous ceux qui veulent être heureux ont de l’amour en eux, et ils sont en toi, ainsi que tout ce que Jésus a fait, c’est de l’amour et c’est en toi. Tu ne peux pas compter tout ce qui vient de lui et que tu as en toi, c’est trop nombreux, mais tu peux t’en servir.’
Il dit : ‘Comment le faire, maman?’
Elle lui répond : ‘En demeurant le bon petit garçon que tu es. Tes qualités vont surpasser tous tes défauts et tu seras aimé par tout le monde. Tu sais, tout le monde aime ceux qui sont gentils.’
Le petit se jeta dans les bras de sa maman en lui disant :Je vais être fort. Je t’aime.’»

mariejesus

barrefeuille

Source : Volume-5-A ‘’ Amour pour tous les miens-Jésus ‘’ Reçu par La Fille du Oui à Jésus * Tiré de la section 5 – Je suis l’Amour, soyez amour (page. 77 à 84).

Voici les dernier de cette série qui s’arrête là *Audio-1- Saint Nathanaël Barthélémy…*Audio- 2- *Homélie 21ème Dimanche + PDF..Père Patrick Nathan * Que le Seigneur ouvre notre esprit… afin de comprendre l’enjeu qui se déroule en ce moment *


fin du monde

Nous sommes gâtés, car ces enseignements du Père Patrick ,

nous prépare à ce qui vient…

les événements de * La fin des temps*

barfine1e

Cliquez sur le lien en bleu

Audio-1

Saint Nathanaël Barthélémy PPatrick

Apocalypse apostolique ; le véritable fils de l’Israël du Fils de l’Homme ; Montée et Descente émanent de la Sponsalité de l’Épouse et de l’Esprit Saint ; spiritualité des Apôtres des derniers temps est une spiritualité contemplative qui opère la « trans-Jérusalémisation ».

barfine1e

Cliquez sur le lien en bleu

Audio-2

homélie 21ème Dimanche-23 août 2015 PPatrick

Des 888 de Jéhoshouah aux 666 de Johanan en passant par le 555 des Ephésiens
Concordance des textes en liturgie de la Parole; interprétation; le fond final du Pain de la Vie, Judas et le temps de l’Antichrist, Temps du Père; la clé mariale de la Sponsalité ; l’Unité apostolique à, partir d’une Vision juste de l’Energeia; l’Octave de Sagesse (7+7+7) jusqu’à St Jean Baptiste ..

PDF : 2015HomeliePP23aout

barfine1e

Audio: 1-Qui est Barthélémy ? http://www.lejourduseigneur.com/Web-TV/Saints/Barthelemy-apotre-du-Christ
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 410 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :