5-Des Cahiers de l’Amour de Saint Padre Pio*Les pensées que vous m’adressez en silence établissent votre intime entretien avec moi : ce sont ces paroles que je suis le seul à entendre et que je tiens secrètes pour mon cœur et pour le vôtre.


PADRE PIO1

San Giovanni Rotondo, le l3 avril 1968- Samedi Saint

 Jésus parle à Padre Pio…

Je suis présent de manière particulière là où existe le désir de me connaître, la volonté de m’aimer. Votre désir de me connaître se transforme en un don de ma part pour ce que vous désirez et ce que je désire de vous. Il n’en tient qu’à votre volonté de continuer à m’aimer après m’avoir connu.

Quand vous m’aimez, votre volonté n’en forme qu’une avec la mienne. La persévérance, vous devez me la demander : demandez-moi toujours la volonté de continuer à m’aimer. Vous me rencontrerez dans la prière, dans un entretien où vous me livrerez votre cœur avec tout l’amour qu’il contient. Vos paroles, prononcées en silence, seront créatrices : elles créeront pour vous un monde semblable au mien car mon univers vous appartiendra grâce à l’amour que vous voudrez me donner. 

BARRE MARGUERITE

Mon Esprit créera pour vous tout ce que vous avez demandé avec amour et par mon amour. Ma pensée se glissera dans la vôtre pour vous indiquer tout ce que je pense et tout ce que je désire : ce que je désire, ce sera ce que vous pensez. La lumière de mes yeux se reflètera dans les vôtres.

jésus terre coeur sacré

Mon regard se posera en vous partout où vous ne rencontrerez pas le reflet de ma lumière. Vous devrez accroître l’intensité de votre clarté dans les lieux qui en sont privés. L’intensité de votre lumière augmentera avec la ferveur des prières que vous m’adressez. La ferveur accroît mon amour pour vous et accroîtra la lumière de votre regard : vous pourrez voir dans l’obscurité et vous pourrez répandre la clarté. 

Quand vous aurez compris à quel point vous êtes en intimité avec le Créateur, vous aurez la certitude de pouvoir créer avec lui, de recréer une vie de l’esprit là où il est absent. La parole créatrice, la parole de contact, ramènera la lumière en l’homme. La parole adressée à l’Esprit Saint, c’est l’amour du cœur humain pour son Créateur. La parole devient prière, devient reconnaissance, devient le don de l’amour. En donnant l’amour, la parole de l’homme devient créatrice de tout et de tous les biens.

C’est en me donnant le peu de choses que vous avez reçues, c’est en m’offrant tout par amour que Je créerai pour vous tout ce que vous me demanderez avec l’amour qu’expriment vos paroles. Dans de telles conditions, les paroles que vous prononcerez seront l’expression de ma volonté. 

Le pouvoir créateur de chacune de vos paroles sera le pouvoir manifeste de mon Esprit créateur qui agit pour donner forme au désir exprimé par vos paroles et par vos pensées.

Les pensées que vous m’adressez en silence établissent votre intime entretien avec moi : ce sont ces paroles que je suis le seul à entendre et que je tiens secrètes pour mon cœur et pour le vôtre.

Toutes vos pensées forment un contact secret entre vous et moi. Les pensées qui vous détachent de moi ne peuvent pas me détacher de vous ; je suis toujours présent, même quand vous me croyez et que vous me voudriez absent.

BARRE MARGUERITE

Ma présence est invisible pour le cœur dur qui s’est dédié entièrement à la conquête des êtres ou des choses qui furent créées pour satisfaire une soif de possession et de domination. Ce n’est pas en possédant tout ce que j’ai créé pour vous que vous satisferez les aspirations de votre cœur. Insatisfaites, les aspirations de votre cœur vous conduisent, ainsi que votre esprit, à chercher sans cesse de nouveaux biens dans l’espoir d’apaiser votre cœur qui réclame sans répit. 

 

Tout ce que vous avez réussi à posséder, tout ce que vous posséderez de l’univers créé, tout cela ne supprimera jamais l’insatisfaction de votre cœur. Vous ne réussirez pas à apaiser votre cœur, même si vous possédez tout ce que j’ai conçu pour vous. 

BARRE MARGUERITE

Vous n’êtes pas satisfaits de ce que vous possédez parce que c’est uniquement en tant que moyen que j’ai créé tout cela pour vous. L’univers que j’ai mis à votre disposition doit vous servir de moyen pour que vous y retrouviez votre Créateur, pour que vous le retrouviez à travers les hommes comme vous.

La création est un moyen pour que vous aimiez Dieu à travers les hommes qui l’ont trouvé, à travers ceux qui le cherchent et dans lesquels il se cache pour vous inviter à le chercher. Vous aurez la preuve certaine de ma présence même chez les individus qui affirment pouvoir vivre sans reconnaître mon existence.

persécution foi 2e1ax_origami_entry_ISIS-Beheading-Christian-hostages

La puissance de mon amour pour vous qui m’aimez, vous démontrera que je suis présent chez ceux qui se proclament sans Dieu. J’attends seulement que vous me demandiez de conquérir, grâce à votre cœur en union avec le mien, l’amour des cœurs de tous les hommes qui ne peuvent pas m’aimer, qui ne veulent pas m’aimer, qui affirment qu’ils ne me connaissent pas et qu’ils n’ont pas besoin de moi. Ils disent que je n’existe pas simplement parce qu’ils n’ont pas encore reçu la chaleur de vos cœurs, des cœurs auxquels j’ai donné mon amour pour l’offrir à tous, à travers vous qui l’avez reçu de moi.

C’est pour vous unir tous en moi que j’attends votre prière qui demandera de me donner à eux afin de vous unir.

 

Je suis déjà présent dans le cœur des athées : je n’attends plus que vous, j’attends votre prière pour vous unir. Ce sera cette prière qui vous fera découvrir ma présence constante là où l’on nie mon existence. C’est moi qui me cache justement en ces hommes ; je me cache pour vous appeler là où vous pourrez le mieux donné la preuve de votre amour pour moi. 

Je ne vous appelle pas pour discuter de mon existence ou de ma présence ; je vous appelle seulement pour m’aimer en ceux-là, pour aimer leur retour à la lumière et le triomphe de toutes les joies qui, vous le savez, sont disponibles en moi pour vous tous. Vous ne devez pas chercher des rencontres forcées avec des athées que vous ne connaissez pas : aimez-les en moi.

Vous devez vouloir, demander et offrir l’amour afin de parvenir à satisfaire les aspirations de votre cœur insatiable. 

BARRE MARGUERITE

Mon cœur vous demande seulement ceci : aimez les créatures et la création afin que tout soit uni en un seul cœur, lequel cœur sera toujours heureux et  comblé dans l’étreinte de toutes ses créatures. Le chemin que chacun de vous devra parcourir sera indiqué par mon amour qui dirigera votre cœur. Vous vous arrêterez là où vous trouverez les résistances les plus importantes afin de les surmonter, de les abattre et de continuer votre chemin.

Les résistances constituent toutes des barrières qu’il faut franchir afin de progresser dans la connaissance. Moi je suis toujours de l’autre côté de l’obstacle, prêt à vous venir en aide si vous ne parvenez pas à le franchir. L’amour se déplace toujours plus vers l’avant, toujours plus vers le haut ; il vous invite ainsi à cheminer sans cesse, à le chercher, et à le trouver toujours plus grand que quand vous l’avez perdu et à mieux le connaître. Moi j’avance sans cesse d’une marche ou même davantage pour vous attendre plus haut, pour vous faire tout voir et tout connaître d’en haut. 

Le chemin de l’amour ne s’arrête jamais. Son moteur, c’est mon cœur dirigé par mon esprit qui anéantit les résistances dans vos cœurs. J’entraîne votre cœur dans le mien pour en faire un unique moteur.

Je vous attends dans les arrêts, les accidents, les dangers qui vous menacent, prêt à répondre à vos appels au secours. Alors, je vous entraîne avec mon moteur pour vous arracher à vos arrêts, réparer les dégâts et éviter de nouveau graves dangers.

Et vous reprenez avec moi le chemin qui vous amène au sommet que je vous ai préparé.

Saint Jean, 3, l3-l5, l8-l9

BARRE MARGUERITE

Or, nul n’est monté au ciel, si ce n’est celui qui en est descendu, le Fils de l’homme, qui est dans le ciel. Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé, afin tout homme qui croit en lui ait la vie éternelle (…). 

Celui qui croit en lui n’est pas condamné, mais celui qui ne croit point est déjà condamné parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Or voici ce jugement : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière… ».

BARRE MARGUERITE


À Suivre…Partie-6


 

Publicités
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment cette page :