Vidéo (4 min:30)Le  »NOTRE PÈRE » interprété par..Andrea Bocelli et le choeur du tabernacle* Vraiment beau !


Cliquez sur la photo pour entendre ce chant merveilleux !

notre pere


*Aujourd’hui à nouveau notre monde est en guerre..*Le Seigneur nous a commandé:“Aimez vos ennemis”(Mt 5,44) ?? Cet article est Magnifique !!


Extrait de la Revue La Bonne Nouvellerevuebonne nouvelle


crucifix

barre verte

          On cloue Jésus sur la Croix, tandis qu’Il prie pour ceux qui L’ont livré à la mort :  » Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font ! »

 barrenoir

 

Aujourd’hui à nouveau notre monde est en guerre..

 

Les massacres perpétrés par les terroristes djihadistes doivent nous interpeller. Notre monde est entré dans une guerre douloureuse, un immense combat spirituel entre les forces invisibles du bien et du mal.

Lorsque notre Seigneur nous appelle à prier pour nos ennemis, Il nous appelle à une prière forte et belle pour la victoire de la paix et de la lumière face à l’esprit des ténèbres.

 barrenoir

Aujourd’hui l’ennemi s’appelle daesh, état islamique ou Boko haram…

Mais attention ce n’est pas contre des hommes qu’il faut lutter, mais contre des esprits de ténèbres qui cherchent à perdre l’humanité... et parfois certains hommes sont pris par ces esprits de ténèbres… mais ils demeurent enfants de Dieu c’est pourquoi il faut prier pour eux…

N’oublions pas la parole de saint Paul :« Revêtez l’équipement de combat donné par Dieu, afin de pouvoir tenir contre les manœuvres du diable. Car nous ne luttons pas contre des êtres de sang et de chair, mais contre les Dominateurs de ce monde de ténèbres, les Principautés, les Souverainetés, les esprits du mal qui sont dans les régions célestes.  » (Ep 6, 11-12)

 barrenoir

« Récitez le chapelet tous les jours pour obtenir la paix dans le monde et la fin de la guerre »

Le 13 mai 1917, la Vierge Marie donne la clef, la prière du chapelet. Elle se fait appeler Notre Dame du Rosaire et invite l’humanité à la prière du chapelet pour retrouver la paix.

 ange3

Envoyer son ange…

Imaginons que chaque jour, chaque chrétien envoie son ange gardien, vers l’ange gardien d’un terroriste afin qu’il souffle la bonne nouvelle de Jésus dans son cœur... Ce message de paix va finir par entrer… et notre terroriste « risque » de découvrir enfin la beauté du message d’amour inconditionnel de Jésus! Imaginons les terroristes qui se convertissent par vagues ! Dieu fait encore des miracles ! Alors oui, envoyons nos anges, par milliers, par millions pour souffler un message d’espérance à ces hommes qui cherchent Dieu au mauvais endroit…

 barrenoir

Priez pour vos ennemis..

 

Pourquoi prier pour ses ennemis ? Parce que c’est un commandement de Jésus Lui-même : « Mais je vous dis, à vous qui m’écoutez: Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent. » (Matthieu 5, 44).Difficile d’être plus clair.

 

Certains diront :« oh, moi, je n’ai pas d’ennemis« , ou encore, « je ne sais pas qui sont mes ennemis ». On peut toujours se bercer d’illusions, mais ce n’est pas ainsi que nous grandirons dans la foi et que nous porterons du fruit. Un ennemi, c’est celui qui nous veut du mal, qui cherche à nous nuire. Par ses paroles, ses pensées, ses actes, ses regards, nous sentons la haine qu’il porte à notre égard.

 barre verte

L’ennemi est rempli de haine: il est comme mis dans la haine (« haine mis »). Lorsque certaines personnes voient la croix et la médaille que je porte, elles deviennent agressives envers moi, et je mesure alors la parole de St Paul: « Beaucoup de gens vivent en ennemis de la croix du Christ » (Philippiens 3, 18). Pour autant, ma foi ne chancelle pas, car il est écrit: « Dans le monde, vous aurez à souffrir bien des afflictions, mais n’ayez crainte, j’ai vaincu le monde » (Jean 16, 33). Oui, vraiment, si je reste uni au Christ, ma foi ne chancelle pas.

 barrenoir

 Les ennemis des chrétiens aujourd’hui émanent de plusieurs sources.

Les ennemis des chrétiens émanent de nombreuses sources. Parmi celles-ci nous trouvons entre autre la Franc-maçonnerie, qui prône l’athéisme et le relativisme ambiant et aussi l’occultisme (satanisme, magie, ésotérisme, new âge, voyance, …).

Enfin le fondamentalisme islamique qui alimente aujourd’hui tristement les médias par sa haine des chrétiens et de l’occident.

 barrenoir

 

Alors comment faire pour prier pour nos ennemis ?

 

Nous devons d’abord les bénir, comme le Christ nous l’a enseigné. « Bénissez ceux qui vous maudissent », en d’autres termes: dites du bien d’eux. Nous devons aussi nous montrer charitables envers eux: « aimez vos ennemis« . « Sois vainqueur du mal par le bien » comme il est écrit dans Romains 12,21. Cela veut dire en clair, que le bien est plus fort que le mal, que c’est une arme plus redoutable, contrairement à ce que plusieurs croient encore, effrayés qu’ils sont par le mal et ses visages.

Mais mon intercession ne s’arrête pas là.

J’implore sur moi et les miens, sur mes biens et sur ma maison, le sang du Christ et sa protection, et ensuite, je prie avec autorité dans le Nom de Jésus, en me souvenant des paroles du Christ: « Jusqu’à présent, vous n’avez rien demandé en mon Nom.

 barre verte

Demandez et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite » (Jean 16, 24).

« Seigneur Jésus, dans la puissance de ton saint Nom, libère………. de tout esprit méchant qui le /la tourmenterait et l’empêcherait d’être pleinement à toi. Que cette personne soit maintenant libérée des liens du péché, et revêtue de la grâce d’être enfant de Dieu, que son cœur soit envahi de l’amour du Père, du Fils et du St Esprit. Vierge Marie, prends ton enfant sous ton manteau de tendresse et donne-lui la grâce de redevenir enfant de Dieu. Amen ».

 esprit35

Pour autant, il se peut que je n’arrive pas à prier pour mes ennemis, ou pour une personne en particulier, parce que j’ai subi une telle souffrance, que c’est au-delà de mes forces de pardonner, et encore moins, de bénir cette personne. Dieu connaît parfaitement le fond de notre cœur. Il sait bien tout ce que nous avons vécu, et les blessures qui en résultent. Mais pourquoi garder tout cela dans notre cœur ? Portons cette intention à Jésus avec foi.

 

« Seigneur, tu le vois, cette situation est au-dessus de mes forces. Je te la remets, je la dépose au pied de ta croix. Je ne veux pas chercher à me justifier, mais au contraire, à tout t’abandonner. Seigneur Jésus, je te remets le droit qui est le mien d’en vouloir à cette personne, car c’est toi qui fais justice. Je te remets ma tristesse, ma colère, mon amertume, tout ce qui bloque en moi et m’empêche de pardonner, tout ce qui me rend triste dans cette situation. Je te remets ma foi, mon cœur, mon âme, mon esprit, pour que tu les vivifies de ton sang précieux. Amen. »

 barrenoir

 pape francois prie-2

Pape François

Méditation matinale en la chapelle de la maison Sainte Marthe

L’art d’aimer ses ennemis..

 barre verte

Aimer nos ennemis, ceux qui nous persécutent et nous font souffrir, est difficile et ce n’est même pas une « bonne affaire » car cela nous appauvrit. Et pourtant telle est la route parcourue par Jésus pour notre salut.

En reprenant des épisodes de la deuxième lettre de saint Paul aux Corinthiens (8, 1-9) et de l’évangile de Matthieu (5, 43-48), le Saint-Père s’est arrêté sur la difficulté d’aimer ses ennemis et s’est demandé comment il est possible de pardonner :

 

«Nous aussi, nous tous, nous avons des ennemis, tous. Certains ennemis sont faibles, d’autres forts. Nous aussi, nous devenons parfois les ennemis d’autres personnes ; nous ne les aimons pas. Jésus nous dit que nous devons aimer nos ennemis ». Face aux nombreux drames qui frappent l’humanité, il est difficile de faire ce choix : comment peut-on aimer, en effet, «ceux qui prennent la décision d’effectuer un bombardement et de tuer tant de personnes?

Comment peut-on aimer ceux qui, par amour de l’argent, ne laissent pas les médicaments parvenir à ceux qui en ont besoin, aux personnes âgées, et les laissent mourir ? ».

 barre verteVIEUX

Et encore : « Comment peut-on aimer les personnes qui ne recherchent que leur intérêt, leur pouvoir et qui font tant de mal ? Je ne sais pas » a affirmé l’Évêque de Rome, « comment on peut faire. Mais Jésus nous dit deux choses : tout d’abord, nous tourner vers le Père. Notre Père est Dieu : il fait naître le soleil sur les méchants et sur les bons ; il fait pleuvoir sur les justes et les injustes.

Le matin, notre Père ne dit pas au soleil : Aujourd’hui, illumine ceux-ci et ceux-là ; pas ceux-là, laisse-les dans l’ombre ! ».

 

Il dit : « Illumine-les tous ». Son amour est pour tous, son amour est un don pour tous, les bons et les méchants. Et Jésus termine avec ce conseil : “Vous, donc, soyez parfaits, comme votre Père céleste est parfait”». L’indication de Jésus est donc d’imiter le Père dans « cette perfection de l’amour.

 barre verte

Lui, il pardonne à ses ennemis. Il fait tout pour leur pardonner. Pensons avec combien de tendresse Jésus reçoit Judas dans le jardin des oliviers », alors que parmi les disciples certains pensent à la vengeance. « La vengeance, a dit à ce propos le Pape, est ce plat si bon quand on le mange froid » et c’est pourquoi nous attendons le moment juste pour l’accomplir. «Mais cela n’est pas chrétien. Jésus nous demande d’aimer nos ennemis. Comment peut-on faire ? Jésus nous dit : priez, priez pour vos ennemis ».

 

La prière fait des miracles. Mais comment peut-on réussir à aimer nos ennemis ? « En priant. Quand quelqu’un prie pour celui qui le fait souffrir, c’est comme si le Seigneur venait avec l’huile et préparait nos cœurs à la paix ». «Prier, voilà ce que Jésus nous conseille.

 

Dire à Dieu : «transforme son cœur. Il a un cœur de pierre, mais change-le, donne lui un cœur de chair, qui sente et qui aime». Le Pape a alors apostrophé son auditoire en demandant : « Pries-tu pour ton ennemi, pour ceux qui ne t’aiment pas ? Si c’est oui, nous sommes sur la bonne route.

 

Si la réponse est non, le Seigneur nous dit :

« Mon pauvre, toi aussi tu es ennemi des autres ! ».

 barrenoir

 

Exhortation..

Qui peut dire sans broncher qu’il aime tous ses ennemis ? Soyons honnêtes, nous en sommes loin, et nous avons besoin sans cesse, de revenir à la source, au Christ lui-même. Si nous nous éloignons de Lui, alors nous aurons tendance à nous laisser envahir par nos penchants mauvais: nous faire justice nous-mêmes, prononcer des serments de malédiction sur notre vie et celle des autres (je ne pardonnerai jamais, je ne veux plus jamais te voir, disparais de ma vie, etc…), ou encore, essayer de nous faire croire à nous-mêmes que nous avons tourné la page, alors même que nos blessures sont à fleur de peau, et que la plaie pourrit en nous…

 barre verte

Il suffit que nous nous retrouvions dans telle situation ou dans tel lieu pour que la douleur resurgisse, comme une plaie qui se serait refermée sur une infection. Nous ne pouvons pas vivre dans le déni, sans quoi, nous nous condamnons à la paralysie spirituelle, humaine, morale et même physique.

 

Dieu a pour chacun de nous un projet d’amour inimaginable, il désire nous emmener très loin, et faire sauter les limites que nous aurions pu fixer à notre propre existence, il veut élargir notre tente, comme dit la Parole.

 

Mais sommes-nous prêts à nous laisser modeler pour aller plus loin, ou alors préférons-nous camper sur nos positions, sur notre orgueil et nos peurs, sur tous les principes qui nous raidissent ? Comment pouvons-nous espérer grandir dans la foi si nous refusons de bénir nos ennemis, ou de prier pour eux ?

 Potier 2

barrenoir

Celui qui n’aime pas ses ennemis ne peut connaître le Seigneur ni la douceur de l’Esprit Saint..

Oh ! Que la miséricorde de Dieu pour nous est immense !

Beaucoup d’hommes riches et puissants donneraient cher pour voir le Seigneur ou sa Très-Pure Mère ; pourtant, ce n’est pas à la richesse que Dieu se manifeste, mais à l’âme humble.

 Fatima-Apparition-13-juin-1917

barre bleu

 

Et pour quoi l’argent ? Saint Spiridon transforma un serpent en or ; nous, nous n’avons besoin de rien, sauf du Seigneur : en lui est la plénitude de la vie.

Si le Seigneur ne nous a pas donné de connaître le secret de nombreuses choses de ce monde, c’est que nous n’en avions pas besoin. Nous ne pouvons pas, par notre seule intelligence, connaître toute la création.

Mais le Créateur du Ciel et de la terre et de tout ce qui existe nous accorde de le connaître par le Saint-Esprit. Dans le même Saint-Esprit nous connaissons la Mère de Dieu, les anges et les saints, et notre esprit brûle d’amour pour eux.

Mais celui qui n’aime pas ses ennemis, ne peut connaître le Seigneur ni la douceur de l’Esprit Saint.

Le Saint-Esprit apprend à tant aimer les ennemis que l’on aura compassion d’eux comme de ses propres enfants.

 enfer_m

Il y a des hommes qui souhaitent la damnation et les tourments dans le feu de l’enfer à leurs ennemis ou aux ennemis de l’Église. Ils pensent ainsi parce qu’ils n’ont pas appris du Saint-Esprit à aimer Dieu. Celui qui l’a appris, verse des larmes pour le monde entier.

Tu dis :  » C’est un criminel, qu’il aille donc brûler dans le feu de l’enfer.  » Mais je te demande :  » Si Dieu te donnait une bonne place dans le Paradis et que, de là, tu voies dans le feu celui auquel tu as souhaité les tourments, n’aurais-tu pas alors pitié de lui, quel qu’il soit, même s’il est un ennemi de l’Église ? « 

Ou bien aurais-tu un cœur de fer ? Mais dans le Paradis on n’a pas besoin de fer. Là, on a besoin de l’humilité et de l’amour du Christ, qui a compassion de tous. Celui qui n’aime pas ses ennemis n’a pas la grâce de Dieu.

barre bleu

jésus brebis-

Seigneur, apprends-nous par ton Esprit Saint à aimer nos ennemis et à prier pour eux avec des larmes.

Seigneur, répands l’Esprit Saint sur la terre afin que tous les peuples te connaissent et apprennent ton amour.

Seigneur, comme tu as prié pour tes ennemis, ainsi apprends-nous, à nous aussi, par l’Esprit Saint, à aimer nos ennemis.

Seigneur, tous les peuples sont l’œuvre de tes mains ; détourne-les de la haine et du mal vers le repentir pour que, tous, ils connaissent ton amour.

Seigneur, tu as donné le commandement d’aimer les ennemis, mais cela nous est difficile, à nous autres pécheurs, si ta grâce n’est pas avec nous.

Seigneur, répands ta grâce sur la terre ; donne à tous les peuples de la terre de connaître ton amour, de connaître que tu nous aimes comme une mère, et plus qu’une mère : une mère peut oublier son enfant, mais, toi, tu n’oublies jamais, car tu aimes sans mesure ta créature, et l’amour ne peut oublier.

Seigneur miséricordieux, dans la richesse de ta bonté, sauve tous les peuples. Si nous prenons l’habitude de prier de tout notre cœur pour nos ennemis et de les aimer, la paix demeurera toujours dans nos âmes. Amen

 barre verte

barre bleu

 

Gloire au Seigneur, car il ne nous a pas laissés orphelins, mais nous a envoyé sur la terre le Saint-Esprit. L’Esprit Saint enseigne à l’âme un profond amour pour les hommes et la compassion pour tous les égarés. Le Seigneur a eu pitié de ceux qui s’étaient perdus et a envoyé son Fils unique pour les sauver. Le Saint-Esprit enseigne cette même compassion pour ceux qui vont en enfer. Mais celui qui n’a pas reçu le Saint-Esprit ne désire pas prier pour ses ennemis.

 barre verte

Si un homme prie et jeûne beaucoup mais n’a pas d’amour pour les ennemis, il ne peut posséder la paix de l’âme. Et moi, je ne pourrais pas en parler si le Saint-Esprit ne m’avait pas enseigné cet amour.

 jeune-bread_water

Il faut reprendre son frère avec douceur et amour. On perd la paix même pour une seule pensée de vanité. S’élever au-dessus de son frère, juger quelqu’un, reprendre son frère sans douceur et sans amour, manger beaucoup ou prier avec mollesse, tout cela fait perdre la paix.

Si nous prenons l’habitude de prier de tout notre cœur pour nos ennemis et de les aimer, la paix demeurera toujours dans nos âmes mais si nous prenons en haine notre frère ou si nous le jugeons, notre esprit s’obscurcira, et nous perdrons la paix et notre confiante approche de Dieu.

 barre verte

Si tu pardonnes, cela signifie que le Seigneur t’a pardonné ; mais si tu ne pardonnes pas à ton frère, cela signifie que ton péché demeure en toi.

 

Si tu penses du mal d’autrui, c’est le signe qu’un esprit mauvais vit en toi et qu’il t’inspire ces mauvaises pensées contre les gens. Et si quelqu’un meurt sans se repentir et sans pardonner à son frère, alors son âme descendra là où séjourne l’esprit mauvais qui la domine.

Nous avons cette loi : Si tu pardonnes, cela signifie que le Seigneur t’a pardonné ; mais si tu ne pardonnes pas à ton frère, cela signifie que ton péché demeure en toi.

 barre verte

Le Seigneur veut que nous aimions notre prochain. Si tu penses que le Seigneur l’aime, cela veut dire que l’amour du Seigneur est avec toi.

Si tu penses que le Seigneur aime beaucoup sa créature, si, toi-même, tu as de la compassion pour toute créature et aimes tes ennemis, et si, en même temps, tu t’estimes le pire des hommes, cela indique que la grande grâce du Saint-Esprit est avec toi.

barre verte

Celui qui blâme les hommes mauvais et ne prie pas pour eux ne connaîtra jamais la grâce de Dieu.

Nous devons agir avec bonté avec celui qui se perd, et alors nous serons sauvés par la miséricorde de Dieu.

 étoile

 

Source : Extrait de la revue : http://www.labonnenouvelle.fr/


 

 

 

 

 

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 7 077 autres abonnés
  • ❤️

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    avril 2016
    L M M J V S D
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :