*APPROFONDIR LE ROSAIRE*Pour nous aider à affronter les Tribulations…


APPROFONDIR LE ROSAIRE !!!

chapelet

Citations

2-CITATIONS DIVERSES (non daté)

a)-Plus la Mère sera connue, plus le Fils sera reçu (Père Michel Marie Zanotti- Sorkine)

b)-Le Rosaire, par ses mystères, ne constitue pas seulement un résumé de l’évangile que nous révisons comme au lycée, mais une énergie de vie spirituelle, un lien mystique avec la vie du Sauveur et la vie de sa Mère qui pénètrent en nous de façon surnaturelle. Les « Ave » successifs sont élans du cœur après élans du cœur, épanchés pour décrasser notre âme des scories qui empêchent le déversement de l’Esprit saint en nous.

Progression contemplative, le Rosaire construit l’âme, unifie le fond du cœur, éteint les passions mauvaises, allume le feu de l’amour divin en nous (Cyrille Auboyneau).

c)-Peu importe si notre vie ne tient qu’à un fil, quand ce fil est celui du Rosaire (Hervé Reynaud).


marie-rosaire1

Citations

3-LES MYSTÈRES DU ROSAIRE (non daté)

a)-S’il n’y a pas la contemplation des mystères, le Rosaire est un cadavre sans vie (Père Andréa Gasparino de Cueno).

b)-Quand nous méditons le Rosaire, nos yeux doivent s’enfoncer dans les mystères (un prêtre).

c)-Méditer le Rosaire, c’est prendre chaque mystère dans son cœur comme on prend une personne que l’on aime dans ses bras, c’est à dire en serrant très fort (Hervé Reynaud).


marie-rosaire

Citations

4-LE ROSAIRE ET LA RÉPÉTITION (non daté)

 a)-La répétition est la mère de l’apprentissage (proverbe russe).

b)-La prière ne craint pas la répétition. Insister sur les mêmes questions constitue un signe d’intensité et de multiples nuances dans les sentiments, dans les pulsions intérieures, dans les liens d’affection (St Jean-Paul II).

c)-Dans la prière, la répétition des mêmes mots, des mêmes phrases qui s’enchaînent naturellement, aide à trouver avec sécurité la vraie liberté intérieure (Cardinal Jean-Marie Lustiger).

 d)Le Rosaire donne « le rythme de la vie humaine » pour l’harmoniser avec le rythme de la vie divine (St Jean-Paul II).

e)-La plus grande méthode de la prière est de prier le Rosaire (St François de Sales).


marie-rosaire2

Citations

5-LE ROSAIRE ET SATAN (non daté)

 a)-Un Ave bien dit fait trembler tout l’enfer (St curé d’Ars).

 b)-Le Rosaire est l’arme la plus puissante contre Satan (Medjugorje, message non-daté souvent cité par Vicka).

 c)-On peut affirmer que, dans les familles et parmi les peuples où la pratique du Rosaire est restée en honneur comme autrefois, il n’y a pas à craindre que l’ignorance ou le poison de l’erreur détruise la foi (Pape Léon XIII)


chapelet

Conseils

6-DEUX CONSEILS POUR PROGRESSER DANS LA RÉCITATION DU ROSAIRE (non daté) Ces deux conseils ont été entendus dans des groupes de prière…

a)-Pour pouvoir rester plus facilement concentré sur le mystère que l’on médite (et éviter ainsi d’avoir des distractions), on peut rajouter une petite clausule (oralement ou mentalement) après le Jésus de chaque » Je vous salue Marie ».

Par exemple, pour le dernier mystère douloureux (la Crucifixion), on peut dire : « Et Jésus crucifié, le fruit de vos entrailles, est béni ».

b)-Pour réactiver notre désir de réciter le Rosaire quand il devient moins fort, il suffit parfois tout simplement de s’acheter un nouveau chapelet.


chapelet

Conseils

7-MÉDITER LE ROSAIRE (08/04/06)

 Un jour, dans un groupe de prière, une personne a donné la méthode suivante pour mieux rentrer dans les mystères du Rosaire :

a)-Rentrer dans le mystère.

b)-Rentrer dans la scène.

c)-Rentrer dans les personnages.

d)-Rentrer dans l’esprit des personnages.

e)-Garder l’esprit des personnages en soi et essayer de s’en imprégner.


LE PAPE BENOIT XVI CELEBRE L'EPIPHANIE

Église

8-LE PAPE BENOÎT XVI NOUS PARLE DES RAPPORTS ENTRE LE ROSAIRE ET L’EUCHARISTIE (13/01/15)

Voici ce qu’a dit le Pape Benoît XVI lors de la prière de l’Angélus du 16 octobre 2005, au Vatican :

Le chapelet ne s’oppose pas à la méditation de la Parole de Dieu et à la prière liturgique. Il représente même un complément naturel et idéal à la célébration eucharistique, en particulier comme préparation et comme action de grâce.

Nous contemplons le Christ rencontré dans l’Évangile et dans les Sacrements avec Marie, dans les différents moments de sa vie, grâce aux mystères joyeux, lumineux, douloureux et glorieux. (…) Si l’Eucharistie est pour le chrétien le centre de la journée, le chapelet contribue de manière privilégiée à élargir la communion avec le Christ.


chapelet-rose_1_14

Église

9-INDULGENCE PLÉNIÈRE (04/01/16)

Lors du direct du 3 janvier 2016, sœur Emmanuel a dit qu’une indulgence plénière était accordée à toute personne qui récitait le Rosaire.

Sur le site « Salve Regina« , on peut trouver un très bon article sur cette question. Il a pour titre: « Petit traité des indulgences« . Il est dit notamment : Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui récite pieusement le rosaire dans une église, un oratoire, ou en famille, dans une communauté religieuse, et en général lorsque plusieurs se retrouvent pour une fin honnête (par exemple un rosaire récité à plusieurs en voiture)


LUCIEFATIMA

Fatima

10-SOEUR LUCIE DE FATIMA NOUS DIT COMMENT ON PEUT RÉSOUDRE TOUS LES PROBLÈMES (20/05/12)

Voici un petit article très intéressant qui est paru sur le site Internet de l’association Étoile Notre Dame :

Le 26 décembre 1957, sœur Lucie de Fatima disait au Père Fuentes: « La Très Sainte Vierge, en ces derniers temps que nous vivons, a donné une efficacité nouvelle à la récitation du Rosaire. De telle façon qu’il n’y a aucun problème si difficile soit-il, temporel ou surtout spirituel, se référant à la vie personnelle de chacun de nous, de nos familles… des communautés religieuses, ou bien à la vie des peuples et des nations, il n’y a aucun problème, dis-je, si difficile soit-il, que nous ne puissions résoudre par la prière du saint Rosaire ».


rosaire

Histoire

11-L’HISTOIRE DU ROSAIRE (14/10/05)

Voici quelques informations recueillies par votre serviteur…

L’origine de la prière du Rosaire est très ancienne.

On raconte que, dès le Moyen Age, des chrétiens qui ne savaient ni lire ni écrire et qui, de ce fait, ne pouvaient pas chanter les psaumes comme le faisaient les moines, ont eu l’idée de remplacer les 150 psaumes de la Bible par 150 « Je vous salue Marie », créant ainsi une sorte de « psautier marial« .

Cependant, dans la forme et dans la méthode dont on le récite de nos jours, c’est seulement en 1214 que le Rosaire a été inspiré par Marie à Saint Dominique (un grand saint que ceux qui aiment la Sainte Vierge connaissent bien !) pour convertir les hérétiques albigeois et les pécheurs.

Dans un livre intitulé « De dignitate Psalterii« , Alain de la Roche (qui a écrit la vie de Saint Dominique) rapporte ceci :

 Saint Dominique, voyant que les crimes des hommes mettaient obstacle à la conversion des Albigeois, entra dans une forêt proche de Toulouse et y passa trois jours et trois nuits dans une continuelle oraison et pénitence; il ne cessait de gémir, de pleurer et de se macérer le corps à coup de discipline, afin d’apaiser la colère de Dieu, de sorte qu’il tomba à demi-mort.

La Sainte Vierge lui apparut, accompagnée de trois princesses du ciel et lui dit :

-« Sais-tu, mon cher Dominique, de quelle arme la Sainte Trinité s’est servie pour réformer le monde ?

-Ô, madame, répondit-il, vous le savez mieux que moi, car après votre Fils Jésus Christ, vous avez été le principal instrument de notre salut ».

Elle ajouta « sache que la principale pièce de batterie a été le psautier angélique, qui est le fondement du nouveau testament; c’est pourquoi, si tu veux gagner à Dieu ces cœurs endurcis, prêche mon psautier ».

rosaire1

Le saint se leva, tout consolé et, brûlant du zèle du salut de ces peuples, il entra dans l’église cathédrale; incontinent les cloches sonnèrent par l’entremise des anges pour assembler les habitants, et au commencement de la prédication un orage effroyable s’éleva; la terre trembla, le soleil s’obscurcit, les tonnerres et les éclairs redoublés firent pâlir et trembler tous les auditeurs; et leur terreur augmenta quand ils virent une image de la Sainte Vierge, exposée sur un lieu éminent, lever les bras par trois fois vers le ciel pour demander vengeance à Dieu contre eux, s’ils ne se convertissaient et ne recouraient à la protection de la sacrée Mère de Dieu. (…).

L’orage cessa enfin par les prières de Saint Dominique.

Il poursuivit son discours et expliqua avec tant de ferveur et de force l’excellence du saint Rosaire, que les toulousains l’embrassèrent presque tous et renoncèrent presque tous à leurs erreurs, et l’on vit, en peu de temps, un grand changement de mœurs et de vie dans la ville.

Cet extrait du livre d’Alain de la Roche est repris dans « Le secret du Très Saint Rosaire« , de saint Louis Marie Grignion de Montfort.


Madonna_di_Medjugorje_WEB

Medjugorje

12-LA SAINTE VIERGE SOUHAITE QUE LE ROSAIRE DEVIENNE POUR NOUS UNE OBLIGATION (20/10/12)

Voici le message hebdomadaire du 12 juin 1986 :

Chers enfants, aujourd’hui, je vous demande de commencer à prier le Rosaire avec une foi vive. Ainsi, je pourrai vous aider. Vous voulez, chers enfants, obtenir des grâces mais vous ne priez pas. Je ne peux donc pas vous aider, car vous ne vous êtes pas mis en mouvement. Chers enfants, je vous demande de prier le Rosaire. Qu’il soit pour vous une obligation que vous accomplirez avec joie. Ainsi vous comprendrez pourquoi je suis restée si longtemps avec vous. Merci d’avoir répondu à mon appel.


marie vierge_chapelet_douleurs

Medjugorje

13-LA SAINTE VIERGE NOUS PARLE DES MYSTÈRES GLORIEUX DU ROSAIRE PENDANT LE CARÊME (11/03/15)

Voici une info qui a été transmise par le site italien « Medjugorje tutti i giorni »: Le mardi 10 mars 2015, la voyante Vicka s’est rendue à San Giovanni Rotondo (là où a vécu le Padre Pio). Dans son message, la Sainte Vierge a demandé que l’on prie les Mystères Glorieux du Rosaire à genoux et en famille pendant le Carême.


Medjugorje

14-MARIJA NOUS DIT CE QUE L’ON DOIT FAIRE DES ENFANTS PENDANT LA RÉCITATION DU ROSAIRE (28/04/12)

Voici ce que la voyante Marija a dit au Père Livio Fanzaga le 25 avril 2012 sur Radio Maria (source : Medjugorje Today / traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :

La chose importante est qu’ils soient près de vous (ndlr : il s’agit ici des enfants). En priant, vous leur donnez l’exemple.

Une mère qui a des enfants qui sont encore petits ne peut pas leur demander de prier un Rosaire entier (…).

Quand ils sont petits, vous pouvez avoir à leur dire :

« C’est l’heure de la prière », et un jouet peut alors être nécessaire pour les garder près de vous.

C’est en tous les cas ce que j’ai fait. Je me souviens d’un ami qui était moine et qui m’avait donné un évangile destiné aux enfants. Tous les quatre (ndlr : Marija parle ici de ses quatre enfants) s’en sont servis avec beaucoup de joie.

Trouver un livre, un Rosaire avec des couleurs ou bien leur raconter des histoires peuvent être des moyens de les attirer. Cela peut être une astuce pour les mères.


marie-prie-chapelet

Medjugorje

15-JELENA NOUS DIT QUE TENIR LE CHAPELET, C’EST TENIR LA MAIN DE MARIE (08/04/14)

Voici deux petits extraits de la chronique de Jelena Vasilj Valente qui est parue dans le journal « L’Écho » de mars-avril 2003 (titre originale de la chronique : « Le Rosaire, un chemin de conversion ») :

Premier extrait:

C’est en fait dans ce contact avec un chapelet que beaucoup commencent à « toucher » l’amour de Marie, un amour qui fait se déclencher ce mystérieux mécanisme qu’on appelle conversion. Ce qui advient est un véritable contact, c’est la manifestation d’une présence que véhicule la prière du Rosaire.

Ainsi, en apprenant à tenir le chapelet, on tient la main de Marie et, ensemble avec Elle, on commence à parcourir un chemin. C’est un chemin de joie, de douleur, de gloire et de lumière, un chemin qui a comme objectif son Fils Jésus.

Notre Mère se fait donc notre compagne sur ce chemin qu’Elle-même a parcouru, et se présente comme une maîtresse qui nous sollicite continuellement et guide nos pas.


marie-prie-chapelet

Deuxième extrait :

Nous ne contemplons pas le Rosaire seulement avec Elle, mais en Elle. Chaque Ave Maria devient une annonce du mystère qui s’est incarné en la Vierge Sainte, le Mystère de notre salut qu’Elle vit intérieurement, et c’est ainsi que Marie devient « cause de notre joie ».

Cette attitude, apparemment difficile, est fondamentale dans la prière : ressentir que le Mystère vient à moi et me soulève de l’angoisse quotidienne causée par ma petitesse ou celle des autres.

C’est un Mystère, Marie en est témoin, Elle qui, non seulement vient à moi, mais veut être moi. Moi aussi, comme la Sainte

Vierge, suis invité à être une mère du Mystère qui veut s’incarner à l’intérieur de moi.

Ainsi, par le moyen d’une continuelle contemplation et intériorisation, Marie – comme notre Mère – engendre le verbe de Dieu, Jésus en nous. C’est là que veut parvenir le Rosaire. Dieu désire s’unir à nous.


peche-jesus

Réflexions

22-LE SECRET DE LA PÊCHE MIRACULEUSE (16/04/13)

Une petite réflexion de votre serviteur…Dans l’Évangile, on peut lire le passage suivant :

Simon-Pierre monta dans la barque et amena jusqu’à terre le filet plein de gros poissons : il y en avait cent cinquante-trois. Et, malgré cette quantité, le filet ne s’était pas déchiré (Jean 21, 11).

Savez-vous comment il nous est possible – à nous, aujourd’hui -de recevoir des grâces en très grande quantité ?

Oui, savez-vous comment il nous est possible de faire une « pêche miraculeuse » ? C’est très simple. Il nous suffit de réciter chaque jour notre Rosaire complet avec le cœur (mystères joyeux, douloureux et glorieux).

 Cent cinquante-trois, c’est le nombre exact de « Je vous salue Marie » que contient le Rosaire. Vous l’aviez remarqué ?

Et comme le disait Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus : « On obtient de Dieu autant qu’on en espère !

barre rose rouge


http://chere-gospa.eklablog.com/

 

 

 

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :