*SOUFFRANCE-CONDITION DE VIE*…par Le Père Gaston Courtois, fils de la Charité !!


jesus-accueille

LE SEIGNEUR parle à ton cœur

coeurgif0807267582coeurgif0807267582coeurgif0807267582

Si j’accepte de te couler dans ma souffrance, c’est pour te permettre de travailler efficacement à la conversion, à la purification, à la sanctification de beaucoup d’âmes unies à la tienne. 

J’AI BESOIN DE TOI et il est normal que dans cette phase méritoire de ta vie, qui n’est d’ailleurs qu’une phase éphémère, tu puisses communier à ma Passion rédemptrice.  Ce sont les heures les plus fécondes de ton existence.  Les années passent vite.  Ce qui restera de ta vie, c’est l’amour avec lequel tu auras offert et tu auras souffert.

Sur terre, rien de fécond sans la douleur humblement acceptée, patiemment supportée, en union avec Moi qui la souffre en vous, qui la ressent en vous, qui l’éprouve à travers vous.

mendiantmalade

SOUFFRE AVEC MA SOUFFRANCE

Je veux que ton amour soit plus fort que ta souffrance; ton amour pour Moi qui en ai besoin pour permettre à la mienne d’être efficace à ton amour pour les autres en faveur de qui tu déclenches par elle mon action salvatrice.

Si tu aimes passionnément, ta souffrance te semblera plus supportable et tu M’en diras merci.  Tu M’aides plus que tu ne le penses, mais plus tu mettras d’amour pour souffrir ce que Je te donne à souffrir, plus ce sera Moi qui souffrirai en toi.

passion-jesus

Ceux qui souffrent unis à Moi sont

les premiers missionnaires du monde.  

 Redis-Moi, avec toute l’ardeur dont tu te sens capable, ton désir de Me faire aimer.

Redis-Moi ton désir de ne vivre que pour Moi au service de tes frères.  Mes voies sont parfois déconcertantes, Je le sais, mais elles transcendent la logique humaine.  Être, quand Je le veux, diminué, laissé de côté, inutilisé ne signifie pas être inutile, bien au contraire. 

jesus-aime

fleur

Jamais Je n’opère autant que lorsque..

Mon enfant ne voit pas ce que Je fais par lui.

 


(Extrait du livre du Père Gaston Courtois, fils de la Charité :
Quand le Seigneur parle au cœur, carnet inédits)

 

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :