Mariage mystique et divinisation dans La Vraie Vie en Dieu. (Troisième et dernière partie)*Ce que révèle la vie des saints*


ste claire d assise

Sainte Claire (1193-1253) entreprit de mener une vie d’austère pénitence parce que, dit-elle dans son testament :

« le Très Haut a illuminé mon cœur, l’incitant à faire pénitence. »
Sur son lit de mort, ses seuls mots, pour ses sœurs, furent pour dire les sublimes vérités de la présence de la Sainte Trinité en son âme.


st-francois-d assise

Après son illumination, saint François d’Assise (1182-1226) commença à mener une vie de pauvreté en accord avec l’Évangile.
Pourtant, lui aussi eut besoin que le Saint-Esprit lui révèle des vérités plus profondes sur lui-même.
« Qui êtes-Vous et que suis-je ? » priait-il.
Quand frère Léon lui demanda ce que signifiait cette prière, François répondit :
« Deux lumières étaient présentées à mon âme, l’une celle de la connaissance de moi-même… je voyais les profondeurs lamentables de mon abjection et de ma misère… » (Fioretti, 3ème configuration sur les stigmates)


Soeur FAUSTINE

Sœur Faustine (1905-1938) écrit dans son Journal :
« Aujourd’hui, le regard du Seigneur m’a transpercée comme un éclair. Dans l’instant même j’ai vu de petits grains de poussière dans mon âme. Voyant les profondeurs de ma misère, je tombai à genoux et suppliai le Seigneur de me pardonner. Et avec une grande confiance, je me plongeai dans Son Infinie Miséricorde. » (Le petit journal n°852)


ste-catherine-gene-1

Sainte Catherine de Gênes (1447-1510) fut saisie d’un amour pour Dieu si soudain et si envahissant, et fut pénétrée d’une telle contrition de ses péchés, qu’elle en perdit presque connaissance. Elle disait intérieurement ces paroles : « Plus de monde pour moi ! plus de péchés ! » Elle demeura cloîtrée plusieurs jours chez elle, absorbée dans une profonde conscience de sa propre misère et de la miséricorde de Dieu.

 


Sainte GertrudeBAREMAUVE
Sainte Gertrude (1256-1302) a écrit :
« Après l’infusion de Votre si douce lumière, je vis en mon âme beaucoup de choses qui offensaient Votre pureté et je perçus même que tout en moi était dans un tel désordre et une telle confusion que Vous ne pouviez demeurer en ce lieu …
Quand je considère ce qu’était ma vie avant ce jour et ce qu’elle a été depuis, je dois proclamer en vérité que ce fut là un pur effet de votre grâce et sans aucun mérite de ma part.

Dès lors, Vous me donniez une connaissance de vous-même si lumineuse que la douceur de Votre amour me conduisit à corriger mes fautes beaucoup plus que par peur des châtiments dont Votre juste colère me menaçait »

Cette grâce fut suivie, pour sainte Gertrude, de celle de la perception de la Sainte Trinité à l’intérieur d’elle-même.


(Les révélations de Ste Gertrude 2 2,3)

Sainte Gertrude

Tous ces saints, auxquels il a été donné de faire l’expérience de la seconde Pentecôte sont, aussi, restés fidèles à un complet renoncement au péché et à la pratique de la vertu. Ainsi, chacun a, très vite, accédé à l’expérience de la divinisation ou du mariage mystique.
La grâce est peut-être accordée mais c’est avec l’exercice de la foi, de l’espérance et de la charité qu’elle se développe.
La seconde Pentecôte ne transforme pas instantanément l’âme en celle d’un saint, « par un coup de baguette magique », mais elle accorde cette grâce très profonde de la contrition qui permet l’envol, puis le vol rapide, vers la plénitude du mariage mystique et de la divinisation. (Ceux qui jeûnent au pain et à l’eau, chaque semaine, font de rapides progrès dans la vie spirituelle).
————————————
Nous avons une riche tradition d’histoire des pères et docteurs de l’Église qui ont écrits sur la divinisation et le mariage mystique.
Avant d’examiner certains d’entre eux, posons-nous une question : quand une personne est divinisée, l’éprouve-t-elle de façon consciente ? La réponse est oui.
C’est ce qui fait la différence entre le don de la vie divine au baptême et le mariage mystique.

BAREMAUVE

——————————–
Poulain, dans son œuvre volumineuse, Des grâces d’oraison écrit ceci : « Le baptême et la grâce sanctifiante nous donnent déjà cette participation à la nature divine mais c’est dans un état inconscient. Il en est autrement dans le mariage spirituel. Nous avons alors conscience de la manifestation de la vie divine. Dieu n’est plus simplement, comme dans le degré précédent, l’objet d’opérations surnaturelles de l’intelligence et de la volonté ; Il se montre Lui-même comme étant la cause conjointe de ces opérations, l’aide dont nous nous servons pour les produire.

——————————–
Nos actes nous apparaissent comme étant, d’une certaine façon, des actes divins ; nos facultés sont des branches où nous sentons circuler la sève divine. Nous croyons sentir Dieu en nous, vivant à la fois pour nous et pour Lui. Nous vivons en Lui, par Lui et à travers Lui. Aucune créature ne peut se manifester à nous de cette façon.

Au ciel ce mécanisme de la grâce apparaîtra dans toute sa clarté. Nous verrons ainsi dévoilé le « mariage » des deux opérations l’une divine et l’autre humaine, et même la prédominance de la précédente, c’est-à-dire notre « divinisation ».
Le quatrième et dernier degré d’oraison est l’anticipation, l’avant-goût plus ou moins marqué de cette connaissance expérimentale. Dans les degrés inférieurs, la transformation a commencé mais nous ne la connaissons que par la foi. »
——————————————-

Saint Alphonse de Liguori

Saint Alphonse de Ligori (1696-1787) résume ces paroles en disant :
« Dans le mariage spirituel, l’âme est transformée en Dieu, et ne fait qu’un avec lui, à la manière d’un récipient d’eau, qui, jeté dans la mer, ne fait plus qu’un avec elle. »

 

 


Sainte Thérèse d'Avila

Sainte Thérèse d’Avila (1515-1582) dans Le château intérieur a écrit à propos de l’âme :
« De plus, cette compagnie qu’elle aime lui donne beaucoup plus de force qu’elle n’en a jamais eue.
Si comme le dit David « Avec les saints nous serons saints », sans aucun doute en devenant un avec le Tout-Puissant par l’union de l’esprit dans l’Esprit, l’âme doit rassembler la force comme, nous le savons, les saints le firent, pour souffrir et pour mourir. »

« Quelle que soit l’opinion adoptée, ceci est au moins le cas, il semble à l’âme qu’elle ne peut plus pêcher tant elle se sent pleinement participante de la vie de Dieu.

Cela ne l’empêche pas de voir en même temps très clairement que d’elle-même, elle est capable de toutes sortes de péchés. Elle aperçoit à la fois l’abîme où elle peut tomber, et la Main puissante qui la soutient. »


st jean de la croix

Poulain cite saint Jean de La Croix (1542-1591) dans La montée du Carmel :
« L’âme en s’abandonnant d’elle-même … devient immédiatement toute illuminée et transformée en Dieu car Dieu lui communique Son propre Être surnaturel de telle façon que l’âme semble être Dieu Lui-même et posséder les choses de Dieu.

Une telle union est alors établie lorsque Dieu confère à l’âme cette suprême grâce qui fait que les choses de Dieu et celles de l’âme ne font qu’un par une transformation qui rend l’un le participant de l’autre.
L’âme paraît être Dieu plutôt qu’elle-même et en vérité elle est Dieu par participation bien qu’en réalité l’âme conserve sa propre substance naturelle, aussi distinct de Dieu qu’auparavant bien que transformée en Dieu, comme la vitre préserve sa propre substance distincte des rayons du soleil qui brillent à travers elle et la fait lumière. »
————————-
Et encore, saint Jean de la Croix écrit dans Le Cantique spirituel : « Ce mariage spirituel est, au-delà de toute comparaison, un état infiniment supérieur aux fiançailles car c’est une transformation totale dans le Bien-aimé ; et parce que chacun abandonne à l’autre l’entière possession de soi-même dans une parfaite union d’amour dans laquelle l’âme devient Divine et, par participation, Dieu dans la mesure où cela est possible dans cette vie.
Je crois qu’aucune âme n’a jamais atteint un tel état sans y être confirmé dans la grâce ; car la fidélité des deux est établie, ce que Dieu confirme à l’âme. »


st Jean-de-la-Croix

Poulain se réfère aussi à saint Jean de la Croix pour expliquer la respiration divine de l’âme qui partage la spiration de Dieu Lui-même au sein de la Trinité.
Ce serait trop long ici de le citer mais rappelons les effets de cette double spiration :
« En admettant que Dieu accorde à l’âme la si grande faveur de l’unir à la très Sainte Trinité, faveur qui la rend semblable à Dieu et Dieu par participation, qu’y a-t-il d’incroyable à ce que l’âme puisse exercer ses facultés d’intelligence, accomplir ses actes de connaissance et d’amour, ou, pour parler plus précisément, à ce qu’elle puisse le faire dans la très Sainte Trinité en union avec Elle, comme la Sainte Trinité Elle-même? »


Anna-Magdalena-Rémuzat

La vénérable Anne Madeleine de Rémuzat (1696-1730) a laissé des notes sur les sept dernières années qui ont précédé sa mort :
« Je me suis trouvée tout à coup en la présence des Trois adorables Personnes de la Trinité… J’ai compris que Notre Seigneur voulait me donner, de son Père et de Lui même, une connaissance infiniment plus pure que tout ce que j’avais connu jusqu’aujourd’hui…

Combien admirables étaient les secrets qu’il m’a été donné de connaître dans et par ce sein adorable !… Mon Dieu, vous avez voulu diviniser mon âme en, pour ainsi dire, la transformant en Vous-même, après avoir détruit sa forme individuelle… »


Mère Véronique du Cœur de Jésus (1825-1883)

Dans sa Vie de Mère Véronique du Cœur de Jésus (1825-1883), fondatrice des Sœurs victimes du Sacré-Cœur, le père Prévost écrit : « La forme la plus parfaite de son union fut une sorte de compénétration de tout elle-même par la Divinité, de façon qu’elle sentait Dieu Lui-même penser, parler, agir en elle et devenir l’origine de tous ses mouvements. »
—————————–

BAREMAUVE
Nous pouvons voir clairement que la théosis, nous prépare au Mariage Mystique (théosis signifie, demander consciemment à Jésus d’accomplir chaque acte, en nous et à travers nous ; de ne jamais dire « je vais faire des courses », « je vous reconduis chez vous » « je vais aller faire le dîner maintenant » sans ajouter intérieurement : « Jésus, nous allons faire des courses…nous allons reconduire…nous allons faire le dîner ». Au début de cet article, nous en avons observé les effets.


dina-belanger bienheureuse-

Plus près de nous, sainte Dina Bélanger, (1897-1929) morte à trente-trois ans, a fait l’expérience de ce qu’elle nomme la divine Substitution de Jésus à son être.
Selon ses explications, c’était comme si Jésus, seul, pensait, agissait et parlait en elle en chacun de ses actes. Elle avait, de plus, conscience qu’une partie d’elle-même se trouvait au Ciel et prenait part à tous les biens et toutes les grâces de la Très Sainte Trinité afin de les répandre par la prière.

Toute sa vie illustre, de façon détaillée, le sens du mariage mystique et de la divinisation ainsi que l’union toujours plus profonde au sein de la Trinité, qui déploie sans cesse de nouvelles merveilles complètement spirituelles. Comme tous ceux qui sont divinisés, elle brûlait d’un ardent désir de soutenir et d’augmenter son amour et sa fidélité en Dieu et avec Dieu. Ce qu’elle a fait par le moyen de la sainte Eucharistie.


Elle écrit dans son autobiographie :
« Mon corps continue de vivre sur cette lamentable terre lointaine que je n’habite plus ; il continue d’opérer par l’action et la volonté de Jésus. Mon âme, en repos, consumée, a été absorbée au ciel par l’Éternel… Par Notre Seigneur, qui s’est substitué à moi qui suis anéantie en Lui, j’ai à ma disposition les richesses de l’Infini. Je dois rendre amour pour amour et faire l’offrande d’un Amour infini qui réponde à l’Amour éternel de la divine Trinité non seulement en mon nom propre mais aussi aux noms de toutes les créatures responsables…
————————–

BAREMAUVE
Dans une âme absorbée en Jésus, la Sainte Communion est l’effusion de l’Infini dans l’Infini, c’est l’épanouissement de la Perfection souveraine dans la Beauté suprême, c’est le don de l’Éternel à l’Incréé ; c’est l’étreinte de Dieu le Père et de son Verbe, terminée dans l’Esprit d’amour, un élan d’amour au sein des trois adorables Personnes, une explosion de tendresse jaillie du Cœur de l’indivisible Unité…

Si seulement nous savions jusqu’à quel point la compréhension, à la lumière de l’éternité, diffère de la compréhension dans l’obscurité temporelle … !
Si seulement les âmes réalisaient quel Trésor est le leur dans la divine Eucharistie, les tabernacles seraient protégés de remparts inattaquables ; car, sous l’influence d’une faim sainte et toute consumante, elles iraient d’elles-mêmes se nourrir de la Manne des Séraphins ; nuit et jour, les églises déborderaient d’adorateurs consumés d’amour pour le majestueux Prisonnier. »


immaculé oeur-de-marie
Viens, Esprit-Saint, viens par la puissante intercession du Cœur Immaculé de Marie Ton Épouse bien-aimée.
L’Esprit et l’Épouse disent : « Viens »
Amen ;
Viens, Seigneur Jésus.


Le site internet de La Vraie Vie en Dieu http://www.tlig.org/fr.php


Publicités

Résumé SOTT Vidéo (23 min:51) des changements terrestres – Juillet 2017 – Conditions météorologiques extrêmes…Révolte de la planète et météorites…*Nous devons prier absolument…Notre Mère du Ciel nous le demande*


««Signes de la Fin Des Temps»»

A mesure que des températures estivales plus froides et des chutes de neige hors saison commencent à devenir la nouvelle norme météorologique dans le monde, des pluies surabondantes et des inondations font tomber les records établis de longue date, engendrant des dommages très étendus aux propriétés et aux cultures ainsi que la mort d’un nombre croissant de personnes.

A mesure que de plus en plus d’animaux sont tués foudroyés, le nombre des phénomènes de plasmas, les « sylphes rouges » et les nuages noctulescents augmentent également.

Il en va de même pour les observations de météorites et de boules de feu météoriques.

En juillet, des feux de forêt ont touchés la Californie, la Colombie-Britannique, la Croatie, le Monténégro, l’Indonésie, la France et le Portugal.

Des inondations ont ravagé des zones allant de l’Inde à l’Indonésie et des tempêtes de grêle déchaînées ont à peu près touché tous les continents.

croit-soleil

Un nouveau mois avec des évènements violents vient de s’achever sur la planète Terre. Mais combien de gens y prête attention ?


https://fr.sott.net/article/31020-Resume-SOTT-des-changements-terrestres-Juillet-2017-Conditions-meteorologiques-extremes-revolte-de-la-planete-et-meteorites

 

Mariage mystique et divinisation…Dans La Vraie Vie en Dieu. (Deuxième partie)* La révélation de notre péché est souvent due à la présence invisible de l’Esprit-Saint qui brille en nous : nous ne pouvons voir clairement ce qu’il faut nettoyer que lorsque la lumière l’éclaire..


vassula_ryden-200x200JÉSUS PEINT PAR VASSULA-file_2_5

La théophanie, prophétisée dans le message de La Vraie Vie en Dieu du 15 septembre 1991, ne dure, en soi, que quelques moments, car il suffit d’un éclair à la Lumière divine pour tout nous révéler.

 

Ses effets durent des heures, des jours ou des semaines et, dans certains cas, ils conduisent à des mois de pleurs, en pure contrition, en reconnaissant ses péchés.

paul-conversion

Certaines personnes, qui ont déjà reçu cette grâce, ont dit avoir pleuré sur le Christ dont elles ont senti la souffrance devant leurs péchés, au moment de leur illumination.

D’autres parlent d’un paisible et fluide mouvement de grâce de plusieurs semaines, qui leur a, au fil du temps, révélé, progressivement et avec moins de douleur, les péchés de leur vie.

La contrition, provoquée par l’expérience de la seconde Pentecôte, demeure en l’âme comme un sentiment de profonde tristesse emplie de révérence. C’est ce qui permet à l’âme d’éviter tout péché, car, animée d’une résolution ferme, elle est déterminée à ne plus recommencer à faire le mal.

Quand le péché exerce son attraction, cette attitude de regret douloureux influence l’âme, en l’attirant, d’une manière paisible et douce, du côté opposé au péché.

BAREBRUNE6

Nous avons ainsi conscience d’être, par grâce, entraînés vers la pureté (si nous l’acceptons).

Les premiers mois de résistance au péché sont les plus durs parce qu’il nous faut éradiquer l’habitude du péché, mais nous avons ce secours intérieur. Nous découvrons qu’il est vrai qu’avec Dieu tout est possible : les léopards peuvent modifier leurs taches, les lions peuvent reposer avec l’agneau, le nouveau-né peut mettre la main sur un nid de vipère et être indemne. Tout cela se rapporte à des réalités spirituelles.

Comment savons-nous qu’une théophanie, c’est-à-dire une lumière du Saint-Esprit au sein d’une vision du Père et du Fils, peut provoquer une conversion, suivie d’un changement si radical que la personne s’élève en sainteté et divinisation (mariage mystique), en très peu de temps ?

Comment une théophanie peut-elle, en dix ans, mener une personne à cette sainteté de vie dont l’acquisition demande aux autres toute l’existence ?

BAREBRUNE6

Il y a deux réponses à cela. La première est évidente : Vassula, en sa personne même, nous révèle que le Saint-Esprit va relever nos corps spirituels, décomposés par la corruption et gisant dans un désert de péché, pour leur conférer les noces spirituelles de la divinisation.

 

Sa propre vie est le vivant témoignage de ce message. En un mot, elle est le signe du message qu’elle transmet. En deuxième lieu, nous avons connaissance de cette possibilité parce que de telles conversions sont attestées par d’autres personnes et que leur existence a été consignée et conservée dans l’Église, à partir de la vie de nombreux saints.

BAREBRUNE6

L’envol rapide de l’état de péché vers la sainteté se voit, en particulier, chez les saints dont les vies ont été très brèves. Ces courtes vies sont destinées à nous révéler que Dieu a la capacité et le pouvoir d’effectuer cette transformation, pour qui que ce soit, à n’importe quel âge.

Certains sont tentés de désespérer à cause de la totalité de leurs années, mais Dieu peut le faire. Ces vies, enfin, témoignent aussi de la vérité du message central de La Vraie Vie en Dieu.

pentecote

La grâce de la seconde Pentecôte n’est pas nouvelle en soi. La seule raison pour laquelle on la considère comme unique, pour notre époque, est l’universalité de sa venue.

 

De même, la divinisation des personnes individuelles n’est pas une nouveauté. Quelques auteurs du début du christianisme l’ont écrit et l’Église Orthodoxe a gardé l’usage de ce mot ainsi que celui de la spiritualité de la repentance, de la divinisation, de la sainteté et de la sainte douleur.

 

Dans l’Église catholique, on a donné le nom de mariage mystique à cet état de divinisation, c’est pourquoi l’Occident est plus familier avec cette terminologie.

Nouvelle Jérusalem La-Pentecote-par-Juan-Bautista-Maino-1581-1649

Le Christ a régné, en sa divinité, au sein de myriades infinies d’âmes sur terre, depuis le début de la chrétienté. Dans l’Église primitive, le nom de « vie éternelle » (comme il est dit dans les saints Évangiles et Épîtres) a été donné à cette réalité intime de recevoir la propre vie éternelle de Dieu qui nous rend participants de la divine nature (6).

La raison de ce caractère unique de cette théophanie, de seconde Pentecôte ou de deuxième Venue du Christ, n’est pas la forme qu’elle prend mais son universalité.
Ce qu’une minorité a reçu dans le passé va être donné à la multitude. Jamais auparavant, l’ensemble des membres de l’Église n’ont vécu sans péché.
Voilà pourquoi ce sera unique.

 Ce n’est qu’en Marie, au pied de la Croix, à la mort du Christ, que l’Église a été, toute entière, sans péché, sans tâche ni ride et totalement pure dans sa foi.

marie pleure

L’absence de péché est le fruit direct de la coopération avec l’œuvre sanctifiante du Saint-Esprit.

La divinisation, ou mariage mystique, signifie que le Père, le Fils et le Saint-Esprit, sont maîtres des trois puissances de l’âme (comme nous l’avons vu plus haut).

Parce que la personne humaine permet à Dieu de prendre pleinement possession d’elle, elle ne veut que ce que Dieu veut. Le péché est dès lors éliminé. Le nouvel Éden, dont Jésus parle à Vassula dans La Vraie Vie en Dieu, est vraiment le Jardin d’Éden : sans péché, à l’aube de la création immaculée.

Mais il ne s’agit pas d’un lieu. Il se situe dans l’âme humaine. Nous allons être dans la Nouvelle Jérusalem, qui est l’Église.

jérusalem nouvelle

Nous allons entrer dans le mariage mystique avec l’Agneau mais tout ceci se passe à l’intérieur de la personne qui reçoit la seconde Pentecôte, elle se repent et vit toutes les vertus et le saint Évangile. En un mot, cela se passe au sein de la personne qui devient, par grâce, un autre Jésus, tel que Jésus fut par nature. Saint Luc appelle Adam, en Éden, « le fils de Dieu » (7).

 

En parlant de la Loi de l’Ancien Testament, saint Paul écrit aux Galates : « Mais la foi étant venue, nous ne sommes plus soumis à ce surveillant. Car tous, vous êtes fils de Dieu, par la foi dans le Christ Jésus. »

Dans le contexte de cet article, la « foi » ne se réfère pas au fait que nous croyons qu’il y a un Dieu, mais signifie que nous mettons notre foi en Dieu. Beaucoup croient qu’il y a un Dieu mais bien peu mettent vraiment leur foi en Lui.

Mettre notre confiance en Lui, c’est croire réellement à tout ce qu’Il a promis de faire pour nous, tant communautairement qu’individuellement.

 

ezechiel

Cela nous conduit à agir en total abandon à la volonté de Dieu, dans un sentiment inconditionnel de gratitude. Nous croyons véritablement que tout ce qui nous arrive, de bien comme de mal, vient de notre Père aimant, pour notre bien spirituel. Voilà ce qu’est la foi en Dieu.

 

La théophanie d’Ézéchiel, qui vit un bronze flamboyant au cœur d’un nuage, (8) préfigure le corps du Christ, étincelant dans la fournaise de la souffrance (Jésus : des pieds d’airain poli.) Dans la divinisation sur terre, nous faisons l’expérience de la croix : la douleur au cœur de la divinisation. Nous devenons un bronze flamboyant au cœur de la nuée divine.

Afin de se préparer au mariage mystique, Vassula préconise une pure théosis : « Nous, nous ». Il s’agit de vivre en conscience chaque acte de notre vie uni au Christ, en l’invitant à participer à toutes nos activités humaines en nous, avec nous et à travers nous. Ainsi se concrétisent la prière incessante et l’élimination de tout péché car, en présence de Jésus, on ne peut laisser place au péché, dans aucun secteur de la vie, foyer, travail ou loisirs. C’est la source de bien des souffrances.
La divinisation et le mariage mystique ne peuvent avoir lieu sans une totale connaissance et un total repentir de tout ce qui est péché en nous, même si nous menons apparemment une bonne vie. La reconnaissance du péché dissimulé – jusqu’aux niveaux les plus profonds de l’attachement de notre volonté à des fautes non reconnues – n’est rendue possible que par une infusion de Lumière divine.

 

Même maintenant, la révélation de notre péché est souvent due à la présence invisible de l’Esprit-Saint qui brille en nous : nous ne pouvons voir clairement ce qu’il faut nettoyer que lorsque la lumière l’éclaire.

illumination-conscience

Une telle grâce de l’Esprit-Saint, pour notre conversion initiale, est nécessaire durant notre vie, ainsi que le révèle la vie des saints… Parce que la théophanie promise dévoile tout péché, la souffrance peut être trop forte pour certains. Nous avons besoin de nous y préparer avec une vie sanctifiée par l’union incessante à Dieu par la théosis : « Nous, nous ».

 

Nous pouvons voir clairement que la théosis, nous prépare au mariage mystique (théosis signifie, demander consciemment à Jésus d’accomplir chaque acte, en nous et à travers nous ; de ne jamais dire « je vais faire des courses », « je vous reconduis chez vous » « je vais aller faire le dîner maintenant » sans ajouter intérieurement : « Jésus, nous allons faire des courses…nous allons reconduire…nous allons faire le dîner ». Au début de cet article, nous en avons observé les effets.

 

Le choix de la langue vernaculaire dans la liturgie et un plus grand accès à la Parole de Dieu, en Occident, après Vatican II, avaient pour but d’aider les gens à reconnaître que chaque membre de l’Église est appelé à la sainteté personnelle. C’était nous préparer pour ce Temps de « nouvelle et divine sainteté » selon les mots du pape Jean-Paul II.

ocean-bleu

Quand Dieu suscite des prophètes pour nous dire les désirs de Son Cœur, Il envoie également des précurseurs ou des modèles qui incarnent Son message. Rien ne vient jamais à l’improviste, sans avoir été connu auparavant.

 

Vassula Ryden ne délivre pas un message nouveau sur la repentance, la divinisation et le mariage mystique. L’Église est la fiancée, l’épousée, sans péché et divinisée : cette affirmation pourrait être établie en référence à des siècles d’enseignements de pères, docteurs et saints de l’Église, ainsi qu’à l’enseignement qui a fleuri à partir des saintes Écritures elles-mêmes, et s’est trouvé confirmé par elles.

 

Comme nous le voyons, cela a toujours existé, mais malgré deux mille ans de Christianisme, jamais auparavant l’ensemble des baptisés n’ont pris part, simultanément, à la plénitude de la sainteté que leur offre l’Église Elle-même.
A l’heure même où l’apostasie du naturalisme et du rationalisme semble avoir sur l’Église une emprise si profonde et créer en son sein une pseudo-Église de cadavres spirituels dans un désert spirituel, Dieu vient ouvrir la porte du tombeau de notre monde et le Saint-Esprit va ressusciter l’Église par le repentir et la sainteté.

guerre

Il faut que ce soit un temps où tout semble perdu, car c’est la manière de Dieu, comme nous le révèlent les Écritures saintes, afin qu’il soit clair que tout cela est l’œuvre de Dieu.

 

 

 Viens, Esprit-Saint, viens par la puissante intercession du Cœur Immaculé de Marie Ton Épouse bien-aimée.

immaculé oeur-de-marie

 

 

L’Esprit et l’Épouse disent : « Viens »
Amen ;

Viens, Seigneur Jésus.

(6) 2P 4
(7) Lc 3,38
(8) Ez 1,4



http://www.tlig.org/fr.php

 

Messages de la Madone de Zaro du 26 août 2017 (Ischia-Italie) reçus par Simona & Angela*« Des temps durs vous attendent… Mes enfants ceci n’est que le début que depuis longtemps je vous ai annoncé » Mais n’ayez pas peur!!!


marie eucharistie mandur10

Message de la Madone de Zaro du 26.08.2017 donné à Simona     «    »

J’ai vu Maman toute vêtue de blanc, sur la tête un voile blanc qui descendait jusqu’aux pieds et la couronne de 12 étoiles, ses mains étaient jointes en prière et à travers elles, une longue couronne du Rosaire faite de perles.

Louez soit Jésus Christ

« Chers enfants, je vous aime immensément. Enfants, libérez-vous de votre moi, qui vous fait croire plus courageux, plus forts et plus savants, plus intelligents, plus humbles, plus pieux, remplissez-vous du Seigneur et soyez ses simples instruments.

Enfants soyez prêts à donner votre Oui au Seigneur, ce Oui qui vous conduit avec amour jusqu’aux pieds de la croix, là où le Seigneur a laissé son testament en me rendant mère de l’humanité, vous faisant ainsi tous ses frères et fils de Dieu. barre rose vert

 Mes enfants n’hésitez pas, ne retardez pas le moment de donner votre cœur au Seigneur, a lui donner chacun de vos instants, chacune de vos pensées, chaque action. Enfants je vous aime et je suis ici pour vous amener tous sauvés aux pieds du Seigneur.

Mes enfants tout est possible pour l’amour immense que Dieu le Père nourrit pour chacun de ses enfants. Mes enfants, vous êtes tous mes enfants bien-aimés, tous vous êtes utiles mais mes enfants, personne n’est indispensable.

« Mes enfants bien-aimés serrez le poing sur le Saint Rosaire et préparez-vous à vous battre dans la bonne bataille. »

PRIER CHAPELET

 Mes enfants des temps durs vous attendent. Mes enfants ceci n’est que le début que depuis longtemps je vous ai annoncé, mais n’ayez pas peur mes enfants : je vous aime et suis à vos côtés, je vous protège avec mon manteau. Mes enfants, je vous aime  et en cet aujourd’hui, je donne beaucoup de grâces aux présents et à ceux que vous portez en vos cœurs. J’accueille vos prières et les déposent aux pieds de Dieu le Père. Mes enfants videz-vous de votre moi et remplissez-vous du Seigneur. Priez mes enfants, priez.

A présent je vous donne ma Sainte Bénédiction, merci d’être venus jusqu’à moi. »

barre rose vert


notre dame de Zaro-Ischia

 

Messages de la Madone de Zaro-26 août 2017 (Ischia-Italie) reçus par Angela

Cet après-midi Maman s’est présentée comme la Maman du Bois de Zaro. Elle avait les bras ouverts en signe d’accueil, sous les pieds le monde qu’elle recouvrait avec un grand manteau.

La maman à un certain moment a fait glisser une partie du manteau et elle l’a arrêté sur notre île (Ischia).

barre rose vert

Ensuite de la terre est sortie une fumée noire, mais ensuite elle s’est arrêtée…  « Ceci n’est que le début. »

 MARIEimages

Louez Soit Jésus Christ.

« Chers enfants, merci pour ce jour où vous êtes ici pour m’accueillir. Mes enfants je vous aime immensément, je vous aime comme une vraie mère. »

Maman merci pour tout ce que  tu fais pour nous. Merci pour nous avoir protégés lors du tremblement de terre. « Mes enfants je vous aime immensément. Mes enfants je ne me fatiguerai jamais de vous le dire, Je vous aime.

Mes enfants tout ce que je vous ai annoncé, est en train  de s’accomplir,  Ils vous sont proches, ils sont à vos portes. Mes enfants je vous le dis encore, ne tremblez pas, je suis à vos côtés, je vous tiens par la main. Prenez-là, cheminons ensembles.

fleur bleu vert petite

Mes enfants, en ce temps d’épreuve et de tribulation ne tremblez pas et renforcez de plus en plus votre prière. Enfants, depuis longtemps, je vous avais dit de former des groupes de prières. Je vous avais demandé de parfumer vos murs grâces à vos prières. Mes enfants je passe au travers de vos murs de vos maisons et je ne sens pas le parfum de vos prières.

 Enfants, je vous demande une fois encore de laisser les fausses beautés de ce monde et de vous donner entièrement à Dieu. Mes enfants, ce sont des temps durs, il ne s’agit plus du temps des demandes mais le temps des prières, écoute et silence.

priere silence un-photographe-immortalise-lame-et-la-beaute-des-monasteres

Oui Enfants, silence, ne vous comportez pas de manière à être un scandale pour ce monde, ne soyez pas des sépulcres blanchis mais soyez des fondations solides et maisons de prières.

Mes enfants aujourd’hui je passe au milieu de vous, je vous caresse et soigne chacune de vos souffrances et chacune de vos douleurs. Je vous prie enfants, soyez dociles à l’appel de Dieu, ouvrez vos cœurs et laissez-vous inonder par l’amour du Père.

Petits enfants, aujourd’hui je vous bénis de manière particulière et je bénis pour tous vos soucis et tous les malades présents ici. »fleur bleu vert petite

Ensuite la Maman nous a tous bénis. Au nom du Père du Fils et du Saint Esprit. Amen.

 


http://cenacolimariapellegrina.blogspot.ca/
Merci à Guerrino pour la Traduction

 

 

Je vous préviens que, cette diffusion peut vous faire pleurer d’Amour* Luisa Piccarreta: LES TROIS “FIAT” de la Trinité Divine.♥Jésus..Jésus..Jésus..Je T’Aime ♥Au Nom De Tous*


LUISA PICCARRETA4

barre-ETOILE-BLEU

Luisa Piccarreta est la messagère du Troisième Fiat de Dieu. “Fiat” est un mot latin qui signifie: “Que cela soit”. Exemple: “Fiat lux” = “Que la lumière soit”. Luisa nous révèle que le Fiat divin est triple, triple comme la Sainte Trinité. Elle nous révèle aussi qu’aujourd’hui l’humanité est aux portes du troisième de ces “Fiat” divins, celui de la Sanctification, une ère réservée à l’Esprit Saint.

 

Les trois tableaux qui suivent ont pour but de favoriser les lecteurs doués de mémoire visuelle:

lumiere ciel

Premier Fiat: “Fiat Lux” = que la Lumière soit.

Deuxième Fiat: “Fiat Redemptio” = que la Rédemption soit.

Troisième Fiat: “Fiat Sanctificatio” = que la Sanctification soit.

 

Grâce aux explications de Luisa, que le peuple de Corato s’était habitué à appeler “La santa”, (la sainte), nous comprenons que le Plan de la Création implique l’intervention individuelle des trois Personnes de la Trinité, chacune à son tour, et au moment qui lui est réservé. Par exemple, le premier Fiat de Dieu est celui du Père (Création), le deuxième est celui du Fils (Rédemption), le troisième est celui du Saint-Esprit (Sanctification).

barre rose trinité

Chaque fois qu’une Personne de la Trinité intervient pour réaliser la partie du Plan qui la concerne, la perfection d’unité qui existe entre les Trois fait en sorte que toutes les Trois y adhèrent de façon divine, c’est-à-dire parfaite.

Nouveauté surprenante: les trois étapes mentionnées plus haut semblent avoir une durée bien précise: la première une durée de 4.000 ans, la deuxième une durée de 2.000 ans, et la troisième une durée de 1.000 ans. Le tout est résumé dans le tableau qui suit:

Tableau # 2

 

Le message de Luisa sous-entend qu’au cours du prochain testament, qui sera le troisième et aussi le dernier, l’humanité vivra dans le Divin Vouloir; mais sur le plan individuel la chose est déjà possible dès à présent. Il s’agit pour nous de renoncer à notre volonté humaine de façon à pouvoir vivre entièrement dans la Volonté divine.

 ADAM-ET-EVE-BIBLE

Nous pourrions comparer le Divin Vouloir à une source d’eau, et le Nouveau Règne au ruisseau qui en découle. L’homme qui accepte de vivre dans le Divin Vouloir apaise sa soif d’absolu grâce à l’eau de ce ruisseau. En la buvant il trouve le bonheur auquel aspire chaque homme qui vient au monde.

 Ceci nous permet de dire que le Nouveau Règne sera probablement comme le Paradis terrestre qu’Adam et Ève connurent avant le Péché originel.

Comme les deux tableaux qui l’ont précédé, le troisième aussi aura des chances de plaire de façon spéciale aux personnes douées de mémoire visuelle.

barre rose trinité

Tableau # 3

Les Trois “Fiat”

La suite de ce travail contient des informations intéressantes qui confirment l’affirmation qui précède concernant l’âge de l’humanité. Dans le texte qui suit, par exemple, écrit en 1925 par Luisa Piccarreta, Jésus nous dit que l’homme est sur la terre depuis 6.000 ans. Jésus s’exprime en ces termes:

 

christ Roi 

«Appel du Roi divin qui promulgue

le Règne de sa Volonté».

barre rose trinité

«Mes fils bien-aimés, Je viens parmi vous  (…)  Pour demeurer avec vous, uni à vous, vivant avec vous dans une seule Volonté. ( … )  Sachez que mon Amour pour vous est si grand que Je mettrai de côté votre vie passée, vos fautes passées, tous vos malheurs passés.

 

 Ces choses seront enterrées dans la mer de mon Amour, et comme brûlées, afin qu’ensemble nous puissions commencer une nouvelle vie, entièrement fondée sur ma Volonté. (…) 

 

 Oh, que de soupirs, que de gémissements, que de larmes de ma part, parce que Je veux que mes enfants chéris demeurent avec Moi, en vivant dans ma Volonté.

jésus pleure

 Voilà six mille ans que Je soupire, que Je pleure amèrement dans ma sainte Humanité parce que Je veux, Je réclame que mes enfants soient autour de Moi, de façon à les rendre saints et heureux. (…)  

 

 Si vous me donnez votre volonté, tout va être réglé. Je serai heureux et vous serez heureux. Je ne désire rien d’autre, mais que ma Volonté s’établisse en vous. Le Ciel et la terre vous souriront. (…)

 

Veuillez donc m’écouter, mes chers enfants. Je vous prie de lire ces pages avec attention. C’est Moi qui les place devant vous. Si vous les lisez, vous sentirez le besoin de vivre dans ma Volonté.

 

Lorsque vous lirez, Je me placerai près de vous. Je vous toucherai l’esprit et le cœur afin que vous compreniez ces choses, et vous vous décidiez à accueillir en vous le don de mon “Fiat” divin. »

 

 Nous savons que “Dieu est Amour. En réfléchissant sur les propos de Luisa Piccarreta il est facile de conclure que l’agent responsable de l’Unité trinitaire est un lien qui s’appelle Amour. Sur cette base nous pouvons dire que les trois Volontés divines, soudées par un lien d’amour qui est parfait, forment une seule et unique Volonté.

st trinité Trindade_Santa_

Étant parfait et tout à fait réciproque, l’amour trinitaire entraîne l’Unité parfaite des trois Personnes. Cela explique et justifie l’expression du catéchisme qui définit Dieu: “Un seul Dieu en trois Personnes”.

barre rose trinité

Les mêmes maîtres qui nous ont appris que “Dieu est Amour”, nous ont aussi appris que “l’amour est actif par définition”. Alors attention. Puisque Dieu est Amour et que l’amour est actif par définition, il y aurait en Dieu toujours de l’action, une action perpétuelle dictée par l’amour.

 

Le mot latin qui représente une forme de vie qui se réalise à partir d’une volonté capable de la concevoir, c’est: “Fiat”. (Traduction: “Que cela soit”). Il en découle que si le mot Amour est fusionné au mot “Fiat”, cela pourrait à toute fin pratique expliquer “Dieu”, car l’union de ces deux concepts en engendre un tiers qui pourrait s’appeler: Puissance d’amour toujours en action.

Vu que les temps à venir sont ceux de l’Esprit Saint, l’humanité sera invitée à vivre dans la Divine Volonté. Sur le plan individuel cela est déjà possible à partir de l’instant présent. Il s’agit pour nous de renoncer à notre volonté humaine afin de pouvoir vivre entièrement dans la Volonté divine.

 

Même si Luisa Piccarreta a vécu plutôt isolée, les messages prophétiques qui confirment son enseignement ne manquent pas, comme le montrent les extraits suivants.

Luisa Piccarreta: revenir à l’Ordre primordial.

En plus d’être la messagère du troisième “Fiat” de Dieu, Luisa Piccarreta est l’apôtre du Divin Vouloir en nous.

L’idéal qu’elle nous propose est très élevé, bien que fort simple à pratiquer. Selon cet idéal il ne s’agit pas seulement de faire la Volonté de Dieu, mais de vivre dans la Volonté de Dieu, comme la Sainte Vierge et Luisa ont fait.

luisa 25-foto-Quadro-colori-JPG1

LUISA PICCARRETA
(1865 – 1947)

Apôtre du troisième “Fiat” divin.

barre rose trinité

Pour vivre dans la Volonté divine, il nous faut remplacer notre volonté humaine avec la Volonté divine. Ceci peut se faire si l’être humain accepte d’offrir à Dieu sa propre volonté en échange de la Volonté divine.

 

La personne offre sa volonté humaine en holocauste, et le reste ressemble à une greffe mystique que Dieu se charge de réaliser Lui-même, mais toujours sur demande. En d’autres mots, si une personne veut que cette “greffe” se réalise en elle, elle coupe d’abord la branche “sauvage” de sa volonté humaine, et Dieu, comme un bon vigneron, se charge de la remplacer avec sa branche à Lui, qui est divine. Mais tout ce que Dieu fait en nous, Il le fait sur demande, jamais sans notre permission.

 

Y a-t-il avantage à ce que le Bon Dieu intervienne en nous pour réaliser cette “greffe”?  Bien sûr que oui. Nous savons déjà que le fait de vivre dans la Divine Volonté transforme en Ciel le terrain où cette Volonté s’implante, l’âme d’un individu, ou de celle d’une collectivité.

 

 Les êtres humains qui acceptent cette “greffemystique finissent par abandonner de façon totale et définitive tous les caprices qui les transforment en êtres orgueilleux, rebelles, égoïstes.

 

La plus réjouissante des nouvelles est qu’au cours du prochain millénaire cet idéal sera adopté par la grande majorité des êtres humains, et donnera naissance sur notre terre à l’Ère du Saint-Esprit, l’Ère de Sanctification: le Millénaire de Paix.

C’est du moins ce que les Prophètes chrétiens contemporains nous laissent tous entrevoir. À titre d’exemple, voici la traduction de trois petits extraits tirés des écrits de Luisa Piccarreta. Le premier et le deuxième extrait sont des dialogues entre Luisa et Jésus, le troisième contient des paroles que Luisa emploie pour répondre par écrit à l’un de ses correspondants.

The Bible

 

 – Luisa Piccarreta à Jésus: «… Jésus, mon bien-aimé, ce Règne dont Tu me parles, quand est-ce qu’il va venir?»

Jésus à Luisa Piccarreta: «Ma fille, pour l’avènement de la Rédemption il a fallu quatre mille ans, car le peuple qui priait et soupirait pour la venue du Rédempteur promis était le plus petit, vraiment très petit en nombre. Mais les âmes qui maintenant appartiennent à mon Église forment plusieurs peuples, et leur nombre est bien supérieur, oh oui, bien supérieur à celui d’autrefois. Donc le nombre raccourcira le temps… »  (Le 26 mai 1928).

barre rose trinité

  1. Jésus à Luisa Piccarreta: «Pour ce Règne… tout est préparé. Tout est prêt. Il ne reste qu’à ouvrir les portes et à le faire connaître pour que l’homme en prenne possession. Lorsque Je suis venu sur la terre pour racheter l’homme, de Moi on a dit que Je serais salut et perte pour beaucoup. Maintenant on dira la même chose au sujet du Divin Vouloir.

  1. Mon Vouloir sera pour beaucoup la cause d’une grande sainteté, car mon Vouloir est absolument saint, mais pour bien d’autres il sera la pierre d’achoppement qui causera leur chute… Donc, sois vigilante; que ton regard soit constamment fixé sur mon Divin Vouloir; tu te retrouveras avec la plénitude de la grâce du fait de vivre dans ma Volonté. » (21 septembre, 1923).

  1. Lettre de Luisa Piccarreta, datée du 15 janvier 1945. Luisa: «Très cher fils dans le Divin Vouloir, je réponds à votre lettre très agréable, et je prie Jésus de vous donner toujours des nouvelles grâces, de la nouvelle lumière, pour que vous puissiez faire comprendre à tous ce que c’est que de vivre dans le Divin Vouloir.

 

Oh! Le Divin Vouloir fait soupirer Jésus, qui le souhaite au point même d’en pleurer. Jésus veut que nous connaissions son saint et Divin Vouloir. Vraiment. Il veut que ce Vouloir règne en dominateur dans le monde entier, car la Sacro-sainte Trinité a décrété que le Vouloir divin doit être fait sur la terre comme il l’est au Ciel.

lumiere ciel1

De même que fut décrétée la Création, de même que fut décrétée la Rédemption, de même il est décrété que sur terre soit réalisé le Règne du Divin Vouloir.

 

Dieu prendra donc tous les moyens, mettra sa créature en état de siège, enverra des châtiments terribles, fera des miracles éclatants, tout cela pour l’avènement de ce Royaume. À un point tel, que le premier à s’impliquer sera Jésus: Il se mettra à la tête de tous nos actes pour faire en sorte qu’ils coulent tous vers la mer de sa Divine Volonté.

 

 Si à présent Il nous envoie des châtiments, la raison en est justement que ses créatures, surtout du côté des religieux, au lieu de se laisser prendre par le biais de l’amour, comme Lui  le voulait, se sont laissées prendre par le biais des châtiments.

Pauvre Jésus!  Que de souffrances et de soupirs! Que de larmes versées à cause de ses créatures qui ne le prient pas, ne le supplient pas de leur concéder le Don de vivre dans le Divin Vouloir.

 

 Et s’Il en trouve une, Il saute de joie, la prend dans ses bras, se sent comme un Roi victorieux qui finalement a fait sa première conquête, même si pour en arriver là Il a dû lutter pendant six mille ans, et recevoir des blessures et des défaites. Il se réjouit de cette première conquête, et appelle le Ciel tout entier à festoyer pour sa victoire.

 

Pendant qu’Il fait la fête, Il met à la disposition de sa créature sa Sainteté, son Amour, sa Lumière, ses Grâces, et lui donne le droit d’avoir le Ciel comme patrie.

De cette façon, même si cette créature de Dieu est sur terre, elle possède déjà la patrie du Ciel, et peut dire: ce que l’on fait au Ciel, moi je le fais sur la terre; eux le font avec bonheur et joie, moi je le fais en opérant des nouvelles conquêtes qui vont servir à porter des nouvelles joies au Ciel.

lumiere ciel3

Je vous dis donc de dire à tous qu’il n’y a pas de plus grand prodige, de miracle plus retentissant, que de vivre dans le Divin Vouloir. Nous nous mettons à la disposition du Bon Dieu, et Lui se met à notre disposition. Les mers du Divin Vouloir ne sont pas encore connues.

 

Si les hommes les connaissaient, ils y plongeraient tête première pour y passer l’éternité. Alors, prions et demeurons en attente. Jésus tient les siècles en son pouvoir; ce qu’Il ne fait pas aujourd’hui, Il va le faire demain. Même si les esprits d’aujourd’hui sont aveuglés, il y aura demain des yeux qui sauront soutenir la lumière du Divin Vouloir. Jésus fera alors ce qu’Il n’a pas fait aujourd’hui.

barre rose trinité

Acceptez mes salutations. Je vous place tous dans la mer immense du Divin Vouloir.


 http://www.parvulis.com/Documents/1-main-fr-MNP.htm#TOP_RET

Mariage mystique et divinisation* Vassula… Dans La Vraie Vie en Dieu…*Première partie*


 

JÉSUS PEINT PAR VASSULA-file_2_5vassula_ryden-200x200

barre bleu

Les écrits de La Vraie Vie en Dieu parlent constamment de Dieu offrant au monde la grâce de la divinisation. Diviniser signifie transformer les êtres humains en dieux par participation, dans la Déité du Divin. Pareil concept peut nous alarmer, à moins de réaliser qu’il s’agit d’une autre façon de parler du don de la vie éternelle. C’est la vie éternelle de Dieu. Le Christ nous l’a promise.

Cette promesse du Christ est pleinement présente dans l’Évangile et les Épîtres de saint Jean. Les lettres de saint Pierre y font allusion et celles de saint Paul aux sept Églises en sont aussi remplies.

C’est pourquoi Jésus est venu nous permettre d’avoir part à Sa vie divine, d’être un avec le Père comme le Père et le Christ sont un. Il s’agit, pour nous, d’une union divine, non identique mais comparable à celle du Christ et du Père…

Nous devons être saints comme notre Dieu est saint, non sous la contrainte mais par libre adhésion au commandement de Dieu (1) ; non par devoir et sans réelle implication de nous-mêmes, mais par véritable amour de Dieu.

 Dieu seul est saint ;« Toi seul es Saint, Toi seul es Seigneur, Toi seul es le Très-Haut Jésus Christ »

Chantons-nous chaque dimanche et jour de fête. Être saint, comme Dieu l’est, c’est être saint de la sainteté même de Dieu. La sainteté de Dieu descend sur nous et Dieu s’unit Lui-même à chacun de nous, de sorte que les puissances mêmes de l’âme (mémoire, intelligence et volonté) soient en parfaite union avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Quand cette union est totale, achevée et parfaite, c’est la divinisation, rien de plus, rien de moins.

oiseau arbre rose

Cette pleine union de l’âme et de la Trinité s’appelle le mariage mystique.
Cette expression signifie que le Très Saint, le Dieu Trine, s’attache l’âme et l’unit à Lui dans une fusion parfaite, tout en laissant à l’« épouse » son entière personnalité et son libre arbitre.

 

Le Père, en Sa divine Puissance, s’unit intrinsèquement à la mémoire, en tant que faculté de l’âme. Le Fils éternel, en Sa divine Sagesse, s’unit intrinsèquement à l’intelligence, en tant que faculté de l’âme. Le Saint-Esprit, dans Sa divine Charité, s’unit intrinsèquement à la volonté humaine, en tant que faculté de l’âme.

 

Cette présence divine, dans les facultés de l’âme, fait que la personne ne pense, n’agit et ne parle que comme informée directement par la Puissance, la Sagesse et l’Amour de Dieu. L’âme cesse d’agir en dehors de l’influence de la Lumière divine. Nous appelons cela « la ressemblance au Christ ».
Ceux qui croisent une personne divinisée vont ainsi décrire leur rencontre : « C’était comme si je parlais à Jésus en personne. »

 

Le Père ne peut prendre possession de la mémoire que si celle-ci vit dans l’espérance pure (2)Le Fils éternel ne peut prendre possession de l’intelligence que si celle-ci vit dans la foi pure. Le Saint-Esprit ne peut prendre possession de la volonté humaine que si celle-ci vit dans la pure charité.
Pour faire simple, l’espérance vide la mémoire, la foi vide l’intelligence et la charité vide la volonté. Ces trois facultés de l’âme doivent être vidées par les vertus théologales parce que ces dernières transcendent la raison et la logique humaine.

 

Les voies purement humaines de la connaissance, telles que les sens et l’intellect discursif, doivent être transcendés avant de pouvoir s’unir au Dieu transcendant. Tous les moyens doivent s’adapter à leur fin et manifester un certain accord et quelque ressemblance avec cette fin.

oiseau arbre rose

Les petits pois ne cuiront pas avant d’avoir atteint la même température que l’eau chaude. Les bûches ne vont brûler qu’après avoir atteint le même degré de chaleur que le feu. Rien, pas même une créature, ne peut utiliser l’intelligence comme moyen adapté pour atteindre Dieu. Tout ce que l’intelligence peut comprendre, la volonté expérimenter et l’imagination se représenter, est en disproportion et dissimilitude avec Dieu.
Les « vides » créés par les vertus théologales de foi, d’espérance et de charité sont en équation avec Dieu, en ce sens qu’ils adaptent les facultés de l’homme en vue d’une participation à la transcendance de Dieu. Ils élèvent l’homme au-dessus de lui-même, le transforment et le prédisposent à retrouver la plénitude de l’image et de la ressemblance divines dans laquelle et pour laquelle il a été créé.

 

cathéchiste église catholique

Le Catéchisme de l’Église catholique, au paragraphe 1812, stipule que « Les vertus humaines s’enracinent dans les vertus théologales qui adaptent les facultés de l’homme à la participation de la nature divine. Car les vertus théologales se réfèrent directement à Dieu. Elles disposent les chrétiens à vivre en relation avec la Sainte Trinité. Elles ont Dieu Un et Trine pour ORIGINE, pour MOTIF et pour OBJET. »

 

Les quatre vertus cardinales sont également infusées en nous par le saint baptême, en même temps que les trois vertus théologales. Ces sept vertus, pratiquées de manière héroïque, sont les fondements de la béatification et de la canonisation. Les vertus cardinales sont la force, la tempérance, la justice et la prudence. Toutes vont opérer en plénitude dans l’âme divinisée.

 

La force vient au secours des sentiments d’espoir, de désespoir, de crainte, d’audace (courage) et de colère. Ces mouvements de l’âme naissent quand on rencontre des difficultés pour acquérir le bien et éviter le mal.
La tempérance assiste les sentiments d’amour, de haine, de désir, d’aversion, de plaisir et de tristesse (douleur). Ils ont un lien avec le bien et le mal sans une quelconque perception de difficulté. La justice mène la volonté à la perfection dans les actions sociales de l’homme. Ces trois vertus cardinales sont gouvernées par la quatrième, la prudence, qui découle de la charité.

Au baptême, toutes les vertus théologales et cardinales sont infusées dans notre âme par la Sainte Trinité. Quand la charité est le mobile de toutes nos actions, ces vertus sont rendues plus parfaites par les dons du Saint-Esprit.

Et l’on est mû, d’abord par l’amour de Dieu, puis par l’amour du prochain, semblable à celui que lui porte Dieu : « Aimez-vous les uns les autres comme Je vous ai aimés » (Jn 13, 34). Les dons du Saint-Esprit sont la connaissance, l’intelligence, la crainte de Dieu, la sagesse, la piété, la force et le conseil.

barre bleu

Le péché, le moindre mouvement de consentement de la volonté à ce qui s’oppose à la gloire de Dieu, qu’il soit extériorisé ou non, voile la transparence de l’âme. Il faut rejeter, faire s’évaporer, chaque « nuage » pour restaurer la transparence. Cela s’effectue par l’action conjointe de notre volonté libre et des vertus.

 

Les « vides », créés par la pratique des vertus, sont précisément cette transparence au travers de laquelle la lumière divine nous pénètre et ainsi nous divinise. Pareille divinisation est offerte à tous. Il n’est besoin que d’un repentir sincère pour ouvrir les portes au flot de la grâce et que commence ce voyage intérieur.

image jésus1

Nous lisons ces paroles dans La Vraie Vie en Dieu (cahier 109) :

« …toutes les âmes auxquelles Je Me suis joint sont devenues épouses également car, dans Ma relation intime que J’ai avec elles, Je deviens leur Époux chaque jour de leur vie ; et ainsi en sera-t-il avec toi si tu es éprise de Nous ; volontairement, tu te jetteras en Moi et tu savoureras la plénitude de Mon Amour Divin ; depuis ta naissance, J’étais impatient de te posséder et, tandis que Je te voyais croître, en secret, Je célébrais déjà nos fiançailles ; J’aurais volé à toi, à ton premier signe de repentir et, …

J’aurais crié en frappant le sol de Mon Sceptre Royal: « acquittée ! » et J’aurais marqué ton front de Mon baiser baptismal enflammé, parfumant tout l’univers ; ce serait un signe précurseur de Notre célébration matrimoniale, et Je t’offrirais comme cadeau de Mon Amour pour toi une couronne faite des fleurs les plus parfumées, chacun de leurs pétales représentant une vertu ; alors seulement serais-tu capable de dire : « je vois… » et en avoir vraiment le sentiment ; …»

barre bleu

Les messages que Vassula Ryden a reçus de Jésus promettent que chacun d’entre nous sera gratifié d’une théophanie personnelle : une théophanie est une vision de Dieu, sous la forme d’un symbole, d’une vision intellectuelle ou d’une vision spirituelle.

Ce sera une descente en nous de la Sainte Trinité, pour nous révéler notre état spirituel mais aussi nous offrir la grâce du repentir. Le Père, le Fils et le Saint-Esprit seront perçus dans une grâce d’illumination.

 

« …ton âme verra ce que dans cette fraction de seconde elle a vu jadis, à ce moment précis de ta création… ils verront : Celui qui le premier vous a tenus dans Ses Mains, les Yeux qui les premiers vous ont vus ; ils verront : les Mains de Celui qui vous a formés et vous a bénis… ils verront : le Plus Tendre Père, votre Créateur, tout revêtu d’une redoutable splendeur, le Premier et le Dernier, Celui qui est, qui était et qui doit venir, le Tout-Puissant, l’Alpha et l’Oméga :

le Souverain ; …»

vassula la vraie vie en Dieu livre

(Message de La Vraie Vie en Dieu du 15 septembre 1991)

 

Ainsi nous entr’apercevrons le Père. Puis nous percevrons aussi, dans notre vision spirituelle, la lumière transperçante du Saint-Esprit, à partir du regard pénétrant du Christ, qui se tiendra aussi devant nous.

barre bleu

Notre âme prendra conscience de tous les événements de notre vie, car nos yeux seront transpercés par les yeux du Christ qui seront comme deux flammes de feu.

(Note : les flammes des yeux du Christ sont le Saint-Esprit (3).

esprit saint

barre bleu

Notre cœur reverra tous ses péchés (cf. La Vraie Vie en Dieu du 15 septembre 1991 pour plus de détails sur la Seconde Pentecôte).
Nous verrons, en totale vérité, l’état spirituel de notre âme devant Dieu, exactement comme Il nous voit. Normalement, cette vision nous est donnée au moment de notre mort quand l’âme, plongée dans la vérité divine, voit la réalité spirituelle du mal qui l’habite et le juste jugement qui en découle.

Avec cette expérience de la vérité nous est offerte la grâce plénière d’un repentir complet et sincère. Parce que tous nos péchés nous sont révélés, (y compris ceux que nous nions parce que nous y sommes habitués et que nous avons perdu le sens du péché à leur sujet), notre repentance sera un acte de pure contrition. 

 

L’Église catholique enseigne qu’un acte de contrition parfait rend la personne digne d’entrer directement au ciel (cf. le bon larron au Calvaire). C’est parce que cela est sanctifiant, étant le fruit direct de la coopération avec l’Esprit de vérité, l’Esprit de sanctification – le Saint-Esprit.

 

Ainsi, la contrition, qui résulte de cette théophanie, (également appelée seconde Pentecôte), rend l’âme directement réceptive, après une confession sacramentelle, à la plénitude de la sainteté qui, vécue en perfection, mène directement à la divinisation.

 

Sans la vision de tous nos péchés, cela serait impossible : ne regretter qu’une partie des péchés, non confessés, dont nous nous souvenons, laisserait demeurer l’impureté des fautes restantes et empêcherait la divinisation.

espritsain

La sainteté, donnée par Jésus à ce moment-là, est la couronne de vertus promise dans le Message cité ci-dessus. Il faut soutenir cette sainteté et la faire croître, par une vie pleinement évangélique, marquée par une métanoïa et une théosis incessante, c’est-à-dire un mouvement de retour total à Dieu, en étant consciemment l’humanité pour le Verbe sur terre. La sanctification de l’âme, pur don gratuit, ne dure pas mais s’évanouit avec le péché.
Cependant, l’infusion de la vertu, en particulier de la vertu de vraie contrition, permet de se détacher du désir de commettre des péchés mortels et même des péchés véniels délibérés ; le péché sera éliminé de la vie de la personne par choix.
Le principal moyen de soutenir le don de sanctification, qui conduit à la divinisation de l’âme, est la très sainte Eucharistie, qui va pleinement livrer sa Divinité. Cette communication de la Divinité sera facilitée par la parfaite adéquation de notre volonté à la Volonté divine. Sans ce « canal », la sainte communion, même quotidienne, ne peut communiquer son inhérente Divinité à l’âme mais seulement des lumières et des grâces qui nous aideront à nous orienter vers une telle conformité et unité de volonté avec Dieu.

barre bleu

Comme il a été dit plus haut, seule la lumière divine du Saint-Esprit en révélant toutes nos fautes, rend possible ce don immédiat de sainteté, pour autant que nous acceptions pleinement la grâce du repentir.

 

Il n’y a pas de « vide » dans l’âme humaine. Quand la volonté humaine se tourne complètement vers Dieu, elle est instantanément remplie de Dieu puisque c’est le mouvement du Saint-Esprit qui provoque pareil retournement, au moment où nous acceptons Sa grâce. Dès lors, le Christ est immédiatement inhérent à l’âme.

 

 Le Christ, en assumant cette possession des âmes, en état de contrition parfaite, fait Sa demeure en elles, comme Il l’a promis (4), aussi longtemps que la personne garde cette Présence, en pratiquant la vertu, jusqu’au mariage mystique. C’est ce que l’on appelle le « Retour du Christ » ou le « Règne du Christ sur terre ». Il règne, en Sa Divinité, dans l’âme ; il gouverne et dirige ses pensées, ses paroles et ses actes, empreints de charité et de vertu.

 

La seconde Pentecôte et la seconde venue du Christ sont ainsi deux aspects d’une seule théophanie. C’est ce que signifient les images symboliques du Livre de l’Apocalypse. La promesse du règne du Christ durant mille ans (5) comporte le nombre biblique qui représente l’éternité divine. Cela signifie donc simplement que le Christ sera roi dans Sa Divinité. Il le fera en régnant dans les âmes des hommes.

 

barre bleu

 

 

(1) Lv 19, 2 et Mt 5, 48
(2) St Jean de La Croix, la montée du Carmel, Livre 3
(3) Dn 10, 6 et Ap 1,14
(4) Jn 14,23
(5) Ap 20, 6

 

 Visitez le site internet de La Vraie Vie en Dieu

 

*** MISE À JOUR IMPORTANTE de la diffusion du 27 Août 2017… Du prétendu prophète Charlie Johnston, concernant le message Reçu par un lecteur de Myriamir*


Charlie Johnston 2015

Charlie Johnston.

 

Lors du 20 janvier 2017

Avec l’inauguration réussie du président Donald Trump, il y a une conclusion inachevée dans les deux parties de la prétendue « prophétie présidentielle » angélique de Charlie Johnston, à savoir que Obama ne terminera pas son mandat et que le prochain dirigeant ne viendra pas du système politique (c.-à-d. non élu), tel que détaillé dans l’article ci-dessous. C’était une audacieuse prophétie en deux parties qui s’est terminée par un double échec.

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞



Quand l’on prétend être un prophète de Dieu, sa vie et surtout ses prophéties sont automatiquement prises en considération devant le tribunal de l’opinion publique. Dans cette cour d’opinion publique, la prépondérance de la preuve est ce qui, d’une manière ou d’une autre, échappe à son opinion, mais il arrive que certaines questions très importantes pour le discernement, telles que les principales prophéties, qui, en fonction de leur participation éventuelle, authentifient considérablement, ou invalider, la prétendue mission et le message de ces personnes. Et quand on compare la prétendue prophétie présidentielle angélique contre l’inauguration réussie d’aujourd’hui, les conclusions à tirer sont évidentes.

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Avec ce qui précède, on soupçonnerait fortement que l’inauguration d’aujourd’hui, qui, par toutes les apparences, invalide complètement la première prophétie publique formelle de Charlie Johnston, sera probablement l’une de ces questions clés susmentionnées pour le discernement qui aura un impact décisif pour juger de sa prétendue mission prophétique et message pour un bon nombre de personnes.

Car si un prophète est jugé par ses prophéties comme le dit le dicton, alors l’échec d’aujourd’hui de la prétendue prophétie présidentielle angélique, tel que détaillé dans l’article ci-dessous, sera pour beaucoup de personnes certainement apporter avec elle un jugement défavorable en ce qui concerne la mission prophétique de Charlie Johnston.

 

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞


Note Myriamir: Considérons que certains prophètes qui n’en sont pas vraiment… se glissent parmi les prophètes authentiques de Dieu. …et qu’il est parfois difficile de discerner, autant pour moi que pour les autres…Mais notre temps dans cette Vallée de larmes s’achève…Gloire à toi Seigneur !!!


Traduit par Google Traduction
Source : http://www.mysticsofthechurch.com/2017/01/the-presidential-prophecy-update-on.html
Message que j’ai diffusé : https://myriamir.wordpress.com/2017/08/26/vendredi-le-13-octobre-2017-et-le-triomphe-annonce-du-coeur-immacule-de-la-vierge-de-fatima-on-a-le-droit-de-se-poser-des-questions-mais-pas-trop-quand-meme/

 

Message du Père Éternel…du Journal de Pelianito, du 24 Août 2017* Offrez-Moi tout, chers enfants. Tant d’entre elles sont en danger éternel. Aidez-Moi à sauver des âmes.*


ÉCLIPSE SOLEIL 21 AOÛT 2017-kakogo-chisla-budet-solnechnoe-zatmenie-v-fevrale-2017-goda-chego-stoit-opasatsya-v-etot-den_4

……………………….Éclipse soleil du 21 août 2017

……………………….N’est-ce pas que ça ressemble.…………………….

…………………………..à la Croix de notre Jésus?…………………………

Jérémie 9 : 12-14

« Pourquoi le pays est-il en ruine et détruit comme un désert de sorte que personne ne le traverse ? Et le Seigneur dit : « C’est parce qu’ils ont abandonné l’enseignement que Je leur avais donné, ils ont refusé d’écouter et de suivre ce que Je leur disais. Ils ont suivi leur intention de s’adonner à la religion des Baals, à laquelle leurs parents les avaient habitués ».


Dieu jésus

« Enfants bien-aimés, est-ce que cela peut être plus clair ? Puis-Je parler plus clairement ? Cette génération a acheté une grande destruction par leur péché et leur désobéissance. Est-ce que Mes Voies sont injustes ? Je vous dis qu’elles ne le sont pas ! J’ai écrit Mes Lois dans tous les cœurs.

 

Ceux qui ferment leur cœur à Ma Loi scellent leur propre destruction, car Mes Lois sont Vie. En les rejetant et en suivant les Baals de ce temps, ils tournent le dos à la vie. Choisissant obstinément la mort, ils écrivent le scénario de leur propre décès.

 

Enfants, tout cela se produiraça doit arriver — afin que le Triomphe de l’Immaculée puisse arriver. Priez pour les âmes. Priez pour l’avènement du royaume. Ces âmes fidèles — et il y en a plus que vous savez qui ont répondu à la grâce — ces âmes travaillent avec Moi de plusieurs façons. Puis-Je leur en demander plus ? Comment ne puis-Je pas quand les enjeux sont si élevés ? Offrez-Moi tout, chers enfants. Tant d’entre elles sont en danger éternel. Aidez-Moi à sauver des âmes. Shalom ».


vigne_4

Bien-aimé Père de mon coeur, dans la Divine Volonté, aidez-moi à répondre plus parfaitement à la grâce afin que je sois une travailleuse infatigable dans la Vigne du Seigneur. Dans la Volonté Divine, je demande plus de grâces et j’accepte toutes les grâces que Vous voulez me donner. Aidez-moi, Seigneur, à Vous aider à sauver des âmes ! Maranatha ! Amen

 


 Merci au Traducteur
 https://pelianitoblog.wordpress.com/

 

Vendredi le 13 octobre 2017 et le Triomphe annoncé du Coeur Immaculé de la Vierge de Fatima ? On a le droit de se poser des questions, mais pas trop quand même !!!!


Fatima-Apparition-13-juin-1917

Reçu par un lecteur de Myriamir*

Voici un article (l’auteur est catholique) intéressant au sujet du 23 septembre et du 13 octobre 2017, deux dates importantes, l’une en lien avec lévénement astronomique sans précédent que semble avoir décrit Saint Jean dans le chapitre 12 du livre de l’Apocalypse et l’autre avec Fatima (centenaire du miracle de la danse du soleil du 13 octobre 1917).

http://www.spiritdaily.com/SPECIAL%20REPORTS2017a.htm

Je traduits rapidement quelques passages significatifs :

Certaines personnes pensent que quelque chose de majeur se produira d’ici la fin de l’année 2017.

Une prétendue voyante, du nom de Nasreen Jouni, aurait reçu un message du Seigneur qui disait ceci :

« Ma fille, je connais ta faiblesse, et je sais que sans Moi tu seras toujours imparfaite. Ne t’inquiète pas, je prendrai soin de toi jusqu’à ce que toute mon oeuvre soit accomplie. Mon calice de miséricorde déborde.

satan-detruit-le-chrc3a9tien

Ma fille, quand ma Mère est apparue à Fatima en Mai 1917, elle a annoncé que le démon avait demandé au Trône divin la permission de tenter le monde (et mon Église) pour cent ans. Cette période arrive à sa fin en 2017. Satan ne règnera plus sur terre car je viendrai avec ma Paix. Je couvrirai le monde de ma Paix, car je suis la Paix et l’Amour. Mon appel est pour le monde entier. »

« La prophétie des cents ans accordés à Satan (pour détruire l’Église du Christ) du Pape Léon XIII a commencé en 1917 ! Si cela s’avérait vrai, cela rendrait plus pertinent et significatif le message qu’un prétendu voyant du Colorado, nommé Charles Johnston aurait reçu de la part de l’Archange Gabriel :

Charlie Johnston 2015

Charles Johnston

« La période de chaos qui ira en s’accélérant continuera jusqu’à la mi-octobre 2017 », aurait dit la Sainte Mère de Dieu à Charles Johnston. « Le désespoir règnera partout dans le monde. Alors, entre le 13 et le 17 octobre 2017, le monde sera miraculeusement, totalement, et de façon sensible, délivré de la terreur par l’Intercession de Notre Dame de l’Immaculé Conception. Le Christianisme sera réunifié. Satan sera lié, et le monde entrera dans une glorieuse période de paix et d’harmonie sous la règle et la protection du seul Dieu Trinitaire »
Source : http://www.spiritdaily.net/johnston2.htm

« Si le règne de Satan a commencé en octobre 1917, cela coïnciderait également avec la naissance du Communisme en Russie au cours de ce même mois et de cette même année. Ce qui est d’autant plus intéressant est que à mi-parcours des cent ans de règne de Satan, l’Église Catholique Romaine a expérimenté la naissance du mouvement du Renouveau Charismatique qui débuta à l’Université de Duquesne en 1967.

fatima37

Peut-être que Dieu a décidé que l’Église Catholique Romaine avait besoin de manifestations surnaturelles et des dons de l’Esprit Saint tandis qu’Elle menait ce combat contre Satan.

« Par ailleurs, si Marie est sur le point d’intervenir de façon miraculeuse en Octobre 2017, cela serait fort probablement en lien avec le centenaire de la danse du soleil à Fatima, mais également lié aux cent ans du Communisme, et aux cinq cents ans du Protestantisme (qui commencèrent le 31 octobre 1517).

maria_esperanza_es_image008Maria Esperanza

« Plus encore, si des événements dramatiques se produisent effectivement en octobre 2017, cela correspondrait aussi avec les paroles de Maria Esperanza lors de ses derniers entretiens. Esperanza a avancé que des événements majeurs en lien avec les secrets de Medjugorje, qui selon elle est un lieu authentique d’apparitions mariales, se produiraient d’ici 2020. Octobre 2017 entrerait donc totalement dans cette plage de temps.
Source : http://www.spiritdaily.net/Prophecy-seers/Esperanza/eperanzaprophecylast.htm

« En bref, il semblerait qu’il y ait une corrélation importante pour le mois d’octobre 2017. Naturellement, nous ne parlons pas du second retour du Christ, aussi il n’y a pas de danger à avancer des dates pour ces événements. Bien plutôt, j’ai le pressentiment que le ‘Grand Avertissement pourrait bien se produire en octobre 2017.

fatimasoleil1917

Miracle du Soleil

Un Avertissement qui commencera probablement avec le Miracle du Soleil (mais cette fois le monde entier y assistera), incluant notre mini-jugement, le tout s’achevant sur la fin du règne et de la puissance de destruction de Satan sur terre, et la réunification des Églises chrétiennes à Rome. Je devrais aussi signaler que d’autres que moi pressentent l’importance du mois d’octobre 2017 tel que le Père Dwight Longenecker. (cfr. http://www.patheos.com/blogs/standingonmyhead/2015/05/2017-fatima-and-the-end-of-the-world.html)

(…)

La conclusion de l’article :

« Notre Seigneur bien aimé et notre Sainte Mère n’ont pas besoin que nous priions des centaines de Rosaires si dans le même temps nos coeurs sont remplis de venin.  Ils veulent que nous vivions les paroles que nous prions, que nous fassions le bien en ce monde — même si cela signifie que nous devions souffrir et porter de lourds fardeaux. (…) Le temps de la religion du sensationnalisme touche à sa fin.

Medjugorje Early apparition

Les 6 voyants de Medjugorje

Ce sensationnalisme concernant Medjugorje et les nombreux autres voyants et mystiques doit cesser. Les messages que ces personnes annoncent doivent être entendus, vraiment, vraiment entendus, et intégrés dans nos vies. Seuls ceux qui les entendent et les comprennent en les mettant en pratique tiendront face à la tempête qui arrive.

Merci beaucoup à notre frère anonyme..

qui a traduit et partager avec nous!!

fleurmauve


 

Medjugorje, Message de la Gospa du 25 août 2017 confié à Marija*Petits enfants, n’oubliez pas que Satan est fort et qu’il veut vous tirer hors de la prière*


marie medju

«Chers enfants, aujourd’hui je vous invite à être des hommes de prière. Priez jusqu’à ce que la prière soit une joie pour vous et la rencontre avec le Très Haut. rose rose-gif

Il transformera vos cœurs et vous deviendrez des hommes de paix et d’amour. Petits enfants, n’oubliez pas que Satan est fort et qu’il veut vous tirer hors de la prière.

marija medju

Vous, n’oubliez pas que la prière est la clé secrète de la rencontre avec Dieu. Voilà pourquoi je suis avec vous, pour vous guider. Ne laissez pas tomber la prière!

Merci d’avoir répondu à mon appel.»

barrrose


www.enfantsdemedjugorje.fr

 

*De Merveilleuses Apparitions*Qu’est-ce que Les Âmes du Purgatoire ont à nous dire ? Partie (16)*Évitons le péché et faisons pénitence pour ceux que nous avons commis. Il vaut mille fois mieux faire son Purgatoire ici-bas sur la terre. Ne l’oublions pas.!!!


purgatory larmes

121e APPARITION

Il n’est pas, sur terre, un seul homme qui ne doive trembler à la pensée du jugement, dit l’Écriture.

Point d’âme si pure qui n’ait ses taches. Le fait suivant semblerait incroyable, s’il n’avait point le témoignage formel du cardinal Jacques Vitry. Dans un village de Liège, Belgique, vivait, en 1708, une veuve de vertu profonde, et grande amie de la vénérable Marie d’Oignies. Cette veuve tomba dans une maladie grave, qui la réduisit bientôt à l’extrémité.

Dès que la vénérable Marie en fut avertie, elle courut consoler et encourager la mourante. O prodige ! En entrant dans sa chambre, elle vit la Mère de Dieu, assise auprès de sa servante, un éventail à la main, avec lequel elle rafraîchissait son visage brûlant de fièvre. Heureuse veuve, qui méritait, à sa mort, d’être réconfortée par la Consolatrice des affligés !

La vénérable Marie d’Oignies aperçut, en même temps, une troupe de démons qui s’efforçaient d’entrer dans la chambre de la mourante, armés de toutes leurs tentations et de tous leurs pièges ordinaires, contre les agonisants ; mais l’apôtre S. Pierre parut tout à coup, la croix à la main ; à son approche, ils disparurent, comme frappés par la foudre. Les grâces miraculeuses ne se bornèrent point à cela. Lorsque la vertueuse veuve fut morte et qu’on fit ses funérailles, la bienheureuse Marie d’Oignies vit la très sainte Vierge, accompagnée d’une troupe de saints, divisés en deux choeurs, qui assistaient à la cérémonie, rangés autour du corps et chantant des psaumes, pour le repos de son âme.

 

Il sembla même que Notre-Seigneur avait pris la place du prêtre officiant, et présidait l’assemblée des chrétiens réunis au pied de l’autel. Cependant, cette âme si privilégiée n’était pas montée droit au ciel, tant les jugements du Seigneur sont terribles.

Après le service, la vénérable Marie d’Oignies se mit à prier pour la défunte, selon sa coutume, et fut ravie en extase ; elle vit l’âme de la pieuse veuve portée dans le purgatoire et condamnée à de dures souffrances, pour expier plusieurs imperfections humaines.

Cette vue épouvanta la sainte, et elle se hâta d’avertir les deux pieuses filles, qu’elle avait laissées sur terre, afin qu’elles s’unissent à elle, pour satisfaire à la justice divine, par des prières, aumônes, jeûnes, surtout par le divin sacrifice de la messe.

Elles continuèrent ensemble ces pieux exercices, jusqu’à ce que la défunte apparaisse à Marie d’Oignies, environnée de gloire et dans tout l’éclat du triomphe céleste.

Elle tenait à la main le livre des Évangiles, sans doute pour montrer qu’elle avait été une fidèle observatrice des préceptes qui y sont contenus. Combien devons-nous redouter la justice si sévère du souverain Juge!

Qu’allons-nous devenir, à notre mort, nous qui multiplions sans cesse nos péchés et ne faisons presque rien pour les expier ! Réformons donc une conduite qui nous plongera dans les brasiers du purgatoire pour des siècles …peut-être. Ayons une grande dévotion pour la communion, la messe et la très sainte Vierge. Combien nous en serons heureux à la mort.


purgatoir8

122e et 123e Apparitions

 Le P. Diégo Lainez ne cessait de répéter à ses religieux que ce n’était pas aimer véritablement que d’oublier l’ami, dès après sa mort. Il voulait que les intérêts des âmes fussent aussi à coeur par de là la tombe qu’auparavant, et lui-même en donnait l’exemple.

A Munster, en Westplialie, vers le milieu du XVe siècle, éclata un mal contagieux qui faisait, chaque jour, d’innombrables victimes. La crainte empêchait de trouver facilement des personnes qui voulussent s’occuper des malheureux atteints du fléau. Alors, le P. Jean Fabricius, jésuite, se présenta et passa ses journées à soigner les malades, les confesser, les administrer, les ensevelir, et il disait ses messes pour ceux que le fléau avait emportés.

Ses conseils réussirent à engager les Pères de Munster, à consacrer un jour par mois, à de solennelles prières publiques pour ces défunts. Tant d’oeuvres méritoires furent récompensées par plusieurs apparitions. Certaines âmes venaient supplier le P. Jean de hâter leur délivrance, d’autres venaient le remercier. A sa mort, il poussa sa charité pour les défunts au point de prier Dieu de leur appliquer les prières, messes, indulgences, mortifications, etc., qui seraient offertes pour lui. André Simoni avait une charité pour les âmes égale à celle du Père Jean.

 

Quoiqu’il ne fût pas prêtre, il désirait leur appliquer les mérites infinis de la messe, et, pour en faire dire, il quêtait auprès des gens riches : prélats, cardinaux, étrangers, grands seigneurs, etc. Quand il fut à sa dernière heure, les âmes, qu’il avait soulagées, le vinrent consoler visiblement et l’assistèrent jusqu’à son trépas, à la grande édification des assistants.

En vérité, si nous voulions réellement secourir les défunts, nous pourrions certainement trouver les moyens de le faire, comme ce pauvre André Simoni, et nous serions magnifiquement récompensés, comme lui.

Nous trouverions cela très bon, à l’heure de la mort, surtout au milieu des feux du purgatoire. Ne l’oublions pas, dans nos plus chers intérêts.


purgatoir9

124e et 125e Apparitions

  Dans le purgatoire, les bonnes actions sont récompensées, et les mauvaises, punies. Sainte Madeleine de Pazzi vit un jour apparaître, toute brillante d’une céleste lumière, une religieuse qui venait de mourir. Ses mains seules ne brillaient pas, parce qu’elle avait à expier quelques imperfections contre le voeu de pauvreté. Une fille lui apparut aussi, revêtue d’une robe brûlante et d’un manteau de lys. Sa robe de feu était le châtiment de sa vanité, et le manteau de lys, la récompense de sa pureté.

 

 Un prédicateur dominicain apparut à Cologne, à un autre Dominicain, sous des vêtements magnifiques et ayant une couronne d’or sur la tête. Interrogé sur la signification de ces ornements, il répondit qu’ils représentaient les âmes qu’il avait sauvées par ses prédications» et que sa couronne d’or était le prix de sa fidélité à observer les règles de son ordre. Il fit connaître, cependant, qu’il souffrait encore en purgatoire pour quelques paroles inutiles, et que sa langue seule était torturée. ——–

 

Le P. François de Gonzague, qui devint évêque de Mantoue, rapporte que dans les îles Canaries, au couvent de la Conception, le vénérable serviteur de Dieu, frère Jean-de-Via, franciscain, modèle de cette maison, tomba malade. Pour le soigner, on lui donna un novice nommé Ascension, fort avancé dans la vertu. Le malade mourut dans les sentiments les plus édifiants.

Le bon novice, après avoir assisté à ses funérailles, se retira à l’écart, afin de prier pour lui, et continua cette sainte pratique pendant quelques jours. Un soir, durant sa prière, il aperçoit tout à coup un franciscain entouré de lumineux rayons. Puis, tout s’effaça. Ce prodige se renouvela une seconde fois ; mais le novice était si hors de lui, qu’il n’osa pas questionner l’apparition. La troisième fois, cependant, un peu enhardi, il demanda : “ Qui donc êtes-vous ?

purgatoir5

Pourquoi venez-vous ici aussi souvent? Au nom de Dieu, je vous prie de me répondre, afin que je sache la signification de tout cela.” Le fantôme répondit: “ Je suis l’âme du frère Jean-de-Via, qui vous a tant d’obligation pour vos soins et vos prières. Je viens vous apprendre que je suis parmi les prédestinés à la gloire. Cependant, je n’ai pas encore été jugé digne de voir Dieu, pour un manquement qu’il me faut expier.

Durant ma vie terrestre, j’ai oublié, par ma faute, la récitation de certains offices pour les défunts, auxquels j’étais obligé. Je vous conjure donc de les dire pour moi, afin que je puisse entrer au ciel”. Le novice courut aussitôt raconter ses trois visions au père gardien, qui fit dire ces offices par les religieux.

A peine étaient-ils terminés, que l’âme vint de nouveau voir le pieux novice ; mais beaucoup plus brillante encore. Elle le remercia et lui promit de le protéger du haut du ciel ; puis, lui montrant deux pères couronnés de gloire, qui l’accompagnaient, elle lui dit que l’un était S. François d’Assise et l’autre, S. Bernardin de Sienne, venus au-devant d’elle pour l’introduire au ciel. Quels terribles châtiments pour de si petites fautes ! A quoi ne devons-nous pas nous attendre ?

Évitons le péché et faisons pénitence pour ceux que nous avons commis. Il vaut mille fois mieux faire son purgatoire ici-bas sur la terre. Ne l’oublions pas.!!!


purgatoir2

126e APPARITION

 Judas Machabée envoya au temple douze mille drachmes d’argent, pour des prières en faveur de ses soldats morts sur les champs de bataille.

Une humble femme de Naples, Italie, avait la plus grande peine à empêcher ses enfants de mourir de faim. Elle conjurait le ciel de délivrer son mari, qui gémissait sous les verrous, sans autre crime que de n’avoir pu, par pauvreté, payer ses dettes. Or, elle se sentait incapable de le délivrer, en les payant elle-même. Elle exposa sa détresse à un riche, qui ne lui donna qu’environ dix sous. Désolée, découragée, elle entre dans une église pour supplier le Dieu des indigents de la protéger.

 

Elle était plongée dans sa prière et dans ses larmes, lorsque l’idée lui vint de recourir aux âmes du purgatoire, dont elle avait entendu raconter les douleurs et la reconnaissance envers ceux qui les secourent.

Presque consolée à cette pensée, elle offre la petite pièce d’argent qu’elle vient de recevoir du riche, à un prêtre, en le priant de bien vouloir , pour cette si petite somme, dire une messe pour les morts.

Le bon prêtre monte sans retard à l’autel, dit la messe, pendant qu’elle prie prosternée sur le pavé. Pendant qu’elle s’en retournait, à travers les rues de la ville, un bon vieillard l’arrête et lui demande la cause de la tristesse qu’il lit sur son visage. Elle lui conte tout. Le vieillard se montre fort touché de tant de misère, et, en se retirant, il lui remet un billet avec ordre de le porter à une personne qu’il lui désigne.

La pauvre femme s’y rend au plus tôt, et trouvant à l’endroit indiqué, un homme à cheval, elle lui remet le billet. Celui-ci, ouvrant le papier, semble sur le point de se trouver mal : il a reconnu l’écriture de son père, mort depuis quelque temps déjà.

purgatoir

“ D’où vous vient cette lettre, s’écria-t-il, hors de lui ? Qui a pu vous donner ces lignes si chères à mon coeur ? — Monsieur, répond la femme, étonnée à son tour, c’est un charitable vieillard qui m’a arrêtée sur la rue, et m’a dit, après que je lui eus raconté mes misères, de venir vous voir de sa part, et de vous remettre ce papier. Je ne sais point ce qu’il y a écrit, car il ne m’a rien expliqué. Tenez, Monsieur, voici son portrait, au-dessus de la porte.” De plus en plus étonné, le cavalier reprend le billet et le lit à haute voix : “ Mon fils, votre père vient de quitter le purgatoire, grâce à une messe que cette pauvre femme, qui vous portera ce papier, a fait célébrer ce matin, pour les défunts.

Elle est dans une grande nécessité et je vous la recommande moi-même.Il lit et relit cette écriture, tracée par une main si chère ; les larmes coulent de ses yeux. “ Pauvre femme, lui dit-il, vous avez, avec une faible somme, ouvert le ciel à celui qui m’a donné la vie ; je veux, à mon tour, assurer la vôtre ; je me charge de vous et de votre famille ; il ne vous manquera rien, j’en fais le serment.” Quel encouragement pour nous à secourir les âmes du purgatoire ! Même la plus petite charité envers elles est magnifiquement payée, comme le dit le pieu cardinal Hugues.

Faisons donc tout ce que nous pouvons pour elles : nous en serons si heureux au temps de la récompense, qui ne se perdra certainement pas.


purgatoir1

127e APPARITION

 Zachée, qui reçut Notre-Seigneur chez lui, nous montre qu’on peut changer les biens mal acquis en mérites et satisfactions pour l’autre vie. Combien de mauvais riches, à son exemple, se sont appauvris de leurs fortunes empoisonnées, pour acquérir les trésors de la grâce. Dans une ville de Hongrie, un soldat de moeurs brutales, appelé Clément, avait commis un homicide, pour satisfaire la vengeance d’un citoyen, qui le récompensa d’une grosse somme d’argent, pour cet acte si injuste. Ce ferrailleur fut bientôt tourmenté de remords et du désir d’obtenir miséricorde.

 Il va trouver un confesseur, se jette à ses pieds, avoue ses iniquités avec larmes, et en obtient le pardon. De plus, il fait voeu d’employer les deux cents florins qu’il a reçus pour son crime, à faire sculpter une Vierge des douleurs, —c’est-à-dire, la très sainte Vierge tenant dans ses bras le corps de son divin Fils, détaché de la croix, — et de plus, à faire dire trois messes et brûler douze cierges devant le très Saint-Sacrement. Or, il tarda à s’acquitter de ce voeu et la mort le surprit avant qu’il l’eût accompli.

 

Cette âme, qui avait tant à expier, descendit au purgatoire pour longtemps. Mais le Seigneur lui permit d’apparaître à une sainte fille, appelée Reine, qui vivait dans une parfaite vertu. Elle se présente donc à elle et lui dit : “ Je vous supplie, servante de Dieu, d’aller trouver ma femme, qui vous remettra deux cents florins.

C’est le prix du sang. Avec cet argent, vous accomplirez un voeu que j’ai fait, durant ma vie, de faire sculpter une statue de la Mère des Douleurs, de faire dire trois messes et de faire brûler douze cierges devant le très Saint-Sacrement ; ce qui pourra rester de ces deux cents florins, vous le donnerez aux pauvres. A ce prix, je pourrai être délivré des cruels tourments auxquels je suis condamné.”

La pieuse fille, par un motif incompréhensible, n’osa point s’acquitter de ce message. Le défunt lui apparut de nouveau, et une troisième fois, multipliant ses instances et la conjurant de ne pas lui refuser cette grâce suprême, si elle avait quelque amour pour Dieu.

Cette fille ne voulut pas se charger d’une pareille commission ; elle répondit que cela lui était impossible, qu’on la laissât en repos, qu’elle détestait ces affaires d’argent, etc. “ En bien ! reprit l’âme, je ne vous laisserai pas tranquille, jusqu’à ce que vous m’ayez exaucée; fuyez où vous voudrez, je saurai bien vous trouver : car c’est à vous seule que Dieu permet que je m’adresse.” Ces apparitions ne tardèrent pas à être connues de l’un des premiers de la ville.

Purgatory soul _Purgatory

Cet homme, touché de pitié pour la pauvre âme souffrante, se décida à faire accomplir le vœu de Clément, à son propre compte. Il fit venir un sculpteur et lui enjoignit de commencer immédiatement la sculpture de cette statue et de ne faire rien autre chose avant de l’avoir terminée. Celui-ci, n’ayant point, dans sa boutique, de bois convenable pour une telle statue, alla dans la forêt pour en trouver.

 

Pendant qu’il cherchait un arbre convenable, il voit venir au-devant de lui, un vieillard appuyé sur un bâton, les cheveux blancs, le visage pâle, qui ressemblait beaucoup au défunt Clément. — “ Où allez-vous, ainsi, et que cherchez-vous ? dit-il au sculpteur.

— Je cherche, répondit celui-ci, un bois d’excellente qualité pour en faire une statue de la Vierge des Douleurs ; jusqu’à présent, je n’ai guère réussi. Ceux-ci sont trop verts, ceux-là sont trop mous, ou bien la qualité ne convient point pour le ciseau.

 

— Eh bien ! reprit le vieillard, ne cherchez point davantage ; c’est moi qui vous conduirai où il faut : à quelques pas d’ici, au milieu de ce bouquet d’arbres, à main droite, il y a, par terre, un arbre coupé depuis quatre ans, bien sec, bien dur, absolument ce que vous désirez.” L’artiste y va, trouve le bois tant désiré et revient chez lui tout content. Il se met aussitôt à l’ouvrage, se hâte vivement, et en très peu de temps, la statue était achevée.

 

Celui qui l’avait commandée vint la voir, la trouva parfaite et dit au sculpteur d’en venir chercher le prix quand il le voudrait. Cependant, l’âme de Clément se montre de nouveau à Reine, et lui dit qu’il est nécessaire que cette statue soit payée avec une partie des deux cents florins qu’il a reçus pour le meurtre, parce que cet argent d’iniquité devait servir à la réparation du crime, et non point un autre ; que si sa famille a déjà dépensé la somme, il la faut retrouver en vendant les meubles ou autrement; sans quoi, il continuera à être tourmenté dans les flammes du purgatoire, n’ayant point

Expié suffisamment son crime abominable.

Cette fois, Reine lui obéit. On apporta la statue chez elle, on la plaça sur un petit autel, et on déposa les deux cents florins à ses pieds. L’âme apparut encore ; mais tout autre, rayonnante, glorieuse ; elle se répandit en remerciements, commanda de donner une partie des florins au statuaire, de faire dire les trois messes, de faire brûler les douze cierges et de donner le reste aux pauvres, puis elle disparut.

Les prêtres qui bénirent la statue racontèrent qu’ils avaient entendu distinctement, pendant la cérémonie, une voix pleine d’allégresse, qui chantait : “ O mon Dieu et mon Seigneur, vous êtes ma consolation et mon refuge ; vous êtes ma force et mon espérance ; et maintenant, j’entre dans l’éternelle félicité que vous avez réservée à ceux qui vous aiment.” Ce Clément commit son meurtre en un clin d’oeil ; mais que de troubles, que de temps il lui fallut pour le réparer !

Et surtout quelle longue durée d’horribles supplices dans les feux du purgatoire ! Il en est ainsi de nous : le temps que l’on emploie à mal faire paraît toujours court ; mais celui de la réparation de ces fautes nous paraîtra terriblement long.


purgatoir2

128 et 129e APPARITIONS

  Job, dans ses malheurs, était tellement couvert de plaies, qu’il ne pouvait point se secourir lui-même. Telles sont les pauvres âmes du purgatoire ; elles ne peuvent se procurer le moindre soulagement dans leurs affreux supplices. Elles ne peuvent que crier vers nous, nous demander du secours, sans même que nous les entendions.

 

C’est une vieille tradition, dans la ville de Worms, Allemagne, que, pendant plusieurs nuits, on avait aperçu des légions d’hommes armés, qui se répandaient dans la campagne, les uns à pied, les autres à cheval, comme si une grande bataille allait se livrer. C’était ordinairement après l’heure de minuit que commençaient ces apparitions, et, au point du jour, elles s’évanouissaient, comme si les guerriers se fussent retirés dans des cavités de montagnes, pour en sortir de nouveau à la nuit suivante.

 

Non loin de là, était le monastère de Limberg, dont le repos des nuits était troublé par ces bruits étranges. C’est pourquoi un saint religieux fit consentir quelques-uns de ses frères à aller avec lui, une nuit, au-devant de ces guerriers inconnus, et savoir d’eux qui ils étaient et ce qu’ils voulaient. Après s’être fortifiés par la prière et avoir imploré la protection de Dieu sur leur entreprise, ils quittent le couvent, un soir, et se rendent à l’entrée de la caverne ; et là, au moment où ces gens armés se précipitaient pour sortir, le religieux le plus courageux, faisant un signe de croix, les adjure, au nom de la très Sainte-Trinité, de dire qui ils sont et quel est leur but, leur dessein, leur intention.

A quoi l’un d’eux répondit : “ Nous ne sommes pas des soldats vivants, qui se font la guerre ; mais les âmes d’une quantité de morts, tués en ce lieu, en combattant sous les étendards de nos deux souverains. Nos corps ont été enterrés ici, et nos âmes y font leur purgatoire. Ce bruit d’armes et de chevaux, qui fut alors l’occasion de nos fautes, et que Dieu permet que vous entendiez, pour notre soulagement, est l’instrument de la peine à laquelle nous sommes condamnés.

purgatoir4

Vos yeux ne voient point les flammes qui nous enveloppent et nous brûlent ; mais elles sont bien cruelles. Le religieux, effrayé à cette révélation, reprit pourtant courage et demanda :

“ Nous serait-il possible de vous secourir dans vos malheurs, qui nous affligent, et comment pourrions-nous le faire ?Ah  certainement, répondit l’âme ; certainement, vous le pouvez, et c’est afin que vous le fassiez que le Seigneur nous permet de nous montrer à vous. Vos jeûnes, vos prières, vos mortifications, surtout vos communions et vos messes peuvent nous délivrer du feu qui nous consume.

 

Nous vous supplions de redoubler de ferveur, dans tous ces saints exercices, et de les offrir à Dieu pour nous. Nous ne pouvons pas nous soulager nous-mêmes, pauvres infortunés que nous sommes ; nous n’avons qu’à souffrir, souffrir toujours, jusqu’à la fin de notre purgatoire.” Et à l’instant, comme une seule voix très lamentable, toute cette multitude s’écria : “ Priez pour nous, ô pères ! priez pour nous ! ” Puis tout disparut, mais en même temps, la montagne parut tout en feu, comme un immense incendie, dont les reflets étaient effrayants.

Les religieux, sous cette sinistre clarté, rentrèrent chez eux en toute hâte, racontèrent tout à leurs confrères, et tous commencèrent les prières et saintes oeuvres promises à cette innombrable troupe de défunts. A partir de ce moment, ces visions et bruits disparurent. Voici un autre événement aussi étonnant et aussi instructif. Un bon religieux ne manquait jamais, lorsqu’il passait près d’un cimetière, de faire une prière pour les défunts qui y reposaient.

 

Un jour cependant, étant distrait par autre chose, il marchait près d’un cimetière sans s’acquitter de sa charitable pratique, lorsqu’il y fut miraculeusement rappelé par plusieurs cadavres, qui lui parurent sortir de leurs tombes, et qui lui criaient d’avoir pitié d’eux, puis ils disparurent. Le religieux fit vite sa prière, et ne l’oublia plus jamais. — Quant aux guerriers, ils devaient souffrir depuis bien longtemps ; car, aucun des religieux du couvent n’avait eu connaissance du combat où ils avaient été tués.

On s’imagine bien trop promptement que nos morts sont rendus en paradis, et on les abandonne à leurs affreux supplices, sans une seule petite prière.

Prions donc durant toute notre vie pour nos défunts et pour toutes les âmes du purgatoire en général : nous n’y perdrons rien, puisque tous ceux que nous aurons soulagés nous rendront cent pour un.


À Suivre……………………


 

Message de Notre Seigneur Jésus-Christ…reçu par Luz de Maria, le 12 Août 2017* N’oubliez pas de préparer votre esprit. Combien regretteront de ne pas avoir confessé leurs erreurs ! Combien de ceux qui Me rejettent devront faire réparation !*


MAINS-DE-JESUS

Mon Peuple bien-aimé :

JE VOUS TIENS DANS LA PAUME DE MES MAINS POUR VOUS PROTÉGER AVEC UN PLUS GRAND ZÈLE.

 

Vous ne Me permettez pas de vous aider. Vous Me freinez en prenant d’autres chemins et en recourant à ce que vous trouvez le plus simple, sans penser à ce que ce soit juste ou non.

Mon Peuple, ce qui est le plus facile n’est pas toujours bien, ni ce qui vous conduira à agir en maîtrise sur Mon Oeuvre et Mon action, ni à ce qui vous amène à grandir dans l’esprit.

JE VOUS APPELLE À CESSER VOS ACTIVITÉS ET À ENTRER DANS LE SILENCE,
OÙ RIEN NI PERSONNE NE VOUS DÉRANGE.

JE VOUS APPELLE À ME REMETTRE CE SILENCE POUR QUE NOUS SOYONS UNIS ET AFIN QUE VOUS VOULIEZ DEMEURER PLUS PRÈS DE MOI.

Celui qui pénètre dans un silence intérieur arrête ce que l’imagination rappelle à la pensée et empêche les pensées de voler follement, les conduisant à faire des jugements ou à prendre des mesures croyant qu’elles corrigeront leurs frères et sœurs, sans les retenir en premier pour eux-mêmes.

Vous jugez continuellement selon votre imagination et votre façon de penser : cela dénote que la malfaisance se cabre constamment en vous.

Mon Peuple bien-aimé, celui qui veut être le juge de ses frères et ses sœurs le fait parce que le mal règne dans son âme.

Cela fait partie de l’ego tenace avec lequel vous dirigez toutes vos actions et vos œuvres, cet ego auquel vous ne voulez pas déplaire et, pour cette raison, vous ne changez pas, cet ego que vous avez contaminé de caprices et de complaisance, avec envie et de mauvaises actions.

Jesus enseigne

L’ego humain malavisé vit dans la personne impulsive qui provoque constamment ou blesse ses frères et ses sœurs. Chez l’égoïste, il se déplace comme un serpent, en accumulant tout pour lui-même et il ne partage pas Mes bénédictions avec ses frères et ses sœurs, chez l’envieux qui injecte constamment du poison et le fait dans l’ombre où personne ne le voit dans le but de ne pas être découvert, mais il devient un grand danger pour ses frères et ses sœurs qu’il calomnie et il commet de grandes erreurs, sapant même les plus forts et détruisant les plus solides structures ainsi que d’autres faiblesses — plus que Je ne pourrais en mentionner, les enfants.

 

JE VOUS AI APPELÉS À ÊTRE VRAIMENT DES ENFANTS DE MON AMOUR,
ET VOUS N’AVEZ PAS FAIT AINSI PARCE QUE SI VOUS AVIEZ ÉTÉ DANS MON AMOUR, À CET INSTANT, VOUS N’AURIEZ AUCUN DE CES APPÉTITS MALFAISANTS

QUE J’AI NOMMÉS.

Pour certains, leurs efforts de changements est minimal et cela Me fait souffrir parce qu’à cet instant, avec un effort minimal, aucun des Miens n’aura ce qu’il a  besoin pour posséder une vraie et pleine Foi.

Le malin vous attaque donc d’un angle ou d’un autre, par une parole ou par un geste, par une mauvaise interprétation ou par une réticence. Chaque personne retient pour elle-même ce qu’elle croit être bon et juste et peu sont ceux qui suivent Mes Enseignements à la lettre, dans Mon Amour.

jésus enseigne

VOUS SAVEZ QUE JE VOUS APPELLE À L’UNITÉ ET QUE, POUR QUE VOUS VIVIEZ DANS L’UNITÉ, VOUS DEVEZ VOUS AIMER LES UNS LES AUTRES EN MOI ; SEULEMENT ALORS, VOUS SURMONTEREZ DES DÉSACCORDS
AVANT QU’ILS N’ARRIVENT.

Je parle de la vie quotidienne afin que vous restiez vigilants avant que vous ayez à faire face aux moments intenses de purification.

 

Celui qui ne se prépare pas à cet instant n’aura pas d’autre instant pour le faire.

Mon Peuple bien-aimé :

Vous vivez dans des instants dangereux — extrêmement dangereux, et vous vivrez des instants constants et récurrents comme ceux-ci. La guerre cesse d’être un spectre. Un petit pays sera la cause de la terreur de l’Humanité. Ceux qui n’ont pas cru vont tomber, en demandant Mon Aide, car autour d’eux ils ne trouveront personne pour les aider. L’homme, sans penser, appelle à la confrontation.

guerre

La terre tremblera sans crainte : les puissants se feront sentir. L’homme mesure son pouvoir pendant un long moment, les provocations ne seront pas entièrement certaines, la surprise sera la raison de la puissante colère du pays.

L’HOMME ESSAIE DE SAVOIR À L’AVANCE CE QUI SE PASSERA, ET JE L’AI MONTRÉ ENCORE ET ENCORE. NE GASPILLEZ PAS CES INSTANTS, SOYEZ PERSÉVÉRANTS.

MON PEUPLE EST EN AGONIE DANS LA MER DE CE QUI EST MONDAIN,
LÀ OÙ LES BAS INSTINCTS PRÉVALENT ET OÙ L’AGITATION CAUSE
CHEZ L’HOMME À EN PERDRE SA RAISON.

 

guerre navire-americain-iran_sn635

Priez, Mes enfants, priez pour les États-Unis ; la guerre n’appelle pas seulement
du dehors de son territoire mais en son sein.

Priez Mes enfants, priez pour la Corée du Nord, les paroles évadent l’attention de l’intention réelle.

Priez Mes enfants, priez pour l’Italie, elle souffrira et pleurera, pleurera et souffrira.

Priez Mes enfants, les volcans se réveillent et la terre tremble.

fleur sampaguitad

N’oubliez pas de préparer votre esprit. Combien regretteront de ne pas avoir confessé leurs erreurs ! Combien de ceux qui Me rejettent devront faire réparation !

Mon Peuple doit se regarder, tant d’intrigues seront punies par Moi. Mon Peuple n’est pas un exemple mais une cause de chagrin, Mon Peuple continue à être avili par la haine et l’envie contre eux-mêmes.

 

LES PRIÈRES SONT QUOTIDIENNES MAIS MÉCANIQUES ; VOUS ME RECEVEZ INCONSIDÉRÉMENT, SANS PRÉPARATION APPROPRIÉE OU RÉPARATION.
JE SUIS MALTRAITÉ PAR CEUX QUE J’AIME, MAIS MON AMOUR NE DIMINUE PAS.

Mon Peuple bien-aimé, combien parcourent la terre sans prêter attention aux signes de cet instant ! Vous serez surpris par un grand événement inattendu venant d’en haut.

VOLCAN



Préparez-vous, examinez-vous profondément : N’oubliez pas que tout le monde s’examinera dans son oeuvre et dans ses actions.

 

À QUEL POINT MA MÈRE A DEMANDÉ DE VOUS PRÉPARER DANS SES RÉVÉLATIONS ET QUE VOUS LES AVEZ REÇUES SANS ÊTRE CONSCIENTS ! …

L’humanité souffre à cause de la désobéissance ; en raison de la désobéissance, la douleur approche.

Vous, Mon Peuple, ne perdez pas courage, persévérez, renforcez-vous les uns les autres et soyez tenaces dans la praxis de Ma Parole.

Ce que vous avez, c’est à vous de le gérer, ainsi votre propre mètre carré doit donc donner des fruits de Vie Éternelle.

fleur sampaguitad

ANGE DE LA PAIX

MON ANGE DE LA PAIX VIENDRA POUR ÊTRE LA LUMIÈRE DE MON PEUPLE
QUI, PERSÉCUTÉ PAR L’ANTÉCHRIST, FAIBLIRA DANS SA FOI.


IL PORTERA MA PAROLE DANS SA BOUCHE ET MON AMOUR SERA NICHÉ DANS SON COEUR. IL PARTAGERA SON PAIN AVEC LES AFFAMÉS ET DONNERA À BOIRE À L’ASSOIFFÉ, MAIS LE COEUR DOIT ÊTRE OUVERT POUR LE RECONNAÎTRE.

 


Oiseau-bleu  

Mon Peuple bien-aimé, ne désespérez pas à cause du dieu du Monde. «Je suis celui qui suis» (Ex. 3 :14) et Mes enfants sont nourris comme les oiseaux des champs. Ma Parole devrait être une nourriture quotidienne pour vous.

 

N’AYEZ PAS PEUR, JE VOUS PORTE DANS LA PAUME DE MES MAINS. MON PEUPLE BIEN-AIMÉ, JE VOUS APPELLE À PRIER LE SAINT ROSAIRE PARTOUT DANS LE MONDE, À 18H00 DANS CHAQUE PAYS, POUR LA PAIX DU MONDE.

 MARIE BÉBÉ JÉSUS

N’AYEZ PAS PEUR, JE SUIS AVEC VOUS.

N’AYEZ PAS PEUR, JE VOUS AIME ET JE VOUS BÉNIS. 

Votre Jésus

jésus petit

JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ.
JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ.
JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ.

Merci au Traducteur
http://www.revelacionesmarianas.com/

 


 

%d blogueurs aiment cette page :