Extrait d’un Message de Maman Marie donné à Plantagenet-(Ontario-Canada) le 10 Juillet 2016…à La Fille du Oui à Jésus*L’Importance de notre PRÉNOM*


marie-jesus-coeur-ste-vierge-enfant

Maman Marie – page.1

Ô mes enfants, ne regardez pas votre prochain comme étant une arme contre vous, mais regardez votre prochain comme étant une aide pour vous-mêmes.

fleur mauve

 

 

 C’est votre prochain qui vous aide à vous améliorer,

C’est votre prochain qui vous aide à vous guérir,

C’est votre prochain qui vous rappelle que je suis votre Maman du Ciel,

C’est votre prochain qui vous aide à comprendre que Dieu vous aime,

C’est votre prochain qui vous aide à vous regarder tels que vous êtes.

Aimez votre prochain, car votre prochain vous aide à être ce que vous devez regarder.

fleur mauve

Maman Marie–pp. 3,4 et 5

Voyez-vous, mes petits enfants? Il est important de laisser toute la place à la vie, et la vie, c’est Dieu. Laisser toute la place à Dieu, Dieu rend les cœurs capables d’accepter les autres tels qu’ils sont. Dans votre famille, mes enfants, il est important que votre son soit agréable à l’oreille de ceux que vous aimez. Si vous leur parlez de ce qu’ils ne veulent pas entendre, que sera leur cœur? Leur cœur sera une pierre et cette pierre ne laissera passer aucune de vos paroles.

aider-prochain

Au contraire, on vous lancera des pierres, on vous accusera de parler de ce qu’eux n’aiment pas entendre, on vous refusera l’accès à leur demeure. Mais si votre son, mes enfants, n’est que douceur, si vos paroles respectent leur vie, leur vie extérieure, cela deviendra pour eux du respect. Ils ressentiront envers vous-même du respect pour ce que vous êtes : différents ou différentes d’eux, mes enfants, mais ils verront en vous votre propre sincérité envers ce que vous êtes. 

Vous serez les rayons du soleil qui frappent la lune et qui éclaire la nuit, leur nuit, et ils sauront que la vie en vous nourrit leur vie en eux.

aider-prochain-narayanan-krishman

Soyez comme votre Maman du Ciel. Lorsque j’étais sur la terre, mes enfants, je marchais parmi ceux qui ne croyaient pas en mon Fils. Je ne leur parlais pas de mon Fils pour les obliger à croire en lui, mais j’utilisais les dons de Dieu pour leur donner ce que moi, par les dons de Dieu, j’accomplissais.

Ceux qui avaient faim, je leur donnais à manger, ceux qui avaient froid, je leur donnais des couvertures que je fabriquais moi-même. Vous avez des talents, mes enfants, laissez parler vos talents. Vous avez un regard d’amour, laissez parler votre regard.

biscuit-coeur

Ô, mes enfants, c’est bon de faire des biscuits sous forme de cœur, et si vous voulez leur ajouter un ‘je t’aime’, hum, comme cela sera délicieux, surtout pour la personne qui ne veut pas entendre parler de Jésus. Est-ce qu’il y en a dans votre famille, mes enfants, qui ne veulent pas entendre parler de religion? (R : Oui.) Eh bien, mes enfants, qui est mon Fils? L’Amour.

Voyez-vous, mes enfants, qu’il est important de parler d’amour?

fleur mauve

Ayez un langage d’amour, ayez des gestes d’amour, un regard, des écoutes d’amour, et l’Esprit de Dieu planera sur votre famille et la famille grandira et la famille sera nourrie par la famille, car je suis la Maman de l’Église et mon Fils est la Tête de l’Église. Aimez vos enfants, vos petits-enfants comme je les aime. Vous avez entendu parler de simplicité? Soyez simples, mes enfants. Soyez fidèles envers le nom que vous portez. Votre nom doit être le symbole de la simplicité.

 

Petits enfants d’amour, savez-vous qu’on donne des noms selon le caractère que représente le nom? On dit qu’un nom est agité, qu’un autre nom est plutôt calme, qu’un autre nom est plutôt vif, qu’un autre nom est plutôt scientifique. Ma fille, il y a les noms qui sont douceur, calme. Eh bien, mes enfants, chaque nom porte des syllabes et chaque nom est d’une telle profondeur! Il y a la profondeur de l’amour et dans la profondeur de l’amour, il y a la gratuité; dans la profondeur de l’amour, il y a le partage; dans la profondeur de l’amour, il y a le miel; dans la profondeur de l’amour, il y a la pureté; dans la profondeur de l’amour, il y a la lumière qui éclaire, oui, la clarté.

soleil

Pensez, mes enfants, que chaque prénom contient chaque prénom. On dit que chaque prénom signifie ‘lune dans son zénith’. Mes enfants d’amour, lorsque la lune est pleine, lorsque la lune est haute, lorsque la lune donne toute sa puissance, est-ce que cela n’est que pour un prénom? Chaque prénom devient une nourriture pour chaque prénom. Chaque prénom est un appel à l’amour, car un prénom, c’est prononcer ce qui doit être pour quelqu’un de l’amour.

jesus-en-croix-et-le-pere

Voyez-vous, mes enfants, ce que votre prénom est devant le regard de Dieu? Il est si important qu’il a pris tous vos prénoms pour en faire un seul : l’amour. Et Dieu le Père a reçu l’amour, car à l’instant où le Fils de Dieu est mort sur la Croix, mon Fils adorable, tous les noms que Dieu le Père connaissait sont devenus un seul nom : l’amour.

Il a fait pleuvoir sur vous son amour.

Aujourd’hui, petits enfants d’amour, sachez que lorsque vous prononcez votre prénom et que vous prononcez le prénom d’un seul de vos enfants, de vos amis, de votre voisin, vous prononcez le nom de l’Amour et vous recevez tout ce que ce prénom contient. Et n’oubliez pas que mon nom aussi y est! Vous êtes importants, mes enfants, beaucoup plus que vous pouvez imaginer. Est-ce que vous pouvez compter le nombre de fois que vous avez entendu prononcer votre propre nom? Eh bien, mes enfants, vous ne le pouvez pas, mais Dieu le peut.

fleur mauve

 

Votre prénom est important aux yeux de Dieu. Ce n’est pas que votre nom de famille ne l’est pas, mais votre prénom est prononcé depuis que vous êtes tout petit bébé et je le dis parce que, mes enfants, dès le sein maternel, déjà on choisissait votre prénom et non pas le nom de votre famille, mais votre prénom. Cela faisait de vous une seule famille. C’est si important de comprendre que vous êtes dans la famille de Dieu. Que vous soyez Polonais, que vous soyez Libanais, que vous soyez Italien, votre prénom n’a pas de race, n’a pas de religion. Vous êtes la famille de Dieu.

aide-prochain-rci-soleiman-mellali-famille

Pour votre nom de famille, mes enfants, cela fait de vous un être qui a besoin de comprendre qu’il n’est autonome que s’il a un prénom. C’est lorsque vous vieillissez que vous utilisez souvent votre nom de famille et cela vous rend différents des autres. Ô, mes enfants, vous avez à apprendre que votre nom de famille ne forme qu’une Église, vous avez à apprendre que votre nom de famille ne forme qu’une unité. Votre nom de famille, mes enfants, est aussi important, mais il est essentiel que vous puissiez aimer votre prénom avant de comprendre que le nom que vous avez reçu et qui forme une famille parmi des familles doit faire de vous des enfants n’ayant qu’un seul esprit : l’Esprit de Dieu, une force.

soleil-rayon


Ce message n’est pas encore sur leur site: http://lafilleduouiajesus.org/index.html

fille-oui-a-jesus

La Fille du Oui à Jésus

 

Publicités

Extrait Biographie & Vidéo (6 min) Du Saint Frère André de Montréal..décédé le 6 janvier 1937..Sa fête liturgique est le 7 Janvier.*Ses stations de prière à genoux sont longues, fréquentes et intenses*


frere-andre-de-montreal-jeune

BESSETTE, ALFRED, dit frère André, frère convers de la Congrégation de Sainte-Croix et figure charismatique, né le 9 août 1845 dans la paroisse de Saint-Grégoire (Mont-Saint-Grégoire, Québec), fils d’Isaac Bessette et de Clothilde Foisy ; décédé le 6 janvier 1937 à l’hôpital Notre-Dame-de-l’Espérance de ville Saint-Laurent (Montréal). Sa fête liturgique est le 7 Janvier.

Alfred Bessette est le neuvième enfant d’une famille de 13 (dont 4 morts en bas âge). Il est si frêle à sa naissance que le curé le baptise, le lendemain, « sous condition ». À l’automne de 1849, Isaac Bessette vend sa propriété de Saint-Grégoire et achète une terre à neuf milles de là, au sud-est, à Farnham, près de la rivière Yamaska.

barre oiseau

Le père de famille, pauvre, exerce divers métiers : menuisier, charpentier, tonnelier et charron. Le 20 février 1855, un arbre qu’il abat lui tombe sur la poitrine et le tue. Désormais seule avec ses enfants, Clothilde assure leur éducation chrétienne et leur transmet la dévotion traditionnelle à la sainte Famille de Jésus, Marie et Joseph. Restée sous le choc de la mort de son mari, elle dépérit et meurt de tuberculose le 20 novembre 1857.

saint-frere-andre2

Alfred a 12 ans. Il est recueilli par sa tante maternelle Marie-Rosalie et son mari Timothée Nadeau, qui résident à Saint-Césaire. Il suit des leçons de catéchisme, puis reçoit la confirmation de Mgr Jean-Charles Prince*, premier évêque de Saint-Hyacinthe, le 7 juin 1858. Sa pauvreté et sa santé fragile expliquent la brièveté de ses études ; il ne saura que signer son nom et lire les caractères imprimés.

Pour gagner sa vie, Alfred transporte des matériaux de construction. Quand l’oncle Nadeau, en 1860, part chercher de l’or en Californie, le maire de Saint-Césaire, Louis Ouimet, accueille l’adolescent pour travailler dans la ferme. Alfred exerce ensuite divers métiers à Farnham, à Saint-Jean (Saint-Jean-sur-Richelieu), à Waterloo et à Chambly. En 1862, de retour à Saint-Césaire, il est apprenti boulanger et cordonnier.

saint-frere-andre-and-child

Ces multiples expériences de travail n’améliorent pas son état, lui qui ne digère rien, disent des témoins, mais qui prie toujours. D’ailleurs, depuis sa tendre enfance à Farnham, Alfred a des comportements qui inquiètent son entourage : malgré sa santé fragile, il se prive de dessert et porte à la taille une ceinture en cuir avec des pointes de fer. Ses stations de prière à genoux sont longues, fréquentes et intenses : on le trouve les bras en croix, devant un crucifix, à l’église, dans sa chambre ou dans une grange.

Dans l’espoir d’y trouver un travail adapté à sa constitution, Alfred prend le train pour la Nouvelle-Angleterre en octobre 1863. Des milliers de compatriotes attirés par la prospérité du pays y ont déjà émigré, et parmi eux, des frères, des sœurs et des connaissances d’Alfred.

barre oiseau

Le jeune homme de 18 ans, qui a peine à supporter le travail en usine, alterne les emplois dans des filatures de coton avec le travail dans des fermes. Il est embauché au Connecticut (Moosup, Putnam, Hartford et Killingly), au Massachusetts (North Easton) et au Rhode Island (Phenix). Réservé de nature, Alfred, épuisé après sa journée de travail, s’enferme dans sa chambre et prie.

frere-andre-de-montreal-jeune

Après avoir cherché sans succès pendant quatre ans un emploi qui lui convienne, Bessette revient au Canada en 1867 et s’installe à Sutton, où vivent sa sœur Léocadie et son frère Claude. Il retourne bientôt à Farnham. Le prêtre de l’endroit, Édouard Springer, l’engage pour prendre soin du cheval, du jardin et des gros travaux du presbytère.

Quand il change de cure en 1868, Bessette retourne à Saint-Césaire chez Louis Ouimet ; ce dernier, témoin de sa piété, en parle à son curé, André Provençal. Interrogé sur son désir d’entrer en religion, Alfred invoque son ignorance. L’abbé Provençal calme ses réticences en l’assurant qu’il trouvera dans la Congrégation de Sainte-Croix, à laquelle il confie en 1869 la direction d’un collège dans sa paroisse, le climat de prière dont il a besoin, tout en se rendant utile.

saint-frere-andre1
Le 22 novembre 1870, Bessette se présente au collège Notre-Dame, à Côte-des-Neiges (Montréal), où la Congrégation de Sainte-Croix vient d’installer son noviciat. Le mois précédent, le curé Provençal a écrit une lettre de recommandation au maître des novices, Julien-Pierre Gastineau, lui disant qu’il envoyait un saint à sa communauté.

Le 8 décembre, le pape Pie IX déclare saint Joseph patron de l’Église universelle. Avec un autre postulant, Bessette prend l’habit religieux le 27 décembre, ainsi que le nom d’André, en l’honneur du curé Provençal. On lui confie la fonction de portier du collège, qu’il exercera jusqu’à la mi-juillet 1909. Il doit aussi assurer la propreté des lieux, faire les courses, donner l’aumône aux pauvres.

Il fait de plus office de barbier et d’infirmier auprès des collégiens malades, s’occupe du courrier, du transport des colis des élèves, qu’il accompagne parfois les jours de promenade. En 1872, les supérieurs de la congrégation hésitent cependant, en raison de sa mauvaise santé, à l’admettre à la profession religieuse.

barre oiseau

Après une conversation avec Mgr Ignace Bourget*celui-là même qui a fait venir la congrégation au pays [V. Joseph-Pierre Rézé* ; Jean-Baptiste Saint-Germain*] –, le frère André est rassuré.

Peu après, le nouveau maître des novices, Amédée Guy, le recommande en disant : « Si ce jeune homme devient incapable de travailler, il saura au moins bien prier. » Admis à prononcer ses vœux temporaires le 22 août 1872, le frère André fait sa profession perpétuelle à 28 ans et 6 mois, le 2 février 1874.

barre oiseau

Frère André Bessette,

Saint André de Montréal

barre oiseau

SAINT FRÈRE ANDRÉ…PRIEZ POUR NOUS!!


 

 

 

Apparition & Message publique de la Vierge de la Réconciliation (Brindisi-Italie)… reçu par Mario D’ignazio le 5 Janvier 2017*Une nouvelle Année commence, un an à vivre dans la Consécration à mon Cœur Immaculée et Douloureux!!!


marie-etoile

(Maison de la Vierge de la Contrada Santa Teresa-Brindisi)

La Vierge Marie apparut vêtue tout en blanc très brillant. Il y avait douze étoiles autour de sa tête. Dans sa main gauche, elle tenait un « sceau » argenté plein de parfum d’eau de rose, avec laquelle, à travers un petit arroseur Elle a béni les personnes.

Puis Elle dit :

« Chers Enfants, mon Amour vous enveloppe, vous baigne complètement !

Avec mon Amour, vous vaincrez Satan, ses serviteurs, ses domaines maléfiques.

Je suis l’Immaculée de l’Esprit Saint et de toute l’Humanité confiez-vous et croyez en moi, vous vivrez éternellement en Dieu Tout-Puissant !

Une nouvelle Année commence, un an à vivre dans la Consécration de mon Cœur Immaculée et Douloureux.

Réfugiez-vous ! Réfugiez-vous ! Constamment dans la Prière et ne craignez pas le mal : le Bien l’emporte toujours.

« Je vous Aime et je vous donne ma Bénédiction en Union avec les Anges et les Saints du Ciel. »

barre rose


 https://fr-fr.facebook.com/pages/Mario-DIgnazio-Gli-Appelli-Materni-della-Madonna-a-Brindisi/216043908462241
Merci à Jean-Bernard pour la Traduction

 

%d blogueurs aiment cette page :