Extrait de «L’Évangile tel qu’il m’a été révélé» *l’Annonciation à Marie.. selon Maria Valtorta*que nous fêtons le 25 Mars…*


annonciation

Marie, une très jeune adolescente – quinze ans au plus à la voir – est dans une petite pièce rectangulaire.

Contre le plus long des deux murs, se trouve le lit : une couchette basse, sans rebords couverte de nattes ou de tapis. Sur l’autre mur, une étagère avec une lampe à huile, des rouleaux de parchemin, un travail de broderie soigneusement plié. A côté, vers la porte qui est ouverte sur le jardin, mais couverte d’un rideau qu’un vent léger remue, est assise sur un tabouret bas la Vierge.

Elle file du lin très blanc et doux comme de la soie. Le petit visage, jeune est si beau, si beau, légèrement courbé, avec un léger sourire, comme si elle suivait quelque douce pensée.

Un profond silence, dans la petite maison et le jardin. Une paix profonde, tant sur le visage de Marie que dans son environnement

Le milieu très humble a quelque chose d’austère et en même temps de royal à cause de la netteté et du soin avec lequel sont disposées les étoffes sur le lit, les rouleaux, la lumière, le petit broc de cuivre près de la lumière et, avec dedans un faisceau de branches fleuries de pêchers ou de poiriers avec des fleurs légèrement rosées.

Marie se met à chanter à voix basse et puis elle élève un peu la voix... Comme elle répète fréquemment : « Jéhovah » je comprends qu’il s’agit de quelque chant sacré, peut-être un psaume ; et elle lève la tête en l’appuyant en arrière sur le mur ; son visage brille de vives couleurs. On dirait une belle fleur.

barbleu

Le chant se change en une prière :

« Seigneur, Dieu Très-Haut, ne tarde pas d’envoyer ton Serviteur pour apporter la paix sur la terre. Suscite le temps favorable et la vierge pure et féconde pour l’avènement de ton Christ. Père, Père Saint, accorde à ta servante d’offrir sa vie dans ce but. Accorde-moi de mourir après avoir vu ta Lumière et ta Justice sur la terre et d’avoir vu, accomplie, la Rédemption. O Père Saint envoie à la terre ce qui a fait soupirer les Prophètes. Envoie à ta servante le Rédempteur. Qu’à l’heure où se terminera ma journée s’ouvre pour moi ta demeure parce que ses portes auront déjà été ouvertes par ton Christ, pour tous ceux qui ont espéré en Toi. Viens, viens, ô Esprit du Seigneur.

barbleu

Viens vers tes fidèles qui t’attendent. Viens, Prince de la Paix ! … » Et Marie reste ainsi hors d’elle-même…

Le rideau remue plus fort, comme si quelqu’un, par derrière faisait un courant d’air ou le secouait pour l’écarter. Et une lumière blanche de perle, associée à l’argent pur, rend plus clairs les murs légèrement jaunes, plus vives les couleurs des étoffes, plus spirituel le visage levé de Marie. Dans la lumière, et sans que la tenture soit écartée sur le mystère qui s’accomplit se prosterne l’Archange.

 

C’est un visage, c’est un corps, ce sont des yeux, une bouche, des cheveux et des mains comme les nôtres, mais ce n’est pas notre opaque matière. C’est une lumière qui a pris la couleur de la chair, des yeux, de la chevelure, des lèvres, une lumière qui se meut et sourit et regarde et parle.

L'Annonciation

barbleu

« Salut, Marie, pleine de Grâce, salut !  » La voix est un doux accord, comme des perles qui tombent sur un métal précieux.

Marie tressaille et baisse les yeux. Et elle tressaille davantage quand elle voit cette créature de lumière agenouillée à un mètre environ de distance d’elle, les mains croisées sur la poitrine la regardant avec un infini respect.

Marie se dresse debout et se serre contre le mur. Elle devient pâle, puis rouge. Son visage exprime étonnement, effarement. Elle serre inconsciemment les mains sur son sein, en les cachant sous ses longues manches. Elle se courbe presque pour cacher le plus possible son corps. Une attitude de suave pudeur…

barbleu

« Non. Ne crains pas. Le Seigneur est avec Toi ! Tu es bénie entre toutes les femmes. « 

Mais Marie continue à craindre.

D’où est venu cet être extraordinaire ?

Est-ce un envoyé de Dieu ou du Trompeur ?

« Ne crains pas, Marie ! » répète l’Archange. « Je suis Gabriel, l’Ange de Dieu. Le Seigneur m’a envoyé vers Toi. Ne crains pas parce que tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Et maintenant, tu vas concevoir dans ton sein et enfanteras un Fils et tu Lui donneras comme nom  » Jésus « . Il sera grand. On l’appellera le Fils du Très- Haut, le Seigneur Dieu Lui donnera le trône de David son père, il régnera éternellement sur la maison de Jacob et son Règne n’aura jamais de fin. Comprends, ô Sainte Vierge, aimée du Seigneur, sa Fille bénie, appelée à être la Mère de son Fils, quel Fils tu engendreras.»

 

« Comment cela peut-il se faire si je ne connais point d’homme ? Est-ce que le Seigneur Dieu n’accueille pas l’offrande de sa servante et ne me veut pas vierge par amour pour Lui ? »

barbleu

« Non, ce ne sera pas par œuvre d’homme que tu seras Mère, ô Marie. Tu es l’éternelle Vierge, la Sainte de Dieu. L’Esprit Saint descendra sur Toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. Pour cela, on appellera Saint celui qui naîtra de toi, Saint et Fils de Dieu. Tout est possible au Seigneur notre Dieu. Élisabeth, stérile, a conçu dans sa vieillesse un fils qui sera le Prophète de ton Fils, celui qui Lui préparera le chemin.

Le Seigneur lui a enlevé son opprobre et son souvenir restera parmi les peuples unis à ton nom, comme le nom de sa créature à celui de ton Saint, et jusqu’à la fin des siècles les nations vous proclameront bienheureuses pour la grâce du Seigneur venue jusqu’à vous et jusqu’à toi spécialement, venue aux nations par ton intermédiaire. Élisabeth en est à son sixième mois et le poids qu’elle porte fait monter en elle la joie et la fera monter davantage quand elle connaîtra ta propre joie.

barbleu

Rien n’est impossible à Dieu, Marie, pleine de Grâce. Que dois-je dire à mon Seigneur ? Ne te laisse pas troubler par aucune pensée. Le Seigneur veillera sur tes intérêts si tu te fies à Lui. Le monde, le Ciel, l’Éternel attendent ta parole ! »

Marie, croisant à son tour ses mains sur sa poitrine et se courbant en une profonde inclination dit : « Voici la servante du Seigneur. Qu’il me soit fait selon sa parole. »

L’Ange étincelle de joie. Il adore, parce que certainement il voit l’Esprit de Dieu s’abaisser sur la Vierge, toute courbée dans son consentement. Puis il disparaît, sans remuer la tenture qu’il laisse tirée sur le Mystère saint.

marievasari..annonciation.-1564-67-

barbleu

source: http://seigneurjesus.free.fr/mariavaltortaenfance.htm

Message du Père Céleste reçu par Pelianito… Le 23 mars 2015 * Vous regretterez un jour le temps que vous avez perdu, quand vous auriez pu prier …*


jesusmarieflamme

bareroug

Jérémie 7, 13-15

Et maintenant, puisque vous avez commis toutes ces actions, dit l’Éternel, puisque Je vous ai parlé dès le matin et que vous n’avez pas écouté, puisque Je vous ai appelés et que vous n’avez pas répondu, Je traiterai la maison sur laquelle Mon Nom est invoqué, sur laquelle vous faites reposer votre confiance, et le lieu que J’ai donné à vous et à vos pères, de la même manière que J’ai traité Silo; et Je vous rejetterai loin de Ma Face, comme J’ai rejeté tous vos frères, toute la postérité d’Ephraïm.

bareroug

« Mes enfants, pendant combien de temps encore supporterai-Je cette génération? Le temps est très court, en effet, car beaucoup ont tourné le dos à Ma Parole et ont repoussé Mon Amour. Par conséquent, Je vais leur donner ce qu’ils désirent : un monde privé de Son Créateur.

 

Malheur et lamentation ! Priez et jeûnez, Mes enfants. Il y a beaucoup à faire car lorsque Mes enfants auront tout perdu, alors Je Me révèlerai à eux et, sans la grâce, ce sera trop lourd à porter. Vous, Mes enfants, devez être les dispensateurs de la grâce dans le monde.

 

Pendant que vous êtes en mesure, recevez-Moi dans la Sainte Eucharistie. Portez Ma Présence au monde. Vous serez une lumière qui brille dans les ténèbres.

pretreeucharitie2

bareroug

Je vous ai dit ces choses pour vous inciter à des sacrifices et à des prières plus héroïques. Il est facile d’être distrait, mais Je vous le dis, vous regretterez un jour le temps que vous avez perdu, quand vous auriez pu prier ….

Enfants, unissez-vous à Moi. Vivez en Moi. Consacrez-Moi votre devoir quotidien afin que Je puisse sanctifier le monde à travers chacun de vos mouvements. Vivez en Moi. Nous avons tant à faire ! Mes enfants, écoutez ! »

bareroug

Père céleste, je regrette déjà le temps que j’ai perdu à la légère. Dans la Divine Volonté, je Vous demande de racheter ces moments gaspillés et de les utiliser à Votre Gloire. Aidez-moi à ne pas perdre davantage de moments précieux mais de consacrer chaque pensée, parole et action dans la Divine Volonté à travers la Flamme d’Amour de notre Mère Immaculée. Me voici, Seigneur, je viens vivre dans Votre Sainte Volonté. Voici ma faiblesse, Seigneur, donnez-moi Votre Force. Amen.

 

(Juste pour clarifier : notre devoir quotidien ne doit pas être considéré comme du temps perdu. En fait, notre devoir quotidien lorsqu’il est lié à la Volonté Divine est une grande grâce pour le monde.)

bareroug

Source : http://pelianito.stblogs.com/

Vidéo-Chant *Une seule église …C’est nous l’église du Seigneur.


jesus-et-dieu

SEIGNEUR UNIS TON ÉGLISE..QUE NOUS SOYONS  »UN » COMME TU ES  »UN » AVEC LE PÈRE !!

Groupe:ANTYDOT
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 6 219 autres abonnés

  • ❤️ Eucharistie et Guérison – Père Emiliano Tardif -Cet enseignement est MAGNIFIQUE, si plein d’amour ! Durée 40 Minutes

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    mars 2015
    L M M J V S D
    « Fév   Avr »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :