Le quatrième pas… Fait par la Divine Volonté en la Reine du Ciel. *L’ÉPREUVE*


Le quatrième pas fait par la Divine Volonté

en la Reine du Ciel. L’épreuve..

Quatrième jour

L’âme

Ma chère Maman du Ciel, je viens de nouveau sur tes genoux maternels. Remplie du désir d’entendre tes merveilleuses leçons, mon coeur palpite d’amour. Prends-moi dans tes bras où je vivrai des moments paradisiaques. Je me sens si heureuse!

Oh! Comme j’aime entendre ta voix! Une vie nouvelle descend dans mon coeur. Parle-moi et je te promets de mettre en pratique tes saints enseignements.

Leçon de la Reine du Ciel

Mon enfant, si tu savais à quel point j’aime te presser sur mon Coeur maternel en te faisant entendre les secrets de la Divine Volonté! Ton ardent désir de m’entendre n’est autre que l’écho de mon propre désir de te confier les secrets de mon Coeur et de te raconter ce que la Divine Volonté a accompli en moi.

Enfant de mon Coeur, prête-moi bien attention. Mon coeur de maman veut te confier des secrets qui n’ont encore été révélés à personne sur la terre parce que le temps prévu par Dieu n’était pas encore venu.

Voulant gratifier les créatures de grâces surprenantes non accordées jusqu’à présent, Dieu désire faire connaître aux âmes les splendeurs de sa Divine Volonté ainsi que les merveilles qu’elle peut accomplir dans les âmes si celles-ci acceptent de vivre en elle. Dieu veut me proposer à tous comme modèle, moi qui ai eu l’honneur de vivre ma vie tout entière dans la Divine Volonté.


Tandis que tout était sourire et fête entre la Sainte Trinité et moi, je compris que tout ce qui m’arrivait devait être sanctionné par une épreuve que j’aurais à surmonter. L’épreuve surmontée est la bannière qui proclame la victoire. Elle met en sûreté tous les biens que Dieu désire donner à l’âme, la rend mûre et la dispose à faire de grandes conquêtes.

 

Je compris la nécessité de cette épreuve et je voulus honorer mon Créateur par un acte de fidélité allant jusqu’au sacrifice de ma vie en reconnaissance des mers de grâces reçues de Dieu. Comme il est beau de pouvoir dire: “Tu m’as aimé et je t’ai aimé.” Sans avoir traversé l’épreuve, personne ne peut dire cela.

Dieu créateur m’informa que l’homme avait été créé innocent et saint. Pour lui, tout était bonheur. Il avait le contrôle sur toute la création et tous les éléments répondaient à ses souhaits. Comme la Divine Volonté régnait en Adam, lui aussi était inséparable de son Créateur.

Pour pouvoir lui maintenir tous ces droits et ce pouvoir, le Créateur le soumit à une épreuve. Il lui demanda de ne pas toucher à l’un des fruits se trouvant dans le paradis terrestre. Cette épreuve allait confirmer son innocence, sa sainteté et sa fidélité.

Mais Adam a échoué le test. N’ayant pas été loyal, Dieu ne pouvait pas lui faire confiance. C’est ainsi qu’il perdit sa royauté, son innocence et sa félicité. Par son refus, il mit toute la création sens dessus dessous.

En percevant en Adam et en toute sa descendance la grave méchanceté de la volonté humaine, moi, ta céleste Maman, à peine conçue, j’ai pleuré amèrement sur l’homme déchu. Par la suite, la Divine Volonté me demanda comme épreuve de lui céder ma volonté humaine.

Elle me dit: “Je ne te demande pas, comme à Adam, de me concéder un fruit. Non et non! Ce que je te demande, c’est ta propre volonté. Tu la conserveras, mais tu vivras comme ne l’ayant pas, la plaçant sous la domination totale de ma Divine Volonté, qui sera ta vie et qui pourra disposer de toi à sa convenance.

” Dessein sur toi. Ainsi, ton âme pourra devenir un chef-d’œuvre de l’Être Suprême. L’épreuve surmontée est comme la matière première déposée entre les mains divines pour qu’il puisse agir dans l’âme.

Dieu ne sait que faire de ceux qui sont infidèles. L’âme infidèle sème le désordre dans les travaux grandioses de son Créateur.

 

Sois donc attentive, chère enfant. Si tu demeures fidèle dans cette épreuve, tu m’en verras tout heureuse! Ne me cause pas d’inquiétude: donne-moi ta parole et, en conséquence, je te guiderai et te soutiendrai en tout comme mon enfant.

C’est en me demandant ce don total de ma volonté et en attendant que je prononce mon fiat comme preuve d’acceptation que la Divine Volonté fit son quatrième pas dans mon âme. Demain, quand tu reviendras sur mes genoux, je te ferai part des suites de cette épreuve.

Puisque je désire tant que tu imites ta Maman, je te conjure de ne jamais rien refuser à Dieu, même si cela doit se répercuter sur toute ta vie. Que tu demeures continuellement fidèle est ce que Dieu attend de toi: son  dessein sur toi.


L’âme

Sainte Maman, tu sais combien je suis faible. Cependant, tes bienfaits maternels font monter tellement de confiance en moi que j’espère tout de toi et, qu’avec toi, je me sens en sécurité. Je dépose dans tes mains maternelles les épreuves que Dieu désire me donner, en espérant que tu me donneras les grâces nécessaires pour m’empêcher de ruiner le plan divin sur moi.


Petite pratique

Pour m’honorer, aujourd’hui, tu viendras trois fois sur mes genoux maternels et me confieras toutes les souffrances de ton âme et de ton corps. Tu les confieras totalement à ta Maman ; elle les bénira pour infuser en toi la force, la lumière et les grâces nécessaires.


Oraison jaculatoire:

Ô céleste Maman, prends-moi dans tes bras et inscris dans mon coeur: Fiat! Fiat! Fiat!


source:~ Le Livre du Ciel ~♥
Le Royaume du Divin Fiat chez les créatures


 

Extrait du CÉNACLE VIVANT DE LA DIVINE VOLONTÉ de Mai 2017 * No:19…Commenté par Nicole-Notre Père (2ièm partie) *


Luisa Piccarreta, dépositaire des

VÉRITÉS de la Volonté Divine

AVERTISSEMENT

LUISA était hors de son corps et pouvait voir la terre, elle dit: « Combien il était effrayant de regarder la terre; j’aurais voulu revenir en moi-même pour ne rien voir, mais mon doux Jésus, insistant pour que j ‘assiste à des scènes aussi déchirantes, m’a dit :
« Ma fille, qu’il est consternant de voir autant d’hypocrisie humaine, une nation qui trompe l’autre, traînant à tour de rôle les peuples dans des atrocités et dans le feu; mes pauvres enfants!

TU DOIS SAVOIR que la tempête sera si violente que le vent transportera pierres, terre, arbres, rasant tout, faisant que l’on pourra plus facilement ressemer de nouvelles plantes.

Cette tempête servira donc à purifier les peuples et à faire surgir le jour serein de la PAIX et de L’UNION FRATERNELLE. Aussi, prie afin que tout serve à ma gloire, au triomphe de ma Volonté et au bien de tous. »


(Livre du CieL, Tome 33, le 7 octobre 1935 (réf. 3) p. 165.

Jésus à Luisa : « Pour accomplir le règne de notre Volonté sur la terre, je devais manifester ses bienfaits, ses qualités et ses merveilles et c’est pour cette raison que je devais t’en parler autant. Ma fille, pour y parvenir, j’aurais voulu vaincre l’homme par la voie de l’amour, mais la perfidie humaine m’en empêche, alors, je me servirai de la justice.

Je balayerai la terre et enlèverai toutes les créatures nocives (qui peuvent causer un dommage) qui, telles des plantes vénéneuses contaminent les plantes innocentes.

Lorsque j’aurai tout purifié, mes VÉRITÉS trouveront la voie pour apporter aux survivants la VIE, le baume et la PAIX qu’elles contiennent; ainsi TOUS RECEVRONT MA VOLONTÉ, et lui donneront le baiser de la paix et, à la grande confusion de ceux qui ne l’ont pas crue, voire condamnée.

Elle règnera et j’aurai mon règne sur la terre :

Que ma Volonté soit faite sur la terre comme au Ciel.


(Livre du Ciel, Tome 36, le 2 octobre 1938, réf. 2, p. 127)

1-DONNE-NOUS AUJOURD’HUI NOTRE PAIN QUOTIDIEN

Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien, c’est aussi la demande de (3) TROIS SORTES DE PAIN :

1er PAIN : LE pain de la Divine Volonté. Donc, si l’humanité mange de ce pain, elle va retrouver le bonheur originel, la sainteté originelle. Jésus dit bien que ce qui a rendu l’humanité malheureuse c’est la séparation avec la Divine Volonté.

2e PAIN : LE PAIN EUCHARISTIQUE. Dans le Notre Père Jésus a demandé pour nous un autre pain. Et ce pain-là c’est le Pain Eucharistique. Tout le mystère de la Rédemption est dans le Pain Eucharistique et Jésus dit : Et moi, je suis avec vous pour toujours, jusqu’à la fin du monde. (Matt.28, 20).

3e PAIN : LE PAIN QUOTIDIEN. Et le 3ième pain que Jésus a demandé dans la prière du Notre Père c’est le pain quotidien. On en a besoin aussi. Jésus fait une remarque : d’abord le Pain de la Divine Volonté, ensuite le pain quotidien.

Jésus dit. Faites ma Volonté et puis après vous allez avoir le pain. Il parlait au niveau de toute l’humanité. Quand l’humanité entière vivra le Notre Père dans la Divine Volonté, à ce moment-là. Le pain quotidien va venir tout seul.


Il y a dans la Bible une prophétie concernant ce signe de la fin des temps ou l’homme se réconcilie avec Dieu et le prophète dit : « Les arbres produiront des fruits 12 mois par année, les feuilles seront des remèdes » Autrement dit c’est le Paradis sur terre qui s’en vient mais à la suite de l’acceptation de la Divine Volonté.

SEIGNEUR, donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
Donne-nous le pain de l’amour, notre cœur se meurt de faim.


2-PARDONNE-NOUS NOS OFFENSES COMME

NOUS PARDONNONS À CEUX QUI NOUS ONT OFFENSÉS

QUE SIGNIFIENT CES MOTS ?  Cette demande sera complètement exaucée dès que l’homme se nourrira de la Divine Volonté comme Jésus l’a fait dans son humanité. Alors la charité de l’homme sera parfaite et son pardon sera comme celui de Jésus sur la Croix.

Ce pardon aura la marque de l’héroïsme. Ses vertus, venant directement de la Volonté Suprême, seront comme des courants surgissant de cette Volonté comme d’un immense océan. (Livre de Gloire, R. 17)


Nicole:

La Vérité c’est que l’Amour ne peut pas te pardonner si tu ne pardonnes pas aux autres. pourquoi ? Parce que la porte par laquelle tu laisses sortir tes pardons c’est exactement la même porte par laquelle le pardon de Dieu peut entrer.

Il y a juste une porte. Tous les pardons que tu ne veux pas donner (je parle des pardons en profondeur) c’est autant de cadenas que tu mets sur ta porte et, ce qui est grave, c’est que ça t’empêche de recevoir l’amour de Dieu.

C’est toi qui décide de l’ouvrir ou non cette porte-là. L’amour miséricordieux frappe discrètement à ta porte dit l’apocalypse: « ouvre et j’entrerai ». lui ne défoncera jamais la porte. Bien sûr la meilleure façon de l’ouvrir ta porte c’est de pardonner.

Par contre le moindre petit désir de pardonner entrouvre tout doucement la porte de ton cœur. C’est pour ça les temps de SILENCE : pour ouvrir ta porte. Tu comprendras alors que ton pardon c’est la clé du coffre aux trésors que Dieu avait déposé et caché au fond de ton être de toute éternité… et tu ne le savais même pas.

Ce trésor s’appelle LA BONTÉ. Je ne sais pas si tu sais ce qu’est la BONTÉ, mais je te dis que c’est quelque chose de renversant : LA bonté, c’est le JOYAU DU COEUR DE DIEU, c’est son essence même, c’est la Lumière en moi, cette lumineuse BONTÉ qui me fait tout comprendre, tout saisir de l’intérieur.


3-ET NE NOUS SOUMETS PAS À LA TENTATION

DEUX CONSEILS D’AMOUR DE JÉSUS …

1) Faites ATTENTION aux premiers mouvements de la tentation !

Jésus:« Ma fille, le point essentiel est de réprimer les premiers mouvements. Si l’âme est attentive à faire cela, tout ira bien.

Mais, si elle ne le fait pas, les passions monteront à la surface et elles nuiront à la force divine qui, comme une barrière, entoure l’âme pour la garder bien protégée et pour éloigner ses ennemis qui cherchent toujours à lui tendre des pièges et à lui nuire.

Dès que l’âme se rend compte d’un premier mouvement, si elle entre en elle-même, s’humilie, se repent et, avec courage, y renonce, la FORCE DIVINE ENCERCLE L’ÂME DE NOUVEAU.

Si, au contraire, elle n’y renonce pas, les barrières de la force divine étant rompues, l’âme ouvre la porte à tous les vices.

Par conséquent, sois attentive aux premiers mouvements, aux pensées et aux paroles qui ne sont pas droites et saintes, si tu veux que la force divine ne te laisse pas seule un seul instant.

Autrement, si les premiers mouvements t’échappent, ce n’est plus l’âme qui règne, mais les passions qui dominent. »


(Livre du Ciel, Tome 4, le 16 avril 1902, p. 127)

Jésus:

2) La TENTATION peut être VAINCUE facilement

« Ma fille, la tentation peut facilement être vaincue, car le démon est la créature la plus lâche qui puisse exister. Il suffit d’un acte opposé, d’un mépris ou d’une prière pour le faire fuir.

En fait, ces actes le rendent plus peureux et, afin de ne pas avoir à supporter la confusion, dès qu’il s’aperçoit que l’âme est résolue à ne pas prêter attention à ses suggestions, il s’enfuit, terrifié.

Cependant, si l’âme ne peut pas facilement se libérer, cela signifie qu’il ne s’agit pas uniquement d’une tentation, mais d’une passion enracinée dans l’âme qui, jointe à la tentation, la tyrannise : Ainsi l’âme est incapable de se libérer elle-même. Où il y a passion, le démon a plus de force pour duper l’âme (abuser de l’âme). »


(Livre du Ciel, Tome 8, le 25 mars 1908, p. 32)

LUISA COMMENTE SUR L’ABSENCE DE TENTATIONS: « Ayant lu que celui qui n’est pas tenté n’est pas cher à Dieu, et comme il me semble que depuis très longtemps je ne sais pas ce qu’est la tentation, j’ai mentionné cela à Jésus et il me dit ♥ :

« Ma fille, celui qui vit complètement dans ma Volonté n’est pas sujet à la tentation parce que le démon n’a pas le pouvoir d’entrer dans ma Volonté.

D’ailleurs, il ne voudrait pas s’y risquer par le fait que ma Volonté est lumière et que, à cause de cette lumière, l’âme reconnaîtrait très vite ses ruses et se moquerait de lui.

L’ennemi n’aime pas qu’on se moque de lui, cela est pour lui plus terrible que l’enfer lui-même. Il fait tout pour rester éloigné de l’âme qui vit dans ma Volonté. Essaie de sortir de ma Volonté et tu verras combien d’ennemis fondront sur toi.

Celui qui est dans ma Volonté porte haut le drapeau de la victoire, et aucun ennemi n’ose l’attaquer.


(Livre du Ciel, Tome 11, le 20 décembre 1912)

Jésus assura également Luisa que le don de la vie dans la Divine Volonté libère l’âme de ses passions et de sa faiblesse.

« Dans ma Volonté, puisque l’âme donne la mort à sa propre volonté, elle donne aussi la mort aux passions, à la faiblesse et à tout ce qui est humain. (Le don de la Vie dans la Divine Volonté par le Père Iannuzzi, p. 379)

Poursuivre votre lecture avec ce titreLA DIVINE VOLONTÉ DÉTRUIT LES PASSIONS ET LES FAIBLESSES


LAISSONS-NOUS baigner dans ce mystérieux silence qui nous habite le cœur chacun de nous, ce Silence qui est Quelqu’un et qui répond à toutes nos questions.


Fichier du Cénacle au complet.. No. 19 BULLETIN Notre Père 2e partie


Prions plus …  Parlons moins …  

VIVONS DE SA PRÉSENCE


Nicole Boulanger
Courriel: nb44@sympatico.ca
Merci beaucoup Nicole

 

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 6 342 autres abonnés

  • ❤️ Messe des Pèlerins*Chant de Communion: Table dressée sur nos chemins…Steeve Gernez, Benoît Gschwind –

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :