VISIONS DE Sœur Marie de Jésus Crucifié…* Le Paradis…L’Enfer Le Purgatoire Le Prochain L’Humilité L’Eucharistie La Sainteté…La Vierge Marie *


MARIAM1

FLEURBRUNE

LE JUSTE ET L’INGRAT

«Un jeune homme m’a montré l’homme juste et l’homme ingrat. L’âme de l’homme juste est très belle, mais son corps souffre toujours. Il travaille dans la peine et l’angoisse ; il a toutes sortes de maux, de persécutions à supporter ; et au milieu de tout cela, il ne pense pas à lui, il ne pense qu’à Dieu qui vit en lui. Tout ce qu’il fait, il le fait pour Dieu et non pour lui ; il s’oublie entièrement. Il oublie son corps, sa santé, son bien-être, pour ne penser qu’à Dieu.

La fin de sa vie arrive ; il meurt et il est porté en Dieu ; et quand il est en Dieu, il ne semble plus un homme mais Dieu. Et alors sa chair, qu’il a maltraitée, lui rend hommage et le remercie de l’avoir traitée de la sorte. Ses cheveux, ses os, ses yeux, ses oreilles, ses pieds, ses mains sont fiers de lui appartenir, d’avoir été à son service, et ils viennent lui rendre hommage et le remercient de les avoir traités comme il l’a fait.

Toutes ces louanges cependant, quoique adressées à l’homme, reviennent à Dieu. La terre se félicite de l’avoir porté, d’avoir été foulée par lui lorsqu’il marchait ; les animaux s’estiment heureux d’avoir été immolés pour lui et d’être devenus sa chair.

BELROSEc

Les arbres se réjouissent d’avoir porté des fruits pour se mêler à sa chair ; les maisons de l’avoir abrité ; le soleil, la lune et les étoiles, de l’avoir éclairé. Les nuages, la pluie, les sources, la mer, les poissons rendent hommage à cet homme et ils sont heureux de l’avoir servi.

L’homme ingrat, pendant sa vie, pense à bien traiter son corps, en lui accordant tout ce qui est bon, doux, délicat. Et au milieu de tout cela, cet homme ne pense pas à Dieu, il ne pense qu’à lui, aux satisfactions, aux grandeurs, aux richesses, aux jouissances. S’il pouvait être roi du ciel et de la terre, s’il pouvait détrôner Dieu pour se faire Dieu lui-même, il le ferait. Il ne pense pas qu’il tient tout de Dieu, que c’est Dieu qui lui a tout donné. Et cet homme qui semble vouloir absorber le monde entier, voit sa fin arriver. Et il meurt.

BELROSEc

Et il m’a semblé que ses cheveux le détestent et que ses yeux, ses oreilles, ses pieds, ses mains, ses ongles, tout son corps le détestent, et qu’ils sont honteux et furieux de l’avoir servi, de lui avoir appartenu ; s’ils pouvaient maudire le temps où ils ont été à lui, ils le feraient.

La terre est honteuse et furieuse d’avoir été foulée par lui, et elle le maudit. Les arbres sont furieux contre lui et ils frémissent de rage d’avoir porté des fruits pour se convertir en sa chair.

Les bêtes, le soleil, la lune, les étoiles, les fontaines, la mer, les poissons sont furieux d’avoir été à son service et ils le maudissent de concert. Et toutes ces malédictions suivent celles de Dieu, car Dieu maudit l’ingrat, et c’est parce que Dieu le maudit que toute la création le maudit à son tour. C’est pour la même raison que la bénédiction de Dieu sur le juste lui attire les bénédictions de toutes les créatures.

Et le jeune homme m’a dit :
«Tu as vu, tu as entendu : mets-toi du côté du juste. Et il a disparu»

love-at-holy-cross-2-md

LE PROCHAIN

antoine_05

BAREBRUNE6

«Il y a des saints sur la terre qui, par suite de la fragilité humaine, tombent dans quelques faute, parfois même grave. Le démon met alors tout en oeuvre pour intimider l’âme coupable, afin de l’empêcher d’accuser son péché.
Il lui dit : -Le prêtre te croit bonne, sainte ; comment oserais-tu lui avouer cette faute ? Quoi ! Confesser ce péché à un homme ? Non, tu ne le feras pas-. L’âme trompée cache son péché ; elle continue à recevoir les sacrements ; un péché en attire un autre ; le démon finit par l’aveugler, et elle tombe dans l’enfer.”
La Vierge a beaucoup insisté sur cette vérité que, dans la confession, ce n’est pas à un homme qu’on s’adresse, mais à Dieu lui-même».

«Que l’âme aime beaucoup Dieu, ce Père céleste, tendre et compatissant ; qu’elle aime le prochain plus qu’elle-même ; qu’elle aime les pauvres. Si elle n’a qu’un morceau de pain, qu’elle le partage avec eux, et la miséricordieuse bonté de Dieu la pourvoira de tout pour le lendemain et elle ne la laissera jamais manquer du nécessaire. Que Dieu seul lui soit tout, en toute chose ; que cette âme n’ait d’autre ambition que de lui plaire et d’accomplir sa sainte volonté. Oh ! Qu’une âme semblable serait agréable à sa divine Majesté ! Elle pourrait seule convertir des millions d’autres âmes.

Que l’âme qui aime ainsi Dieu et son prochain ait, en toute circonstance, une grande, une inébranlable confiance.

Comme tous les hommes qui vivent sur la terre sont faibles, Dieu permettra que cette âme fasse des fautes pour la maintenir dans l’humilité.
Qu’elle ne se décourage pas, qu’elle se repente, qu’elle confesse ses fautes au prêtre, et Dieu le lui pardonnera.  Oh oui ! Qu’elle ait confiance, quels que soient ses péchés ; qu’elle les confesse tous, et tous lui seront remis»

BAREBRUNE6

LE PARADIS

todos-los-santos-630x350

«Rappelez-vous bien ces paroles que Notre Seigneur vous dit, et que ses disciples ne les oublient jamais :

– Venez à moi, Venez à moi, vous tous qui vous êtes oubliés sur la terre pour votre Dieu : moi, je ne vous ai pas oubliés ; venez, entrez pour toujours dans la joie de votre Maître.

«Je vis ensuite comme une procession formée par les prêtres, par les vierges, par les bonnes religieuses. Mêlés ensemble, ils marchaient tout brillants de gloire à côté du divin Sauveur : de chaque côté, se tenait une multitude d’anges. Une foule d’enfants innocents, semblables aux anges, de jeunes vierges, toutes les âmes pures suivaient la procession en chantant.

En même temps, je vis les autres élus plongés dans le ravissement, dans l’adoration. Ici, les paroles me manquent pour dire ce que j’ai vu.. Sur un trône élevé, que ma faiblesse n’a pu qu’entrevoir à cause de l’éclat de la lumière qui m’éblouissait, j’ai vu beaucoup d’autres choses que je ne puis ni comprendre ni exprimer»
«Marie, me dit la vierge qui m’accompagnait, cette fête est toujours nouvelle, et elle durera éternellement. Vous y participerez un jour, mais pas encore : votre livre n’est pas achevé. Profitez bien de la vie ; elle n’est que d’un instant, tandis que celle-ci durera éternellement.

Surtout dans les épreuves et dans les souffrances, ne perdez jamais confiance ; jetez-vous en aveugle dans les bras de Dieu, afin que vous soyez plus près de lui, au ciel».

BAREBRUNE6

LA TERRE

terremalade8

«La vierge me montra ensuite la terre comme dans un souterrain ; elle m’apparaissait…..dirai-je comme une pièce de cinq francs ou comme une pomme ? Je ne sais pas l’exprimer.
Ce que je sais, c’est que l’univers tout entier était renfermé dans ce petit rond.
Oh ! Que les hommes s’égarent ! S’ils songeaient qu’ils ne sont que des voyageurs sur cette terre, et que, à chaque instant, ils peuvent être cités au tribunal de Dieu !»

BAREBRUNE6

LA TENTATION

jésussur leau

«Dieu ne permet la tentation que pour nous faire grandir; courons d’autant plus vers Dieu que nous sommes plus éprouvés. La tentation est l’eau qui nous lave ; la tentation plus forte est comme l’eau chaude qui nous nettoie mieux».

BAREBRUNE6

LE PURGATOIRE

Purgatoire-2

«Il faut, me dit la vierge, que vous voyiez à présent le purgatoire. Nous y entrons. C’est un lieu tout couvert de verdure, très spacieux, plus long que large. Combien d’âmes qui s’y trouvent ! Elles sont rapprochées les unes des autres. Leurs peines diffèrent beaucoup. Les unes souffrent plus que si elles enduraient les plus cruels supplices. Les souffrances d’autres âmes ressemblent à celles d’une maladie sur la terre. On ne voit pas de feu à l’extérieur ; chaque âme porte son feu avec elle. Il n’y a pas de démons, ni rien au dehors qui jette l’alarme»
«La vierge me dit que la Mère de Dieu descendait tous les samedis au purgatoire avec une escorte d’anges, qu’elle faisait délivrer beaucoup d’âmes par ces esprits bienheureux, et que ces âmes délivrées, suivaient joyeuses cette douce Reine, comme de petits agneaux».
«J’ai vu dans le purgatoire un grand nombre de prêtres, d’évêques, de religieuses. Celle-ci, me disait la vierge, est au purgatoire, et pour longtemps, parce qu’elle prenait sans permission du fruit au jardin, et qu’elle acceptait également sans permission de petites choses de ses élèves. Il y en avait d’autres qui étaient détenues pour n’avoir pas assez profité des immenses grâces de l’état religieux ; d’autres pour un défaut de confiance en Dieu».

BAREBRUNE6

L’ENFER

Enfer grande

«Venez voir maintenant l’enfer, sans entrer» me dit la vierge.
En le voyant, le purgatoire me parut être un paradis. Les âmes du purgatoire sont soumises à la volonté divine ; elles sont heureuses de se purifier par le feu, pour être dignes de la vision béatifique.
Dans l’enfer, au contraire, on entend que cris épouvantables, imprécations, blasphèmes.
Les démons paraissaient consternés à la vue de la vierge qui me conduisait ; car Satan est forcé de se tenir sans mouvement comme un vil esclave, en présence d’une âme toute à Dieu.
Il en est de même, quand il voit une âme monter au ciel ; il entre dans des accès de rage : -Eh quoi ! Se dit-il à lui-même, tu étais un ange, et une créature humaine s’élève au-dessus de toi !-.
«Je compris que le démon est semblable au vent. Quand le vent souffle, on ferme tout ; on bouche les trous, les fentes, pour se préserver. L’âme devrait prendre les mêmes précautions contre Satan ; elle devrait tout fermer chez elle, pour ne laisser aucun accès à cet esprit malin»

«Ce qui me frappa tout d’abord dans l’enfer, ce fut la vue des âmes qui s’étaient perdues par le vice impur. Elles étaient enveloppées de flammes qui prenaient la forme de l’idole qu’elles avaient aimées avec dérèglement sur la terre. Les avares étaient aussi couverts de flammes imitant la forme de l’or et de l’argent. Dans chaque damné, la flamme qui l’entourait se montrait sous la figure de l’objet, cause de sa damnation. J’ai vu dans l’enfer des âmes de toutes les classes, de tous les rangs».”
«Je n’ai fait que balbutier, je le sens, en disant ce que j’ai dit».
«Marie avait raison ; pour parler des réalités surnaturelles, il faudrait la langue du ciel».
«Ce n’est pas Jésus qui condamnera le pécheur quand il paraitra devant lui, c’est l’âme elle-même.

Le soleil, la lune, les étoiles, l’air, tout ce qu’il a foulé se tournera contre lui ; et quand il verra Dieu, sa bonté, son amour, il ne pourra le supporter et il se précipitera lui-même dans l’abime.

Mais Dieu présente à l’âme fidèle, quand elle parait devant lui, son amour, sa bonté, sa miséricorde et elle en est toute confuse, et elle se perd comme une goutte d’eau dans le sein de Dieu».

BAREBRUNE6

L’EUCHARISTIE

jesuseucharistie

«Le samedi de la première semaine du carême, malgré ses vives souffrances, soeur Marie demanda et obtint d’être transportée au choeur, afin de pouvoir communier. Elle vit deux anges qui assistaient le prêtre à l’autel. Notre Seigneur lui apparut au-dessus du calice, sous la forme d’un enfant ravissant. De ses petites mains, il bénissait les soeurs. Tout à coup, elle le voit grandir jusqu’à la taille de l’homme parfait ; il s’offrait à son Père pour les âmes. Cette vision la rendait heureuse ; elle eut voulu toutefois comprendre comment Jésus était en même temps au ciel et partout où il y a des hosties consacrées :
«Que ce mystère ne t’étonne pas, lui dit le Seigneur, la lumière naturelle n’est-elle pas partout à la fois ? Et pourquoi l’auteur de la lumière ne pourrait-il pas être, par son sacrement, en plusieurs endroits à la fois ?

LA SAINTETÉ

c 365_0

Jésus dit :
«Regarde les fruits qui viennent sous la terre : ils croissent et personne ne jouit de leur vue. Regarde au contraire, un rosier exposé aux yeux de tous : il produit des boutons qui se changent en belles roses dont le parfum embaume tous ceux qui approchent ; ce parfum n’est pas pour le rosier, mais pour les autres ; le rosier n’a pour lui que le bois et l’épine. De même je choisis certaines âmes pour être glorifié en elles ; les dons extérieurs que je leur accorde ne sont pas pour elles, mais pour les autres ; ces âmes ne gardent que la souffrance qui est comme l’épine de la rose ; mais après qu’elles auront bien souffert, elles feront comme la rose qui s’ouvre, elles répandront ma bonne odeur et elles iront s’épanouir au ciel»

BAREBRUNE6

 »POSSÉDER” L’AMOUR »

89374636

«Comme on lui demandait ce qu’il fallait faire pour posséder l’Amour, elle se baissa, ramassa un grain de poussière, et, le tendant à son interlocuteur :

«Il faut devenir petit comme cela».

BAREBRUNE6

L’HUMILITÉ

The_Passion_of_the_Christ_18707_Medium

Elle parla ensuite de l’humilité :

«Aujourd’hui, la sainteté ce n’est pas la prière, ni les visions, ni les révélations, ni la science de bien parler, ni les cilices, ni les pénitences, c’est la règle toute crue et l’humilité».
Le Seigneur a dit :
«C’est le siècle où le serpent a pris des ailes, c’est pourquoi je vais purger la terre !

Qui pourra être sauvé ? C’est celui qui demande l’humilité et la pratique».
«L’humilité, c’est la paix ! ….Elle est reine, l’âme humble. Elle est toujours heureuse. Dans le combat, dans la souffrance, elle s’humilie, elle croit en mériter d’avantage, elle en demande encore plus, elle est toujours en paix…..
L’orgueil donne le trouble. Le coeur humble est le vase, le calice qui tient Dieu !»

BAREBRUNE6

Le Seigneur dit :

«Une âme humble, véritablement humble, fera plus de miracles que les anciens prophètes».
«Au ciel, les plus beaux arbres sont ceux qui ont le plus péché, mais ils se sont servis de leurs misères comme d’un fumier qui entoure le pied»
«Jésus demeura quarante jours dans le désert sans boire ni manger : il jeûnait pour nous. Jésus avait faim et soif des âmes ; il pleurait ; et, pendant que ses larmes coulaient sur son visage, il disait :
«Pauvres pécheurs, point de ciel pour vous, si vous ne vous convertissez pas».

Jésus m’a montré dans le désert, de petits arbres chargés de fruits et il m’a dit :

«Vois ces petits arbres, vois comme l’odeur de leurs fruits embaume ce désert : ils sont l’image de l’âme humble et petite à ses yeux. Regarde au contraire, ces arbres, ils n’ont que des fruits et l’odeur de leurs fruits est mauvaise aussi : ils sont la figure de l’âme orgueilleuse».

croix-arbre-de-vie-z

Jésus m’a dit encore :
«Vois ces deux personnes, l’une est estimée de tout le monde ; elle possède tous les dons de la nature ; elle est belle, riche. Elle se complait en elle-même ; elle recherche les plaisirs de la terre, mais son âme est laide devant Dieu. L’autre est pauvre, malade, méprisée ; mais son coeur est toujours avec moi, elle ne cherche qu’à me plaire, à faire ma volonté. Oh ! Que cette âme est belle et riche à mes yeux !
Quelle gloire l’attend au ciel »

BAREBRUNE6

«HEUREUX ÊTES-VOUS…»

curé dars

«Il est bon d’être méprisée, de n’être rien ; il est bon d’être dans la tristesse sur la terre pour être glorifiée dans le ciel.
Toute âme qui cherche le mépris sur la terre aura la joie au ciel. Vous ne serez pas toujours méprisée, ô âme, vous ne serez pas toujours souffrante, toujours pauvre ; l’épreuve n’est pas faite pour durer toujours. Cherchez donc les occasions de vous humilier. Si l’on vous reproche de faire toute sorte de mal, dites merci.
Tout passe sur la terre, vous n’y resterez pas toujours. Ramassez des mérites chaque jour. Chaque fois que vous serez méprisée, qu’on vous mortifiera, qu’on brisera votre volonté ; réjouissez-vous : tout cela est bon pour le ciel»

BAREBRUNE6

VISITE AU CIEL…… LES MARTYRS

martyr au ciel

«Les grâces extraordinaires se multipliaient et grandissaient dans la mesure de sa fidélité. Elles eues un premier ravissement qui dura deux heures ; on n’y attacha pas une grande importance. Quatre mois après, dans l’église des Grecs-unis, elle en eut un second, qui fit plus de bruit. S’étant présentée en extase à la Sainte table, elle s’écrie, au moment de la communion :

BAREBRUNE6

«Mon Père, vous me donnez un enfant !»

croixdifficile

Et elle tombe comme morte. Impossible de la faire revenir de cet état ; on la transporte chez ses maîtres. Plusieurs médecins sont appelés ; ils emploient inutilement les plus violents  remèdes pour la tirer de son sommeil, auxquels ils déclarent ne rien comprendre. Elle resta ainsi quatre jours ; son visage, plein de vie, montrait qu’elle n’était pas morte. Que se passa-t-il durant ce long espace ? Marie, obligée, plus tard, de tout dire par obéissance, va nous le raconter elle-même.
«Je fus transportée au ciel ; je vis la très Sainte Vierge entourée d’anges ; à ses côtés, se trouvaient aussi d’innombrables vierges. Je me voyais toute petite, réduite à rien ; et néanmoins, je sentais que toutes ces âmes me recevaient avec une grande joie dans leurs bras.

angesmyriade

Je me jetai aux pieds de la Sainte Vierge, en lui disant :
«Bonne Mère, me garderez-vous ici pour toujours ?»
«Il vous manque, me répondit-elle, bien des choses encore».

Je ne saurais exprimer la gloire qui l’environnait. Une vierge lui dit :

«Bonne mère, ce ne sont pas les grandes choses que l’on fait sur la terre qui méritent le ciel, mais l’entière fidélité. J’y descendrais encore, pour accomplir chaque acte avec plus de perfection».
«Cette vierge m’apprit que Dieu l’avait chargée de montrer la gloire du ciel, ainsi que ce qui se passait su la terre, au purgatoire et dans l’enfer. Elle me fit voir Jésus-Christ, notre divin Sauveur, tout brûlant d’amour, et, bien près de lui, le collège des Apôtres.

Elle me montra l’armée des martyrs, et les âmes qui sont passés, sur la terre, par de grandes tribulations. Celles-ci n’ont pas versé leur sang comme les martyrs, et cependant elles ont le même rang qu’eux, parce qu’elles ont bien porté la croix»

«Chacun a sa croix, me dit la Vierge, et, lorsque Dieu voit une âme accepter généreusement celle qu’il lui envoie, lui-même aide cette âme à la porter»
«Elle me montra les bons, les saints prêtres, aussi éclatants que les vierges, et placés tout près de Notre Seigneur et des Apôtres.

child-jesus-with-cross.jpg

Elle disait :
«Oh ! Comme Dieu aime les bons prêtres ! Quand il les voit zélés pour sa gloire, pour le salut des âmes, comme il est content ! Comme il les aime ! Un très petit nombre monte ici directement sans passer par les flammes du purgatoire»

«Je vis les hommes qui avaient vécu chrétiennement : il sortait de leur bouche et de leurs mains une lumière, récompense de leurs aumônes et de leur application au travail.

Les femmes fidèles aux devoirs de la vie chrétienne étaient inférieures aux vierges ; elles portaient sur leur poitrine comme des vases de fleurs magnifiques, et la lumière sortait de ces vases»

BAREBRUNE6

LA VIERGE-MARIE

marie enceinte

«Marie était aussi un modèle de foi. Oh ! Que la foi de Marie était agréable au Père céleste ! Par sa foi, elle faisait tous les jours grandir Jésus en elle. Cette même foi, si nous l’avons, fera aussi grandir Jésus dans notre coeur. A cause de sa foi et de son humilité, Marie se sent indigne de devenir la Mère de Dieu».

«Sur la terre, les enfants ne peuvent pas naître sans une mère ; ils entrent dans le monde par une femme. C’est par une femme aussi que nous entrons au ciel, et cette femme, c’est Marie. Dieu ouvre le Ciel par le Fruit de Marie. Depuis le péché, les hommes attendaient le Fruit de Marie, de cette Vierge douce, humble et sainte. Soyez bénie, Marie, soyez bénie !»

marie enceinte17

roserouge

source : http://prophetesetmystiques.blogspot.ca/2009/11/ienheureuse-marie-de-jesus-crucifie.html

bl_mojc

Canonisation de la Bienheureuse Marie de Jésus Crucifié…

Dimanche le 17 mai 2015 à Rome

BELROSEc

source: http://carmelholyland.org/fr/nouvelles/1097-canonisation-de-la-bienheureuse-marie-de-jesus-crucifie.html
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 6 222 autres abonnés

  • ❤️Ne touchez à rien, Barbara Deschamps

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    mai 2015
    L M M J V S D
    « Avr   Juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :