Des écrits de Maria Valtorta*Lorsque Marie parlait de la future vierge qui serait choisie pour porter le Christ*Marie, la créature la plus humble…Que c’est BEAU!!


marie-bebe-jesus

Oh ! que je voudrais que cette Lumière qui m’aime et qui me dit tant de choses, me dise où est l’heureuse Vierge qui enfantera le Fils de Dieu et le Messie de son Peuple !

Je marcherais pieds nus et je parcourrais la terre.
Ni froid, ni gel, ni poussière, ni canicule, ni fauves, ni faim ne m’arrêteraient pour la rejoindre et lui dire :
« Accorde à ta servante et à la servante des serviteurs du Christ de vivre sous ton toit. Je tournerai la meule et le pressoir, mets-moi comme esclave à la meule, comme bergère à ton troupeau, à laver les langes de ton Enfant, aux cuisines, aux fours… où tu veux, mais accueille-moi. Que je le voie !

Que j’entende sa voix ! Que j’en reçoive un regard ». Et, si elle ne veut pas de moi, mendiante, à sa porte, je vivrai d’aumônes et de railleries sans un toit, exposée au bivouac et aux grandes chaleurs, pour entendre la voix du Messie enfant et l’écho de ses éclats de rire.

Et puis, le voir passer… et peut-être un jour recevrai-je de Lui l’aumône d’un pain... Oh ! si la faim me torture l’estomac et si je me sens défaillir après un si long jeûne, je ne mangerai pas ce pain.

messie-jesus-enfant

Je le serrerai comme un sachet de perles contre mon cœur et je le baiserai pour sentir le parfum de la main du Christ et je n’aurai plus ni faim, ni froid, parce que ce contact me donnerait extase et chaleur, extase et nourriture… »   

« Tu devrais être la Mère du Christ, toi qui l’aimes à ce point !
C’est pour cela que tu veux rester vierge ? » 

« Oh ! non. Je suis misère et poussière.
Je n’ose lever le regard vers la Gloire.
C’est pour cela que, plus que le double Voile derrière lequel je sais qu’est l’invisible Présence de Yahvé, j’aime regarder au dedans de mon cœur.

Là est le Dieu terrible du Sinaï; ici, en moi, je vois notre Père, un Visage qui resplendit d’amour, qui me sourit et me bénit parce que je suis toute petite comme un oisillon que le vent soulève sans en sentir le poids, et faible comme la tige du muguet sauvage qui ne sait que fleurir et parfumer et n’oppose au vent que la douceur de sa force parfumée et pure. Dieu, mon vent d’amour !

marie-enfant

Non, je n’ai pas cette ambition, mais à celui qui naîtra de Dieu et d’une Vierge, au Saint du Très Saint ne peut plaire que ce que au Ciel il a choisi pour sa Mère, et ce qui sur la terre Lui parle du Père céleste : la Pureté.

Si la Loi méditait cela, si les rabbis qui l’ont amplifiée avec toutes les subtilités de leur enseignement, tournaient leurs esprits vers des horizons plus élevés et se plongeaient dans le surnaturel, laissant de côté l’humain et l’utile oubliant le But suprême de leurs recherches, ils devraient surtout orienter leur enseignement vers la Pureté pour que le Roi d’Israël la trouve à son arrivée.

Avec l’olivier du Pacifique, les palmes du Triomphateur, répandez des lys et des lys et des lys;..  

Que de Sang devra-t-il répandre pour nous racheter, le Sauveur ! Combien ! Des mille et mille blessures qu’Isaïe vit sur l’Homme des douleurs, voici que tombe, comme la rosée d’un vase poreux, une pluie de Sang.

fleur-_de lys

Qu’il ne tombe pas où il y a profanation et blasphèmes, ce Sang divin, mais dans les calices d’odorante pureté qui l’accueillent et le recueillent pour le répandre sur les malades d’esprit, sur les âmes lépreuses, sur tous ceux qui, pour Dieu, sont morts.

Donnez des lys, donnez des lys pour essuyer, avec la blanche robe des pures pétales, la sueur et les larmes du Christ ! Donnez des lys, donnez des lys, pour l’ardeur de sa fièvre de Martyr !

marie-pleure

 

Oh ! Où sera-t-il le Lys qui te portes ? Où, celui qui étanchera ta soif? Où sera-t-il celui qui se teindra de ton Sang et mourra de douleur te voyant mourir ? Où celui qui pleurera sur ton Corps exsangue ? Oh ! Christ ! Oh ! Christ ! Mon Soupir !… » Marie se tait fondue en pleurs, effondrée.


Extrait de L’Évangile tel qu’il m’a été révélé -Maria Valtorta

 

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :