Article du Blog  »Les Pères du Désert *Bonté et Justice de Jésus..selon Maria Valtorta*


Bonté et Justice de Jésus (1)

jesuscompassion

Enseignement de Jésus

(Jésus achète la liberté de Jonas qui meure sous les coups de Doras le pharisien

Jonas fait parti des bergers ayant vu la naissance de Jésus à Bethléem) 
… Mais Jésus résiste : « Où est Jonas ? » demande-t-il sévèrement. 
 
 

Doras « Au labour. Il a encore voulu faire ce travail pour son bon maître. Mais il viendra avant la fin du repas. En attendant, viens bénir les troupeaux, les champs, les vergers, les vignes, les pressoirs. Tout, tout… Oh ! quelle fertilité l’année prochaine ! Viens donc. »

« Où est Jonas ? » demande Jésus d’une voix de tonnerre.
« Mais, je te l’ai dit : il dirige le labour. C’est le premier serviteur et il ne travaille pas : il dirige. »
« Menteur ! »
« Menteur, moi ? Je le jure sur Yahvé! »
« Parjure ! »
« Moi, moi parjure ? Moi qui suis le plus fidèle parmi les fidèles ? Attention à tes paroles ! »
« Assassin ! » Jésus a élevé toujours plus la voix et la dernière parole est un vrai tonnerre.

 Les disciples se serrent autour de Jésus, les serviteurs se montrent craintifs sur les portes. Le visage de Jésus est insoutenable par sa sévérité. Des yeux semblent émaner des rayons phosphorescents.

Doras, un instant est pris de peur. Il se fait plus petit, paquet d’étoffes très fines, devant la personne altière de Jésus vêtu d’un lourd habit de laine rouge sombre. Mais ensuite, l’orgueil le ressaisit et il crie de sa voix glapissante de renard : « Chez moi, je suis seul à commander. Sors, vil galiléen. »

barrrose

« Je sortirai après t’avoir maudit avec tes champs, tes troupeaux, tes vignes pour cette année et celles qui viennent. » 

« Non, cela non ! Oui, c’est vrai. Jonas est malade, mais il est soigné, bien soigné. Retire ta malédiction ! »

« Où est Jonas ? 
Qu’un serviteur me conduise à lui, tout de suite. 
Je l’ai payé, et puisque pour toi, c’est une marchandise, une machine, je le regarde comme tel. 
Puisque je l’ai payé, je l’exige. »   

… Celui-ci est devenu un squelette. Il halète, demi nu, harcelé par la fièvre sur un grabat de roseaux, sur lequel fait office de matelas un vêtement rapetassé avec, comme couverture, un manteau en lambeaux. La jeune femme de l’autre fois le soigne comme elle peut.

« Jonas ! Mon ami ! Je suis venu te chercher ! »
« Toi ? Mon Seigneur ! Je me meurs… mais suis heureux de t’avoir ici ! » 

… « Ami fidèle, tu es libre maintenant et tu ne mourras pas ici. Je te conduis à ma maison. »

« Libre ? Pourquoi ? À ta maison ? Ah ! Oui ! Tu m’avais promis que je verrais ta Mère. »
Jésus est tout amour, penché sur le misérable lit du malheureux et la joie paraît ranimer Jonas.   

… Courage, Jonas. Encore un peu de fatigue, puis une grande paix, dans ma maison, près de Marie… »
marie aide

« Marie… oui.., oh ! ta maison ! » Dans son épuisement il pleure, le pauvre Jonas. Il ne sait que pleurer.
« Adieu, femme. Le Seigneur te bénira pour ta miséricorde. »

barrrose
    

Quand ils sont sur le seuil, voilà que Doras vient. Jonas a un mouvement de peur et se cache le visage. Mais Jésus lui met une main sur la tête et sort à son côté, plus sévère qu’un juge. Le cortège misérable sort dans la cour rustique, prend l’allée du potager.

« Ce lit est à moi ! Je t’ai vendu le serviteur, pas le lit. » Sans dire un mot, Jésus jette la bourse à ses pieds. Doras la prend, la vide. « Quarante deniers et cinq didrachmes. C’est peu ! »

Jésus dévisage l’avide et répugnant argousin. C’est une scène indescriptible. Il ne répond rien.

« Au moins dis-moi que tu retires l’anathème ! » Jésus le foudroie d’un nouveau regard et d’une brève réplique : 

« Je te remets au Dieu du Sinaï. » 
et très droit se retire à côté de la rustique litière, portée précautionneusement par Pierre et André. 

Doras, voyant que tout est inutile, que la condamnation est certaine, crie : « Nous nous reverrons, Jésus ! Oh ! je t’aurai entre mes ongles ! Je te ferai une guerre à mort. Emporte donc cette ombre d’homme. Il ne m’est plus utile. Cela m’épargnera les frais de sépulture. Va, va, Satan maudit ! Mais je mettrai tout le Sanhédrin contre Toi. » … 
  barrrose

Extrait de Maria Valtorta 
(voir Contribution Enseignements sur blog)
Lire  la suite 2 et 3  » Bonté et Justice de Jésus »
http://citationspirituelles.blogspot.ca/2015/07/bonte-et-justice-de-jesus-2.html
http://citationspirituelles.blogspot.ca/2015/07/bonte-et-justice-de-jesus-3.html
Les commentaires sont fermés.
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 6 286 autres abonnés

  • ❤️ À l’image de ton amour…Chœur Jubilemus

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    juillet 2015
    L M M J V S D
    « Juin   Août »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :