Témoignages des réfugiés abandonnés à Nauru* »Mieux vaut être tué d’une balle que mourir à petit feu »


désespoir réfugié

En atterrissant à Nauru, j’ai eu l’impression que l’avion allait heurter l’océan, la plupart des aéroports que j’emprunte étant plus étendus que ce minuscule territoire. Le paysage est inhospitalier : la majorité de l’île a été défigurée par des décennies d’exploitation du phosphate. Partout, la chaleur, la poussière et les chiens sauvages.

Je pensais que l’expérience acquise en me rendant dans presque toutes les zones de conflit de la planète depuis 15 ans m’en avait appris suffisamment sur la souffrance, l’injustice et le désespoir. Mais ce que j’ai vu et entendu à Nauru me poursuivra à jamais.

Il y a trois ans, l’Australie a décidé d’exiler à Nauru les réfugiés ayant tenté d’atteindre ses côtes par bateau. Depuis lors, des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants sont bloqués sur cette île isolée dans des conditions déplorables ; nombre d’entre eux, si ce n’est tous, souffrent de maladies physiques ou psychiques. Leur avenir est totalement incertain.

Les autorités australiennes et nauruanes savent pertinemment à quel point tout ce qui se passe ici est horrible et illégal, et font tout pour le cacher. Presque aucun journaliste ni observateur indépendant n’a pu se rendre à Nauru depuis l’arrivée des premiers réfugiés, il y a quatre ans.

Plus sinistre encore, toutes les personnes travaillant sur place pour l’État australien sont tenues au secret : en vertu du droit australien, les prestataires de services sont passibles de deux ans d’emprisonnement s’ils révèlent une quelconque information concernant la situation à Nauru. Dans le cadre de mon travail en faveur des droits humains, j’ai été amenée à aller dans de nombreux pays et régions « fermés« , notamment la Chine, l’Ouzbékistan, la Tchétchénie, le nord du Sri Lanka et Bahreïn, mais je n’ai jamais vu déployer des efforts aussi soutenus – et fructueux – pour masquer des violations aux yeux du monde.

réfugié-231348_pakistan-unrest-southwest-3

Sur l’île, on compte quelque 1 200 personnes qui ont subi l’oppression et d’autres terribles épreuves en Afghanistan, au Myanmar, en Irak, en Somalie, en Iran et dans bien d’autres endroits. Elles ont fui la guerre civile et des régimes abusifs et parcouru le monde dans des conditions atroces, avant de braver la haute mer dans des embarcations délabrées pour rejoindre un pays où, d’après ce qu’elles avaient entendu, elles pourraient jouir de la liberté, de la paix et de leurs droits.

L’Australie a anéanti leurs rêves. Au lieu de leur offrir une protection et un abri, comme l’imposent le droit international et les principes humanitaires les plus élémentaires, l’État a décidé de se servir d’eux pour dissuader d’autres arrivées par la mer, en les traitant de la pire des manières.

À Nauru, le désespoir est palpable. Bien qu’environ 70 % des personnes envoyées dans ce pays aient obtenu le statut de réfugié, elles n’ont nulle part où aller. L’Australie a déclaré qu’elle ne les accepterait jamais, sans pour autant leur proposer de solutions viables. Même les personnes qui ont reçu des documents de voyage nauruans ne peuvent pas partir. En effet, en lieu et place de la nationalité, il est indiqué « réfugié » et celles qui ont tenté d’obtenir un visa pour se rendre dans d’autres pays ont vite compris que ces papiers étaient inutilisables.

barrenoir

Au départ, les réfugiés devaient être envoyés à Nauru « pour six mois« , le temps que leur dossier soit traité. Trois ans plus tard, ils se sentent dupés et oubliés. Comme me l’a expliqué un homme :
« C’est pire que la prison pour plusieurs raisons : en prison, on sait au moins pourquoi on est là et pour combien de temps. Et on a la perspective de sortir un jour. »

Pendant de nombreux mois après leur arrivée, les réfugiés ont été maintenus dans un centre de détention. Installés sous des tentes moisies, dans des conditions carcérales, ils devaient patienter dans des files interminables pour accéder à la nourriture et aux toilettes, et il leur était interdit d’emporter des aliments pour leurs enfants. Les gardiens fouillaient régulièrement les tentes et confisquaient différents objets : aiguilles, rasoirs jetables et pinces à épiler, par exemple. La douche était limitée à deux minutes, après quoi les gardiens coupaient l’eau brutalement et obligeaient les personnes qui se lavaient à sortir, du shampoing plein les cheveux et le corps couvert de savon.

réfugié greece_refugees_stranded_at_the_mercy_of_european_leaders

Depuis lors, sur les 1 200 personnes qui vivaient dans le camps, environ 800 ont été relogées aux côtés de la population locale et leurs conditions de vie se sont quelque peu améliorées. Cependant, de nouvelles difficultés, plus graves encore, sont apparues. De nombreuses personnes, en particulier des femmes, m’ont dit être victimes quotidiennement d’humiliations, d’agressions sexuelles et de harcèlement, ainsi que d’attaques de la part de Nauruans.

Dalileh*, qui a fui l’Iran avec son mari et s’est retrouvée à Nauru à l’été 2013, m’a expliqué que, l’an dernier, elle avait été réveillée en pleine nuit par des voix provenant de l’extérieur. Elle était sortie, craignant qu’il s’agisse encore de voleurs venus dérober les vêtements et les chaussures laissés dehors.

« L’instant d’après, j’ai reçu un coup violent sur la tête et deux hommes sont partis en courant. Du sang me coulait sur le visage », a-t-elle déclaré.

Dalileh a été transportée en ambulance à l’hôpital, où on lui a fait huit points de suture, et la police a retrouvé plus tard la barre métallique qui avait servi à la frapper. Malgré cela, lorsque Dalileh et son mari ont voulu signaler l’agression, la police a refusé de prendre leur plainte en invoquant un argument incroyable : Dalileh s’était peut-être blessée toute seule.

Presque toutes les personnes que j’ai rencontrées à Nauru, même les enfants en bas âge, avaient des problèmes de santé souvent extrêmement graves – crises cardiaques, diabète à évolution rapide, grosseurs à la poitrine, infections diverses et fractures. Les réfugiés ont indiqué qu’ils étaient suivis par des médecins locaux et ceux engagés par l’État australien mais n’avaient pas reçu de soins dignes de ce nom. Il est inquiétant de savoir qu’ils n’ont pas accès à leur dossier médical, malgré des demandes réitérées, et qu’on leur donne de grandes quantités de comprimés qui, selon nombre d’entre eux, ne font qu’aggraver leur état de santé.

barrenoir

« Pour être transféré en Australie sur avis médical, il faut pratiquement être à l’article de la mort, a déclaré un homme. Sinon, ils soutiennent que ce n’est pas assez grave pour justifier un tel transfert. »

Un homme souffrant de multiples problèmes médicaux s’est exprimé en ces termes : « Je pensais avoir échappé à la mort. Mais je commence à me dire que mieux vaut être tué d’une balle que mourir à petit feu pendant trois ans. »

L’un des aspects les plus choquants de la situation à Nauru est la prévalence des traumatismes psychologiques, des pratiques d’automutilation et des tentatives de suicide. La moitié des personnes qui m’ont livré leur témoignage avaient déjà tenté de se suicider ou l’envisageaient.

Faraz*, qui enseignait les arts plastiques en Iran, est venu à Nauru avec sa femme et leur fils de 10 ans. Sa femme s’est sentie très déprimée dès leur arrivée et elle va beaucoup plus mal encore depuis un an, en particulier depuis que des Nauruans ont attaqué leur habitation par deux fois. Il y a deux mois, après être sorti fumer, il a trouvé sa femme inconsciente et des emballages de comprimés vides sur le lit. Les médecins ont réussi à la sauver mais, à l’hôpital et pendant les deux mois qu’elle a passés dans un service psychiatrique sur les camps, elle a tenté de mettre fin à ses jours à maintes reprises – en avalant des comprimés ou du shampoing, en se pendant avec des draps et en s’ouvrant les veines avec un couteau en plastique.

21réfugié« Lorsque je lui rendais visite, je devenais fou moi aussi. Je voyais des ecchymoses et des griffures sur ses bras : on lui donnait des aliments et des médicaments de force et on la traînait à la douche et aux toilettes, les mains liées », a déclaré Faraz.

« Quand j’ai soulevé la question auprès du médecin, il m’a répondu que ça faisait partie du traitement. Je n’en pouvais plus alors que je l’ai ramenée chez nous […]. Mon fils est tellement traumatisé qu’il ne sort plus ; il ne fait absolument plus rien. J’ai l’impression de voir ma famille disparaître sous mes yeux et le pire est que je ne peux rien y faire. »

barrenoir

Même des enfants ont essayé de mettre fin à leurs jours. Ali* m’a expliqué qu’il avait fui l’Afghanistan avec ses deux fils adolescents parce que sa famille était régulièrement menacée et attaquée par les Taliban. D’ailleurs, son beau-frère a été tué et sa femme est décédée peu après. Mais c’est aujourd’hui, à Nauru, qu’il est le plus inquiet pour ses enfants. Le cadet a déjà fait plusieurs tentatives de suicide.

« J’essaie de tout cacher dans cette petite pièce – comprimés, couteaux. Et je ne le laisse pas sortir de peur qu’il se fasse du mal », a déclaré Ali.

La torture est peut-être la chose la plus horrible et la plus traumatisante dont j’aie eu à traiter dans le cadre de mon travail en faveur des droits humains : il est très difficile de se remettre totalement de ces souffrances physiques associées à une perte de contrôle absolue. Cependant, à Nauru, j’ai compris qu’il y avait encore pire : des personnes plongées délibérément dans des abîmes de désespoir, qui s’infligent à elles-mêmes des souffrances comparables à la torture parce qu’elles ont l’impression que c’est le seul moyen d’être entendues.

Il ne peut y avoir ni justification ni pardon à l’égard d’un système qui crée une telle situation. Il est temps que l’Australie et Nauru mettent fin à ce cauchemar.

*Les noms de tous les réfugiés cités ont été modifiés pour protéger leur anonymat.

barrenoir

Note de la rédaction : L’Australie essuie régulièrement les foudres d’organisations de défense des droits de l’Homme pour sa politique très dure envers les demandeurs d’asile. Dans un rapport publié début août, Amnesty International et Human Rights Watch accusent l’Australie d’avoir délibérément choisi de fermer les yeux sur les abus commis contre les réfugiés relégués sur l’île de Nauru pour dissuader les demandeurs d’asile de tenter de rejoindre son territoire.
Sa marine repousse systématiquement les bateaux de clandestins, et même si leur demande d’asile est jugée légitime, Canberra ne les autorise pas à s’installer en Australie. Le gouvernement australien a rejeté en bloc les accusations des deux organisations. Selon les chiffres officiels au 30 juin, 442 demandeurs d’asile étaient détenus à Nauru, et 854 sur l’île de Manus.

Anna Neistat, Directrice des recherches à Amnesty International.


Cet article été publié en anglais dans The Huffington Post.
www.huffingtonpost.fr/anna-neistat/refugies-nauru-…
Source: https://gloria.tv/Retour%20du%20Christ

Note Myriamir: Ensemble, nos prières auront du poids sur le Coeur de Dieu, il ne faut pas douter de la puissance de nos prières…Ensemble nous leurs redonnerons espoirs…L’AMOUR GAGNE TOUJOURS !!

Passons par le Coeur Immaculé de Marie coeur gifen ce jour de l’Assomption et nous serons exaucés.


Publicités

*LA FÊTE DE L’ASSOMPTION* (15 Août) D’après les écrits de la mystique Luisa Piccarreta*


marie-1379532762-St.-Mary-Assumption

LA FÊTE DE L’ASSOMPTION DEVRAIT ÊTRE APPELÉE

 LA FÊTE DE LA DIVINE VOLONTÉ.

barbleubarre petite rose

Luisa : D’un ton tendre et touchant, mon doux Jésus me dit :

 

« Ma fille, le vrai nom de la Fête de l’Assomption devrait être « FÊTE DE LA DIVINE VOLONTÉ » C’est la volonté humaine qui ferma le Ciel, brisa les liens avec le Créateur,  ouvrit la porte à la misère et aux souffrances, et mit fin à la fête céleste dont la créature devait jouir.  Ma Maman Reine, en accomplissant sans cesse la Volonté de l’Éternel — on peut dire que sa vie n’était que Divine Volonté — ouvrit les Cieux et rétablit au Ciel les festivités avec les créatures.  À chaque acte qu’elle faisait dans la Volonté suprême, c’était fête au Ciel, des soleils se formaient pour orner cette fête, et des mélodies se créaient pour enchanter la Jérusalem Céleste.

 

La véritable cause de ces fêtes était l’éternelle Volonté opérant en ma céleste Maman.  Cette Volonté opérait en elle des prodiges qui étonnaient le Ciel et la terre, l’enchaînaient à l’Éternel avec des liens d’amour indissolubles, et ravissaient le Verbe dans le sein même de sa Mère.  Enchantés. Les anges répétaient : « D’où viennent une telle gloire, un tel honneur, une telle grandeur et tant de prodiges chez cette créature ?   C’est pourtant de l’exil qu’elle provint ! »  Stupéfiés et tremblants, ils reconnaissaient que c’était la Volonté de leur Créateur qui agissait en elle, et ils disaient : « Saint, saint, saint ! Honneur et gloire à la Volonté de notre souverain Seigneur !  Trois fois sainte est celle qui laisse cette Volonté suprême opérer en elle ! »

marie-the_assumption_of_the_virgin_[detail-_2]-huge

 barbleubarre petite rose

Par-dessus tout, c’est ma Volonté qui est célébrée en la fête de l’Assomption de ma très sainte Mère.  C’est ma Volonté qui a élevé ma Mère à une telle hauteur.  Tout ce qui aurait pu lui arriver n’aurait été rien sans les prodiges que ma Volonté opérait en elle.  C’est ma Volonté qui lui a conféré la fécondité divine et a fait d’elle la Mère du Verbe.  C’est ma Volonté qui L’a fait embrasser toutes les créatures, devenir la Mère de tous et aimer chacun d’un amour maternel divin.  C’est ma Volonté qui l’a faite Reine de toutes les créatures.

 

Quand ma Mère est arrivée au Ciel au jour de l’Assomption, ma Volonté fut grandement honorée et glorifiée pour l’ensemble de la Création et une GRANDE FÊTE, qui n’a cessé depuis, débuta dans le Ciel. Bien que le Ciel avait déjà été ouvert par Moi et que de nombreux saints s’y trouvaient déjà, c’est quand la Reine céleste ma bien-aimée Mère, arriva au Ciel que commença cette grande fête de ma Volonté.  Ma Mère fut la cause première de cette fête, elle en qui ma Volonté avait accompli tant de prodiges et qui l’avait si parfaitement observée pendant toute sa vie terrestre.

 

Oh ! Comme tout le Ciel louangea la Volonté éternelle quand parut au milieu de la cour céleste cette sublime Reine tout auréolée de la LUMIÈRE DU SOLEIL de la DIVINE VOLONTÉ !   On la vit toute parée de la puissance du suprême Fiat, puisqu’il n’y avait pas un seul battement de son coeur sur lequel ce Fiat n’était imprimé.  Étonnés, tous les êtres célestes la regardaient en disant : « Monte, monte encore plus haut !  Il est juste que celle qui a tant honoré le suprême Fiat par lequel nous nous trouvons nous-mêmes dans la Patrie céleste, ait le trône le plus élevé et qu’elle soit notre Reine ! » Le plus grand honneur qu’elle reçut ce jour-là fut que la Divine  Volonté était honorée par elle. »

 

TOME 18, le 15 août 1925


marie assomp42-160495_630x210

LA FÊTE DE L’ASSOMPTION EST LA PLUS BELLE, LA PLUS SUBLIME. C’EST LA FÊTE DE LA DIVINE VOLONTÉ OPÉRANT DANS LA REINE DU CIEL.

barbleu

LUISA : Alors que mon esprit nageait dans la mer de la Divine Volonté, je me suis arrêtée à l’acte par lequel ma Mère et Reine a été transportée au Ciel.  Combien de merveilles, combien de surprises ravissantes d’amour.  Et mon doux Jésus, comme s’Il sentait le besoin de parler de Sa Mère Céleste, tout joyeux, me dit : « Ma fille bien aimée, aujourd’hui c’est la fÊte de l’ASSOMPTION.  C’est la plus belle, la plus sublime, la fête la plus grande, par laquelle nous restons glorifiés, aimés et le plus honorés.  Le Ciel et la terre sont envahis d’une joie inhabituelle, jamais éprouvée auparavant.  Les Anges et les Saints, comme pénétrés de nouvelles joies et d’un bonheur différent, louent avec de nouveaux chants la Reine Souveraine qui, avec son autorité absolue, domine sur tout, dispensant de la joie à tous !

 barbleu

« Aujourd’hui, c’est la fÊte des fÊtes — l’unique, la nouvelle fête, qui n’a jamais été répétée.  Aujourd’hui, le jour de l’Assomption, la Divine Volonté qui opère dans la Reine et Dame Souveraine a été célébrée pour la première fois.  Que de merveilles ravissantes dans chacun de ses actes les plus simples, même dans sa respiration, ses mouvements.  On peut voir bien de nos vies divines passer dans ses actes comme autant de Rois qui, plus que des Soleils brillants, pénètrent —l’entourent et l’embellissent — la rendant si belle au point d’émerveiller les Régions Célestes. 

 

Crois-tu que ce n’est rien que chacune de ses respirations, de ses motions, chacune de ses activités et de ses peines aient été pénétrées de tant de nos vies divines ?  C’est exactement le grand prodige de ma Volonté opérant dans la créature;  former une vie divine chaque fois qu’Elle peut entrer dans la motion et les actes de la créature.  Alors, puisque mon Fiat possède la vertu de bilocation et celle de reproduire,  — faire encore et encore, sans cesser, tout ce que la créature réalise — donc la Grande Dame sent ces vies divines multipliées en elle, qui ne font rien d’autre que d’étendre les mers d’amour, de beauté, de pouvoir et de Sagesse infinie ! 

marie-Assumption_of_the_Virgin_(1612-17);_Peter_Paul_Rubens

Tu dois savoir que les vies divines qu’elle possède sont si grandes que, en entrant au Ciel, elles ont encombré toute la Région Céleste et, comme il était impossible de les contenir, elles ont rempli en outre toute la Création.  Par conséquent, il n’y a aucune place où ses mers d’amour et de pouvoir ne coulent pas, en même temps que Nos nombreuses Vies qu’elle possède en tant que Reine.

barre petite rose

Nous pouvons dire qu’elle Nous domine et que Nous la dominons.  En se revêtant de notre immensité, de notre pouvoir et de note amour, elle a imprégné tous nos Attributs de ses actes et bien de nos Vies divines qu’elle avait conquises !  Par conséquent, de partout et de chaque place, nous nous sentons aimés et glorifiés — à l’intérieur et à l’extérieur de nous-mêmes, de l’intérieur de toutes les choses créées, dans les lieux les plus cachés et éloignés — par cette Créature Céleste et par ces mêmes Vies divines que notre Fiat a formées en Elle. 

Oh !  Pouvoir de notre Volonté, tu es seul à être capable de réaliser de tels prodiges de nous faire recevoir l’amour et la gloire que nous méritons et désirons — au point de créer bien de nos Vies en celle qui Te laisse dominer.  Voilà pourquoi Elle peut donner Son Dieu à tous,  parce qu’Elle Le  possède.  Encore plus, quand Elle voit une créature disposée à recevoir notre Volonté, sans perdre une de nos Vies Divines, Elle a la vertu de reproduire, à partir de ces Vies Divines qu’elle possède, encore une autre de nos Vies Divines pour la donner à qui Elle veut.

barbleu

La Vierge Reine est un prodige continuel.  Ce qu’elle a fait sur la terre Elle le continue au Ciel ; parce que, quand la Volonté Divine opère,  à la fois dans la créature et en nous, ses actes ne se terminent jamais, et, tout en restant en Elle, ils peuvent combler tous.  Est-ce que le Soleil, peut-être, cesse de donner sa lumière aux générations humaines parce qu’il en a trop accordée ?  Pas du tout.  Même s’il en a beaucoup donnée, il est toujours riche en lumière et n’en perd aucune parcelle. 

Dès lors, la gloire de cette Reine est insurmontable parce qu’elle possède notre Volonté opérante, qui a la vertu de former dans la créature des actes éternels et infinis.  Elle nous aime toujours et sans cesse avec nos vies qu’Elle possède.  Elle nous aime avec notre propre amour.  Elle nous aime partout.  Son amour remplit le Ciel et la terre et court se placer dans notre sein Divin. 

Et nous l’aimons tellement que nous ne pouvons vivre sans l’aimer.  Alors que, en nous aimant, Elle aime tous, et incite tous à nous aimer.  Comment pourrions-nous résister et ne pas lui donner ce qu’Elle veut ?  C’est notre propre Volonté qui demande ce qu’Elle veut, nous attachant de Ses liens éternels si bien que nous ne pouvons rien lui refuser.  C’est la raison pour laquelle la FÊTE DE L’ASSOMPTION est la plus belle ;  elle est la fête de ma Volonté opérant dans la Grande Dame, la rendant si riche et belle que les Cieux ne peuvent la contenir.  Même les Anges restent muets, et ne peuvent décrire ce que ma Volonté accomplit dans la créature.

marie-coronation

Ma fille, Elle peut être appelée Reine de l’Amour, gagnante de l’amour, parce qu’Elle aime beaucoup, et par l’amour elle a séduit son Dieu.  Tu dois savoir que, en accomplissant sa volonté, l’homme a brisé les liens avec son Créateur et avec toutes les choses  créées.  Par le pouvoir de notre Fiat, qu’Elle possède, cette Reine Céleste a lié son Créateur aux créatures; lié tous les êtres ensemble … les a unis … les a ramenés à l’ordre et, avec son amour, a offert une nouvelle vie aux générations humaines. 

Son amour était si grand, au point de couvrir et de cacher, à l’intérieur de ses mers, les faiblesses, les malices, les péchés … les créatures elles-mêmesOh !  Si cette Vierge Sainte ne possédait pas un tel amour, il nous serait difficile de regarder la terre.  Seul son amour nous la fait regarder, mais nous voulons accorder notre Volonté pour qu’Elle règne au milieu des créatures parce qu’elle le veut ainsi.  Elle veut donner à ses enfants ce qu’Elle possède, et, par amour, Elle nous gagnera de même que ses enfants. »

F I A T

barbleubarre petite rose

TOME 36, le 15 AOÛT 1938


Grand Merci à Nicole pour m’avoir envoyé ces très beaux enseignements de JÉSUS à  Luisacoeur gif

Cénacle « VIVANT » de la Divine Volonté

Nicole Boulanger

Courriel : nb44@sympatico.ca


Le Cardinal Burke aux Catholiques : Défendez Notre Dame..En réponse au rituel satanique blasphématoire prévu le jour de la Fête de l’Assomption(Lundi 15 Août 2016)*Une Messe et un Rosaire de RÉPARATION*


cardinal burke

En réponse au rituel satanique blasphématoire prévu le jour de la Fête de l’Assomption, le Cardinal Raymond Burke appelle les fidèles à se joindre à lui pour offrir une Messe et un Rosaire de réparation au Sacré-Cœur de Jésus et au Cœur Immaculé de la Bienheureuse Vierge Marie pour cet outrage.

Publié le 12 août 2016 par SBrinkmann

Dans un e-mail adressé à l’Action Catholique pour la Foi et la Famille, le Cardinal Burke a envoyé une lettre ouverte aux fidèles concernant une messe noire qui doit avoir lieu dans le Centre Civique de la ville d’Oklahoma le lundi 15 août. La messe sera suivie d’un rituel satanique appelé « La Consomption de Marie », durant lequel des cendres, du soufre et du sang seront déversé sur la statue de Notre Dame. Des invocations sataniques, connues en tant qu’exorcisme « inversé », seront faites afin de « faire sortir le Saint-Esprit » de la Vierge.

barre-f13

marie Assomption_de_la_Vierge_Marie_par_Murillo

En réparation de ces blasphèmes horrifiant, Son Éminence, le Cardinal Raymond Burke, va célébrer la Sainte Messe et priera le Saint Rosaire le lundi, en l’honneur de l’Assomption de la Glorieuse et Bienheureuse Vierge Marie.
Dans une lettre à Thomas J. McKenna, fondateur et président de l’Action Catholique pour la Foi et la Famille,  association de Catholiques qui se battent pour défendre et faire respecter les valeurs Chrétiennes inspirées par les enseignements de l’Église Catholique Romaine, le Cardinal exprime son inquiétude sur ces événements :

barre-f13

Mes chers frères et sœurs en Christ,

Je suis outragé et très profondément attristé par la nouvelle qu’une messe noire sacrilège publique doit avoir lieu dans la ville d’Oklahoma le 15 août, jour de la Fête de l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie. J’ai également été informé qu’après l’horrible sacrilège de cette messe noire, un blasphème supplémentaire sera perpétré directement contre la Sainte Vierge Marie. Tout cela avec la sanction officielle des autorités légitimes.
Pour cette raison, ayons recours à l’intercession de la Sainte Vierge Marie, par la récitation du Saint Rosaire, pour prendre le Ciel d’assaut avec nos prières, en réparation de ces péchés et blasphèmes qui provoquent une nouvelle fois la juste colère de Dieu sur notre Nation bien-aimée.

sacred-Heart-199x300

C’est l’obligation fondamentale de tout Catholique fidèle de défendre l’honneur et la gloire de Dieu et l’honneur de la Mère de Dieu. En cette heure critique, nous ne devons pas faillir à cette obligation d’amour et de dévotion envers Notre Seigneur et Sa mère céleste.

Je demande et supplie chacun de vous de vous unir à moi ce jour-là pendant que  j’offrirai la Sainte Messe et prierai le Saint Rosaire en réparation au Sacré Cœur de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie.  Nous prierons aussi pour les pauvres âmes qui perpètrent ces blasphèmes.

ROSAIRE

Je vous exhorte à inviter les membres de votre famille, vos amis et autres Catholiques à s’unir à cet acte de réparation.

Votre dévoué au Sacré Cœur de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie,

Cardinal Raymond Léo Burke

Thomas McKenna demande à chacun de répondre à l’invitation du Cardinal en le rejoignant dans la prière le lundi, ainsi que le premier jour de chaque mois où plus d’un million de Catholiques ont promis de réciter le Rosaire dans le cadre de la campagne  « Opération Storm Heaven » (À l’assaut du Ciel).

Une neuvaine de Rosaire de 54 jours pour notre pays (France & les autres pays) va également commencer le LUNDI 15 août.

Souvenez-vous que la bataille que nous affrontons est une bataille spirituelle, ce qui veut dire que les seules armes efficaces dans cette guerre sont notre arsenal spirituel : le Rosaire, la Messe, la Parole de Dieu. Si nous nous engageons tous à les utiliser comme jamais auparavant, nos ennemis s’écrouleront à nos pieds et le Seigneur règnera de nouveau sur tous les pays.

barre-f13


*L’ASSOMPTION DE LA TRÈS SAINTE VIERGE MARIE*…15 AOÛT..SELON MARIE D’AGREDA


marie-Assumption-Of-The-Blessed-Virgin-Mary

ENTRÉE TRIOMPHANTE DE L’ÂME AUGUSTE DE LA TRÈS-SAINTE VIERGE DANS LE CIEL, ASSOMPTION DE SON CORPS. ET SON COURONNEMENT.

 barre-ETOILE-BLEU

A peine l’âme auguste, et qui n’a pas d’égale de la sainte Vierge, fut séparée du corps, Jésus-Christ la reçut à sa droite sur son trône royal, et l’immense procession des anges et des saints se dirigea vers le ciel. Le rédempteur, entra avec sa mère entourée de gloire, sans qu’il lui fût demandé compte dans un jugement particulier, des dons et des faveurs qui lui avaient été accordés, ni de rien autre chose, selon la promesse qui lui fut faite, lorsqu’elle fut exemptée du péché originel, comme élue pour reine, comme privilégiée, et n’ayant pas part à toutes les misères des enfants d’Adam.

Dès le premier instant de sa conception, elle fut une aurore claire et resplendissante, environnée des rayons du soleil divin, elle surpassa la clarté des plus ardents séraphins, ensuite elle fut élevée jusqu’à toucher la divinité dans l’union du Verbe avec la sainte humanité, il fut dès lors convenable et nécessaire, que pendant toute l’éternité elle fût sa compagne, et qu’il y eût la plus grande ressemblance possible entre le fils et la mère. Le divin rédempteur la présenta sous ce titre auguste devant le trône divin, et il dit:

Mon Père éternel, ma chère mère, votre fille bien-aimée, et l’épouse chérie de l’Esprit-Saint, vient recevoir la possession éternelle de la couronne, et de la gloire que nous lui avons préparée en récompense de ses mérites. C’est celle qui est née parmi les enfants d’Adam comme une rose entre les épines, sans tâche, pure et belle, digne d’être reçue dans nos mains; c’est notre élue, notre unique et singulière, à qui nous avons donné la grâce et la participation de nos perfections, au-dessus des règles ordinaires des autres créatures, en elle nous avons déposé le trésor de notre divinité; c’est celle qui a trouvé grâce à nos yeux et en qui nous avons pris nos complaisances.

 MARIE queen-of-heaven

Il est donc juste, que ma mère reçoive la récompense comme mère, et si pendant tout le cours de sa vie, elle a été semblable à moi au degré possible à une pure créature, elle doit encore aussi me ressembler dans la gloire et être sur le trône de notre majesté, afin que là où est la sainteté par essence, soit aussi celle qui en a reçu la plus grande participation.

 barre-ETOILE-BLEU

Le Père et le Saint-Esprit approuvèrent aussitôt ce décret du Verbe incarné, et l’âme très-sainte de Marie, fut élevée à la droite de son fils sur le trône royal de l’auguste Trinité. C’est la plus sublime excellence de notre grande reine, d’être placée sur le trône nième des personnes divines, et d’y avoir le rang et le titre de souveraine Impératrice, lorsque tous les autres habitants du ciel, sont les ministres et les serviteurs du roi Tout-Puissant.

 

Il n’est pas possible d’exprimer l’intensité de la nouvelle joie que reçurent dans ce jour solennel tous les bienheureux, ils entonnèrent de nouveaux cantiques de louanges au Très-Haut, pour la gloire incompréhensible de sa fille, mère et épouse, dans laquelle ils glorifiaient, l’œuvre de sa main toute-puissante; et quoique le Seigneur ne puisse pas recevoir une nouvelle gloire intérieure, puisqu’elle est infinie de toute éternité ; néanmoins les manifestations extérieures de ses complaisances, pour l’heureux accomplissement de ses décrets éternels furent plus grandes dans ce jour, car il sortit une voix du trône divin qui dit: Tous nos désirs et notre divine volonté se sont accomplis dans la gloire de notre bien-aimée, et tout s’est fait à l’entière satisfaction de notre complaisance.

 barre-ETOILE-BLEU

Le troisième jour dans lequel l’âme très-sainte de la Divine Mère Vierge jouissait de la gloire, le Seigneur- manifesta à toute la cour céleste, que c’était sa volonté que cette grande âme revînt au monde, et reprit son corps, afin d’être de nouveau élevée en corps et en âme au trône divin, sans attendre la résurrection générale des morts. Tous applaudirent au décret divin, le Rédempteur lui-même descendit du ciel avec l’âme glorieuse de sa mère à ses côtés, accompagné des saints et des esprits bienheureux; après être arrivés au sépulcre à la vue du temple virginal du Très-Haut.

 barre-ETOILE-BLEUmarie Solimena-assomption-Montargis

Le Seigneur parla ainsi aux saints: ma mère a été conçue sans aucune tâche de péché, afin que de sa très-pure substance virginale et immaculée, je me revêtisse de l’humanité avec laquelle je suis venu au monde, racheté déjà de l’esclavage auquel il était assujetti, ma chair est la chair de ma mère, elle a encore coopéré avec moi dans l’oeuvre de la Rédemption; ainsi je dois la ressusciter comme je me suis ressuscité, et que ce soit au même moment où je ressuscitai moi-même, car je veux la rendre en tout semblable à moi.

Tandis que tous les saints applaudissaient par des cantiques de louanges à ce nouveau bienfait, l’âme très-pure de la reine entra aussitôt, par le commandement de son divin fils, dans son corps très-pur, et le ressuscita en le prenant, elle lui communiqua les quatre qualités glorieuses, savoir; la clarté, l’impassibilité, l’agilité et la subtilité, qui correspondent toutes à la gloire de l’âme dont elles tirent leur origine. La sainte Vierge sortit avec ces qualités du sépulcre en corps et en âme, sans remuer la pierre, et ses habits et le linceul restèrent dans le tombeau.
Il est impossible ici de décrire la clarté, la splendeur et l’admirable beauté de sa gloire; il nous suffit de considérer que de même- que la divine mère donna à son très-saint fils la forme humaine dans son sein virginal, et la lui donna très-pure et sans tache pour racheter le monde; ainsi en retour de ce don, le Seigneur lui donna dans cette résurrection et nouvelle génération, une autre gloire et beauté semblable à la sienne;

 marie death-of-the-virgin-big

Et dans cette correspondance toute mystérieuse et divine chacun fit ce qui lui fut possible, car la Vierge mère engendra Jésus-Christ semblable à elle-même autant qu’il fut possible, et Jésus-Christ la ressuscita en lui communiquant sa gloire, autant qu’elle fut capable d’en recevoir dans sa sphère de pure créature. La magnifique procession partit du sépulcre avec une musique céleste, et s’avança à travers la région de l’air vers le ciel empyrée, au même moment ou le Christ ressuscita, le jour du dimanche qui suivit immédiatement la mort, après minuit; c’est pourquoi tous les apôtres ne purent connaître le miracle, excepté ceux qui étaient présents et veillaient auprès du saint sépulcre.

 barre-ETOILE-BLEU

Les saints et les anges entrèrent dans le ciel dans le même ordre qu’ils étaient venus de la terre; après eux venait le glorieux Rédempteur et à sa droite la reine mère avec une parure enrichie d’or et embellie de divers ornements: elle était si admirablement belle que tous les bienheureux en étaient dans l’admiration et l’étonnement, ils se tournaient pour l’admirer et la bénir avec une nouvelle joie et de nouveaux cantiques de louanges.

 

Alors on entendit ces éloges mystérieux que Salomon a écrits: sortez fils de Sion pour voir votre reine que louent les étoiles du matin et que bénissent les enfants du Très-Haut. Qu’elle est celle-ci qui s’élève du désert comme une colonne de fumée, formée de tous les parfums? Qu’elle est celle-ci qui parait comme l’aurore, plus belle que la lune, élue comme le soleil, et terrible comme une armée rangée en bataille? Qu’elle est celle-ci qui vient du désert, appuyée sur son bien-aimé, abondante en délices?

 

Qu’elle est celle-ci dans qui la Divinité même a trouvé plus de complaisances que dans tout le reste des créatures, et qu’il élève au-dessus de toutes, jusqu’au trône de sa lumière inaccessible et de sa Majesté.

 barre-ETOILE-BLEU

 

O merveille qu’on n’avait jamais vue dans les cieux! O prodige de la toute-puissance, qui la glorifie et l’exalte ainsi. couronnement marie cieux trinité

La très-sainte Vierge arriva dans cette gloire en corps et en âme au trône royal de la très-sainte Trinité, et les trois personnes divines la reçurent avec un embrassement éternellement indissoluble, elle fut comme absorbée entre les personnes divines et comme submergée dans cette mer infinie de l’abîme de la Divinité, et tous les saints remplis d’admiration et d’une nouvelle joie extraordinaire, entendirent ces paroles du Père éternel:

Notre fille Marie a été élue et choisie par notre éternelle volonté, comme unique et singulière parmi toutes les créatures, et elle est aussi la première pour nos délices, jamais elle n’a dégénéré de son titre de fille, qui lui a été donné dès l’éternité dans notre entendement divin; c’est pourquoi elle a droit sur notre royaume éternel, dont elle doit être reconnue et couronnée la légitime Souveraine et Reine.

 

Le Verbe incarné dit aussi; A ma mère véritable et naturelle, appartiennent toutes les créatures que j’ai créées et rachetées, et tout ce dont je suis roi, elle doit en être aussi la souveraine reine légitime. Et l’Esprit-Saint dit: par le titre de mon épouse unique et élue, auquel elle a correspondu avec une parfaite fidélité, la couronne de reine lui est due aussi pour toute l’éternité.

barre-ETOILE-BLEU

Après ces paroles, les trois personnes divines placèrent sur la tête auguste de la très-sainte Vierge, une couronne de gloire, d’une splendeur si belle, qu’il ne s’en était jamais vu auparavant, et qu’il ne s’en verra donner à l’avenir à une pure créature.

Dans le même instant, il sortit une ‘voix du trône, qui dit: Notre amie et élue entre toutes les créatures, notre royaume vous appartient, vous êtes souveraine, reine, maîtresse de tous les Séraphins et de tous les anges nos ministres, et de l’universalité de toutes nos créatures; veillez donc, commandez et régnez heureusement sur elles; dans notre suprême Consistoire nous vous donnons l’empire, la majesté et le domaine, parce que, quoique remplie de grâce au-dessus de toutes les créatures, vous vous êtes humiliée dans votre esprit, et vous vous êtes toujours mise au dernier rang; recevez maintenant le rang sublime qui vous est dû, et participez au souverain domaine que notre divinité possède sur tout ce que notre toute-puissance a créé.

De votre trône royal vous commanderez jusqu’au centre de la terre, et par le pouvoir que nous vous donnons, vous tiendrez l’enfer assujetti; tous vous craindront et vous obéiront jusque dans les cavernes infernales; vous régnerez sur la terre, et sur tous les éléments, nous mettons dans vos mains les vertus et les effets de toutes les causes naturelles, et leur conservation, afin que vous disposiez des influences du ciel et des fruits de la terre, de tout ce qui existe et existera; distribuez-le selon votre bon plaisir, et notre volonté sera toujours prompte à accomplir la vôtre.

barre-ETOILE-BLEU

marie couronne RCM54Glorious27-770x439_c

Vous êtes impératrice et reine de l’Église militante, sa protectrice, son avocate, sa mère et sa maîtresse. Vous serez l’amie, la patronne, la protectrice de tous les justes nos amis, vous les consolerez, les Fortifierez et les remplirez de biens, selon qu’ils s’en rendront dignes par leur dévotion.

 

Vous êtes la Dépositaire de toutes nos richesses divines, la Trésorière de nos biens. Nous laissons dans vos mains les secours et les faveurs de notre grâce, afin que vous les dispensiez; car nous ne voulons rien accorder au monde, qui ne passe par vos mains, et nous ne voulons rien refuser, de ce que vous accorderez.

 

La grâce sera répandue sur vos livres, pour tout ce que vous, voudrez et ordonnerez dans le ciel et sur la terre; les anges et les hommes vous obéiront en tout lieu, parce que tout ce qui est à nous vous appartient, de même que vous nous avez toujours appartenu , et vous régnerez avec nous pour l’éternité.

marie-4 assumption

Pour l’exécution de ce décret éternel le Tout-Puissant ordonna à tous les courtisans du ciel de lui prêter tous obéissance et hommage, en la reconnaissant pour leur reine, et tous promptement obéissants se reconnurent ses serviteurs et ses vassaux, et la vénérèrent de la même manière, avec le culte, la crainte filiale, et la respectueuse vénération avec laquelle ils adorent le Seigneur; ainsi ils donnèrent relativement les mêmes devoirs à la divine mère; et ce petit nombre de saints qui étaient au ciel en corps et en âme, se prosternèrent et vénérèrent leur Reine par des hommages corporels.

barre-ETOILE-BLEU

L’Impératrice des cieux fut ainsi glorifiée et couronnée au milieu de ces magnifiques démonstrations, qui furent une grande gloire pour elle et une nouvelle joie pour les bienheureux et un sujet de complaisance pour la très-sainte Trinité ; elle donna une nouvelle gloire à toute la céleste Jérusalem, principalement à saint Joseph, son chaste époux, à ses saints parents et tous ceux qui lui étaient unis; mais pardessus tout à ses mille anges gardiens.

 

Les saints virent dans son coeur très-pur, comme un petit -globe d’une splendeur et d’une beauté singulière qui leur causa et leur causera sans cesse une admiration et une joie spéciale; c’est la récompense et le témoignage de ce qu’elle avait gardé d’une manière digne dans son sein, le Verbe incarné sous les espèces sacramentelles et l’avait reçu dignement avec pureté et sainteté, sans aucune faute, ni une ombre même d’imperfection, mais avec une grande dévotion, amour et culte.

 

Pour les autres récompenses correspondantes à ses héroïques et singulières vertus, il est impossible d’en dire quelque chose qui puisse les faire connaître d’une manière convenable.

 marie assomp

barre-ETOILE-BLEU

Nous dirons seulement que cette résurrection eut lieu le quinze août, son corps très-pur, demeura pendant trente-six heures dans le sépulcre, comme celui de son très-saint fils.
Les apôtres et les disciples sans pouvoir essuyer leurs larmes, assistaient jour et nuit au sépulcre, en particulier saint Pierre et saint Jean, et remarquant que la musique céleste avait cessée et qu’ils ne l’entendaient plus, ils comprirent que la divine mère était ressuscitée et était transportée au ciel en corps et en âme, comme son divin fils, alors ils se rassemblèrent tous avec les disciples et les autres fidèles, ils ouvrirent le sépulcre et le trouvèrent vide: saint Pierre prit la tunique et le linceul et les vénéra, ce que firent aussi tous les autres, ils furent ainsi pleinement assurés de la résurrection et de l’assomption de la sainte Vierge au ciel; ils célébrèrent cette merveille avec des larmes de joie et de douleur, en chantant des psaumes, et des hymnes de louanges et de gloire au Seigneur et sa divine mère, mais suspendus entre l’étonnement et la tendresse, ils regardaient le sépulcre s’en pouvoir s’en éloigner, lorsqu’un ange du Seigneur descendit du ciel, et leur apparut en leur disant: hommes de Galilée, de quoi êtes-vous étonnés?

marie Assumption

barre-ETOILE-BLEU

Votre reine et la nôtre vit déjà en corps et en âme dans le ciel, où elle règne pour toujours avec le Christ; elle m’envoie afin que je vous confirme cette vérité et que je vous dise de sa part, qu’elle vous recommande de nouveau l’Église, la conversion des âmes, et la propagation de l’évangile de Jésus-Christ au ministère duquel elle veut que vous reveniez aussitôt, comme il vous a été ordonné, et elle prendra soin de vous du haut du ciel.

 

Les apôtres furent ranimés par cet avis, et dans leurs courses apostoliques, ils reconnurent ensuite très-souvent sa toute-puissante protection, en particulier à l’heure de leur martyre, car elle leur apparut à tous, les assista comme une mère miséricordieuse, et ensuite elle présenta leurs âmes au Seigneur, comme elle le fera aussi fidèlement pour tous ceux, qui la serviront avec une véritable ferveur dans la vie et l’invoqueront à la mort.

barre-ETOILE-BLEU


Source : http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Dagreda/chap48.html
La Cité mystique de Dieu- CHAPITRE XLVIII

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :