Si un peu de folie pour Dieu ne vous fait pas peur, et pour l’amour de Notre Sauveur Jésus-Christ,.♥ Rejoignez-nous le Dimanche 4 mars 2018, à 14h au centre géographique de la Belgique…*Lâcher de ballons avec Paroles Bibliques sur toute la Belgique…!


pas de Jésus

Qui sommes- nous ?

 Les sentinelles sont un groupe d’intercesseurs œcuméniques pour la Belgique, qui ont leurs racines  plongées dans la Parole en Ézéchiel 22, 30 : « je cherche un homme qui…se tienne sur la brèche… » Et en Ézéchiel 3, 17 : « je t’ai fait guetteur pour la maison d’Israël ».


Myriamir invite tous le monde à se joindre à eux, en communion de Prières, nous serons tous ensemble pour l’amour de Dieu…qui nous demande toujours d’êtres unis en LUI… »Canada, France, Suisse, Luxembourg et pourquoi pas tous les pays du monde …! Fiat !!


BALLONS4

Amies, Amis,

Vous tous qui vous tenez sur la brèche pour notre beau pays, la Belgique…Vous dont le Seigneur a touché les entrailles pour cette nation…Vous qui, dans la lumière de l’Esprit Saint avez reçu, depuis longtemps peut-être,  promesses, paroles, prophéties pour elle..

barre coeur

esprit d amour

Nous* avons une demande pressante à vous faire.

Si un peu de folie pour Dieu ne vous fait pas peur, et pour l’amour de Notre Sauveur Jésus-Christ, rejoignez-nous le dimanche 4 mars 2018, à 14h au centre géographique de la Belgique

En effet, certains l’apprendrons, d’autres le savent déjà, nous avons reçu dans la prière le projet d’un lâcher de ballons avec paroles bibliques, sur toute la Belgique.

Pour que les paroles bibliques, envoyées lors de ce lâcher de ballon, puissent s’enraciner et porter du fruit, il nous faut avant tout « préparer la terre de la Belgique » en allant y proclamer avec force et puissance toutes les promesses et prophéties reçues pour elle.

ange-trompette

Les proclamer et sonner du schofar et de la trompette.

Les proclamer et les prier.

Faire ensuite un mini lâcher de ballons avec paroles bibliques, ce lâcher étant les prémices du grand.

Nous vous donnons donc rendez-vous  à Nil-Saint-Vincent, Le Tiège, place du tram, 1457 Walhain Saint Paul

Ayez avec vous vos promesses et prophéties imprimées, et si cela vous est possible, écrite dans les 3 langues du pays.

Rappelons-nous Isaïe 29, 14 : « Eh bien, voici que je vais continuer à étonner ce peuple par des prodiges et des merveilles; la sagesse des sages se perdra et l’intelligence des intelligents s’envolera ».

Et 1 Co 1, 27 « Mais ce qu’il y a de fou dans le monde, voici ce que Dieu a choisi pour confondre les sages; ce qu’il y a de faible dans le monde, voici ce que Dieu a choisi pour confondre ce qui est fort. »

barre coeur


monde malade

Depuis de très nombreux mois, nous* parcourons la Belgique en priant, intercédant, suppliant, avec une prière de repentance, mais aussi de la louange pour les merveilles que Dieu a faites, fait et fera sur chaque lieu que nos pieds ont foulé.

En allant de lieu en lieu, nos entrailles de femmes ont été saisies, meurtries, de voir que l’esprit du monde avait pris, en tout lieu, la première place.

Face aux événements tragiques liés au terrorisme, nos entrailles ont été saisies aussi par le constat de l’homme qui veut s’en sortir seul, sans Dieu, sans penser qu’il faudrait peut-être se repentir, ne serait-ce que d’être restés passifs face au vote de lois qui vont contre la Vie.

Saisies aussi, nos entrailles, par la fragilité de l’unité de la Belgique.

Alors que nous priions face à cela, nous avons compris que seule la Parole du Seigneur pourrait agir pour  toucher les cœurs. Nous sommes convaincues de la puissance de la Parole de Dieu : La Parole est vivante et efficace, elle pénètre dans les endroits les plus secrets  ( Hébreux  4, 12-13). La Parole  fait  ce qu’elle dit et dit ce qu’elle fait. (Isaïe 55, 10-11)

Mappemonde

Mais alors, comment toucher des milliers de personnes à la fois ?

Un psaume nous est venu en aide : Ps 19 (18), 4-5 : « …pas de paroles en ce récit, mais par toute la terre s’en va leur message… »


Au long des semaines écoulées, nous avons reçu de multiples encouragements de la part de tous les milieux confessionnels, qu’ils soient de simples fidèles, des leaders,  des pasteurs, des prêtres, des autorités religieuses….

Pour ce projet fou de lâcher de ballons et pour ce rassemblement, nous avons pris la décision de nous en remettre au seul maître d’œuvre, le Saint Esprit. Mais pour autant, il nous faut tout de même un minimum d’organisation.

Alors pourriez-vous nous confirmer votre présence, soit par retour de mail, soit par téléphone ?

N’oubliez pas d’apporter pour ce jour, shofar et trompettes, ainsi que les paroles de prophéties ou de promesses pour la Belgique que le Seigneur, dans un passé proche ou lointain, vous a mis sur le cœur.

Rendez-vous donc ce Dimanche, 4 mars 2018, à 14h,  à Nil-Saint-Vincent, Le Tiège, place du tram, 1457 Walhain Saint Paul.

 

Dans la joie de vous y rencontrer,

Les sentinelles..

barre coeur

 


ballons-6

Et l’image d’un lâcher de ballons sur toute la Belgique, avec suspendue au bout de la ficelle, une parole biblique, différente à chaque ballon, et dans les 3 langues du pays, s’est imposée à nous.

C’est fou ?  Démesuré ? Enfantin ?

La seule chose que nous savons, c’est qu’à partir du moment où nous avons dit « oui » à ce projet fou, le Seigneur a commencé à nous ouvrir les portes nécessaires. **

Alors amis, que vous soyez catholiques, protestants, évangéliques, orthodoxes, juifs…. nous avons besoin de vous, de quelque communauté linguistique que vous soyez.

 Soyez fous avec nous. Car il est écrit  en Isaïe 29, 14 : « Je détruirai la sagesse des sages, et la science des savants, je la rejetterai ». Et : « ce qu’il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi  pour confondre les sages » (1 Co 1, 27)

barre coeur


*Les sentinelles, Groupe œcuménique d’intercesseurs pour la Belgique

**Pour ce projet fou, nous avons déjà l’appui de Monseigneur Delville.


telephone

Contacts :

Anne-Françoise Hardy, 0479/100594

hardy_byc@yahoo.fr

Maryse Thonnart, 0496/908790

mca.thonnart@hotmail.com

Marianne Drion, 0495/334081

drionmarianne@hotmail.com

barre coeur


 

Publicités

Message & Vidéo de l’Apparition (5:29) de la Gospa à Medjugorje du 2 mars 2018 confié à Mirjana Soldo*♥La souffrance vécue et offerte à Dieu, élève. Mon Fils n’a-t-il pas racheté le monde par son douloureux sacrifice?♥


marie medjugorje

rose gif

« Chers enfants, de grandes choses le Père Céleste a faites en moi, comme il en fait en tous ceux qui l’aiment tendrement et qui le servent fidèlement, avec dévotion ! 
Mes enfants, le Père Céleste vous aime et c’est grâce à son Amour que je suis ici avec vous. Je vous parle, pourquoi ne voulez-vous pas voir les signes ?
 
Auprès de Lui, tout est plus facile. La souffrance vécue avec Lui est plus aisée car il y a la foi. La foi aide dans la souffrance et la souffrance sans la foi conduit au désespoir.
La souffrance vécue et offerte à Dieu, élève. Mon Fils n’a-t-il pas racheté le monde par son douloureux sacrifice ? Moi, sa Mère, j’étais présente à sa souffrance et à sa douleur, comme je suis présente à vous tous !
 
Mes enfants, je suis avec vous dans la vie, dans la souffrance, dans la douleur, dans la joie et dans  l’amour. C’est pourquoi, gardez l’espérance ! L’espérance fait comprendre que la vie est là. Chers enfants, je vous parle; ma voix parle à votre âme, mon coeur parle à votre coeur.
 
Apôtres de mon amour, oh comme mon coeur maternel vous aime ! Je voudrais vous enseigner tant de choses ! Mon coeur maternel désire tant que vous soyez comblés ! Mais vous ne serez comblés que lorsqu’en vous-mêmes seront unifiés âme, corps et amour.
 
Je vous en prie, vous mes enfants, priez beaucoup pour l’Église et pour ses serviteurs – pour ses bergers. Puisse l’Église être comme mon Fils la désire : claire comme de l’eau de source et pleine d’amour. 
Je vous remercie. »

barbleu


 www.enfantsdemedjugorje.fr

Medjugorje – Aparición a Mirjana

del 2 de marzo de 2018.

rose gif


 

Rencontre d’amour avec l’agir de Dieu à Plantagenet, Ontario (Canada) Par son instrument, la Fille du Oui à Jésus…Du 30 Mai 2009 a.m.*L’enfer n’existe pas en le mouvement de Dieu…*


barre mauve

Note: Ce message avait été oublié (vous comprenez pourquoi?) et le Seigneur a demandé à ce qu’il soit diffusé le plus tôt possible…Car cet enseignement est d’une grande IMPORTANCE pour tous les enfants de Dieu… Il est long, alors si vous manquez de temps vous le trouverez dans le fichier word à la toute fin de cette page…Le Seigneur ne voulait pas d’images autre que celles qui sont dans cette diffusion-Il a demandé à ce qu’elle soit sobre, donc aucune couleur ni images…* Grace.


L’enfer n’existe pas en le mouvement de Dieu

 

La Fille du Oui en le Saint-Esprit: Ce que Dieu va nous montrer, c’est sa divine Présence, c’est son amour éternel: c’est celui qui nous a appris à prononcer le ‘Je t’aime’, celui qui a mis à l’intérieur de nous: ce ‘je t’aime’. Nous avons entendu, hier, Jésus qui nous a parlé de sa Présence: la Divine Volonté, l’Amour, Celui Qui Est. Nous avons entendu à plusieurs reprises: JE SUIS. JE SUIS, c’est Jésus en le Père, en le Saint-Esprit, c’est l’Amour. Regardons l’Amour nous montrer, comme à des petits enfants, une leçon d’amour.

 

Ce que Dieu est, il l’est pour nous. Dieu est la Présence, Dieu est l’Infini. Nous ne voyons pas Dieu, mais Dieu est là. Regardons autour de nous, et ce que nous ne percevons pas, c’est l’amour, mais l’amour est là. Sans l’Amour, nous ne pourrions pas nous servir de ce que nous sommes. Notre regard est nourri par l’Amour. Comprenons que lorsque nous regardons, nous regardons avec l’Amour qui est Dieu avant tout. Notre regard fut parce que Dieu nous a regardés: là il y eut regard, là il y eut présence: notre présence devant Dieu.

Dieu est partout. Si nous étions dans la pureté de notre âme et dans la pureté de notre chair: esprit d’amour, regard d’amour, écoute d’amour, parole d’amour, action d’amour, sentiment d’amour, on verrait un mouvement. Ce mouvement serait perceptible, on pourrait percevoir cet amour, on pourrait contempler l’Amour. Nous sommes sur la terre pour adorer Dieu: adorer Dieu, c’est le contempler. Comment se fait-il que nous, qui sommes nés sur la terre, ne contemplions-nous pas notre Dieu? C’est à cause de la désobéissance. Mais nous sommes venus sur la terre pour contempler Dieu et contempler Dieu, c’est contempler l’Amour, c’est rendre à Dieu ce qui est à Dieu, être devant son Dieu comme un être d’amour pour comprendre l’amour, pour voir l’amour, saisir l’amour, donner l’amour, recevoir l’amour et redonner l’amour pour être continuellement une nourriture. Je suis une nourriture pour vous et vous êtes une nourriture pour moi, car entre vous et moi il y a mouvement, il y a vie, il y a Présence, il y a ‘Je t’aime’: Dieu.

 

Dieu est partout et c’est ce qui fait que nous sommes, nous, les uns pour les autres, des ‘je t’aime’: de l’amour, mais à cause de la désobéissance, nous sommes incapables de comprendre le ‘je t’aime’. Dieu: je suis l’Alpha et l’Omega, la Présence, le Tout de Dieu. Nous sommes constamment dans une conséquence: la désobéissance, alors Dieu nous prépare à être un acte d’amour. Notre esprit doit concevoir ce qu’est être un acte d’amour pour Dieu. Si nous n’arrivons pas à comprendre que nous devons être un acte d’amour pour Dieu, nous ne pourrons passer là où Dieu veut nous faire passer: notre rédemption. Jésus est le Rédempteur, il nous a gagné notre rédemption. Il a été obéissant jusqu’à la mort par amour pour Dieu: par amour pour son Père. Il est l’Acte d’amour que nous, nous devons être: nous devons être à l’image de Dieu. Nous devons être ce que Jésus nous a montré: il nous a montré que nous devons suivre les pas du Christ pour vivre notre rédemption, vivre ce que nous devions toujours être, l’obéissance:  »Je t’aime, Dieu. Ta connaissance est le ‘je t’aime’. L’amour est ce que moi je suis parce que je viens de toi. »

Adam devait vivre cet acte d’amour. Cela lui était demandé et cela est demandé à tous les enfants créés parce que Dieu nous a créés; alors, nous sommes un ‘je t’aime, Dieu’. Lorsqu’il nous a créés, il a créé avec l’amour: un ‘je t’aime’ et ce ‘je t’aime’ s’est présenté parce que la Volonté de Dieu était l’Amour. Alors l’amour est venu parce que Dieu a appelé l’amour. Dieu ne s’appelle pas, nous l’avons entendu hier: Dieu n’a pas besoin ‘de’ parce que Dieu est tout. Nous, nous avons été créés. Dieu nous a appelés, et nous avons été: ‘je t’aime’. Alors,  »Nous voici, Dieu. » C’est ce que Dieu veut nous faire comprendre. À chaque instant de notre vie, Dieu nous appelle à l’obéissance. Depuis Adam, croyez-vous que Dieu a arrêté ses ‘Je t’aime’? Les ‘Je t’aime’ de Dieu ont nourri Adam jusqu’à la fin; il n’a pas arrêté ses ‘Je t’aime’ parce qu’Adam a désobéi. C’est Adam qui a désobéi à Dieu et ce n’est pas Dieu qui a été la conséquence de ce manque de désobéissance. Dieu est fidèle à lui-même. Dieu est l’Amour, Dieu est le ‘Je t’aime’. Dieu a toujours regardé ses enfants, Dieu a toujours nourri ses enfants de lui: Dieu est l’Amour, et il nous nourrit.

 

Chaque mouvement en Adam est un ‘je t’aime’. La puissance de Dieu est telle que lorsqu’Adam clignait des yeux, c’était des ‘je t’aime’ qu’il donnait à Dieu parce que Dieu recevait ce qu’il donnait à Adam. Est-ce qu’Adam, mouvement en le Mouvement de la vie, pouvait être un verbe? Il ne pouvait être verbe que si le Verbe le nourrissait, que si Jésus le nourrissait, que si Dieu le Père le nourrissait, que si Dieu le Saint-Esprit le nourrissait. Un seul Dieu qui a un regard sur le créé, sur la terre: la naissance. Il nourrissait constamment son enfant. Jésus est l’Amour: Jésus. En le Père, en le Fils, en le Saint-Esprit, Dieu est l’Amour: il est son Tout. Lorsque l’Amour est, il est toujours en mouvement. Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint-Esprit sont toujours en mouvement: l’éternité, l’amour. Nous avons besoin de regarder ce mouvement, afin de comprendre qui nous sommes par l’Amour.  Il n’a pas de limites: l’Amour; il n’a pas de commencement: l’Amour; il n’a pas de fin: l’Amour, le Tout de Dieu. Dieu est ce qu’il est: par ce qu’il est, pour ce qu’il est, avec ce qu’il est. Dieu est Dieu. Nous, par un ‘Je t’aime’ nous fûmes, nous avons été, nous sommes parce que telle est la Volonté de Dieu. Nous sommes ‘je t’aime’.

image-1

Ces ‘je t’aime’ sont dans le ‘Je t’aime’ de Dieu. Nous avons été et nous sommes dans ce ‘Je t’aime’. À l’instant où Dieu a voulu, nous fûmes; nous fûmes un ‘je t’aime’, et ce ‘je t’aime’ est où? Il est en Dieu, pour Dieu, avec Dieu, car il est de Dieu. Le ‘je t’aime’ qui est nous. Nous venons de Dieu, nous venons de l’Amour, nous ne sommes pas à l’extérieur (de Dieu), car à l’extérieur il y a Dieu. Nous ne sommes pas loin de Dieu; loin de Dieu, il y a toujours Dieu. Dieu est, Dieu est partout, il n’y a pas de limites en Dieu. Mais nous avons besoin de comprendre que nous fûmes à l’instant où Dieu a dit: «Je t’aime», et ce ‘je t’aime’ se projetait de lui pour son ‘Je t’aime’. Il n’avait pas besoin de nous. Mais Dieu est amour: l’Amour donne, l’Amour s’offre, l’Amour nourrit, l’Amour ne cesse d’être en mouvement. Dieu, le Mouvement est en son Mouvement et lorsqu’il voulut que nous fûmes, nous, les ‘je t’aime’, nous fûmes en un instant. (Elle dessine des cœurs) En voilà un, deux, vingt, cent, un million, un milliard, et voici que celui-là vient après les autres. Non, à l’instant où Dieu voulut, nous fûmes: tous en un instant nous fûmes. Nous avons été dans la Divine Volonté en un instant; nous avons été dans le ‘Je t’aime’ de Dieu, dans le Mouvement de Dieu, dans l’Amour de Dieu.

Lorsque Dieu a dit ‘oui’, lorsque Dieu a dit «Je t’aime», lorsque Dieu a dit ‘volonté’: nous fûmes. Il n’y eut aucune limite en Dieu. Pourquoi il n’y a eu aucune limite en Dieu? Parce que Dieu est le Tout. Là où Dieu est, nous fûmes dans son Tout. Tout ce que Dieu est, il nous l’a donné par amour: il nous a donné sa Vie, il nous a donné tout ce que Dieu est par amour. Nous sommes créés ‘de’, l’Amour; oui, nous venons de l’Amour, alors nous sommes créés de Dieu. Tout ce qui est de Dieu est en nous: il n’y a rien qui soit en nous qui ne soit en dehors ‘de’. Tout mouvement est Mouvement de vie. En dehors de Dieu, il n’y a pas de mouvement, car Dieu est tout. Il n’y a pas de limites. Dieu a dit: «Essayez d’imaginer l’éternité, vous êtes loin de ce qu’est l’éternité», car notre imagination ne peut, à cause de la désobéissance, concevoir cette immensité, cet infini, cette éternité. À cause de la désobéissance, nous nous sommes limités, nous avons perdu la Divine Volonté. Tel a été notre choix.

 

Ne disons pas: « Adam a choisi la connaissance ». Est-ce que tu n’as pas choisi la connaissance dans ta vie? Chacun de nous avons choisi la connaissance: chacun de nous avec notre volonté humaine. Ce qu’Adam a fait, nous, nous l’avons fait, sauf une: la Sainte Vierge, Marie, la seule qui n’a pas choisi sa volonté: elle a choisi son Dieu. Et elle, la petite Marie, n’a cessé de vivre en son Dieu, en sa Divine Volonté, ne faisant que la Volonté de Dieu, en Dieu, parmi nous. Perfection, Dieu, qui voit l’éternité en chaque mouvement, car il est l’Éternité; alors il voyait sa beauté, sa splendeur qui était toujours dans l’obéissance du ‘Je t’aime’. Marie n’a jamais failli au ‘je t’aime’ parce que Marie, elle a été créée, elle n’est pas Dieu, elle a toujours été fidèle à son ‘oui’ à Dieu.

 

Nous, nous étions ‘je t’aime’ en Jésus avant de naître sur la terre: le ‘je t’aime’ est fidèle, le ‘je t’aime’ est pur, le ‘je t’aime’ est vrai, le ‘je t’aime’ se veut pour Dieu, que pour Dieu. La naissance sur la terre nous a valu une place parmi tous les autres qui, eux, étaient des ‘je t’aime’ mais oubliés, mis de côté, ne le vivant pas, ne le connaissant pas. Marie connaissait le ‘Je t’aime’ de Dieu. Marie était nourrie par le ‘Je t’aime’ de Dieu. Nous l’appelons: « La Comblée de toutes grâces, la Dispensatrice de toutes grâces ». Au début, Dieu nous a dit que nous avons tout ce que Dieu a en lui. Il nous a tout donné. Lorsque nous sommes venus sur la terre, il nous en a manqué des connaissances pour savoir que nous avions tout: Marie savait. Marie savait, par la puissance du Saint-Esprit, qu’elle était dans l’amour de Dieu et elle s’abandonnait, et comme elle s’abandonnait, le Saint-Esprit la nourrissait de ses dons d’amour, de ses fruits d’amour. Elle était comblée, elle se laissait nourrir par la puissance de Dieu. Rien n’arrêtait ce mouvement, car elle acceptait tout. Elle était le ‘je t’aime’: «Oui, Dieu, tout pour toi Dieu». Lorsqu’on blessait Marie, elle n’arrêtait jamais son ‘je t’aime’, car elle aimait à travers les insultes, elle patientait à travers les impatiences de ceux qui étaient autour d’elle, elle voyait la souffrance, et le ‘je t’aime’ de Marie acceptait la souffrance: elle ne cessait d’être un ‘je t’aime’. Avant même que son Fils soit sur la Croix, le Rédempteur, elle savait qu’il était le Rédempteur et elle acceptait d’être la Co-Rédemptrice. Elle acceptait que les gens ne croient pas en son Fils; elle, elle croyait. Elle ne les abaissait pas, car elle était un ‘je t’aime inconditionnel’, ce que nous, nous ne sommes pas.

 

Mouvement de vie malade, mouvement de vie blessé, mouvement de vie qui vivait sa conséquence: désobéissance. Est-ce que vous croyez que cela soit différent pour nous, en 2009? On voit nos petits-enfants dans la drogue; on voit nos enfants dans les divorces, les séparations; on voit notre Église dans la souffrance, dans la division; on voit les persécutions faites à notre Saint-Père le Pape – on dit ‘saint’ parce qu’un pape est saint, on ne parle pas de l’homme, on parle du pape, il est saint –  et on souffre. Qu’est qu’on fait?  »Viens, Seigneur, et viens anéantir ce peuple. Viens, Seigneur. Les catastrophes, Seigneur, quand est-ce qu’elles vont s’en venir? Seigneur, quand est-ce que je vais rentrer, moi, dans mon refuge? Les autres n’ont pas préparé leurs refuges! Seigneur, ils vont vivre cela! Je te les donne, Seigneur. Quand est-ce que je vais être dans mon bonheur parfait? Seigneur, ne me fais pas mourir avant que la Terre Nouvelle arrive! » Oui, ce ‘je t’aime’ conditionnel, ce ‘je t’aime’ blessé, ce ‘je t’aime’ maladroit, ce ‘je t’aime’ dans son mouvement de vie malade. Marie n’était pas dans ce mouvement de vie malade, nous, nous le sommes, tout comme ceux qui ont crucifié Jésus.

 

Souvenez-vous hier ce qu’il nous a dit:  »Jésus passe en avant de nous. Hey, c’est lui, ça, Jésus!!! » Pourquoi? Parce que notre chair répondrait avant notre âme: on passerait encore notre chair avant notre âme. Souvenez-vous ce qu’il a dit aussi: «Vous voulez que je vienne! Mais moi je vous dis que je vais venir préparer votre âme à me voir, car je suis en vous, vous ne me connaissez pas. Je prépare votre âme, et votre chair viendra (après), car elle sera prête par les grâces que j’accorderai à votre âme. Il est plus important de commencer par votre vie spirituelle que de satisfaire votre chair». On veut encore satisfaire notre chair, car on ne veut pas que nos enfants, qui ont deux, trois, quatre ans, connaissent le Nouvel Âge; on ne veut pas qu’ils connaissent la drogue; on ne veut pas qu’ils connaissent les mauvaises fréquentations: encore notre chair, toujours notre chair.

 

En commençant par notre âme, Dieu va faire de nous des êtres de grâces. Nous allons recevoir des grâces par notre âme, ainsi ceux qui sont en nous mouvement vont recevoir, et c’est important de le comprendre. Nous allons aider notre chair à être amour pour notre chair, car lorsque nous regardons nos enfants, nous sommes amoureux de qui? De la chair. Nous sommes amoureux de leurs sourires, de leurs regards, de leurs paroles, de leurs gestes, de leurs sentiments, parce qu’ils nous aiment: on veut conserver cela. Mais nous devons apprendre à aimer plus leur âme que leur chair. Car lorsque nous regardons leur chair, nous nous regardons: nous voulons arrêter de souffrir, car notre cœur devient crispé par tout ce que nous pensons, regardons, écoutons, disons, faisons et ressentons devant nos enfants.

 

C’est une grande souffrance dans notre vie. Plus grande encore est notre âme, plus grande encore est notre vie entière, et notre vie entière, c’est notre vie spirituelle qui, elle, nourrit notre vie extérieure: tout ce qui fait que nous pouvons nous regarder, tout ce qui fait que nous pouvons comprendre le ‘je t’aime’ que nous sommes pour Dieu, pour nous-mêmes et pour les autres. Il faut saisir l’amour, l’amour inconditionnel de Dieu. C’est lui qui nous a voulus. Ce ‘Je t’aime’ a fait chacun de nous en un instant, alors voyez-vous, chaque être créé voulu par Dieu est un ‘je t’aime’. Ne l’a-t-il pas dit hier? «Vous êtes un dans un, les uns pour les uns: le ‘je t’aime’. Qu’un seul ‘je t’aime’ se sépare des autres, ‘je t’aime’ n’est plus un ‘je t’aime’, il se refuse l’amour. Alors, s’il se refuse l’amour, il ne peut être ici. Il n’existe plus, il n’est plus: il est le néant, et le néant n’est pas en Dieu, c’est la noirceur, c’est là où rien n’existe. Existe-t-il un lieu où rien n’existe, là où les esprits créés ont été: les anges, ceux qui ont refusé?

 

Car les anges ont été créés avant nous: les anges, esprits purs, esprits d’amour, esprits voulus de Dieu dans l’éternité. Tout était, et ils ont vu Dieu. Contempler Dieu, adorer Dieu, servir Dieu, toujours être présent en le Présent. Esprits purs, esprits d’amour, esprits qui sont là où Dieu est. Les anges créés, ils sont de Dieu. Dieu l’Esprit pur, un Esprit pur: Dieu. Il n’y a pas trois Dieu, il y a un Dieu. Alors les anges ont été créés, et ils viennent du Créateur. Et s’ils se refusent à Dieu!!! Ils sont des ‘je t’aime’ eux aussi, ils sont l’amour, ils servent l’amour, ils donnent l’amour; ils protègent l’amour, car ils sont près de nous pour nous protéger: ils protègent le ‘je t’aime’ de Dieu, ils sont créés pour cela: pour servir Dieu; alors, qu’un seul esprit refuse le ‘Je t’aime’, il ne peut être; comme nous en dehors (de Dieu), il n’existera plus, il disparaîtra devant la face de Dieu, donc il ne sera plus dans le Mouvement de la Vie, il sera dans son néant.

 

Souvenez-vous qu’au début Dieu a dit: «L’Amour donne ce qu’il est», à nous; tout ce qui est de Dieu est pour nous. Il nous a tout donné, alors il a fait de même pour les anges; il a tout donné: l’amour, l’intelligence, la beauté, la splendeur. Alors, les anges ont reçu et ce qu’ils ont reçu, ils ne l’ont pas reçu que pour un temps, ils l’ont reçu pour l’éternité. Mais lorsqu’ils ont refusé l’Amour, le ‘Je t’aime’, ils sont devenus le néant, c’est comme s’ils avaient pénétré leur profondeur qui n’était rien. Noirceur, sans joie, sans amour, sans mouvement de vie: ils errent. Ils errent là où rien n’est. Dieu voulut pour eux le néant: ils ne pouvaient pas être en Dieu, car ils avaient refusé Dieu. Mais ils ne pouvaient disparaître, car ce que Dieu a créé, il l’a créé avec son amour, sa puissance, sa Volonté.

 

Nous avons, hier, compris que le ‘je t’aime’ ne peut disparaître. Le ‘Je t’aime’ est l’Absolu. Pas de commencement, pas de fin: son Tout: toujours son mouvement, toujours son mouvement qui est. Alors, tout ce mouvement est en chaque créature, il est la vie. Les anges, les esprits purs, sont en la puissance de Dieu. Qu’ils refusent la puissance de Dieu, il n’y a plus de puissance, ils sont dans tout ce qui est inerte, sans vie: ils errent d’eux-mêmes. Ils sont devenus mouvement sans vie, ‘mouvement/vie/amour, sans vie/sans être’, c’est comme s’ils n’existaient plus, mais ils ne peuvent disparaître, ils goûtent à ce qu’ils sont devenus: l’infinie profondeur où rien n’est. – Cela est terrible de penser à ça! – Et ils ont choisi parce qu’ils n’ont pas voulu du ‘Je t’aime’. Eux-mêmes vivent dans cette conséquence: désobéissance. Ils n’ont pas voulu adorer, aimer, servir, contempler l’Amour, alors ils ne sont plus rien.

 

Nous, nous sommes venus prendre naissance, voulu par Dieu, sur la terre; dès cet instant, lorsque nous sommes venus sur la terre, nous avons connu ce qu’est la volonté humaine. Nous sommes un ‘je t’aime’, nous sommes ensemble; si un dit ‘non’, il y a quelque chose qui nous manque: nous avons besoin de chaque ‘je t’aime’ parce que nous formons un ‘je t’aime’, nous formons l’amour. Ce que Dieu veut nous démontrer, c’est lorsque nous sommes venus sur la terre, nous sommes venus prendre naissance avec ce que nous étions: un ‘je t’aime’. Nous sommes tous des ‘je t’aime’, mais à cause de la volonté humaine, à cause de la désobéissance, il y a quelque chose qui semble nous voiler quelque chose: notre ‘je t’aime’. La désobéissance a comme protégé ce qu’elle est. Lorsque Satan s’est approché d’Adam, il a fait tout pour qu’Adam puisse écouter, alors il s’est servi d’Ève, celle qui venait d’Adam par la Volonté de Dieu. Car Ève est venue prendre naissance à partir d’une côte d’Adam, mais c’était le même mouvement: le même mouvement. Adam donne une partie de lui et Ève est devant lui: un ‘je t’aime’ prit naissance sur la terre et un ‘je t’aime’ s’est montré à celui qui avait donné son ‘je t’aime’.

 

Lorsqu’Adam a donné une partie, c’est Dieu qui prit une partie d’Adam. Pouvait-il dire à Dieu:  »Non, arrête, Dieu, tu n’es pas pour m’enlever une côte, il va m’en manquer une! » Dieu savait que son enfant était un ‘je t’aime’. Dieu connaissait son enfant, car il avait mis en Adam ce que lui, Dieu, voulait pour lui: son tout. Toute connaissance, tout savoir était en Adam. Essayons d’imaginer avec notre petite tête: pouvons-nous, nous, nommer chaque animal d’un nom différent? Comment a-t-il fait cela, Adam? Hé, qu’on s’en pose des questions!  »Mais voyons, ça se peut pas, il y a des animaux partout et ils ont tous un nom! » D’où vient cela? De la Divine Volonté. Adam était dans le mouvement de la Divine Volonté: passé, présent, futur. Il était en Jésus, dans son mouvement d’éternité, dans son obéissance, où tout était pour Adam que de la nourriture sans jamais être interrompu, car il se laissait nourrir de l’amour de Dieu, et l’amour de Dieu nourrissait sa créature qui devait tout donner ce qu’elle avait à l’intérieur d’elle.

 

Adam, un ‘je t’aime’ avec tous les ‘je t’aime’, faisait un ‘je t’aime’ pour Dieu. Jureck, un ‘je t’aime’ dans son ‘je t’aime’ était un ‘je t’aime’ pour Adam. Adam, Jureck, chacun de nous, étions dans un seul Mouvement: la Divine Volonté, l’Amour Inconditionnel, qui ne cesse de donner, qui n’arrête jamais de donner ce qu’elle est, et ce que nous étions: chaque ‘je t’aime’ qui ne fait qu’un seul ‘je t’aime’ était le tout de Dieu. On était le tout de Dieu. Nous sommes le tout de Dieu. À l’intérieur de nous, tout est. Alors, lorsqu’Adam fut créé, que Jureck fut créé, que chacun de vous fut créé, le tout de Dieu était en chacun des enfants créés voulus par Dieu. Donc, lorsqu’Adam fut voulu par Dieu sur la terre, toute connaissance était en Adam, car toute connaissance était en Jésus, en Dieu le Père, en Dieu le Saint-Esprit.

image-2

Lorsque Jésus s’est présenté à son Père, – le Dieu Visible, Dieu contient l’invisible et le visible, il s’est présenté à son Père – tout était en le Fils pour le Père et le Père était pour le Fils un tout, alors il n’y avait que de l’amour, connaissance de Dieu, volonté de Dieu, amour de Dieu: l’Absolu. Tout était là. Lorsque Dieu voulut créer, il voulut créer l’univers, l’univers et tout ce que contient l’univers, absolument tout fut créé, et nous qui étions connaissions cette connaissance par Dieu. Rien ne nous manquait, rien n’était refusé aux enfants de Dieu, car Dieu est le ‘Je t’aime’. Il donne son ‘Je t’aime’, alors c’était continuellement dans le Mouvement de la vie: mouvement de la vie, connaissance, vouloir de Dieu, Dieu qui ne cesse de donner, qui alimente et qui donne sans cesse ce que Dieu veut pour ses enfants. Alors, l’univers nous était connu parce qu’à l’instant où Dieu voulut créer l’univers, il le donna à ceux qui étaient son ‘Je t’aime’. Croyez-vous que Dieu avait besoin de l’univers? (R: Non.) Dieu avait-il besoin de nous? (R: Non.) Dieu est l’Amour, il n’a besoin de personne d’autre que lui. Mais il est le ‘Je t’aime’, Celui qui ne cesse de donner et qui se donne; Dieu donne, se donne; Dieu donne, se donne: constamment ce mouvement. Alors, c’est la même chose: Dieu nous donne l’amour, on reçoit, Dieu donne l’amour, on reçoit,

Dieu donne l’amour, on reçoit, et nous on donne, on donne ce mouvement: connaissance. Tout n’était que merveilles! La connaissance était ‘je t’aime’. Lorsque Dieu fait quelque chose, il le fait avec l’amour, alors ce n’est que ‘je t’aime’. Lorsque nous, nous fûmes, on a donné ce que nous étions: ‘je t’aime’. Lorsque Dieu a créé pour nous, on a donné: « Je t’aime Dieu. Je t’aime Dieu », et Dieu a reçu et il nous a donné, et encore ce mouvement de ‘je t’aime’ constamment. Alors, la connaissance était en Adam. Voyez-vous pourquoi Adam, qui connaissait tout, donnait? Dieu n’avait qu’à présenter, et Adam donnait à Dieu ce qu’il avait en lui: sa connaissance qui était de Dieu. Dieu recevait ce qu’il avait mis en Adam, et Satan savait cela.

 

Satan voulait interrompre cela. Il ne voulait pas de ‘je t’aime’, il avait refusé le ‘je t’aime’; alors, pour mettre un terme à cela, il voila notre ‘je t’aime’ par la désobéissance. Il s’est servi de ce qui était en Adam, pour Adam, afin qu’il refuse ce qu’il était lui-même. N’oublions pas que les anges eux-mêmes se sont refusés de l’amour, eux-mêmes! Il fallait qu’Adam se refuse de l’amour, mais Adam ne voulait pas refuser Dieu alors que Lucifer avait refusé d’adorer le Fils de Dieu. S’il avait demandé à Adam, hypocritement: ‘Bien, est-ce que tu es sûr d’aimer Dieu, Dieu n’est peut-être pas ce que toi tu crois?’, il aurait eu un refus total. Parce qu’Adam, l’amour, l’enfant de la Divine Volonté, connaissait: il connaissait l’Amour, il connaissait tout ce que Dieu avait fait pour lui et tout ce que Dieu était pour lui donner. Alors, Satan a été vers ce qu’Adam était et ce qu’il était le ‘je t’aime’ pour Ève: Ève le ‘je t’aime’ pour Adam. Il se mettait au même niveau: « Femme, que dis-tu? » Ève qui parle à Adam: ‘On pourrait prendre conversation, on pourrait donner à Dieu par la connaissance’, et là, par la désobéissance, il s’est laissé séduire par ‘son propre je t’aime’. ‘Son propre je t’aime’: Ève devant Adam disait: ‘Je t’aime. Nous allons donner à Dieu par ‘notre je t’aime’ ce que Dieu attend et on va prendre conversation.’ Elle aimait tellement ‘son je t’aime’ qu’elle devenait amoureuse de ‘son je t’aime’. Et Adam est tombé amoureux de ‘son je t’aime’, si bien qu’il s’est cru être capable de prendre conversation d’égal à égal avec Dieu, et cela l’a trompé: ‘son je t’aime’ devenait un ‘je t’aime’ pour lui-même, alors qu’un ‘je t’aime’ vient de Dieu, vient de l’Infini, il ne peut pas être pour nous-mêmes. Lorsqu’Adam disait ‘je t’aime’ à Dieu, tous les ‘je t’aime’ étaient en relation, en communication avec Adam, alors son ‘je t’aime’ devenait notre propre ‘je t’aime’. Pourquoi? Parce qu’il était le ‘je t’aime’ de Dieu. Il n’était pas le ‘je t’aime’ d’Adam parce qu’Adam était créé, il venait ‘de’. Dieu lui avait donné tout, alors il se servait de ce que Dieu lui avait donné, de ce que Dieu avait créé Lui-même.

 

Voilà pourquoi nous avons besoin des uns et des autres: nous sommes un ‘je t’aime’, et c’est une très, très, très grande puissance. Si nous, nous comprenons que nous avons toujours été un ‘je t’aime’, qui est le ‘je t’aime’ de Dieu parce qu’il vient de Dieu, nous devons aussi le comprendre, nous, qui sommes sur la terre. Ce n’est pas différent, c’est le même (‘je t’aime’). Adam, lorsqu’il a pris naissance ici (sur la terre), Dieu a fait tout simplement mouvement sur la terre: «Prends naissance sur la terre, car tu es créé en moi, tu es en moi, tu es en l’éternité, va faire ma Volonté». Chacun de nous étions dans l’éternité, nous avons pris naissance sur la terre afin de donner à Dieu ce qu’il attendait de son amour: nous, notre ‘je t’aime’. Être dans ce mouvement: comprendre que tout ce que nous sommes devient pour nous une très grande puissance, non pas pour nous seulement, car là nous n’aurons aucune puissance, nous le sommes pour tous les enfants de Dieu, pour tous ceux qui sont sur la terre, pour tous ceux qui sont dans le mouvement de l’amour. Ne nous limitons pas qu’à ceux qui sont sur la terre, nous sommes ensemble, en Dieu.

 

Tantôt, il a dit: «Si on voyait ce mouvement d’amour entre toi et moi, nous pourrions saisir, contempler cette profondeur qu’est Dieu». Alors, entre toi et moi il y a Dieu, donc il y a tout ce qu’il y a en Dieu: enfants de la Divine Volonté, nous sommes. Lorsque l’Église dit: «Jésus est le Corps Mystique», eh bien, le Corps Mystique ce n’est pas seulement:  »Quelqu’un qui marche, qui vient sur la terre, qui se nourrit, il est sur la Croix, il nous gagne notre Ciel, il part vers le Père, c’est fini! Bon ça, c’est le Corps Mystique lorsqu’il était sur la terre. » Non, Jésus, Matière Parfaite, Corps Immaculé, Puissance Éternelle, est Celui Qui Est. Le Fils de Dieu qui s’est montré à son Père: le Corps d’amour, le Corps qui est, la Matière qui existe, la Matière qui existera toujours. Est-ce qu’on peut limiter cela et dire:

image-3

 »Bon, la terre est créée, Adam, Abraham, les apôtres, voici que Dieu marche sur la terre, et une fois qu’il est parti, le temps est terminé pour le Corps Mystique. Il nous a légué une Église et dans cette Église, nous formons un Corps Mystique. Bon, la tête c’est le Pape avec Jésus. On le représente: les bras, les jambes, bien, tout ça fait partie de ce monde-là. Si la main sait, l’autre main doit le savoir? » C’est plus que cela, c’est l’infini, car c’est l’Église purifiante, triomphante, militante: l’Église. L’Église: Jésus, le Christ, notre Dieu d’amour, notre Sauveur, notre Rédempteur, notre Promesse, le Royaume de Dieu, le Règne de Dieu, la Présence de Dieu, l’Éternité, la Vie Éternelle, l’Église, la Demeure, son Tout. 

 

Nous sommes en Jésus, créés, voulus par Dieu depuis toujours, car Dieu est l’éternité, il est l’Alpha et l’Oméga, il est le Tout. Avant que nous soyons en le sein de notre mère sur la terre, avant que nous prenions naissance sur la terre, nous étions en Jésus. À l’instant où Dieu le Père a dit ‘Je t’aime’, et que Dieu le Fils voulut faire la Volonté de son Père, le Visible se présenta devant son Père, il se présenta avec ce qu’il était, et là, Dieu a dit : ‘Je t’aime’: nous fûmes, personne ne manquait. Nous sommes le ‘Je t’aime’ de Dieu. Jésus donnait à son Père ce qu’il était, il ne refusait rien, car il était en le Père et le Père était en le Fils, le Saint-Esprit était en le Père et en le Fils, un tout, un seul Dieu: Jésus, l’Église.

Lorsqu’il est venu sur la terre, Jésus nous a parlé de son Corps, il nous a parlé de sa Matière parfaite, il nous a parlé de son Royaume, il nous a parlé de sa Vie éternelle, il nous a parlé de son Père, du ‘Je t’aime’. Il est notre Dieu, notre unique Dieu. Nous sommes en lui, nous sommes le présent en le Présent. Rien ne manque en l’Église, car l’Église c’est la demeure de Dieu. Nous sommes en Dieu, nous ne pouvons pas être en dehors. Si nous étions en dehors de l’Église, nous n’aurions pas la vie éternelle, nous serions dans le néant, nous serions dans l’enfer, et l’enfer n’existe pas (en l’Église): nous serions néants dans le néant, nous ne serions plus vie.

image-4

(L’enfer n’existe pas en le mouvement de Dieu. Dans le néant il n’y a pas de mouvement de vie, il n’y a que le rien: là où  tout est sans  vie, là où tous les esprits rebelles sont devenus la noirceur. Dans l’enfer rien de vivant n’existe: l’enfer n’existe que pour la mort, que pour le rien, que pour ceux qui n’ont pas voulu de Dieu, la Vie Éternelle. Dieu nous maintient dans sa Divine Volonté:  »Tu aimeras ton Dieu de toutes tes forces, de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit ». Seuls les vivants comprennent ces mots, car seuls les vivants en le mouvement de la Divine Volonté peuvent accepter ou refuser d’aimer Dieu. En enfer rien de ce qui est vie n’existe, puisqu’il n’y a pas de mouvement qui nourrit la vie afin de prononcer un ‘oui’ ou un ‘non’. L’enfer est un état de mort et cet état de mort n’existe que pour ceux qui n’existent plus. L’enfer n’existe pas en Dieu, l’enfer est hors de Dieu: Dieu est la Vie, pas la mort.

 

La mort éternelle existe-t-elle en l’Église fondée par Jésus? Si quelqu’un dit oui, sa réponse est sans fondement: aucune âme ne revient de la vie pour parler de la mort et aucune âme en enfer ne reviendra de la mort pour parler de sa mort. Si la mort existait pour les âmes en Dieu, il n’y aurait pas d’approche vers Dieu: seules les âmes qui disent ‘oui’ à Dieu sont désireuses de montrer à Dieu leur pureté. Si la mort éternelle faisait disparaître les âmes éternelles, elle aurait un pouvoir éternel sur les créés de Dieu: seules les âmes qui disent ‘non’ à la Vie Éternelle connaissent la conséquence de leur refus: refus de vivre avec Dieu. Ces âmes s’éloignent de leur propre présence, car la vie en leur âme sort d’elles et comme il n’y a plus la vie en elles, ces âmes s’éloignent de la lumière et vont vers la noirceur, et la noirceur les enveloppe: la noirceur est la mort. Ces âmes enveloppées de noirceur: la mort, elles veulent la connaître, elles veulent goûter à leur anéantissement total. Bien qu’elles ne sont plus en le mouvement de la Vie, ces âmes existent pour Dieu, elles ont été créées éternelles: elles ne peuvent disparaître. Ainsi la mort les fera souffrir en leur faisant connaître une existence d’agonie en enfer. La mort les maintiendra prisonnières de leur vouloir: ne plus exister. Lors de la résurrection, les corps unis aux âmes qui ont séjourné en enfer ne pourront pas parler de leur mort, puisqu’elles n’auront pas atteint leur mort qui détruit ce qui est vivant afin que ce qui est vivant ne soit plus.

 

L’enfer n’existe que pour les esprits qui ont refusé d’adorer le Fils de Dieu. Puisqu’ils ont refusé de goûter à la Vie Éternelle, ils ont goûté à la mort éternelle. Devenus ce qu’ils ont goûté, ils se sont retrouvés loin du Mouvement de la Vie Éternelle qui est Dieu. Ces esprits sont devenus le néant, et dans le néant rien de ce qui est vie n’existe. Ces esprits morts, donc non existants en Dieu, sont en ce qu’ils sont: le rien où aucune pensée, aucune raison, aucune question, aucune force, aucune puissance, aucune parole, aucun regard, aucune  écoute, aucune action, aucun sentiment, aucun changement, aucune transformation, aucune espérance, aucune foi, aucun amour, aucune lumière, aucun chemin n’existent. Tout n’est plus, puisque le Mouvement de Dieu n’est pas en l’enfer et l’enfer n’existe pas en le mouvement de Dieu. Un enfant prend conscience qu’il y a un enfer lorsqu’il crie:  »Je ne veux pas vivre sans Dieu, je ne veux pas aller en enfer. » Oui, il veut vivre, il ne veut pas souffrir en enfer là où la souffrance est nourrie par la haine qui brûle l’âme avec un feu qui ne s’éteint jamais, là où le mal, qui est Satan et les esprits qui l’ont suivi, se nourrit de ce qu’il est.

 

Les esprits impurs sont loin de Dieu, loin de la Vie Éternelle. Ils ne disparaîtront jamais puisqu’ils ont été créés éternels: éternellement ils sont sans vie, sans raison d’être dans la vie de tous ceux qui aiment la vie. Bien qu’ils rôdent autour des enfants de Dieu, ils  n’ont aucun pouvoir sur leur vie que si ceux qui ont la vie leur donnent du pouvoir. À chacun d’aimer vivre en le Mouvement de la Vie, Dieu est partout.) Nous sommes l’Église.

image-5

Tout ce que Dieu contient, il le contient par l’amour. Alors, que nous soyons ici présents, nous sommes en le Corps de Dieu, nous sommes dans le mouvement de Dieu, nous sommes dans le tout de Dieu. Que nous soyons ici sur la terre, nous sommes ici: naissance sur la terre dans le mouvement de Dieu. Mouvements en le Mouvement dans l’éternité, nous sommes toujours l’Église, nous sommes l’Église qui est vivante. Oui, nous sommes vivants, nous sommes en le Mouvement et tout ce que, nous, nous voulons, Dieu nous l’accorde par l’amour, c’est ce que Dieu nous fait comprendre. ‘Je t’aime’, c’est ce qu’il nous a dit hier. Jésus, l’Église: ‘Je t’aime’. Voilà l’Église, voilà la Croix. Cette Croix, c’est l’amour, c’est un amour inconditionnel, c’est l’amour de Dieu infini, il n’y a pas de limites. La sainte Miséricorde, mouvement d’amour qui nous amène à comprendre notre place, notre ‘je t’aime’. Nous sommes tous des ‘je t’aime’. Nous sommes dans ce mouvement, et Dieu vient nous chercher. Dieu vient nous faire comprendre qui nous sommes, afin de nous ramener à la Maison du Père.

Nous avons été à l’école buissonnière, nous nous sommes éloignés de chez nous, et Dieu nous a toujours regardés, car il sait, lui, ce qu’est l’amour, il sait qui nous sommes, il sait qu’à l’intérieur de nous il y a ce ‘je t’aime inconditionnel’ que Satan a caché par la désobéissance. Dieu veut faire de nous des enfants obéissants, et nous le serons en vivant notre rédemption. Nous ne pouvons vivre notre rédemption que si nous goûtons au ‘je t’aime’, et pour goûter au ‘je t’aime’, il faut goûter à tous les ‘je t’aime’, il faut s’aimer. Comment on peut s’aimer alors que nous avons accepté que les esprits impurs mettent dans notre vie des impuretés, des refus? Ils nous ont volé des mouvements de vie. Hier, on a entendu que lorsqu’on dit une parole, cette parole vient frapper notre tympan, il y a vibration par la trompe d’Eustache, ça vient frapper ce mouvement, là il y a vibration et chaque vibration est très importante. Tout mouvement, c’est un ‘je t’aime’; alors, regardons ce que fait une écoute.

image-6

Voici notre vie: mouvement dans le Mouvement de Dieu. Dieu est partout, il ne s’arrête pas, Dieu. Là où nous sommes, Dieu est. Tout n’est que mouvement. Là, mouvement, nous sommes en Dieu. Lorsque nous entendons une parole et que cette parole est amour, il y a un ‘je t’aime’ et ce ‘je t’aime’ va nourrir les autres mouvements de vie. Ce ‘je t’aime’ poursuit son mouvement, il nourrit. Par Jésus, par l’Amour, il donne, lui donne, lui donne, lui donne, lui donne, lui donne, lui donne. Nous formons un mouvement d’amour qui vient encore se rattacher, et ça c’est une parole, un mouvement qui fait vibration. Car lorsque nous entendons, il y a quelque chose qui pénètre. À l’intérieur, il y a des vibrations, et de ces vibrations cela se multiplie pour pénétrer à l’intérieur de tout notre être et cela nourrit notre être: nourrit notre regard, nourrit nos pensées, nourrit notre parole, nourrit nos mouvements, nourrit nos sentiments, alors nous sommes un tout dans notre tout. Lorsqu’une parole est amour, eh bien, tout notre être est amour. Si nous sommes amour et que notre être est amour, nous ne sommes pas seuls en l’Église; tout ce que nous sommes devient une nourriture d’amour pour tout mouvement. Nous sommes mouvement et parce que nous sommes mouvement, nous, par le ‘je t’aime’ que nous sommes, nous ne pouvons pas être mouvement sans les mouvements. Nous avons besoin des uns et des autres, pourquoi? Parce que Jésus est le Mouvement. C’est lui qui nourrit l’être que nous sommes, c’est lui qui, par la Parole, nourrit l’écoute et lorsqu’il nourrit l’écoute, tout mouvement en nous devient un ‘je t’aime’: Dieu donne, nous recevons, et ce que nous recevons se répand pour redonner à Dieu ce qu’il nous donne.

 

Nous sommes la vie, nous ne pouvons pas nous arrêter; alors, comme nous sommes en Jésus, nous donnons à Jésus de l’amour et comme Jésus est Amour il ne cesse de donner, alors il y a mouvement d’amour: tous nous recevons de l’amour et ce n’est que pour une parole. Un ‘je t’aime’ qui vient frapper un mouvement et ce mouvement frappe un mouvement, et ce mouvement frappe un autre mouvement, car nous savons que nous sommes créés et comme nous sommes créés, nous sommes l’amour, nous sommes mouvement de Dieu. Nous venons de Dieu, donc nous avons besoin des uns et des autres. Car nous sommes créés, nous avons besoin d’amour; Dieu n’en a pas besoin, lui, car il est. Il n’a pas besoin de nous, mais nous, nous avons besoin de Lui parce que nous sommes créés. Alors, voilà pourquoi il y a ce mouvement de ‘je t’aime’ qu’il faut comprendre.

Assistance: Moi, si j’te dis ‘je t’aime’, ce ‘je t’aime’ là, il va aller rejoindre les trois Églises (triomphante, purifiante et militante)?

 

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit: Tu me dis ‘je t’aime’, il pénètre en mon être et parce que j’ai accepté ton ‘je t’aime’, tout ce qui a pénétré a fait multiplier l’être que je suis en mouvement: tout mon mouvement devient de l’amour: tout mon tout. Alors, mon regard, mon écoute, mes paroles, mes gestes, mes sentiments deviennent une propre nourriture pour moi-même parce que ton ‘je t’aime’ ne vient pas de toi, il vient de Dieu. C’est Dieu qui a fait que tu m’as dit ‘je t’aime’, pas toi, car tu es créée et tu viens de Dieu, donc tu es nourriture: Dieu se sert de toi pour me donner de l’amour. Mais cela ne s’arrête pas! Je suis mouvement d’amour. Jésus, Mouvement d’amour avec tous les autres mouvements d’amour, donc il y a mouvements qui ne cessent de donner: mouvements. Tout cela est mouvement de vie, rien n’arrête le mouvement de vie. Nous sommes ensemble. Un seul ‘je t’aime’ devient une nourriture pour tous les enfants de Dieu créés. C’est mouvement de vie, c’est l’amour, c’est ce que nous sommes: mouvements de vie qui ne cessent de nous donner le ‘je t’aime’.

Oui, la Divine Volonté, l’Amour, est dans le ‘je t’aime’. Nous pouvons tout trouver: la tendresse, la patience; nous pouvons trouver la gratuité. Tout ce que nous, nous sommes, nous le trouvons dans un ‘je t’aime’. Il ne manque rien en un ‘je t’aime’, alors c’est ce que nous nous sommes dans ce mouvement. Mais nous ne sommes pas seuls! Par Jésus – Jésus, c’est l’Éternité, la Lumière – ton ‘je t’aime’ que tu as donné fait mouvement plus vite que lorsque que tu l’as dit en tous les enfants de Dieu, pourquoi? Parce que le ‘je t’aime’ que tu as donné est à Jésus, à Dieu le Père, à Dieu le Saint-Esprit: c’est l’Amour. Alors l’Amour, c’est l’Éternité, c’est la Lumière, c’est la Puissance. Avant même que tu aies terminé, déjà nous avons tous reçu. Nous avons déjà tous reçu cette nourriture, cette abondance, cette puissance qu’est le ‘je t’aime’. Un seul mouvement de vie. Tout est pour nous.

Maintenant, il y a naissances sur la terre, il y a désobéissance par le péché originel. Nous avons par le sacrement du Baptême donné par Dieu, Mouvement d’amour qui est venu nous donner ce qu’il est, sa puissance. Sacrement du Baptême: «Reconnais-toi être un ‘je t’aime’, reconnais-toi être un enfant de mon Père, reconnais-toi être aimé inconditionnellement par lui. Donne ton ‘je t’aime’». Eh bien, le Baptême répare celui qui a offensé le ‘Je t’aime’ qui est celui de Dieu. Cela a coulé en notre vie, cela a fait de nous des enfants qui avaient besoin de connaître Dieu. Le sacrement du Baptême a comme fait rejaillir du plus profond de nous-mêmes notre besoin: de qui je suis, pour qui je suis, en qui je suis: Dieu. Le Baptême nous a redonné naissance, nous a remis au monde. Nous qui étions sur la terre, nous qui avions un ‘je t’aime’ voilé, voilà que Jésus, notre adorable Jésus, notre Dieu: Dieu Père, Dieu Fils, Dieu l’Esprit Saint est venu nous dire: «Tu es un ‘je t’aime’. Je vais te rappeler, moi, qui tu es. Par la lumière, je vais te montrer. Par ma puissance, je vais t’enlever ce voile, car tu sauras que tu es à mon Père, que je t’aime et que tu ne t’appartiens pas, mais tu appartiens à Dieu». Voilà le sacrement du Baptême, voilà ce sacrement d’amour qui nous a valu notre seconde naissance sur la terre pour nous amener là dans notre connaissance: enfants de la Divine Volonté. Mais nous devons parcourir un temps sur la terre où nous savons que nous sommes enfants de Dieu. Mais à cause de la volonté humaine, conséquence de la désobéissance, nous sommes mouvements malades.

 

Oui, nous sommes mouvements malades parce que lorsqu’une seule parole n’est pas un ‘je t’aime’, n’est pas amour, il y a des vibrations impures qui viennent à nous et qui cherchent à pénétrer nos mouvements de vie. Mais avant que cela soit, il y a notre choix:  »Je refuse ce qui est des esprits impurs », car il y a tentation, ce n’est pas mouvement.

image-7

Regardez, il n’y a pas de mouvement, il y a vibrations: tentations; il n’y a pas de vie, c’est la noirceur, le néant qui s’est séparé du Mouvement de la vie. Lorsqu’on accepte une parole impure, nous acceptons une tentation. Parole: mouvement empoisonné, dont les esprits impurs se servent pour vouloir faire pénétrer leur venin. Ils ne peuvent pas se servir de mouvements purs, ils n’ont pas de place. Ils sont incapables d’approcher un mouvement pur, car le mouvement pur est nourri de ‘je t’aime’. Ils ont horreur des ‘je t’aime’. Ils ne peuvent pas, ils ont refusé le ‘je t’aime’. Comment peuvent-ils se servir d’un mouvement qui est ‘je t’aime’? Ils ne peuvent pas, ils l’ont refusé, mais ce qu’ils font, ils les empoisonnent; en les empoisonnant, là ils collent leur venin et ils se servent du mouvement malade. Le mouvement n’est plus un ‘je t’aime’, il est malade: vibrations qui, pour nous, ça semble être vivant. Ça nous semble être vivant:  »Bien là! Là, ramasse donc tes affaires! Puis dépêche-toi là, tu me déranges. » ‘Ouais, je vais l’faire.’

image-8

Je rentre ça en dedans de moi. Je l’accepte, ça me fait mal: ‘Ah, ça doit être parce qu’il faut que je l’écoute’. Voyez-vous! Comment se fait-il que nous, nous ayons laissé entrer la parole qui était à l’extérieur? J’aurais pu dire: ‘Bien, je l’aime, je le fais par amour. Je veux ramasser ça pour ne pas qu’il se fasse du mal, pour ne pas qu’il trébuche’. Ça, c’est un ‘je t’aime’ qui vient de moi parce que j’accepte la croix. Alors, ce ‘je t’aime’ nourrit tous les autres et nourrit celui qui vient de parler et qui est malade. Comment cela se fait-il?  Jésus, c’est l’Amour, Jésus, la Croix, ce Sang qui coule et qui purifie, ce Sang d’amour.

Comprenons que Jésus est Dieu, le Fils de Dieu qui est venu sur la terre et qui s’est montré. Une goutte du Précieux Sang de Jésus répare. Il a apporté à la mort le péché. Alors, lorsque moi je continue et  j’entends.  »Non, je refuse cette parole. Merci, Jésus, tu l’envoies au pied de la Croix. Tu guéris et Maman Marie me comble »: là, qu’est-ce qui arrive? Le Sang de Jésus qui se répand: la seule goutte de Jésus qui ne cesse de donner et qui ne cesse de se répandre et qui ne cesse de se répandre. Et là, nous sommes dans un mouvement de rédemption: nous acceptons le Précieux Sang de Jésus, nous acceptons l’amour inconditionnel, nous acceptons le ‘Je t’aime’ de Dieu le Père pour tous ses enfants créés. Notre Jésus d’amour qui nous enveloppe de son ‘Je t’aime’ et qui fait que nous sommes dans ce mouvement. Nous sommes mouvement d’amour, et Dieu fait connaître à tous ses enfants combien il nous aime. C’est l’Amour, mais qu’arrive-t-il lorsqu’il y a…:  »Bon, il veut que j’accepte. Ouais, il est-tu fatigant! »? Là il y a souffrance, là il y a mouvement de souffrance, et ce mouvement de souffrance touche tous les autres, il fait souffrir l’Église. Il touche tous les mouvements, pourquoi? Parce qu’il est mouvement de vie. Nous sommes mouvement de vie. La vibration pénètre et vient toucher le mouvement, là il y a mouvement, voilà que ça se multiplie: le regard souffre, les pensées souffrent, les paroles souffrent, les mouvements souffrent, les actions et le cœur, et cela c’est tout notre être qui souffre. Nous sommes un tout, et un seul souffre: tous les autres souffrent. Et ce n’est que pour une parole. Tous deviennent malades. Tous nous devenons mouvements malades, pourquoi? Parce que nous sommes dans l’ignorance.

 

Nous pouvons être attaqués facilement dans l’ignorance. Nous ne sommes pas protégés, pourquoi? À cause de notre volonté humaine. Nous l’aimons notre chair, nous aimons penser par nous-mêmes, nous nous servons de nos propres paroles, nous laissons libre notre oreille afin qu’elle puisse écouter; nos actions, nous voulons les faire de la façon que nous voulons, au moment où nous voulons; et notre cœur, notre cœur nous le nourrissons par tout ce que nous sommes. Nous sommes passés maîtres comme acteurs: notre vie n’est que cinéma. Alors, c’est ce que nous nous vivons, mais Dieu, Dieu est toujours là. Dieu, Mouvement d’amour, Mouvement de puissance, Mouvement éternel: Rédempteur. Souvenez-vous: promesses d’amour, l’Église. Dieu qui est toujours en mouvement, toujours et toujours et toujours et cela depuis toute éternité. Il est toujours là qu’il prend soin de nous et qu’il nous donne la vie. Il sait que nous sommes malades, mais il nourrit, il nourrit le mouvement de sa Vie. Malgré que nous ne lui disons pas ‘je t’aime’, malgré qu’on parle contre ses Mouvements de vie, car nous venons ‘de’, alors nous parlons contre Jésus. Lorsque Jésus, il a dit: «Vous faites à un seul petit ce que vous me faites».

Ce que Dieu permet, c’est un repos. Amen. Alléluia.


http://lafilleduouiajesus.org/index.html

FICHIER WORD ; FILLE DU OUI-Rencontre a Plantagenet, 2009-05-30 – a.m. – (final)


 

Message-Vidéo (4:06) Jésus à petite âme… 32-A°♥ Vis le temps présent ♥


barrerouge

32 A°♥ Vis le temps présent

-Jésus à petite âme..

barre or

32 A° Vis le temps présent Jésus à petite âme.. ….Petite âme, parle à chacun d’entre nous, et nous dit : ….. Jésus adresse ces messages à la petite âme, de chacun de tous ses petits enfants de la terre. Car Jésus prend soin de chacun d’entre nous, avec une attention particulière, pour nous dire tout son AMOUR et nous enseigner.

————————

Témoignage de petite âme-partie-1 https://youtu.be/8_G1a2uf6sE

———————-

Témoignage de petite âme-partie-2: https://youtu.be/bbokwsAqGks

———————–

Témoignage de petite âme-partie-3: https://youtu.be/jZK4PqwoRBs


barrerouge


 

Extrait du CÉNACLE VIVANT DE LA DIVINE VOLONTÉ DE MARS 2018-Luisa Piccarreta♥*Bulletin No:24..Commenté par Nicole*MISSION INVISIBLE «ÉTERNELLE »


CÉNACLE NICOLE

Petit mot de Nicole:

Bonjour à vous tous,

 Le 4 mars 1947, à l’âge de 81 ans, Luisa attrapa une pneumonie et mourut à 5h du matin en présence  de son confesseur Don Benedeteto Calvi.  Pendant 60 ans Luisa avait prié : « Accorde-moi la grâce de mourir dans ton Amour et dans ta Volonté ».

 Don Calvi écrivait le 12 mars : « J’étais avec elle au dernier moment… elle est morte dans mes bras alors que je prononçais ma dernière et inutile absolution !  Je suis encore sous le coup reçu sous cette très douloureuse et sublime impression ressentie dans son dernier souffle, pour lequel je ne connais pas d’autre réponse à donner aux questions qui me tourmentent : « Une Sainte est morte. »  Nous avons perdu notre chère Luisa, mais nous avons gagné une grande protectrice au Paradis 

Dès que ce bulletin  a été prêt pour embarquer dans le  « jet internet de la Divine Volonté» le Seigneur semblait vouloir y ajouter son « grain de sel » … probablement pour améliorer l’assaisonnement du bulletin afin qu’il soit plus à son goût, alors je vous explique ce qui est arrivé :

tome-6 luisa  La nuit dernière j’ai eu un « FLASH » très étrange.  J’ai vu  Luisa  qui  était  comme « incrustée » dans  le TOME 6. je ne peux pas l’expliquer, tout était en bleu et noir.  Cette surprise soudaine m’a amenée à me précipiter sur le Tome 6.  C’est alors que je me suis aperçue que les notes que j’avais écrites depuis très longtemps à la fin de mon livre y étaient pour quelque chose.  En effet, quasiment chaque extrait correspondait avec le bulletin. Donc, j’ai laissé parler mon cœur et j’ai ajouté ces extraits dans mon bulletin. C’est la raison pour laquelle vous verrez à plusieurs endroits À lire TOME 6…

 padre pio jésus

Enfin, je termine avec une lettre de Luisa à un ami de Padre Pio:  « Dis au Padre Pio de prier le Seigneur pour que vienne le Royaume de sa Volonté si nous voulons la PAIX.  Je crois que le temps viendra où le monde connaîtra la Divine Volonté avec grande certitude, car il est décrété par la Sainte Trinité que la Divine Volonté doit être faite sur la terre comme au Ciel… Peut-être la terre sera-t-elle d’abord nettoyée; et, lorsque tout sera purifié, Jésus viendra dans la joie régner au milieu de ses créatures.  Par conséquent, prions et faisons tout ce que nous pouvons de notre côté pour avoir toujours la bénédiction de Dieu. »

POUR LA PLUS GRANDE GLOIRE DE DIEU

 FIAT

 Nicole


NICOLE-3

Après avoir accompli Sa Mission, le Seigneur monta au Ciel, devenant, comme le Père, invisible au monde. Et Il a transmis Sa Mission à Ses disciples après leur avoir montré comment il fallait l’accomplir. Ils doivent Le représenter, Lui, l’Invisible, afin qu’en voyant ce qu’ils sont, les hommes de la terre puissent juger de ce qu’Il est Lui-même. Tout chrétien doit donc être L’IMAGE vivante de Jésus, il doit montrer en sa personne et par sa conduite le même Amour pour les pécheurs, le même désir de les sauver. Ô mon âme, prends le temps nécessaire pour réaliser cette vérité.

SOMMAIRE

1 – Introduction

2 – Les 3 missions pour notre monde

3 – La mission des âmes généreuses

4 – Garde la paix … laisse tomber tes soucis

5 Réflexion

6 – Communiqués

7 – Suggestion de lectures

8 – Un brin d’humour

9 – Mot de la fin

Seigneur. Fais en sorte que ta propre Volonté écrive à ma place pour qu’il n’y ait rien de moi mais uniquement ce que tu veux, et toi, ma Mère, viens me tenir la main pendant que j’écris, prête-moi les mots pour que mon Jésus soit content.


Bonjour à vous tous et à toi en particulier,

Ce bulletin à sujets variés me donne l’opportunité de partager avec toi des points importants de divers enseignements, écrits et livres qui m’ont touchée particulièrement et qui concernent notre mission de faire découvrir la Divine Volonté à ceux qui le désirent vraiment.  Il est bon de savoir que ce n’est pas la mission de tout le monde, même si nous avons tous un rôle unique à jouer dans le Royaume de Dieu, chacun est libre de dire Oui ou Non (pour l’instant) à la Divine Volonté. 

 


 1 INTRODUCTION

question

Qui de nous ne se pose pas LES questionS SUIVANTES ?

Je me demande bien ce que Dieu attend de moi en particulier? … Quelle est donc ma MISSION ?  Comment dois-je répandre la Lumière autour de moi? …  Qu’est-ce que je dois offrir à ceux qui m’entourent?  … Si je reçois une lumière dans ma prière privée, est-ce un appel de l’Esprit pour une mission spécifique? Etc.

Dieu nous a créés tous différents, chacun apporte sa couleur, sa façon de comprendre, de travailler, d’aimer. Et le fait d’être différents apporte parfois des mésententes qui peuvent devenir des causes de disputes, de séparations ou même de guerres. Tout ça parce que nous avons perdu la ressemblance de Dieu.

NICOLE NO 24

Il y a autant de missions, qu’il y a de personneS sur la terre, puisque chacun de nous a un rôle à jouer dans ce monde. Dieu a mis en chacun de nous un désir propre; pour certain c’est évident et pour d’autres c’est une recherche interminable. Quelle que soit ta mission ou toute forme d’engagement que tu prends, ce n’est que l’écho d’une mission beaucoup plus intérieure, qui est faite en toute docilité à l’Esprit Saint. Il y a même de ces personnes dont la mission ne sera pas d’aller vers les autres, mais, au contraire, de descendre jusqu’au fond d’elles-mêmes où Dieu se cache.

Leur mission sera d’ouvrir pour les autres le chemin qui conduit jusqu’à l’Invisible

« Vous, mes âmes cachées, priez en intimité avec moi.  Si vos prières ne produisent aucun son sur la terre, elles résonnent comme des cloches dans le Ciel, invitant tout le Ciel à s’unir à vous pour presser la Divine Miséricorde de descendre sur la terre.  Ainsi, résonnant non pas aux oreilles des créatures,  mais dans leur cœur, vos prières les disposeront è se convertir. »  (Livre de Prières de John Brown, no. 10 p. 23) À lire TOME 6, le 8 août 1904

Il ne faut pas croire que « LA MISSION » a deux directions, l’une vers l’extérieur en direction des autres; et l’autre vers l’intérieur en direction de Dieu.  NON!   Il n ‘y a qu’une direction et c’est vers le Centre en nous où Dieu réside, et c’est de là  que le désir d’aller vers les autres va prendre son élan.


2 LES 3 MISSIONS POUR NOTRE MONDE

jésus petit

1-  Celle de l’Humanité de Jésus comme Rédempteur.


2-
  Celle de la Vierge Marie comme Mère du Fils de Dieu et Co-Rédemptrice.

3-  Celle de Luisa PICCARRETA chargée de faire  connaître la Divine Volonté.

NICOLE MISSION

1 LA MISSION DE LA VOLONTÉ DIVINE DE JÉSUS    n’est pas terminée. « La mission de ma Volonté était le but de la création de l’homme.  Ma Divinité n’a jamais quitté le Ciel, mais ma Volonté l’a fait, elle est descendue dans toutes les choses créées et a formé sa vie en elles.  Et bien que toutes les choses me reconnaissent et que je vive en elles avec majesté, l’homme seul m’a rejeté.  Mais je veux le conquérir et, par conséquent, ma MISSION N’EST PAS TERMINÉE(Live du Ciel, Tome 17,  le 4 mai 1925)

2 Marie a reçu la mission unique de Co-rédemptrice et de « dépositaire » des actes de toutes les âmes dans le Fiat de la Rédemption. Jésus dit à Luisa :  « Ma fille, tous les actes accomplis par Marie attendent la suite de ceux que la créature fait dans la Volonté Divine, de sorte que ce sont ces actes-là, (VOULU PAR DIEU) qui te viennent en aide.  (Livre du Ciel, Tome 23, le 1er décembre 1927 (4)

 Antonio-Allegri-CorregioCouronnement-de-la-ViergeFragment

3 – LUISA a reçu la mission UNIQUE d’annoncer le Don de la Vie dans la Divine Volonté et elle est devenue « dépositaire » de tous les actes dans le Fiat de la Sanctification de Dieu. Jésus révèle à Luisa :« Comme tous les actes du Royaume de ma Divine Volonté sont contenus dans les actes de ma Rédemption, c’est depuis ce temps que je t’ai appelée.  Et tout comme j’ai déposé dans la Sainte Reine du Ciel tout ce qui concernait le Royaume de la Rédemption, je veux déposer en toi tout ce qui a trait au Royaume de mon Fiat Suprême(Don de la Vie de la Divine Volonté du Père Iannuzzi, p. 139)

Note p. 240 :  Avec l’expression « c’est depuis ce temps que je t’ai appelée »  Luisa ne laisse pas entendre que Jésus ne l’avait pas appelée de toute éternité,  puisqu’il affirme dans le Tome 13 en date du 26 novembre 1931 (à lire):  Je t’appelai de toute éternité, alors que rien encore n’existait ici-bas.

 

Il convient de noter que Marie et Luisa ont continuellement coopéré avec l’opération éternelle de Jésus qui offrait satisfaction au Père éternel, et qu’elles sont devenues, pour ainsi dire, une autre HUMANITÉ pour Jésus, c’est-à-dire des « AUTRES CHRISTS » sur la terre, intercédant devant le Père AU NOM DE L’HUMANITÉ.   (Don de la Vie de la Divine Volonté du Père Iannuzzi, p. 137-138)

Plus loin il est écrit :  Toutes les âmes qui furent conçues dans l’Humanité éternelle de Jésus furent subséquemment conçues dans la volonté de MARIE et dans celle de LUISA.   (Don de la Vie de la Divine Volonté du Père Iannuzzi, p. 140)


3 –LA MISSION DES ÂMES GÉNÉREUSES

généreux Oxfam-en-Haití-600x334

Il est triste de voir qu’il  y a encore des gens dans notre entourage qui ont du mal à pardonner et aussi tant de facilité à juger, sans chercher à comprendre ou à éprouver de la compassion.  Heureusement que la vie dans la  Divine Volonté nous donne les moyens nécessaires pour réparer pour leur manque de charité.  Alors, qu’est-ce qu’on va faire ? Dans la Divine Volonté, on va  aller chercher dans le Coeur de Jésus des grâces de charité pour ces gens-là …  des grâces de lumière pour qu’ils voient clair dans leur vie, on va  prier pour tous ceux qui sont comme eux afin qu’ils reçoivent les grâces nécessaires pour changer. À lire TOME 6, le 8 septembre 1905.

Jésus dit à Luisa : « La Vraie CHARITÉ doit être désintéressée de la part de celui qui l’exerce et de la part de celui qui la reçoit.  Si c’est l’intérêt personnel qui domine, cette fange (cette boue) produit une fumée qui aveugle l’esprit et qui empêche de recevoir l’influence et les effets de la charité divine.  Voilà pourquoi, dans beaucoup d’œuvres que l’on accomplit, même dans les œuvres saintes, dans beaucoup de soins charitables que l’on dispense, on sent comme un VIDE, et l’âme ne reçoit pas le fruit de la charité qu’elle exerce. »  (Livre du Ciel, Tome 4, le 31 juillet 1902)


« Fille ne pleurez pas sur mes Peines, mais sur vos péchés et sur vos enfants. »  Quel Enseignement sublime tu nous donnes, ô Jésus! « Mon Jésus, avec toi je répare les manques de charité, et je te demande la grâce de m’oublier moi-même, pour que je ne me rappelle que de toi » (Les 24 Heures de la Passion p. 88)


NICOLE COEUR

Lorsque tu vis dans la Divine Volonté, tu es dans le cœur de chaque personne.  Dans les autres tu peux voir Dieu qui vit à l’intérieur d’eux, et tu peux aussi te voir en eux.  Et, parce que tu es  dans leur cœur, tu peux prier et réparer pour eux;  tu peux aimer pour eux et rendre parfaite Gloire à Dieu.  Dieu est là, les aimants,  et tu peux, à leur place, retourner l’Amour de Dieu pour eux.  Partout où coule la Divine Volonté  notre prière coule, donc on peut se substituer à toutes les personnes.

CE CADEAU EST POUR CEUX  qui sont en amour avec Jésus.  À lire TOME 6, le 27 juillet 1904.  Beaucoup d’âmes présentement ne sont pas assez généreuses pour vivre dans la Divine Volonté. Jésus recherche des âmes généreuses qui sont prêtes à SUPPLÉER,  …à compenserà se substituerà prendre la place de ceux qui ne sont pas intéressés à connaître la Divine Volonté. Donc, pour l’instant, ce n’est pas la mission de tout le monde et même pas des âmes bonnes et pieuses.  En effet, plusieurs bonnes âmes aujourd’hui ne veulent pas changer leurs anciennes habitudes et elles auraient, pourtant, intérêt à mettre de côté leurs dévotions personnelles humaines pour vite embrasser les prières dans la Divine Volonté qui ont une valeur infinie et éternelle. 

RETOUR JÉSUS jesus-the-king-of-kings

IMPORTANT : À tous CEUX QUI SONT ENCORE DANS LEURS PRIÈRES HUMAINES D’AUTREFOIS ET qui NE LES ONT pas REMPLACÉES PAR la prière DANS LA DIVINE VOLONTÉ, Jésus vous dit ceci :

« Mon enfant, lorsque l’âme prie dans ma Volonté, toutes les choses et les êtres créés sont attentifs, ils arrêtent tout ce qu’ils sont en train de faire, se taisent et, tout en admirant l’acte accomplit dans la Divine Volonté, ils suivent la prière tous ensemble; Sa puissance appelle et s’impose à TOUS; ainsi, ils font tous la même chose. 

Si on réunissait toutes les autres prières (humaines d’autrefois) et on les comparait à seulement une faite dans ma Volonté, cette dernière les dépasserait toutes, car elle possède une VOLONTÉ DIVINE, un pouvoir immense, une valeur incalculable;  Moi-même je me sens investi par une telle prière et, voyant que c’est ma Volonté qui prie, je sens sa puissance qui m’identifie à elle. 

Si, à travers la prière faite dans ma Volonté, qui est UNIVERSELLE ET DIVINE, on n’obtient pas de grâces, si la justice divine ne s’apaise pas et les fléaux n’arrêtent pas de tomber sur la terre, cela signifie que c’est la VOLONTÉ DE DIEU et que, à la place des grâces, elle fait descendre ses EFFETS dans les âmes; si cette prière n’obtient aucun résultat, on en obtiendrait, encore moins, à travers les autres, faites en dehors de ma Volonté, qui ne contiennent ni la puissance Divine, ni la force universelle. (Livre du Ciel, Tome 11, le 16 juillet 1927)

 

Jésus dit à Luisa :  « Donne ma vie divine à chacun.  Reviens en moi pour me donner au nom de tous toute la gloire qu’ils doivent me donner. Prie, excuse-les, répare, aime, oh! Aime-moi pour tous, rassasie-Moi d’amour! »  (Livre du Ciel, Tome 8, le 9 février 1908)  

peuple-toutes-couleurs

Éventuellement toute l’humanité va recevoir ce cadeau.

Jésus dit  à Luisa: « Lorsque nous aurons la grande gloire de former ce règne en une seule créature, elle sera tel le soleil dont tous auront le droit de profiter et de posséder la lumière, laquelle donnera le droit à toutes les créatures de détenir un règne aussi saint; de notre côté, avec une sagesse infinie, nous abonderons en grâces, en lumière, en aides et en moyens surprenants, afin qu’elle fasse régner le règne de ma Volonté au milieu d’elles. Alors laisse-moi faire, et, puisque c’est ton Jésus qui te l’affirme, cela doit te suffire, car c’est comme si c’était fait(Livre du Ciel, Tome 30, le 3 janvier 1932(3), p. 40)


Ces écrits vont transformer NOTRE vie

luisa-piccarreta-extase

fleurrougekvetiny29


….À SUIVRE DANS LE FICHIER WORD: ICI  


FIAT !

QUE TOUT SOIT FAIT POUR LA GLOIRE DE DIEU

ET POUR L’ACCOMPLISSEMENT DE SA VOLONTÉ

peuple de dieu

CÉNACLE VIVANT DE LA DIVINE VOLONTÉ

Nicole Boulanger – Courriel: nb44@sympatico.ca

† † †  MERCI DE FAIRE CIRCULER  † † †


 

%d blogueurs aiment cette page :