*Cinq Révélations étonnantes sur le « troisième secret » (le vrai) de Fatima*


fatima 3 em secret

« Le message de Fatima, avec l’appel déchirant à la conversion et à la pénitence, porte en réalité au cœur de l’Évangile », avait commenté le cardinal Ratzinger, le futur Benoît XVI.

rose

Au siècle dernier, des gens du monde entier n’ont eu de cesse d’échafauder des théories, basées sur des suppositions, pour décrypter le message caché dans les « trois secrets » de Fatima. Cependant, Sœur Lucie, l’une des voyantes, confirma qu’elle avait bel et bien reçu une vision mais pas son interprétation. « L’interprétation, disait-elle, ne revient pas au voyant mais à l’Église. » C’est à l’Église d’interpréter les différents signes et symboles de Notre-Dame de Fatima afin de proposer aux fidèles un guide clair pour comprendre ce que Dieu veut révéler.

C’est ce qu’a fait justement l’Église en l’an 2000, lorsque le cardinal Joseph Ratzinger, alors préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, a rédigé un long commentaire théologique du fameux « troisième secret ». En clarifiant les signaux et symboles des visions de la Vierge, il a fait un certain nombre de découvertes extraordinaires.

Voici des extraits du commentaire théologique publié en l’an 2000 lors de la révélation de la troisième partie du secret de Fatima et signé par le cardinal allemand.

rose

« Pénitence, Pénitence, Pénitence ! »

La parole-clé de ce « secret » est un triple cri : « Pénitence, Pénitence, Pénitence ! » Il nous revient à l’esprit le début de l’Évangile : « Pænitemini et credite evangelio » (Mc 1, 15). Comprendre les signes des temps signifie comprendre l’urgence de la pénitence – de la conversion – et de la foi. Telle est la réponse juste au moment historique, marqué par de graves dangers qui seront exprimés par les images ultérieures.

Le message central de Notre-Dame de Fatima était donc « Pénitence ». Elle a voulu rappeler au monde l’urgence de s’éloigner du mal et de réparer les dommages provoqués par nos péchés. Telle est la « clé » pour comprendre le reste du « secret ». Tout tourne autour de l’urgence de la pénitence.

rose

« Nous préparons l’épée de feu »

L’ange avec l’épée de feu à la gauche de la Mère de Dieu rappelle des images analogues de l’Apocalypse. Il représente la menace du jugement, qui plane sur le monde. La perspective que le monde pourrait être englouti dans une mer de flammes n’apparaît absolument plus aujourd’hui comme une pure fantaisie : l’homme lui-même a préparé l’épée de feu avec ses inventions. La vision montre ensuite la force qui s’oppose au pouvoir de destruction – la splendeur de la Mère de Dieu et, provenant d’une certaine manière de cette splendeur, l’appel à la pénitence.

 

Cette partie de l’apparition est probablement la plus angoissante. Dieu, semble-t-il, pourrait nous détruire tous avec une « épée de feu ». Mais, souligne le cardinal Ratzinger, l’ « épée de feu » serait créée par nous-mêmes (comme la bombe atomique par exemple), et non par un feu qui descend du Ciel. La bonne nouvelle est, selon la vision, que l’épée de feu s’éteint au contact de la splendeur de la Vierge, et provenant de cette splendeur, l’appel à la pénitence. Marie a le dernier mot et sa splendeur peut arrêter tous les cataclysmes du monde.

rose

« L’avenir n’est pas gravé sur la pierre »

Est soulignée l’importance de la liberté de l’homme : l’avenir n’est absolument pas déterminé de manière immuable, et l’image que les enfants ont vue n’est nullement un film d’anticipation de l’avenir, auquel rien ne pourrait être changé. Toute cette vision se produit en réalité seulement pour faire apparaître la liberté et pour l’orienter dans une direction positive. Le sens de la vision n’est donc pas de montrer un film sur l’avenir irrémédiablement figé. Son sens est exactement opposé, à savoir mobiliser les forces pour tout changer en bien.

 

Contrairement à la conviction populaire, les visions intenses proposées par Notre-Dame de Fatima ne sont pas un film sur l’avenir, sur ce qui va se produire. Mais il s’agit d’une prévision de ce qui pourrait arriver si nous ne répondons pas à son appel à la pénitence et à la conversion du cœur, qu’Elle opère. Nous conservons notre libre-arbitre et sommes invités à l’utiliser en vue du bien de l’humanité tout entière.

rose

« Le sang des martyrs est semence de l’Église »

La conclusion du « secret » (…) est une vision consolante, qui veut qu’une histoire de sang et de larmes soit perméable à la puissance de guérison de Dieu. Des anges recueillent sous les bras de la croix le sang des martyrs et irriguent ainsi les âmes qui s’approchent de Dieu… De même que de la mort du Christ, de son côté ouvert, est née l’Église, de même la mort des témoins est féconde pour la vie future de l’Église. La vision de la troisième partie du « secret », tellement angoissante à ses débuts, s’achève donc sur une image d’espérance : aucune souffrance n’est vaine, et précisément une Église souffrante, une Église des martyrs, devient un signe indicateur pour l’homme à la recherche de Dieu.

 

La vision, il est vrai, comporte beaucoup de souffrance, mais celle-ci n’est pas vaine. L’Église aura peut-être beaucoup à souffrir dans les années à venir, ce qui n’est probablement pas une surprise. L’Église a vécu la persécution depuis la crucifixion de Jésus, et notre souffrance actuelle produira des effets dans l’avenir.

rose

« Ayez confiance ! J’ai vaincu le monde »

 

« Mon Cœur immaculé triomphera. » Qu’est-ce que cela signifie ? Le cœur ouvert à Dieu, purifié par la contemplation de Dieu, est plus fort que les fusils et que les armes de toute sorte… Le Malin a du pouvoir sur ce monde… Il a du pouvoir parce que notre liberté se laisse continuellement détourner de Dieu. Mais (…) la liberté pour le mal n’a plus le dernier mot. Depuis lors, s’imposent les paroles : « Dans le monde, vous trouverez la détresse, mais ayez confiance ; moi je suis vainqueur du monde » (Jn 16, 33). Le message de Fatima nous invite à nous fier à cette promesse.

En conclusion, le « secret » de Fatima nous apporte l’espérance dans ce monde déchiré par la haine, par l’égoïsme et par la guerre. Satan ne triomphera pas et ses plans machiavéliques seront déjoués par le Cœur Immaculé de Marie. Sans doute y aura-t-il de la souffrance dans un futur proche, mais si nous nous fions à Jésus et sa Mère, nous serons victorieux.

rose

source : http://fr.aleteia.org/2016/05/17/5-revelations-etonnantes-sur-troisieme-secret-le-vrai-de-fatima/

Medjugorje, Nouvelles du 13 mai 2016..par Sœur Emmanuel + »Recueillir les croix brisées »


croix_brisée

Beaucoup nous ont demandé le sens de cette phrase: « Je vous appelle à bien regarder les signes des temps, à « recueillir les croix brisées » et à être les apôtres de la Révélation. » 
Mirjana a demandé de mettre entre guillemets l’expression « Recueillir les croix brisées », cela signifie que la Vierge fait référence à une autre réalité déjà connue. Or on peut trouver une explication à travers les apparitions faites à Bruno Cornachiola en 1947 aux Trois Fontaines, dans les abords de Rome, là où St Paul fut décapité.
barr rouge
la Vierge de la Révélation2

Un petit flash-back s’impose ici : Bruno, farouchement opposé à l’Église Catholique, avait formé le projet de tuer le pape Pie XII à coups de couteau. La veille du crime, le samedi 12 avril 1947, il se trouvait avec sa famille aux Trois Fontaines, et ses enfants jouaient près d’une grotte. Il travaillait à son livre contre l’Immaculée.

A l’heure de retourner à la maison, la plus petite était restée dans la grotte, alors Bruno dit à son fils « Va chercher ta soeur !‘ Il y va et ne revient pas. Bruno envoie alors l’autre fils qui ne revient pas non plus, En colère, il s’y rend lui-même et les trouve tous les trois à genoux, les mains jointes, le regard extatique.
Ils restent sourds à l’appel de leur père. Puis Bruno est poussé malgré lui à tomber à genoux. Lorsqu’il lève les yeux, la Sainte Vierge est là, qui le regarde. Elle lui dit : « Je suis celle qui habite dans la Trinité Divine. Je suis la Vierge de la Révélation. Tu me persécutes, maintenant ça suffit ! (Basta!) Rentre dans le saint troupeau…! »
croix christ-fleurs-epines
Bruno raconte que la Vierge fit un geste de son bras droit, pointant le sol de l’index. Or, gisant à ses pieds, il vit une croix brisée, un morceau de tissu noir et une soutane jetée à terre. La Vierge lui dit alors :  » Voilà, l’Église sera persécutée, brisée, cela est le signe que mes fils se dévêtiront… Toi, sois fort dans la Foi ! » (Les « fils » dont Marie parle ici sont les membres du clergé). Puis la Vierge lui révéla ce qui allait arriver, en particulier la défection de tant de prêtres, et combien il devait aimer et servir l’Église malgré tout ce qui s’y passait.
martyrs canadiens_0
barr rouge
Cette croix brisée signifie le martyre des prêtres qui restent fidèles au Christ dans la persécution  » « Les prêtres, même s’ils se trouvent dans le tourbillon infernal, me sont chers, lui dit Marie. Ils seront piétinés et trucidés,voilà la croix brisée près de la soutane, signe du dépouillement sacerdotal. » En bref, la soutane jetée par terre signifie l’abandon du sacerdoce par tant de prêtres. Le tissu noir signifie que l’Église sera laissée veuve, elle sera livrée à la merci du monde.
Bruno se convertit sur le champ et devient un apôtre fervent et un grand défenseur de l’Église jusqu’à sa mort en 2001. (Sa cause de Béatification est ouverte à Rome). Durant toutes ces années, il reçoit des paroles de la Vierge, surtout à travers des songes, comme Don Bosco. Ces messages sont prophétiques, ils touchent à l’avenir proche et lointain de l’Église, et aux drames internes qu’elle traverse. (Voir PS 1).
vierge révélation-trefontane

 

Pourquoi la Gospa aujourd’hui nous parle des croix brisées qu’il nous faut recueillir ? Cela ressemble à un appel de phare de sa part, pour nous qui voulons servir le Christ et son Église, au sein d’une grande confusion des esprits et de profonde douleur. Notre monde nage dans des eaux troubles. Il ne s’agit plus d’une seule croix brisée (celle de 1947) mais de beaucoup de croix brisées (celles de 2016) !
Marie nous exprime par là son immense douleur devant la défection de tant de chrétiens, prêtres et laïcs, devant les trahisons au sein même de l’Église, devant l’apostasie généralisée de notre époque.
Marie révèle à Bruno le nom par lequel elle désire être invoquée en ce lieu : « Je suis la Vierge de la Révélation ». Elle tient en ses mains un petit Livre : l’Apocalypse de saint Jean, appelé aussi « le Livre de la Révélation » (Voir PS 2).
La Vierge de la Révélation nous invite aujourd’hui à être « les apôtres de la Révélation«  ! Elle indique les caractéristiques de ces apôtres qui auront à rester fidèles au sein de la tribulation. Caractéristiques qui étaient les siennes durant sa vie terrestre : « Ils ne se lamentent pas, ils se taisent et ils ne se rebellent pas. »
barr rouge
Le Livre de l’Apocalypse est un texte sacré en partie scellé, il annonce le devenir de l’humanité et la victoire de Dieu sur le Dragon et la Bête, après un terrible combat. Comment ne pas ouvrir les yeux et constater qu’en effet, aujourd’hui comme jamais auparavant, le combat contre la Bête s’avère violent, décisif ?
Satan sait que ses jours sont comptés et il joue ses dernières cartes avec la force du désespoir.
La Gospa veut-elle nous dire que nous sommes à un moment charnière, à un tournant important de la vie de l’Église ? Un temps où s’approche la réalisation de l’Apocalypse et où chacun va devoir prendre position, avec le Christ, ou contre le Christ ? Je le crois, car elle n’a jamais fait allusion dans ses messages à un autre lieu d’apparition, si ce n’est celui de Fatima en août 1991. Pourquoi reprend-elle ce mois-ci (mai 2016) les points fondamentaux des Trois Fontaines ?
Il est important qu’à cette occasion, nous relisions le Livre de l’Apocalypse, en particulier le chapitre 12, où la Vierge est présente.
Elle a dit à Bruno : « Avant de me retirer, je te dis cela: ‘La Révélation est la Parole de Dieu et cette Révélation parle de moi. Voilà pourquoi j’ai pris ce titre, La Vierge de la Révélation. » (Je signale que c’est le seul livre de la Bible où il nous est offert une Béatitude : « Heureux celui qui lira ces paroles prophétiques ! » Apo 1,3)
barr rouge
Il est important aussi de saisir, dans le coeur à coeur d’une  prière fervente, combien la Vierge attend de nous que nous fassions réparation pour toutes les atteintes à Jésus Eucharistie et au Sacerdoce qu’il a confié aux hommes. « Mon Coeur Immaculé saigne » a-t-elle dit le 25 avril 2016. Elle ne nous demande pas de « recueillir les croix brisées » pour en tirer des critiques et des considérations négatives contre certains prêtres ou prélats, ou sombrer dans le découragement. Non, elle nous invite à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour les aider, pour les soutenir par notre prière et nos sacrifices. Quelle consolation nous pouvons lui apporter, en unissant notre coeur à son Coeur Immaculé qui saigne, certes, mais qui voit déjà la victoire finale.
C’est pourquoi Marie cherche des âmes qui veulent bien ne faire qu’une seule chose avec son âme !
vierge marie saigne
barr rouge

vierge révélation-trefontane

3. Jolanda Cornachiola

L’épouse de Bruno Cornachiola, Jolanda, nous donne un exemple admirable qui sera une piste de sainteté pour beaucoup de conjoints en difficulté dans leur mariage. Malgré les infidélités répétées de Bruno avant sa conversion, Jalanda est restée fidèle au poste, priant avec ferveur. A tel point que la Vierge elle-même l’a louée !
« Les promesses de Dieu sont et resteront immuables, dit-elle à Bruno. Les neuf vendredis du Sacré Coeur que tu faisais, poussé amoureusement par ta fidèle épouse avant que tu prennes le chemin de l’erreur, t’ont sauvé ! »
barr rouge
Voilà la simple pratique de piété qui a sauvé Bruno de la perdition ! (Voir PS 3)
La Vierge n’a pas connu ce type de problème avec son époux Joseph. Mais elle prit la défense de Jolanda, affirmant à Bruno qu’elle lui était restée fidèle et n’avait jamais commis les fautes dont il l’accusait. En fait il la battait, sans doute pour décharger sur elle le remord de ses propres infidélités, jusqu’à la nuit même qui précéda l’apparition. (On pourrait suggérer au Saint Siège de béatifier Jolanda en même temps que son mari !)
Et la Vierge continue ainsi :« Les Ave Maria que vous dites avec foi et amour sont autant de flèches d’or qui rejoignent le Coeur de Jésus. »
gifsac10
barr rouge

Le prochain Direct aura lieu le 3 juin 2016 à 21h.
Soeur Emmanuel parlera du message du 2 mai 2016. Le Direct du 3 mars 2016 est retransmis sur :
http://www.enfantsdemedjugorje.fr/index.php/le-direct-du-3.html

Sœur Emmanuel +

Source: Lettre mensuelle


Note Myriamir: Je vous prépare un article sur *La Vierge de la Révélation« 

 

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 7 054 autres abonnés

  • ❤️

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :