Quelques extraits * Du Mystère de l’Incarnation et de la Noël selon Maria Valtorta*…(3)


angemariejesus

barrebleufcbba3

Marie commence à parler et je me tais :

Marie dit :

marieimmacule_conceptionbarrebleufcbba3

« Je ne vais pas te parler longuement, parce que tu es bien lasse, ma pauvre fille. J’attire uniquement ton attention et celle des lecteurs sur l’habitude constante de Joseph et la mienne de donner toujours la première place à la prière. Sécheresse, hâte, chagrin, occupations c’était des choses qui n’empêchaient pas la prière, mais au contraire ils la favorisaient.

barrebleufcbba3

Elle était toujours la reine de nos occupations, notre réconfort, notre lumière, notre espérance. Si aux heures de tristesse elle était le réconfort, aux heures heureuses elle devenait un chant. Mais elle était l’amie fidèle de notre âme. Elle nous détachait de la terre, de l’exil, elle nous tournait vers les hauteurs du Ciel, la Patrie.

mariagemariebarrebleufcbba3

Ce n’était pas seulement moi, qui portais Dieu en moi et qui n’avais qu’à regarder mon sein pour adorer le Saint des Saints, mais Joseph aussi se sentait uni à Dieu quand il priait, parce que notre prière était une adoration véritable de tout l’être qui se fondait en Dieu en l’adorant et recevant ensuite son embrassement. Et regardez, moi qui portais l’Éternel, je ne me pensais pas dispensée de la fréquentation respectueuse du Temple. La sainteté la plus élevée ne dispense pas de se sentir un rien devant Dieu, et d’humilier ce néant, puisque Lui nous le permet, en un continuel hosanna à sa gloire.

barrebleufcbba3

123- Êtes-vous faibles, pauvres, pleins de défauts ? Invoquez la sainteté du Seigneur : « Saint, Saint, Saint ! » Appelez-le, ce Saint béni, au secours de votre misère. Il viendra faire passer en vous sa sainteté. Êtes-vous saints et riches de mérites à ses yeux ? Invoquez également la sainteté du Seigneur. Cette sainteté infinie fera croître toujours plus la vôtre. Les anges, qui sont des êtres supérieurs aux faiblesses de l’humanité, ne cessent pas un instant de chanter leur « Sanctus » et leur beauté surnaturelle s’accroît à chaque invocation de la Sainteté de notre Dieu. Imitez les anges.

angede marieChapitre_VI_19barrebleufcbba3

Ne vous dépouillez jamais de la protection de la prière, contre laquelle s’émoussent les armes de Satan, les malices du monde, les désirs de la chair et l’orgueil de l’esprit. Ne déposez jamais ces armes qui ouvrent le Ciel et en font pleuvoir grâces et bénédictions.

barrebleufcbba3

La terre a besoin d’un bain de prières pour se purifier des fautes qui attirent les châtiments de Dieu. Et, étant donné que les âmes de prière sont peu nombreuses, elles doivent prier beaucoup pour suppléer à la carence des autres. Il leur faut multiplier leurs prières vivantes pour faire le poids nécessaire à l’obtention de la grâce, Des prières vivantes elles le seront quand elles auront leur source dans l’amour et le sacrifice.

barrebleufcbba3

Et que toi, ma fille, tu souffres car c’est une chose excellente que ta souffrance unie à la mienne et à celle de mon Jésus, elle est agréable à Dieu et méritoire. Il m’est si cher ton amour de compatissant. Mais veux-tu me donner un baiser ? Embrasse les plaies de mon Fils: Mets-leur le baume de ton amour. J’ai ressenti en mon esprit la douleur des fouets et des épines, la torture des clous et de la croix. Mais je ressens également toutes les caresses données à mon Jésus. Ce sont autant de baisers qui me sont donnés. Et puis, viens. Je suis la Reine du Ciel, mais je suis toujours la Maman… »

marie enfants

Me voilà heureuse !

barrebleufcbba3

(….) voilà, en haut d’un escalier au flanc d’un côté de la maison, une femme d’âge plutôt avancé, déjà toute ridée avec des cheveux très grisonnants. Ses cheveux devaient être très noirs parce que très noirs sont encore ses cils et ses sourcils et qu’elle était très brune, le teint de son visage l’indique clairement.

 

barrebleufcbba3

marievisitation

barrebleufcbba3

Contrastant étrangement avec sa vieillesse évidente, sa grossesse est déjà très apparente, malgré l’ampleur de ses vêtements. Elle regarde en faisant signe de la main. Elle a reconnu Marie.

Elle lève les bras au ciel avec un : « Oh ! » étonné et joyeux et se hâte, autant qu’il lui est possible, à la rencontre de Marie. Marie aussi toujours réservée dans sa démarche se met à courir agile comme un faon et elle arrive au pied de l’escalier en même temps qu’Élisabeth. Marie reçoit sur son cœur avec une vive allégresse sa cousine qui pleure de joie en la voyant.

barrebleufcbba3

Elles restent embrassées un instant et puis Élisabeth se détache de l’étreinte avec un : « Ah ! » où se mêlent la douleur et la joie et elle porte la main sur son ventre grossi. Elle penche son visage, pâlissant et rougissant alternativement. Marie et le serviteur tendent les mains pour la soutenir parce qu’elle vacille comme si elle se sentait mal. Mais Élisabeth, après être restée une minute comme recueillie en elle-même, lève un visage tellement radieux qu’il semble rajeuni.

VISITATION

barrebleufcbba3

Elle regarde Marie avec vénération en souriant comme si elle voyait un ange et puis elle s’incline en un profond salut en disant : « Bénie es-tu parmi toutes les femmes ! Béni le Fruit de ton sein ! (elle prononce ainsi deux phrases bien détachées). Comment ai-je mérité que vienne à moi, ta servante, la Mère de mon Seigneur ? Voilà qu’au son de ta voix l’enfant a bondi de joie dans mon sein, et lorsque je t’ai embrassée, l’Esprit du Seigneur m’a dit les très hautes vérités dans les profondeurs de mon cœur.

 

Bienheureuse es-tu d’avoir cru qu’à Dieu serait possible même ce qui ne semble pas possible à l’esprit humain ! Bénie es-tu parce que, grâce à ta foi, tu feras accomplir les choses qui t’ont été prédites par le Seigneur et les prophéties des Prophètes pour ce temps-ci ! Bénie es-tu pour le Salut que tu as engendré pour la descendance de Jacob ! Bénie est-tu pour avoir apporté la Sainteté à mon fils qui, je le sens, bondit comme une jeune chevrette pour la joie qu’il éprouve, en mon sein !

john-elisabeth-zacharias

barrebleufcbba3

C’est qu’il se sent délivré du poids de la faute, appelé à être le Précurseur, sanctifié avant la Rédemption par le Saint qui croît en toi ! »

127- Marie, avec deux larmes, qui comme des perles descendent de ses yeux qui rient vers sa bouche qui sourit, le visage levé vers le ciel et les bras levés aussi, dans la pose que plus tard, tant de fois aura son Jésus, s’écrie : « Mon âme magnifie son Seigneur «  et elle continue le cantique comme il nous a été transmis. À la fin, au verset : « Il a secouru Israël son serviteur… etc… » elle croise les mains sur sa poitrine, s’agenouille, prosternée jusqu’à terre en adorant Dieu.

barrebleufcbba3

marieMagnificat-de-Maria

barrebleufcbba3

Le serviteur s’était respectueusement éclipsé quand il avait vu qu’Élisabeth ne se sentait plus mal et qu’elle confiait ses pensées à Marie. Il revient du verger avec un vieillard imposant aux cheveux blancs et à la barbe blanche, qui de loin, avec de grands gestes et des sons gutturaux, salue Marie.

zacharie

« Zacharie arrive » dit Élisabeth en touchant à l’épaule la Vierge absorbée dans sa prière. « Mon Zacharie est muet. Dieu l’a puni de n’avoir pas cru. Je t’en parlerai plus tard, mais maintenant, j’espère le pardon de Dieu puisque tu es venue, toi la Pleine de Grâce. »

Marie se lève et va à la rencontre de Zacharie et s’incline devant lui jusqu’à terre. Elle embrasse le bord du vêtement blanc qui le couvre jusqu’à terre. Il est très ample ce vêtement et attaché à la taille par un large galon brodé.

barrebleufcbba3

Zacharie par gestes souhaite la bienvenue, et ensemble ils rejoignent Élisabeth. Ils entrent tous dans une vaste pièce très bien disposée. Ils y font asseoir Marie et lui font servir une tasse de lait qu’on vient de traire – il écume encore – avec des petites galettes.

 

Marie répond entre temps aux questions que lui fait Zacharie en écrivant avec un stylet sur une tablette enduite de cire. Je comprends, par les réponses, qu’il lui parle de Joseph, et qu’il lui demande comment elle se trouve épousée. Mais je comprends aussi que Zacharie n’a eu aucune lumière surnaturelle sur l’état de Marie et sa condition de Mère du Messie.

marieelisabethbarrebleufcbba3

128- C’est Élisabeth qui, approchant de son mari et lui mettant affectueusement une main sur l’épaule comme pour une chaste caresse, lui dit : « Marie est mère, elle aussi. Réjouis-toi de son bonheur. » Mais elle n’ajoute rien. Elle regarde Marie et Marie la regarde mais ne l’invite pas à en dire plus, et elle se tait.

barrebleufcbba3

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 7 054 autres abonnés

  • ❤️

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    décembre 2014
    L M M J V S D
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :