Comment réaliser le plan de Marie – Ce que Dit Marie à Medjugorje…Par Soeur Emmanuel.




Comment réaliser le plan de Marie –

– Ce que Dit Marie à Medjugorje

Durée: 2:58


Enfants de Medjugorje Emmanuel Maillard



 

(Jour-5) *Extrait LE MANUSCRIT DU PURGATOIRE…Le bon Dieu, quoique bien grand, il est vrai, ne dédaigne pas de s’abaisser avec l’âme qui l’aime et d’entrer avec elle jusque dans les plus petits détails sur ce qui la concerne. Quelle bonté !




Résultats de recherche d'images pour « Faites toutes vos actions sous le regard du bon Dieu, simplement, ne cherchant à plaire qu'à lui seul au monde »

20 AOÛT. – Retraite. – Hélas ! Je me plains, parce que je souffre beaucoup plus qu’à l’ordinaire… parce que j’ai abusé autrefois de ces jours de grâces et de salut et j’en suis châtiée aujourd’hui.

Faites toutes vos actions sous le regard du bon Dieu, simplement, ne cherchant à plaire qu’à lui seul au monde. Jusqu’à ce que vous soyez arrivée à ce dénuement de toute chose pour ne faire attention qu’à lui tout seul, il ne vous laissera pas en paix.

Il faut que vous soyez une règle vivante pour toute la Communauté. Il faut qu’on puisse dire de vous en vous voyant : « Voilà la règle ! »

  • Il faut davantage encore : que vous soyez pour ainsi dire un autre Jésus, c’est-à-dire que vous retraciez dans toute votre conduite, autant qu’il est possible à un créateur, Jésus lui-même.

===========

7 SEPTEMBRE. – Le bon Dieu, quoique bien grand, il est vrai, ne dédaigne pas de s’abaisser avec l’âme qui l’aime et d’entrer avec elle jusque dans les plus petits détails sur ce qui la concerne. Quelle bonté !

Mais oui, n’est-ce pas, il y a quelque chose d’intime dans notre âme que Dieu seul comprend et qui ne peut être dit qu’à lui seul ?

8 SEPTEMBRE. – Le bon Dieu permet que certaines âmes aient une tendresse de cœur remarquable, tandis que d’autres sont moins sensibles.

  •  Tout cela est dans ses desseins. Celles qui ont le cœur plus aimant, il le leur a fait, ce cœur surtout pour lui, afin qu’elles déversent tout leur amour dans son Cœur adorable. Il est bien le Maître d’accorder à chacun ce qu’il lui plaît. Il a aussi une prédilection particulière pour certaines âmes ; vous êtes de ce nombre.

Je souffre plus la nuit, quand vous reposez. Il est vrai que je porte toujours mon Purgatoire avec moi, mais le jour, comme j’ai la permission de vous accompagner partout, je souffre un peu moins. Tout cela est une permission du bon Dieu.

============

7 NOVEMBRE. – Pensez bien à ce que je vais vous dire : Veillez beaucoup sur votre intérieur, sur tout ce que vous faites. Demandez-vous à chaque heure, si le bon Dieu est content de vous, parce qu’il faut que vous deveniez vite une sainte.

Oui, c’est vrai ; mais avec la grâce du bon Dieu on peut tout. Reconnaissez-vous indigne de ces grâces, mais, malgré tout, agissez.

8 DÉCEMBRE. – Aimez bien le bon Dieu. N’ayez pas peur de votre peine. Fiez-vous en lui et nullement en vous. Mourez à vous-même du matin au soir. Vous savez ce que je vous ai dit pour le nouvel Évêque ; ce sera vrai.

Image associée

Ne respirez, ne vivez que pour Jésus-Christ !

Le bon Dieu doit être seul votre confident. Ne vous plaignez qu’à lui seul. Soyez bien cachée aux yeux du monde.

  • Quelquefois vous serez malade et assez malade même et vous paraîtrez bien portants, parce que le bon Dieu veut seul être témoin de ce qui se passera en vous. Vous verrez que vous vous comprendrez bien tous les deux.

Si vous êtes comme le bon Dieu le désire, que vous veilliez sérieusement sur vous, afin de ne laisser perdre aucune de ses grâces, il se communiquera à vous d’une manière toute particulière.

Vous faites de la peine au bon Dieu, quand vous ne pensez pas à lui. Figurez-vous une réunion d’amis. Parmi eux, il y en a souvent un qu’on préfère, qui nous comprend mieux et pour lequel nous n’avons rien de caché. Eh bien ! si cet ami voit que nous ne fassions pas attention à lui, que nous ne lui adressions pas une parole, que, même pas un regard ne vienne lui dire qu’il est toujours l’ami préféré, il en ressentira de la peine.

  •  Voilà comme le bon Dieu est à votre égard. Il aime certainement beaucoup d’âmes, mais, je vous l’ai dit bien des fois, quoique vous ne le méritiez pas autant que bien d’autres, il vous aime pourtant particulièrement, et votre indifférence lui cause une peine d’autant plus sensible, qu’il n’attend que l’amour réciproque de votre cœur, pour vous inonder de grâces.
  • Tout ce que vous faites le touche. Il aime que vous pensiez à lui, c’est-à-dire que, malgré vos occupations, vos pensées doivent être toujours pour lui avant tout. Avant de parler aux personnes à qui vous avez affaire, que toujours Il ait votre premier regard ; en un mot, vous devez vivre et respirer pour lui seul : voilà son droit et il est le Maître d’agir comme il lui plaît.

 

12 DÉCEMBRE. – Le bon Dieu désire qu’avant l’adoration perpétuelle vous la fassiez d’abord dans votre cœur ; vous me comprenez. Il faut aussi vous habituer à faire souvent la communion spirituelle. Vous en retirerez les fruits les plus abondants et les plus salutaires, si vous vous disposez bien.

30 DÉCEMBRE. – Ne demandez jamais rien pour votre santé ; mais ne refusez pas ce qu’on vous donne. Il ne faut paraître en rien ridicule.

JANVIER 1876. – Quand vous avez quelque chose à dire à votre Supérieure et que cela peut se remettre, ne vous empressez pas trop. Remettez à plus tard cette chose, afin de vous modérer et de vous mortifier. Il faut préparer à Jésus une demeure dans votre cœur afin que, plus tard, il puisse, comme je vous l’ai déjà dit, venir s’y reposer. Il faut aussi vous disposer le mieux possible à la sainte communion. Pensez-y la veille et surtout le matin, dès votre réveil.

  • Vous devez aussi, non seulement préparer une demeure à Jésus, mais encore l’inviter. Car à quoi servirait de préparer un bel appartement à son ami, si on ne l’invite jamais à y entrer ? Invitez donc Jésus souvent par vos désirs et surtout par votre amour.

Il faut que vous deveniez tellement intérieure, que vous ne perdiez jamais la présence de Jésus, même au plus fort de votre classe. Pour y arriver, veillez beaucoup sur votre intérieur.

  •  Pour la grotte… le bon Dieu vous aidera et suppléera à tout ce que vous ne pouvez faire ; mais, si vous voulez lui faire plaisir, ne faites rien le dimanche. Priez-le le plus que vous pourrez, voilà tout.

Le bon Dieu désire plus tard faire de vous son appui et de votre cœur son sanctuaire !



À Suivre…


 

JÉSUS ♥… J’AI VOULU ÊTRE ENCHAÎNÉ POUR LIBÉRER LES HOMMES DE LEURS CHAÎNES-Luisa Piccarreta–Vidéo (3:53)




Extrait : J’ai tout fait de telle manière que si les hommes le veulent, ils auront tout le nécessaire à leur disposition. –

-Les chaînes qui m’entravaient devinrent des liens d’amour

dès qu’elles m’eurent touché.

Source : Le Livre du Ciel Tome 14-18 mars 1922 Luisa Piccarreta



myriamir3



 

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 6 239 autres abonnés

  • ❤️ UN CHANT POUR TOI MAMAN MARIE…..(Immaculée Conception)

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    novembre 2019
    L M M J V S D
    « Oct   Déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :