Les Apparitions de La Vierge Marie..à Soeur Anne-Marie Coste (Lyon Croix – Rousse), en l’an 1882, sous le Vocable de: *Mère Abandonnée*sont tombées dans l’oubli*


JE SUIS UNE MERE ABANDONNÉE

Marie-Louise Coste naît à Lyon-Vaise en 1861.

Elle souffre très tôt d’une arthrite cervicale qui l’oblige à porter un corset ; aussi fait-elle de nombreux séjours à l’Hôpital de la Croix-Rousse entre 1879 et 1882.

 

Elle travaille comme lingère dans une famille de canuts, rue Claude-Joseph Bonnet, où elle loge sous les toits, une soupente.

barre rose-fuschia_flowers

En 1882 au cours de son quatrième séjour en hôpital, la nuit du 6 novembre 1882, elle voit la Vierge.

Elle laisse un récit de ses 19 apparitions de la Vierge, qui ont lieu par la suite jusqu’au 22 septembre 1883 dans son logement rue Bonnet, dans sa famille rue saint-Cyr à Vaise, chez l’un de ses employeurs rue de la Duchère, au couvent des Sœurs du Sacré-Cœur de Grandris où elle séjourne…

MÉDAILLE DE LA MÈRE ABANDONNÉ 

Je vis une grande lumière autour de mon lit, mais si brillante qu’aucune clarté ne lui ressemble tant belle soit-elle…

Je vis une ombre se dresser auprès de moi…

Cette ombre s’approcha de moi et me dit : J’ai pris la forme sous laquelle tu aimes le mieux à m’invoquer et comme par un mouvement de je ne sais quoi je lui dis : c’est Notre Dame de Fourvière ; elle me dit : oui…

Et elle me dit : tu souffres beaucoup et bien je viens te consoler…

Elle portait l’enfant Jésus, dont je ne voyais la figure que de profil… Dans la main gauche, il tenait une grosse boule brillante… ; cette boule était surmontée d’une croix marron qui était entamée en plusieurs endroits, comme avec un couteau. Dans sa main droite, la Sainte Vierge tenait une couronne blanche…

 barre rose-fuschia_flowers

Début janvier 1883 les médecins constatent sa guérison.

Une partie du clergé l’accompagne et la conseille, comme le très populaire curé de la paroisse Saint-Augustin.

Des pèlerins viennent de plusieurs pays visiter son logement. Des guérisons se produisent.

Mgr Caverot demande une enquête discrète qui conclut qu’il faut fermer le lieu de pèlerinage, et confie à un missionnaire des Chartreux la « direction spirituelle » de la « voyante de la soupente ».

En 1890 Anne-Marie Coste part faire une retraite durant laquelle sa chambre est murée une cinquantaine d’année et ensuite elle entre chez les Sœurs de Saint-Joseph à Saint-Priest-en-Jarez : elle prend le nom de sœur Marie de l’Eucharistie. Elle partage alors la vie ordinaire des autres religieuses.

 barre rose-fuschia_flowers

Elle y décède en 1924.

Le message reçu s’articule autour de phrases qu’elle a transcrites :

–      Je me suis choisi un lieu où de préférence je répandrai mieux mes grâces (allusion à l’autre lieu où s’achève alors la construction de l’actuelle basilique de Fourvière).

–      Il y aura bientôt de grandes inondations mais, une fois encore je préserverai Lyon, cette ville que j’aime, du courroux de mon Fils. Ce sera la dernière fois si on ne se convertit pas, et je serai forcée de laisser aller le bras de mon Fils (allusion aux inondations qui avaient déjà empêché l’inauguration de la statue dorée de Fourvière le 8 septembre 1852).

 

–      Je suis une Mère abandonnée ! La cause de mon chagrin, c’est l’ingratitude de mon peuple. J’ai bien de la peine à retenir le bras de mon Fils… II faut que mon peuple se convertisse, qu’il fasse des pénitences et qu’il prie avec plus de ferveur. Vous ferez faire des neuvaines dans toutes les paroisses, dans toutes les communautés, en récitant neuf Pater, neuf Ave Maria avec neuf fois les invocations : Mère abandonnée, priez pour nous. Mère affligée par des cœurs ingrats, priez pour nous (allusion à la situation dans laquelle se trouve l’Église catholique en France).

–      Je veux que tu fasses aimer la Mère abandonnée et que l’on m’honore d’un culte particulier sous ce titre.

–      Anne-Marie tu veux savoir ce qu’est cette croix brisée, c’est une figure de l’Eucharistie et des temps. Voilà le mal que les méchants lui font en renversant les croix. Ceux qui les font renverser lui font aussi beaucoup de mal. En réparation de ces grands outrages tu ajouteras à tes prières : Divin Sauveur pendant que les méchants vous outragent dans votre sacrement et qu’ils brisent vos croix, faites la croître en mon cœur et ne permettez pas que le démon l’arrache jamais (allusion à la destruction d’une croix située Place de la Croix-Rousse ou à la disparition des croix dans les écoles).

 

–      Tu iras chez les sœurs de Saint Joseph ; (ton nom sera) Anne-Marie de l’Eucharistie ou Anne-Marie de la croix brisée.

–      Vous ferez frapper des images semblables (à la vision). Je veux que tous mes fidèles serviteurs portent la médaille, elle sera leur protection.

Cette médaille représente donc Notre Dame de Fourvière portant une couronne d’étoiles avec l’Enfant Jésus tenant dans sa main un globe surmonté d’une croix entaillée à trois endroits, et le message : Je suis la Mère abandonnée. Mère abandonnée, priez pour nous…

En 1884, dans sa chambre de bonne de la rue d’Egypte (actuelle rue Charles Dullin à Lyon), Marie-Louise Nerbollier (1859-1908) voit la Vierge qui lui demande d’aller visiter la soupente d’Anne-Marie Coste ; elle en poursuit dès lors  la mission ; elle a d’autres visions, porte les stigmates du Christ, diffuse des messages pour le salut de la France ; une médaille est gravée avec l’invocation : Mère délaissée, Priez pour nous. Un culte se développe autour d’elle qui ne reçoit pas le soutien du clergé. Elle est envoyée servir dans une famille de Diémoz (Isère) où elle décède en 1908.

 source: http://museedudiocesedelyon.com/MUSEEduDIOCESEdeLYONcosteannemarie.htm#

=============================

médaille Mère abandonnée

Autre Site qui parle de ces apparitions:

La très Sainte Vierge Marie serait apparue à Lyon Croix – Rousse, en 1882,

Sous l’identité de: Mère abandonnée.

barre jaune

C’est à la Soeur Anne-Marie Coste qu’aurait apparue la Très Sainte Vierge.

La très Sainte Vierge aurait demandé des Médailles qui furent frappées en France, en Autriche, en Espagne et en Italie (où l’on parle de la Médaille Miraculeuse de Lyon) avec l’inscription :  » Mère abandonnée, priez pour nous ; dernières prières pour apaiser le courroux de mon fils ».

Le 2 janvier 1883, la Très Sainte Vierge, qui aurait porté à son cou la Médaille, aurait dit à Anne-Marie Coste :  » Vous ferez frapper des images semblables. Je veux que tous mes fidèles serviteurs portent la médaille (…), elle sera leur protection ».

A Lyon, la Très Sainte Vierge se serait plainte d’être une mère affligée par des coeurs ingrats.

S’associe à la Médaille la demande d’une neuvaine : réciter pendant 9 jours, 9 Pater et 9 Ave et 9 fois les invocations suivantes : « Mère abandonnée, priez pour nous. Mère affligée par des coeurs ingrats, priez pour nous ».

Paroles qu’aurait dites la Très Sainte Vierge : « Ce qui cause mon chagrin, c’est l’ingratitude de mon peuple. J’ai bien de la peine à retenir le bras de mon Fils. Il faut qu’il se convertisse ; qu’il fasse des pénitences et qu’il prie avec plus de ferveur. Vous ferez des neuvaines dans toutes les paroisses, dans toutes les communautés, en récitant neuf pater et neuf Ave Maria avec neuf fois les invocations : »Mère abandonnée, priez pour nous. Mère affligée par des coeurs ingrats, priez pour nous». Ce sont les dernières prières que je demande pour apaiser mon Fils ».

Dans les Litanies de Notre Dame des 7 douleurs on trouve les paroles :
  » Mère affligée, priez pour nous. Mère abandonnée, priez pour nous » (source Gilles LAMEIRE).
Voir le livre : La Croix brisée sur le GLOBE.

 médaille Mère abandonnée

 barre jaune

Cette Médaille représente Notre Dame de Fourvière portant une couronne d’étoiles ainsi que l’enfant Jésus (Anne marie Coste décrit une couronne plus complexe, voir les archives à l’évêché de Lyon).


L’enfant Jésus tient dans sa main un Globe surmonté d’une Croix entaillé à trois endroits. 
L’apparition fait état de la Croix brisée sur le Globe.

Paroles qui auraient été prononcées le 13 mars 1883 :« Je veux que tu fasses aimer la Mère abandonnée et que l’on m’honore d’un culte particulier sous ce titre ».

gif marie hostie adore

 

A Bellecour la nuit du 22 avril 1883 la très Sainte Vierge Marie aurait dit à Anne-Marie Coste : « Anne-Marie tu veux savoir ce que c’est que cette croix brisée, c’est une figure de l’Eucharistie et des temps « puis montrant le bras gauche de la croix..

La Très Sainte Vierge aurait dit :
« Voilà les outrages que ton Sauveur reçoit dans son sacrement d’amour. Voilà ce que lui font les âmes tièdes et indifférentes. Voilà le mal que les méchants lui font en renversant les croix. Ceux qui lui font aussi beaucoup de mal. En réparation de ces grands outrages tu ajouteras dans tes prières « Divin Sauveur pendant que les méchants vous OUTRAGES dans votre sacrement et qu’ils brisent vos croix, faites la croître dans mon coeur et ne permettez pas que le démon l’arrache jamais ».

barre jaune

Le 6 août 1883 la bonne Mère regarda Anne-Marie Coste et aurait dit : « Mes neuvaines et mes médailles, mes neuvaines et mes médailles, mes neuvaines et mes médailles ».

bible

Deutéronome 30,18 : « Peuple ingrat, tu as abandonné le Dieu qui t’a donné la vie, tu as oublié le Seigneur qui t’as créé ».

Psaume 88, 30-33 : « Si mes fils abandonnent ma loi, s’ils ne marchent point dans la voie de mes préceptes, s’ils violent la justice de mes ordonnances et ne gardent point mes commandements, je visiterai, avec la verge, leurs iniquités et je punirai leurs péchés par des plaies diverses, mais je n’éloignerai jamais de ce peuple ma miséricorde, et je ne manquerai point aux promesses que je leur ai faites ».

Jérémie 2, 11-13 : « Ils m’ont abandonné, moi la source d’eau vive, pour se creuser des citernes lézardées, qui ne retiennent pas l’eau ».

Saint Paul, première épître à Timothée 4,1 : « l’esprit dit expressément, que dans les derniers temps, certains abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits trompeurs et à des enseignements inspirés des démons ».

Apocalypse 2,5 : « La ferveur première, tu l’as abandonnée. Souviens-toi, repends-toi, accomplis les oeuvres d’autrefois ».

barre jaune


Premier Secret pontifical inédit de Mélanie, écrit le 6 juillet 1851 «  le désordre sera complet sur la terre ; le monde s’abandonnera à ses passions impies. »

 » Un grand roi montera sur le trône et règnera pendant quelques années. La religion refleurira et s’étendra par toute la terre et la fertilité sera grande, le monde content de ne manquer de rien recommencera ses désordres, et abandonnera Dieu, se livrera à ses passions criminelles. ».

barre jaune

Le 2 janvier 2010, place Sainte Marie devenue la place ronde ( Montchat ).

PHOTO DE LA LUNE

LUNE DE MERE ABANDONNÉ

Nous vous annonçons la fabrication de milliers de Médailles sous le vocable de Mère Abandonnée disponible à Lyon.
Mail: brugerejerome@neuf.fr.

Ci joint le prototype de cette Médaille qui a la particularité de présenter des couronnes d’étoiles sur la tête de la très sainte Vierge et de l’enfant Jésus.

On retrouve cette couronne d’étoiles sur la tête de la Statue de la Très Sainte Vierge qui trône au-dessus de la Basilique de Fourvière.


Les couronnes d’étoiles se retrouvent sur un tableau connu au grand séminaire de Rome à savoir la Mater FIDUCIA ou Mère de la Confiance ou l’on trouve des couronnes d’étoiles offertes par le Pape Paul VI sur la tête de la Très Sainte Vierge ainsi que sur la tête de l’enfant Jésus.

barre jaune

MÉDAILLE DE LA MÈRE ABANDONNÉ

PHOTO DE LA MÉDAILLE

Sainte Hélène nous rappelle que la Croix est la voie de Notre Salut.

N’oublions pas Marie-Louise NERBOLLIER née à Lyon le 30 novembre 1859 qui eut des apparitions de la Très sainte Vierge Marie rue d’Égypte (Lyon 2°arrondissement) ou la Très Sainte Vierge lui demanda d’aller à la soupente 26 rue bonnet à la Croix Rousse, lieu principal des apparitions d’Anne-Marie COSTE.

Sa Mission fut la suite de celle confiée à Anne-Marie COSTE. La Très Sainte Vierge recommanda la frappe d’une Médaille avec l’invocation : Mère délaissée, Priez pour nous. La très Sainte Vierge confirma l’apparition de la Salette.

Elle mourut à Diémoz le 15 août 1908 en la Fête de l’Assomption de la Très Sainte Vierge.
Elle fut inhumée une première fois au cimetière de Loyasse sur la colline de Fourvière.
La concession trentenaire ayant expirée on exhuma son corps qui fut retrouvé intact.
Un procès-verbal fut établi en présence de témoins les 10 et 12 juillet 1939.

barre jaune

Son corps était intact et elle inclina la tête à droite puis à gauche. Elle fut ensevelie de nouveau au cimetière de Pouilly les fleurs.

A noter dans ses visions ces paroles de Notre Seigneur Jésus-Christ : « Je compte plus que jamais sur mes victimes pour le salut de la France et de l’Église, puis en lui montrant tous les massacres qui avaient lieu dans des pays lointains, au-delà des mers, Il ajouta : Vois mon enfant, que de victimes pour le salut de la France et le triomphe de l’Église.

 Fais au moins que leurs âmes soient sauvées, et que ce qu’elles endurent ne soit pas inutile mais serve au salut de la France et au triomphe de l’Église. Il me faut du reste des victimes qui aillent toujours en avant approfondissant mieux les désordres qu’elles ont à expier, et s’immolant encore avec un nouveau courage.

JeanneArc

barre jaune

Aussi mon enfant, je bénis en toi la souffrance. Il allait disparaître, quand soudain une voix mystérieuse et certainement surnaturelle se fit entendre comme dans un lointain espace et prononça distinctement ces paroles : Jeanne,Jeanne,Jeanne, je te confie la France,veille sur elle« .


Prions Sainte Jeanne d’Arc.
 Sainte Philomène, priez pour nous.

barre jaune


Source:http://brugerejerome.eklablog.com/medaille-de-la-mere-abandonnee-priez-pour-nous-a2272204


 

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :