Lundi 24 octobre 2016-Profanation des Hosties Consacrées* Si nous faisions RÉPARATION,chacun à notre façon, par Amour pour Notre Jésus…JE VOUS EN PRIE ??


tabor2tabor1tabor4tabor3

L’église de la Transfiguration vandalisée

COMMUNIQUÉ – Lundi 24 octobre 2016, l’église de la Transfiguration sur le Mont Thabor en Galilée a été cambriolée par des inconnus.

jesus-visage-sangfleurrougefiori

Les voleurs ont détruit le tabernacle, profané les hosties sacrées, Présence du Christ, en les jetant à terre. Le ciboire a été dérobé après avoir été vidé des hosties sacrées.

 

Certaines statues de l’église ont également été vandalisées et le contenu du tronc des donations vidé.

hostie

Le Patriarcat latin de Jérusalem, s’unissant à toutes les Églises et à la Custodie de Terre Sainte, condamne cette profanation comme un crime odieux et un acte violant le caractère sacré des lieux saints. Nous demandons également à la police de mener une enquête, de se pencher sérieusement sur cette affaire et d’appréhender les coupables de ces actions honteuses.

 

Le Patriarcat latin de Jérusalem


Note Myriamir: Ma suggestion de Réparation: Puisque dans la prière du Notre Père nous demandons à Dieu de nous pardonner nos offenses, il m’est venue à l’idée que d’en prier un chapelet complet avec sur les gros grains…Un Je vous Salue Marie et finir par un Gloire soit  au Père…? Si Possible aussi informer notre curé afin qu’il y célèbre une messe de réparation ?


http://fr.lpj.org/2016/10/25/leglise-de-la-transfiguration-vandalisee/

 

L’Église se prononce*Instruction sur la sépulture des défunts et la conservation des cendres en cas d’incinération*Publication des normes sur la pratique tolérée de la crémation!!


incinerer

AFP 25 octobre 2016. Instruction Ad resurgendum cum Christo sur la sépulture des défunts et la conservation des cendres en cas d’incinération
BAREBRUNE6

1. Pour ressusciter avec le Christ, il faut mourir avec le Christ, il faut «quitter ce corps pour aller demeurer auprès du Seigneur» (2 Co 5, 8). Dans son Instruction Piam et constantem du 5 juillet 1963, le Saint-Office avait demandé de «maintenir fidèlement la coutume d’ensevelir les corps des fidèles», précisant toutefois que l’incinération n’est pas «contraire en soi à la religion chrétienne» et qu’on ne devait plus refuser les sacrements et les obsèques à ceux qui demandaient l’incinération, à condition qu’un tel choix ne soit pas motivé par «une négation des dogmes chrétiens, dans un esprit sectaire, ou par haine contre la religion catholique ou l’Église»

incineration-cremation-300x107
1. Ce changement de la discipline ecclésiastique a été ensuite inséré dans le Code de droit canonique (1983) et le Code des Canons des Églises orientales (1990).

Depuis lors, la pratique de l’incinération s’est sensiblement répandue dans de nombreuses nations, mais, dans le même temps, se sont aussi diffusées de nouvelles idées en contradiction avec la foi de l’Église. Après avoir dûment consulté la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, le Conseil pontifical pour les textes législatifs et de nombreuses Conférences épiscopales et Synodes des évêques des Églises orientales, la Congrégation pour la doctrine de la foi a jugé opportun de publier une nouvelle Instruction pour réaffirmer les raisons doctrinales et pastorales de la préférence pour l’inhumation des corps; elle voudrait aussi établir des normes portant sur la conservation des cendres en cas d’incinération.

resurrection-jesus
BAREBRUNE6

2. La résurrection de Jésus est la vérité suprême de la foi chrétienne, prêchée comme une partie essentielle du mystère pascal depuis les origines du christianisme: «Je vous ai donc transmis en premier lieu ce que j’avais moi-même reçu, à savoir que le Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures, qu’il a été mis au tombeau, qu’il est ressuscité le troisième jour selon les Écritures, et qu’il est apparu à Céphas, puis aux Douze» (1 Co 15, 3-4).

Par sa mort et sa résurrection, le Christ nous a libérés du péché et nous a ouvert l’accès à une nouvelle vie: «Le Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, afin que nous vivions nous aussi d’une vie nouvelle» (Rm 6, 4). En outre, le Christ ressuscité est le principe et la source de notre résurrection future: «Le Christ est ressuscité d’entre les morts, prémices de ceux qui se sont endormis. […] De même, en effet, que tous meurent en Adam, ainsi tous revivront dans le Christ» (1 Co 15, 20-22).
barre brun

S’il est vrai que le Christ nous ressuscitera «au dernier jour», il est vrai aussi que, d’une certaine façon, nous sommes déjà ressuscités avec Lui. En effet, par le baptême, nous sommes plongés dans la mort et la résurrection du Christ, et assimilés à lui sacramentellement: «Ensevelis avec lui lors du baptême, vous êtes aussi ressuscités avec lui, parce que vous avez cru en la force de Dieu qui l’a ressuscité des morts» (Col 2, 12).

Unis au Christ par le baptême, nous participons déjà réellement à la vie du Christ ressuscité (cf. Ep 2, 6).
eternite-ciel
barre rose vert1

Grâce au Christ, la mort chrétienne a un sens positif. Dans la liturgie, l’Église prie ainsi: «Pour tous ceux qui croient en toi, Seigneur, la vie n’est pas détruite, elle est transformée; et lorsque prend fin leur séjour sur la terre, ils ont déjà une demeure éternelle dans les cieux»

2. Par la mort, l’âme est séparée du corps, mais, dans la résurrection, Dieu rendra la vie incorruptible à notre corps transformé, en le réunissant à notre âme. Même de nos jours, l’Église est appelée à proclamer la foi en la résurrection: «La foi des chrétiens, c’est la résurrection des morts: y croire, c’est ressusciter»3.

3. Suivant la tradition chrétienne immémoriale, l’Église recommande avec insistance que les corps des défunts soient ensevelis dans un cimetière ou en un lieu sacré4.

barre herbe
En souvenir de la mort, de la sépulture et de la résurrection du Seigneur, mystère à la lumière duquel se manifeste le sens chrétien de la mort5, l’inhumation est d’abord et avant tout la forme la plus idoine pour exprimer la foi et l’espérance dans la résurrection du corporelle6.
Comme mère, l’Église accompagne le chrétien lors de son pèlerinage terrestre; dans le Christ, elle offre au Père le fils de sa grâce et remet sa dépouille mortelle à la terre, dans l’espérance qu’il ressuscitera dans la gloire7.

En ensevelissant les corps des fidèles, l’Église confirme la foi en la résurrection de la chair8 et veut mettre l’accent sur la grande dignité du corps humain, en tant que partie intégrante de la personne, dont le corps partage l’histoire9.

cimetiere
Elle ne peut donc tolérer des attitudes et des rites impliquant des conceptions erronées de la mort, considérée soit comme l’anéantissement définitif de la personne, soit comme un moment de sa fusion avec la Mère-nature ou avec l’univers, soit comme une étape dans le processus de réincarnation, ou encore comme la libération définitive de la “prison” du corps.

En outre, la sépulture dans les cimetières ou dans d’autres lieux sacrés répond de manière adéquate à la piété ainsi qu’au respect dus aux corps des fidèles défunts qui, par le baptême, sont devenus temple de l’Esprit Saint et qui ont été «comme les instruments et les vases dont l’Esprit s’est saintement servi pour opérer tant de bonnes œuvres»10.

barre brun
Tobie, le juste, est loué pour les mérites acquis devant Dieu en ensevelissant les morts11, un acte que l’Église considère comme une œuvre de miséricorde corporelle12.

Enfin, la sépulture des corps des fidèles défunts dans les cimetières ou autres lieux sacrés favorise le souvenir ainsi que la prière de la famille et de toute la communauté chrétienne pour les défunts, sans oublier la vénération des martyrs et des saints. Grâce à la sépulture des corps dans les cimetières, dans les églises ou les espaces réservés à cet usage, la tradition chrétienne a préservé la communion entre les vivants et les morts, et s’est opposée à la tendance à dissimuler ou à privatiser l’événement de la mort ainsi que la signification qu’il revêt pour les chrétiens.

enterrement

4. Là où des raisons de type hygiénique, économique ou social poussent à choisir l’incinération – choix qui ne doit pas être contraire à la volonté expresse ou raisonnablement présumée du fidèle défunt –, l’Église ne voit pas de raisons doctrinales pour prohiber cette pratique. En effet, l’incinération du cadavre ne touche pas à l’âme et n’empêche pas la toute-puissance divine de ressusciter le corps; elle ne contient donc pas, en soi, la négation objective de la doctrine chrétienne sur l’immortalité de l’âme et la résurrection des corps13.

L’Église continue d’accorder la préférence à l’inhumation des corps, car celle-ci témoigne d’une plus grande estime pour les défunts; toutefois, l’incinération n’est pas interdite, «à moins qu’elle n’ait été choisie pour des raisons contraires à la doctrine chrétienne»14. Lorsqu’il n’existe pas de motivations contraires à la doctrine chrétienne, l’Église accompagne, après la célébration des obsèques, le choix de l’incinération avec d’opportunes directives liturgiques et pastorales, en veillant surtout à éviter toute forme de scandale ou d’indifférentisme religieux.

messe

5. Si, pour des raisons légitimes, l’on opte pour l’incinération du cadavre, les cendres du défunt doivent être conservées normalement dans un lieu sacré, à savoir le cimetière ou, le cas échéant, une église ou un espace spécialement dédié à cet effet par l’autorité ecclésiastique compétente.

Dès l’origine, les chrétiens ont désiré que leurs défunts fissent l’objet de l’intercession et du souvenir de la communauté chrétienne. Leurs tombes sont devenues des lieux de prière, de mémoire et de réflexion. Les fidèles défunts font partie de l’Église qui croit en la communion «de ceux qui sont pèlerins sur la terre, des défunts qui achèvent leur purification, des bienheureux du ciel, tous ensemble formant une seule Église»15.
barre brun

La conservation des cendres dans un lieu sacré peut contribuer à réduire le risque de soustraire les défunts à la prière et au souvenir de leur famille et de la communauté chrétienne. De la sorte, on évite également d’éventuels oublis et manques de respect qui peuvent advenir surtout après la disparition de la première génération, ainsi que des pratiques inconvenantes ou superstitieuses.

6. Pour les motifs énumérés ci-dessus, la conservation des cendres dans l’habitation domestique n’est pas autorisée. C’est seulement en cas de circonstances graves et exceptionnelles liées à des conditions culturelles à caractère local que l’Ordinaire, en accord avec la Conférence épiscopale ou le Synode des évêques des Églises orientales, peut concéder l’autorisation de conserver des cendres dans l’habitation domestique.

Toutefois, les cendres ne peuvent être distribuées entre les différents cercles familiaux, et l’on veillera toujours à leur assurer des conditions respectueuses et adéquates de conservation.

7. Pour éviter tout malentendu de type panthéiste, naturaliste ou nihiliste, la dispersion des cendres dans l’air, sur terre, dans l’eau ou de toute autre manière, n’est pas permise; il en est de même de la conservation des cendres issues de l’incinération dans des souvenirs, des bijoux ou d’autres objets. En effet, les raisons hygiéniques, sociales ou économiques qui peuvent motiver le choix de l’incinération ne s’appliquent pas à ces procédés.

barre brun

8. Dans le cas où le défunt aurait, de manière notoire, requis l’incinération et la dispersion de ses cendres dans la nature pour des raisons contraires à la foi chrétienne, on doit lui refuser les obsèques, conformément aux dispositions du droit16.

Au cours de l’audience accordée le 18 mars 2016 au Cardinal Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, le Souverain Pontife François a approuvé la présente Instruction, décidée lors de la Session …


Publication des normes sur

la pratique tolérée de la crémation.


Message & Vidéo de l’Apparition (Anglais) de la Vierge Marie donné à Dory Tan, le 1er octobre 2016 à Marmora (Ontario-Canada)* Mon enfant, ne laisse pas l’ennemi prendre le dessus sur toi.*


moisdurosaire

En ce Premier Samedi, à la 10e Station,

Dory nous a communiqué ce qui suit :

rose

station-10


Aujourd’hui, Dory a avoué s’être sentie triste et déprimée pour une bonne partie de la semaine.  Elle a précisé que la cause n’en était pas la douleur ressentie à son épaule et dans son bras, ou que son mari n’était pas complètement revenu à la santé.  Elle se sentait triste face au nombre de gens qui ont besoin de prières à cause de leurs maladies et de leurs problèmes. 

Dory a demandé à Dieu dans la prière ce qu’elle pouvait faire de plus pour venir en aide à ces gens afin qu’ils  soient exaucés.  Elle se sentait comme si ses prières étaient inutiles et sans réponse. 

Elle était même tentée d’abandonner sa Mission tellement elle se sentait embarrassée d’accepter l’argent des gens aux Philippines, tout en espérant pouvoir subvenir aux besoins de cette Mission, par elle-même. 

3 ROSES

Dory nous a assurés qu’elle n’abandonnerait jamais la prière et que Jésus et Notre Sainte Mère savent qu’elle continuera de prier pour nous, et ce, jusqu’à la fin.

À son apparition, la Vierge a souri à Dory et lui a dit, ‘Mon enfant, ne laisse pas l’ennemi prendre le dessus sur toi.  Moi et Mon Fils Jésus demeurons toujours avec toi.  Ne permets pas à l’ennemi de t’approcher.  La moindre chose que tu fais, la Mission, tes prières et les conseils que tu donnes à tes frères et sœurs, Je veux que tu continues ce que tu fais et ne pas abandonner.’’ 

C’est la même chose pour chacun de nous.

dory-1-oct-2016-apparition

L’ennemi attend à chaque tournant, essayant d’arrêter tout ce que nous faisons.  Notre Sainte Mère désire que chacun de nous se tienne prêt et que nous demeurions fermes dans la foi parce que l’ennemi peut s’en prendre à n’importe quel d’entre nous, et à tout moment.

Durant son moment de tristesse, aujourd’hui, Dory s’est fait redire par la Vierge les paroles que l’Enfant-Jésus lui avait déjà adressées dans le passé: ‘Mon enfant, rappelle-toi les paroles de Mon Fils.  Tes prières sont importantes.  Il place tes prières dans Ses Saintes Mains.  Ne t’inquiète pas, il n’en tient qu’à tes frères et sœurs s’ils décident d’abandonner.  Toi, prie pour eux qu’ils ne baissent pas les bras. 

 croix-roseMon enfant, Moi, ta Mère et la Mère de tous, Je vous demande de continuer ce que vous faites.  À tous les gens qui te supportent dans ta Mission, c’est leur Mission également et ils seront récompensés pour l’aide qu’ils apportent.  Toutes les intentions que tu apportes dans tes prières pour eux sont inscrites dans Mes mains et celles de Mon Fils et seront doublées au Ciel.’’

Dory nous rappelle que nous ne sommes que de passage ici, sur la Terre, et que, malgré les maladies ou les problèmes, nous ne devons jamais demander à Notre Seigneur ou à la Sainte Vierge, pourquoi cela nous arrive.  Acceptons simplement en Leur offrant tout. 

notre-dame-du-rosaire

Dory s’est fait redire aujourd’hui que ses prières ne sont pas perdues mais qu’elles étaient placées dans les Mains Saintes de Notre Seigneur Jésus.
    Notre Sainte Mère a permis à Dory d’utiliser notre frère Joe du Ciel, comme exemple pour nous aujourd’hui.  ‘‘Eh !, n’abandonne pas.  Continue tout comme tu as fait pour moi.  Je veille sur vous tous et prie pour chacun de vous.  De grâce, Eh !, n’abandonne pas ce que tu fais.’’ 

Nous devons demeurer très courageux en ces temps et continuer ce que nous faisons de sorte qu’un jour, nous serons tous ensemble au Ciel. Beaucoup de signes surviennent dans le monde, à l’heure actuelle.  Le Seigneur nous a donné un signe durant notre réunion de prière, le 17 septembre dernier (2016).  Il nous a donné le signe de Sa Sainte Croix dans le ciel au-dessus de la maison où nous étions à prier.  Ce signe est donné pour tous.

croix-ciel-dory-tan-17-sept-2016

Dory s’occupera encore une fois de sa Mission aux Philippines et sera absente de Marmora, le Premier Samedi de novembre.  Elle retournera à Marmora le Premier Samedi de décembre 2016 et également le 8 décembreElle a promis de nous garder tous dans ses prières et nous demande de l’inclure également dans les nôtres.

rose


AppaDoryTan-ht2-19e

Fête du Très Saint Rosaire 2016 Le 7 octobre, en la Fête du Très Saint Rosaire, Dory a reçu ce message de la Vierge pour nous tous.  Notre Sainte Mère s’est exprimée ainsi : ‘‘Les choses les plus importantes à faire pour sauver votre âme sont : la Messe, la prière, l’amour les uns pour les autres et l’action. 

 fleur-petite-rose

Récitez le Rosaire du fond du cœur.  Le rosaire est votre protection contre l’ennemi.  La distraction se cache à tous les tournants et l’ennemi essaie très fort d’arrêter le bien que vous faites.  Je suis votre Mère et la Mère de tous. 

Si vous mettez en pratique ce que Je vous ai demandé, Je vous promets de vous amener à Mon Fils Jésus au Ciel.  Je vous aime tous, Mes enfants.’’


Dory finit en disant : « Que le Seigneur nous bénisse tous. »


http://www.marmoraon.ca/

Dory in Marmora Oct 1 2016


 

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 6 245 autres abonnés

  • ❤️ « Les Chérubins » par la chorale Gaudete…La Douceur du Ciel sans interférence..

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    octobre 2016
    L M M J V S D
    « Sep   Nov »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :