(Jour-18) Extrait LE MANUSCRIT DU PURGATOIRE… C’est si bon d’aimer Jésus ; c’est si agréable de passer immédiatement, sans transition, de l’union intime de la terre à l’union plus intime encore du Ciel..




BARRE ROUGE FINE

La Retraite a été bien agréable au bon Dieu et très profitable aux âmes. Jésus voit avec plaisir les âmes religieuses se retourner vers Lui, le chercher comme leur unique fin. C’est pour cela qu’il les avait appelées à son service, mais qu’il est facile sur la terre d’oublier même ce qu’il y a de plus sacré ! Une bonne Retraite aide les âmes à reprendre leur première vigueur : c’est ce qu’a faite celle que vous venez d’avoir Elle a consolé le Cœur si bon de Jésus.

Résultats de recherche d'images pour « Qu'est-ce que le peu d'instants que nous avons à passer sur la terre comparé aux joies sans fin de l'éternité »

Qu’est-ce que le peu d’instants que nous avons à passer sur la terre comparé aux joies sans fin de l’éternité ?

  • À la mort, vous ne trouverez jamais avoir trop fait !
  • Soyez bien généreuse, ne vous écoutez pas.
  •  Voyez toujours le but auquel Jésus vous appelle : la sainteté, le pur amour…
  • Et puis allez toujours sans jamais regarder en arrière !

 

Les croix, les grandes croix, celles qui brisent le cœur sont le partage des amis du bon Dieu.

Vous vous plaigniez ces jours à Jésus, qu’il vous avait envoyé bien des peines cette année ?

  •  C’est vrai, mais pourquoi trouvez-vous ces croix si lourdes ? C’est que vous n’aimez pas assez !
  • Oh ! Vous n’avez pas fini avec les croix. Ce que vous avez eu jusqu’ici n’est que le prélude de ce qui vous attend. Ne vous ai-je pas dit que vous souffrirez toujours de corps ou d’esprit et souvent des deux ensemble ?

 

Pas de sainteté sans souffrances !

Mais quand vous laisserez agir librement la grâce en vous, quand Jésus possédera votre volonté et que vous le laisserez Maître absolu, les croix, si lourdes qu’elles soient, ne pèseront plus. L’amour absorbera tout.

D’ici là, vous souffrirez et vous souffrirez beaucoup, car ce n’est pas en un instant que l’âme arrive à se dégager ainsi de toutes choses pour n’agir plus que par le pur amour. Il voit avec plaisir vos efforts.

  • Oh ! Si on le connaissait mieux sur la terre ! Non, on l’oublie ! Vous, au moins, aimez-le ! Dédommagez-le ! Que vos efforts aillent toujours en grandissant, afin de lui faire plaisir. Travaillez sans relâche pour arriver vite comme il veut vous voir !

16 SEPTEMBRE. – Vous êtes un peu plus satisfaite de vous ces jours et Jésus aussi, parce que vous faites effort sur vous-même, afin de lui faire plaisir et de vous unir à lui davantage. Mais ne croyez pas être arrivée ; ce n’est que le petit commencement de l’union qu’il veut avoir avec votre âme.

Oh ! Comme on comprend peu sur la terre, n’est-ce pas, quel dégagement Jésus exige d’une âme qu’il veut toute à lui ? On croit aimer, on se figure être bientôt une Sainte parce qu’on ressent en soi, semble-t-il, un peu plus d’amour sensible qu’à l’ordinaire,

  •  mais toutes ces sensibilités naturelles ne sont rien.
  •  Il faut que l’âme se soulève, se dégage peu à peu de tout ce qui l’entoure
  • et surtout d’elle-même,-
  • de son amour-propre,
  • de ses passions, afin d’arriver à l’union divine et Jésus seul sait tout ce qu’il en coûte à la nature pour en arriver là !

Il faut avoir fait plus d’un sacrifice, il faut que le cœur soit broyé afin d’en ôter tout amour humain ; c’est difficile !

Qu’il y a peu d’âmes qui comprennent ces choses ! Vous qui les comprenez un peu par une grande miséricorde de Jésus, vous qu’il aime tant, entrez courageusement dans cette voie d’abnégation et de mort à vous-même.

 Examinez souvent toutes les tendresses qu’il a eues pour vous, comme il est allé vous chercher loin, comme il a aplani toutes les difficultés qui se sont rencontrées sur votre chemin. Il a fait plus pour vous que pour personne !

  •  Chaque jour, il vous comble de ses grâces de choix. Voyez encore comme il a agi pour vous ces jours derniers ; aussi, il attend de vous une grande générosité, plus que de bien d’autres, qu’il n’a pas tant favorisées et de qui il ne veut pas une si grande perfection. Il attend encore un dévouement à toute épreuve, et surtout beaucoup d’amour.

 Il faut que votre âme, votre cœur se perdent en lui, que vous n’agissiez que pour son bon plaisir. Il faut que vous planiez au-dessus de la terre et de tout ce qui vous entoure pour vous abîmer dans sa Sainte Volonté. Il faut arriver à ne le perdre jamais de vue, pas même une minute.

  • Ne croyez pas pour cela être absorbée, au point de ne pouvoir remplir vos obligations ! Non, vous verrez peu à peu que c’est tout le contraire et que l’âme la plus unie à Jésus sera aussi la plus exacte à tous ses devoirs ;
  •  mais Celui qu’elle aime agit pour elle ; il n’est plus pour ainsi dire qu’un avec elle. Pensez si elle est bien dirigée et aidée dans ce qu’elle doit faire ! Quel bien peut faire autour d’elle une âme intérieure ; il n’y a que celle-là qui en fait ; tout ce qui est fait autrement est inutile.

L’âme unie à Jésus a seule droit sur son Cœur, elle en est la maîtresse, il ne lui refuse rien. J’ai bien des choses à vous dire sur cela, mais vous ne me comprendriez pas. Il faut attendre les moments voulus par Dieu. Si vous voulez, ils ne tarderont pas. Jésus a grande envie de s’unir entièrement à vous, plus que vous ne pouvez le comprendre encore en ce moment.

  •  Soyez bien attentive sur vous-même ; c’est si bon d’aimer Jésus ; c’est si agréable de passer immédiatement, sans transition, de l’union intime de la terre à l’union plus intime encore du Ciel.

Réfléchissez sur tout ce que je vous dis. Une seule de vos actions offertes pour mon soulagement, avec pureté d’intention, quand vous êtes bien unie à Jésus, me soulage plus que plusieurs prières vocales. Plus vite vous vous perfectionnerez, plus vite aussi arrivera ma délivrance.

C’est vrai que Mère Supérieure a bien souffert ces jours derniers, mais un jour de grandes souffrances comme elle en éprouve quelquefois est plus profitable pour son âme et pour toute la Communauté que dix jours et plus de bonne santé, où elle peut agir et faire tout ce qui dépend des devoirs de sa charge.


À Suivre…


 

Les commentaires sont fermés.
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 6 246 autres abonnés

  • ❤️ « Les Chérubins » par la chorale Gaudete…La Douceur du Ciel sans interférence..

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    novembre 2019
    L M M J V S D
    « Oct   Déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :