CÉNACLE VIVANT DE LA DIVINE VOLONTÉ..*L’AMOUR EST PLUS FORT QUE LA PEUR (Luisa Piccarreta)!! Commenté par Nicole Boulanger*


Luisa_Piccarreta

Dieu veut que  nous accomplissions continuellement des miracles  … c’est prodigieux !  Il n’y a rien d’impossible dans la Divine Volonté ! ! !   Voici le texte qui confirme tout ça :

« Si au cours de sa vie notre grande et céleste Mère n’accomplit aucun miracle visible, soit de guérisons ou de résurrection des morts, elle n’en accomplit pas moins et continue de faire des miracles à chaque moment,  à chaque heure et à chaque jour.  Car lorsque les âmes se disposent et se repentent, elle leur donne elle-même les bonnes dispositions pour le repentir : MARIE bilocalise son Jésus, et le DONNE tout entier À chaque âme comme une confirmation du grand MIRACLE que Dieu voulut que cette créature céleste accomplit.  De la même manière, les miracles que Dieu lui-même veut que nous accomplissions sont des miracles continuels qui sortent de cette inépuisable source divine sans aucun ajout de la volonté humaine.  Il suffit que nous les désirions pour les recevoir. (Livre du Ciel, Tome 22, le 1er juin 1927 –  Aussi : Le Don de la Vie dans la Divine Volonté du Père Iannuzzi, p. 363)

 barre feuille

AIMER DIEU C’EST VOULOIR LE SAUVER DE MON PETIT MOI SUPERFICIEL de mes limites … de mes refus d’amour ….de mes absences.  Mon plus grand désir sera de  prendre soin de ce petit enfant qui m’habite et qui s’appelle Dieu  … et je laisse toutes mes inquiétudes de côté pour ne penser qu’à une chose …  m’occuper de lui, le protéger, le défendre, veiller constamment sur lui et l’empêcher qu’il soit victime de moi-même,  qu’il soit écrasé par mon égo … Il est si fragile!  On a juste à regarder de quelle façon il est venu sur terre et la façon dont il en est sorti.   Est-ce qu’il y a un être plus fragile qu’un petit bébé naissant?  est-ce qu’il y a un être plus fragile qu’un mourant, un agonisant?

 barre feuille

OUI, DIEU EST PLUS FRAGILE QU’UN ENFANT

Le moindre petit refus d’amour refoule Dieu en moi. 

LA MOINDRE colère le fait avorter sur-le-champ.

LE MOINDRE soupçon de haine dans mon cœur le tue aussitôt.

 

MAIS HEUREUSEMENT

Le moindre pardon Le ressuscite instantanément

LE MOINDRE petit geste d’amour et de partage Lui redonne vie.

LA MOINDRE attention silencieuse Lui fait prendre corps dans ma vie.

Seigneur Jésus, quand je pense que c’est à moi qu’est confiée la responsabilité de veiller sur toi ! Ça me dépasse et je me dis en moi-même :   si je prenais conscience à quel point la moindre infidélité de ma part est pour Toi une cause de douleur, je serais capable de mieux résister au mal. Et si je prenais conscience jusqu’à quel point le moindre acte d’amour de ma part est pour Toi source de joie, je serais donc capable de toujours me tourner vers le bien.  C’est extraordinaire!  Oui! Jésus, tu es si fragile, il faut que je commence dès maintenant à veiller constamment sur toi.  AMEN. FIAT !

 barre feuille

Comme disent les grands saints

St-Augustin, St-Bernard, St-Thomas … jamais Marie n’aurait pu enfanter Dieu dans sa chair si d’abord elle ne L’avait enfanté spirituellement. L’enfantement spirituel est premier, c’est pour ça qu’on a tous à enfanter Dieu de façon spirituelle,  comme Marie l’a d’abord fait, et alors  mon coeur deviendra  le Berceau de Dieu.

 

Même si on tente par tous les moyens de vivre continuellement dans la Divine Volonté, on n’est pas à l’abri des inquiétudes.  L’inquiétude ne fait rien d’autre que nous éloigner de Dieu, alors on va essayer aujourd’hui s’en libérer le plus possible.   

Le mauvais fond c’est quand on recherche  nos intérêts personnels au lieu de rechercher les intérêts de Dieu. … c’est  aussi quand on  méprise quelqu’un à cause de ses défauts.   C’est quand on veut être vu(e) et récompensé(e) pour nos bonnes actions alors que Dieu ne regarde même pas nos actions mais  uniquement NOTRE INTENTION. On peut faire des choses extraordinaires mais si on n’a pas la pureté d’intention ça ne vaut rien.

bon fond

LE BON FOND  est à l’image de Dieu.  Pour  aller à la  rencontre de Dieu, il faut entrer à l’intérieur, dans notre « BON FOND » parce que c’est là qu’on va retrouver notre coeur d’enfant qui se laisse  vivre  sans  aucune inquiétude.  Dans cet état d’abandon et de confiance, l’âme ne réfléchit pas, elle se laisse aimer … elle goûte un bonheur exceptionnel parce qu’elle recherche les intérêts de Dieu et non ses propres intérêts et, à ce moment-là, Dieu lui fait goûter SA PRÉSENCE »  L’âme, par conséquent, est libérée de ses inquiétudes parce qu’elle s’appuie sur Dieu seul.

Une première inquiétude à laquelle il serait bon de renoncer, c’est l’image  que je me fais de moi-même, une image idéalisée que j’ai créée de toute pièce et que je ne veux surtout pas  perdre.  On a tous une image qu’on s’est fabriquée, moi la première,  et le pire c’est qu’on court après cette image au lieu, d’être soi-même … au lieu d’être vrai. 

 barre feuille


 

 MARTHE ET MARIE

ÇA ME FAIT PENSER À CE PETIT BOUT D’ÉVANGILE où Jésus marchait sur le chemin de  BÉTHANIE,  un petit village de Jérusalem, pour aller  visiter ses amis: Lazare, Marthe et Marie.

marthe et marie

MARTHE  est affairée au ménage et à faire la popote tandis que Marie  est assise aux pieds de Jésus, comme le faisaient les disciples des rabbins.  Elle Le comprend intuitivement et elle L’écoute de toute son âme.   à un moment donné, on entend la voix pleine de tendresse de Jésus qui dit à Marthe:  

« MARTHE, MARTHE,  viens t’asseoir ici !  Tu sais, Marthe … Moi, ce qui me nourrit, c’est ton cœur » MARTHE Lui dit : “Seigneur ça ne te fait rien que ma soeur me laisse seule pour accomplir tout le travail?  Dis-lui donc de m’aider? ”.  Le Seigneur prend alors la défense de la « paresseuse »  « Marthe tu n’as rien compris!  Marie elle, a choisi la meilleure part … la meilleure nourriture … un autre type de nourriture, celle qui ne lui sera pas enlevée.  C’est éternel ce qu’elle vit là, c’est l’unique nécessaire».

 barre feuille


 

VOYONS MAINTENANT UN COURT EXTRAIT DU LIVRE DU CIEL : JÉSUS DIT :

« Ma fille l’âme qui est arrivée à se nourrir d’amour; son amour perd de plus en plus les caractéristiques de l’amour humain.  S’il n’y a qu’anxiété et  inquiétudes c’est le signe que l’âme n’a pas fait de l’amour sa nourriture mais que c’est seulement des parties d’elle-même qu’elle a consacré à l’amour.  Ainsi parce qu’elle n’est pas ENTIÈREMENT AMOUR elle n’a pas la force de le contenir en elle et c’est ainsi qu’elle a ces inquiétudes de l’amour humain. »  (Livre du Ciel, Tome 8, le 20 novembre 1908, p. 51)

 

IL N’Y A PAS JUSTE MARTHE QUI S’INQUIÈTE MAIS LUISA AUSSI, elle dit : «Malgré tous mes efforts, je n’arrivais pas à me libérer des inquiétudes à cause de diverses choses que je ressentais » et Jésus lui explique  l’importance de  ne pas s’inquiéter.  Ce qu’il dit à Luisa il le dit aussi à toi personnellement :

« Mon enfant, aujourd’hui par ton INQUIÉTUDE tu as empêché le soleil de ma personne de se lever en toi.  Tes inquiétudes dressent un nuage entre toi et moi et empêchent les rayons de descendre en toi.  Si les rayons ne descendent pas, comment peux-tu voir le soleil?……Il fait toujours nuit pour les âmes inquiètes.  L’INQUIÉTUDE n’est rien d’autre qu’un manque d’abandon entre Mes mains.  Je te veux si abandonnée dans mes bras que rien ne puisse te déranger. »  (Livre du Ciel, Tome 13, le 18 octobre 1921)  

 barre feuille

LA CULPABILITÉ ÇA VEUT DIRE …. ME ….REGARDER, c’est –à-dire perdre mon temps à regarder le mal que j’ai fait au lieu de regarder l’Amour qui m’habite.  Et l’Amour qui est là au fond de moi n’a pas de temps à perdre à nourrir ma culpabilité.  La culpabilité ne vient pas de Dieu, c’est le pire fantôme qui ronge ta vie et celle des autres et aussi  la pire illusion. 

JÉSUS LE DIT À LUISA:

Pourquoi perds-tu ton temps?  Le poison de la culpabilité ne doit pas entrer chez ceux qui vivent dans Ma Volonté. (Livre du Ciel, Tome 14,  le 12 mai 1922, p. 37)

 

La culpabilité fait suite à un reproche que l’on se fait ou que l’on nous a fait. Elle s’exprime par un sentiment d’anxiété et d’agitation intérieure désagréable, et ça peut  être parfois très douloureux.  Surtout quand on pense que la culpabilité concerne une situation passée que l’on juge dans le présent, il n’y a plus rien à faire pour changer la situation d’une façon différente. Alors la culpabilité ne sert absolument à rien, si ce n’est qu’à nous faire souffrir.

barre feuille

 

IL Y A AUSSI LA CULPABILITÉ « SOURNOISE »Il arrive que certaines personnes se sentent tellement coupables d’avoir mal agi, qu’elles ne sont pas capables d’oublier leurs gaffes.  Ces personnes-là peuvent se lancer corps et âme dans l’action pastorale et, à ce moment-là c’est la culpabilité qui motive leur action (pour se faire pardonner parce qu’elles ne se pardonnent pas elles-mêmes).   Quand c’est la culpabilité qui motive les œuvres ça ne vaut rien, parce que tout ce qui n’est pas motivé par l’Amour est un mal … même si c’est déguisé en bien à l’extérieur.

 barre feuillest jean

Comme St-Jean le dit : 

Si mon coeur me condamne, si ma mauvaise conscience me condamne,

Dieu lui me pardonnera, car Dieu est plus grand que mon coeur.

 

La culpabilité c’est souvent parce qu’on n’accepte pas d’avoir de limites et on se culpabilise. C’est aussi un peu la peur d’être puni, et c’est cette culpabilité que les humains ont malheureusement reportée parfois sur Dieu parce qu’ils pensaient que  Dieu était celui qui punissait  et que la souffrance c’était une  punition de Dieu.  DIEU EST AMOUR, c’est nous qui nous punissons nous-mêmes en nous éloignant de l’Amour.

 

Luisa a été baptisée le même jour de sa naissance, le 23 avril 1865,  et son parrain était un prêtre.  Luisa dit de ses parents : « Maman et Papa étaient des anges de pureté et de modestie.  Il n’y avait pas de place dans notre foyer pour les mensonges et la fausseté.  Ils étaient si prudents avec nous qu’ils ne nous ont jamais confiées à d’autres personnes et nous ont toujours gardées près d’eux.   Elle était encore une enfant lorsque Jésus l’a invitée à partager ses souffrances et, adolescente, elle a consenti à devenir une âme victime.  Elle a souffert les souffrances extérieures et intérieures de Jésus durant toute son adolescence et, arrivée à la vingtaine, ses souffrances avaient augmenté au point de l’empêcher de quitter le lit.

 barre feuille

Ses souffrances ont atteint le point où, chaque nuit, Jésus faisait sortir son âme de son corps pour l’amener au ciel et lui faire parcourir le monde afin de lui montrer ce qui se passait en différents temps et lieux.  Après lui avoir révélé bien des choses sur Lui-même,  il ramenait son âme dans son corps le matin venu.  Mais son âme était incapable d’animer son corps de façon normale avant qu’un prêtre ne vienne la bénir et prononcer des paroles telles que : « Au nom de la sainte obéissance »  ou « au nom de la Très Sainte Trinité »  je te commande de revenir à la normale »  – alors, et seulement après la bénédiction du prêtre, Luisa pouvait à nouveau respirer, bouger les bras et fonctionner normalement.

 

Jusqu’à ce qu’un prêtre la bénisse. Luisa demeurait prisonnière de son corps paralysé et comme scellé dans un tombeau.  Elle était consciente, mais incapable de parler, de bouger ou de respirer.  C’était un état épouvantable et durant les premières années de sa mission, lorsqu’elle était encore dans la vingtaine, ce phénomène n’était pas compris, si bien qu’il arrivait souvent qu’on ne pouvait pas trouver de prêtre pour venir à son chevet le matin pour la sortir de cette mort vivante.  C’est pourquoi elle est restée une fois dans cet état durant 17 jours – car Dieu désirait démontrer ainsi qu’Il la voulait totalement et uniquement dépendante de ses prêtres – même pour son souffle de vie.  Par la suite, lorsqu’on reconnut que Luisa était véritablement une âme victime, on la confia à une série de confesseurs nommés par son Évêque.

 barre feuille

 

Luisa a vécu une existence de dépendance totale envers les prêtres et elle a beaucoup souffert à cause d’eux.  Nous savons, par exemple, que même en 1917, alors qu’elle avait déjà mérité l’estime de nombreux prêtres en raison de sa sainteté, l’Évêque Regeme, Archevêque de Trani, prit contre elle des mesures draconiennes.  Agacé par des rapports sensationnels qu’il avait entendus à propos d’une femme de son diocèse qui avait besoin d’un prêtre chaque matin pour lui faire reprendre une conscience normale, l’archevêque résolut de mettre un terme à ce désordre apparent.

 

Il prépara un décret suspendant la célébration du Saint Sacrifice de la Messe dans la chambre à coucher de Luisa. Par ce décret, l’Archevêque voulait empêcher ses prêtres d’offrir la Messe ou d’aller visiter Luisa comme ils le faisaient.  Cependant, alors qu’il se préparait à signer le document, son bras devint paralysé.  Il appela ses aides et on le conduisit immédiatement dans la chambre de Luisa.  Avant leur arrivé, Luisa dit à sa sœur Angelina de se préparer à recevoir des visiteurs, car « l’Archevêque arrive ».  Luisa était assise au lit dans sa position normale lorsqu’elle vit l’Archevêque apparaître dans l’embrasure de la porte.  « Votre Excellence, lui dit-elle, « veuillez me donner votre bénédiction »  et à l’instant même son bras redevint normal,

 barre feuille

ST-ANNIBALE fonda la première congrégation dans l’histoire de l’Église Catholique consacrée à la prière pour les vocations et pour de saints prêtres – les Rogationistes du Sacré-Cœur de Jésus –   Il a aussi ouvert un orphelinat pour les plus pauvres parmi les pauvres et fondé une congrégation de sœurs afin de prier pour de saints prêtres.   St-Annibale et Mélanie Calvat, la voyante de la Salette EN FRANCE

Dans une lettre au père Salvatore Jordan, St-Annibale expliquait que Mélanie Calvat, lui avait confié une règle qu’elle avait reçue de Notre-Dame pour une communauté religieuse des « APÔTRES DES DERNIERS TEMPS».  St-Annibale a confié au Père Jordan que la prière de sa communauté pour de saints prêtres contenait en elle-même le germe d‘une Nouvelle Divine Sainteté qui préparerait le monde pour la venue du Juge Suprême.  Plus tard, dans une prière de consécration qu’il écrivit pour ses Filles du Divin Zèle, St-Annibale fit mention de trois FIATS, ou trois divines interventions dans l’histoire de l’univers.  C’était le FIAT DE LA CRÉATION au commencement, le FIAT DE LA RÉDEMPTION à l’Incarnation, et le FIAT de la SANCTIFICATION Pour notre temps, avec lequel, selon ses propres mots ‘commence le nouvel esprit d’une Nouvelle Sainteté’

 mélanie la salette

En tant que laïque, Mélanie Calvat a souffert toute sa vie de l’incompréhension et du rejet, mais elle a trouvé en St-Annibale un vrai père spirituel.  À un certain moment, il avait tant de problèmes avec un de ses couvents que son évêque  menaçait de le fermer.  Le Père Annibale demanda qu’on lui laisse un an pour rétablir la situation et, avec la permission de l’Évêque, il demanda à Mélanie de venir vivre dans son couvent.  Mélanie est donc venue habiter dans cette communauté désordonnée et, à la fin de l’année, l’harmonie et l’ordre avaient été restaurés.

 

barre feuille

Comme dans le cas de Mélanie, l’humilité de St-Annibale l’amenait à chercher des âmes ayant une réputation de sainteté, sans tenir compte de leur statut social ou de leur état de vie.  Lorsqu’il apprit que la petite ville de CORATO se vantait d’avoir une SAINTE FEMME – une âme victime – il voulut la rencontrer, et c’est ainsi qu’en 1910 il fut présenté à Luisa. Le Père Annibale reconnût rapidement en Luisa une extraordinaire profondeur de sainteté et de compréhension de la vie intérieure de Notre Seigneur, et il résolut de se tenir à ses pieds pour apprendre d’elle les Mystères de la vie intérieure de Jésus.  Par la suite, étant donné la réputation de sagesse et de sainteté du Père Annibale, l’Archevêque de l’Archidiocèse de Luisa le nomma censeur de tous les écrits du diocèse et chargé tout spécialement de ceux de Luisa.

 

Lorsque le Père Annibale s’est mis à l’étude des écrits de Luisa sur la vie intérieure de Jésus et de sa Sainte Mère, et de la manière dont ils ont fait la Volonté de Dieu « sur la terre COMME AU CIEL » ces écrits sont devenus sa priorité. Le Père Annibale a fait la préparation des écrits de Luisa pour publication, à ses frais.  Dieu montrait ainsi qu’il voulait que les écrits de Luisa parviennent aux fidèles par la hiérarchie de l’Église, à travers un prêtre de l’Église, et qu’il voulait que ces écrits soient expliqués par les successeurs des Apôtres et les prêtres de l’Église Catholique

 barre feuille


SACERDOCE ET LAÏCAT

L’heureuse collaboration entre le père Annibale et Luisa illustre parfaitement la relation idéale entre le SACERDOCE ORDONNÉ et le LAÏCAT.  Pour sa part, le père Annibale reconnaissait qu’il devait écouter Luisa et recevoir d’elle des lumières sur la vie intérieure de Jésus qu’il ne pouvait obtenir autrement.  Mais il se reconnaissait également la responsabilité de les clarifier et que, en plus, il devait protéger sa solitude, sa mission et ses écrits.  

barre feuille ste thérese

SAINTE THÉRÈSE DE LISIEUX

La Petite Fleur, était du nombre des quelques saints pour lesquels Luisa avait une dévotion spéciale.  Bien que les deux femmes ne se soient jamais rencontrées, tout indique que Ste-Thérèse avait franchi le seuil de la NOUVELLE ET DIVINE SAINTETÉ AVANT DE MOURIR ».

 

  Deux ans avant sa mort, Ste-Thérèse s’était offerte à la Très Sainte Trinité comme « Petite victime de l’Amour miséricordieux »  Avec cette offrande, elle entrait dans L’ACTE ÉTERNEL DE DIEU et se rendait présente à tous les membres du CORPS MYSTIQUE DU CHRIST, passés, présentes et futurs, de sorte qu’elle pouvait offrir réparation au Divin Père pour les péchés de toutes les créatures.  Elle a prié pour devenir une HOSTIE VIVANTE et recevoir la grâce de la Présence réelle de Jésus de façon permanente … grâce qu’elle semble avoir obtenue avant de mourir.   Non contente de demander cette grâce pour elle-même, Ste-Thérèse a prié et prophétisé que les PETITES ÂMES VICTIMES DE L’AMOUR MISÉRICORDIEUX deviendraient aussi nombreuses que les étoiles dans le Ciel et les grains de sable au bord de la mer  et qu’elles seraient les instruments de la Vierge Marie pour écraser la tête de Satan et amener le triomphe de son Cœur Immaculé.

 barre feuillelangue

DOMPTER SA LANGUE

Il m’arrive parfois de penser à ce que seraient nos conversations si on cessait de critiquer.  Il me semble qu’on vivrait dans un désert silencieux où la vie serait absente MAIS NON !  J’y pense !  Je dirais plutôt qu’on vivrait dans un désert silencieux où la Vie intérieure serait présente.

L’être humain est capable de dompter toute espèce de bêtes sauvages, d’oiseaux, etc.  Mais aucun n’a jamais pu dompter la langue.  C’est un mal qu’on ne peut maîtriser.  C’est à tous les jours qu’on entend critiquer le prochain « dans son dos ».  Il n’est pas là pour se défendre ou s’expliquer.  Tout le monde est d’accord pour détester l’esprit de critique.  Pourtant beaucoup de personnes critiquent et empoisonnent l’atmosphère où l’on vit.  La langue méchante a tué plus de personnes que l’épée.

 

TOUS ENSEMBLE dans la Divine Volonté nous pouvons donner l’exemple en empêchant la critique de s’installer dans notre groupe de prière ou  dans notre entourage.  Chacun trouvera sa façon de le dire pourvu que ça soit fait dans l’amour, le respect et surtout avec une grande délicatesse.

 

N’oublions pas  que dans la Divine Volonté,  c’est la  Vie éternelle qui nous nourrit, car Dieu est la Vie Éternelle. Il nous donne ce qu’il est,  et ce que nous sommes aujourd’hui, nous le sommes pour Dieu, pour nous-mêmes et pour notre prochain.  Alors soyons ce que nous devons être : des enfants dociles à L’AMOUR, à la Miséricorde et À la Volonté DE DIEU.

 

Pensons que  chacun a reçu des talents pour chacun.  Les talents sont une grâce du Ciel pour tous les enfants de Dieu.  Nous devenons pour nos frères et sœurs des talents d’amour. Le talent reçu est toujours en  mouvement.  Il produit dans notre cœur plein d’amour et lorsqu’il  produit de l’amour, il donne … il donne … il donne.  Lorsqu’il donne, il reçoit … il reçoit … il reçoit,  et lorsqu’il reçoit il donne; alors nos talents sont toujours en mouvement afin d’aimer, d’aimer et d’aimer et de nourrir, de nourrir et de nourrir.

 colombe main


POUR LA PLUS GRANDE GLOIRE DE DIEU !

CÉNACLE VIVANT DE LA DIVINE VOLONTÉ !

FIAT


 

Nicole Boulanger

Courriel: nb44@sympatico.ca

 barre feuille


POUR COMMANDER les livres édités en français de la divine volonté

ENCORE UNE très bonne nouvelle : Après le Tome 19 qui vient d’être édité en français, voici que le  TOME 10 le sera également prochainement! Soyez assurés que je vous tiendrai au courant.

  1. Guy Harvey, 852, rue Hervé, St-Amable, Qc. J0L lN0 – Tél: 450-649-3843  
  2. Jean-Guy Lepire (Région de Québec) Tél: 418-627-1166.

Site Web à visiter : http://piccarreta.com/

barre feuille


 

 

 

Advertisements
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :