Troisième Série*Prières pour le Carême ♥Du 14e Jour au 25e Jour*Reçues par…La Fille du Oui à Jésus*Ayant débuté le Mercredi des Cendres!


désert jésus

Il y aura en tout, 40 Prières méditatives…

Pour chaque jour de ce temps de Carême !

abraham-quitte-pays

Veuillez prendre note que le Dimanche n’est JAMAIS Jour de Jeûne…

Notre prière du Dimanche pourrait simplement être la Messe,

le Chapelet et pourquoi pas un repas en famille !!


Prières pour le carême de la 14e à la 25e journée


14e jour

Mon Dieu, tu es en moi, me voici, Maître.

  • Ma concentration sur les choses extérieures pour me combler, je te la donne; par ce jeûne, tu m’apprends à m’abandonner en moi pour être comblé par toi.
  • Mes faims extérieures, je te les donne; toi seul sais ce qui m’est nécessaire pour mon être affamé d’amour.
  • Mes joies extérieures, je te les donne; elles sont éphémères lorsqu’elles ne sont pas nourries de ta joie.
  • Tous mes dérangements dus à la malnutrition, je te les donne; ce n’est qu’à travers toi que je peux voir ce qui serait bon pour moi.
  • Tous les instants vécus sans toi, je te les donne; vivre sans toi, c’est être sans connaître qui je suis.

Merci, Jésus, d’avoir vécu tout cela avant moi et merci de t’être présenté à ton Père comme étant moi-même.

Merci, Père, ta miséricorde m’a donné des grâces et ces grâces je les vis en ces instants d’amour.

Merci, Esprit Saint, de m’avoir enveloppé de ton amour et de m’avoir nourri de tes grâces de paix, de joie et d’amour.

Merci, Divine Volonté, je suis comblé de bienfaits éternels, et tous tes bienfaits que j’ai reçus, je te les redonne.

Merci, Divine Volonté, ces grâces se sont multipliées tant et tant, et tant de fois que la chair ne peut les compter.

Merci, Divine Volonté, avec tes grâces je peux te louer et te rendre grâce pour tant de merveilles dans ma vie sur la terre.

Un jour, je déposerai à tes pieds tout ce qui est venu de toi, et avec les anges et tous les saints et saintes du Ciel, nous chanterons ta Gloire. Sans fin sera ma joie de t’avoir redonné ce que tu m‘as donné hier, aujourd’hui et demain.

C’est avec ces mots de reconnaissance qui te sont adressés qu’aujourd’hui que je vais vivre ce jeûne qui ne m’appartient pas, mais qui appartient au jeûne purificateur vécu par toi, Jésus, au désert. Je t’aime.

Jésus: Mon enfant, merci pour ta prière. Je t’aime.

 


15e jour

Jésus: Mon enfant, je suis avec toi. Je suis ta force et ton soutien. En moi, tu es. Je me donne à toi. Fais ma Volonté un jour de plus dans ton abandon afin que ton âme et la chair profitent de mes grâces.

Il y a toi en moi, moi en toi. Nous sommes ensemble pour redonner à mon Père ses grâces de force. C’est Lui qui m’a donné à vous, c’est Lui qui m’a fait naître sur la terre, c’est Lui qui vous a aimés plus que vous-même, c’est Lui qui a toujours été auprès de vous.

Je suis en Lui, il est en moi, nous en le Saint-Esprit nous ne formons qu’UN. Tous les créés de mon Père: vous avec ma Mère et mes anges, vous ne formez qu’un tout. Sa Volonté a été en chacun et lorsque vous fûtes devant Lui, vous avez tous été créés en ayant une seule chair pour tous, une âme pour chacun et son esprit pour tous. Toi et eux vous avez à apprendre de moi qui vous êtes. Je me donne à toi et toi, donne-moi ta journée

 »Oui, Jésus, je te la donne. Je suis avec toi et ce que je suis, je le suis par toi. Ce jour est commencé. Je m’unis à tous ceux qui sont en ce jour actifs dans leur quotidien depuis peu ou depuis des heures. Tes choisis bénis sont affairés à bâtir un monde nouveau en toi, Maître adorable. Je te remercie de vivre leurs instants en moi lorsque je dors. Je me donne à toi pour qu’eux aussi puissent vivre leurs instants en profitant de mes œuvres qui sont nourries avec tes grâces.

« Ce jeûne en ton jeûne au désert me donne courage, force et persévérance, surtout dans les moments où je sens plus fortement les effets des poisons des esprits impurs.

« Merci pour ta patience, tu sais attendre le bon moment pour me combler de tes grâces afin que j’entre avec toi au désert. Bien que mes actes de vie ne soient pas toujours à la hauteur de tes désirs: amour pour la chair, tu es toujours là pour moi.

« Merci pour ta miséricorde envers l’être faible que je suis. J’ai tant besoin de toi pour regarder mes actes contre moi et contre mon prochain afin que je puisse me pardonner.

« Merci, Jésus, d’avoir vécu ma vie pour me libérer des emprises des démons qui ne cessent de tendre des pièges à mes pensées, mes regards, mes écoutes, mes paroles, mes actions et mes sentiments.

 

« Merci de m’aider à ne pas oublier mes faiblesses. Oui, ces faiblesses me démontrent que mes actes de vie ont l’empreinte de l’esclave: mes mauvaises habitudes. Tout ce que l’esprit de ce monde m’a appris, je l’ai consommé sous toutes ses formes. Aujourd’hui, je te donne tout cela, et je te rends grâce pour cette prière qui vient à moi par la Divine Volonté.

C’est toi mon Tout, c’est toi mon ‘oui’.

  • Lorsque j’étais seul, tu étais mon Compagnon.
  • Lorsque j’étais malade, tu étais ma force.
  • Lorsque j’étais découragé, tu étais mon encouragement.
  • Lorsque j’étais mêlé, tu étais ma lumière.
  • Lorsque j’étais fatigué, tu étais mon énergie.
  • Lorsque j’étais démoralisé, tu étais mon soutien.
  • Lorsque j’étais apeuré, tu étais ma main.
  • Lorsque j’étais distrait, tu étais ma confiance.
  • Lorsque j’étais perdu, tu étais ma bouée.
  • Lorsque j’étais accusé, tu étais ma vérité.
  • Lorsque j’étais abusif, tu étais mon regret.
  • Lorsque j’étais confondu, tu étais mon aide.
  • Lorsque j’étais en colère, tu étais mon oasis.
  • Lorsque j’étais perdu, tu étais ma lampe.
  • Lorsque j’étais affolé, tu étais mon oasis.
  • Lorsque j’étais puni, tu étais ma récompense.

Je me souviens d’avoir crié:  »Qui peut m’aider? » Et toi, dans mon désert, tu me disais »…

Jésus: Je suis avec toi. Personne ne peut être plus près de toi que moi, ton Dieu. Je me suis fait petit pour toi. Je me suis dépouillé pour toi. Je me suis laissé ridiculiser pour toi. J’ai laissé ma Chair entre les mains de ceux qui m’ont crucifié pour toi. Aujourd’hui, on veut détruire la chair. Ce sont les démons sous l’ordre de Satan, leur maître, qui poursuivent encore leur plan contre vous. Tu fais ce jeûne pour l’amour et je le présente à mon Père. Ta vie est une offrande d’amour. Tu as tout à offrir, même tes actes accomplis lorsque tu ressens ta chair attaquée par les poisons qui t’affaiblissent. Aucune grâce ne te sera enlevée, car ta vie est un don pour ceux que tu aimes.

Je suis la Parole et ma Parole est vivante. Reçois les grâces qui, aujourd’hui même, vont donner aux enfants du monde la force dont ils auront besoin pour être vrais dans tout ce qu’ils ont entrepris, entreprennent et entreprendront.

Je suis la Divine Volonté et mon Père est ma Volonté. Prends et mange, ceci est ma Volonté. Je t’aime, toi qui fais de cette prière un oui à l’Amour. Elle est de moi, ton Dieu, pour toi. Je t’aime.


16e  jour

Ma foi s’ouvre à toi, mon Dieu, tu es tout ce qui est vie en moi. J’écris, tu es là; j’écoute, tu es là; je me donne, tu es là; je respire, tu es là. Ma vie est pour toi, Dieu d’amour.

  • Merci pour les journées accomplies durant ce carême. Ce sont tes Actes d’abandon en ton Père qui m’ont obtenu tant de grâces.
  • Merci pour toutes les grâces obtenues, nos âmes et la chair t’en sont reconnaissantes.
  • Merci de ne regarder que nos âmes, alors que la chair a tant besoin de nos sacrifices.

 

Jésus, tu es notre Seigneur et notre Roi. Au désert, tu marchais sans craindre les scorpions ni les serpents. Toi qui étais la Puissance, tu acceptais de ressentir notre faim et notre soif par amour pour nous. Ton jeûne nous préparait à entrer avec les grâces de la Purification de la chair dans ce jeûne d’amour.

 La foi en la Purification de la Chair est notre force: tu as tout purifié. Depuis ce jour, notre âme, la chair et notre esprit peuvent connaître ce que l’âme, la chair et l’esprit sont capables de nous donner: la force de continuer en sachant qu’aujourd’hui sera une force pour demain et encore pour demain et encore pour demain, puisque le passé, le présent forment notre futur qui est devant nous.

Merci pour tous les ‘hier’ et pour tout le présent de mes frères et de mes sœurs; ce sont les trésors de la vie qui se rassemblent pour m’offrir un futur rempli de force.

Jésus: Mon enfant, tu es avec moi, donne-moi tout ce que tu es, tout ce que tu as ressenti et tout ce que tu as fait et qui t’a semblé difficile, c’est moi qui l’aie vécu avant toi, c’est moi qui aie accepté ce qui était en toi. Viens à moi, je suis là pour te dire: «Ensemble nous sommes et ensemble nous avançons. Cela est bon pour ton âme, ta chair et ton esprit.» Je t’aime.


17e  jour

Ma foi est en toi, Maître. Aujourd’hui, en la Divine Volonté, ce que tu me donneras, je le déposerai dans le Cœur de ta Mère.

Il y a très longtemps, tu étais au désert, et Maman, ta Mère était liée à ton Cœur. Elle aussi était au désert: un désert de souffrance dû à ton absence, mais rien ne pouvait remplacer ce moment de joie où ta Présence se faisait ressentir en elle.

Là où elle était, elle gardait cela en son Cœur et, chaque jour, elle t’accompagnait. Son jeûne ne lui enlevait rien de son amabilité. Bien qu’elle parlait très, très peu, son sourire était toujours présent pendant tout ce temps qu’elle s’affairait à aider son cher prochain, alors que la Divine Volonté lui faisait ressentir tes souffrances: les souffrances de nos péchés qui étaient la cause de ton jeûne. 

Sa patience envers les gens qui ne lui accordaient pas un sourire la rendait si belle que les autres qui la regardaient étaient revigorés par sa force: ce qui les aidait à être bons envers ceux qui les négligeaient.

Ta Mère poursuivait ses journées en ne mangeant pas et en ne buvant pas. Alors que les anges se montraient à elle, pour ne pas être consolée par eux, elle baissait les yeux, car elle ne voulait pas avoir plus de faveurs qu’elle n’en méritait.

La parfaite Mère, qui se disait être plus petite qu’un vermisseau, voulait vivre dans ton désert son jeûne en se privant non seulement de nourriture et de liquide, mais aussi des faveurs venant du Ciel par amour pour moi.

Jésus: Mon enfant, aujourd’hui, tu t’apporteras toi-même la grâce du jeûne en puisant en toi cette grâce que Dieu t’a déjà accordée par ma Mère.

Arrête-toi durant ta journée et pense à ce qu’elle a accepté de vivre par amour pour moi. Elle savait que je jeûnais par amour pour vous et par amour pour la gloire de mon Père. Tout ce qu’elle a accepté vous a apporté beaucoup de grâces.

Mon enfant, accepte de vivre ce jeûne par amour pour ton prochain, laisse surgir du plus profond de toi-même ce qui est en toi depuis ces moments d’amour, ils te donneront beaucoup de force aujourd’hui. Je t’aime.


 18e  jour

Mon Dieu, tu es notre force et notre détermination à ne pas arrêter ce que nous avons entrepris pour aider la chair.

Jésus: Mon enfant, ce que tu vis, tu le vis en ma Chair Incréée. Je Suis est avec toi.

Ton chemin croise tes chemins passés qui se font connaître en toi malgré toi. Ce que tu as rencontré sur tes chemins, ce sont les vouloirs de tous ceux qui ont créé, avec une volonté meurtrie par le moi, ce qui était sans amour pour la chair et qui a fait souffrir les âmes. Donne-moi tout ce qui est contre la chair et abandonne-toi en ma Volonté, ce qui nourrira ta foi envers ce que je te donnerai pour vivre tes demains.

Amen, je te le dis, qui donne sa vie ne la perdra pas, mais celui qui garde sa vie est déjà perdu. Merci de te donner pour les autres. Je t’aime.


19e  jour

Ma faiblesse est en moi, ta force est aussi en moi. C’est vers toi que je me dirige. Ton chemin étroit est plus long et plus sûr que tous autres chemins.

Jésus: Mon enfant, tout ce que tu acceptes, je le présente à mon Père. Il faut passer par moi pour offrir à mon Père ta joie de te donner.

Ce jeûne est en moi. Lorsque j’étais au désert, je ressentais la présence de mon Père et dans l’amour, lui pour moi, moi pour lui, sa Présence me nourrissait. Sa Présence était ma force, elle venait de Lui, l’Amour, et son ‘Je t’aime inconditionnel’ me faisait ressentir tous vos ‘oui’ à l’Amour.

Au présent, ce que je suis en ta vie est éternel, c’est ainsi que j’aime te voir prendre tout ce qui se présente à toi au présent. À l’instant où ta vie goûte à ma Vie, je me fais petit pour te plaire. Pense à toutes les messes, elles ne font qu’une messe: un Acte d’amour pour mon Père qui me donna tout: votre vie. Je t’aime tel que tu es à chaque instant.

Oui, mon enfant, continue à vivre chaque instant au présent: hier est en ton présent et demain est aussi ton présent. Je t’aime.


20e jour

Jésus, je suis si petit devant toi. C’est en la Divine Volonté que tous ces mots sont de moi. Je suis en la chair créée; qu’un enfant écrit ces mots, ils sont en ma chair créée, par la Divine Volonté.

  • Je m’abandonne à toi, Jésus, prends ma vie; sans toi je ne suis rien puisqu’il n’y a vie que si ta Vie est en moi. Ma vie a tant besoin de ta Vie.
  • Il n’y a que toi, Jésus, qui peux donner un sens à mes actes de vie, ce sont tes Actes de vie qui m’abreuvent. Ma vie a tant besoin de tes Actes de vie.
  • Viens, Jésus, me montrer que ce que je fais là où je me trouve, il y a ta Vie. Ma vie a tant besoin de connaître ta Volonté.
  • Ce jeûne n’a de sens qu’à travers ta Vie. Tu es en ma vie, tu es ma Nourriture. C’est toi qui as mis en moi de faire ce jeûne. Ma vie a tant besoin de te plaire.

Jésus: Mon enfant, ta vie est en moi et tout ce que tu fais est en moi; tu ne peux donc séparer ce que tu fais de toi-même. Ainsi, lorsque je suis entré dans ce jeûne, là où j’étais au désert, je ne me suis pas séparé de moi-même. Si cela avait été, cela aurait été contre l’amour: ma Chair Incréée en ma Vie Éternelle était présente, je suis l’Amour.

Tout ce que tu entreprends par amour pour Dieu et par amour pour ton prochain vient de toi, c’est ton être tout entier qui vit l’amour en moi. Ta vie ne peut être que si ma Vie nourrit ta vie, c’est moi la Vie.

Mon enfant, ces mots, il faut les manger, ils coulent de ma Source de foi, de force et de persévérance dont tu as besoin pour vivre ce que tu es en train de vivre: être avec moi au désert.

Ton amour envers toi-même doit passer avant la nourriture. N’ai-je pas dit que l’homme ne vit pas que de pain? Mes paroles sont vivantes, elles sont puissantes pour toi et pour tous ceux qui sont attaqués par les démons.

Tout enfant de Dieu doit vivre pour Dieu, pour lui-même qui a de l’amour envers son âme et la chair, afin de connaître la joie de se donner à son prochain par amour. Sois avec moi et vivons ensemble ce temps de sacrifice pour la Gloire du Très-Haut. Je t’aime.

 


désert

21e jour

Jésus: Ma Présence se donne à toi. Mon enfant, tes jours ne se comptent pas en la Divine Volonté. Chaque jour c’est un jour éternel qui se pénètre. Bien que tu aies été 21 jours au désert avec moi sans me voir, peux-tu demeurer indifférent face à toutes les grâces que tous les enfants de mon Père ont reçues? C’est par amour pour Dieu que tu as appris comment vivre ce jeûne afin de demeurer fidèle à tes ‘oui’.

Malgré ces privations de chaque jour, je t’ai nourri de bonnes choses et chaque jour tu t’es laissé transformer, car ces bonnes choses venaient de mon Père, pas des hommes.

Ces 21 jours de jeûne ont été pour toi de la délivrance: laisser en arrière de toi un passé rempli d’abus de toutes formes qui t’emprisonnait dans tes besoins voulus au fil du temps.

Combien de fois tu as aimé construire ton avenir sur du sable avec ce que l’esprit de ce monde t’avait appris? Tu ne savais pas que tes besoins ne t’apportaient pas le nécessaire pour que ton âme et la chair soient en harmonie avec ma création. Pour connaître l’harmonie de ma création pour toi, il faut que ton intérieur soit en harmonie avec tes pensées, tes regards, tes écoutes, tes paroles, tes actions et tes sentiments. Ce n’est pas par l’extérieur que tu peux apprendre que ce que le Créateur a créé est bon pour toi, non c’est en goûtant à son ‘Je t’aime inconditionnel’ qui est en toi: tu as été voulu avant la création.

Combien de fois tu as aimé ton désert qui plaisait tant à ton être extérieur? Tu obligeais ton intérieur de s’ajuster à tes besoins sans amour. Tu n’avais pas compris que tes anomalies qui sont tes mauvaises habitudes brûlaient en toi des forces qui t’auraient aidé à dire ‘non’ à tes abus qui, tranquillement, auraient perdu de l’importance pour toi.

  • Combien de fois ta pensée t’a manifesté un besoin inutile?
  • Combien de fois ton regard s’est fixé sur quelque chose qui t’a influencé?
  • Combien de fois ton écoute s’est ouverte à des mots sans intérêt pour un monde meilleur?
  • Combien de fois ta parole s’est fait entendre pour prononcer des mots sans valeur?
  • Combien de fois ton action s’est posée pour connaître tes mérites?
  • Combien de fois ton sentiment a égorgé l’amour?

Toutes les fois que tu privais la chair du ‘Je t’aime’ de mon Père, tes actes de vie ne répondaient plus à son amour. Sache reconnaître que ton corps est dans sa force lorsque tu penses à ses ‘Je t’aime’ qui construisent ton quotidien, lorsque tu regardes ses ‘Je t’aime’ qui se sont déposés dans sa création, lorsque tu écoutes ses ‘Je t’aime’ qui se font entendre à travers des paroles qui te blessent, lorsque tu parles de ses ‘Je t’aime’ avec tes mots remplis de sagesse, lorsque tes actions démontrent ses ‘Je t’aime’ qui témoignent de son agir et lorsque tes sentiments nourris de ses ‘Je t’aime’ nourrissent les sentiments d’autrui.

Oui, tu es capable de résister à la tentation puisqu’il y a en toi la force dont tu as besoin pour choisir la connaissance du bien. Le ‘Je t’aime’ de mon Père est plus puissant que les tentations du mal. Dieu est doux et humble, il ne met pas ses enfants en tentation de souffrir, ce jeûne est en train de te faire prendre conscience que ton corps est important et qu’il a besoin d’amour.

Mon enfant, ce jeûne est en toi; là où je suis, ma Vie se vit au présent. Viens à moi et glisse-toi dans mes faveurs. Comme la brise douce du matin qui caresse ton visage, ma douceur te donne de la force pour que tu puisses être encore avec moi au désert.

Mon désert transforme ton désert en un lieu d’amour pour la gloire de mon Père. Je t’aime.


22e jour

Jésus: Mon enfant, ma joie est de te rendre parfait comme ton Père céleste est parfait. Tout ce que tu es, tout ce que tu as en toi et tout ce que tu donnes te font goûter à sa bienveillance. C’est mon Père qui me donne à toi à chaque messe.

Mon enfant, je ne te laisse pas seul au désert, je marche avec toi. Accorde-moi ce temps de jeûne, et tout ce que tu feras pour ton prochain te semblera si léger que tu respireras une odeur d’amour.

Ce qui aujourd’hui te semblera lourd à accepter tel que les moqueries contre le christianisme, je vais le transformer en grâces de paix. C’est moi qui ai pris ce qui t’était inacceptable, c’est moi qui ai nourri tes acceptations, c’est moi qui t’ai donné la force de continuer.

Même si tu vois tes proches dire ‘oui’ aux tentateurs, sache que c’est moi qui ai pris la souffrance de leur âme afin qu’un jour ils aient la force nécessaire de dire:  »La chair ne vit pas seulement de pain, mais de grâces. »

Tous les enfants de Dieu qui tombent dans les pièges des démons ne voient pas la vraie cause de leur anxiété, de leurs soucis, de leur absence, de leur confusion, de leur incertitude, de leur tristesse, de leurs médisances, de leur instabilité, de leur mécontentement, de leur rancune, etc., ils sont aveuglés par une fausse lumière. Oui, ils croient voir ce qui est la cause de leur état d’être et ils croient comprendre que ce qu’ils voient est la réponse à leurs souffrances ou à leurs besoins quotidiens, ce qui les prive des grâces que leur procure le ‘Je t’aime du Père’.

Mon enfant, mon amour est en eux comme il est en toi. Il est bon de prendre ce temps de jeûne pour te reposer en ton intérieur afin que tu puisses les nourrir de mes grâces de paix et de libération. C’est en toi que tout se passe. Ta confiance envers mes grâces doit vaincre tes doutes, et c’est par le jeûne que tu peux y arriver. Je t’aime.


23e jour

Dans la Divine Volonté, merci, Jésus, de me mettre en ta présence. Je m’abandonne entre tes mains.

Jésus: Mon enfant, je te couvre de ma Volonté. Accorde-moi ta volonté qui est de pénétrer ce jeûne par amour pour ton prochain. À moi de te faire connaître ton ‘oui’ à ma Volonté.

Je t’emmène avec moi au désert, c’est là que j’ai offert à mon Père tout ce qui était pour atteindre ton âme. Je suis sans force, depuis plusieurs heures je marche. Rien autour de moi ne porte la vie, ce paysage est sans nourriture. Dans une pénombre silencieuse, je m’arrête pour prier mon Père, je ressens en moi tes faiblesses devant les tentations. Mon Être souffre devant tes ‘non’ à mon Père et, lui, il me donne tes ‘oui’ futurs afin qu’au moment de ma Mort ils puissent prendre naissance en toi.

Ce temps de carême est un temps d’abandon dans lequel ton âme veut s’associer avec mon Âme. Le désert, n’est-ce pas le lieu où ton âme vivait sans ma nourriture,  sans ma source d’eau vive? Mon enfant, ma Vie au désert est le portrait de ton âme avant ma mort sur la Croix. Ton âme avait faim de mes grâces, avait soif de mes paroles d’amour. Elle agonisait dans ton désert. Oui, la chair ne lui apportait que misère, que des miettes de vie, tout juste pour ne pas mourir.

Au désert, je priais mon Père pour que ton âme demeure en toi. Je la ressentais: mon Âme était triste à mourir tant ma souffrance pour ton âme était immense. Elle, si amoureuse de moi, ne pouvait connaître ni consolation, ni espoir de me voir un jour la regarder, tant sa honte la couvrait de douleur.

Durant ce carême, que ton âme en mon Âme contemple la lumière qui cache le Visage de mon Père, afin que la chair soit en prière au désert: «Petite partie de la chair créée, pense à moi qui prie mon Père d’avoir pitié de toutes ses âmes créées, il va t’accorder la force de continuer ton jeûne; ainsi, tu pourras, en pensant à toutes les âmes, te réjouir de savoir qu’elles sont dans la joie de savoir que tu jeûnes par amour pour ton prochain.»

Mon enfant, ne doute pas de ce que tu donnes, cela apporte de la joie à ton âme, car vivre pleinement ton choix pour l’amour est riche de grâces. Lorsque tu vis pour la gloire de Dieu, ton âme s’ouvre pour recevoir d’autres grâces, et ces grâces nourrissent la chair qui en ressent les effets. Je t’aime.


24e jour

Jésus: Ta présence en moi, mon enfant, est voulue de la Divine Volonté. Tout de toi s’ouvre à mon appel. Ce que je suis, je te le donne: je suis l’Amour. En l’amour, il y a tout ce dont tu as besoin. Pour vivre ton quotidien, dans l’amour, en l’amour, avec l’amour et pour l’amour, il est important de prendre conscience de ce qui t’habite: le vrai, l’unique amour. Chaque seconde de ton éternité fait ton quotidien et chaque jour est un jour accompli avec ton passé, ton présent pour ton futur.

Aujourd’hui, tu avances dans ta vie qui est accomplie en la Divine Volonté, puisque c’est moi qui l’ai accomplie. Toi en moi, moi en toi, nous sommes ensemble pour offrir à mon Père chaque acte de ta vie. Tout se vit dans ton quotidien. Ce jeûne s’accomplit en moi, ton Sauveur, par mes grâces. Dis-moi, mon enfant, crois-tu en ce que tu vis par moi?

 »J’avance en toi, mon Dieu. Ton Vouloir est mon vouloir. Permets que je me penche sur chacun de tes enfants afin qu’eux et moi ne faisions qu’un en cet instant d’amour. Ce que tu veux est ce que nous voulons. Nous reconnaissons être en la Divine Volonté par les grâces que notre bonne Maman de la Divine Volonté nous donne.

 »Bénie est notre Mère d’avoir accompli tous ses actes de vie en la Divine Volonté. Bénie soit-elle d’avoir dit en la Divine Volonté ces mots: «qu’il me soit fait selon ta parole». Par la Divine Volonté, en la Divine Volonté, ces mots ont pénétré en la chair créée et toutes les âmes ont loué Dieu de nous l’avoir donnée comme Mère.

 »Merci de guider nos pas, Jésus, nous acceptons de te suivre. En la Divine Volonté nous sommes avec toi au désert. »

Jésus: J’avance dans ce lieu aride où rien ne peut m’apporter du réconfort. Je m’arrête et je prie: «Père, regarde-moi; j’ai tant besoin de toi. Viens à mon aide.» Dans ce lieu où rien ne pousse, je continue ma marche. J’accepte mes journées et mes nuits dans ce lieu sans vie pour y semer la vie. Je prie: «Père je les prépare à recevoir les grâces de la Purification. Leur âme assoiffée d’amour a si faim de votre Présence. Père, j’accepte ma faim avec amour, j’accepte ma soif par amour, j’accepte la souffrance pour votre Gloire.» Mes âmes, recevez des grâces de paix afin que la chair puisse accepter ma Chair en nourriture et mon Sang en breuvage. Recevez des grâces de joie, mon Âme prend soin de votre âme. Recevez des grâces d’amour, mon Âme s’incline devant mon Père qui aime sans mesure la chair créée.

 

 »Oui, Jésus, tu nous as emmenés, depuis plus de deux mille ans, au désert avec toi. À chaque année, tu nous as montré que là où tu marchais, là où tu t’arrêtais, là où tu priais, il y avait la vie qui commençait à entrer en la Divine Volonté.

 »Aucun lieu sur la terre ne pouvait ressembler à ton désert, car ton désert était notre désert: une vie sans la vie. Notre cœur vide d’amour avait tant besoin de comprendre ton désert pour comprendre notre désert.

 »Ce jeûne redonne vie à mon cœur, lui qui a si souvent douté de ma persévérance devant tes demandes. Oui, j’ai souvent jeûné le vendredi de chaque semaine; oui, j’ai jeûné pendant 40 jours durant le carême; oui, j’ai jeûné les mercredis des Cendres; aujourd’hui, je reconnais que ces jeûnes avaient le goût de l’impossibilité: en faire plus pour la gloire de ton Père. Merci, mon Dieu, de m’avoir aimé tel que j’étais, tu as su faire de moi un enfant vivant sa foi en la Divine Volonté afin que je puisse faire des actes de réparation. »

 

Jésus: Mon enfant, je te garde en ton être fragile pour te dire: «Ne t’inquiète pas, ta foi a grandi et elle grandira encore.» Tout ce que tu as fait, je l’ai pris en moi et je l’ai présenté à mon Père. Ce sont les fruits de tes jeûnes présentés à mon Père qui t’ont amené là où tu es aujourd’hui. Mon Père t’a nourri et il te nourrit encore. C’est Lui qui t’accorde son ‘Oui’. C’est Lui qui te regarde vivre ta vie dans la joie, la paix et l’amour. C’est Lui ta force puisque c’est Lui qui me donne à toi, et ton âme est plongée dans mes grâces de force. Mon enfant, il faut mourir pour vivre: sois abandon en moi, la Vie, et continue de prier pour tous ceux que tu aimes. Je t’aime.


25e jour

Je te loue, mon Dieu, pour les onctions accordées à toutes tes âmes. Toi seul tu as guéri mon âme agonisante, toi seul tu as soulagé mon âme blessée, toi seul tu as accompagné mon âme oubliée, toi seul tu as aimé mon âme mal aimée: ce sont tes ‘Je t’aime’ qui lui ont donné courage, force et espoir, et mon âme n’a pas gardé tes grâces que pour elle-même, non, elle les a partagées avec toutes les âmes pour que chaque partie de la chair créée reçoive de l’amour de son Créateur.

Jésus: Mon enfant, mon Âme a connu la souffrance de toutes vos âmes. Seul au désert je priais mon Père d’avoir pitié de mon Âme qui pleurait sur vos âmes. Je le suppliais d’étendre sur elles sa Présence afin que leur détresse ne soit pas irréversible. Mon Âme prenait ce qu’elles vivaient: une noirceur si épaisse que je ne pouvais avancer sans que ma Chair en soit affectée. La faim et la soif n’avaient pas sur ma Chair autant d’emprise que cette noirceur qui atteignait mon Âme. J’ai pleuré sur leur manque de tendresse et sur l’indifférence de leur enveloppe. Elle, si faible, avançait sans un reproche pour la chair qui ne pensait qu’à sa propre souffrance.

Mon enfant, donne-moi tous ces instants désertiques que ton âme a connus, c’est mon Âme qui lui a gagné des grâces. Durant ce carême, ton âme en mon Âme ne fait qu’une, et ensemble nous nourrissons toutes mes pauvres âmes qui n’ont pas goûté aux grâces du sacrement du Baptême. Oui, que ton âme vienne au désert vivre avec moi ce que ces âmes ressentent: la honte d’avoir sur elles la tache originelle qui les empêche de se voir toutes belles devant leur Dieu amoureux d’elles. Ton ‘oui’ apportera de la joie à leur âme, car ton être tout entier se laissera plonger dans ma joie. La chair, ton âme et ton esprit s’amalgameront jusqu’au jour où la chair vivra avec toutes les parties de la chair en harmonie.

Mon enfant, réalise que ce jeûne te fait entrer plus profondément dans l’amour pour ton âme et leur âme. Prie pour que d’autres enfants de Dieu entrent un jour dans ce carême qui leur ouvrira les yeux sur l’amour, le vrai amour. Je t’aime.


fille du oui à jésus

Francine (La Fille du Oui à Jésus nous a écrit ceci : Les voici. Savourons-les avec le ‘Je t’aime inconditionnel’ du Père. Merci à tous ceux qui vivent en la Divine Volonté ces jours bénis de Dieu. Nous sommes ensemble pour la Gloire du Père. Je vous aime. Francine .


http://lafilleduouiajesus.org/index.html

Careme 2018 – Prieres pour le careme de la 1ere journee a la 8e journee Du 1er jour au 8e jour

 Careme 2018 – Prieres pour le careme de la 9e a la 13e journee incluse  Du 9e jour  au 13e jour


Careme 2018 – Prieres pour le careme de la 14e a la 25e incluse♥ Du 14e jour au 25e jour


Careme 2018 – Prieres pour le careme de la 26e a la 30e journee incluseDu 26e jour au 30e jour


Careme 2018 – Prieres pour le careme de la 31e a la 40e journeeDu 31e jour au 40e jour-Fin


 

Publicités

Extrait-« Mon Miracle à Medjugorje”–Christine Watkins témoigne*Des éclairs ont illuminé le ciel, mais sans le moindre bruit, comme si le Saint-Esprit se réjouissait de se montrer à son peuple – peut-être était-ce le cas.!


Christine Watkins-full of grace

« La théologie de Medjugorje sonne juste. Je suis convaincu de sa vérité. Tout ce qui concerne Medjugorje est authentique du point de vue catholique. Ce qui se passe là-bas est évident, si convaincant ! . . . Il n’y a qu’un seul danger avec Medjugorje : c’est de passer à côté ! » Cardinal Hans Urs Balthasar–  

J’ai voyagé à Medjugorje cinq fois. A chaque voyage, j’ai découvert qu’à Medjugorje, le miraculeux est monnaie courante. Le miracle du soleil, les guérisons spontanées, l’odeur des roses où il n’y a pas de roses ou de parfums – dont j’ai personnellement fait l’expérience – ne sont que de petites gouttes dans une mer de miracles dont témoignent des millions de personnes.

fleur rouge

On ne sait jamais ce qui va se passer à Medjugorje, où la Sainte Mère apparaîtrait à six voyants depuis plus de trente ans, parce que Medjugorje est en partie sur Terre, en partie au Ciel. Même avec la construction moderne d’hôtels et de magasins de bibelots religieux à chaque coin de rue pour accueillir et approvisionner le flot croissant de pèlerins, Medjugorje m’a captivé. Je ne savais pas qu’un endroit physique sur Terre pouvait contenir autant de paradis.

Jamais avant Medjugorje, je n’avais éprouvé une communion spirituelle aussi intense, une croyance aussi palpable, où que je pose mon regard. A Medjugorje, les grâces semblaient pleuvoir à torrents, renouvelant les âmes desséchées avec la même eau vive que Jésus offrait à la [Samaritaine] au puits. Un jour, j’ai entendu un prêtre dire: « Montre-moi un endroit sur terre autre que Medjugorje où je peux emmener des adolescents pendant une semaine et dont ils reviennent transformés, et je les y emmènerai à la place. »

Un miracle en particulier se distingue dans ma mémoire. C’est arrivé lors de mon dernier pèlerinage, car ABC News voulait m’interviewer là-bas pour un programme sur Marie intitulé « Les Mystères des Miracles ». Après avoir dîné dans un restaurant, près d’une table où étaient assises les trois personnes de l’équipe de la chaîne ABC, je suis sortie pour marcher le long d’un court pâté de maisons à l’arrière de l’église St.-Jacques où des centaines de personnes étaient assises dehors dans l’air chaud de cette nuit d’été, face au Saint Sacrement – une grande Hostie soigneusement placée dans un ostensoir magnifique entouré de rayons dorés.

adoration medjugorje dehors monstrance-mary

Alors que je marchais au milieu de la Présence Réelle de Jésus, d’une multitude de prières et d’une douce musique, je me sentais submergée par une paix et une joie profondes qui remplissaient mon cœur à pleine contenance. Quand je me suis assise pour prier, cette contenance a augmenté sans que je sache pourquoi ni comment. Des vagues de paix vertigineuses portèrent mon cœur jusqu’au ciel tandis qu’il restait en même temps dans ma poitrine.

À gauche, des éclairs ont illuminé le ciel, mais sans le moindre bruit, comme si le Saint-Esprit se réjouissait de se montrer à son peuple – peut-être était-ce le cas.

Je me levai rapidement et courus vers le restaurant. Si seulement l’équipe ABC pouvait vivre ça ! Sûrement alors leurs cœurs seraient touchés, et ils pourraient partager avec le monde ce qui se passait vraiment dans ce saint endroit.

Je bondis dans le restaurant en essayant de me calmer. Toujours à bout de souffle, je m’approchai de la table de l’équipe et m’exclamai, mes paroles n’ayant guère de sens : « Vous devez voir ça ! Vous pourriez vouloir le filmer. La paix, l’éclair sans grondement de tonnerre, la musique, les multitudes. C’est si beau. C’est chaud. C’est de l’adoration. C’est ce que nous, Catholiques, faisons. » Puis, en les regardant avec des yeux suppliants, je leur ai dit « Vous devriez venir ! »

Ils m’ont regardé avec un amusement courtois, puis je suis partie. Ils n’ont jamais bougé. Ils n’avaient pas fini leurs bières et ne voyaient aucune raison de déranger leur confortable dîner. Sans intérêt ni foi ni désir de changer, même un pâté de maisons est trop loin pour eux.

Les miracles, aussi divins qu’ils soient, deviennent de simples atttractions banales si l’âme ne se laisse pas toucher. Comme le Père Jozo Zovko o.f.m., le curé de l’église St.-Jacques, disait au début des apparitions :

« A Medjugorje, le miracle n’est pas tant dans les apparitions de Notre-Dame ou dans les messages qu’elle nous donne, que dans la réponse que lui donne le pèlerin, qui accepte de changer son cœur et sa vie. C’est ça le grand miracle !

ST FRANCOIS le soin des lépreux

Prenez saint François d’Assise : le miracle n’était pas que Jésus lui ait parlé, mais il se trouvait dans le fait qu’il a tout abandonné pour devenir pauvre en toute chose.

Dans l’Évangile, nous lisons cet épisode du riche jeune homme qui a été appelé par Jésus. Le miracle n’était pas qu’il ait vu le Christ et entendu son appel ; le miracle aurait été dans sa réponse, s’il avait répondu positivement à Jésus. Mais il préférait ses richesses à [ce que Jésus avait à lui offrir]. C’est un miracle qui n’a pas eu lieu.

Ce n’est pas un miracle que Dieu parle ; c’est normal. À Medjugorje, c’est le pèlerin qui décide si un miracle se produira ou non. Tout ce qu’il a à faire est d’ouvrir son cœur pour répondre à l’appel.


À SUIVRE ICI *Medjugorje ne signifierait rien sans la conversion du cœur humain.


Son Livre anglais seulement

FULL OF GRACE LIRE ET DIFFUSER-PHILIPPE

Merci à Philippe pour la traduction…..

Voir plus sur son Blog:Pierre et les Loups


Messages reçus par Edson Glauber les 22-23-24-25-26 Février 2018 de Jésus & de la Reine du Rosaire et de la Paix*Venez, mes enfants, nous allons sauver les âmes pour Jésus…♥


EDSON 22 FÉV 28468434_1971024669598856_464881516315608940_n

Prière enseignée par Notre Seigneur le 22 février 2018

Aujourd’hui, Jésus m’a enseigné cette prière. Cela m’est venu au cœur avec un grand désir d’être entièrement de lui et d’accomplir sa Volonté, même si mon cœur est si pauvre,  ma volonté et mes actions encore imparfaites, mais en entendant ces mots est venue la confiance, l’espoir qu’en me laissant guider par lui, tout deviendra possible et sanctifié par son amour:

Laissez-moi aussi, Seigneur, être à vos pieds, contrit et humilié, pleurer mes péchés, afin que je puisse vraiment mériter votre Saint Amour et votre pardon. Je vous donne mon cœur ainsi que mon âme et ma volonté. Faites de moi un des vôtres, maintenant et pour toujours, pour toute l’éternité. Que chaque seconde, chaque minute et chaque heure de ma vie vous appartiennent complètement. Amen!


Message de la Reine du Rosaire et de la Paix le 23.02.2018

EDSON 23 FÉV DSC_2183

  Paix mes enfants bien-aimés, paix!

Mes enfants, moi votre Mère, la Reine du Rosaire et de la Paix, je viens du Ciel pour vous demander d’être à mon Fils Jésus en vous offrant de tout votre être sans réserve.

Apprenez à être de Jésus en acceptant et en portant votre croix avec amour, avec patience, sans vous détourner de votre chemin de conversion et sans nier le Divin Amour.

Remarquez les péchés du monde. Quand vous vous unissez avec mon Fils Jésus, dans son Saint Sacrifice Eucharistique, vous pouvez obtenir de grandes grâces de conversion et de paix pour toute l’humanité.
Soyez du Seigneur, mes enfants, soyez du Seigneur, car il a de grands projets à accomplir dans vos vies. Chacun d’entre vous est important dans les plans de Dieu. Soyez de ceux qui nettoient la Face indignée de mon Divin Fils avec votre amour et votre obéissance à sa Volonté.

Venez, mes enfants, nous allons sauver les âmes pour Jésus.

Marie coure avec enfants

 
Le diable veut détruire tout ce qui vous fait souvenir de Dieu et de moi, mais je vous dis que par votre fidélité et votre amour, le Seigneur accomplira de grandes merveilles et fera beaucoup de choses pour renverser et confondre les orgueilleux.
La prière change toutes choses. Priez, priez, priez et une pluie de grâces  descendra du Ciel sur votre Pays: des grâces de foi, de conversion, de sainteté, des coeurs renouvelés dans l’amour de Dieu, enflammés par le Feu de son Esprit-Saint.

 

Je suis toujours à vos côtés et je ne vous abandonnerai jamais. Mon Coeur Immaculé est toujours ici, béni par la Présence Divine de mon Fils Jésus, avec tout mon amour de Mère, je vous bénis: au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen!


Message de Notre Seigneur le 24.02.2018 (dans la matinée)
Au matin, Jésus est apparu avec la Sainte Vierge. Il m’a envoyé le message suivant:

plaiesjesus

 

Mon fils, mes Saintes Plaies sont la vie pour les âmes. Ils vous donnent la force et le courage de vaincre le péché.
Heureux celui qui se réfugie en eux.

Heureux celui qui se souvient toujours d’eux et sait les Honorer et les Adorer.

 

Mon Père Éternel ne peut rester indifférent et insensible dans ces moments d’épreuves et de souffrances, mais il se révélera avec tout son amour à celui qui par ces mérites plaide pour son aide, son amour et son pardon.
Oh, si les âmes savaient les apprécier, elles ne quitteraient jamais mon Cœur à cause du péché, mais elles seraient plus unies, recevant la Lumière et la Sainteté, étant UN avec moi.

Rejoins-moi, par mes Blessures qui se sont abattues et blessées mon corps et mon Coeur et je vais te révéler et te faire participer aux merveilles de mon Amour, je vais te révéler les sentiments les plus profonds de mon Coeur qui désire ardemment le salut de chaque âme.
Recevez ma bénédiction, qui vous fortifie dans la foi et vous soutient dans toute épreuve. Je suis avec vous toujours et avec tous ceux qui mettent en pratique les soupirs d’amour de mon Sacré-Cœur.

 

Je t’aime et mon amour est éternel. Garde ma paix!


Message de la Reine du Rosaire et de la Paix

le 24 février 2018 (dans l’après-midi)

EDSON 24 FÉV Nossa-Senhora-do-Rosario-Jacarei

 

Paix mes enfants bien-aimés, paix!
Mes enfants, moi votre Mère, je vous aime tellement que je viens vous donner les grâces et les bénédictions de mon Coeur Immaculé. Priez, mes enfants, priez pour la paix et pour surmonter tous les maux.
Mon Fils Jésus vous aime et moi aussi. Recevez l’amour de nos Très Saint-Cœurs dans vos vies, ainsi vous aurez la paix et la force, de vaincre le diable, parce que Dieu est avec vous pour vous aider, vous bénir et vous sauver des dangers de l’âme et du corps.
Mes enfants, mon Coeur Immaculé est votre refuge. Luttez pour le Royaume des Cieux. La prière fait des miracles dans vos vies et change toutes choses. Le monde court de grands dangers, alors je le rassemble dans la prière, afin que, avec moi, nous puissions prier la miséricorde du Seigneur envers les pécheurs ingrats qui ne veulent pas se convertir et se repentir de leurs péchés.

 
Revenez, revenez au Seigneur et il vous donnera sa paix. Son Amour guérit, son Amour sauve, son Amour vous transforme et vous sanctifie. Avec son  Amour, Dieu vous sanctifie de plus en plus et vous fait participer à l’expérience du Ciel déjà ici sur terre, car il est présent au milieu de vous, là où deux ou trois sont rassemblés en Son Nom.
Je suis ici pour vous accueillir sous mon manteau Immaculé.

Priez, priez, priez. Revenez à vos maisons avec la paix de Dieu. Je vous bénis tous: au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen!


Message de la Reine du Rosaire et de la Paix le 25 février

EDSON 25 FÉV 27337324_1939323342768989_2929277506338204762_n

 

 Cet après-midi, la Sainte Vierge est apparue en portant, dans ses bras maternels l’Enfant Jésus. L’Enfant Jésus ouvrit les bras en nous accueillant dans son Sacré-Cœur. Il a demandé de faire aimer et connaître son Bien-Aimé Père Joseph, parce que par l’intermédiaire de Saint Joseph, et de son intercession, il veut vous accorder de grandes grâces. C’est le profond désir de son Divin Cœur: Voir Saint Joseph aimé, invoqué et honoré.

Paix mes enfants bien-aimés, paix!
Mes enfants, moi, votre Mère Immaculée, je viens du Ciel avec mon Fils Jésus pour vous bénir et vous donner mon amour.
Jésus est ici, parce qu’il vous aime et désire votre Salut Éternel. Mon divin Fils se fait toujours présent dans cet endroit pour guérir les coeurs. Je suis toujours avec Lui, vous accueillant chacun d’entre vous sous mon manteau de Mère.
Je souhaite vous conduire sur le chemin de la conversion et de la sainteté, je vous en prie donc: Écoutez mes appels de Mère, je vous donne ces messages pour le bien de vos âmes, parce que je ne désire pas votre malheur, mais que vous soyez heureux et ayez la paix dans vos maisons.
Mes enfants bien-aimés, des Temps cruels et difficiles arrivent. Le monde chambranle, parce qu’il a oublié Dieu et ne l’aime plus.

bolsena-le-pretre-tente-de-dissimuler-le-miracle-en-quittant-lautel

 L’action du diable aveugle tant de ministres de Dieu et avec eux suivent une multitude d’âmes qui se retrouvent sans foi et sans espoir. Aide tes frères à revenir vers Dieu. Je veux protéger vos familles de tant de maux.

 

Abandonnez-vous à la protection de votre Mère, mon Fils m’a donné à vous  pour être votre Mère et m’a donné votre Père (Saint Joseph) pour qu’il  prenne soin de moi. Consacrez-vous toujours à mon Cœur Immaculé, renouvelant votre amour en promettant d’être toujours à mon Fils Jésus, fidèle à ses enseignements et à ses commandements.

Je suis toujours à vos côtés et je vous donne, en ce moment, ma bénédiction maternelle, unie à mon Fils Jésus. Revenez à vos maisons avec la paix de Dieu. Je vous bénis tous: au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen!

Edson:
A la fin de l’apparition, l’Enfant Jésus embrassa la Sainte Vierge avec tant d’amour, se blottissant contre elle et elle, notre Mère Bénie, embrassa avec amour et affection son Divin Fils, le rapprochant de lui et ainsi les deux, dans ce Saint Amour, est entré comme une lumière au sein de la Très Sainte Eucharistie, demeurant dans mon cœur l’amour et la paix de leurs Très Saint-Cœurs.


Edson Glauber-Coeur-Sacré de Jésus

 

Que le Seigneur soit toujours glorifié, adoré et aimé!
Reine du Rosaire et de la Paix, priez pour nous et donnez-nous la paix! Car il n’y a rien de caché qui ne sera révélé, et rien dans le secret qui ne soit apporté à la lumière du jour. Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende! « … (Marc 4: 22-23)
Comme le dit le vieil adage italien: Le diable fait le pot, mais il oublie de faire le couvercle! Que le Seigneur soit toujours glorifié, adoré et aimé!
Reine du Rosaire et de la Paix, priez pour nous et donnez-nous la paix!


Message de la Reine du Rosaire et de la Paix le 26 février 2018

MADONE ROSAIRE

 

 La paix soit avec vous!

Mes enfants, je suis votre Mère, je viens du Ciel pour vous demander de prier de plus en plus, en acceptant avec amour et foi l’appel du Seigneur à travers moi. Les temps sont durs, mes enfants. Il y a un manque de foi et de prière dans la vie de beaucoup de vos frères, parce que beaucoup n’ont pas la force de se libérer du péché.
Apportez l’amour de Dieu à vos frères qui ne savent pas aimer et pardonner. Soyez unis. Vivez dans vos maisons l’amour et le pardon. Si vous n’apprenez pas à pardonner, vous ne pouvez pas mériter le Royaume des Cieux.
Priez le Rosaire dans vos familles, car par cette prière, Dieu vous donne de grandes grâces et enlève tant de maux de vos familles.
Je suis ici parce que j’aime et je me soucie de chacun de vous.

 

C’est le moment où de grands outrages sont commis et permis dans la maison de Dieu et mon Divin Fils se trouve grandement offensé.
Les hommes ont perdu le sens de la fidélité à Dieu et ne peuvent plus distinguer le faux du vrai, le mensonge de la vérité. Demandez la Lumière du Saint-Esprit et il vous guidera de façon sécuritaire.

CONFESSION ENFANT

Lui seul peut vous donner la Lumière, la force et le courage de vivre ces temps sombres et sombres où les démons de l’enfer font de grands dégâts aux âmes. Luttez contre tout le mal infligé à la Parole de Dieu avec la confession, l’Eucharistie, avec votre amour en étant  dans l’obéissance au Seigneur, parce qu’il, n’abandonne pas le fidèle. Priez très, très, très bien. Revenez à vos maisons avec la paix de Dieu. Je vous bénis tous: au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen!


http://itapiranga0205.blogspot.ca/

 

Vidéo (26:52) La Divine Volonté (Luisa Piccarreta)*Enseignements Des Pères Duten*COMMENT SE CONSUMER EN DIEU…♥


Des choses simples dit Jésus, des petites habitudes à prendre pour accueillir de L’AMOUR de Jésus et donner la vie a tant d’autres… L’INTÉGRALITÉ DU TEXTE SUR http://www.sainterosedelima.com

BARRE VERT


 

%d blogueurs aiment cette page :