Compte rendu par Gisèle Bomal ♥ de la Retraite avec le Père Manjackal ♥ à Brest..du 29 avril au 1er mai 2017*Sur le thème ⇒«♥ Laissez-vous réconcilier avec Dieu.♥ »


Retraite du Père James Manjackal

Du 29 avril au 1er mai 2017

À la paroisse Saint Laurent à Lambezellec – Brest

Diocèse de Quimper et Léon

La retraite organisée par l’Association catholique « Fontaine d’Eau Vive » sur le thème « Laissez-vous réconcilier avec Dieu. » 2 Co 5,20 a rassemblé plus de 800 personnes venues de toute la France, de Belgique, des départements d’Outre-Mer, d’Algérie, d’Afrique et d’ailleurs…

La responsable de l’Association a également salué les nombreux bretons présents et tout particulièrement le Père Jean-Baptiste Gless, curé de la paroisse, et son Évêque qui ont donné leur accord pour la venue du Père James.

 A travers son mot d’accueil très chaleureux et son homélie au cours de la messe dominicale, le Père Jean-Baptiste a exprimé sa joie de voir des centaines de personnes attendre l’ouverture des portes de son église et nous a fait part de la participation active et volontaire de ses paroissiens ainsi que des commerçants qui ont ouvert exceptionnellement le dimanche 30 avril et le lundi 1er mai pour le service des retraitants.

« Le Père Jean-Baptiste a été très soutenu par ses paroissiens, me confie l’un d’entre eux, pour mettre en place l’organisation de cette retraite. » Cette paroissienne présente son curé comme un prêtre très actif et disponible. « Il a, dit-elle avec conviction, dynamisé la paroisse par un renouvellement dans les actions : pour les jeunes, les familles, les paroissiens (avec une attention particulière pour les étrangers venant de tous les continents), la solidarité en faveur des plus âgés, la mise en place de temps de prière, les dévotions à la Vierge Marie et l’adoration du Saint Sacrement ont bien entendu toute leur place ! 

♥ C’est un prêtre à la fois très ouvert et très vigilant sur ce qui se passe dans son église, ayant un grand respect pour le sens du sacré, de la liturgie et toujours dans l’obéissance à son évêque. »

Le Père Jean-Baptiste me confie à la fin de la retraite : « A travers les confessions et ce que j’ai pu constater : il s’est fait beaucoup de bien. Oui, insiste-t-il, il s’est fait beaucoup de bien. Beaucoup ont retrouvé la foi, d’autres une plus grande foi, la confiance en Jésus, du réconfort pour leur vie intérieure. J’ai vu des « chercheurs de Dieu » par centaines, à la fois dans la souffrance et dans la louange. 

Seigneur sauve-moi, guéris-moi… !  (cf Jr 17, 14) C’est la foi !

Quant au prédicateur, le Père James Manjackal, j’ai été impressionné par son style, sa façon de proclamer sa foi. C’est un amoureux de Dieu qui contamine par sa foi joyeuse et authentique. »

Le Père Jean-Baptiste a célébré la sainte messe pour ceux qui repartaient le lendemain et a béni chaque personne en nous souhaitant un bon et joyeux retour.

Que ce bon prêtre selon le Cœur de Dieu soit ici remercié pour tout ce qu’il a apporté à chacun pendant cette retraite. Toute notre reconnaissance va également aux paroissiens et aux commerçants pour la qualité de leur accueil.

Introduction à la retraite

Avant son premier enseignement, le Père James nous partage une guérison miraculeuse qu’il a vécue récemment :

Depuis 1975, il souffre d’arythmie cardiaque qui s’est aggravée lors de sa paralysie due au syndrome de Guillain-Barré. Le 8 septembre 2016, alors qu’il ressentait une grande douleur dans son épaule gauche, deux médecins ont constaté que son cœur battait à 200 pulsations par minute et ont diagnostiqué le risque d’une attaque cardiaque.

Gaby a posé sur sa poitrine le Saint Sacrement. « A cet instant, j’ai eu une vision de la Vierge Marie d’une beauté indescriptible et de Jésus Miséricordieux.

De ses mains, deux lumières venaient l’une sur mon cœur ♥ et l’autre sur mon estomac […] les personnes présentes ont vu une lumière et senti une odeur de rose. »

L’électrocardiogramme a révélé par la suite que son cœur  était normal et depuis 7 mois, il n’a plus de palpitations. Il peut boire et manger tout ce qu’il veut, alors qu’avant il était limité en raison de son estomac très fragile. Gloire à Dieu !


Le Père James proclame avec émotion :

« Jésus m’a guéri par mes prières à Marie. Oui, mes enfants, je commence cette retraite par ces deux vérités :

Jésus est vivant et la prière à Marie est puissante !

Chaque jour, j’ai des nombreuses visions comme celles-ci mais cette fois, ce fut particulier parce que j’étais très proche de la mort ».

 ♥« Plongeons-nous maintenant dans la retraite, demandons au Seigneur et à l’Esprit Saint de nous aider. » (Prières et louanges à l’Esprit Saint et à la Très Sainte Vierge Marie animées par le Père James avant chaque enseignement).  

Afin de bénéficier d’une bonne retraite, le Père James invite l’assemblée à garder le silence pendant les pauses, à rester en prière et à profiter des confessions car dit-il « le péché est un obstacle à la grâce. Une retraite, c’est l’expérience de l’Amour de Dieu.

Sachez que des milliers de personnes de par le monde, grâce à mon site web traduit en huit langues me suivent et prient pour mes retraites. Par de nombreux mails, beaucoup m’assurent de leur prière pour vous, c’est un temps de grâce mes enfants, le Père fera tomber de grandes bénédictions sur vous. »

Les différents enseignements sont tirés du chapitre 5 verset 20 de la 2ème Lettre de saint Paul aux Corinthiens : « Laissez-vous réconcilier avec le Christ. »

  • « Renoncez aux péchés (1 Jn 9), demandez pardon (Ge 6, 5-6) et vous pourrez suivre Jésus. Les bénédictions seront alors grandes et Dieu fera des miracles dans votre vie. Prenons conscience de la puissance de la confession qui nous lave, nous purifie et nous donne la grâce de suivre Jésus avec un cœur nouveau […] ce n’est pas facile de suivre Jésus mais cela est possible si on vit en catholique authentique.

« Celui qui commet le péché est esclave du péché. » (Jn 8, 34) Si nous regardons le monde, une grande majorité ignore cette vérité fondamentale.

Mes enfants, remercions Dieu d’être catholiques et témoignons-Lui notre amour ; c’est le plus grand des commandements de Dieu « tu aimeras ton Dieu de toute ton âme… » (Mc 12,30). Ayons un plus grand amour pour Jésus. Le monde reconnait que nous sommes disciples de Jésus si nous nous aimons aussi les uns les autres (Jn 13,35).

  • Remercions aussi et toujours notre Seigneur pour ses prêtres par qui, nous avons les sacrements de la Réconciliation, l’Eucharistie…, besoin vital pour les chrétiens.

Les français appellent le prêtre : « Mon Père », quand je vous entends dire « Mon Père », il y a tant d’amour, je vois votre grand amour pour le prêtre.

  • Mes enfants, allez à la Sainte Messe chaque jour, priez devant le Saint Sacrement, priez pour vos familles, votre pays. Jésus vous attend dans le tabernacle. Reprenons nos traditions, offrons de notre temps en allant prier à l’église. En France, vous avez tant de belles et grandes églises. Quand Jésus regarde ses églises, combien de chrétiens voit-Il à l’intérieur ?
  • La sainte messe est le moment le plus important dans la vie d’un catholique. Après la sainte communion, Jésus est en nous, gardons-Le dans le silence de notre cœur.†♥

Le Père James est revenu à plusieurs reprises sur « le prêtre », leur exprimant tendresse et compassion. Il a salué tout particulièrement les prêtres qui ont assuré les confessions pendant ces 3 jours de retraite. Il a collaboré à la publication d’un Chemin de Croix pour les aider, les protéger dans leur ministère et pour leur sanctification. (1)

Après son enseignement sur le pardon, le premier jour le Père James a fait une longue prière de guérison des blessures devant le Saint Sacrement exposé :

« Seigneur, je ne vous demande pas ma guérison mais celles de mes enfants ici présents […]. » En effet, Dieu exaucera sa prière par de nombreuses guérisons, des transformations, des conversions… Lorsque le Père demandera à la fin de la retraite : « combien d’entre vous ont décidé de suivre Jésus ? » Quasiment toute l’assemblée, dont une grande partie de jeunes, se lève et proclame son désir de suivre Jésus.

Avant l’effusion de l’Esprit Saint, le Père James nous parle de notre sanctification par l’Esprit Saint et sa mission d’évangélisation.

  • Dans son homélie du 1er mai où, L’Église fête saint Joseph travailleur, le Père James nous rappelle combien saint Joseph était guidé par l’ange et l’Esprit Saint et empli de douceur, de bonté. « C’était un homme, un mari et un Père exemplaire. Nous devons avoir une dévotion particulière pour lui, principalement les hommes mariés, les familles.
  • Je fais souvent appel à lui nous dit le Père James, quand on me calomnie et qu’on me fait du mal. Il intercède pour moi, pour me donner la douceur afin que je puisse accueillir ces souffrances et pardonner. »

  • Jésus dit en Luc 4,18: « l’Esprit Saint du Seigneur est sur moi […] » Jésus a donc réalisé toutes ses œuvres : chasser les démons, guérir les malades… par l’action de l’Esprit Saint en Lui. Jésus nous a promis : « […]  et moi je prierai le Père et il vous donnera un autre consolateur afin qu’il demeure éternellement avec vous. (Jn 14, 16 – 17) Que « l’Esprit Saint vient au secours de notre faiblesse […]  » (Rm 8,26). Quand vous avez du mal à sortir des mauvaises habitudes, l’Esprit Saint aide et donne la force. Croyez en la force de l’Esprit Saint et vous serez fort.

  • Jésus nous dit à nous aussi par l’Évangile de Marc 16, 15-18 « Allez dans le monde entier, proclamez l’Évangile à toute la création. […] en mon Nom, ils chasseront les démons […] ils imposeront les mains aux infirmes et seront guéris. »

« En raison des calomnies, beaucoup de portes se ferment pour ma prédication mais d’autres s’ouvrent notamment en France. Quand je viens en France, je me sens comme à la maison. En effet, pendant douze ans au séminaire, mes enseignants étaient français et de leurs vacances, ils me ramenaient du fromage. (Rire du Père James suivi de toute l’assemblée !!!). Il y avait tant d’amour !

J’ai un désir ardent de donner aux français, ce que j’ai reçu de leurs missionnaires qui brûlaient d’amour pour Dieu. J’ai un devoir de prêcher en France, je souhaite que tous les évêques m’invitent, m’ouvrent les portes de leur diocèse. Mon souhait est que toute la France et l’Europe se convertissent. » 


Depuis quarante-deux ans en tant que prédicateur dans plus d’une centaine de pays, il y a toujours quelques personnes qui se plaignent de lui, de son comportement, de sa langue, de son enseignement et surtout de ses recommandations notamment concernant les dangers de l’occultisme. Ils écrivent à leur évêque qui, ensuite s’oppose à sa venue.

«  Ce sont beaucoup de blessures car c’est ma mission de prêcher, d’apporter la vérité à la lumière de l’Écriture sainte […]. Je me tourne alors vers Dieu, qui me console et m’encourage à continuer ma mission. »♥†♥

pere James




(…….)⇒ A la sainte messe du dernier jour, désormais telle une tradition, deux couples et une célibataire ont prononcé leur consécration  (Consécration pour ceux qui veulent vivre saintement avec le Seigneur). (2)

 

« Je vous encourage à vous consacrer pour la sainteté, Jésus est venu donner son Sang jusqu’à la dernière goutte pour notre sanctification. Vous pouvez bien sûr demander cette consécration à d’autres prêtres pour vivre votre sainteté.»

Père James a salué la présence du Père Jean Charles qui a présidé une des messes, sa vocation à la prêtrise a été inspirée dans une de ses retraites.

Effusion de l’Esprit Saint♥  

père James2

Après trois jours de prédication intensive, le Père James a prié sur chacun des 800 retraitants assis sur son fauteuil placé sur un « James mobile » de fortune  (un chariot).

Peut-on imaginer la souffrance, les douleurs dans ses bras, dans ses épaules, dans ses mains tendus pendant près de trois heures ?

« Oui, dit-il, c’est très douloureux mais j’ai de la joie dans mes souffrances car je vois toutes les grâces que Dieu vous donne. »

En effet, lorsqu’il revient à sa place pour conclure, sa joie est plus que visible. C’est lui qui entraine l’ensemble des retraitants renouvelés dans l’Esprit Saint dans une louange d’action de grâce :

  • ♥« Témoignez pour le Seigneur

♥Ce que vous avez reçu, proclamez-le.

♥Témoigner, c’est rendre gloire à Dieu !

  • Merci Seigneur pour ces trois jours, pour l’évêque et les prêtres de ce lieu, pour le curé, les organisateurs, la belle musique, les confessions, les personnes qui ont aidé et prié pour cette retraite, pour la sécurité, ceux qui ont pris soin de moi, ceux qui m’aident pour mon traitement, béni-les Seigneur pour leur générosité. Je le leur rends par mes prières et la sainte messe. Seigneur, bénis-les, sanctifie-les. Je me souviens de mes professeurs français, merci Seigneur pour les saints français de ma congrégation, bénis les familles […]. »

Une ovation spéciale pour Vincent, son fidèle traducteur qui nous fait vivre par son charisme, quasiment en simultané les enseignements et les prières du Père James.

Maryvonne qui organise ces retraites a été également et chaleureusement remerciée pour son courage et son engagement ainsi que sa fidèle équipe toujours très accueillante et dévouée. On n’oublie pas, bien sûr, la chorale qui a joyeusement accompagné ces trois jours de louange.

Pendant la première messe, le Père James a rendu hommage au Père Paul Bonnefoy du diocèse de Mende, pour qui il avait une profonde affection, d’ailleurs réciproque.

« Le Père Paul, précise le Père James, a toujours assuré les confessions pendant mes retraites en France, et ce, depuis 2001. »

Après une longue agonie depuis la semaine sainte, pendant laquelle les deux prêtres étaient spirituellement et continuellement toujours en lien, le Père Bonnefoy a rejoint Dieu dans l’octave de la fête de la Divine Miséricorde, le 26 avril dernier.

Avant de nous quitter, comme un bon père de famille, le Père James donne ses recommandations :

  • Chaque catholique doit porter un symbole chrétien sur lui, dans la voiture, dans la maison. Une croix bénie est un sacramentel comme tout chapelet, médaille, eau, huile, sel…

Il nous conseil les vitamines suivantes :

  • prière personnelle, passer du temps avec Jésus, assister à la sainte messe chaque jour, exercer la charité, prier en famille, lire la Bible, inviter Marie chez nous, prendre du temps pour l’adoration devant le tabernacle.

  • On a beaucoup offensé Dieu.

  • Nous devons adorer, prier pour réparer […].

Il nous assure qu’il répondra à toutes demandes de prières, par forcément dans l’immédiat mais il répondra, si les coordonnées sont bien lisibles et plus aisément par courriel (l’écriture étant plus difficile en raison de l’insensibilité de ses doigts).

perejamesmanjackalt

 Rendez-vous les 15, 16 et 17 septembre 2017 pour la prochaine retraite à Nevers – inscription auprès de

Maryvonne : fontainedeauvive@laposte.net

ou

Patricia :patrimarie.paul@gmail.com

BARECOEURjpg


Père James

(1) Pour le commander contact :

Gisèle : giselenddl@gmail.com

Tel : 06 37 52 89 20

Ou l’Éditeur :

Chrétiens Magazine – 05 65 78 01 95

BARECOEURjpg 


(2) Voir les conditions pour la consécration :

http://www.jmanjackal.net/fra/fraconsa.htm

 

L’intégralité de cette retraite a été enregistrée- les DVD sont à commander à l’Association « Fontaine d’Eau Vive » – Maryvonne : tél : 06 29 92 46 49 fontainedeauvive@laposte.net


rose bleu

Mai 2017

Gisèle Bomal

♥†Fichier Word⇒⇒Compte rendu Retraite Père Manjackal Brest 2017


Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :