La CROIX c’est notre Vie Éternelle*Article de Daniel Paradis écrit en 2014..


croix plantée CartierGaspe

Note Myriamir: Notre frère Daniel dit tout haut ce que plusieurs d’entre nous portons en notre coeur et personne ne veut nous entendre..On a oublié Notre JÉSUS ?? !!croix jesusMais n’oublions pas que le Québec sera éternellement uni à la Fille Aînée de l’Église (France)
(Grace)

Ce qui fait la Grandeur d’un Peuple,

d’une Nation, c’est sa mémoire.

 BARRE-SEPARATION-AUTOMNE

Georges Orwell écrivait : «À l’époque où sévit le mensonge, la tromperie universelle : dire la vérité devient un acte héroïque, révolutionnaire».

C’est la mémoire qui fait la Grandeur d’un Peuple, d’une Nation.

Le Québec possède  une devise  «Je Me Souviens».

 

La devise d’une entité, d’un peuple, d’un état n’émerge pas de nulle part. Elle reflète un mot d’ordre, une règle de vie, d’action. C’est un message que nous ont laissés nos grands-parents, nos aïeux, nos ancêtres. Posons-nous alors la question : Pourquoi nous ont-ils laissés cette affirmation, jusqu’en faire notre devise..? N’oublions pas que nos parents, nos ascendants, sont arrivés au Québec (*autrefois appelé Canada) très fiers dans le but de posséder la terre, de s’établir, de fonder des familles, de s’épanouir et de bâtir un pays. Alors pourquoi ont-ils tant voulus que nous n’oublions pas, que nous nous souvenions..?

 

Nos ancêtres, ces courageux et valeureux témoins de l’histoire du Québec, à qui nous devons notre existence, ne méritent-ils pas qu’on s’interroge et que l’on prenne quelques minutes pour tenter de comprendre leur message…?

De ce qui se passe au Québec avec la charte des valeurs, et l’euthanasie (loi 52) on peut se poser cette question: «Québec, Je Me Souviens de quoi?»croix jesus

 BARRE-SEPARATION-AUTOMNE

 

«Je Me Souviens». Cette devise qui date depuis 1883 : «La province de Québec a une devise dont elle est fière et qu’elle aime à graver au fronton de ses monuments et de ses palais. Cette devise n’a que trois mots : « Je me souviens » ; mais ces trois mots, dans leur simple laconisme, (manière de s’exprimer brièvement), valent le plus éloquent discours. Oui, nous nous souvenons. Nous nous souvenons du passé et de ses leçons, du passé et de ses malheurs, du passé et de ses gloires» (Thomas Chapais 24 juin 1895).

 

En 1919, l’historien Pierre-Georges Roy soulignait le caractère symbolique de la devise de trois mots : « qui dit si éloquemment en trois mots, le passé comme le présent et le futur de la seule province française de la Confédération ». Cette phrase sera citée ou paraphrasée de nombreuses fois par la suite.

En 1934 par l’Association of Ontario Land Surveyors, on peut lire :

 « M. Taché est également l’auteur de la belle devise poétique et patriotique qui accompagne les armoiries officielles de la province de Québec – Je me souviens -, mais que l’on peut sans doute paraphraser en lui attribuant le sens suivant : « nous n’oublions pas, et n’oublierons jamais, notre origine, nos traditions et notre mémoire de tout le passé».

Une devise qui synthétise dans trois mots l’histoire et les traditions de notre race mérite d’être reconnue  par notre génération.

BARRE-SEPARATION-AUTOMNE

  1. le Député, si vous ne voulez pas vous défendre, si vous ne voulez pas défendre le passé, il faudra bien un jour le faire, parce que le passé tel qu’il est en train d’être présenté dans des projets de lois et dans les médias, est un passé qui ne correspond pas à la réalité de ce que nos ancêtres ont vécu.

 

Lors de la pose de la première pierre de la façade, en 1884, le lieutenant-gouverneur Théodore Robitaille proposa cette réponse à ceux qui se demandaient si la population québécoise était attachée à ses institutions et à son autonomie : « Allez visiter les édifices publics qu’elle a construits dans sa capitale, et vous verrez qu’elle entend conserver ce self government qu’elle a conquis après un siècle de luttes et de combats ». Mais aujourd’hui qui veut se souvenir des traces de nos ancêtres, de ses racines.

 

En 1976, le Parti québécois, favorable à la souveraineté du Québec, était porté au pouvoir. Deux ans plus tard, la phrase «Je me souviens» était inscrite sur les plaques d’immatriculation de la Belle Province.

Depuis 1978, cette devise se promène à la grandeur du Québec et même ailleurs.

Mais on se souvient de quoi, quand le Parti Québécois bafoue nos racines, quand le Parti Québécois bafoue notre histoire, quand le Parti Québécois bafoue la mémoire de nos ancêtres..

On ne divise pas les racines du Québec car  «c’est la mémoire qui fait toute la profondeur de l’être humain»

croix de chemin objetdepassionSaintGermainKamouraska

BARRE-SEPARATION-AUTOMNE

Le Parti Québécois, c’est un parti qui nous dépouille de l’identité de nos ancêtres, des premiers arrivants en terre de la Nouvelle France.

Ne plus se souvenir de son identité, de l’identité de nos ancêtres c’est la pire catastrophe qu’une société puisse vivre, quand on agit en se dépouillant de ses racines chrétiennes.

Cette génération a « recours à la sagesse du langage humain, afin de vider de son sens, la croix du Christ». (1 Corinthiens I, 17). (Se départir de la Croix du Parlement et dans les institutions).

La sagesse humaine procure ce que révèle l’Évangile : «  Ils  pourront bien regarder de tous leurs yeux, mais ils ne verront pas; ils pourront bien écouter de toutes leurs oreilles, mais ils ne comprendront pas; sinon ils se convertiraient et recevraient le pardon. » (Marc 4, 12).

 arbre

Que fait un arbre, une génération qui se dépouille de ses racines?

Cela procure ce qui arrive toujours : «Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une génération qui pousse».

 

L’arbre tombe ainsi avec fracas et la terre en tremble

C’est pour cela qu’il faut écouter ce qui pousse sans faire de bruit et se détourner de la clameur d’une génération qui tombe car elle se détache de ses racines.

Notre héritage repose sur cette identité que nos ancêtres nous ont léguée car toute l’histoire de la Province de Québec en est imprégnée.

BARRE-SEPARATION-AUTOMNE

Les premiers arrivants sur cette terre nouvelle qui allait devenir la Province de Québec c’est levé avec la foi chrétienne et c’est cette même foi que sa gloire a brillé avec elle.

Ceux qui nous dirigent, agissent comme des insensés, des infidèles envers l’histoire de la Province de Québec, des infidèles envers ce que nos ancêtres nous ont légués dans nos institutions.

 

N’oubliez jamais qui vous êtes et quoi que vous fassiez. Nos ancêtres : c’est le même sang qui coule dans le cœur de notre génération.   Vous ne pourrez jamais tuer l’Esprit du Catholicisme car le Québec en est le berceau en Amérique du Nord, puisque : « notre  foi ne repose pas sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu» (1 Cor 2, 5), («la lumière brille dans les ténèbres,  et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée.» Jean 1, 5).

 croix de chemin-rpcq_bien_166792_121119

Oui, il n’y a qu’un seul moyen de connaître la vérité, 

c’est de laisser la foi nous guider.

 

Et voici ce que déclare le Seigneur :

«Je réclame Mes terres. Ce qui une fois dans l’histoire M’a été donné, est à Moi pour toujours. Je réclame donc Mes possessions canadiennes.

 Faites retour à Dieu.

Vos gouvernants accélèrent les attaques contre la chrétienté au Canada, Je vais les mener avec une Verge de fer et par les rigueurs de l’hiver et il leur sera impossible de mener à bien leur dessein car Tel est Mon Dessein.

Que Mon peuple se mette à genou et qu’il remette Mes Crucifixcroix jesus pour se rappeler de Ma Justice.

Oui, les rigueurs du pire hiver en plein été vous montreront la rigueur de Ma Justice lorsque Mes Droits divins sont bafoués au détriment de tous les petits qui sont les Miens.»

 BARRE-SEPARATION-AUTOMNE

Vivre, c’est choisir. Choisir entre le bien et le mal, entre la vie et la mort, entre le bonheur et le malheur. Nous sommes libres, non pour faire n’importe quoi, mais pour aimer.

La Croix est le produit de la Justice Divine « Si tu sors de cette route, si tu cours en dehors des balises, tu risques bien alors de te perdre. »

Quand on vit dans le mensonge, on ne sert que le mensonge.

Il faut se tourner vers la lumière car c’est de la Croix que jaillit la lumière.

 croix_illuminee_beaurivage

BARRE-SEPARATION-AUTOMNE

Nos ancêtres, par leur passage, ont voulu  que la présence du Crucifix «dure sous le soleil et la lune de génération en génération ! » C’est pour cela que nous retrouvons la Croix à la Grandeur du Québec : les familles, dans nos institutions, au Parlement.

«Je réclame Mes terres» :croix jesus

Le Québec n’appartient pas au Parti Québécois, encore moins à notre génération ayant sa saute d’humeur.

Le Québec est une «Terre Sainte» parce que le Christ y a marché et  il a proclamé son Évangile par les pas et par la voix de son Église.

Le Québec est une «Terre Sainte» parce que le Christ y a versé son sang par le sang de ses martyrs.

Alors «Québec», «qu’as-tu que tu n’aies  pas reçu de Dieu? Et ce que tu as reçu  de Dieu, pourquoi t’en glorifier comme si tu le tenais de toi-même»?

 BARRE-SEPARATION-AUTOMNE

C’est pourquoi la Province de Québec appartient à Dieu car il a laissé sa marque, son signe, son empreinte à travers toute cette chère Province et ce signe c’est la Croix.

«La croix,croix jesus voilà bien un symbole qui a perdu son sens pour plusieurs. Les uns la portent au cou comme une parure brillante entourée d’autres symboles et breloques. D’autres la posent sur la tombe comme objet de tristesse, d’autres encore l’abhorrent et voudraient effacer sa trace de l’histoire. Il y a aussi ceux qui accueillent la grâce d’en saisir quelque peu le sens et ainsi reconnaissent la gloire de la vie du crucifié sous ce manteau d’infamie.»

 

Il n’y a aucune ombre qui peut obscurcir la splendeur de la gloire de la croix. Une espérance c’est levée dans le cœur de ce monde, et cette espérance nous est parvenue par nos ancêtres. C’est notre héritage.

La Croixcroix jesus fait partie des «Vaillants Bâtisseurs» qui ont peiné, travaillé à construire cette merveilleuse Province où il fait bon vivre.

La Croixcroix jesus demeure toujours une certitude de la victoire de la vie sur la mort.

 BARRE-SEPARATION-AUTOMNE

  1. le Député, vous qui faites parti du Parti Québécois au pouvoir (en février 2014), si je vous ai écrit de la sorte c’est parce que, ce sont mes racines qui sont outragées devant un tel aveu de lâcheté et de trahison.

Nos chefs qui nous représentent, nos chefs qui sont prêts à trahir 400 ans d’histoire dans une démarche de lâcheté et de trahison.

Peut-on interpréter cet « assourdissant silence » comme autre chose que l’aveu d’une lâcheté ou d’une trahison?

Le nom que tu portes. L’implantation de la Croix croix jesus: dans tous les endroits  de la Province de Québec, familles, institutions, Parlement. La vie que tu as reçu et que tu peux donner, tout cela  a une origine et qui est arrivée jusqu’à nos jours grâce à des racines québécoises bien implanté dans la Province de Québec.

Une génération s’est levée et elle a pris le pouvoir afin d’anéantir plus de 400 ans d’histoire en déshonorant le nom que tu portes; une génération s’est levée et elle a pris le pouvoir en démolissant (la laïcité) la foi dont tes ancêtres se sont appuyés afin que le Québec parvienne à sa Grandeur; une génération s’est levée et elle a pris le pouvoir en bannissant  le respect et la dignité de la vie (loi 52). «  Tout être humain est précieux aux yeux de Dieu «  (Bernadette) La vie et la mort d’un être sur Terre ne peut appartenir qu’à Dieu Seul.

 CROIX-BIGORRE-B

Quand tu écris ton nom, regarde tes origines. Plutôt que de les balayer du revers de ta main. Souviens-toi, ce sont tes origines qui te l’on donné.

 

Oser s’affirmer chrétien croyant est difficile, et douter reste toujours d’actualité.

S’il y a des gens au Québec, s’il y a des institutions (des écoles, des hôpitaux ect…) et s’il y a des groupes sociaux, il faut revoir l’histoire. Rien n’est arrivé d’un simple coup de baguette.

Plus personne ne veut admettre qu’il faut hiérarchiser les valeurs. Plus personne ne veut admettre et ne veut dire à haute voix qu’il y a des choses plus importantes que les autres.

Il  y a des valeurs qui sont les valeurs du respect des personnes, les valeurs qui reposent sur leur dignité, leur foi, la vie.

 BARRE-SEPARATION-AUTOMNE

Être Québécois, c’est être fier de ses Racines, de son Histoire, du Patrimoine que nos ancêtres nous ont léguées.

 

On ne peut bâtir une société, un pays, sans la dimension spirituelle car c’est elle qui rejoint le cœur et qui démontre toute la profondeur de nos actions.

Pour nos ancêtres, le Québec a été et sera toujours pour eux, une terre de liberté, une demeure de nos «Vaillants Bâtisseurs».

L’héritage que nos ancêtres nous ont légué en est un «Vibrant Témoignage».

Si vous deviez  mourir demain : Es-ce que vous n’aimeriez pas changer ce qui marche de travers?

Si demain vous deviez  revoir vos ancêtres, vos racines, votre origine, quel langage pourriez-vous leur donner,  leur témoigner envers l’héritage qu’ils vous ont légué : votre  dignité humaine, leur foi vive, leur cœur, leurs épreuves?

Aujourd’hui ce qu’il y a de visible de la «Présence de vos ancêtres, c’est Vous». Ne saviez-vous pas  que vous deviez être «le Gardien»  de leur «Mémoire, de leur Héritage»?

BARRE-SEPARATION-AUTOMNE 

N’oubliez jamais que quand vous regardez le cœur de vos ancêtres cela implique la rencontre de deux personnes dans leur mystère. Seule la foi peut vous  faire entrer dans la Grandeur de ce  grand mystère.

 

Être vrai avec soi-même c’est être vrai avec toute son identité, et l’identité d’une personne englobe toute la richesse de ce qu’elle est.

L’identité d’une personne englobe aussi son élément spirituel. C’est pourquoi le Québec en est imprégné de la dimension chrétienne, car dès leur arrivée en terre de la Nouvelle France, nos ancêtres ont voulu imprégné leur nouvelle terre par leur identité spirituelle, leur identité propre : la Croix.

 

Fouillez dans l’histoire, dans votre mémoire. La croixcroix jesus fait partie de nos premiers arrivants, et la suite : les familles, les écoles, les hôpitaux, les institutions, le Parlement ect…, elle est la garante de la Foi en Dieu.

La Croix : le Québec a grandi avec elle.

croix plantée CartierGaspe

BARRE-SEPARATION-AUTOMNE

C’est la pierre d’angle dont le Québec a été construit. Lorsque l’on retire la pierre d’angle d’une construction, toute la masse s’effondre et l’édifice s’écroule comme un château de cartes. Ainsi en sera –t-il du Québec qui s’effondrera comme un château de cartes, puisque rejeter le Produit de la Justice (le Crucifix)croix jesus annonce que le monde s’écroule. Le Québec qui était une terre d’asile, de liberté, deviendra une terre de tourment.

 croix de chemin-rpcq_bien_166792_121119

“ Avez-vous cru que, sans Dieu,

vous pourriez vivre naturellement

et profiter de tous les biens de la Terre ? ”

«Vous mettez votre gloire dans ce qui va faire votre honte.

Vous ne tendez que vers les choses de la Terre.»

Vous oubliez que la Croix..

Est le rempart contre le Mal.

BARRE-SEPARATION-AUTOMNE

On ne déforme pas ce que Dieu a fait, on ne gaspille pas ce que Dieu a donné.

La Croixcroix jesus est une sentinelle qui veille sur nous, sur  la cité où elle est édifiée. La Croix est sous la Protection de Dieu. C’est pourquoi le Québec a vécu dans l’assurance de la tranquillité et de la paix

Il faut aller dans la Profondeur de l’héritage de nos ancêtres pour comprendre tout cela.

Au lieu d’amasser des fortunes et des biens matériels, employez-vous à faire de bonnes œuvres, secourez les malheureux, abritez les pauvres, nourrissez les affamés, soignez les malades, pleurez avec ceux qui pleurent.
La Nature devient de plus en plus furieuse devant les fautes commises contre Dieu. Vous allez dire que les éléments sont aveugles et se déchaînent n’importe où et sans raison apparente.
Il y a une raison à tout cela : pour Dieu tout effondrement mérite Réparation. Lorsque l’homme offense les Attributs de Dieu, tout peut s’écrouler d’un moment à l’autre : on ne se moque pas de Dieu impunément.

croix_illuminee_beaurivage

Nous allons vivre des moments terribles, très difficiles car il faut que nous soyons éprouvés,  jusqu’au plus profond de nos cœurs, de nos âmes et de nos corps dans la souffrance.

 BARRE-SEPARATION-AUTOMNE

Le Québec ne possèdera plus comme devise : «Je me souviens», mais par votre Parti, il possèdera une nouvelle devise : «Ni Dieu, ni Maître»  (La charte des valeurs et la loi 52 : l’euthanasie).

N’oubliez pas c’est par le pouvoir de la volonté que vous livrez la Province de Québec aux œuvres du malheur.

Voila le peuple insensé, qu’est devenu  la Province de Québec, par la tête de ses dirigeants.

 BARRE-SEPARATION-AUTOMNE


Daniel Paradis Lac-Bouchette Mardi 18 février 2014

Cette lettre avait été écrite Au Député Denis Trottier Comté Roberval (Québec Canada)


Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :