Quelques extraits de *DAME PAUVRETÉ*


pauvres

Évangile

 9-JÉSUS EXPLIQUE À MARIA VALTORTA CE QUE SIGNIFIE ÊTRE « PAUVRE EN ESPRIT » (31/10/11) Voici un extrait de « L’Évangile tel qu’il m’a été révélé » (tome 6, chapitre 108, p. 197). Dans cet extrait, Jésus explique à Maria Valtorta ce que signifie être « pauvre en esprit » :

Le pauvre en esprit n’est plus l’esclave des richesses. Même s’il n’arrive pas à y renoncer matériellement, en s’en dépouillant comme de toute aisance, en entrant dans un ordre monastique, il sait s’en servir pour son compte avec une parcimonie qui est un double sacrifice pour en être, au contraire, prodigue pour les pauvres du monde. Lui a compris ma phrase : « Faites-vous des amis avec les richesses injustes« .

De son argent, qui pourrait être un ennemi de son esprit en le portant à la luxure, la gourmandise et l’anti-charité, il fait son serviteur qui lui aplanit le chemin du Ciel, tout tapissé – pour le riche : pauvre en esprit – de ses mortifications et de ses œuvres de charité pour les misères de ses semblables.


dieu faconne adam

Medjugorje

10-LA SAINTE VIERGE NOUS DIT QUE NOUS SOMMES EN GRAND DANGER À CAUSE DES BIENS MATÉRIELS (03/11/11) Voici un message que la Vierge de Medjugorje a donné à Ivanka le 25 juin 1989 :

 Priez parce que vous êtes en grande tentation et en grand danger à cause des biens terrestres et matériels qui vous mènent à l’esclavage. Satan est actif dans ce sens. Je souhaite vous aider, chacun de vous, dans la prière. J’intercède auprès de mon Fils pour vous.


FLEUR Lotus

Medjugorje

11-LA SAINTE VIERGE NOUS DEMANDE DE NE PAS NOUS LAISSER TROMPER PAR LES BIENS TERRESTRES (28/10/11) Voici le message que la Vierge de Medjugorje a donné à Mirjana le 2 novembre 2009:

 Chers enfants, aujourd’hui encore je suis parmi vous pour vous montrer le chemin qui vous aidera à connaître l’amour de Dieu, amour de Dieu qui vous a permis de l’appeler Père et de le ressentir comme Père. J’attends de vous que vous regardiez avec sincérité dans vos cœurs et voyiez combien vous l’aimez.

Est-il le dernier à être aimé ? Entourés de biens matériels, combien de fois l’avez-vous trahi, renié, oublié !

Mes enfants, ne vous laissez pas tromper par les biens terrestres. Pensez à l’âme, car elle est plus importante que le corps; purifiez-la !

Invoquez le Père, il vous attend; revenez à lui ! Je suis avec vous car, dans sa grâce, il m’envoie. Je vous remercie.


ARGENT A PLEIN

Medjugorje

12-LA SAINTE VIERGE NOUS PARLE DE CEUX QUI RECHERCHENT TROP L’ARGENT (11/03/12) Voici un très beau message que la Vierge de Medjugorje a donné à Mirjana le 18 mars 1985 :

Maintenant beaucoup recherchent trop l’argent, non seulement dans la paroisse, mais dans le monde entier. Malheur à ceux qui cherchent à tout prendre à ceux qui viennent, et bienheureux ceux à qui l’on prend.


PAUVRETÉ

Medjugorje

13-LA SAINTE VIERGE NOUS DEMANDE DE NE PAS MÉPRISER LES PAUVRES (09/05/12) Voici un extrait d’un message que la Vierge de Medjugorje a donné à Mirjana, à Sarajevo, le 28 janvier 1987 :

Ne regardez pas avec mépris le pauvre qui mendie un morceau de pain. Ne le repoussez pas de votre table où règne l’abondance. Aidez-le et Dieu vous aidera aussi.

Peut-être la bénédiction qu’il vous laisse en signe de gratitude s’accomplira-t-elle pour vous ? Peut-être Dieu l’exaucera-t-il ? Vous avez oublié tout cela, mes enfants. Satan vous a influencés en cela.

Ne vous rendez pas ! Priez avec moi ! Ne vous abusez pas en pensant : Je suis bon, mais mon frère qui vit auprès de moi ne l’est pas. Ce ne serait pas juste pour vous. Je vous aime parce que je suis votre Mère et c’est pourquoi je vous préviens. Il y a  les secrets, mes enfants. On ignore ce qu’ils sont. Quand on l’apprendra, il sera bien tard !


compassion

Medjugorje

14-LA SAINTE VIERGE NOUS DEMANDE DE NE PAS LAISSER LES PAUVRES ATTENDRE TROP LONGTEMPS (10/11/12) Voici un message que la Vierge de Medjugorje a donné à Mirjana le 18 mars 2001 (j’ai laissé la note que Cyrille Auboyneau a rajoutée entre parenthèses à l’intérieur du message, dans son livre : « Chers enfants ») :

 Chers enfants, aujourd’hui, je vous appelle à l’amour et à la miséricorde. Donnez-vous de l’amour les uns aux autres comme le Père vous en donne. Faites miséricorde avec le cœur. Faites de bonnes œuvres, ne les laisser pas attendre trop longtemps (Il s’agit des pauvres). Toute miséricorde qui vient du cœur vous rapproche de Dieu.


ST FRANCOIS le soin des lépreux

Vie des saints

16-L’AMOUR DE SAINT FRANÇOIS D’ASSISE POUR LA PAUVRETÉ (21/08/13)

 Il y a un passage de la vie de Saint François d’Assise qui est particulièrement bouleversant. Ce passage nous montre à quel point Saint François aimait vraiment la pauvreté et à quel point il voulait graver cet amour dans le cœur de ses frères.

L’extrait est tiré du livre

: « Saint François d’Assise », du Père Jean Pihan :

 Un jour de fête, il s’aperçoit que les frères du couvent de Greccio ont mis une nappe à la table, et qu’ils ont des verres au lieu des gobelets. Il sort, se coiffe d’un vieux chapeau, se couvre d’une cape, et rentre pendant le repas, faisant semblant d’être un mendiant qui demande l’aumône.

On le reconnaît, mais on n’ose rien dire. Le prétendu mendiant s’assoit par terre, près du feu, et mange dans une écuelle la soupe qu’on lui a apportée. Pas un frère n’a le courage d’avaler une bouchée.

Et François parle tout seul : « Maintenant, au moins, je suis assis comme un vrai Frère Mineur ! Mais tout à l’heure, quand je suis entré et que j’ai vu cette belle table, je ne pouvais pas croire que j’étais chez les pauvres frères qui vont de porte en porte mendier le pain quotidien ! »

Alors les frères ne peuvent plus se contenir : ils fondent en larmes, tombent à genoux, demandent pardon au maître bien-aimé. Ainsi François espérait graver dans le cœur des meilleurs de ses frères le sens de la Pauvreté totale, condition de la Joie parfaite.


ST FRANCOIS ANIMAUX

Vie des saints

17-SAINT FRANCOIS D’ASSISE ET LE PASSAGE DE L’ÉVANGILE QUE LA VIERGE DE MEDJUGORJE NOUS DEMANDE DE LIRE CHAQUE JEUDI (08/12/13) A Medjugorje, la Vierge Marie a donné le message suivant à plusieurs voyants dont Jelena Vasilj :

« Chaque jeudi relisez et mettez en pratique le passage de l’Évangile : Matthieu 6, 24 et suivants. Un homme ne peut être le serviteur de deux maîtres. Ne soyez pas dans l’inquiétude : regardez les oiseaux du ciel, cherchez d’abord le Royaume de Dieu » (non daté). Il faut savoir que la Vierge ne fait jamais rien au hasard.

Si elle nous demande de lire ce texte chaque semaine, alors c’est qu’il est particulièrement cher à son cœur et que, par conséquent, il est important pour Dieu et doit l’être également pour nous. A ce sujet, il est intéressant de savoir que ce passage a eu une importance vraiment  capitale dans la vie de Saint François d’Assise. En effet, Saint François l’a porté très haut et l’a fait résonner dans toute l’Église, et ce d’une manière vraiment particulière.

Dans le superbe film de Franco Zeffirelli « François et le chemin du soleil » (1972), la dernière scène est tout à fait bouleversante.

On voit Saint François, accompagné de quelques frères, devant le Pape Innocent III, au Vatican. Le premier veut demander un conseil au second pour bien conduire son Ordre des Frères Mineurs.

A un moment donné, choqué par toutes les richesses matérielles de l’Église, Saint François proclame haut et fort ce texte de l’Évangile : Vous ne pouvez servir deux maîtres, regardez les lys des champs, ne vous inquiétez pas du lendemain…

C’est alors que des proches du Pape crient au blasphème et chassent Saint François et ses frères. Mais le Pape demande qu’on les fasse revenir et, là, il s’agenouille devant Saint François et lui embrasse les pieds. Moment d’une beauté et d’une profondeur indicibles ! Le pauvre crie… et le puissant entend !

Grâce à ces deux grands hommes, l’humanité atteint alors un sommet. Mes chers amis, puisse cet épisode absolument extraordinaire de la vie de Saint François nous rappeler à quel point le passage de l’Évangile que la Mère de Dieu nous demande de lire chaque jeudi est important.

Oui, puissions-nous nous souvenir, en repensant à Innocent III et à Saint François, que ce texte est à l’origine de l’un des plus beaux épisodes de la longue histoire d’amour entre l’Église et la Vérité !


sainte-claire

Vie des saints

18-SAINTE CLAIRE D’ASSISE PARLE DE LA PAUVRETÉ AVEC LES PAPES INNOCENT III ET GREGOIRE IX (28/10/13) Voici un extrait de la vie de Sainte Claire racontée par Thomas de Celano :

 Ne voulant pour son Ordre d’autre revenu que la pauvreté, elle sollicita du Pape Innocent III le privilège de vivre en pauvreté. Le grand Pontife félicita d’abord la vierge pour ses aspirations si généreuses, mais lui fit remarquer que c’était là une idée extraordinaire : pareil « privilège » n’avait jamais été sollicité au Siège Apostolique.

A cette demande sans précédent il répondit, tout en riant bien fort, par une faveur sans précédent : de sa propre main il rédigea la minute du privilège sollicité.

Le Pape Grégoire IX, Pontife vénérable par ses mérites et vraiment digne de la chaire qu’il occupait, aimait la sainte comme un père son enfant. Il voulut un jour, à cause des malheurs et de l’insécurité des temps, la persuader d’accepter quelques propriétés, qu’il proposait d’ailleurs de lui procurer lui-même. Elle résista avec énergie et refusa catégoriquement.

Le Pape lui dit : « Si c’est votre vœu de pauvreté qui constitue le seul obstacle, j’ai le pouvoir de vous en tenir quitte ». « Très saint Père, lui répondit-elle, jamais je ne désirerai qu’on me tienne quitte du bonheur de suivre le Christ ! »


fleur bleu vert petite

Vie des saints

20-LES DEUX TABLEAUX QUE JÉSUS A PRÉSENTÉS A SAINTE MARGUERITE-MARIE, À PARAY-LE-MONIAL (19/03/12) Voici un extrait de la vie de Sainte Marguerite-Marie, de Paray-le-Monial (source : « Le mois du Sacré Cœur de Jésus », du Père Ricard).

 

Un jour, écrit Marguerite-Marie, cet unique Amour de mon âme se présenta à moi, portant d’une main le tableau d’une vie la plus heureuse qu’on puisse se figurer pour une âme, d’une vie toute dans la paix et dans les consolations intérieures et extérieures, avec une santé parfaite, jointe à l’applaudissement et à l’estime des créatures, et à la jouissance de tout ce qu’on peut imaginer d’agréable à la nature; de l’autre main, il portait un tableau d’une vie pauvre et abjecte, toujours crucifiée par toutes sortes d’humiliations, de mépris et de contradictions; toujours souffrante au corps et en l’âme; et, me présentant ces deux tableaux, Il me dit : « Choisis, Ma fille, celui qui t’agréera le plus; Je te ferai les mêmes grâces, quelque choix que tu fasses de ces deux vies ».

Je me prosternai à ses pieds pour l’adorer, en lui disant : « O mon Seigneur ! Je ne veux que Vous, je ne veux point d’autre choix que celui que Vous ferez Vous-même pour moi ».

Il me pressait de choisir; je répondis : « Vous me suffisez seul, ô mon Dieu ! Faites pour moi ce qui Vous glorifiera davantage, sans avoir nul égard ni à mes intérêts ni à mes inclinations; contentez-vous, et c’est assez pour moi ‘’

Alors il me dit qu’avec Madeleine j’avais choisi la meilleure part, laquelle ne me serait point ôtée, puisqu’il serait lui-même mon héritage pour toujours; et, me présentant le tableau d’une vie souffrante : « Voilà, me dit-il, ce que Je choisis pour toi; voilà ce qui Me plaît le plus, tant pour l’accomplissement de Mes desseins, que pour te rendre conforme à Moi. L’autre vie est une vie de jouissance, et non de mérite : elle est réservée pour l’éternité ».

J’acceptai donc ce tableau de mort et de croix, en baisant la main qui me le présentait, et, quoique la nature en frémisse, je l’embrassai de toute l’affection de mon cœur, je le serrai sur ma poitrine, et je le senti s’imprimer en moi si intimement, qu’il me semblait que je n’étais plus qu’un composé de tout ce que j’y avais vu représenté.


évangile

Vie des saints

21-SAINTE MARGUERITE-MARIE NOUS MONTRE QU’IL FAUT PARFOIS AVOIR LE COURAGE DE RÉSISTER AUX PUISSANTS DE CE MONDE (22/06/12) Voici un extrait du livre: « Sainte Marguerite-Marie », d’Agnès Richomme :

 Marguerite-Marie n’a pas fini de souffrir. C’est d’ailleurs sa vocation. Ayant déconseillé d’admettre au noviciat une jeune fille de la haute noblesse que ses parents poussent au couvent malgré elle, il se fait une espèce de conjuration contre la pauvre maîtresse des novices (ndlr : il s’agit ici de Marguerite-Marie elle-même).

 On va jusqu’à la menacer de prison pour résister à « un prince de la terre », comme elle dit. Rien ne peut la détourner de son devoir, et la postulante, qui avait été admise contre son avis, doit quitter le monastère. L’épreuve a été rude. Mais le Seigneur a donné à la sainte un nouveau directeur en la personne du Père Rolin.

Après avoir d’abord hésité  on en racontait tant sur le compte de cette religieuse – ce jésuite, dès qu’il la connaît, par l’intérieur, découvre, ainsi qu’il l’a écrit lui-même, jusqu’où peut aller l’innocence, la délicatesse et la sublime sainteté d’une âme que Dieu a gouvernée et honorée de ses plus grandes grâces dès le berceau.


lisieuxtherese

Vie des saints

22-SAINTE THÉRESE DE L’ENFANT JÉSUS NOUS PARLE DES TITRES DE NOBLESSE (16/07/14) Voici un extrait du livre de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus : « Histoire d’une âme » (sainte Thérèse parle d’un voyage à Rome qu’elle a fait avec son père et l’une de ses sœurs, Céline) :

N’ayant jamais vécu parmi le grand monde, Céline et moi nous trouvâmes au milieu de la noblesse qui composait presque exclusivement le pèlerinage. Ah ! Bien loin de nous éblouir, tous ces titres et ces « de » ne nous parurent qu’une fumée…

De loin cela m’avait quelquefois jeté un peu de poudre aux yeux, mais de près, j’ai vu que « tout ce qui brille n’est pas or » et j’ai compris cette parole de l’Imitation : « Ne poursuivez pas cette ombre qu’on appelle un grand nom, ne désirez ni nombreuses liaisons, ni l’amitié particulière d’aucun homme ».

J’ai compris que la vraie grandeur se trouve dans l’âme et non dans le nom puisque comme le dit Isaïe : « Le Seigneur donnera un autre nom à ses élus » et Saint Jean dit aussi : « Que le vainqueur recevra une pierre blanche sur laquelle est écrit un nom nouveau que nul ne connaît que celui qui le reçoit ».

C’est donc au Ciel que nous saurons quels sont nos titres de noblesse. Alors chacun recevra de Dieu la louange qu’il mérite et celui qui sur la terre aura voulu être le plus pauvre, le plus oublié pour l’amour de Jésus, celui-là sera le premier, le plus noble et le plus riche !…


ste thérèse enfant jésus

Vie des saints

23-SAINTE THÉRÈSE DE L’ENFANT JÉSUS NOUS DIT CE QU’EST LE BONHEUR (01/08/14) Voici un très bel extrait du livre de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus : « Histoire d’une âme » :

De même que Salomon se tournant vers les ouvrages de ses mains où il avait pris une peine si inutile, vit que tout est vanité et affliction de l’esprit, de même j’ai reconnu par expérience que le bonheur ne consiste qu’à se cacher, à rester dans l’ignorance des choses créées. J’ai compris que sans l’amour, toutes les œuvres ne sont que néant, même les plus éclatantes, comme de ressusciter les morts ou de convertir les peuples…


ste rita cascia

Vie des saints

24-SAINTE RITA ET LES PROBLÈMES D’ARGENT (30/11/10) Les saints nous invitent à ne pas trouver notre sécurité dans l’argent mais à avoir confiance en Dieu. Voici un petit résumé d’un article paru dans la revue « Sainte Rita » en septembre 2010:

Lorsque son mari et ses enfants sont morts, Sainte Rita (XVe siècle) s’est retrouvée seule dépositaire des biens de sa famille. Les chroniqueurs de l’époque nous disent qu’elle s’est alors empressée de vendre ces biens (qui auraient pu lui assurer un avenir confortable) pour en donner le prix aux nécessiteux.

Plus tard, une fois devenue religieuse, elle a fait un pèlerinage à Rome avec des sœurs (c’était à l’occasion de l’année jubilaire 1450). La Mère abbesse avait muni chacune de ses filles de quelques pièces d’argent pour parer aux imprévus du long voyage à pied.

Or, Sainte Rita, qui était chargée de la conduite du petit groupe, a stupéfait ses sœurs en jetant dans un fleuve – et ceci dès le départ – les pièces qui lui revenaient en propre. Elle les trouvait superflues, jugeant plus simple de faire, comme elle le proclamait bien haut, toute « confiance à la providence ». La suite a prouvé qu’elle avait eu raison puisque les vaillantes pèlerines n’ont jamais manqué de rien en cours de route.


jésus sur la croix

Vie des saints

25-MÈRE TÉRÉSA NOUS DIT COMMENT NOUS DEVONS ALLER VERS LES PAUVRES (09/02/14) Voici une phrase de Mère Teresa qui a été citée par le Pape François à la cathédrale Saint Sébastien de Rio de Janeiro, lors de JMJ au Brésil en 2013 :

Nous devons être très fiers de notre vocation, qui nous donne l’opportunité de servir le Christ à travers les pauvres. C’est dans les favelas (les bidonvilles) que l’on doit chercher à servir le Christ. Nous devons aller chez eux comme le prêtre se rend à l’autel, avec joie.

barreFleurs


http://ekladata.com/ix4HPd5E6axZFlawdUcmPL3uaac/-CHERE-GOSPA-58-DAME-PAUVRETE-33-TEXTES-DIVERS-.pdf

 

 

 

 

 

 

 

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :