Medjugorje, Nouvelles du 15 avril 2016..*Deux grands confesseurs.*Saviez-vous que les 2 saints patrons de l’Année de la Miséricorde sont le Padre Pio et Leopold Mandic ?


BARORANGE5
Deux grands confesseurs. 
padrepio
 
Saviez-vous que les 2 saints patrons de l’Année de la Miséricorde sont le Padre Pio et Leopold Mandic ? Le 13 avril, une grande bénédiction est tombée sur Zagreb. Les italiens ont permis que le corps de St Leopold (celui que l’on appelle « le Curé d’Ars croate« ) puisse voyager de Padoue vers la Croatie. Il a été vénéré de manière solennelle dans la cathédrale de Zagreb en présence d’une foule ravie, aux côtés du Bx Cardinal Stepinac.
BARORANGE5
Les confessions – très nombreuses –  durèrent jusqu’à minuit et reprirent dès le lendemain matin. Il est à noter que là où Leopold est né, à Boka Kotorska, les familles avaient beaucoup d’enfants et souvent, le 1er fils devenait prêtre. Leopold fit exception, car il était le 12ème enfant. Il travailla beaucoup à unir l’Église Catholique à l’Église Orthodoxe de l’Est, un dossier encore brûlant aujourd’hui.
A Medjugorje, si sa statue se trouve à côté des confessionnaux, ce n’est pas un hasard: il veille à ce que chaque pèlerin fasse une bonne confession !
BARORANGE5
Quand les supérieurs du père Léopold Mandic lui disaient qu’il était trop indulgent envers ceux qui venaient se confesser à lui, il leur répondait :« Si le Seigneur veut m’accuser de montrer trop d’indulgence envers les pécheurs, je lui dirai que c’est lui qui m’en a montré l’exemple !Et moi je ne suis même pas mort pour le salut des âmes comme lui l’a fait. »Le père Mandic disait souvent à ses pénitents : « Soyez en paix, mettez tout sur mes épaules, je m’en occupe. » Il expliquait ainsi : « Je donne à mes pénitents seulement de petites pénitences parce que je fais le reste moi-même. » Effectivement, durant la nuit, il passait des heures en prière, faisant les pénitences pour ses pénitents.
Durant les bombardements de la 2ème Guerre Mondiale, à Padoue, toute l’église a brûlé sauf son confessionnal en bois et sa cellule, comme il l’avait prophétisé. « Dieu a montré tellement de miséricorde ici pour ses enfants que cela doit rester un monument de sa bonté. »
 padre-pio-confessionale-979x1023

 

Le Padre Pio, lui, était réputé pour être assez sévère. Mais, lisant dans les âmes, il savait ce qui était nécessaire à chacune d’elle pour sa conversion. Il savait que beaucoup venaient à lui espérant un miracle, mais sans avoir l’intention de changer. Le processus de la conversion commençait avec lui mais, comme tout bon confesseur, guide spirituel ou ami qui aide les gens dans leur cheminement, il ne pouvait pas décider la conversion à leur place. Cette décision revient à chacun.
Le Pape François a expliqué pourquoi il avait choisi le Padre Pio et st Leopold Mandic pour le Jubilé : « Parce que ce sont des missionnaires de la Miséricorde. La miséricorde se rencontre dans la confession, or ces deux prêtres ont passé une grande partie de leur vie dans le confessionnal. »

BARORANGE5
jacqueline-aubry
La voyante Jacqueline Aubry est repartie vers le Père ce 15 mars 2016, à l’âge de 80 ans.
Qui est-elle ? 
Revenons à l’Ile Bouchard (Indre et Loire) le 8 décembre 1947. A midi, quatre petites filles voient la Sainte Vierge dans l’église du village : Jacqueline, l’ainée a 11 ans, puis il y a Jeannette, Nicole et Laura. Les apparitions vont se reproduire chaque jour durant une semaine.
La Belle Dame, comme l’appellent les petites voyantes, invite les enfants à « prier pour la France qui en a grand besoin. » En effet, après la 2ème Guerre Mondiale, le pays est au bord de la guerre civile et les communistes sont prêts à prendre le pouvoir. Ce matin-là, le père Finet, fondateur des Foyers de Charité, était entré dans la chambre de Marthe Robin et lui avait dit : « Marthe, la France est foutue ! » « Non, mon père, répondit-elle, la France n’est pas comme vous dites, car la Sainte Vierge va apparaître à des petits enfants… » Effectivement, sous la houlette du curé qui a cru les enfants, toute la paroisse de l’Ile Bouchard s’était mise en prière et, contre toute attente, le plan communiste échoua. Depuis lors, la Vierge est vénérée à l’Ile Bouchard sous le vocable de Notre Dame de la Prière.
BARORANGE5
Aujourd’hui, la France peut à nouveau être sauvée si la prière des enfants comme des adultes revient dans les familles et dans les paroisses. Comme le père Jozo Zovko aime à le répéter, « n’attendez pas la paix de vos politiciens ! La paix viendra par votre prière. »

Jésus est apparu à Medjugorje. 
naissance-de-jesus
 
Vicka m’a raconté que durant l’apparition du Vendredi Saint 1982, la Vierge est venue avec Jésus. Mais pas comme elle vient chaque année à Noël, lorsqu’elle tient, toute radieuse, son petit Nouveau Né dans les bras !
Ce jour-là, Jésus est apparu adulte. Il souffrait sa Passion et portait sa couronne d’épines. Son sang coulait sur son front, ses joues et sa barbe. Son visage était couvert de crachats et de boue. Il était tuméfié par les coups qu’il avait reçus durant la nuit dans la prison de Caïphe et par les cruels sévices que les soldats de Pilate lui avaient infligés. Il portait un manteau rouge tout déchiré et maculé de sang.
marie reine de la paix medjugorje
« Chers enfants, leur dit la Gospa, aujourd’hui je suis venue avec mon Fils Jésus dans sa Passion afin que vous voyiez combien il a souffert pour vous et à quel point il vous aime. » J’ai demandé à Vicka : « Est-ce que Jésus vous a parlé lui aussi ? » « Non, me répondit-elle, Jésus est resté silencieux, il n’a rien dit. Mais j’ai regardé ses yeux et j’y ai vu une telle tendresse, un tel amour, une telle humilité que pour moi c’était plus fort que tous les mots qu’il aurait pu dire. J’ai vu combien il souffrait et en même temps combien il nous aimait ! Tu sais, je n’oublierai jamais le regard de Jésus dans sa Passion ! »
La voyante Marija a fait elle aussi le récit de cette apparition du Christ, lors d’une interview à Radio Maria (Italie) le 25 février dernier(2016). Elle relate ainsi les faits : « A cette époque-là nous étions persécutés par les communistes. Ils nous emmenèrent à l´asile qui était rempli de fous. Nous avons beaucoup souffert car ils nous disaient que nous aussi nous finirions ainsi. Nous étions des enfants de 16 ans et nous avions peur. Quand la Vierge nous est apparue, nous avons commencé à pleurer et nous lui avons dit que nous n´avions plus de forces pour continuer, nous étions trop épuisés.
BARORANGE5
MARIJAMadonna-Medj
Auparavant, la Vierge nous avait prévenus : nous ne devions rien manger ni boire de ce que les communistes nous donneraient. Nous ne devions rien accepter d’eux. Nous avons appris par la suite par l’un d’eux qu’ils avaient essayé de nous droguer. Ils avaient leur plan : ils avaient dit à la télévision que nous étions drogués et ils voulaient que les téléspectateurs le voient.
BARORANGE5
Heureusement que la Vierge nous avait prévenus du danger. Puis ils nous ramenèrent vers l’église du village et, de nuit, nous sommes rentrés chez nous, épuisés. C’est là que la Vierge nous apparut. Nous lui avons dit que nous n’en pouvions plus, que nous ne méritions pas ce qu’ils nous faisaient. En effet, pour nous faire peur, ils nous disaient par exemple que le père de Vicka qui travaillait en Allemagne serait arrêté et mis en prison à son retour à la maison, qu’il ne pourrait plus gagner l’argent pour faire vivre sa famille et qu’elle mourrait de faim.
BARORANGE5
Nous avons raconté à la Gospa tout ce qu´ils nous faisaient, comment ils nous avaient arrêtés, emmenés à l’asile, et comment ils nous menaçaient d’y rester pour toujours et de devenir fous. C’est alors qu’elle nous montra Jésus couronné d´épines, couvert de blessures, baigné de sang et elle nous dit : « Comme il a fait cela par amour pour vous, pour l´humanité, faites-le également pour Lui. »  Jésus ne disait rien, il nous regardait seulement… Cette nuit-là, je fus incapable de dormir, l´impression fut très forte. Nous n’oublierons jamais cela ! »


Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :