IMPORTANTE EXPLICATION DE JÉSUS POUR NOUS… DONNÉE À LUISA PICCARRETA*L’HISTOIRE DU *POURQUOI ?*


L’HISTOIRE DU POURQUOI ??

jesus-christ

JÉSUS : « Ma fille, dans presque tout ce qui arrive, les créatures répètent sans cesse : POURQUOI ? POURQUOI? POURQUOI?  Pourquoi cette maladie?  Pourquoi cet état d’âme?  Pourquoi ce fléau?  Et bien d’autres « pourquoi ».

« La réponse à ces « pourquoi » ne sont pas écrites sur la terre, mais dans le Ciel.  Là, tous liront les réponses.  Sais-tu d’où proviennent ces « pourquoi »?  De l’ÉGOÏSME nourri par l’amour de soi.  Sais-tu où furent créés ces « pourquoi »? En enfer.

 

Qui fut le premier à prononcer le mot « pourquoi »? Un démon. Les effets du premier « pourquoi » furent la perte de l’innocence dans le Paradis terrestre, la guerre des passions indomptables, la ruine de beaucoup d’âmes et les misères de la vie.

« L’histoire du « POURQUOI » est longue.  Il est suffisant de te dire qu’il n’est pas de maux dans le monde qui ne portent la marque du  « pourquoi ».  Le « pourquoi » est la destruction de la sagesse divine dans les âmes…… »

peacockparadise

LE POURQUOI et le COMMENT

« Il ne peut pas y avoir d’humilité sans CONFIANCE.

 L’humilité sans la confiance est une FAUSSE VERTU. »

 Livre du Ciel, Tome 8, le 30 janvier 1909, p 63-64

————————

 Le don de la Vie dans la Divine Volonté, par le Père Iannuzzi, p. 358

soleil_gif

La plus parfaite, la plus sublime humilité est de perdre sa façon de raisonner et de ne pas discourir sur le «  POURQUOI » et le « COMMENT », mais de s’abandonner soi-même à Dieu dans son propre néant, et en faisant cela, l’âme, sans s’en rendre compte, se trouve immergée en Dieu.  Ce qui, a son tour, produit dans l’âme l’union la plus intime, l’amour le plus parfait envers son Dieu Très-Haut. 

Ce qui est pour le plus grand bien de l’âme, car en perdant sa propre raison, l’âme acquiert la raison DIVINE, et en perdant tout questionnement sur soi-même … que ce qui lui arrive soit favorable ou contraire … elle s’y intéressera et acquerra un langage totalement divin et céleste.  En outre, l’humilité produit pour l’âme un vêtement de sécurité, par quoi, enveloppée dans ce vêtement, l’âme demeure dans le calme le plus profond, s’embellissant parfaitement afin d’être agréable à son très cher et bien-aimé Jésus.

 

NOTA BENE : L’expression de Luisa « perdre sa façon de raisonner » ne suggère pas que l’on doive abandonner la raison devant Dieu et ses représentants. Comme on le voit dans la personne de la Sainte Vierge Marie qui demanda humblement à l’ange Gabriel : «  Comment cela se fera-t-il? », la FOI et la RAISON font partie intégrante du discernement de la Volonté de Dieu. 

Le raisonnement que Jésus demandait à Luisa d’abandonner est cette forme de rationalisme qui cherche des lumières sans être guidée par la FOI  (cf 5.3.2 où Maxime le confesseur illustre comment la « foi » guide « l’intellect »  de la raison humaine.)

5.3.2 – page 427

Lorsque l’homme progresse de l’être à l’être BON, il accueille l’opération éternelle de Dieu dans son activité finie et temporelle, opération qui seule peut amener la divinisation de l’homme.  De fait, on découvre dans l’homme une absence complète de toute capacité susceptible d’être actualisée en divinisation,  pouvoir qui n’existe qu’en Dieu

C’est Dieu qui établit la divinisation de l’homme et le lien continu de l’éternel avec le temporel, par quoi l’humanité avance progressivement vers l’être éternel et « l’Un est multiple et le multiple est Un »

luisa-piccarreta

FIAT

Pour la plus grande Gloire de Dieu, le salut des âmes

Et le Règne de la Divine Volonté sur la terre comme au Ciel


Cénacle VIVANT de la Divine Volonté
Nicole Boulanger
Courriel : nb44@sympatico.ca

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :