« Marie a éprouvé une souffrance aiguë à la mort de son chaste époux Joseph* » Paroles reçues par Maria Valtorta le 5 Février 1944, 13h30 *


morte-de-sao-jose-despedida

Jésus dit :

« À toutes les femmes que frappe une douleur torturante, j’enseigne à imiter Marie dans son veuvage en s’unissant à Jésus.

Ceux qui pensent que Marie n’a pas souffert pour les peines de son cœur, sont dans l’erreur. Ma Mère a souffert. Sachez-le. Saintement, parce que en Elle tout était saint, mais profondément.

Ceux qui pensent que l’amour de Marie pour son époux était plutôt tiède, parce que c’était entre eux une union d’esprits, sont pareillement dans l’erreur. Marie aimait intensément son Joseph. Elle lui avait consacré trente ans d’une vie fidèle Joseph avait été pour Elle : un père, un époux, un frère, un ami, un protecteur.

gif-lys-2

Maintenant, elle se sentait seule, comme un sarment que l’on a coupé du pied de vigne auquel est associée sa vie. Sa maison était comme frappée par la foudre. Maintenant elle se séparait. Avant c’était l’unité où chaque membre de la famille s’appuyait sur les autres. Maintenant, venait à manquer le mur principal, le premier des coups portés à cette Famille, annonce de la très proche séparation d’avec le bien aimé Jésus.

Marriage_of_Mary__Joseph__3

La volonté de l’Éternel qui l’avait voulue épouse et Mère, lui imposait maintenant le veuvage et l’abandon de sa Créature. Marie au milieu de ses larmes, dit un de ses sublimes « Oui. Oui, Seigneur, qu’il en soit fait de moi selon ta parole ».

 

Et, à cette heure, pour avoir la force, elle se serre contre Moi. Toujours elle s’est serrée contre Dieu aux heures les plus graves de sa vie. Au Temple, appelée au mariage, à Nazareth, appelée à la Maternité, à Nazareth encore, dans les larmes de son veuvage, à Nazareth dans le supplice de la séparation d’avec son Fils, sur le Calvaire dans la torture du spectacle de ma mort.

gif-lys-2

Recevez cette leçon, vous qui pleurez, vous qui mourez, vous qui vivez pour mourir. Tâchez de mériter les paroles que j’ai dites à Joseph. Elles seront votre paix dans votre agonie. Retenez cette leçon, vous qui mourez, pour mériter d’avoir Jésus près de vous pour vous réconforter. Et même si vous ne l’avez pas mérité, osez également m’appeler auprès de vous. Je viendrai. Les mains pleines de grâces et de réconfort, le Cœur débordant de pardon et d’amour, sur les lèvres des paroles d’absolution et d’encouragement.

 

La mort perd toute âpreté lorsqu’elle vous prend entre mes bras. Croyez-le. Je ne puis supprimer la mort, mais je la rends douce à qui meurt en se confiant à Moi.

Jean-Joseph-Lemire-o.f.m.cap.-i5002

Le Christ l’a dit, pour vous tous, sur sa Croix : « Seigneur, je Te remets mon esprit ». Il l’a dit en pensant, dans son agonie, à vos agonies, à vos terreurs, à vos erreurs, à vos craintes, à vos désirs de pardon. Il l’a dit, le cœur déchiré, avant que la lance ne le perce, d’un déchirement spirituel plutôt que physique, pour que les agonies de ceux qui meurent en pensant à Lui soient adoucies par le Seigneur et que l’esprit passe de la mort à la Vie, de la douleur à la joie pour toujours.

gif-lys-2

Paroles de Jésus dites à Joseph:

271> Merci, mon père, en mon nom et au nom de ma Mère. Tu as été pour Moi un père juste et l’Éternel t’a confié la garde de son Christ et de son Arche Sainte. Tu as été le flambeau allumé pour Lui, et pour le Fruit d’un sein sanctifié, tu as eu des entrailles de charité. Va en paix, père. Ta Veuve ne sera pas sans secours. Le Seigneur a tout disposé pour qu’elle ne reste pas seule. Va, je te le dis, en paix au lieu de ton repos. »

 

Marie pleure, le visage penché sur les couvertures (on dirait des manteaux) étendues sur le corps de Joseph qui se refroidit. Jésus s’empresse de lui rendre les derniers services car la respiration s’affaiblit et le regard se voile.

pleurde maria

« Heureux l’homme qui craint le Seigneur et met toute sa joie à Lui obéir…
Sa justice demeure dans les siècles des siècles.
Parmi les hommes droits, il se lève au milieu des ténèbres, le miséricordieux, le bienveillant, le juste…
Le souvenir du juste sera éternel… Sa justice est éternelle. Sa puissance s’élèvera jusqu’à la gloire…  » .

Tu l’auras, cette gloire, père. Je viendrai bientôt t’amener, avec les Patriarches qui t’ont précédé, à la gloire qui t’attend. Que ton esprit exulte à ma parole.
« Qui repose dans l’assistance du Très-Haut vit sous la protection du Dieu du Ciel « . C’est là que tu es, mon père.
 » Il m’a délivré des rets des chasseurs et des paroles méchantes.
Il te couvrira de ses ailes et sous tes plumes tu trouveras refuge.
Sa vérité te protégera comme un bouclier, tu ne craindras pas les frayeurs de la nuit… Le mal ne s’approchera pas de toi… car Il a donné l’ordre à ses anges de te garder sur ta route.
Ils te porteront en leurs mains pour que ton pied ne heurte pas les cailloux.
Tu marcheras sur l’aspic et le basilic et tu fouleras aux pieds le dragon et le lion.
Parce que tu as espéré dans le Seigneur, Il te dit, ô père, qu’il te libérera et te protégera.
Parce que tu as élevé vers Lui ta voix, Il t’exaucera, Il sera avec toi dans ta dernière épreuve. Il te glorifiera après cette vie en te faisant voir, dès cette vie son Salut ».
272> Et il te fera entrer dans l’autre vie par le Salut qui maintenant te réconforte et qui promptement viendra, je te le répète, te serrer dans un embrassement divin et t’emporter avec Lui, à la tête de tous les Patriarches, là où est préparée la demeure du Juste de Dieu qui fut pour Moi un père béni.

 

Précède-Moi pour dire aux Patriarches que le Salut est venu en ce monde et que le Royaume des Cieux leur sera bientôt ouvert. Va, père, que ma bénédiction t’accompagne. »

morte-de-sao-jose-jesus-reza

Jésus a élevé la voix pour arriver jusqu’à l’esprit de Joseph qui s’enfonce dans les nuées de la mort. La fin est imminente. Le vieillard ne respire plus qu’à peine. Marie le caresse. Jésus s’assied sur le bord du lit. Il entoure et attire à Lui le mourant qui s’affaisse et s’éteint paisiblement.

 

La scène est pleine d’une paix solennelle. Jésus recouche le Patriarche et embrasse Marie qui, au moment suprême, s’était approchée de Jésus dans une angoisse déchirante.

gif-lys-2

source: http://www.maria-valtorta.org/Publication/TOME%2001/01-070.htm

Apparition annuelle à Mirjana Dragicevic-Soldo*Supplication particulière et insistante de la Vierge Marie hier 18 Mars 2015 à Medjugorje


Madonna_di_Medjugorje_WEB

Message spécifique annuel du 18 mars 2015 à Medjugorje
(rappel : cette date du 18 mars n’est pas choisie au hasard,
nous en connaîtrons le sens lorsque les secrets seront révélés)

barrerosegx

La voyante Mirjana Dragicevic-Soldo a eu des apparitions quotidiennes du 24 juin 1981 au 25 décembre 1982. Lors de la dernière apparition quotidienne, lui ayant confié le 10ème secret, Notre Dame lui a dit qu’elle allait lui apparaître une fois par an, le 18 mars. Il en a été ainsi toutes ces années.

Plusieurs milliers de pèlerins se sont rassemblés pour la prière. L’apparition a commencée à 13:47 et a duré jusqu’à 13:53.
ImageProxy.mvc

barrerosegx
«Chers enfants ! De tout coeur je vous en prie, je vous supplie, enfants, purifiez vos coeurs du péché et élevez-les vers Dieu et vers la vie éternelle. Je vous en prie, soyez vigilants et ouverts à la vérité ! Ne permettez-pas que tout ce qui est de cette terre vous éloigne de la vraie connaissance du contentement (qu’il y a) dans la communion avec mon Fils. Je vous conduis sur le chemin de la vraie sagesse, car seulement avec la vraie sagesse connaîtrez-vous la vraie paix et le vrai bien.

Ne perdez pas de temps à demander des signes au Père céleste, car Il vous a déjà donné le plus grand signe, qui est mon Fils.

C’est pourquoi, mes enfants, priez pour que le Saint-Esprit puisse vous introduire à la vérité, vous aider à la connaître et pour qu’à à travers cette connaissance de la vérité vous puissiez être Un avec le Père Céleste et avec mon Fils.
C’est cela la vraie connaissance qui donne le bonheur sur la terre et qui ouvre la porte de la vie éternelle et de l’amour sans limite.
Je vous remercie. »
barrerosegx
source: http://www.medjugorje.ws/fr/messages/month-march

 

Vidéo -Chant -*Mon Amour..Mon Joseph* Marie chante l’amour à Joseph, c’est sa fête aujourd’hui 19 Mars *


 

La Liturgie de l’Église honore aujourd’hui Saint Joseph, le chef de la Sainte Famille. Il s’est occupé de tout ce qui était nécessaire pour le bien de la Sainte Vierge et de Jésus, le Verbe incarné. Il est par tradition le saint patron des familles, des pères de famille, des artisans, des travailleurs, des mourants et de l’Église universelle. En raison de sa qualité d’homme juste (cf : Matthieu 1, 19), de nombreux catholiques demandent son intercession pour discerner leur vocation, rencontrer le bon époux ou la bonne épouse.

 

Saint Joseph descendait de la race royale de David. L’Évangile est très sobre de détails sur Saint Joseph, et on y voit tout résumé en ces mots : « Il était juste » (cf : Matthieu 1, 19). Son père l’éleva dans l’état modeste de charpentier (cf : Matthieu 13, 55). Il pouvait avoir une cinquantaine d’années, et il avait gardé une chasteté parfaite, lorsque que Dieu lui confia la Très Sainte Vierge. Cette union, belle devant les anges, dit Saint Jérôme, devait sauvegarder l’honneur de Marie devant les hommes.
Dieu voulut que le mystère de l’Annonciation demeurât quelques temps caché à Saint Joseph, afin de nous donner, dans le trouble qui plus tard s’empara de lui, lorsqu’il s’aperçut de la grossesse de Marie, une preuve de la Virginité Perpétuelle de la Mère de Dieu. Plus tard, l’avertissement d’un ange de Dieu dissipa toutes ses craintes.

 
Qui dira ce que Joseph, depuis lors, montra de respect, de vénération, de tendresse pour Celle qui bientôt allait donner au monde le Sauveur ? Combien Joseph fut utile à Marie dans le voyage de Bethléem ! Combien plus encore il Lui fut utile dans la fuite en Égypte ! Joseph se montra pour la Mère de Dieu l’ami fidèle, le gardien vigilant, le protecteur dévoué.

stjoseph

Imaginons-nous les progrès en vertu que dut faire Saint Joseph, vivant dans la compagnie de Jésus et de Marie. Quel délicieux intérieur ! Quelle sainte maison que cette modeste demeure ! Que de mystères dans cette vie cachée où un Dieu travaille sous la direction d’un homme, où un homme se sanctifie sous l’influence d’un Dieu visible à ses yeux et devenu son Fils adoptif !
Après la plus heureuse des vies, Joseph eut la plus heureuse des morts, car il rendit son dernier soupir entre les bras de Jésus et de Marie.

 

source: http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-5694558.html
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 6 225 autres abonnés

  • ❤️Ne touchez à rien, Barbara Deschamps

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    mars 2015
    L M M J V S D
    « Fév   Avr »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :