Fatima…Et la Grande Secousse-par Mark Mallett-Traduit par le Blog: Pierre et les Loups*


Fatima…Et la Grande Secousse

– par Mark Mallett

MARIE NotreDameFatima02

Voici un extrait de cet article vraiment intéressant:


Mark Mallett:

Il y a quelques temps, alors que je réfléchissais à la raison pour laquelle le soleil semblait tournoyer dans le ciel à Fatima, l’idée m’est venue que ce n’était pas une vision du soleil en tant que tel qui se mettrait à bouger, mais de la terre. C’est alors que j’ai réfléchi à la relation entre la « grande secousse » de la terre annoncée par de nombreux prophètes crédibles et le « miracle du soleil ». Cependant, avec la récente publication des mémoires de Sr Lucie un nouveau regard sur le Troisième Secret de Fatima fut révélé dans ses écrits.

Traduction d’un article de Mark Mallett publié le 12 septembre 2017 : « Fatima, and the Great Shaking »

Jusqu’alors, ce que nous savions au sujet d’un châtiment différé de la terre (qui nous a donné ce « temps de miséricorde ») avait été décrit sur le site web du Vatican :

… nous avons vu sur le côté gauche de Notre-Dame, un peu plus en hauteur, un Ange avec une épée de feu dans la main gauche; elle scintillait et émettait des flammes qui, semblait-il, devaient incendier le monde; mais elles s’éteignaient au contact de la splendeur qui émanait de la main droite de Notre-Dame …

– Le Message de Fatima, vatican.va

Mais d’après des révélations récentes des soeurs carmélites du couvent où Sr Lucie vivait, la voyante avait en privé mis par écrit davantage d’éclaircissements permettant de jeter une lumière nouvelle sur cet événement :

« J’ai vu et entendu : la pointe de la lance comme une flamme qui se détache, touche l’axe de la terre, et celle-ci tremble: les montagnes, les villes et villages et leurs habitants sont ensevelis. La mer, les rivières et les nuages sortent des limites, ils débordent, ils inondent et entraînent avec eux dans un tourbillon, hommes et maisons en nombre impossible à compter, c’est la purification du monde du péché dans lequel il est plongé. La haine, l’ambition, provoquent la guerre destructrice. »

Rapporté sur le site SpiritDaily.net

(Ndt : l’on peut analyser et comprendre nombre de catastrophes naturelles récentes — incendies monstres en Californie, inondations sans précédents en France, etc. — à la lumière de ces seuls écrits de Soeur Lucie ; le monde comprend-il ces signes ainsi ? Comprend-il que ces calamités viennent non pas de Dieu mais de ses propres crimes ; la création tout entière souffre des douleurs de l’enfantement précisément à cause de nos péchés !

Ezekiel 9: 1 : J’entendis le Seigneur Dieu me crier d’une voix forte : « Ils sont tout proches, les châtiments de Jérusalem, et chacun tient à la main son arme de mort. »

Tel est le châtiment de Dieu, qui consiste à respecter la liberté de l’homme en le laissant se châtier lui-même au moyen des armes en tous genres qu’il s’est lui-même créées, choisissant de se détourner des commandements de Dieu !

Le monde cherche-t-il à changer de voie ? Ou continue-t-il à s’endurcir et à se rebeller de plus en plus contre son Créateur ?)

Qu’est-ce qui cause ce déplacement de l’axe de la Terre ? C’est ce dont je discute ci-dessous dans mon article du 11 septembre 2014. Mais permettez-moi de conclure ce petit prologue avec les mots pleins d’espérance du Pape Benoît XVI :

 

L’ange avec l’épée de feu à la gauche de la Mère de Dieu rappelle des images analogues de l’Apocalypse. Il représente la menace du jugement, qui plane sur le monde. La perspective que le monde pourrait être englouti dans une mer de flammes n’apparaît absolument plus aujourd’hui comme une pure fantaisie: l’homme lui-même a préparé l’épée de feu avec ses inventions.

La vision montre ensuite la force qui s’oppose au pouvoir de destruction – la splendeur de la Mère de Dieu et, provenant d’une certaine manière de cette splendeur, l’appel à la pénitence. De cette manière est soulignée l’importance de la liberté de l’homme: l’avenir n’est absolument pas déterminé de manière immuable …

– Cardinal Joseph Ratzinger (BENOÎT XVI), du Commentaire Théologique du Message de Fatima, vatican.va

Cela dépend de notre réponse personnelle

à l’appel de Notre Dame à la conversion …

Le Miracle du Soleil

fatima-et-les-pelerins

Pas moins de cent mille personnes l’ont vu : le soleil a commencé à tournoyer, à pulser, et à rayonner une multitude de couleurs. Mais ensuite quelque chose s’est passé qui a défié toute explication rationnelle, même par les athées assemblés cet après-midi d’octobre 1917 à Fatima, au Portugal :

Aux yeux étonnés de ce peuple, dont l’attitude nous transporte aux temps bibliques, et qui, plein d’effroi, la tête nue, regarde le ciel, le soleil a tremblé, le soleil a eu des mouvements brusques jamais constatés et en dehors de toutes les lois cosmiques – le soleil a dansé, selon la typique expression des paysans.

– Avelino de Almeida, pour O Século (le journal le plus diffusé et le plus influent du Portugal, pro-gouvernemental et anticlérical à l’époque. Les précédents articles d’Almeida avaient tenté de calomnier les événements précédemment rapportés à Fátima)

Dans mon article, Debunking the Sun Miracle Skeptics, j’ai examiné toutes les explications naturelles qui ne sont pas parvenues à expliquer l’événement surnaturel qui a eu lieu ce jour-là. Mais un athée a récemment écrit en disant que ce que les gens voyaient était « une impossibilité physique » puisque le soleil ne peut pas tournoyer dans le ciel. Bien sûr que non — ce que les gens ont vu, évidemment, c’était une sorte de vision. Je veux dire, le soleil ne peut pas se mouvoir dans le ciel … ou le peut-il ?


Un miracle ou un avertissement ?

Avant de tenter de répondre à cette question, je tiens à souligner que le soi-disant « miracle du soleil » n’a pas été un événement isolé au cours des dernières décennies. Des milliers de personnes ont depuis été témoins de ce miracle, y compris le pape Pie XII qui a vu le phénomène se produire depuis les Jardins du Vatican en 1950. [The Sun Danced at Fátima. Joseph Pelletier, Doubleday, New York, 1983, p. 147–151].

Les témoignages de personnes ayant vu ce miracle, semblable à ce qui a été vu à Fatima, nous viennent des quatre coins du monde, en particulier de sanctuaires mariaux. Le fruit de cela a été la conversion de certains, une confirmation personnelle pour d’autres, ou simplement une curiosité. La première pensée qui vient à l’esprit est que cela fait penser à « la Femme vêtue du soleil » du douzième chapitre de l’Apocalypse.

Pourtant, un élément d’avertissement semble également avoir accompagné le miracle à Fatima.

« Le disque du soleil ne resta pas immobile. Ce n’était pas le scintillement d’un corps céleste, car il pivota sur lui-même dans un tourbillon fou, quand soudain une clameur a été entendue par tous. Le soleil, tourbillonnant, semblait se décrocher lui-même du firmament et avancer de façon menaçante vers la terre comme pour nous écraser avec son énorme poids de feu. La sensation pendant ces moments fut terrible ».

– Dr. Almeida Garrett, professeur de sciences naturelles à l’université de Coimbra

Il y a, en fait, une explication naturelle à un éventuel « mouvement » du soleil dans le ciel. Et ce n’est pas que le soleil bouge, mais plutôt la terre.


En Cliquant sur la photo ou le Titre ici-bas, vous pourrez lire la suite..

Le grand déplacement


https://www.pierre-et-les-loups.net/fatima-et-la-grande-secousse-par-mark-mallett-207.html

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :