Maria Valtorta (Mystique)*Le Moment De La CONCEPTION DE JÉSUS*


archange-gabriel

« Salut, Marie, pleine de Grâce, salut ! »
La voix est un doux accord comme de perles qui tombent sur un métal précieux.         

Marie tressaille et baisse les yeux.
Et elle tressaille davantage quand elle voit cette créature de lumière
agenouillée à un mètre environ de distance d’elle, les mains croisées sur la poitrine la regardant avec un infini respect.   

Marie se dresse debout et se serre contre le mur.
Elle devient pâle, puis rouge.
Son visage exprime étonnement, effarement.
Elle serre inconsciemment les mains sur son sein,en les cachant sous ses longues manches.
Elle se courbe presque pour cacher le plus possible son corps.
Une attitude de suave pudeur.

archange-gabriel1

« Non. Ne crains pas.
Le Seigneur est avec Toi !
Tu es bénie entre toutes les femmes. »

Mais Marie continue à craindre.
D’où est venu cet être extraordinaire ?
Est-ce un envoyé de Dieu ou du Trompeur ?      

« Ne crains pas, Marie ! »
répète l’Archange.
« Je suis Gabriel, l’Ange de Dieu.
 Le Seigneur m’a envoyé vers Toi.
Ne crains pas parce que tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
Et maintenant, tu vas concevoir dans ton sein et enfanteras un Fils et tu Lui donneras comme nom « Jésus ».

« Il sera grand, On l’appellera le Fils du Très- Haut (et il le sera en réalité) et le Seigneur Dieu Lui donnera le trône de David son père et il régnera éternellement sur la maison de Jacob et son Règne n’aura jamais de fin.

Comprends, ô sainte Vierge, aimée du Seigneur, sa Fille bénie, appelée à être la Mère de son Fils, quel Fils tu engendreras. »  

« Comment cela peut-il se faire si je ne connais point d’homme ?
Est-ce que le Seigneur Dieu n’accueille pas l’offrande de sa servante et ne me veut pas vierge par amour pour Lui ? « 

  annonciation-nativite_film2

« Non, ce ne sera pas par œuvre d’homme que tu seras Mère, ô Marie.
Tu es l’éternelle Vierge, la Sainte de Dieu.

L’Esprit Saint descendra sur Toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre.

Pour cela, on appellera Saint celui qui naîtra de toi, Saint et Fils de Dieu.

Tout est possible au Seigneur notre Dieu.
Élisabeth, stérile, a conçu dans sa vieillesse un fils qui sera le Prophète de ton Fils, celui qui Lui préparera le chemin.
Le Seigneur lui a enlevé son opprobre et son souvenir restera parmi les peuples uni à ton nom, comme le nom de sa créature à celui de ton Saint, et jusqu’à la fin des siècles les nations vous proclameront bienheureuses pour la grâce du Seigneur venue jusqu’à vous et jusqu’à toi spécialement, venue aux nations par ton intermédiaire.

Élisabeth en est à son sixième mois et le poids qu’elle porte fait monter en elle la joie et la fera monter davantage quand elle connaîtra ta propre joie.

Rien n’est impossible à Dieu, Marie, pleine de Grâce.

Que dois-je dire à mon Seigneur ?
Ne te laisse pas troubler par aucune pensée.
Le Seigneur veillera sur tes intérêts si tu te fies à Lui.
Le monde, le Ciel, l’Éternel attendent ta parole ! » 

marie-priant

Marie, croisant à son tour ses mains sur sa poitrine et se courbant en une profonde inclination dit :  
« Voici la servante du Seigneur. Qu’il me soit fait selon sa parole. »

L’Ange étincelle de joie. Il adore, parce que certainement il voit l’Esprit de Dieu s’abaisser sur la Vierge, toute courbée dans son consentement. Puis il disparaît, sans remuer la tenture qu’il laisse tirée sur le Mystère saint. 

barre rose-fuschia_flowers


Extrait de L’Évangile tel qu’il m’a été révélé -Maria Valtorta

 

Advertisements
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :