Fête de Saint Antoine de Padoue…13 Juin *Voyez son vrai visage !!


vraivisagedestantoinedepadoue

Les grandes avancées de la science font parfois des miracles et peuvent aussi rendre hommage aux mystères de la foi. Le vrai visage de saint Antoine de Padoue a été révélé au grand public en 3D et en avant-première mondiale mardi le 10 juin 2014.

barre brune

La vie de  Saint Antoine de Padoue

Né de famille noble près de Lisbonne en 1195;
Mort à Padoue (Vénétie) le 13 juin 1231

De tous les thaumaturges de l’Église latine, il n’en est pas dont la clientèle soit aussi nombreuse. Il était chanoine régulier à Coïmbre (Portugal), quand y furent ramenés les martyrs franciscains du Maroc (1220). Voulant suivre leurs traces, il quitta son ordre et entra dans celui des frères mineurs. Il s’embarqua pour le Maroc, tomba malade, se rembarqua, fut jeté par la tempête sur les côtes de Sicile.

Saint-Antoine-46

Les frères de Messine partaient justement pour Assise où allait se tenir le chapitre général (1221). Antoine se joignit à eux. Le chapitre l’envoya résider à l’ermitage San Paolo, près de Forli (Émilie). Il y vécut un an dans une grotte, ne la quittant que pour aller au chœur et balayer la maison. Jusqu’au jour où, à Forli, lors d’une ordination, il dut remplacer au pied levé le prédicateur empêché.

Il le fit de telle sorte qu’on lui retira aussitôt son balai des mains et qu’on l’envoya prêcher. Il évangélisa toute l’Italie et nombre de villes françaises : Toulouse, Arles, Le Puy, Limoges, Brive et Montpellier.

 

barre brune

« C’est un des plus grands orateurs que le monde ait connus », dit un dictionnaire anglais. Les boutiques fermaient, la ville se vidait, dès qu’on signalait son arrivée. Il parlait sur une estrade, dans la campagne, devant vingt mille personnes et plus. Il était sans égal pour réconforter et consoler, pour commenter et faire aimer l’Évangile.

Il vitupérait les clercs et les pasteurs qui n’avaient d’autre souci que de mener bonne vie et de tondre leur troupeau. Les humbles l’adoraient parce qu’il promettait l’enfer aux riches paresseux qui vivaient de leur sueur.

Sa carrière oratoire dura neuf ans. Il ne s’était jamais reposé. Il mourut à trente-six ans, assis sur une chaise, en chantant une hymne liturgique. Grégoire IX, qui avait été de ses auditeurs, le canonisa moins d’un an après sa mort (30 mai 1232). Comme tout le monde, saint François de Sales l’invoquait pour retrouver les objets perdus.

(d’après Omer Engelbert : La Fleur des Saints, au 13 Juin)

barre brune

source: http://www.saint-antoine-de-padoue-marseille.com/biographie-saint-antoine.html

 

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :