Message du Journal de Pelianito …le 20 août 2014 * Là où la Volonté de Dieu est adorée, il y a la paix, il y a de l’espoir et la joie est durable …*


désert

Néhémie 09:21 Pendant quarante ans, tu pourvus à leur entretien dans le désert, et ils ne manquèrent de rien, leurs vêtements ne s’usèrent point, et leurs pieds ne s’enflèrent point.

 

BARORANGEBRIL1e

 

« Mes enfants, ayez confiance en Moi !
Puis-Je le dire trop de fois ?
L’avez-vous cru à ce jour ?
Il y a tellement plus à venir, c’est vrai.

BARORANGEBRIL1e

Tous souffriront. Et pourtant, ceux qui mettent leur confiance en Moi seront consolés.
Ils connaîtront une paix qu’aucune puissance terrestre ne peut leur donner.
Enfants, qu’est-ce que vous avez qui ne vous a pas été donné ?

Ayez confiance en votre Père qui vous aime.

BARORANGEBRIL1e

Demeurez en Lui et ne vous laissez pas distraire de l’essentiel, à savoir l’union avec Lui. Que votre devoir quotidien soit prière dans la Divine Volonté.
Que tous vos instants éveillés, que chacune de vos respirations soient une prière d’abandon à la Volonté de Dieu.

 

BARORANGEBRIL1e

Si vous faites cela, vous cesserez de vous inquiéter.
La paix sera votre compagne constante.
Car là où la Volonté de Dieu est adorée, il y a la paix, il y a de l’espoir et la joie est durable.
Enfants, réfléchissez à cela.
C’est très important.

 

Abandonnez-vous à Moi.
Croyez que Je vous aime.
Voici que Je viens, Mes petits.

Je suis proche ! »

pere---deux-fils

BARORANGEBRIL1e

Père bien-aimé de mon cœur, je vous remercie pour votre amour gratuit et pour vos soins envers vos petits enfants indignes. Aidez-nous à avoir confiance en votre amour et dans votre miséricorde en toutes circonstances.

Que notre Mère nous aide par ses prières et par son exemple. O mon Père, je Vous aime, je Vous fais confiance, je m’abandonne avec joie à votre Volonté d’Amour pour moi et les miens. Aidez-nous à Vous faire davantage confiance ! Amen.

BARORANGEBRIL1e

source: http://pelianito.stblogs.com/ 
Publicités

Méditation..Maurice Zundel…* Le Silence*


angelico-stpierre_silence-515c0

barre

«  Vous ne vous aimerez les uns les autres que dans la mesure où chacun vous accepterez de descendre dans le plus profond de votre être.

Vous y atteindrez, non la mauvaise solitude qui isole, celle de la peur ou de l’angoisse, mais celle de l’être qui se retrouve devant Dieu avec le nom unique qui est le sien et qui, dans cette rencontre, apprend celui des autres. 

 

Ceux qui gardent le silence en vérité ne se sentent pas isolés. Toute expérience spirituelle de vie commune s’entoure de silence, comme tout AMOUR. »

 

«  Dès que l’on atteint le plus profond de son être authentique, on devient INTÉRIEUR AUX AUTRES  ; on les rejoint sans violer leur clôture ni profaner leur secret  ; on rejoint les autres à l’origine même de leur être  ; on coïncide avec eux sans leur imposer des contraintes  ; on leur parle du dedans, même si on ne parle pas  ; on communie avec eux par le fond du fond, là où eux-mêmes ont leur Source et leur origine éternelle.  »

barre

%d blogueurs aiment cette page :