*LA MANNE CÉLESTE DE LA DIVINE VOLONTÉ*..Luisa Piccaretta


soleil de dieu80

Zundel disait à ce sujet :  « Le mal est totalement contraire à la volonté de Dieu. Ce que Dieu a voulu, c’est courir le risque de l’amour.  Dieu a créé le monde par amour, Il l’a créé libre précisément, car, sans liberté, il n’y a pas d’amour.   L’ayant créé, Il a couru ce risque formidable de l’Amour.  zundel

 barre orange6

Dieu n’a pas reculé devant ce risque. Il était trop Amour pour pouvoir créer un univers où il n’y aurait pas eu de liberté, parce qu’il eut été incapable d’aimer moins, de refuser Son Amour, jusqu’à être victime, jusqu’à la Croix.  Il est la première victime du mal.  Le Christ a tout pris sur Lui, il connaît toutes nos agonies. »

 

Tout comme Luisa, on pourrait demander à Jésus,: « Pourquoi ne viens-tu pas?   On a tous hâte !  Et Jésus répond à Luisa : « Tu veux savoir pourquoi?  ÉCOUTE. »

 

Luisa a alors entendu une multitude de voix venant de toutes les parties du monde criant : « Mort au Pape!  Détruisez la religion!  Abattez les églises!  Abattez toute autorité : personne ne doit être au-dessus de nous! »  Et elle a entendu beaucoup d’autres propos satanique de ce genre.  Jésus lui dit ceci :

 jesus10

LIVRE DU CIEL, Tome 7, 8 mai 1903, p. 7

 « Ma fille, quand un homme se dispose à recevoir la GRÂCE, il reçoit la grâce; quand il se dispose au MAL, c’est le mal qu’il reçoit.  Toutes ces voix que tu entends atteignent mon Cœur fréquemment.  Aussi, quand ma Justice voit que l’homme veut non seulement le mal, mais le demande avec insistance, alors le mal est ce que ma Justice est forcée d’accorder.  Je le fais afin de leur faire comprendre ce qu’est ce mal qu’ils désirent… »

 

L’origine du mal, c’est un refus d’amour, et tout refus d’amour blesse Dieu.

 

Comme Jésus le dit à Luisa, nous vivons présentement dans un monde à l’envers «  Les créatures se précipitent toujours plus dans le mal.  Elles font tout pour m’évincer de la surface de la terre,  Elles iront jusqu’à épuiser le mal lui-même » (Tome 12, p. 157)

 barre orange6

LIVRE DU CIEL, Tome 19, le 27 août 1926

Jésus dit à Luisa :  « Seul l’homme est notre déshonneur dans notre œuvre de création parce que, en se soustrayant à notre Volonté, il marche la tête tournée vers le sol et ses pieds en l’air.  Quel désordre!  Quel désordre!  C’est horrible de le voir, marchant la tête en bas, se traînant à terre, tout est transformé dans la confusion.  Il manque l’espace nécessaire pour voir clair; il ne peut pas  aller bien loin, parce que le rôle des pieds est de marcher; celui de la tête est de dominer; dès lors, faire sa propre volonté est la véritable et parfaite chute de l’homme, le désordre de la famille humaine.

 

C’est pourquoi je tiens tant à ce que ma Volonté soit connue, pour que l’homme revienne à sa place, qu’il cesse de se traîner la tÊte en bas, mais qu’il marche avec ses pieds, qu’il ne soit plus pour Moi et pour lui-même une source de désordre, mais qu’il me fasse honneur ainsi qu’à lui-même.divine volonté-nicole

Vois toi-même, les créatures ne sont-elles pas laides à voir marcher avec leur tête vers le sol ? N’es-tu pas aussi mécontente de les voir si désordonnées? Je regardai et vis leur tête baissé et leurs pieds en l’air.  Jésus disparut et je restai à regarder ce vilain spectacle des générations humaines, et je priai de tout cœur que sa Volonté soit connue. »

barre orange6

Comment le mal fait-il pour vivre?   De quoi le mal se nourrit-il?

*LE MAL vit de la seule attention que tu lui accordes.

 Si tu regardes juste le mal … si tu fais juste parler du mal … « as-tu vu tout le mal qu’il y a dans le monde, etc.  ?» … tu ne règles pas le mal, tu l’agrandis … tu le nourris.  Il ne s’agit pas de NE PAS  faire le mal, il s’agit surtout de faire le BIEN, d’aimer le bien.

 

« Prêter attention au moindre mal, c’est convertir ta lampe en éteignoir »  dit le Père Yves Girard (Québec),  parce que le MAL c’est un parasite   … un profiteur  du bien.  Le MAL n’existe pas en soit, c’est  l’absence du BIEN, mais il y a les conséquences  du mal qui existent bien sûr.

 yves_girard

Le Père Yves va jusqu’à dire ceci … et il va loin :  « La lumière intellectuelle est porteuse de mort si elle vient chez quelqu’un qui n’a pas le cœur en feu » wow!   Autrement dit, si on n’a pas le cœur allumé, si notre cœur est « tiède » notre raisonnement,  si lumineux soit-il, ne porte aucun fruit.  Et il va citer St-Paul aux Romains 3.20 « La loi ne fait que donner la connaissance du mal. ».

 

« Nourris-toi d’amertume et de revendication

en fermant les yeux

à la lumière et à la beauté, et ton cœur en mourra … 

et tu contamineras aussi ceux qui t’entourent par leur contact avec la mort qui t’habite. »

(Père Girard)

 barre orange

 

LIVRE DU CIEL, Tome 19, le 20 juin 1926

«Ma fille si tu n’avais pas gardé en toi-même la fontaine jaillissante de ma Volonté, tu n’aurais pas su répéter ce que je te disais, ni le mettre sur papier.  Ne le possédant pas, tu n’aurais pas eu la LUMIÈRE et l’AMOUR de manifester ma Volonté.  Donc, si le soleil brille en toi de tous ses rayons et met Ses paroles dans ta bouche, ses connaissances et comment elle va régner, c’est un signe que tu LA POSSÈDES (la lumière).  C’est pourquoi, ton devoir est de la faire connaître, comme c’était le devoir de la Reine Souveraine de me faire connaître et de me donner pour le salut de tous. »

 

EN CE QUI CONCERNE  les « POURQUOI » et les « COMMENT », Jésus dit à Luisa que l’humilité la plus parfaite et la plus sublime s’acquiert en cessant de raisonner et de discuter pour connaître le « POURQUOI » et le « COMMENT » des choses. en abandonnant son propre raisonnement, l’âme acquiert le Raisonnement Divin.

 barre orange6

Le fruit très merveilleux qui en résulte est que l’âme abandonne toute pensée sur elle-même,  qu’elle est indifférente au fait d’être exposée au froid ou à la chaleur, ou que les choses qui lui arrivent soient bonnes ou mauvaises … son langage devient tout céleste et divin.  Cette humilité revêt l’âme d’un vêtement de protection tel qu’elle demeure dans la paix la plus profonde, ce qui plaît grandement à Jésus et lui rend cette âme très chère.

 

Ayant cessé de se reconnaître et de se souvenir d’elle-même, l’âme en vient à ne plus reconnaître que Jésus seul. Poursuivant dans cette voie, l’âme en vient au point où elle cesse de penser avec son propre esprit, mais pense avec celui de Jésus; cesse de regarder avec ses propres yeux, mais regarde avec les yeux de Jésus, etc.  Pour accomplir tout cela, l’âme doit revenir à son origine qui est Dieu, et se conformer entièrement à Lui. En faisant cela, l’âme se verra fondue en Dieu, ce qui conduit à la relation de  l’âme avec Dieu et à l’union la plus intime et à l’amour le plus parfait. (Le Règne du Divin Fiat – Journal no. 13)

 barre orange

ÉVOLUTION DE LA DIVINE VOLONTÉ

 

Les extraits suivants démontrent bien ce que Jésus veut dire par ce FRUIT CÉLESTE.

 « Par son péché,  ADAM  perdit la possession de ma Volonté et, bien qu’il pleura beaucoup sa faute, ne pécha plus, et put encore accomplir ma volonté, il ne pouvait plus la posséder, car la greffe qui le reliait à Dieu était brisée.  Cette greffe fut REFAITE PAR MOI, le Verbe Éternel, après 4000 ans et, à ce moment, Adam avait déjà franchi le seuil de l’Éternité.

 barre orange6

« Cependant, en dépit de cette GREFFE DIVINE combien se contentent de la situation d’Adam après sa chute ; simplement faire ma Volonté ?  D’autres ne veulent pas entendre parler de ma Volonté ou, pire, se rebellent contre elle.  Seulement ceux qui choisissent de VIVRE dans ma Volonté atteignent l’état d’innocence d’Adam avant sa chute.  Il  y a un très grand écart entre ceux qui font ma Volonté et qui la possèdent, le même qu’entre la situation d‘Adam avant sa chute et sa situation après sa chute. (LIVRE DU CIEL, Tome 18, 20 déc. 1925, p. 46) 

 

Jésus dit à Luisa :

«Ma fille, le principal motif pour lequel je suis venu sur la terre est précisément que l’homme réintègre le sein de ma Volonté comme il en était au début.  Mais pour arriver à cela, j’ai dû d’abord, par le moyen de mon HUMANITÉ, former les racines, le tronc, les branches, les feuilles et les fleurs de l’arbre d’où le fruit céleste de ma Volonté devait venir.

 barre orange6nicole-2

On ne peut obtenir le fruit sans l’arbre.  Cet arbre a été arrosé par MON SANG, cultivé par MES SOUFFRANCES, mes GÉMISSEMENTS et mes LARMES, et illuminé par le  Soleil de ma Volonté.  Le fruit de ma Volonté va venir, mais, on doit d’abord le désirer, savoir à quel point il est précieux et connaître ses bienfaits …

 

Quand les créatures auront goûté à ses bienfaits, plusieurs d’entre elles, sinon toutes, se tourneront vers elle.  Il n’y aura plus de conflit entre la volonté humaine et la Volonté du Créateur.  De plus, faisant suite aux nombreux fruits que ma Rédemption a déjà produits sur la terre, viendra le FRUIT « que ta Volonté soit faite sur la terre comme au Ciel.

 

« Bien que, présentement, la plupart ne profitent de ma venue que comme un REMÈDE pour leur salut, ne font appel à ma Volonté que comme un moyen pour ne pas aller en enfer, je continue d’attendre que les âmes s’élèvent plus haut et acceptent ma Volonté comme VIE.  En faisant connaître cette Volonté, j’attends que les âmes choisissent d’en prendre possession, que la GREFFE DIVINE que j’ai refaite porte FRUIT  Ainsi, mes larmes se changeront en sourires célestes et divins pour moi et pour elles(LIVRE DU CIEL, Tome 18, 28 janvier 1926,  p. 57)

barre orange6

 

LIVRE DU CIEL, Tome 13 – 3 décembre 1921,

Jésus dit à Luisa : « Après l’accomplissement de la Rédemption, j’ai dû confirmer l’homme dans les dons de cette Rédemption.  J’ai choisi les apôtres comme ministres des fruits de la Rédemption; avec l’aide des sacrements, ils devaient chercher l’homme tombé et le remettre en sécurité.  La Rédemption avait pour but de sauver l’homme de la ruine.

 

« Comme je te l’ai déjà dit, l’agir de l’âme vivant dans ma Volonté est même plus grand que la Rédemption elle-même. Par la Rédemption, il suffit de vivre une vie de compromis pour être sauvé.  Tomber un moment et se relever le moment d’après n’est pas si difficile.

 

Ma Rédemption a obtenu cela parce que je voulais à tout prix sauver l’homme.  J’en ai donné la responsabilité aux apôtres en tant que dépositaires des fruits de la Rédemption.  À cette époque, j’ai dû me contenter du moindre, quitte à réserver pour une autre époque l’accomplissement de mes autres desseins!.

 

« VIVRE DANS MA VOLONTÉ donne non seulement le salut, mais aussi la SAINTETÉ qui surpasse toute autre forme de sainteté et qui porte le sceau de la SAINTETÉ DU CRÉATEUR.  Les formes moindres de sainteté sont comme les précurseurs et les défricheurs pour cette sainteté complètement divine.  luisa

 barre orange6

De même que dans la Rédemption j’ai choisi mon incomparable Mère comme intermédiaire entre les hommes et moi-même pour qu’en soient appliqués les fruits, de même je t’ai choisie (LUISA) comme intermédiaire pour que la sainteté de vivre dans ma Volonté puisse commencer, apportant ainsi au Créateur une gloire complète, vrai motif de la création de l’homme.

 

Cette chère  Luisa  ne pouvait pas croire qu’elle était le premier maillon et elle a même  osé dire  à Jésus  :  Tu ne peux pas dire des choses comme ça, c’est ridicule, c’est insensé, tu sais bien que ce n’est pas vrai ». Et Jésus lui a demandé : Qu’est ce qui te trouble tant?  Et Luisa lui dit : « Qu’en est-il de ta Mère?  Jésus dit alors : « Ne sois pas inquiète d’elle.  Ma Mère et Moi nous formons une seule HUMANITÉ »

 barre orange6

 

COMME DES PETITES MAISONS DE NAZARETH

Jésus dit que les âmes qui vivent dans la Divine Volonté sont comme des petites maisons de Nazareth que Dieu possède sur la terre. Ces âmes sont très proches du Ciel.  Il dit que pour réaliser une œuvre, Dieu commence par travailler dans une seule créature, puis il fait d’elle un canal, un intermédiaire,  puis continue son travail dans deux, puis dans trois.  nazareth-4

 barre orange6

Ensuite il forme  un noyau et il élargit son œuvre dans le monde entier.  Il ajoute :  « Et quand il y a un début d’une œuvre qui est Nôtre, c’est un signe certain que cela ne mourra pas avant de naître.  Tout au plus elle vivra CACHÉE pour un temps, mais ensuite elle se répandra et formera sa Vie perpétuelle. (LIVRE DU CIEL,  Tome 29, 31 mai 1931)

 

JÉSUS DIT que si une créature agit, même en faisant quelque chose de bien avec sa volonté, ses actes sont temporaires, sujets à mille problèmes. Ils n’ont pas le fil d’or de la LUMIÈRE de Sa Volonté.  Qui agit dans Sa Volonté a non seulement le fil d’or mais a son propre Créateur qui opère dans ses actes.  Alors elle a l’éternité en son pouvoir et non pas le temps.   C’est comme un professeur qui assigne une composition à son élève.  Il donne un papier à son élève et met un crayon dans sa main. Puis il met sa propre main sur celle de l’élève et écrit avec lui.  Ils travaillent ensemble.  (LIVRE DU CIEL, Tome 32 – 6 novembre 1932)

 

Cénacle VIVANT de la Divine Volonté

Nicole Boulanger (Québec-Canada)

barre orange6

 

Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :