Vous pouvez lire les*Enseignements reçus par (La Fille du Oui à Jésus)qui ont eu lieu en Europe en France en juin 2015…sur leur site*


jésus enseigne

Voir dans la page « Enseignements à lire« .

D’autres viendront sous peu.
N’hésitez pas à y revenir dans les prochains jours.

fille du oui

 barre rose

                        

La Crau, France, le 12 juin 2015
Le 12 juin
Le 12 juin (Questions et réponses)

Roquefort, France, du 13 au 14 juin 2015
Le 13 juin
Le 13 juin (Questions et réponses)

Le 14 juin
Le 14 juin (Questions et réponses)

 barre rose

Lourdes, France, le 17 juin 2015
Le 17 juin
Le 17 juin (Questions et réponses)

 

Arquenay, France, le 19 juin 2015
Le 19 juin, soir
Le 19 juin, soir (Questions et réponses)

 barre rose

Rennes, France, du 19 au 20 juin 2015
Le 19 juin
Le 19 juin (Questions et réponses)

Le 20 juin
Le 20 juin (Questions et réponses)

 

Orléans, France, le 21 juin 2015
Le 21 juin
Le 21 juin (Questions et réponses)

Paris, France, du 22 au 25 juin 2015
Le 22 juin
Le 22 juin (Questions et réponses)

Le 23 juin
Le 23 juin (Questions et réponses)
Le 24 juin, après-midi
Le 24 juin, après-midi (Questions et réponses)
Le 24 juin, soir
Le 24 juin, soir (Questions et réponses)
Le 25 juin
Le 25 juin (Questions et réponses)

barre rose

     www.lafilleduouiajesus.org 

Prochaines Rencontres d’amour
avec l’agir de Dieu

8 au 10 juillet 2016

Plantagenet, Ontario

7 au 9 octobre 2016
Plantagenet, Ontario

 barre rose

Réservation : Il faut réserver à l’avance : 110. $

pour la fin de semaine (vendredi soir à 20 h 00

au dimanche midi).

Responsable : Mme Noëlla St-Onge, (613) 673-4766

 

 barre rose


Le sens de la fête de *La VISITATION *


marie élizabeth2

Ce jour 31 Mai, nous fêtons la rencontre de Marie et Élisabeth.

Le sens de la fête de la Visitation

Le mystère de la Visitation offre, toutes les dimensions du salut christique : une charité attentive ; une joie d’un coeur ouvert au projet de Dieu ; une vision de foi sur la nature et la mission de Jésus.

BARREFLEUR

Le sens de la fête

Deux femmes se rencontrent, Marie et Élisabeth. Marie, à l’annonce de la grossesse de sa vieille cousine par l’ange Gabriel (Luc 1, 26-39), se met en route pour être aux côtés d’Élisabeth enceinte de six mois de Jean Baptiste. Les deux femmes se retrouvent (Luc 1, 39-56). A peine la salutation de Marie retentit-elle aux oreilles d’Élisabeth que l’enfant qu’elle porte tressaille en elle. L’évangéliste Luc précise qu’aussitôt Élisabeth fut remplie de l’Esprit Saint, déclarant Marie « pleine de grâce« .

Le mystère de la Visitation nous propose, en condensé, toutes les dimensions du salut apporté par Jésus : une charité attentive aux besoins des autres, surtout des plus pauvres ; la joie d’un cœur ouvert au projet de Dieu ; une vision de foi sur la nature et la mission de Jésus.

BARREFLEUR

L’enfant a tressailli d’allégresse

Qu’un enfant bouge dans le sein de sa mère, rien que de très naturel. Mais l’enfant d’Élisabeth tressaille d’allégresse, on pourrait même dire qu’il « bondit de joie ». Voilà qui dépasse les mouvements d’un enfant à naître. En réalité, la rencontre d’Élisabeth et de Marie semble se calquer sur celle de David et de l’Arche d’Alliance (2 Samuel 6,2-11). Le roi David se met à tressaillir d’allégresse et s’écrie : « Comment se fait-il que l’arche du Seigneur vienne chez moi ? »

Ce rapprochement des deux scènes permet à l’évangéliste d’exprimer la foi chrétienne. Marie, comparée à l’Arche d’Alliance, porte en elle celui qui est la présence de Dieu parmi ses frères. Élisabeth reconnaît en l’enfant de Marie son « Seigneur » et son propre enfant reconnaît en bondissant de joie la grandeur de Jésus.

BARREFLEUR

Celle qui a cru

Élisabeth est « remplie de l’Esprit Saint« , autrement dit l’évangéliste la présente ici comme une prophétesse, une porte-parole de Dieu. Voilà pourquoi Luc note qu’elle « s’écria d’une voix forte ». Les lecteurs de cette scène de la Visitation peuvent comprendre que les paroles d’Élisabeth portent l’empreinte divine. Or ce que dit Élisabeth concerne Marie. Elle reconnaît d’abord dans sa parente « la mère de son Seigneur ». La prophétie d’Élisabeth culmine dans la béatitude qu’elle adresse à Marie : « Heureuse, celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur« . Marie est reconnue comme « croyante« . Elle a pleine confiance. Pour Luc l’évangéliste, c’est bien la foi qui caractérise la mère du Seigneur.

BARREFLEUR

Une scène à contempler

Contemplons cette scène de la Visitation. N’est-elle pas le prototype de toute rencontre authentique ? Car notre vocation est bien de nous porter mutuellement cette Bonne Nouvelle : oui, en Jésus, Dieu a établi sa demeure parmi nous.

Mais comment le pourrons-nous, si nous nous fermons à l’Esprit et à sa mystérieuse fécondité ? Alors, à la suite de Marie et d’Élisabeth, osons croire que Dieu peut faire merveille dans nos vies. Ouvrons-nous à sa présence agissante, pour connaître ce tressaillement d’allégresse qui fut celui de Jean Baptiste.

BARREFLEUR


source: http://www.croire.com/Definitions/Fetes-religieuses/Visitation/Le-sens-de-la-fete-de-la-Visitation



Extrait d’un Article du Blog les Pères du Désert*Le Serpent ne vis pas à la Lumière* Selon Maria Valtorta*


jésus Adam EveJesus

Le Serpent ne vis pas à la Lumière


Enseignement de Jésus

Jésus dit :

Écoutez.

Si j’ai voulu quitter la Liberté et la Pureté qui sont l’atmosphère du ciel et descendre dans vos prisons, dans cet air nauséabond, pour vous aider, c’est parce que je vous aime.

J’ai fait mieux : 

Je me suis privé de ma liberté de Dieu et je me suis rendu esclave d’une chair. 

L’Esprit de Dieu enfermé dans une chair, l’Infini enserré dans une poignée de muscles et d’os, sujet aux sensations de cette chair qui souffre du froid et du soleil, de la faim, de la soif comme de la fatigue. 

Je pouvais tout ignorer, mais j’ai voulu connaitre les tortures de l’homme déchu de son trône d’Innocent pour vous aimer davantage.

Cela ne m’a pas encore suffi. 

Comme, pour compatir, il faut subir ce qu’endure l’autre, j’ai voulu ressentir l’assaut de tous les sentiments pour sentir vos luttes, pour comprendre quelle subtile tyrannie Satan vous met dans le sang.

Pour comprendre combien il est facile d’être hypnotisé par le Serpent si l’on baisse les yeux un seul instant sur son regard fascinant, en oubliant de vivre dans la Lumière.

vipere


Lire la suite ici: http://citationspirituelles.blogspot.ca/2016/05/le-serpent-ne-vis-pas-la-lumiere.html

 

Messages de notre Dame de ZARO (Ischia-Italie) du 26 Mai 2016 donnés à Angela & Simona*Je vous prie Enfants, aimez la croix*


Marie lumiere

ANGELA

Cet après-midi Maman s’est présentée toute vêtue de Blanc. Elle était immergée dans une très belle lumière. Sa tête était recouverte d’un voile très léger, blanc constellé de scintillement,  La Maman  était couronnée de douze étoiles. Elle était pied nus et sous ses pieds se trouvait le monde. Sur le monde était le serpent qu’elle maintenait fermement avec son pied. Dans ses mains un long rosaire blanc de lumière, qui lui arrivait quasi jusqu’aux pieds.

 barerouge

Louez soit Jésus-Christcroix jesus

« Chers enfants, aujourd’hui je viens à vous comme Reine du Ciel et de la Terre.

Mes enfants très aimés, je vous aime, je vous aime immensément et aujourd’hui encore je vous invite à la prière. Mes petits-enfants, la Prière est l’arme la plus puissante pour vaincre toute sorte de mal. Mes enfants, je viens encore à vous ici dans mon bois bénis pour votre salut et votre conversion.

Enfants les temps sont courts, si je vous dis courts, ce n’est pas pour vous effrayer, mais pour vous mettre en garde.

Mes enfants, Je vous aime, je vous aime et vous tant de fois, nonobstant mes rappels continuels, vous fermez les portes de vos cœurs. Mes Enfants, je veux vous sauver tous, entrez dans mon cœur, je vous attends.

Dans Mon Cœur Immaculé, il y a de place pour tous. Entrez Enfants, ne me faites plus attendre. Il  y a si longtemps que je suis au milieu de vous et vous ne vous êtes pas encore convertis. Enfants,  Je vous prie de faire au moins dix minutes par jour devant le tabernacle, refuge et port sûr. Mes petits-enfants C’est en Mon Fils seul que se trouve le vrai salut, mais vous…. Hélas tant de fois vous préférez vous réfugier là où ne se trouve pas Dieu, Dieu c’est l’engagement,  qui suit Jésus doit aussi porter sa croix. Enfants, La croix ne doit pas vous effrayer, la croix édifie, la croix sauve. Petits enfants Mon Fils est mort en croix pour vous, et vous n’êtes même  pas disposés à un petit sacrifice ? Je vous prie Enfants, aimez la croix,croix jesus c’est seulement ainsi que vous pourrez comprendre combien d’amour mon Fils a pour vous  et combien je ferais pour chacun d’entre  vous. Je vous en prie, ne reculez pas, courage mes enfants, courage, je suis à côté de vous  et je vous tiens par la main. »

Ensuite La Maman nous a tous bénis.

Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.croix jesus

 barerouge

Marie lumiere

SIMONA

J’ai vu Maman toute vêtue de blanc, immergée dans la lumière, les bords de son manteau étaient dorés, le voile sur la tête était léger, et piqueté de petites étoiles d’or. Autour de la tête Maman avait une couronne de douze étoiles et sur la tête la couronne de Reine, autour de la taille une ceinture d’or,  dans les mains jointes en prière, la couronne du Rosaire. Les pieds nus s’appuyaient sur le monde, sous le pied droit se trouvait l’antique ennemi sous la forme d’un serpent qui se débattait et cherchait à s’échapper, mais Maman le tenait fermement.

 barerouge

Louez soit Jésus-Christcroix jesus

« Chers enfants, je vous aime, et vous voir ici aujourd’hui me remplit de joie le cœur.

Mes Enfants,  Ici est un lieu de grandes grâces, mais  point à celui qui dit « Seigneur ! Seigneur ! »croix jesus, Mais à qui prie  avec foi et un cœur sincère. Mes enfants Priez !, priez ; la prière est l’arme le plus puissante pour défaire le mal ! Confessez-vous  et communiez. Mes enfants, l’antique ennemi cherche à vous piéger, cherche à vous faire tomber dans ses filets, il vous trompe pour vous corrompre et emmener davantage d’âme à lui. L’unique moyen pour le combattre est la prière ! Mes enfants je vous aime immensément et je veux vous voir tous sauvés.

Enfants, pourquoi ne comprenez-vous pas  que tous ce que je vous dis est pour vous, pour votre bien ? Mes enfants, priez pour ceux qui cherchent la paix et  la joie sur les chemins erronés, priez pour ceux qui s’éloignent de mon Cœur Immaculé.

 

Priez pour ceux qui commettent des sacrilèges, pour ceux qui méprisent le Saint Sacrement de l’autel ou le désacralise. Mes enfants  il n’existe pas de péché que Dieu Notre Père ne pardonne s’il existe un complet repentir et vous entraine à la Sainte Confession.

Mes enfants, Le  Seigneur notre Dieu est toujours prêt à pardonner et à embrasser un fils repenti qui demande pardon ; enfants, Dieu est Père d’une immense Miséricorde.  Mes enfants je vous en prie laissez-vous aimer ! A présent je vous donne ma sainte Bénédiction. Merci d’avoir accouru vers moi. »croix jesus

 barerouge


Source : http://www.madonnadizaro.it/  

Merci au Traducteur, Guerrino


 

 

 

 

Message de Jésus du Journal de Pelianito…du 27 mai 2016*Mon Cœur Miséricordieux désire ardemment des âmes*


jésus miséricorde

Matthieu 5:7

« Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde »

« O mon enfant, si vous connaissiez la vraie puissance de la miséricorde, vous ne cesseriez jamais d’en apprendre à son sujet ; vous ne cesseriez pas de la pratiquer. Mais qu’est-ce que la miséricorde ?

Excuse-t-elle le pécheur ? Non, il n’y a aucune excuse pour le péché. Plutôt que d’excuser le pécheur, le miséricordieux tend la main au pécheur et attire celui-ci dans l’océan de miséricorde. Pour vous, la pratique parfaite de la miséricorde est impossible.

BARROUGEVERTEL

Alors, ne comptez pas sur votre propre capacité limitée, mais plongez profondément dans l’océan de Ma Miséricorde et apportez avec vous tous, ceux dont le cœur est loin de Moi. Croyez-Moi : de se noyer dans l’océan de Ma Miséricorde, c’est se retrouver au Ciel car Ma Miséricorde dissout tout ce qui n’est pas pur.

Pouvez-vous comprendre cela, enfant ? C’est trop pour l’esprit humain et même les anges sont dans l’émerveillement. Vous ne le comprendrez jamais dans cette vie, mais cela va me donner une grande joie dans la prochaine vie de vous montrer ce que votre cœur miséricordieux a pu accomplir grâce à votre grande et toujours croissante confiance en Moi. Ne désespérez pas, Mes chers, mais soyez comme ceux qui se sont noyés dans la miséricorde et qui, dans cette noyade, ont été régénérés en tant qu’agents de miséricorde.

Donnez-Moi des âmes, Mes enfants ! Mon Cœur Miséricordieux désire ardemment des âmes. Quel prix allez-vous payer ? Ah, mais J’ai déjà payé le prix. Encore, vous devez M’offrir tout ce que vous pouvez dans la Divine Volonté. Je peux tout utiliser. Dissolvez-vous dans Ma Miséricorde et nous allons accomplir beaucoup pour le royaume ».

BARROUGEVERTEL

O mon Jésus, quelles paroles de réconfort ! Aidez-moi à me jeter dans l’océan de Votre Miséricorde jusqu’à ce que je sois complètement dissoute. Aidez-moi à amener les pauvres pécheurs à Vous et à les noyer dans Votre Cœur Miséricordieux. Aidez-moi à faire confiance en Votre Miséricorde même quand je suis tentée de douter. Jésus, Miséricordieux, j’ai confiance en Vous. Sauvez des âmes ! Je Vous donne toutes mes joies et mes peines, mes douleurs et mes souffrances, mes sacrifices et mes prières, chaque respiration et chaque rythme cardiaque dans la Divine Volonté pour le bien des âmes pour lesquelles Vous êtes mort afin de les sauver. Louange à Vous, Ô Miséricordieux ! Amen colombe main


Source:https://pelianitoblog.wordpress.com/

Merci au traducteur


Vidéo (25:14) Excellent Enseignement du Père Hervé-Marie :Jean 6,verset 48 *Dans L’Eucharistie…Jésus est réellement présent*


jesiusvivanteucharistie

Dimanche 29 Mai 2016, nous célébrons

 »La Fête du Saint Sacrement »

barre-coeur-et-fleur

Vidéo (25:14) Excellent Enseignement du Père Hervé-Marie :Jean 6,verset 48 *

Dans L’Eucharistie…

Jésus est réellement présent*

barre-coeur-et-fleur

barre-coeur-et-fleur


Lors d’une rencontre à Paris (France) le 25 Juin 2015..L’Esprit-Saint explique à travers La Fille du Oui à Jésus*Ce qu’il en est de l’homéopathie..du magnétisme,de la radiesthésie etc…*


radiesthesie-magnetisme

Question. Hier, il y a eu une question sur l’homéopathie. Qu’en est-il du magnétisme, de la radiesthésie pratiquée par des personnes chrétiennes, catholiques qui vont à la messe, qui ne se font pas rémunérer, qui n’exercent pas de pouvoir particulier sur les gens et qui semblent vouloir soulager la misère? Quelquefois, à leur insu, lorsque le personnel hospitalier fait appel à des coupeurs de feu dans le cas de grande coulée ou de gens qui ont eu des traitements contre le cancer? Y a-t-il quelque chose de bon ou faut-il fuir ces choses-là comme le conseillent des gens comme le Père Verlinde, Manjackal ou le docteur Maurice Caillet, par exemple.

barre verte

fille du oui à jésus-francine-

Réponse:La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit :

Il n’y a qu’un seul pouvoir, un seul : c’est le pouvoir de l’amour, et le pouvoir de l’amour, c’est Dieu. Tout ce qui est amour vient de Dieu. Lorsque nous allons communier, qui nous donne la Volonté de Dieu le Père? Son Fils. Qui nous amène à son Fils? Maman Marie. Maman Marie a-t-elle le pouvoir d’aimer tous les enfants de Dieu? (R : Oui.) Elle l’a reçu de qui? (R : de Dieu.) Est-ce que Maman Marie peut guérir? Non, c’est Dieu qui guérit, c’est Dieu. Elle, elle est l’intermédiaire. Tout est de Dieu.

Rien de ce qui vient de la volonté humaine ne guérit, rien. Imposez les mains, savez-vous, que vous pouvez guérir? Ce que vous donnerez, c’est ce qui viendra de ce qui n’est pas de Dieu. Ce qui n’est pas de Dieu laissera des traces et ces traces seront un poison, en premier pour la personne elle-même qui fait ce qui est mal aux yeux de Dieu. Si elle veut faire le bien, guérir, elle doit faire comme Maman Marie. Elle doit demander à Dieu, elle doit intercéder auprès des saints pour qu’eux demandent des grâces à Dieu. Et c’est Dieu qui décide, ce ne sont pas les enfants de Dieu.

barre verte

On veut faire du bien, que savons-nous du passé, du présent et du futur? Nous intervenons sur la vie même qui appartient à la vie éternelle. Que savons-nous de ce que Dieu sait? Cette personne que nous voulons guérir a besoin de connaître tel et tel et tel événement dans sa vie pour aller vers sa vie éternelle. Nous ne faisons pas le plan de Dieu, nous faisons le plan de l’Autre et nous croyons avoir raison : ‘Je le fais par amour.’ Ton amour est personnel, ton amour est manipulé par celui qui se sert de toi pour t’amener là où il n’y a pas d’amour, mais un pouvoir de contrôle.

Je me sers de ce qui est mal en enfer et j’amène dans la vie sur la terre de la destruction afin de contrôler ce qui a de la vie, non seulement à la personne, mais aux personnes qui sont autour de cette personne, afin qu’elles croient qu’il y a du pouvoir dans ce que ces méthodes font. Et cela ouvre des portes de l’enfer à la terre, de la terre à l’enfer. Cela n’est pas de Dieu. Dieu seul connaît, Dieu seul sait, Dieu seul guérit.

barre verte

jésus guérit

Nous devons vivre les grâces de la purification, nous devons avoir ces mérites-là. Nous devons comprendre que Jésus, il nous a guéris, que Jésus nous a libérés. Il n’y a que Dieu qui guérit, il n’y a que Dieu qui coupe les chaînes qui nous emprisonnent. Ne croyons pas que les enfants de Dieu ont pouvoir de guérir. Ils n’ont pas ce pouvoir, il n’y a que Dieu qui ait ce pouvoir. C’est Dieu qui connaît ses enfants. Ne jugeons pas ces enfants, ils sont victimes du pouvoir du mal. Aimons-les, demandons à Dieu de les bénir.

Ne faisons pas ce que l’Autre veut qu’on fasse. Il se sert d’eux pour nous atteindre. Il sait que si nous voyons une personne se servir de ses mains, d’un objet, pour guérir et que cette personne qui reçoit cela a une guérison non fonctionnelle, mais dysfonctionnelle, alors, son but, c’est que nous, les catholiques, nous jugions nos catholiques; nous, les enfants de Dieu, nous jugions les enfants de Dieu de toutes races, de toutes religions.

barre verte

Nous avons une chair et cette chair est la chair que Dieu nous a donnée. Adam et Ève et tous ceux qui sont venus ont la même chair, tout comme nous l’avons reçue par la Chair Incarnée, Jésus, lorsque nous étions en lui. Nous avons la même chair. Satan fait tout pour nous manipuler. Il se sert même du bien pour faire le mal. Soyons vigilants. Maman Marie, à Lourdes, elle nous a demandé : «Venez, mes enfants, demandez-moi la grâce d’être vigilants, car les pièges de Satan sont tout autour de vous.» Alors, soyons devant cette vérité : il peut se servir de nous.

lourde

Nous sommes des enfants de Dieu qui ont besoin des grâces du Ciel. Nous avons besoin des uns et des autres. Nous ne devons pas dire : ‘Un tel est possédé, un tel a des démons tout autour de lui’, cela est un piège. Est-ce que Jésus nous montrerait une personne possédée du démon? Est-ce que Jésus nous montrerait qu’une personne a des pouvoirs sataniques? Il ne ferait pas ça. L’Autre va le faire. L’Autre va se servir de nous qui adorons Jésus en disant : « Regarde, je vais te montrer », et là, nous perdons notre humilité. Nous voulons regarder, eh bien, nous regardons ce que nous, nous voulons regarder sans le réaliser parce que nous doutons, nous jugeons. Parce que nous ne comprenons pas, nous voulons avoir des réponses, eh bien, il va nous en donner; il va nous le montrer, nous allons voir ce que lui a déposé en nous hypocritement : son venin.

barre verte

Car lorsqu’il atteint des enfants qui se conduisent mal et que nous, nous voulons savoir si un tel dit la vérité ou si un tel est comme ça, là, nous portons notre regard sur l’autre, nous ouvrons notre pensée sur les autres, et qui sont les autres? Nos frères et nos sœurs qui souffrent. Alors l’Autre prend et il nous montre même une personne que…; nous voulons savoir si une telle ou un tel. Sans le réaliser, c’est comme quelque chose qui passe comme un courant : ‘Je ne suis pas sûr. Oh! Peut-être!’ C’est aussi vite que cela. Là, il montre la personne comme étant possédée alors qu’elle ne l’est pas. C’est nous qui avons donné au mal un pouvoir : notre vie et il s’en sert contre nous.

Un jour que j’étais chez ma fille, je me suis allongée sur le fauteuil, après la mort de mon mari, j’avais besoin de repos. Il était quoi… minuit passé, là, j’ai vu mon mari. Il s’est approché, il m’a parlé – je voyais – et tout à coup, il est devenu méchant. Là, je me suis réveillée et Jésus m’a dit : «Voici ce que je te montre. Les enfants qui ne sont pas dans la paix, les enfants qui sont dans leurs émotions, les enfants qui sont dans leurs interrogations, les enfants qui souffrent à cause de ce qu’ils ressentent et qui ne le savent pas, sont trompés par Satan. Il montre des personnes que lui veut qu’on atteigne. Il montre des personnes qui peuvent tromper la personne elle-même en se servant de ceux qui sont autour d’eux.» C’est ce qu’il m’a dit.

barre verte

Lorsque nous voyons qu’il y a un enfant de Dieu qui, à l’intérieur de nous, est possédé, est dans le mal, est-ce que Dieu ferait cela? Il nous dirait : «Ma fille, ne te pose pas de questions, mais donne-moi-la. Ne juge pas.» Il ne montrerait pas le mal. Mais l’Autre oui, il va faire cela.

Gardons notre paix. Louons Dieu de prendre soin de chacun de nous tels que nous sommes. Les plans de Satan pour vous arrêter, pour nous arrêter, sont très grands. Il ne faut pas avoir peur, il faut aimer notre prochain. Satan a perdu. Ne lui laissons pas notre vie. Il ne peut pas nous faire trébucher lorsque nous sommes en Maman Marie. Nous sommes protégés. L’Immaculée Conception m’aime. Est-ce que vous le dites souvent? (R : Oui.) L’Immaculée Conception m’aime. Ça, c’est une puissance. Alors si l’Immaculée Conception m’aime, elle aime qui? Elle aime tous les enfants. Elle, elle va protéger chacun de nous.

barre verte

angedéchu_large

Ne nous inquiétons pas. S’il y a quelque chose qui n’est pas de Dieu, on le reconnaît tout de suite. Les pièges de Satan ne sont pas beaux, ou s’ils sont beaux ça ne dure pas longtemps. Parce qu’au tout début, j’ai écrit; j’écrivais (ce que j’entendais) : « Je suis l’amour, tu es l’amour. Je te déteste. Quand vas-tu arrêter de te donner pour tes frères et tes sœurs, ma chienne? » Et voilà ce qu’il est. Il n’est pas capable de demeurer dans l’amour, il n’est pas capable. C’est ce que le Seigneur a permis que je vive pour qu’on puisse comprendre. Il n’est pas capable de demeurer dans l’amour. Tout doucement, il se montre comme un ange, il se montre avec une douceur, et après il se montre. Voilà pourquoi gardez votre paix, gardez votre joie et votre amour. Amen. Alors, nous allons nous arrêter ici et je vous dis : ‘Merci’.

barre verte

source: http://lafilleduouiajesus.org/fr_paris_2015-06-25_questions.html


Note Myriamir: Pour une meilleure compréhension du texte, il serait IMPORTANT QUE VOUS LISIEZ LE MESSAGE DU 24 JUIN 2015 : Question: L’homéopathie, ce que vous en pensez.?

http://lafilleduouiajesus.org/fr_paris_2015-06-24_soir_questions.html


Notre Mère Marie explique à Sainte Brigitte de Suède et à nous tous, les INEXPRIMABLES SOUFFRANCES DE JÉSUS*


marie enceinte

barrose_o

Note Myriamir, pour ne jamais oublié toutes les tortures et humiliations que Jésus a vécus pour nous, il est bon de relire souvent ce texte afin d’imprimer en nos coeurs cet Inexprimable Amour !

Unissons nos larmes à celles de Jésus et Marie !!

Or, quand je l’ai enfanté, je l’ai enfanté sans douleur et sans péché, comme je l’avais conçu, mais avec une si grande joie d’esprit et de corps, que mes pieds ne sentaient point la terre où ils étaient. Et comme il est entré en tous mes membres avec la joie universelle de mon âme, de même il est sorti sans lésion de ma virginité, mes membres et mon âme tressaillant d’une joie ineffable. Considérant et regardant sa beauté, mon âme était inondée de joie, sachant que j’étais indigne d’un tel Fils.

 

barrose_o

 

Or, quand je considérais sur ses mains et sur ses pieds la place des clous, et que j’avais ouï que, selon les prophètes, on le crucifierait, alors mes yeux fondaient en larmes, et la tristesse déchirait mon coeur. Et quand mon Fils me regardait ainsi éplorée et larmoyante, il s’attristait jusqu’à la mort.

Mais quand je considérais la puissance de la Divinité, j’étais de nouveau consolée, sachant qu’elle le voulait ainsi, et qu’il était expédient que cela arrivât; et alors, je conformais ma volonté à sa volonté, et de cette manière, ma joie était toujours mêlée de douleur.

 barre verte

passion-crowning

Le temps de la passion de mon Fils étant proche, ses ennemis le ravirent à tous, le frappant sur ses joues et sur son cou ; et ayant craché sur lui, ils s’en moquèrent. Ayant ensuite été conduit vers la colonne, il se dépouilla lui-même de ses habits, approcha lui-même de la colonne ses mains, que
ses ennemis lièrent sans miséricorde. Or, étant lié, il n’avait rien pour se couvrir : mais comme il était né nu, il endurait et souffrait ainsi la honte de sa nudité.

 

Ses amis, ayant pris la fuite, ses ennemis, les levant ensemble, l’environnaient de toutes parts, flagellaient son corps pur de toute souillure et de tout péché. Donc, au premier coup, moi qui étais la plus rapprochée de lui, je tombai comme morte ; et ayant repris mon esprit, je vis son corps fouetté et déchiré jusqu’aux os, de sorte que ses côtes paraissaient ; et, ce qui était plus amer, quand on retirait les fouets, on sillonnait et on déchirait sa chair.

 barre verte

006_Passion_MaryChrist

Et lorsque mon Fils, empourpré de sang et tout déchiré, demeurait ainsi debout, qu’on ne trouvait rien de sain en lui, qu’on ne le flagellait plus, quelqu’un dit alors avec émotion : Eh quoi ! Le ferez-vous mourir ainsi sans être jugé ? Et il coupa soudain ses liens. Après, mon Fils se revêtit de ses habits, et alors je vis la place où étaient ses pieds toute pleine de sang et de vestige de mon Fils ! Je connaissais sa trace, car où il passait, la terre était teinte de sang ; et ses ennemis ne souffraient pas qu’il s’habillât, mais ils le poussaient, et le forçaient d’avancer.

barrose_o

Or, quand on le conduisit comme un larron, mon Fils essuya le sang de ses yeux ; et quand on l’eut jugé, on lui fit porter la croix ; et quand il l’eut portée quelque temps, quelqu’un vint, la prit et la porta. Cependant, mon Fils s’en allant au lieu de sa passion, les uns le frappaient au cou, les autres à la face ; il fut si fortement et si puissamment battu, que, bien que je ne visse pas celui qui le frappait, j’entendais pourtant les coups. Et étant arrivé au lieu de sa passion, je vis là tous les instruments préparés pour le faire mourir ; et mon Fils, venant là, se dépouilla lui-même de ses vêtements, alors même que les ministres disaient entre eux : Ses vêtements sont à nous : il ne les recouvrera pas, il est condamné à mort.

 fin deviepassion-of-christ-jpg

Or, mon Fils étant là, nu comme il était né, alors on accourut, lui apportant un voile qui couvrit sa nudité et lui procura une grande joie intérieure. Après, les bourreaux durs et cruels le prirent et l’étendirent sur la croix, attachant premièrement sa main droite au poteau, qui était percé pour y mettre un clou. Et ils perçaient sa main dans la partie où l’os était plus solide et plus fort ; et puis, tirant avec une corde l’autre main au trou, ils le crucifièrent. On crucifia ensuite le pied droit et le pied gauche avec deux clous, de sorte que tous les nerfs et toutes les veines étaient tendus et rompus. Cela étant fait, ils lui mirent au front une couronne d’épines, qui perça si profondément la tête de mon Fils, que ses yeux étaient pleins de sang, ses oreilles bouchées par le sang, et sa barbe en était toute couverte !

 barre verte

Et étant de la sorte empourpré de son sang et ainsi percé, ayant pitié de moi, qui étais affligée et gémissante, il jeta ses yeux sur saint Jean, fils de ma soeur, et me recommanda à lui. En ce temps-là, j’ouïs les uns qui disaient que mon Fils était un larron, les autres, qu’il était un menteur, et d’autres, qu’il n’y avait aucun homme plus digne de mort que mon Fils. Toutes ces paroles renouvelaient grandement ma douleur. Mais lorsqu’on plantait le premier clou comme j’ai dit, au premier coup je tombai comme morte, les yeux obscurcis, les mains tremblantes, les pieds chancelants, et je ne le regardai point qu’il ne fût entièrement crucifié, ne pouvant supporter l’excès de ma douleur.

 

Or, me levant, je vis mon Fils misérablement pendu à la croix ; et moi, sa Mère, toute frémissante de crainte, je pouvais à peine demeurer debout, à cause de la douleur. Mon Fils, me voyant, et ses amis pleurant sans consolation, dit d’une voix pleurante et haute : Mon Père, pourquoi m’avez-vous délaissé ? Comme s’il disait : Il n’y a que vous qui ayez pitié de moi, ô mon Père ! Alors je vis ses yeux à demi morts, ses joues trempées, son visage triste, sa bouche ouverte, sa langue empourprée de sang, et son ventre collé au dos, toute l’humeur étant consommée, comme s’il n’avait point d’entrailles. Je vis son corps pâle et languissant, à cause du sang qu’il avait répandu, ses mains et ses pieds roidis et étendus, selon les dimensions de la croix, sa barbe et ses cheveux tout trempés dans son sang.

barrose_o

Mon Fils donc demeurant de la sorte déchiré et livide, seul, son coeur était vivant, attendu qu’il était d’une très bonne et forte nature, car il avait pris de ma chair un corps pur, sain et d’une bonne complexion. Sa peau était si tendre et si délicate que, dès qu’elle était tant soit peu fouettée, le sang en ruisselait. Son sang était si vif qu’on pouvait voir à travers sa peau. Et comme il était d’une bonne nature, la vie combattait avec la mort dans un corps déchiré.

 barre verte

Quand la douleur montait des membres et des nerfs percés du corps, au coeur, ce qu’il y avait en lui de plus sensible et de plus pur, son coeur éprouvait d’incroyables souffrances ; et quand quelquefois la douleur descendait du coeur dans ses membres en lambeaux, alors il prolongeait sa mort avec amertume. Mais quand mon Fils, environné, assailli de douleurs, regardait ses amis larmoyants, qui eussent mieux aimé supporter cette peine avec secours, ou brûler éternellement en enfer, que de le voir ainsi tourmenté, la douleur que lui procurait la douleur de ses amis excédait toute l’amertume, toute l’affliction qu’il avait soufferte, tant dans son corps que dans son esprit, parce qu’il les aimait tendrement.

Alors, dans la trop grande angoisse de son corps, il criait à son Père, disant : O Père ! Je remets mon esprit en vos mains. Donc, quand moi, sa Mère affligée, j’ai entendu ces paroles, tous mes membres ont frémi avec une douleur poignante et trop amère à mon coeur ; et autant de fois que je les méditais, il me semblait les entendre encore et toujours.

 barre verte

Christ-offert-en-sacrifice-sur-Croix

Or, la mort approchant, et le coeur de mon Fils se fendant par la violence de la douleur, tous ses membres frémirent, et sa tête s’éleva un peu, puis s’inclina. On voyait sa bouche ouverte et sa langue toute sanglante ; ses mains s’étaient un peu retirées du trou, et les pieds soutenaient d’autant plus la pesanteur du corps ; ses doigts et ses bras ne s’étendaient aucunement, et le dos était fortement serré au tronc.

 barre verte

Alors quelques-uns me dirent : Marie, votre Fils est mort ; quelques autres me dire : Votre Fils est mort, mais il ressuscitera. Tandis qu’on me disait cela, un soldat vint, et enfonça sa lance dans le côté de mon Fils, si avant qu’elle sortait presque de l’autre côté ! Et dès que la lance fut retirée, la poitrine fut toute sanglante. Alors, voyant le coeur de mon cher Fils percé, il me semblait que le mien l’était aussi.

 passion-w532

Ensuite, on le descendit de la croix, et je le reçus sur mes genoux comme un lépreux, tout livide et meurtri, car ses yeux étaient morts et tout pleins de sang, sa bouche était froide comme la neige, sa barbe était comme une corde, sa face contractée ; ses mains aussi étaient tellement raides qu’on ne les pouvait mettre sur le nombril ; comme il avait été sur la croix, ainsi l’avais-je sur mes genoux comme un homme roidi en tous ses membres. Tout de suite on l’enveloppa d’un drap propre et blanc ; et moi, je lui nettoyai avec mon linge ses plaies et ses membres ; je lui fermai les yeux et la bouche, qui étaient restés ouverts à sa mort.

barrose_o

Enfin, on le mit dans le sépulcre. Oh ! Que volontiers alors je me fusse ensevelie vivante avec mon Fils, si telle eût été sa volonté ! Ces choses étant accomplies, le bon saint Jean vint et m’amena à la maison.

Voilà, ô ma fille ! Quelles choses mon cher Fils a souffertes pour vous.

 Marie Jean-debout-au-pied-de-la-Croix

 barre verte


Source : http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/SainteBrigitte/L1ch1a27.htm
Source; https://myriamiralasource.wordpress.com/2016/05/23/enseignements-de-jesus-et-marie-a-sainte-brigitte-lannonciation-les-souffrances-inexprimables-de-jesus-sa-misericorde-ainsi-que-sa-justice/

 

 

Message de la Maman de l’Amour..reçu le 22 Mai 2016.. par Marco Ferrari(stigmatisé) Paratico-Italie .. à la fin de la processions en l’honneur de la Vierge Marie sur la colline des Apparitions*


marco ferrariMARIE-APPARIZIONE della Madonna-Marco-Ferrari-

 

DIMANCHE, 22 MAI 2016, Fête de la Très Sainte Trinité
DANS SON OASIS DE PARATICO (BRESCIA)..Italie

Mes chers enfants bien-aimés, J’ai prié avec vous, je prie avec vous et je prierai toujours avec vous. Merci pour votre présence et votre prière.

Chers enfants, louons et remercions ensemble la Très Sainte Trinité : Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit ; honneur et gloire à la Trinité qui aime tous les hommes !

MARIE-APPARIZIONE della Madonna-Marco-Ferrari-

Chers enfants, en vous invitant à être des hommes et des femmes de prière, je vous exhorte à diffuser et à faire entrer la prière dans chaque famille, en tout lieu et dans tous les milieux. Soyez des apôtres de la prière, de l’amour, de la miséricorde et de la charité.

Mes enfants, la prière vous rapproche de Dieu, la prière n’a pas pour but de rechercher un signe particulier. Si Dieu le concède, remerciez-le. La prière signifie dialoguer avec foi avec Dieu : « Que dans ma vie ta volonté soit faite… »

barre brun

Mes enfants, je prie avec vous et pour vous. Je réserve bon accueil à vos intentions de prière et je vous bénis de tout cœur, au nom de Dieu, qui est Père, au nom de Dieu, qui est Fils, et au nom de Dieu, qui est Esprit d’Amour. Amen.

barre brun

 

Je donne à vous tous une caresse et je vous embrasse un à un. Je vous accueille tous dans mon Cœur. Au revoir, mes chers enfants bien-aimés !

source: http://www.mammadellamore.it/messaggi%20francese2016.htm


Vidéo (3min42)*Chronologie des Derniers Temps, du Journal inédit de Soeur Lucie*


Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

soeur lucie fatimaSoeur Lucie de Fatima. Approfondissement de: Chronologie des Derniers Temps, Avertissement, Chatiments, Règne de Paix et de Sainteté du Seigneur Jésus.


Chronologie des Derniers Temps,

du Journal inédit de Soeur Lucie

barre rose


L’ancien sataniste Zachary King :«Il suffit de se confesser pour récupérer son âme»


zachary king

L’ancien sataniste Zachary King : « Il suffit de se confesser pour récupérer son âme »

barre verte

Note Myriamir : Hier soir lorsque j’ai lu ce témoignage pour le diffuser ce matin…le malin était très en colère après moi alors pas besoin de vous dire que ma nuit fût très courte, je me suis levée afin de me signer avec de l’eau Bénite pour me rendormir.(Je commence à être habitué à ses attaques quand je parle contre lui, car il perd des âmes) Merci Maman Marie de cette constante protection que tu nous donne. C’est Toi Mère qui écrase la tête de Satan…Nous avons confiance en Toi Vierge Marie, et pour cette raison nous prions ensemble avant de lire cet article :

Je vous salue, Marie pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus,
Le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

barr rouge

Zachary King est un célèbre converti qui, après avoir vendu son âme au diable à 13 ans, a trempé dans les crimes les plus horribles. Aujourd’hui il appelle tous ceux qui se seraient laissé tenter par le satanisme à rompre avec ce chemin de perdition éternelle. Il vient de participer à un documentaire télévisé pour expliquer comment il s’en est sorti, alors même qu’il pensait que son contrat avec le démon était irréversible. « Il suffit de se confesser pour récupérer son âme » : tel est son message.

Reinformation.tv a évoqué ici les avortements rituels auxquels Zachary King a participé (146 au total) et son parcours de « Grand Sorcier » de l’Église mondiale de Satan, après une enfance plus ou moins chrétienne dans une Église baptiste et un parcours sataniste déclenché par la participation à un jeu de rôle de Dungeons and Dragons.

Zachary King raconte comment après des années à travailler pour le diable, il a fini par se lasser, décidant de s’éloigner de l’Église mondiale de Satan. « On en arrive à penser : je ne veux plus faire cela. Mais je ne peux pas arrêter. J’ai donné mon âme au diable, la seule manière d’en sortir c’est de mourir. (…) Mais je ne veux pas mourir, et la manière dont je mourrai m’est égale, car si je sais que si je meurs j’irais en enfer. (…) Alors un jour, j’ai décidé de fuir. »

barr rouge

Zachary King : 146 avortements rituels dans une Église sataniste

Le jeune homme réussit alors à se cacher de l’Église mondiale sataniste mais il continuait de pratiquer la magie. Ayant trouvé un travail dans une bijouterie, il a eu la surprise un jour de se voir remettre par une cliente une petite médaille de la Vierge : « La Mère bénie t’appelle à rejoindre son armée. » King n’avait aucune idée de qui pouvait être cette « Mère bénie », lui qui avait été élevé dans une secte protestante et qui en outre se pensait irrémédiablement condamné à aller en enfer. La cliente insistait pourtant : « La Mère bénie appelle à rejoindre son armée. Elle est très puissante. » Zachary King était encore assez accroché à son passé pour se demander comment la femme représentée sur la médaille pouvait être plus puissante que lui, qui en tant que grand sorcier avait été l’un des magiciens les plus puissants au monde. Il prend la médaille avec l’intention de la jeter sur le sol. C’est alors que se produit un phénomène extraordinaire.

marie belle12316289_1005706919495932_8717364866586221726_n

barr rouge

« Le centre commercial et ma boutique n’existaient plus. Ils ont complètement disparu. Nous étions seuls, cette femme et moi. Et elle a commencé à me raconter ma vie. Elle m’a dit que j’avais détruit plus de cent églises et que cela venait du démon. Elle me parla de dix péchés que j’avais commis au cours de ma vie. Chaque récit se terminait avec ces mots : “Cela vient du démon.” J’étais terrorisé. Je ne savais pas quoi faire. (…) Je pensais que cette femme faisait de la magie et que je n’avais pas le même pouvoir qu’elle. Elle me redit encore : La Mère bénie t’appelle à rejoindre son armée.” Cette fois j’ai compris qu’elle se référait à la Mère de Dieu. (…)

Et à ce moment précis, Marie est apparue. Elle me prit la main, me sourit tendrement, et me fit me retourner. Jésus était debout, derrière moi. A cet instant j’ai su que tout ce qui est catholique est vrai. J’ai su que tout ce qui était “Zach”, c’est-à-dire ma sorcellerie, mon satanisme, ma magie… tout cela était faux. Et j’ai su que je devais arrêter. J’ai su que Jésus est mon Seigneur et mon Sauveur et que je n’avais pas vendu mon âme quand j’avais 13 ans. Marie regarda vers moi et me dit : “Ton travail est de m’aider à mettre fin à l’avortement.” J’ouvris la main, et me retrouvai de nouveau dans le centre commercial. La femme parlait toujours. Elle me disait quelle était sa paroisse ; j’ai commencé à assister à la messe pratiquement dès le lendemain. Cinq mois plus tard, je devais entrer dans l’Église catholique », raconte Zachary King. C’était en mai 2008.

barr rouge

Vendre son âme au diable ? Impossible, rétorque l’ancien sataniste Zachary King

King voyage aujourd’hui de par le monde pour dire aux gens que « Satan est un idiot ». « Il ne faut pas avoir peur de lui. Il faut penser à lui comme à un chien enchaîné qui aboie. Tu connais la longueur de sa chaîne. Ne le laisse pas te prendre, parce qu’il te détruira s’il y arrive. (…) Approche-toi de Jésus. Aie une dévotion solide envers Marie. Et ne fais absolument rien qui soit en lien avec le New Age ou avec le satanisme. »
 
L’un des thèmes préférés de Zachary King dans cet apostolat, c’est de montrer que les contrats par lesquels on vend son âme au diable sont un mensonge et n’ont aucune valeur. A l’époque, lorsqu’il avait 13 ans, il avait signé un document disant : « Le Sang de Jésus lave tout péché. Mais pas le mien. Jésus est mort pour tous, mais pas pour moi. » King était persuadé qu’il mourrait à l’âge de 95 ans et qu’il irait directement en enfer.

barr rouge

_confession

« Il suffit de se confesser » pour mettre fin à un pacte avec le diable

« Dans mes conférences, j’ai l’habitude de demander à l’assistance : “Quelqu’un ici a-t-il un ami qui a une belle voiture ?” Inévitablement, quelqu’un lève la main. Et je dis : “Peux-tu légalement me vendre la voiture de ton ami ?” » La réponse est toujours : « Non, car elle ne m’appartient pas. » « En effet, et pour cette même raison tu ne peux vendre ton âme. Dieu est mort pour toi. Jésus a payé le prix de ton âme.

Tu ne peux pas la vendre, la prêter, la donner… ce que tu peux faire, c’est donner ta volonté au démon. Et le démon te mentira parce que – ô surprise !c’est un menteur.

La Bible nous le dit. Satan dira qu’il possède ton âme. Mais il te suffit de te confesser pour la récupérer. Tu dois rendre ta volonté à Dieu. Le démon continuera de te mentir jusqu’à ton lit de mort. Alors que tu seras sur le point de sortir de cette vie, il dansera autour de ton lit en te disant qu’il est le seigneur de ton âme. Il veut que tu désespères, parce que le désespoir est un péché mortel, et ainsi tu irais en enfer. Quand tu arrives à ces moments où ta vie sur cette terre est sur le point de s’achever, ferme les yeux, continue de prier le chapelet et demande à la Vierge d’écraser la tête de Satan. Et tu seras bien. »

mariechapelet

Zachary King a également pour habitude de mettre en évidence certaines tromperies du New Age : « La religion New Age peut se définir de manière simple comme quelque chose qui enlève Dieu, le démon, le ciel et l’enfer de la formule. » Il en donne comme exemple aussi bien les témoins de Jéhovah que le monde du bouddhisme ou la pratique du yoga et du reiki. Le reiki, avertit King, relève de la sorcellerie. « Quand on devient maître reiki, on te dessine des symboles sur le corps et on te donne un guide spirituel personnel, un démon qui est dès lors attaché à toi. Et chaque fois que tu pratiques le reiki avec une autre personne, tu leur jettes des sorts. Un sort de magie se définit comme une prière au diable lui demandant d’attacher un démon à une autre personne. »

barr rouge


Les documentaires télévisés sur son histoire sont visibles ici en espagnol.

Anne Dolhein

 


Source : http://reinformation.tv/zachary-king-confesser-ame-ancien-sataniste-recuperer-dolhein-55353-2/
 Un autre témoignage de Zachary King sur ce lien : : http://reinformation.tv/avortement-rituel-satanique-romee-42075/

 

Révélation de la Vierge de l’Apocalypse (Révélation) faite à Bruno Cornacchiola et à ses trois enfants(Trois Fontaines »Rome-Italie(1947)*Bruno est protestant adventiste communiste.


vierge révélation-trefontane

VIERGE DE L’APOCALYPSE

(Santa Maria della Rivelazione)

« TROIS FONTAINES »

ROME – ITALIE (1947)

Révélation à un protestant adventiste communiste.

rose gif

Plus qu’un sanctuaire, c’est un espace sacré, entre une grotte et un jardin à l’abri de l’Eur… Jusqu’en 1947, le lieu était peu recommandable, et, justement là, la Vierge est apparue à Bruno Cornacchiola et à ses trois enfants. Bruno Cornacchiola était un protestant adventiste, et il avait l’intention de préparer une conférence contre les privilèges de Marie et d’attenter à la vie du pape. Il se convertit.

 barvert7

L’apparition demande que les fidèles récitent le rosaire pour la conversion des pécheurs et l’unité des croyants.

Le culte public de la Vierge de la Révélation est autorisé.

Le sanctuaire est gardé par les frères mineurs conventuels

Fête : le 12 avril

Les apparitions de Trois fontaines ont été étudiées avec le plus grand soin par les autorités vaticanes et tout spécialement par Pie XII qui a reçu Bruno Cornacchiola plusieurs fois en audiences privées.

 la Vierge de la Révélation2

 barvert7

Pie XII a aussi voulu personnellement bénir la statue qui devait être placée dans la grotte. Il faut savoir qu’en 1937 la Sainte Vierge était déjà apparue dans cette grotte à une jeune fille qui avait d’exceptionnels dons charismatiques. La Vierge avait alors dit : «Dans dix ans j’apparaîtrai à nouveau dans cette grotte à un incroyant, un ennemi de l’Église et du pape». Cette fille, connue des milieux catholiques romains et du pape lui-même avait communiqué ce qu’elle avait entendu et vu au cardinal Pacelli, alors Secrétaire d’État.

 

«Je haïssais l’Église, jusqu’au jour où Marie m’appela»

 viergedelarevelation

 barre vert gazon

 

BIOGRAPHIE

 

Le voyant principal de Tre Fontane, Bruno Cornacchiola, nait le 9 Mai 1913. Il a 33 ans au moment de l’apparition, le 12 avril 1947.


Il est issu d’une famille pauvre. Avec ses cinq frères et sœurs, il grandit dans des conditions déplorables. Son père Antonio est presque toujours ivre et ne se soucie pas du tout de sa famille. Sa mère Giuseppa doit subvenir à leurs besoins en travaillant en dehors de la maison. Elle ne peut pas donner à ses enfants l’attention et l’amour dont ils ont besoin. Bruno, solidement bâti et doté d’un esprit ouvert, est souvent battu par son père. Un soir, il décide de ne pas rentrer chez lui. Il dort dans la rue.

Alors qu’il passe la nuit dans les environs, il est abordé à l’aube par une paroissienne, qui, à l’insu de ses parents, le prépare à la première Communion. Un prêtre qui s’occupe de jeunes ex-détenus, recueille ses confidences, lui administre la première Communion, la Confirmation, et lui offre le livre «La sagesse éternelle» et un chapelet. Il lui dit aussi de pardonner à sa mère les nombreuses fois où il a été battu et insulté et de lui demander pardon pour la fois où, lui cassant un doigt, elle dû aller à l’hôpital.

En revenant de sa première communion, il lui exprime son pardon. Mais sa mère lui hurle :

– Tu continues de penser à ça ?

Après qu’elle lui ait donné un coup de pied, il jette le livre et le chapelet par la fenêtre et courre à la gare. Sans billet, il part se cacher dans un train sous le siège du conducteur.

Cette histoire marquera symboliquement la façon dont il vivra les prochaines années de sa vie.

Après son service militaire, à l’âge de 23 ans, il épouse Iolanda Lo Gatto, et pour gagner sa vie, il s’engage aux côtés des nationalistes dans la guerre civile espagnole, bien qu’il soit plus proche du communisme.

Une fois en Espagne, il est influencé par un ami protestant allemand qui, empoisonnant son esprit, fit naître en lui une haine satanique à l’encontre de l’Église et du pape et réussit à le convaincre que la papauté est la cause de tous les maux du monde. Bruno en conçoit une haine pour l’Église. Sa vie fut, à partir de cette rencontre, essentiellement marquée par la haine. Il se jure de tuer le pape. Il voulait, disait-il, débarrasser le monde d’un tyran.

Dans ce but, il achète un poignard à Tolède où il fait graver sur le manche :

 barvert7

«Mort au Pape»

 rose gif

A son retour, l’apostat n’a qu’une idée : détruire l’Église, en retournant l’Écriture contre elle-même, et voulant jusqu’à poignarder le Saint-Père. Il met aussitôt son programme en action. Devenu conducteur de bus, un jour, il fait trébucher un prêtre, qui doit être hospitalisé.

Baptiste, puis adventiste, il se fait propagandiste passionné, ouvrant un centre pour les jeunes, et veut convertir de force sa femme au protestantisme. Bien qu’il ait d’elle deux autres enfants, il la menace à cause de sa fidélité à sa foi, et se met à la frapper de plus en plus violemment, sous les yeux éplorés des petits.

Après avoir détruit les images pieuses de la maison, il en arrive à la Madone de Pompéi, qu’il blasphème :

– Non, supplie la pauvre femme, ne fais pas ça, je l’ai tant priée pour que tu reviennes sain et sauf d’Espagne !

– Je fais ce que je veux !, rétorque le mari. Et dans sa haine diabolique, il brûle non seulement l’icône, mais arrache le crucifix de leur chambre, le brise et le jette aux ordures.

Elle fait une dernière tentative : une neuvaine des premiers vendredis du mois, qui échoue — apparemment — et elle suit son époux, par amour, pour ne pas briser le ménage et sauver les enfants, interdits de catéchisme.

De 1939 à 1947, il travaille comme conducteur de tramway à Rome. Pendant cette période, ils ont trois enfants, deux garçons, Carlo, âgé de sept ans, Gianfranco, quatre ans, et une fille, Isola, âgée de dix ans. Malheureusement, sa violence physique contre son épouse continue, la mettant, elle et ses enfants, dans une grande détresse. Pendant cette période, il est un communiste convaincu qui a toujours l’intention de tuer le pape.

 barvert7

DÉTAIL DE L’APPARITION

 

C’était en 1947, le 12 avril, un samedi. Le soleil de l’après-midi fait des ricochets à travers le feuillage des eucalyptus sur cette place ombreuse qui sert de parvis à l’abbaye des Trappistes, au lieu-dit des «Trois Fontaines», à Rome. La nature tressaille en éclats de bourgeons après cette période hivernale. C’est la veille de Quasimodo. Le paysage avoisinant se présente en une pittoresque et harmonieuse fusion d’aspects divers : vastes étendues réservées aux troupeaux, champs exposés au soleil, zones couvertes de maquis impénétrables, d’où émergent çà et là des terrains découverts et rocheux.

Arrivé avec ses trois enfants, Bruno Cornacchiola s’assied sur un bout de mur à l’orée du petit bois.

Il pense :

«C’est justement un endroit qui me va !»

Le but initialement choisi pour sa promenade était, en réalité, la plage d’Ostie, mais au moment où il atteignait la station avec les enfants, le train était déjà parti. Alors, n’ayant aucune envie de rester là plus d’une heure à attendre le prochain train, il s’était dirigé vers ces parages.

Au bout d’un moment, il appelle les enfants qui s’étaient éloignés :

«Gianfranco, Carlo, Isola, vous pouvez jouer à la balle, mais ne vous éloignez pas trop. Moi, je reste ici pour réfléchir et écrire sur le sujet que je me suis donné»

Et voilà les enfants partis avec des cris de joie, se faufilant entre les arbres qui les cachent par instants.

barvert7

Le sujet que l’homme, devenu protestant, est sur le point de développer, est un article dirigé contre la Vierge Marie. L’article doit être violent et arrogant, tout en restant convaincant pour le public. Il avait emmené un porte-documents et une Bible. La feuille se couvre tout de suite des premiers jets de venin où grouillent surtout des négations, entre autres celles des privilèges que Dieu a voulu accorder à sa Mère.

 

«Elle n’est pas vierge, elle n’est pas immaculée, elle n’est pas montée au ciel…»

 Dans l’intervalle, des voix l’interpellent. Celle des enfants qui crient :

«Papa, nous avons perdu la balle, aide-nous à la chercher !»

Il se lève, et comme il a rencontré Carlo, l’aîné, il se joint à lui pour explorer le terrain. Isola s’écarte et cueille des fleurs. Gianfranco va s’asseoir à une certaine distance pour lire une brochure.


 BRUNO CORNACCHIO

 

RÉCIT DE BRUNO CORNACCHIOLA

 rose gif

«Carlo et moi, nous descendîmes le terrain escarpé qui aboutissait à la via Laurentina, espérant y trouver la balle, mais nous ne la vîmes pas. Voulant m’assurer que le cadet ne s’était pas éloigné de l’endroit que je lui avais indiqué, je l’appelai et il me répondit. Mais à un moment donné, je ne l’entendis plus et j’eus beau élever la voix, je n’obtins aucune réponse.

Pris de soucis, je remontai la pente vers les buissons proches de la grotte où j’avais laissé Gianfranco, mais je ne le vis pas. Aussi, criai-je encore plus fort : Gianfranco, où es-tu ? En vain. Avec une préoccupation croissante, je fouillai fébrilement les buissons et les roches et je finis par trouver l’enfant agenouillé à l’entrée d’une grotte, sur la gauche pour qui la regarde. Il avait les mains jointes comme s’il priait, et il regardait vers l’intérieur avec une vive attention, souriant et balbutiant quelque chose. Je m’approchai encore un peu et je l’entendis distinctement :

– Belle Dame!… Belle Dame !…

– Qu’est-ce que tu dis, Gianfranco ? Lui demandai-je.

– Que fais-tu ? …

Je croyais qu’il s’agissait d’un jeu d’enfants, puisque personne chez nous ne lui avait enseigné, à lui qui n’était pas baptisé, cette attitude de prière. Alors j’appelai :

 «Isola, descends, explique-moi quelque chose !»

Elle m’obéit et…

– Qu’y a-t-il là-dedans ? Demandai-je. Et toi, tu ne vois rien ?

Non papa, répondit-elle, et en même temps, elle aussi tomba à genoux à la droite de son petit frère. Les fleurs lui tombèrent des mains, alors que son regard se fixait sur l’intérieur de la grotte.

viergedelarevelation

Elle aussi balbutiait à mi-voix :

– Belle Dame!… Belle Dame !…

Moi, au comble de l’énervement, continue Bruno Cornacchiola, je me demandais quel pouvait être le motif de cette étrange conduite de mes enfants qui, à genoux, regardaient avec enchantement vers l’intérieur de la caverne, en répétant les mêmes mots.

J’eus l’idée d’appeler Carlo, toujours en train de chercher la balle et…

Toi aussi, viens ici et explique-moi ce que font tes frères et soeur dans cette étrange position…

C’est peut-être vous qui avez préparé ce jeu ?

– Mais qu’est-ce que tu racontes, me fit-il observer, de quel jeu parles-tu ? …Je ne le connais pas, et je ne sais pas y jouer !

barvert7

Ces mots à peine dits, Carlo tomba à genoux à son tour, à la droite d’Isola, les mains jointes et les yeux fixés vers un point qui le fascinait à l’intérieur de la grotte, en répétant les mêmes mots :

«Belle Dame!»

– C’en est trop !, m’écriai-je, toi aussi tu te moques de moi !

Je n’en pouvais plus et je lui commandai :

– Carlo, sors de là !

 Et, comme il ne bougeait pas, je cherchai à le soulever, mais je n’y parvins pas. On aurait dit du plomb. Alors, je pris peur. En tremblant, je m’approchai de la petite :

Isola, l’invitai-je, lève-toi, ne fais pas comme Carlo !

Elle ne répondit pas. J’essayai de la déplacer mais je n’y arrivai pas. Ce que je vis me remplit de terreur : cette dilatation des pupilles de mes enfants en extase et la pâleur de leurs visages. Alors j’embrassai le cadet et lui dis :

Allons ! Lève-toi ! Est-ce possible que mes bras soient sans forces ? Et à ce moment, je m’exclamai :

– Mais qu’est-ce qui se passe ici ? Y aurait-il dans cette grotte des sorcières ou quelque diable ?

Puis, instinctivement, je criai :

– Qui que tu sois, même un curé, sors d’ici ! Et je pénétrai dans l’antre, bien décidé à cogner sur l’étrange personnage, mais la grotte était vide. Or, c’était, écrit le P. Milana, l’heure de la revanche maternelle de Marie, prise de compassion à l’égard de ce fils si dévoyé.

 barvert7

A peu de distance de cet endroit, au pied de la colline s’élève la basilique Saint-Paul. C’est en ce lieu que Paul, le persécuteur des chrétiens sous le nom de Saul, devenu l’apôtre des nations après l’apparition du Christ, fut martyrisé sous Néron. Sa tête tranchée par l’épée et tombée à terre, fit trois rebonds et fit sourdre miraculeusement trois sources d’eau. Voilà pourquoi le lieu-dit fut appelé «Trois sources ou Trois Fontaines».

 

Bruno Cornacchiola, un autre persécuteur de l’Église, arrivé dans le voisinage de l’endroit où l’apôtre avait été martyrisé, allait être appelé à devenir un défenseur de l’Évangile, par Marie, la Mère qu’il s’apprêtait à insulter, le jour consacré à Elle, le samedi de l’octave de Pâques. Encore un dessein mystérieux de l’Amour divin ! Un jour viendra, et on peut même dire qu’il est venu, où une foule de croyants accourra ici de partout, présentant, par l’ardeur des supplications et la solennité des cantiques, l’image fidèle d’une communauté en route vers le Père.

 rose gif

Agité comme jamais, Bruno Cornacchiola entre dans la grotte, située au niveau du sol, pour découvrir qui pouvait bien exercer cette mystérieuse attraction sur ses enfants. Et à sa grande surprise pourtant, il ne trouve que la roche nue et blanchâtre.

Il sort, en proie au désespoir, et sanglotant, il lève les bras et les yeux vers le ciel et crie : «Mon Dieu, sois notre Sauveur! »

Plus tard, il précise :

«Et voici que je vis inopinément deux mains toutes blanches en mouvement vers moi et les sentis m’effleurer le visage. J’eus la sensation qu’on m’arrachait quelque chose des yeux. J’éprouvai en cet instant une douleur certaine et je restais dans l’obscurité la plus profonde…»

Mais, peu à peu, le noir s’atténua et laissa filtrer une légère lumière qui grandit et s’intensifia au point d’illuminer toute la grotte. Et Bruno Cornacchiola continue :

«A ce moment-là, je ne voyais plus ni la cavité, ni ce qu’elle pouvait contenir, mais je fus saisi d’une joie extraordinaire»

En cet instant de mystérieux désarroi qui le soulève de terre vers les merveilleux parvis de l’éternité, en son point le plus lumineux, il est ravi par la vision d’un visage juvénile de femme, enveloppé dans la splendeur d’une lumière dorée, régulière et doucement statique.

 barvert7

Bruno la fixe avec une soudaine passion, vaincu par la fascination d’une telle beauté, attiré par cette lumière qui, malgré toute l’intensité qu’elle irradie, ne lui fait pas mal aux yeux, mais l’inonde d’une douceur surhumaine. Encore inconscient de tout ce qui se passe, il ignore que ses pupilles de pauvre mortel sont sur le point de voir la Reine du Ciel qui l’avait choisi, précisément lui, pour transmettre aux hommes un message de prière et de pénitence.

 barvert7

Elle est vêtue d’une tunique incomparablement blanche et lumineuse, serrée aux hanches par une ceinture d’étoffe rose dont les deux extrémités descendent à la hauteur des genoux. Elle a des cheveux noirs et ressortant un peu du voile vert-des-prés qui la recouvre des épaules jusqu’aux pieds, avec la noblesse d’un manteau royal.

Au bas de la robe apparaissent les pieds, nus et virginaux, posés sur un bloc de tuf également environné de lumière. Dans sa main droite elle tient contre sa poitrine un livre de couleur grise sur lequel elle pose l’autre main.

 

La vision a déjà créé un enivrant état d’extase dans l’esprit étonné de Bruno, mais c’est surtout le visage admirable de cette créature qui fascine les yeux et le coeur.

C’est, pourrait-on dire, un visage sur lequel brille en une merveilleuse harmonie la fusion de toutes les beautés de la vie humaine : l’innocente candeur de l’enfance, le charme et la grâce de la virginité, la gravité majestueuse de la sublime maternité.

Et c’est bien ce qu’en dira plus tard Bruno Cornacchiola :

«Celui qui a éprouvé cette exceptionnelle joie de contempler une si céleste beauté ne peut plus qu’aspirer à la mort pour pouvoir jouir à jamais d’un si grand bonheur …»

Ce visage, même sous ses traits humains, semble consister en une lumière rayonnante de sagesse infinie et de vertu sans limites.

barvert7

Et dans sa description, le voyant continue :

«Je vis que la belle Dame bougeait lentement la main gauche pour montrer quelque chose qui se trouvait à ses pieds. Je regardai et vis, à terre, un drap noir avec une croix brisée»

Bruno Cornacchiola pensa plus tard que ce drap noir, semblable à un vêtement déchiré, et la croix brisée, constituaient un symbole de l’habit religieux souvent abandonné avec tout autre signe distinctif par de nombreux prêtres et religieux.

«Ma première impulsion, observa-t-il encore, fut de lancer un cri, mais ma voix s’éteignit dans ma gorge»

Et voici que l’apparition, faisant le geste d’offrir le livre qu’elle tenait en main, dit d’un ton ineffablement doux :

vierge des 3 fontaines

«Je suis Celle qui est dans la divine Trinité. Je suis la VIERGE DE L’APOCALYPSE. Tu me persécutes ; arrête maintenant ! Entre dans le troupeau élu, cour céleste sur la Terre. La promesse de Dieu est, et reste immuable : les neuf vendredis du Sacré-Cœur que tu as observés pour faire plaisir à ta fidèle épouse avant de suivre le chemin de l’erreur t’ont sauvé !»

 A ces mots, Bruno en a le souffle coupé et, après l’effarouchement du début, il est inondé d’une félicité qui n’est pas d’ici-bas. Entre temps, l’espace ambiant s’inonde d’un parfum mystérieux et indéfinissable qui annihile les odeurs nauséabondes provenant du sol.

rose gif

Après s’être ainsi présentée, la céleste Dame tient un discours prolongé à ce fils qui va retourner à Dieu, discours dont une partie s’adresse à lui-même et à tous les fidèles tandis que l’autre comporte un secret pour le Saint-Père.

Puis elle continue :

«Je désire te donner une preuve certaine de la divine réalité de notre rencontre, afin que tu puisses en exclure toute autre motivation, y compris une possible astuce de l’ennemi infernal.

Et ce signe, le voici : quand tu rencontreras un prêtre dans l’église ou en chemin, approche-toi de lui et adresse-lui cette parole :

«Mon Père, j’ai à vous parler !»

S’il te répond : «Ave Maria, que veux-tu, mon fils ?», prie-le de t’écouter, car ce sera celui que j’aurai choisi. Tu lui feras part de ce que ton cœur te dira, et obéis-lui, car il t’indiquera un autre prêtre par ces mots :

«C’est celui qu’il te faut pour ton cas».

Tu te rendras ensuite chez le Saint-Père, le Pasteur suprême de la chrétienté, et tu lui remettras personnellement mon message. Quelqu’un que Je t’indiquerai, te conduira chez le Pape. Parmi ceux qui t’entendront raconter cette vision, il y en aura qui ne te croiront pas, mais ne te laisse pas décourager…»

Puis, sereinement, après avoir montré sa maternelle bienveillance et exprimé son regret de partir, la belle Dame fait demi-tour et, lentement, avec son manteau vert, elle s’éloigne vers Saint-Pierre. Bruno reste là un moment encore, figé dans l’extase…

Le regard miséricordieux de la Vierge s’était abaissé sur sa misère pour devenir son guide, sa force et sa consolation.

barvert7

Le 12 avril 1947, la Vierge avait confié à Bruno :

«Tu te rendras chez le Saint-Père, le suprême Pasteur de la chrétienté, et tu lui confieras personnellement mon message. Quelqu’un que je t’indiquerai t’y conduira. Il te dira : «Je me sens lié à toi» … »

 

Ce «quelqu’un» était le deuxième prêtre désigné le 12 avril 1947. C’est lors de la troisième apparition de la Vierge, le 23 mai 1947, que ce consacré désireux de prier à la grotte avec le voyant, et bouleversé par son attitude pendant sa prière et sa vision, lui dit la parole prédite par la Madone :

 

«Je me sens lié à toi.»

A partir de là, avec l’aide de la sœur du Pape Pie XII, vivement interpellée par les apparitions, Bruno pourra rencontrer le Pontife et lui révéler de la part de Marie la certitude de son Assomption au ciel, dogme que le Pape cherchait à définir devant la chrétienté. En outre, il l’a rencontré le 9 novembre 1949, lors d’une audience accordée aux traminots de Rome. Après la récitation du chapelet dans sa chapelle privée, il voit s’avancer Bruno qui lui dit :

«Très Saint-Père, voici la Bible protestante avec laquelle j’ai «tué» beaucoup d’âmes» ; puis, les larmes dans les yeux : «voilà le poignard, avec l’inscription «mort au Pape», par lequel je projetais de vous tuer! Je viens vous demander pardon


 «En me tuant, tu n’aurais fait que donner un nouveau martyr à l’ »Église, et au Christ une victoire de l’amour ; mon fils, le meilleur pardon est le repentir…»

barvert7

RETOUR A LA MAISON

Ce retour est le premier aspect du retour total. Il en vaut le récit.

Avant de quitter la grotte, le père inscrit au canif le témoignage de l’apparition :

«Le 12 avril 1947, ici, dans cette grotte, la Vierge de la Révélation est apparue au protestant B. C. et à ses enfants, et il s’est converti.»

rose gif

La Vierge lui ayant dit que contrairement aux dires des protestants, Jésus est, en conformité avec l’Évangile, réellement présent dans l’Eucharistie -comme l’ange l’a montré à Fatima et le redira plus tard à Akita au Japon, le converti s’arrête à l’église abbatiale voisine et dit aux enfants :

«Prions et adorons le Seigneur».

L’aînée demande :

– Papa, quelle prière faisons-nous ?

– Je ne sais, ma fille

– On dit l’Ave Maria ?

– Mais, je l’ignore !

Moi je le sais ; je l’ai appris à l’école, en cachette, car tu me défendais d’aller au catéchisme…»

Alors, mot après mot, il réapprend de sa fille l’Ave Maria, en répétant :

«Je vous salue Marie , Pleine de grâce… ».

Il prie et il pleure.

Les enfants ne peuvent garder longtemps le secret et le crient en arrivant à la maison. Yolande est intriguée par le parfum exquis qu’exhale son époux…

«Fais-les manger et coucher, je te raconterai ensuite…»,lui dit-il avec une bonté inaccoutumée. Ceci fait, il la prend par la main avec douceur et lui dit: «Je t’ai appris le refus de l’Eucharistie, etc. Je ne sais ce qui s’est passé, mais je me sens changé.» Ce faisant, il s’agenouille devant elle et lui demande pardon.

barvert7

La pauvre femme, effarée, lui répond :

«C’est un vrai miracle: tu t’agenouilles devant moi, alors que c’est moi qui le faisais devant toi pour que tu ne me battes plus ?».

Et il lui raconta tout, puis ils restèrent en prière jusqu’à l’aube, remerciant Dieu et Notre-Dame. Grâce à l’amour d’une épouse et à celui de la Mère des foyers, le salut venait d’entrer dans leur maison.

Un théologien dominicain, le Père Cordovani, affirme que le titre de «Vierge de l’Apocalypse» n’est pas seulement nouveau et merveilleux, mais aussi hautement théologique, car il confirme tous les privilèges que l’Église a attribués à Marie depuis des siècles en se fondant sur la Parole révélée. Et d’autre part – c’est Bruno Cornacchiola qui le confirme :

«La Très Sainte Vierge Marie a été pour moi une éducatrice insurpassable qui ne s’est pas contentée de m’installer dans une solide culture catéchistique, mais m’a aidé également à devenir son témoin».

 Ce qui explique pourquoi Elle lui dit, après lui avoir souri doucement en signe de salut : «Tu me persécutes. Arrête maintenant! Entre dans le troupeau élu, cour céleste sur la Terre»

Ce fut donc, pour Bruno, l’indication de l’unique voie de salut, celle dont il s’était écarté : l’Église catholique, apostolique, romaine. Avec l’aide des ministres de cette institution authentique, voulue par le Christ, sa confusion intérieure, de même que tout orgueil et toute obstination devaient tomber et il devait commencer à marcher résolument sur les chemins de la Vérité.

rose gif

Et, de même que la lumière peut frapper une personne sans la blesser, ou la rosée féconder la terre sans la labourer, cette exceptionnelle apparition lui aura éclairé l’intellect et raffermi la volonté tout en respectant absolument les traits de son propre caractère. Son tempérament si explosif demeurera, mais en se transformant en une fougue avec laquelle il défendra les valeurs de la pastorale évangélique.


Pour achever sa transformation et parvenir à ce stade, il reconnaîtra, avant tout, sa situation de péché, et il s’adressera à Elle, l’Immaculée, qui a vu le terrible visage du mal sur le corps ensanglanté de son Fils au Golgotha, pour obtenir le pardon et la force pour l’avenir.

Voilà pourquoi la Vierge demande avec insistance à tous la prière et invite à la récitation du Saint Rosaire.

 

barvert7

«Qu’on prie beaucoup et qu’on récite le Rosaire quotidien pour la conversion des pécheurs, des incrédules et pour l’unité des chrétiens. Les Ave Maria que vous dites avec foi et amour sont autant de flèches d’or qui rejoignent le Cœur de Jésus»

 

Le Mère de l’Église, espérance et espoir de salut pour le monde entier recommande donc des intentions particulières pour lesquelles il faut prier : la conversion des pécheurs et des incroyants, l’unité des chrétiens.


Il est vrai que toute prière va au Christ, unique Médiateur, mais Marie est fontaine de grâce, parce qu’Elle est la Mère de la grâce divine. Quand un enfant veut embrasser son père, celui-ci peut s’incliner vers lui et le prendre dans ses bras, mais si l’enfant demande à la maman de le soulever jusqu’à la face de son père, l’affection de l’enfant pour son père n’en est pas diminuée pour autant.


Lorsque nous sommes devant Notre-Dame, nous sommes comme des petits auprès de leur mère, et en la priant, nous lui demandons de nous aider à nous approcher de Jésus. Puisque la prière est, dit-on, une arme qui assure toujours la victoire, pourquoi donc ne prierait-on pas pour tous ceux qui sont affligés d’une infirmité spirituelle et pour les frères séparés, afin que l’on arrive un jour à cette unité tant désirée dans une seule et même Église ?

rose gif

Et voici que, comme récompense pour ceux qui écouteront son message maternel, la Vierge promet des faveurs célestes :

 

«Avec cette terre de péché, j’opérerai de prodigieux miracles pour la conversion des incroyants»

De même qu’à l’approche des eaux de la piscine de Lourdes, ainsi, au toucher de cette terre, qui a été sanctifiée par la présence de la Mère de Dieu, se produisent des prodiges physiques et moraux.

Mais les plus grands miracles qui ont lieu ici, sont d’ordre spirituel :

«S’il nous était donné, dit le cardinal Gerlier, de fixer sur le papier une partie seulement des sentiments et des résolutions spirituelles que la Sainte Vierge a fait exprimer aux milliers de cœurs qui, en ces quelques années, ont palpité devant la grille de la Grotte du Miracle, nous aurions le mérite d’avoir écrit de belles pages à la gloire de la Mère de Dieu. Mais il est tout aussi bon que les secrets de la grâce restent cachés, enveloppés bien jalousement du silence le plus respectueux»

Dans sa bonté Elle veut aussi révéler son Fils dans les mystères de sa vie intime, liée à l’Auguste Trinité : «Mon corps ne pouvait se décomposer et il ne se décomposa pas. Mon Fils et les anges sont venus me prendre au moment de mon trépas»

 vierge des 3 fontaines

Aux Trois Fontaines donc, Notre-Dame fait savourer à l’avance au fils prodigue un message consolant, devançant la promulgation du dogme de son Assomption. Et tandis que le Pape Pie IX reçut de la Grotte de Massabielle, quatre ans après sa proclamation, la plus haute confirmation du dogme de l’Immaculée Conception, c’est quatre ans avant sa définition que le dogme de l’Assomption fut confirmé par la Vierge elle-même à un tramelot romain.

Le corps et l’âme revêtus simultanément de gloire, c’est une plénitude de perfection qu’aucun élu n’a connue sinon Marie.
L’âme sans le corps n’est pas complète dans sa nature humaine. L’élément qui permet à l’être humain d’avoir des rapports normaux avec le monde cosmique et avec les autres êtres humains, c’est le corps.

Par son corps glorieux, Marie, en personne et directement. Est apte à se mettre en contact avec nous et avec le monde. D’où ses fréquentes apparitions et ses nombreuses interventions miraculeuses, extraordinaires certes, mais n’exigeant pas toujours, nécessairement, l’intervention de la puissance créatrice de Dieu pour les réaliser.

En fonction de cette capacité de présence physique, nous reconnaissons que la Vierge est plus proche de nous et qu’en la priant, nous retrouverons aussi en Elle la véracité de ce qu’affirmait Bruno Cornacchiola :

 

«Qui trouve Marie, trouve Jésus: la Voie, la Vérité, la Vie. Il trouve la vie et la grâce dans l’Église du Salut, le Corps Mystique du Christ, et y trouve aussi la Mère de l’Église»

 rose gif

Source :http://prophetesetmystiques.blogspot.ca/2009/11/ierge-de-lapocalypse-santa-maria-della.html


Message de la Gospa Medjugorje du 25 Mai 2016..confié à Marija*


marijaMedjugorje

« Chers enfants, ma présence est un don de Dieu pour vous tous et un encouragement à la conversion. Satan est fort et désire mettre dans vos cœurs et dans vos pensées le désordre et l’inquiétude.

 

 

C’est pourquoi, vous, petits enfants, priez pour que l’Esprit Saint puisse vous conduire sur le véritable chemin de la joie et de la paix. Je suis avec vous et j’intercède pour vous devant mon Fils. Merci d’avoir répondu à mon appel.»

barre rose

source: http://enfantsdemedjugorje.fr/


 

Article de Paul-André Deschesnes (Beloeil, Québec, Canada)*Des femmes prêtres??..Mme Pauline Jacob(docteur en théologie) dit Oui !!


ordination

C’est un jour éprouvant aujourd’hui pour l’enfant de Dieu que je suis.

  Madame Pauline Jacob qui est en totale DÉSOBÉISSANCE À L’ÉGLISE..

N’a pas besoin de nos jugements…

Pauline-Jacob-e1393534485995

Elle a grand besoin de nos PRIÈRES !!


je me sens prêtre-1

barrenoir

je me sens prêtre-2

barrenoir

je me sens prêtre-3

barrenoir

je me sens prêtre-4

barrenoir

je me sens prêtre-5

barrenoir

je me sens prêtre-6

barrenoir

je me sens prêtre-7

barrenoir

je me sens prêtre-8

barrenoir

je me sens prêtre-9

barrenoir

je me sens prêtre-10

Vous ne pouvez pas faire de copier-coller de cet article, car ce sont des pages scannées…vous pouvez télécharger le fichier Word ci-dessous :

Chronique des fausses_doctines

barrenoir

Paul-André Deschesnes PAD
Beloeil, Québec, Canada
Ce que dit l’Église (Vatican) à ce sujet : Saint-Siège

 

Communiqué Myriamir *Combien d’épines mon Seigneur enfoncerons-nous encore dans ta tête? Combien de temps nous laisseras-tu te recrucifier ? Jésus d’Amour..viens à notre Secours..Pitié !!! *Les premiers abus??


passion_cross

Mes amis, j’ai reçu ce mail que je vous transmet, je ne veux pas être la seule à absorber ce coup dur, ne sommes-nous pas ensemble ?

barrenoir


Un lecteur nous signale la parution, le mois dernier, d’une petite nouveauté sur la feuille paroissiale de Ste-Anne dans le diocèse de Chicoutimi, au Québec.

Depuis de nombreuses années, les paroissiens étaient habitués à la fête de la fidélité. Quoi de plus merveilleux, dans un monde de produits consommables, que d’encourager et de célébrer la fidélité, n’en déplaise aux différents sites échangistes qui ont désormais pignons sur rue ?

Or cette année la feuille paroissiale annonce une bonne nouvelle : Adieu la fête de la fidélité, longue vie à la fête de l’Amour. En soit, rien à redire. Un choix thématique comme un autre, pour mettre en relief le sens profond de l’amour. Une manière de se glisser dans la dynamique d’Amoris laetitia.

Sauf que la bonne nouvelle nouvelle de la paroisse Sainte-Anne, sans se référer à l’exhortation pontificale, invite à célébrer l’amour de tous les couples qu’ils aient un ou 62 ans de fidélité, qu’ils soient mariés à l’Église ou pas, qu’ils soient de même sexe ou pas. Seule restriction : un couple c’est deux personnes.

source:http://www.medias-presse.info/une-paroisse-quebecoise-remplace-la-fete-de-la-fidelite-par-la-fete-de-lamour-pour-accueillir-les-duos-homosexuels-et-les-concubins/54933
http://medias-catholique.info/une-paroisse-quebecoise-remplace-la-fete-de-la-fidelite-par-la-fete-de-lamour-pour-accueillir-les-duos-homosexuels-et-les-concubins/1984

barrenoir

fete de l'amour a Chicoutimi

barrenoir

Passion_du_Christ_2003_Passion_of_the_Christ_2

barrenoir


PRIÈRE Grace MYRIAMIR

Jésus, tu nous as donné ta Vie, tu es mort sur la Croix pour nous. Le Père a accepté ton Offrande, nous savons que tout est accomplis car tu l’as dit, tu l’as dit Seigneur sur ta Croix ! Tu as dit aussi ‘’PÈRE PARDONNE-LEUR, CAR ILS NE SAVENT PAS CE QU’ILS FONT !

Jésus, écoute la prière de tes enfants de ceux que tu as sauvé par ton Précieux Sang, tous ce Sang versé, tous ces coups donnés à ton Divin Corps, les crachats qui ont couvert ton visage…Les bourreaux qui ne t’ont rien épargné. Oh Seigneur, mon Doux Jésus d’Amour…c’est dans les larmes que je t’écris ces mots qui n’ont de valeur que pour toi et ceux qui souffrent comme moi de voir ton Église tombée dans les mains de Satan.

 ecce_homo_museodiocesano_zamora_c_002142.jpg_1306973099

Tu n’as jamais permis Seigneur que des mariages homosexuels se fasse, tu as toujours dit que le mariage c’était entre un homme et une femme…et maintenant Seigneur tes prêtres vont bénir les mariages entre personnes de même sexes, ils vont bénir les mariages civils que tu n’as pas béni et dont tu n’as pas été témoin.

Jésus, mon tendre Jésus, ta miséricorde est grande je le sais. Je connais aussi ta Justice qui est égale à Ta Miséricorde…car tout de Toi est AMOUR. Tu ne sais rien faire d’autre QU’AIMER …!!

 

Je te demande au nom de cet Amour de venir vite nous sauver. Viens vite Seigneur Jésus en nos cœurs nous montrer nos fautes afin que nous ayons en face toute la VÉRITÉ…TA VÉRITÉ MON DIEU…LA SEULE QUI VAILLE !!!

vierge marie saigne

 Père Éternel, tu nous as donné une Maman, tu nous as donné Marie. La maman de Jésus, celle qui a dit Oui avant nous tous, celle que tu as comblé de grâces, celle en qui nous pouvons nous réfugier, celle qui a porté ton Fils Jésus qui a été obéissant jusqu’à l’extrême…Par Amour pour Toi Père…et par Amour pour nous. MERCI MON DIEU POUR CETTE MÈRE SI PURE QUI NOUS CONSOLE ….Pitié Père pour ceux qui te blasphème. Pitié pour ceux qui TE persécute encore..!

 

PARDON ET MISÉRICORDE PÈRE !

Reçois mes larmes qui se mêlent aux larmes de tous mes frères et sœurs  qui souffrent. Viens vite Mon Dieu nous libérer, nous délivrer, nous sanctifier, nous guérir, nous purifier et surtout PARDONNE MON DIEU…PARDONNE !!

angesaint michel 

Saint Michel Archange défends-nous dans ce combat terrible, nous avons besoin de toi et de tous les anges du Ciel d’Amour de Dieu AINSI QUE TOUS LES SAINTS… pour nous protéger des griffes de Satan et de ses acolytes.

Merci mon Dieu D’EXAUCER MA PRIÈRE !!

Malgré LES VENTS CONTRAIRES Seigneur… Je m’appuie sur ta PAROLE, parce que tu as dit’ ’que ‘’LA VICTOIRE EST ASSURÉE. Car Tu as vaincu la Mort. Et que l’ennemi n’aura pas le dernier mot !! ‘’JÉSUS J’AI CONFIANCE EN TOI !!

 confiance

Merci mes frères et sœurs de me permettre de laisser couler mes larmes devant vous sans aucune gêne car je sais que nous sommes ENSEMBLE !

bareoiseau

Grace pour Myriamir

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 6 245 autres abonnés

  • ❤️ « Les Chérubins » par la chorale Gaudete…La Douceur du Ciel sans interférence..

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :