Cénacle de la Divine Volonté OCTOBRE 2016-Luisa Piccarreta (commenté par Nicole)*PARLE SEIGNEUR, ton enfant écoute*


marie-enceinte

ENFANTER L’INFINI

Si la Vierge nous est montrée  dans la splendeur de sa maternité, c’est là une image pour t’aider à comprendre que, par vocation, il te revient aussi d’enfanter l’Infini.

Cette divine fécondité, qui vient du St-Esprit, consiste à donner Jésus aux âmes, car Jésus est la vie des âmes. Jésus veut continuer à aimer les âmes à travers nous. 


 CÉNACLE VIVANT DE LA DIVINE VOLONTÉ

dv-2

Mission d’Amour sans frontières

Bonjour à toi !                             

Cette capsule du mois d’octobre est spéciale en ce sens qu’elle n’est pas un enseignement sur un thème en particulier mais un dialogue d’amour entre toi et le Seigneur.

C’est très touchant de réaliser à quel point le Seigneur désire vivre cet amour avec nous. Il désire non seulement qu’on s’unisse à lui d’une manière générale, mais il veut que cette union soit constante, intime, comme lorsqu’on vit toujours près de la personne que l’on aime.  On ne se parle pas constamment, mais on se regarde, on a l’un pour l’autre des attentions et des délicatesses produites par l’amour.  Et cette intimité, cette proximité de cœur, Jésus veut qu’on la vive avec lui,  c’est à peine croyable !   Imagine-toi, Jésus, le Verbe de Dieu, notre Créateur, nous demande une union intime avec lui …  c‘est inimaginable !  

 barrefrise-coeur


            

« LES ÂMES QUI VIVENT DANS MA VOLONTÉ

NE RECHERCHENT QUE DEUX CHOSES »:

 jésus petit

MA VOLONTÉ et MON AMOUR

Livre du Ciel, tome 11, le 15 mars 1912

 


octobre-2016

SEIGNEUR, parle-moi DE L’AMOUR

En toi j’ai mis tout mon Amour (Marc 1,7-11)

Si tu savais À quel point Je t’aime, tu te jetterais dans mes bras.  Tu vivrais  dans ma Volonté, abandonné et confiant en mon immense tendresse et surtout, même au milieu de tes occupations les plus absorbantes, tu ne pourrais M’oublier et c’est en Moi que tu accomplirais toutes choses.

octobre-2016

Dis-Moi plus souvent :

« Viens Jésus, pour que je réalise pleinement tout ce que tu attends de Moi dans ta Volonté.

« Viens Jésus, pour que j’aide les âmes comme tu le désires à réaliser ton plan d’amour sur elles.

 « Viens JÉsus, pour que je T’aime comme tu veux que je T’aime…  avec ton Amour » 

Il faut que tu penses À Moi davantage, que tu vives pour Moi davantage, que tu Me sois davantage disponible, que tu partages tout avec Moi davantage.

Je suis le Verbe silencieux, mais Je pénètre ton esprit de mes idées, et si tu es attentif, si tu es recueilli, ma clarté dissipe les ténèbres de ta pensée, qui peut alors traduire dans ton vocabulaire ce que Je veux te faire savoir.

 VIS DE MOI, nourris-toi de mes pensées. Nourris-toi de Ma Volonté.  Agis sans t’inquiéter de savoir où je te mène.  Tout en toi servira à la gloire de mon père et au bien des âmes si tu insères ta volonté dans la Mienne.

VIS AVEC MOI,  pourquoi oublies-tu ma Présence ?  Pourquoi ne croises-tu pas plus souvent mon regard ?  Demande-moi donc avis, conseil et tu verras le prix que j’attache à ce que tu me traites en ami intime.  Ne perd pas ton temps à m’oublier.

VIS POUR MOI sinon pour qui vivras-tu si ce n’est pour toi, c’est-à-dire pour du néant ?  Si tu savais ce dont tu te prives et ce dont tu prives l’Église quand tu ne vis pas pour moi, car aimer c’est d’abord cela : vivre pour l’être aimé.

C’est si simple d’aimer et pourtant combien rare sont les êtres humains qui connaissent ce secret … même parmi les consacrés.  Il n’y a d’amour vrai que là où il y a oubli de soi.  Trop souvent c’est soi que l’on aime à travers ceux que l’on croit aimer.

« Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres » (Jn 15, 12)

amour-paques_6b_120d

L’Amour se purifiera par le renoncement À soi. Il se développera dans la mesure où l’être humain pensera aux autres avant de penser à lui … où il vivra pour les autres avant de vivre pour lui … où humblement il partagera les soucis, les peines, les souffrances et même les joies des autres ; dans la mesure aussi où il aura conscience d’avoir besoin des autres et où il  acceptera de recevoir autant que de donner.

Parle des qualitÉs des autres, jamais de leurs dÉfauts.  Aime-les tous. Tends-leur intérieurement les bras.  Envoie-leur les ondes de bonheur, de santé et de sainteté. Tous seraient meilleurs, s’ils se sentaient plus aimés.

Le point important de ta mission c’est par le dedans, de contribuer à ce qu’il y ait un courant plus intense d’AMOUR qui passe à travers le monde.

 Aime-Moi. Laisse-toi envahir par la certitude d’Être aimÉ passionnÉment, tel que tu es, avec toutes tes limites et tes misères, pour devenir tel que Je te désire : braise lumineuse.   Alors tu penseras instinctivement à Moi et aux autres plus qu’à toi. Tu vivras en communion divine avec Moi et en communion universelle avec les autres.  Tu Me permettras alors de servir davantage de trait d’union entre mon Père des cieux et mes frères et soeurs de la terre.

 

AIME-MOI comme Je veux que tu M’aimes, avec mon amour,  et que cela se sente.  Aime-les tous comme Je veux que tu les aimes, avec mon Amour,  et que cela se sente.  Détache-toi de toi-même, décentre-toi de toi pour te centrer sur Moi et que cela se sente.


octobre-2016-1

RÉFLEXION

Les âmes qui disent parfois, avec un mélange d’amour et d’ignorance : Je voudrais que le Seigneur m’aime plus. »  Mais, est-ce possible?  Celui qui aime infiniment peut-Il aimer plus?  Si rien d’autre n’existait dans le monde hormis Dieu et toi, ô âme qui lit ces lignes, Il ne t’aimerait pas plus qu’Il ne le fait maintenant.  Si tu étais l’unique objet de Son amour, Il t’aimerait tout comme Il t’aime à présent.  Jésus nous aime infiniment plus que nous le désirons, plus que nous n’osons en rêver.  C’est un amour qui ne nous oublie pas un seul instant, qui protège continuellement, qui organise sans cesse minutieusement tous les événements de notre vie, des plus importants aux plus insignifiants.  Je n’exagère pas, Jésus lui-même l’a affirmé : « Pas un cheveu de votre tête ne se perdra » (Luc 21.18)

enfantmain de dieu

Je ne comprends pas combien Dieu m’aime ni à quel point l’amour qu’Il a pour moi peut être immense.   Ce n’est que lorsque je me sépare de Lui par le péché que ma vie cesse d’être le fruit de Son action.  Cependant, Dieu permet même mes fautes pour revenir ensuite me convertir et réparer le dommage causé par le péché. Si je me laissais toujours conduire par Sa douce main, ma vie serait Son action ; mon Âme un temple ; et moi, un saint(Extrait du livre : JÉSUS SEUL, de Mgr. Luis Martinez.  – MGR. MARTINEZ (1881-1956) a reçu la grâce de fécondité spirituelle et de l’incarnation mystique).

Gardons-nous en bonne santé spirituelle. Si on pouvait donc comprendre tout le poids qu’on jette sur les épaules des autres à chaque fois qu’on  critique pour rien … à chaque fois qu’on répand autour de nous notre mauvaise humeur … à chaque fois qu’on impose aux autres le récit répétitif de nos malheurs et de tout ce qui est négatif.   Tout ça a des effets néfastes sur notre bonne santé spirituelle. 

En voici la liste : 1) Notre vie devient plus lourde à supporter.  2) Notre  espérance diminue. 3) notre enthousiasme se détériore.  4) Le courant de lumière et d’amour est intercepté et devient un écran à la circulation de Dieu.
Chaque geste d’amour a une valeur d’ÉternitÉ.  Si tu vis Dieu … si tu Le respires … si tu reflètes sa Présence … si tu es libéré parce que tu cesses de te regarder et que tu Le regardes, Lui,  tu Le sentiras, et ce sera la plus belle révélation de Dieu.  N’empêche jamais cette petite voix intérieure de se faire entendre parce que c’est là  que Dieu te conduit à son intimité et t’enseigne le mieux Sa Volonté.

barrefrise-coeur


octobre-2016-2

LIVRE DU CIEL

« Seul l’amour transforme l’âme en Dieu et l’amène à ne faire qu’un avec lui ; seul l’amour peut triompher de toutes les imperfections humaines.  Cependant l’amour véritable n’existe que si sa vie et sa nourriture proviennent de ma Volonté. » (Livre du Ciel, Tome 11, le 28 août 1912.)

« Ma fille, je suis amour et j’ai fait les créatures tout d’amour.  Leurs nerfs, leurs os et leur chair sont tissés d’amour et, après les avoir tissés d’amour, j’ai fait couler du sang dans toutes leurs particules pour les remplir de vie d’amour.

  Ainsi, la créature n’est autre qu’un complexe d’amour qui ne peut se mouvoir que dans l’amour.  Il peut y avoir des variétés d’amour, mais c’est toujours dans l’amour qu’elle se meut.  Il peut y avoir l’amour divin, l’amour de soi, l’amour des créatures, l’amour du mal, mais toujours l’amour.

 

La créature ne peut faire autrement, parce que sa vie est amour, créée par l’Amour éternel.  Ainsi, elle est attirée vers l’amour par une force irrésistible.  Même dans le mal, dans le péché, il y a un amour qui pousse la créature à agir.

 

« Ah ! Ma fille, qu’elle n’est pas ma douleur de voir que, par un mauvais usage, la créature profane l’amour dont je l’ai pourvue ! Pour garder cet amour qui est sorti de moi et dont je l’ai comblée je reste auprès d’elle comme un pauvre mendiant et, quand elle bouge, respire travaille, parle ou marche, je mendie tout d’elle, je la supplie de tout me donner en lui disant : 

Ma fille, je ne te demande rien d’autre que ce que je t’ai donné ; c’est pour  ton propre bien, ne me vole pas ce qui est à moi.  La respiration est mienne, ne respire que pour moi ; le battement de cœur est mien, que ton cœur ne palpite que pour moi ; le mouvement est mien, ne bouge que pour moi, et ainsi de suite.  (Livre du Ciel, Tome 11, le 26 février 1912) 

barrefrise-coeur


SEIGNEUR, parle-moi de LA BONTÉ

rosecoeur

J’ai pour toi des bontÉs À chaque instant. Tu ne t’en aperçois que de temps en temps, mais mon affection pour toi est constante et tu serais émerveillé si tu pouvais voir tout ce que Je fais pour toi. même quand il y a une souffrance, tu n’as rien à craindre.  Je suis toujours là … et ma grâce te soutient pour la faire valoir au profit de tes frères.  Et puis,  il y a toutes les bénédictions dont je te comble au long du jour, les protections dont je t’entoure, les idées que Je fais germer dans ton esprit, les sentiments de BONTÉ que je t’inspire, la sympathie et la confiance que Je répands autour de toi et bien d’autres choses encore que tu ne soupçonnes pas.


enfant mort né console

SOIS TOUTE BONTÉ :

BontÉ qui s’exprime par la gentillesse, la disponibilité à rendre service, le souci du bonheur de l’autre.

BONTÉ qui donne et qui pardonne au point d’oublier les offenses comme si elles n’avaient jamais eu lieu.

BONTÉ qui réconforte, qui console, qui redonne courage et aide discrètement l’autre à se surpasser lui-même.

BONTÉ qui Me révèle, bien plus sûrement que les plus beaux sermons, et qui attire vers Moi bien plus efficacement que les plus éloquents discours.

 Mets de plus en plus de BONTÉ dans ton Âme pour qu’elle se reflète sur ton visage, dans tes yeux, dans ton sourire, à travers même le ton de ta voix et dans tout ton comportement.

Si les chrÉtiens Étaient bons les uns pour les autres, la face du monde serait changée.  C’est là une vérité élémentaire, mais si facilement oubliée !

Unis-toi À Moi pour Être Bon, accueillant, compréhensif, ouvert aux autres et Je ferai passer quelque chose de Moi dans les contacts que tu auras. 


octobre-2016-3

RÉFLEXION

Savais-tu que tu avais un  coffre au trésor au fond de toi et qu’il est rempli à craquer?  Il est rempli de Bonté avec un B majuscule imagine-toi donc! Le B majuscule ça veut dire de la Bonté divine.  C’est ça que t’as au fond de toi … la Bonté de Dieu.

Cette Bonté n’est pas juste une partie de toi, c’est toi  … c’est la fibre même avec laquelle Dieu t’a fait.  Tu as été tricoté avec de la Bonté toi, c’est ça le matériau que Dieu a utilisé pour te créer le coeur, tu es la Bonté, c’est ça que tu es. Et cette Bonté-là qui tisse ton être c’est quelque chose d’invisible qui est cachée à l’intérieur de toi et qui surgit un jour dans la vie quand le pardon est difficile à donner. Surprenant n’est-ce pas?

Exemple: une personne qui t’a fait mal et que tu voudrais que justice se fasse, mais, à ton insu,  il y a quelque chose de Bon qui remonte en toi  et qui vient changer la situation.  La personne qui t’a fait mal et que tu as toujours voulu corriger pour ne pas qu’elle  recommence, et bien tu vas  la corriger,  oui, mais d’une façon autrement plus profonde, plus efficace parce que tu entres alors dans une autre dimension, dans la plus vraie des justices, celle de la Bonté divine et de l’amour divin.  C’est ça qui se passe quand tu pardonnes à l’autre.  Tu le renvoies au plus intime de son être.  Le plus beau dans tout ça,  c’est que lui ne sait pas que la Bonté de Dieu l’habite et,  quand tu pardonnes,  tu lui ouvres les yeux et tu lui ouvres en même temps le cœur. 

Le vrai pouvoir efficace et qui change de quoi c’est d’être Bon dans la Divine Volonté,  à la manière de DieuÀ ce moment-là, j’expérimente la joie spirituelle je goûte à une qualité de joie qui annule l’offense et la peine qui m’a été faite.  Une qualité de joie tellement grande qui me fait oublier la douleur, oublier le mal qui m’a été fait. Je goûte alors à la joie du don.  C’est extraordinaire!

barrefrise-coeur


octobre-2016-4

Livre du CieL

“Ma fille, en se soustrayant à ma Divine Volonté, l’homme a donné la MORT AUX BONTÉS. Vois-tu donc combien de BONTÉS DIVINES l’homme fait mourir en lui-même en se retirant de ma Divine Volonté?  Maintenant, là où il y a eu la MORT DE LA BONTÉ, le SACRIFICE de la vie s’impose pour la faire RENAÎTRE.  C’est la raison pour laquelle j’ai voulu REDONNER LA BONTÉ aux créatures en  exigeant  le sacrifice de la vie.

« Comme pour ABRAHAM auquel j’ai demandé qu’il me sacrifie son seul fils, ce qu’il a fait en réalité.  Puis,  empêché par moi, il s’est arrêté.  Par ce sacrifice qui lui a coûté plus que sa propre vie, est née la nouvelle génération d’où est venu le Divin Libérateur et Rédempteur qui devait faire se lever la BONTÉ que la créature avait perdue.

Aussi, j’ai permis que JACOB subisse le sacrifice et la mort de son fils bien aimé, Joseph.  Bien que Joseph ne soit pas mort, c’était pour Jacob comme s’il était mort en réalité.  Dans ce sacrifice, c’était le NOUVEL APPEL qui s’élevait de nouveau … le Libérateur Céleste demandait à la BONTÉ perdue de renaître.

 

« Il en fut de même avec MA VENUE sur la terre: Je voulais mourir.  Par le sacrifice de ma mort, j’appelais la  résurrection de nombreuses vies et de la BONTÉ que la créature avait fait disparaître.

 adameve2

Jésus nous dit  que cette offense-là de nos premiers parents  est tellement grande que même  malgré le sacrifice de sa mort, toute LA BONTÉ n’est pas  rétablie dans la créature. POURQUOI?  Parce que la Divine Volonté ne règne pas encore sur la terre.

Et Jésus ajoute: « La BONTÉ souffre par intermittence; parfois, elle se lève, parfois elle meurt.  Voilà pourquoi Je reste dans la petite HOSTIE SACRAMENTELLE et je  demeure mystiquement  sur la terre au milieu des créatures pour faire REVIVRE toute la BONTÉ que l’homme a rejetée en se soustrayant à ma Divine Volonté. » (Livre du Ciel, Tome 28, le 22 février 1930)


SEIGNEUR, parle-moi de la FOI

marie-rose-et-vert

MARIE voudrait aider tant d’aveugles À recouvrer la vue de la FOI, Mais elle ne peut le faire que dans la mesure où se multiplient des âmes priantes, la suppliant d’intercéder pour l’humanité si souvent trébuchante.

Demande avec foi, avec force, avec même  une confiance insistance.  Si tu n’es pas exaucé sur l’heure de la manière dont tu le concevais, tu le seras un jour prochain de la manière dont tu l’aurais désiré si tu voyais les choses comme Je les vois.

Tu ne demande pas assez parce que tu n’as pas assez de FOI.

Tu n’as pas assez de foi pour croire que Je puis t’exaucer, que Je suis là aux aguets de tes désirs.  Tu n’as pas assez de foi pour demander avec persévérance … sans lâcher pied au premier obstacle, sans te lasser parce que pour éprouver cette foi et accroître ton mérite, Je semble garder le silence.

TU n’aS pas assez de foi pour te rendre compte de l’importance des grâces que tu as à obtenir pour toi et pour LES AUTRES, pour l’ÉGLISE et pour le monde.

Tu n’as pas assez de foi pour désirer avec intensité ce qui serait nécessaire à tant d’âmes d’aujourd’hui.

Dilate ton cœur aux dimensions du vaste monde.  Ne sais-tu pas que J’ai de quoi le remplir ?

Si on voulait bien faire attention, on percevrait ma Voix à travers les choses les plus humbles comme les plus grandes de la nature, à travers les êtres les plus différents, à travers les circonstances les plus quotidiennes.  C’est une question de FOI et cette foi, il faut Me la demander pour tes frères humains qui n’en ont jamais reçu le don ou qui l’ont perdu.

barrefrise-coeur


octobre-2016-5

RÉFLEXION

La foi nous enseigne que Dieu nous aime et qu’Il nous aime non comme un groupe, mais personnellement, individuellement. Encore plus, je peux être sûr que Son Cœur est tout à moi, car notre Seigneur ne peut aimer comme nous, à moitié; lorsqu’Il aime, Il aime de tout Son Cœur, infiniment.

Quel aveuglement du cœur!  Ne comprenez-vous pas les voies de Dieu?  Il vous aime plus que vous ne vous aimez vous-même.  Il vous aime plus que n’importe qui, Il se préoccupe sans cesse de votre bien.  S’il vous envoie cette croix c’est exactement ce dont vous avez besoin pour votre sanctification.  Si seulement nous comprenions ces vérités, comment pourrions-nous perdre la paix?  Comme notre vie serait calme! Quelle raison avons-nous d’être troublés?  Un enfant dans les bras d’une mère qui l’aime et le protège, pourquoi serait-il agité?  Par quelle inexplicable illusion sommes-nous inquiets, nous chrétiens, sachant avec la certitude de la Foi qu’un Dieu aimant nous porte dans ses bras et nous entoure de Sa divine tendresse?

Que telle ou telle chose nous arrive, cela ne fait aucune différence.   « Seigneur, l’instrument que tu utilises maintenant pour me sanctifier doit être bien précieux puisque Ton amour me l’envoie;  oui, je le reconnais, mais il me fait mal; permets-moi alors de pleurer et de me plaindre. »  Et Jésus nous permet de pleurer et de nous plaindre; mais ce qu’il ne veut pas, c’est que nous devenions troublés;  il veut que nous gardions la paix dans notre cœur. Lorsque je me sentirai abandonné, souffrant dans mon âme, je placerai ma main sur ma poitrine, et si je sens alors des Battements d’Amour, je dirai : Jésus tu es avec moi. (Extrait du livre « JÉSUS SEUL » de Mgr. Luis Martinez)


octobre-2016-4

LIVRE DU CIEL

LUISA : « Le Seigneur m’attira si fortement vers lui que j’ai senti que je quittais mon corps pour me joindre à lui dans la voûte des cieux.  Il me dit : LA FOI, C’EST DIEU.  Ces  mots émettaient une lumière si intense qu’il m’apparaît impossible de les expliquer; cependant je ferai de mon mieux.

« J’ai compris que la foi, c’est Dieu lui-même.  Comme la nourriture matérielle donne vie au corps pour qu’il ne meure pas, la FOI donne vie à l’âme.  SANS LA FOI, l’âme est morte.  La FOI VIVIFIE, sanctifie et spiritualise l’homme; elle l’aide à garder les yeux fixés sur l‘Être Suprême de sorte qu’il n’apprenne rien des choses d’ici-bas, si ce n’est à travers Dieu.  Oh! Le bonheur de l’âme qui vit dans la foi!  Son envol se fait toujours vers le ciel.  Elle se voit toujours en Dieu.  Les choses de la terre l’ennuient, elle les déteste et les piétine. 

 Quand une personne absorbe de la nourriture, son corps est non seulement sustenté (alimenté) mais la substance absorbée se transforme en son corps. Ainsi en est-il de l’âme qui vit dans la FOI.  En se nourrissant de Dieu, elle absorbe la substance de Dieu et, en conséquence, elle lui ressemble de plus en plus;  elle est transformée en Lui. (Livre du Ciel, Tome 2,  p. 2)

 Jésus à Luisa :LUISA PICCARRETA « Ma fille, je n’avais ni la foi ni l’espérance parce que j’étais Dieu : je n’avais que L’AMOUR.. LUISA DIT : « Seigneur, j’aimerais être comme toi, tout amour et rien d’autre. »  Alors Jésus poursuivit : « Cela est exactement mon but pour toiEn vivant dans ma Volonté, l’âme acquiert l’amour le plus parfait; elle réussit à m’aimer avec mon propre Amour; elle devient TOUT AMOUR; elle est en contact continuel avec moi.  En moi, avec moi et par moi, elle fait tout ce que je veux; elle ne désire rien d’autre que ma Volonté dans laquelle se trouve L’AMOUR TOTAL DE L’ÉTERNEL et où elle se trouve elle aussi.

 

« Ainsi, l’âme perd presque la FOI et l’ESPÉRANCE car, en vivant dans ma Volonté, elle n’a plus besoin de la FOI puisqu’elle est comme immergée en Dieu; elle n’a plus besoin de l’espérance puisqu’elle a déjà atteint la fin de cette vertu.  La possession de la Divine Volonté est pour l’âme le sceau de sa prédestination pour le Ciel et de la possession assurée de Dieu.  As-tu bien compris?  Médite bien sur cela ! » (Livre du Ciel, Tome 7, le 6 novembre 1906)

barrefrise-coeur


Christ---Gethsemane-1---Harry-Anderson

SEIGNEUR, parle-moi du MONDE 

J’ATTENDS LE MONDE.  J’attends qu’il vienne à Moi librement, non pas seulement physiquement, mais moralement.

J’ATTENDS QU’IL ACCEPTE de Me rejoindre, qu’il unisse sa détresse à celle que J’ai éprouvée en son nom à Gethsémani.

J’ATTENDS qu’il unisse les souffrances inséparables de sa condition humaine à celles que J’ai endurées en son nom pendant mon séjour terrestre et surtout pendant ma Passion.

J’ATTENDS qu’il unisse sa prière à la mienne, son amour à mon Amour.

J’ATTENDS le monde Qu’est ce qui l’empêche de venir à Moi et d’entendre ma voix qui doucement mais inlassablement l’appelle ? Ce qui l’empêche, c’est l’esprit SUPERFICIEL, le manque d’attention, l’absence de réflexion, le tourbillon de la vie,  des nouvelles, des relations.  C’est le manque d’amour et pourtant, le monde en a soif.  Il n’a que ce mot à la bouche mais trop souvent son amour n’est que SENSUALITÉ et ÉGOÏSME quand il ne vire pas à la haine.

J’ATTENDS le monde pour le guérir, pour le purifier et,  dans Ma Volonté, le faire revenir à la place et au but pour lequel il a été créé.

MAIS IL ME FAUT DES AIDES et c’est pourquoi J’ai besoin de VOUS tous.  Oui j’ai besoin d’âmes généreuses qui  M’aident à éponger les fautes en unissant leur vie de prière de travail et d’amour à la mienne.

Le monde actuel compte heureusement beaucoup d’âmes généreuses … beaucoup d’autres qui ne demanderaient pas mieux que de le devenir si elles étaient soutenues et encouragées.  Alors elles aideraient les autres à Me rencontrer, à Me reconnaître et à M’entendre.  Que l’on perde moins son temps en des réunions stériles  et que l’on vienne à Moi plus souvent.

La tÂche est immense, la moisson est cependant abondante … mais les ouvriers, les vrais ouvriers fidèles et avisés, qui mettent au premier plan leurs préoccupations à la recherche de MON RÈGNE D’AMOUR sont trop peu nombreux.  Que ta prière au Père, maître de la moisson, s’insère plus intensément dans la mienne… et tu verras le nombre des APÔTRES et en même temps éducateurs spirituels grandir et se multiplier.  Partout, j’inspire la même demande à des âmes généreuses dans les communautés et dans le monde. Sans doute, elles ne sont pas suffisantes en quantité celles qui comprennent et qui répondent, mais la qualité de leurs appels compense pour leur petit nombre.  L’essentiel, c’est qu’elles prient en Moi et s’unissent profondément à la prière que Je fais Moi-même en elles.

Jesus-apotre


J’AI GRAND BESOIN DE TOI !

Que de fois j’espère un mot de toi, un mouvement du cœur, une simple pensée volontaire !  Si tu savais à quel point j’en ai besoin pour toi, pour Moi, pour les autres !  Ne me déçois pas.

Si souvent, je me tiens à la porte de ton cœur, et je frappe … Si tu savais comme j’épie les mouvements intérieurs de ton âme !  Sans doute, je ne te demande pas d’être fixé constamment et consciemment sur Moi.  L’essentiel, c’est que l’orientation de ta volonté profonde, ce soit Moi ; mais il est nécessaire de ne pas te laisser trop manger l’esprit par la bagatelle aux dépens de Celui qui demeure en toi.  Demande-Moi la grâce de faire plus souvent et plus intensément attention à Moi, à ce que je peux avoir à te dire, à te demander, à te faire faire dans ma Divine Volonté.


octobre-2016-6

RÉFLEXION

C’est de toi qu’il s’agit, c’est  toi qui doit devenir quelque chose de tellement précieux, de tellement grand, de tellement beau qu’il apparaisse en effet que le Ciel est au-dedans de toi et qu’à travers ton visage, la Présence Infinie se révèle et se communique.

L’aventure que nous avons tous à courir, c’est de révéler Dieu, de Le faire entrer dans l’Histoire de notre monde, d’inscrire Sa Présence de Lumière et d’Amour dans tous les gestes de la vie. Souvent nous oublions qu’au-dedans de nous Dieu veut donner à tous nos gestes une valeur infinie, qu’au-dedans de nous, Dieu veut transparaître et se révéler  au visage de nos frères et soeurs. Dieu n’a pas d’autre moyen d’entrer dans notre Histoire que par nous-mêmes.

 

Dieu est toujours lÀ mais si nous ne sommes pas là, c’est comme s’Il était inexistant.  Le plus grand amour ne peut rien sur l’esprit qui se ferme, qui se refuse.

Ainsi Dieu ne peut rien sur un univers qui est suspendu à son Amour et qui est appelé à devenir lui-même une offrande d’amour.  Dieu peut échouer.  C’est pourquoi notre Dieu est un Dieu crucifié, crucifié par tous les refus d’amour qui réduisent sa Présence perpétuelle à l’impuissance.  Ainsi le monde est tout entier suspendu à cette divine fragilité.  L’Amour que n’importe qui peut écraser, peut refuser, peut crucifier.

Alors le monde n’est pas ce que nous pensons qu’il est.  Le monde nous avons à le porter à notre tour, à le transformer, à lui donner sa véritable signification.  Nous avons à le faire entrer dans ce circuit de lumière et d’amour, sans oublier que derrière tous les événements, il y a un Dieu qui sollicite notre collaboration. (Extrait de Ton Visage ma lumière de Maurice Zundel)

barrefrise-coeur


octobre-2016-nic

Livre du Ciel

Jésus à Luisa : « Tu dois m’attacher si fermement à ton intérieur, tout réordonné dans la Divine Volonté pour que cette Volonté descende du Ciel vers la terre afin d’y être connue et d’y régner comme elle règne au Ciel.  Ne te préoccupe de rien d’autre.  Celui qui doit faire la part majeure n’a pas besoin de faire la mineure ; la porte est ouverte aux autres pour qu’ils accomplissent la part mineure, de manière à ce que tout soit ACCOMPLI. 

Je sais ce qui est nécessaire, quels sont le TEMPS ET L’ENDROIT pour faire connaître mes grandes œuvres, parfois avec des prodiges extérieurs.  Quant à toi poursuis toujours ton envol dans ma Volonté, emplissant le Ciel et la terre, me charmant tellement que je ne puisse pas résister à accomplir le plus grand des miracles, celui du Règne de ma Volonté chez les créatures. (Livre du Ciel, Tome 16, le 20 août 1923)


octobre-2016-8

MOT DE LA FIN

CE QU’UN GESTE D’AMOUR PEUT FAIRE

Un jour, alors que j’étais en première année du secondaire, j’ai vu un gars de ma classe marcher pour retourner chez lui après l’école. Il s’appelait Maurice. Il semblait transporter tous ses livres. Je me suis dit : – Qui peut bien ramener tous ses livres chez lui, un vendredi ? Il doit être idiot !  Donc, je haussai les épaules et continuai mon chemin.

Tout en marchant, j’ai vu une bande de jeunes courir vers Maurice. Ils l’ont rejoint, lui ont fait tomber tous ses livres.  Ils lui ont fait perdre l’équilibre et il est tombé dans la boue, perdant ses lunettes. Ces dernières sont tombées à environ 3 mètres de lui. Maurice s’est relevé tranquillement et j’ai pu voir la terrible tristesse dans ses yeux. J’ai senti mon coeur se serrer et j’avais un noeud dans la gorge. J’ai donc couru le rejoindre. Il cherchait ses lunettes et j’ai vu une larme couler sur sa joue. J’ai ramassé ses lunettes et lui ai dit : – Ces gars-là sont vraiment des imbéciles de la pire espèce.  Ils devraient être punis pour ce qu’ils ont fait. Il m’a regardé et m’a dit : – Ah, merci ! Il avait un large sourire sur les lèvres. C’était un de ces sourires qui vous montrent de la gratitude sincère.

Je l’ai aidé à ramasser ses livres et je lui ai demandé où il habitait. Je me suis rendu compte qu’on habitait le même quartier. Il était vraiment gentil et je l’ai invité à venir jouer au foot avec mes amis le lendemain et il a accepté.

PLUSIEURS années plus tard, nous nous sommes tous retrouvés, élèves, enseignants et parents. Maurice avait préparé un petit discours mais il en était très nerveux. Je lui ai donné une tape d’encouragement dans le dos et lui ai dit : – Hé, le grand, tu vas être parfait !

Il m’a regardé et m’a lancé un de ces regards (vraiment sincère) et m’a dit : Merci !  Il a commencé son discours, s’est arrêté pour éclaircir la voix puis a lancé : – C’est un moment qui se prête bien pour remercier ceux qui vous ont aidé à passer au travers des moments difficiles : parents, professeurs etc. et plus particulièrement les amis. Je suis ici pour vous dire qu’être l’ami de quelqu’un, c’est lui donner le plus beau des cadeaux. Je vais vous raconter une histoire à ce sujet.

 J’ai regardé Maurice avec stupéfaction lorsqu’il raconta la première journée où on s’était connu. Il avait planifié de se suicider ce week-end là. Il raconta qu’il avait vidé son casier de ses livres pour éviter à sa mère d’avoir à le faire. Il m’a regardé droit dans les yeux et m’a souri : – Merci de m’avoir sauvé ! Mon ami m’a protégé et empêché de faire une énorme bêtise !

 J’ai aperçu ses parents en train de me regarder avec ce même sourire de gratitude que Maurice avait. C’est à ce moment que j’ai réalisé toute la tristesse qu’il avait ce jour où l’on s’était rencontré. Ce n’était pas seulement à cause des jeunes voyous.

ANGE GARDIEN

Ne sous-estimez jamais le pouvoir de vos actions. Avec un petit geste, vous pouvez changer l’existence de quelqu’un, pour le meilleur ou pour le pire. Les ami(e) s sont des anges qui nous remettent sur nos pieds lorsque nos ailes ont de la peine à se souvenir comment voler.


POUR LA PLUS GRANDE GLOIRE DE DIEU !

Note : Il est une seule chose que je peux donner à Dieu, une seule chose: je peux Lui donner de la Gloire.  C’est pour la gloire de Dieu que l’Univers a été créé ; c’est pour la gloire de Dieu que le Christ a vécu et que l’Église existe.  Je devrais vivre pour la Gloire de Dieu.  Aimer Dieu, c’est Lui rendre gloire.  La devise de Saint Ignace « Pour la plus grande Gloire de Dieu » est la formule suprême de l’AMOUR. Lorsque je rends gloire à Dieu, j’accomplis une œuvre divine.  Mon action a pour fin la même fin que l’action de Dieu.

J’entre dans les pensées et les désirs de Dieu. La GLOIRE DE DIEU est la seule chose nécessaire dont Jésus parlait à Marthe de Béthanie. (Extrait du livre JÉSUS SEUL de Mgr. Luis Martinez)

Jésus dit : Uniquement les actions faites pour la Gloire de Dieu acquièrent de la lumière et de la valeur. En ne travaillant pas pour la Gloire de Dieu, elle s’éloigne du but pour lequel elle a été créée, elle reste séparée de Dieu et abandonnée à elle-même. (Livre du Ciel, Tome 7, le 11 septembre 1906)

jésus marie mario d ignazio

F I A T

 CÉNACLE VIVANT DE LA DIVINE VOLONTÉ

 


colombe main
Juste un mot pour vous dire que ma santé va mieux grâce à vos prières et je vous en remercie sincèrement. 
Je voulais remercier le Seigneur d’une façon toute particulière pour ce cadeau et c’est par le moyen de la capsule que je le fais. C’est donc avec l’aide de l’Esprit Saint, de Luisa, de certains maîtres spirituels et d’auteurs de livres religieux, en l’occurrence le Père Gaston Courtois, que nous avons tous ensemble concocter cette capsule. Ce coup de coeur va vous amener dans un dialogue d’amour avec le Seigneur et peut-être un peu plus loin.
Imaginez-vous donc que j’ai eu OUÏ-DIRE que les TOMES 25, 26, 27, 28 ,29, 30, 31 seront à la portée de tous d’ici quelques semaines.  Le prix pour l’ensemble des 7 volumes sera de $68.00Je vous donnerai plus de détails d’ici peu. Nicole

Nicole Boulanger

Courriel: nb44@sympatico.ca


  Fichier Word :  no-15-parle-seigneur-ton-enfant-ecoute


 

Advertisements
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :