Exhortations de Notre Seigneur Jésus-Christ*Journal Spirituel D’Alice Lenczewska (Prophète) *3* Mieux vaut une douleur qui mène à la vie que des plaisirs qui causent la mort.*


croix jésus

En Noir c’est Alice qui parle

En Bleu c’est Jésus qui parle


17.IV.1986, 8h00

– Père, tu me manques, ainsi qu’une rencontre avec Toi, comme à Gostyń.

Aujourd’hui, Je viens vers toi différemment – plus doucement, parce que désormais tu M’appartiens.

– Mais Ta proximité me manque, et ma nostalgie augmente, parfois jusqu’à la douleur…

C’est bien, cela devrait être ainsi. L’amour consiste en ça. Un grand amour est lié à une grande souffrance – elle est alors complète.

– Il en sera ainsi tout le long de mon séjour ici, dans cette vie?

La joie, et la joie seule, est possible en Moi, quand Je te sortirai d’ici. Mais tu dois encore attendre cet événement et grandir à travers ta peine et ton désir de t’unir à Moi. Il n’y a pas d’autre chemin.

Demeure et aie confiance, Moi, Je t’attends.

– Sur quoi devrais-je me concentrer aujourd’hui?

Sur ta prière. Sur demeurer en Moi. Tu n’as rien à dire. Sois seulement près de Moi – par ton cœur.

18.IV.1986, 9h00

De quoi cette journée devrait-elle être remplie?

De travail et d’amour envers Moi. Demande la guérison de ton cœur. Je purifierai ton cœur, aie confiance et réjouis-toi en Moi.

jésus miséricorde-cénacle

– Seigneur, bénis cette journée…

Depuis quelques jours, quand je demande une bénédiction, je vois une main qui s’élève et qui bénit.


18.IV.1986, 23:30

† Je veux t’avoir plus près de Moi. Tu seras Mon prophète et Mon témoin.

Mais je suis timide et craintive. Comment pourrais-je?

Je te donnerai Ma force. Je te donnerai tout ce qui est nécessaire. N’aie pas peur et ne pose pas de questions. Aie confiance.

Sois modeste et silencieuse – comme Ma Mère. Qu’Elle soit ton modèle et ton guide. Demande Son aide et Sa protection.

N’analyse pas ces dialogues avec Moi. Accepte tout et aie confiance. Je te bénis. Amen.

– Jésus, est-ce que c’est bien Toi?

Mais tu Me connais déjà. Demeure en Moi.

Tu voudrais que Je confirme ces paroles.

19.IV.1986, 6h30

Demeure dans le silence. Les mots ne sont pas nécessaires – par le silence, on peut dire plus…

Ct 3,4 « J’ai trouvé celui que mon cœur aime. Je l’ai saisi et ne le lâcherai point que je ne l’aie fait entrer dans la maison de ma mère, dans la chambre de celle qui m’a conçue. »

19.IV.1986, 23h30

Respecte le temps qui passe. Il n’en reste plus beaucoup.

– Pour moi ou pour tout le monde?

Pour tout le monde. Une période de souffrance arrive. Prépare-toi. Et les autres – tous ceux que tu peux.


– Merci, Père, pour Ta proximité aujourd’hui pendant la journée.

Je suis avec toi. Je suis avec tous Mes enfants. Je désire votre amour et J’en ai besoin. Votre amour construit Mon Royaume.

Il sauve chacun de vous. La force du mal est grande, on ne peut la vaincre que par l’Amour.

Préoccupez-vous d’avoir l’Amour dans vos cœurs. L’amour envers Moi et envers vous réciproquement. Je vous aime. Chacun. Et Je veux aider chacun. Toujours. Venez à Moi et Je vous donnerai Mon Amour.

– Père, à qui dois-je transmettre Tes paroles?

À tous ceux qui M’aiment et qui veulent Me suivre.

Jésus-Eglise

20.IV.1986, 7h00

– À quoi aujourd’hui dois-je consacrer le temps que Tu me donnes?

À la prière, à la lecture. À demeurer en silence auprès de Moi. Adore-Moi par ton existence. Vis de la conscience de Ma proximité.

– Pour qui dois-je prier le plus?

Pour les pécheurs : pour ceux qui M’ont oublié et qui risquent la perdition et la condamnation. Prie, parce que tu peux les aider.

– Qu’est-ce qu’une prière pour quelqu’un?

C’est la force du bien que tu produis et dont tu entoures la personne pour laquelle tu pries. De cette manière, tu retires le mal qui est auprès d’elle et qui la pousse au pécher. La pensée humaine est puissante. Produis et envoie de bonnes pensées : pleines de bienveillance et d’amour. Unis-toi à Moi dans cette intention et invoque Ma force d’amour.

Avec une telle prière, tu peux changer les gens, à condition que tu sois confiante et persévérante.


20.IV.1986, 12h00

– Père, pourquoi est-ce que Tu m’as choisie?

Tu avais confiance et tu ne t’opposais pas à Ma volonté.

– Je crois que les paroles que j’écris viennent effectivement de Toi.

Tu peux et tu devrais le croire. De ta confiance dépend si elles auront leur force dans ta vie et dans celle de ceux à qui tu les transmets.

Ne t’occupe pas des gens, ni de toi-même. Fais tout en pensant à Moi et pour Moi. Sache que Moi Je suis présent, et que Je te regarde toujours. Et que J’attends sans cesse ton amour. Je veux te combler de plus grandes grâces, mais Je ne le peux pas, parce que ton ardeur est trop faible.

– Que faire quand je n’arrive pas à susciter en moi cette ardeur?

Prier et la demander. Si tu as la moindre difficulté, demande de l’aide, même quand tu penses que Je ne suis pas là et que Je n’écoute pas. Tu devrais être pareillement ardente et persévérante quand Je Me tais ou quand tu ressens Ma présence. Une telle ardeur a une bien plus grande valeur.

– Père, Tu me prépares à l’épreuve de la solitude, après ces journées passées dans Ta proximité?

Oui. Je veux que tu en sortes victorieuse et enrichie. Moi, Je serai auprès de toi, même quand tu ne le ressentiras pas.

Demande également l’aide de Ma Mère. Son intercession peut obtenir beaucoup de choses.


21.IV.1986, 7h00

– Aujourd’hui, je suis sensée présenter mon témoignage devant mon groupe du Renouveau. Que dois-je mettre le plus en valeur?

L’Amour dont Je te comble et dont Je désire combler chacun, indépendamment de sa vie passée. Dis que le plus important, c’est leur volonté, leur désir. Qu’ils veuillent Me rencontrer, qu’ils veuillent Mon Amour. Qu’ils veuillent s’offrir à Moi, comme Moi Je leur ai tout offert.

S’ils veulent vraiment Me suivre, ils doivent vraiment se subordonner à Ma volonté. Il doivent s’abandonner. Moi, Je me préoccuperai de leur bien, de leur bonheur dès ici-bas.

Je leur apprendrai à distinguer le bien du mal. Je leur dirai ce qui est précieux et ce qui a de la valeur, ce qu’il faut choisir et ce qu’il faut éviter. Comme Je te le dis à toi.

Dis-leur cela. Dis-leur que cela vaut la peine, qu’il n’y a pas d’autre chemin pour sauver leur vie, pour s’unir à Moi. Pour le plus grand bonheur qu’aucun de vous autres humains ne peut imaginer.

Dis-leur cela pour qu’ils comprennent, qu’ils désirent. Alors cela arrivera, cela s’accomplira.

– Je ne voudrais pas tomber dans l’orgueil de ce que Tu me combles d’une si grande grâce.

Fais attention. Souviens-toi sans cesse que ce n’est pas ton mérite, que tu peux perdre cette grâce à chaque instant si tu ne seras pas suffisamment ardente et modeste…

Enfant, ne pleure pas…

– Je pleure sur ma misère.

Je sais, mais ce n’est pas la peine. Puisque Moi Je t’aime telle que tu es.

Je veux juste que tu sois plus parfaite, pour que Je puisse te donner tout ce que J’ai en réserve pour toi.


21.IV.1986, 23h30

– Je voudrais faire tout ce que Tu désires, mais Tu vois, Père, combien je suis maladroite. Combien de mauvaises pensées s’immiscent dans mon cœur. Elles ne sont pas de moi, pourtant j’ai du mal à les retirer, à les rejeter. Aide-moi…

Demeure auprès de Moi malgré tout. Surtout quand tu as des difficultés… et aie confiance.

26.IV.1986, 6h30

– Quelque chose bloque et rend difficile mon avancée…

C’est ton orgueil. Tu as tendance à t’attribuer ce qui est Ma grâce. Prends-y garde. C’est une tendance qui s’appuie sur une suggestion satanique. Elle perd beaucoup de gens, y compris Mes élus.

Sache que tout ce que tu possèdes et ce que tu es, tu le reçois de Moi. L’esprit, l’intelligence, l’éducation, la santé – Je t’ai tout donné et Je le donne chaque jour. Cela concerne aussi les choses que tu possèdes, tu t’en es souvent rendue compte.

Le fait que Je t’ai appelée à Mon service, que Je te guide, est une grâce. Même si c’est une grâce spéciale, elle ne découle pas de tes mérites. Un jour, tu comprendras cela pleinement. Maintenant, tu dois croire. Le mérite de la foi consiste à croire sans savoir, ou même à l’encontre de ce que dit l’intelligence.

La foi, c’est la confiance en Ma Parole, en Ma Promesse. Tant que tu es humaine, tu ne comprendras pas entièrement, mais tu peux malgré tout pleinement faire confiance et te comporter en accord avec ce que tu confesses.

C’est la cohérence qui compte, uniquement elle. Les émotions sont précieuses, mais si elles ne décident pas de la manière de vivre, d’un comportement en accord avec Ma Parole, alors elles ne valent rien, elles sont un mensonge.

Réfléchis-y et inspecte ta vie quotidienne.

J’exige plus de toi, parce que Je veux te donner plus.

N’aie pas peur de ne pas y arriver. Moi, Je sais ce que tu peux faire et Je veux que tu accomplisses tout ce dont tu es capable.

Aie confiance et permets-Moi d’agir dans ta vie. Ne complique pas et ne limite pas. Tu peux accomplir beaucoup – Je t’en ai rendue capable. Aie donc confiance et sois soumise à Ma volonté.

Sois ardente dans les bonnes actions, indépendamment des difficultés que tu rencontres.


Mc 8,34b « Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. »

– Tellement de difficultés m’attendent. Je me sens fatiguée.

Je ne t’ai pas envoyée ici pour que tu te reposes. Le repos sera au ciel, si tu le mérites. Ici, tu dois supporter la peine et la souffrance pour acquérir des mérites qui mènent au ciel – si tu veux…

– Est-ce que je devrais être une femme d’action ou de prière?

Ne le sépare pas. L’un et l’autre sont nécessaires.

Une prière basée sur la répugnance à l’action et au travail ne vaut rien. Tout comme le travail et l’action sans la prière, sans s’appuyer sur Moi, sont stériles. C’est une peine vaine qui apporte parfois le mal au lieu du bien.

27.IV.1986, 11h00

– Mon impuissance est grande : je n’arrive même pas à désirer comme je devrais : sans cesse et ardemment. Qu’est-ce qu’il me reste?

Aie confiance et demande.

C’est bien de sentir son impuissance. Ton impuissance est le début de Ma puissance en toi. Je peux combler de Ma puissance ceux qui se sont purifiés de leur foi en leur propre capacité et en leur propre force.

Seulement eux deviennent forts de Ma force.

jésus petite fille

Sois impuissante comme un enfant. Je te porterai comme un Père. Assieds-toi auprès de Moi, comme Marie, regarde, écoute, et tu apprendras tout le moment venu. Écoute Ma voix, contemple-Moi.


28.IV.1986, 7h30

– Qu’est-ce que le temps que tu nous donnes?

C’est une occasion quotidienne de Me suivre pour construire ta vie future. Cette dernière sera telle que tu l’auras construite ici. C’est une occasion donnée uniquement dans cette vie. C’est une occasion incroyablement précieuse, achetée par Moi-même – tu sais comment. Et par Ma Mère.

29.IV.2986, 23h30

Domine tes émotions.

– Envers Toi également?

Oui. Un excès d’émotions rend difficile de demeurer en Moi dans le calme et le recueillement. Cela rend également l’action difficile. Vivre, c’est travailler, pas s’émouvoir. Les émotions devraient être la source du travail, pas des sentiments. Alors elles sont créatrices, et leur fruit est solide.

– Je voudrais tellement Te remercier pour la confession d’aujourd’hui, pour la journée d’aujourd’hui…

Remercie-Moi à travers ce que tu vas faire d’utile pour toi et pour les autres.

30.IV.1986, 10h00

– Qu’est-ce que la Sainte Communion?

C’est l’adoration que J’offre au Père dans ton cœur, dans ton âme. Tu devrais participer consciemment à cette adoration, tu devrais ajouter ton sacrifice au Mien. De toute ta puissance et de toutes tes forces. Une Communion reçue de cette manière, c’est s’unir à Moi dans Mon Sacrifice et Mon Adoration de Dieu le Père – cela transforme l’âme et donne Ma force.


1.V.1986, 23h00

– Père, qu’est-ce que le péché?

C’est s’éloigner de Moi.

– L’homme reste seul?

L’homme n’est jamais seul. S’il n’est pas avec Moi, il est avec satan, qui l’attire toujours plus à lui et le rend dépendant. Le plus souvent insensiblement, pour ne pas effrayer.

– Qu’est-ce que la confession?

C’est revenir par Mon aide.

– Qu’est-ce qui est alors le plus important?

Désirer revenir, vouloir revenir et appeler Mon aide.

– Et le confesseur?

† Lui est effectivement un outil. Peu importe quel outil. Moi, Je peux utiliser chaque outil comme Je veux.

La qualité du retour dépend de l’homme : de la force de son désir, de sa sincérité, de sa confiance.

Moi, Je sais tout, et le confesseur accomplit Ma volonté. Il la transmet d’une manière acceptable pour l’homme. C’est pourquoi les indications du confesseur ont leur force. C’est Ma force.

confession

– Mais il y a pourtant de bons et de mauvais confesseurs.

† Parce que les gens accomplissent différemment Ma volonté. Mais ce n’est pas un hasard, qui tombe sur quel confesseur.

Souviens-toi de tes confessions et tu comprendras que chacune correspondait à la qualité et à la force de tes désirs, de tes intentions, de ta volonté de t’unir à Moi.

2.V.1986, 12h00

† Sache qu’il n’y a pas de hasard dans ta vie ou dans la vie de chaque homme. Si tu t’es offerte à Moi, c’est Moi qui dirige ta vie. Si quelqu’un Me rejette – il est dirigé par Satan.

– Mais il y a pourtant des conversions?

† Leur commencement est toujours dans le cœur de l’homme. Moi, Je crée des occasions à travers les situations, les gens, les événements. J’aide, mais je ne force jamais.

Plus quelqu’un désire – plus J’aide.


– C’est comme dans cette parabole sur celui qui a et qui recevra? 1

† S’il a la volonté, s’il désire, alors il recevra proportionnellement à ses désirs.

C’est pourquoi le minimalisme est mauvais. Il faut vouloir beaucoup, le plus possible, sans s’arrêter à ce dont tu es capable.

Toi, tu n’es pas capable, mais ton désir et ta confiance font que tu recevras.

2.V.1986, 23h00

– Comment devrais-je me préparer à l’utilisation rationnelle de mon temps?

† Faire le soir le plan de la journée suivante, ou Me demander le matin. Demander son acceptation ou son changement. Ensuite suivre ce plan.

Moins de spontanéité, plus d’organisation et de cohérence.

Respecter les heures de sommeil de 23h à 6h – cela te suffira, mais pas moins.

Alors tu seras en pleine forme pendant la journée.

Tu devrais être efficace et organisée. Le soir, tu en rendras compte – exactement. Tu peux prendre des notes.

Pendant la confession, tu devrais également en rendre compte. Ce n’est pas uniquement ton obligation. C’est Moi qui te l’ai imposée. Je t’aiderai, mais il doit y avoir de la volonté et de l’effort de ton côté.

4.V.1986, 7h00

– Père, qu’est-ce que je peux faire pour Toi?

† Travaille, sois appliquée, fais le bien partout.

De même quand tu es à la maison, seule avec Moi, de cette manière tu Me réjouis aussi.

Sache que Je suis toujours avec toi – très proche. Seulement toi, à cause de tes distractions, tu n’arrives pas à Me remarquer. Ce qui Me cache, c’est le péché et la distraction, alors que Je suis si près de chacun de vous.


4.V.1986, 22h30

– Père, Tes paroles arrivent si basses…

† Pourtant, tu sais qu’elles viennent de Moi.

– Je sais, pourtant je n’ai pas de certitude.

† Tu n’as pas besoin de certitude, mais de foi.

6.V.1986, 22h45

† Il faut demander la foi tous les jours, la construire dans la peine de tous les jours, pour qu’elle soit grande et qu’elle ait de quoi se nourrir. Nourris ta foi des événements de ta vie. Prends en ardemment soin pour qu’elle fleurisse et donne des fruits.

– Lesquels?

† La paix, la joie, la certitude dans l’action, la liberté, la richesse…

Tu es Mon enfant, donc Mon héritier.

La foi te fait Mon enfant. Prends-en soin.

7.V.1986, 9h30

– Père, Tu m’as raconté tellement de choses aujourd’hui et Tu m’as permis de beaucoup comprendre. Je n’ai rien écrit parce que je n’en avais pas la possibilité, mais maintenant je n’arrive pas à reconstituer. Je me sens entourée de Ta Grandeur. De Ta Sagesse et de Ta Vérité.

…Le sentiment d’une Vérité qui est cachée, même si je me trouve en Elle. Une Lumière qui m’entoure, mais que je ne vois pas.

…Mon aveuglement humain qui découle de ma petitesse.

…Et on ne peut pas y échapper…


Est-ce en cela que consiste la tragédie humaine?

† Cela consiste plutôt à voir uniquement ce qui n’a vraiment aucune valeur.

Toi, tu commences déjà à voir par les yeux de l’âme. Reste en Moi, Je te montrerai plus. Reste consciemment en Moi, désire cela. Le désir enlèvera le voile qui rend la Vérité invisible.

croix lumineuse

Moi, Je suis la Vérité et la Lumière. Tout se trouve en Moi et ne fait qu’un : l’Espace, le temps, les objets, ainsi que vous – les hommes. Vous habitez en Moi, enveloppés de Mon Amour.

Tellement de gens s’arrachent et s’enfuient.

En dehors de Moi, il n’y a rien. Il y a les ténèbres et le mal. Le désespoir et la douleur d’une séparation qui ne finira jamais.

Sois Mon bon enfant et sois proche. Je veux te dire et te montrer beaucoup de choses, pour que tu ouvres les yeux et les cœurs d’autres de Mes enfants. Ils me font pitié et Je veux les aider. Je veux que tu sois l’intermédiaire.

– Comment?

† Je t’en rendrai capable et Je te le dirai le moment venu.

– Qu’est-ce que je devrais…?

† Tu devrais être plongée en Moi sans cesse. Tout dépend de cela. Moi, Je ne te force pas et Je ne te mets pas la pression. Tu as un libre arbitre et tu peux décider, choisir.

Je te montre les possibilités et Je demande, J’invite. Est-ce que tu veux…? Réponds-Moi maintenant.

– Je veux. Fortifie-moi, Père, pour que mon désir ne fléchisse pas, qu’il soit grand et toujours plus fort. Pour que tout s’accomplisse.


† Bien, sois tranquille et confiante.

– Est-ce que je dois lire L’ascèse organique 2?

† Lis – Je te l’ai déjà dis.

– Par la bouche de mon père spirituel, le père W.R.?

† Ce n’est pas la première fois que Je te parle à travers sa bouche.

8.V.1986, 7h00

† Tu dois beaucoup t’améliorer. N’aie pas peur de demander la sainteté.

– Je voudrais Te demander la sainteté, mais je suis tellement en retard, et je n’arrive pas à m’en sortir, même dans les plus simples détails. Ce serait de l’orgueil en comparaison à mes capacités et à l’endroit dans lequel je suis plantée.

† Mais pas avec Mes capacités et par la voix vers laquelle Je t’appelle. Tu sais déjà beaucoup, mais il te manque de la cohérence dans ton comportement dans la vie. Tu manques de discipline intérieure et extérieure. Demande de l’aide à cet égard, sache que Moi Je peux tout te donner et transformer. Désire et demande.

Ne compte pas sur toi, mais sur Moi. C’est pour cela que Je te répète d’être sans arrêt avec Moi par le cœur, l’esprit – tout. Tire ta force de Moi. Je veux te la donner – prends-en beaucoup, le plus possible.

JÉSUSSAMARITAINEmaxresdefault

Désire comme la Samaritaine auprès du puits 3. Moi, Je suis le Puits. Sois auprès de Moi, désire et puise à chaque instant, sans cesse.


– Quel rôle joue la connaissance?

† Souvent, elle gêne plutôt. Surtout s’il s’agit d’une connaissance seulement acquise, non digérée par ses propres réflexions. Une connaissance appliquée mécaniquement rend difficile le contact avec la Sagesse Divine. Alors mieux vaudrait qu’elle n’existe pas. De plus, elle mène à l’orgueil, au sentiment de l’auto-suffisance de l’homme, dont la conséquence est la séparation de Dieu.

La connaissance reliée à l’humilité et à l’ouverture à Dieu est très précieuse. Elle se transforme en sagesse, cette dernière étant une caractéristique Divine.

Il faut acquérir la connaissance tout en demandant la sagesse. L’acquisition de la connaissance devrait être subordonnée aux objectifs de l’homme – à la hiérarchie des valeurs qui découle de la foi.

Tout chaos et la satisfaction de sa seule curiosité est dangereux, parce que cela peut séparer de Moi et mener à la perdition.


8.V.1986, 23h30

– Pourquoi est-ce que je n’arrive pas à me recueillir après d’aussi merveilleuses prières pendant la rencontre d’aujourd’hui?

† Tu ne domines pas tes pensées. Tu as dirigé ta joie dans la mauvaise direction, en oubliant que c’est Moi qui suis l’auteur de cette joie. Il faut contrôler ses pensées, surtout pendant les moments d’exaltation dans la prière. Le plus de chutes arrivent en conséquence d’une gaieté insouciante, proche de la distraction.

lucifer

Satan attend de tels moments et détruit l’homme en profitant de son manque de vigilance et de son sentiment de certitude d’être près de Moi. Une telle certitude retire la vigilance et mène justement à la faute, ou même à la chute avant que l’on ne s’en rende compte.

Sois donc vigilante et recueillie. Une joie intérieure dans l’intimité avec Moi est meilleure qu’un enthousiasme manifesté à l’extérieur. De toute manière, la joie intérieure est visible, elle éclaire les autres. Il n’y a rien à rajouter. Moi, Je suis cette joie.


9.V.1986, 10h30

– De quoi dois-je remplir cette journée?

† D’offrande de tout ce que tu vas faire. Cela doit être fait dans l’esprit de sacrifice offert sans cesse à Moi.

9.V.1986, 23h00

† Quand les gens ne veulent M’écouter d’aucune autre manière, alors j’enseigne à travers les événements.

– C’est douloureux.

† Mieux vaut une douleur qui mène à la vie que des plaisirs qui causent la mort.

10.V.1986, 6h45

† Chacun a une épreuve telle qu’il peut supporter et qui est nécessaire à son perfectionnement sur le chemin auquel Je l’ai appelé.

11.V.1986, 12h00

† Pleure, Mon enfant – de joie du fait que Je suis avec toi. Tu le sens et tu le sais.

– Est-ce que je devrais écrire?

† Oui, Je vais te parler.

– Qu’est-ce qui m’est arrivé? (Dans la nuit de samedi au dimanche je participais au renouvellement des dons du Saint Esprit à la fin de la retraite de notre communauté du Renouveau Charismatique. Pendant la prière d’intercession, le père W.R. priait sur moi).

† Je t’ai touchée de Mon Amour à travers l’homme qui priait sur toi. Je veux qui tu sois unie à Moi jusqu’à la Croix vers laquelle Je désire te mener. Là-bas se trouve l’union complète et la plénitude de l’amour. Sois pure et sainte, parce que c’est telle que Je désire t’avoir.

Réjouis-toi et exulte, parce que Je t’ai choisie pour Moi.

Donne-toi entièrement aux autres. Je te montrerai comment. Ne laisse rien à toi-même, alors tu posséderas tout en Moi.


11.V.1986, 22h30

† Ce que tu fais n’a pas d’importance. Ce qui compte, c’est que tu sois auprès de Moi. Tu sais comment…

13.V.1986, 9h30

– Ces dernières journées étaient très précisément programmées par le Seigneur. Je regarde beaucoup de choses par Ses yeux et je désire faire ce que Lui veut, avec un sentiment de responsabilité beaucoup plus grand que jusqu’à présent.

Dans la prière, je n’ai plus besoin de beaucoup de paroles, il y a une sorte de nouvelle entente entre nous.

† Je continuerai de te diriger encore plus précisément qu’auparavant. Sois disponible et dévouée. Dans ton cœur, sois toujours avec Moi. Je veux faire de toi Mon coopérateur. Tu dois sentir et désirer comme Moi.

– Pourquoi est-ce que je sens plus intensément Ta proximité après une rencontre avec le père W.R.?

† Parce que Ma Force est en lui.

14.V.1986, 23h30

– D’où est venue mon irascibilité?

† Tu n’es pas assez vigilante et le mal s’immisce dans ton cœur. Sache que Satan tourne sans cesse autour de toi et qu’il attend un moment de ton inattention. Quand tu n’es pas auprès de Moi dans ton cœur, il a accès à toi, il te bouscule et t’irrite.

Si tu veux lui échapper, tu dois être sans cesse auprès de Moi, le plus près possible.

– Père, ce qui est douloureux c’est que, malgré tout ce que Tu me dis et dont Tu me combles, je continue d’être distraite, de ne pas faire attention, et que j’ai des moments où je T’oublie. Je n’arrive pas à m’en débarrasser.

† Tu demande trop peu d’aide. Tu sais bien que tu n’arriveras à rien toute seule. Demande souvent, le plus souvent possible. Demande également à Ma Mère. Elle, elle attend tes demandes.

Je t’ai dit que tu seras Mon prophète. Tu dois avoir le courage de transmettre Mes paroles. Tu dois avoir une certitude qui s’appuie sur la confiance. Tu dois faire confiance, quoiqu’il arrive et quelles que soient les paroles que tu recevras. Si tu veux Me suivre, il doit en être ainsi. Il n’y a pas d’autre possibilité pour toi.

Des jours arrivent où il n’y aura pas d’autre possibilité que d’être avec Moi et remplir Ma volonté, ou bien être avec Satan et Me combattre. C’est la confiance qui décidera de la place de quelqu’un – du côté pour lequel il se prononce.


– Père, je me suis entièrement offerte à Toi, moi et toutes mes affaires. La responsabilité pour les autres est beaucoup plus difficile…

† Mais qui t’a dit que ce serait facile?

Cela sera difficile, apprends à vaincre les difficultés. Affermis ta volonté, demande de l’aide. Apprends à appeler sans cesse à l’aide. Ne sais-tu pas que c’est ce que J’attends, que Je Me réjouis quand Mes enfants courent à Moi avec leurs soucis? Chaque père aime cela. Moi d’autant plus, Je veux un tel abandon enfantin. Moi d’autant plus, je désire entourer, consoler et aider.

Ne crois pas que J’exige de toi de l’indépendance. Je sais que tu es faible. Chacun de vous est faible, bien plus qu’il ne pense.

jésus et enfants

C’est pourquoi, Moi, Je veille sans cesse et Je Me préoccupe de vous. Je désire vous diriger, Je vous dirige. Il ne faut pas M’en empêcher. Il faut poser des questions, demander, faire confiance.

J’ai tellement de grâces à distribuer, mais votre manque de confiance l’empêche.


Le temps est court. Je veux distribuer Mes grâces,

Je veux vous fortifier et vous préparer.

Dépêchez-vous. Puisez beaucoup de Moi, le plus possible!


1-Voir Lc 19,26.

2-Il s’agit probablement de la traduction du livre allemand:Organische Aszese. Ein zaitgemässer, psychologisch orientierter Weg zur religiösen Lebensgestaltung, Hermann Josef Schmidt, Paderborn 1939

Voir J 4,1-42.


Pour lire l’article no:2https://myriamir.wordpress.com/2017/02/12/temoignage-journal-spiritueldebut-des-dialogues-avec-jesus-christ-et-debut-de-la-vie-chretienne-dalice-lenczewska-2/

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :