RIEN N’ARRIVE POUR RIEN !…Article de Daniel Paradis (Lac Bouchette-Québec-Canada) Écrit le 28 janvier 2020..




Jésus révélait à Domenico (père de famille), Sulema, Lucie:

      

«Chaque fois que l’on offre mon Corps sur l’autel... (sur qui veut dire à la consécration : Père éternel, je vous offre le Corps, le Sang, l’Âme et la Divinité de votre Fils Bien-Aimé, Jésus-Christ, Notre-Seigneur, en réparation pour tous nos péchés et de ceux du monde entier ect…). Il faut être en état de grâce pour faire cette offrande) …Est accordé à l’offrant, quel qu’il soit, ministre ou fidèle, un accroissement de grâce et une confirmation d’inscription au livre d`or des futurs bienheureux. Mais m’offrir au Père n’est  pas aussi simple qu’il pourrait sembler. En effet, les conditions essentielles pour rendre l’offrande acceptable sont la pureté de la conscience et l’intention droite.

–  Si tu veux donc m’offrir pour toi et pour d’autres, veille à être net de toute tache. Combien m’honore l’âme  qui, se reconnaissant privée de tout bien, m’offre au Père, en paiement  de ses peines et de celles des autres!

–  C’est au même instant un acte de foi, d’espérance et de charité, acte dans lequel je suis vraiment glorifié par la créature et par mon Père; par la créature, parce qu’elle me reconnaît pour son Rédempteur; par le Père, parce que, appréciant infiniment cette offrande, Il me donne le fruit de mes souffrances et donne à l’âme le fruit proportionné à l’espérance qu’elle met dans mon œuvre de Médiateur entre l’homme et Dieu.

    –  Donc, plus tu espères en moi, plus tu me fais quelque chose d’agréable, tandis que celui qui doute ne m’honore pas et demeure souillé. Chère âme, tu as beaucoup péché, c’est vrai, mais maintenant tout t’a été pardonné et sais-tu pourquoi?

  •  À toi, j’ai accordé le fruit complet de ma souffrance, parce que tu es arrivé à comprendre, avec ma lumière, qu’il vaut mieux penser à mon honneur, à ma gloire, plutôt qu’à ta justification. Tu as oublié, en un certain sens, tes dettes pour fixer ton regard sur ma couronne de gloire. Par conséquent, tu penses à moi, et moi j’ai pensé à toi.

  –   Ce pouvoir que j’ai, je le donne à mes disciples, afin que dans le combat, ils soient vainqueurs, et que dans la victoire, ils me rendent témoignage. C’est l’heure de démontrer, non en paroles, mais en actes, que ceux-là seuls croient vraiment qui savent donner même leur vie pour moi. Qui croit en moi m’aime, et qui m’aime possède ma force.»

 

  «La Doctrine de la Croix, c’est l’Évangile de l’Amour. Ma Sainte Messe, où il y a une Seule Offrande, une Seule Victime, où Je me donne et Me livre en Croix » : «Je préfèrerais mourir encore une fois plutôt que de savoir que certains font un trafic de moi et de ma doctrine.

  •  Si cela se révélait nécessaire je donnerais ma vie pour sauver mes créatures des simulations irrespectueuses qu’ils ont envers mon Épouse terrestre, tendrement aimée de mon Père. Mais le calcul qu’ils en font sera dissipé comme fumée au vent. Je te le dis ouvertement que ceux qui agissent ainsi vendent leur âme, mais ne réussiront pas à déshonorer mon Épouse. Je ne le permettrai pas.

     Vous n’êtes pas assez unis, c’est pourquoi il semble que vous n’ayez pas la force de vous opposer aux embûches. Eh bien, voilà ce que je veux : à partir d’un corps disloqué je veux former un rempart contre l’erreur et le mensonge. L’Église doit mettre son cœur en paix parce qu’elle trouvera de la force autant dans ses membres que dans l’ensemble du Corps.»

  « Ce n’est pas Moi qui vous fait souffrir, c’est vous-mêmes par vos péchés, car on a mis de côté les Commandements que mon Père vous a laissés, on essaie de ridiculiser les Sacrements, on vous interdit de les recevoir; portez ma Croix, cela vous gène.

       La nature vous parle, elle crie parce que l’être humain n’a plus de respect pour son Dieu, son Créateur. La création est bouleversée de voir ce refus d’obéir au Père.

  • Moi le Créateur, Je ne trouve plus de place dans ce monde que j’ai créé. On M’a chassé, on M’a fait sortir des écoles, des hôpitaux, des lieux publics car Ma présence dérange, mon Saint Nom dérange.

    Vous oubliez que c’est mon Père, qui a fait construire chaque temple, chaque Église à partir de la foi vivante de vos ancêtres, afin que tous puissent s’approcher de Moi, car je me suis fais nourriture et vie en chacun de ceux qui ont su m’aimer et venir à Moi.

  • Vous oubliez que c’est dans l’ardeur de la charité, que les hôpitaux ont été construits pour venir en aide aux blessés de la vie; vous oubliez que les écoles chrétiennes ont pris naissance pour venir en aide aux déshérités de la vie.

Aujourd’hui, c’est le désastre qui s’opère, c’est l’ère des apostats : nous n’avons pas besoin de Dieu et qui se résume : des Cathédrales, des Églises sont vides et se vendent pour en faire des casinos, des cafétérias etc…

Des autels qui demeurent toujours sacrées, sont laissés là et elles deviennent des tables de billards. « C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation dont a parlé le prophète Daniel établie dans le lieu saint, que celui qui lit fasse attention » (Matth. 24:15). «L’abomination de la désolation», qui a pris la place du sacrifice perpétuel et de la messe.

   

  • À plusieurs reprises la nature vous a parlé, et vous faites semblant de rien, de ne rien comprendre. Regardez, mes enfants, l’univers est entré dans son processus de transformation; vous serez témoins de phénomènes dans le ciel jamais vus auparavant. La création est entrée dans les douleurs de l’enfantement, et vous verrez sur la terre comme la nature va se déchaîner avec violence, car elle crie à son Créateur de venir gouverner le monde avec justice.

  Ne pensez pas, mes enfants, que c’est Dieu qui vous punit, car c’est l’homme par lui-même, par ses péchés, qui prépare les châtiments qui viennent.

  La nature, la création et l’univers vous annoncent le changement qui est en train de se produire devant vos yeux, et vous ne voulez pas le croire. Tout est en train de se mettre en place pour préparer mon Retour en Gloire.

  •  Ma Mère vous a obtenu cette Grâce par laquelle, sous la mouvance de l’Esprit-Saint, vous vous verrez dans ma Lumière. Vous verrez où vous ont conduit vos péchés, les conséquences du bien et du mal que vous avez faits. Vous Me verrez dans ma Gloire et tout se passera dans votre cœur, dans votre intérieur.

  

Préparez-vous, mes enfants, à Ma rencontre prochaine. La terre doit être purifié de tout mal, parce que la terre crie vengeance, elle est saturé de sang : le sang des innocents, de tous les martyrs, de tous ces enfants à qui on enlève le droit de naître, de tous ces vieillards à qui on enlève la vie, la dignité.

  •  Vous savez que les cheveux blancs étaient vus comme le signe de la sagesse et du respect, mais tout cela s’est perdu. Cette génération a volé l’innocence aux enfants et la sagesse aux personnes âgées. Le mot «respect» n’existe plus, c’est pour cela que le temps de la Justice viendra.

 

Restez unis par la prière et l’adoration pour recevoir les grâces qui vous préparent à vivre ce temps difficile qui est à votre porte.

    Je vois des petites lumières, ce sont les chapelles d’Adoration. À ceux qui font de l’adoration, je veux vous dire combien Je vous aime et Je vous dis merci.

Merci, Mes prêtres, merci mes enfants. Savez-vous qu’un jour, pas lointain, vous allez vous rendre compte de ce grand privilège que vous avez de faire l’Adoration?         

  • La barque de l’Église est en danger, Elle va souffrir beaucoup, mais Je serai là pour la soutenir, et c’est dans l’Eucharistie que vous allez recevoir la force et le courage de rester fidèles.

    Mon adversaire fait tout pour vous décourager, pour semer la division. Attention, Mes enfants, attention, soyez vigilants, restez unis par la prière. Par la louange, et surtout par l’Adoration, vous allez recevoir toute les grâces nécessaires pour traverser cette épreuve.

  • Ne vous arrêtez pas à regarder la Croix, ne vous arrêtez pas au Vendredi Saint. J’ai vaincu la mort, regardez la Résurrection, ma Résurrection.

   Profitez du peu de temps qu’il vous reste pour  participer quotidiennement au Saint Sacrifice de la Messe.

  •  Un jour, vos cœurs vont saigner de douleur de ne plus Me recevoir de façon régulière comme vous le faites en ce moment.

  Réfléchissez à Mes paroles, prenez-les au sérieux; Je viens vous avertir pour vous préparer. Faites la Paix avec Dieu, votre Père, réglez vos comptes, allez au sacrement du Pardon et tenez vos lampes allumées (Lc 12, 35).

    -Voici venir des jours de grandes famines, non seulement la faim corporelle mais, pire encore, la faim spirituelle. Vous allez chercher ma Parole et vous ne la trouverez pas. On va faire taire tous les enseignements, les homélies de ceux qui prêchent en ce moment, pour laisser la place au grand silence, car de grands changements liturgiques sont à vos portes; vous verrez en temps et lieu,  

   Votre Sainte Mère l’Église, on l’a dira morte, mais non! Non mes enfants! Non! C’est par mon Eucharistie, par ma Présence réelle dans l’Eucharistie, que l’Église recevra la force et le courage de continuer.

  •  Voilà  d’où vient l’importance de l’adoration, du silence. N’ayez pas peur du silence, c’est dans ce cœur à cœur que, Moi, le Verbe, Je vais continuer à vous parler. Quand mon culte quotidien sera suspendu, Je serai avec vous, ne l’oubliez jamais.

 

  La tempête va secouer la barque de mon Église et elle sera si violente qu’un grand nombre de mes enfants vont faire naufrage et il y en aura beaucoup qui vont périrJe parle de la perte de la foi; lorsqu’il n’y a plus de foi, l’âme est mourante.

 

Préparez-vous à faire face à cette grande épreuve de la foi; la grande apostasie sera répandue aux quatre coins de la terre.

  •  Réfléchissez comme il faut, faites attention, le temps de la Miséricorde tire à sa fin, ne laissez pas votre choix pour demain, car vous courez le risque qu’il soit trop tard.

   Réveillez-vous mes enfants, le glaive de la Justice est suspendu sur vos têtes. Tout va changer d’un instant à l’autre; le Ciel vous réserve de grandes surprises. Les éléments sont déchaînés, car ils pleurent la trahison que les miens vont M’infliger à nouveau.

  • Ceux que j’ai tant aimés vont Me renier, le Fils de l’homme sera à nouveau trahi par les siens. Ils vont Me flageller en méprisant ouvertement les Commandements que mon Père vous a laissés. Le mal, sous toutes ses formes, va devenir le bien, car tout sera permis, la dépravation  sera à son paroxysme. Sodome et Gomorrhe ne seront rien comparés à cette génération. L’Église va vivre son calvaire, son Vendredi Saint.

Priez, priez, priez pour ne pas succomber à la tentation du désespoir, du doute. Rappelez-vous : «Je serai avec vous jusqu’à la fin des temps». Restez unis dans la prière, ne vous laissez pas décourager, car il faut que tout s’accomplisse pour que le mal soit anéanti totalement, et que l’Église ressurgisse toute belle, humble et sainte.

       –  Comment comprendre ces événements qui s’en viennent et qui aboutissent à cette réalité. Il faut revenir à l’Évangile pour bien comprendre. Jésus avait dit à ses apôtres : «Je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai.» Jean 16, 7).

Pour que l’Église : «ressurgisse toute belle, humble et sainte», il faut qu’elle passe par son Vendredi Saint.

  •  C’est l’Esprit-Saint qui renouvellera l’Église, mais il vient après le Vendredi Saint. Souvenez-vous ce qui a été écrit : «La venue de l’Esprit Saint succède toujours à la Croix. Il fallait la Croix pour que naisse le Feu nouveau, (l’Esprit-Saint), car le Feu nouveau est sorti de la Croix, du Cœur transpercé du Rédempteur. Feu nouveau, il prend naissance dans le Cœur du Crucifié. Comprends-tu alors pourquoi il faut une nouvelle révélation de la Croix pour obtenir une nouvelle effusion de l’Esprit Saint.»
  • Il faut bien comprendre : «le feu nouveau (l’Esprit-Saint) est sorti  de la Croix, du Cœur transpercé du Rédempteur».  Ici c’est bien son Corps qui est l’Église dont il est question : le Cœur de l’Église qui va être transpercé et ce Cœur, ce sont les consacrés. «La foi sera mise à rude épreuve, un grand nombre quittera la foi baptismale en reniant son appartenance à l’Église Catholique, Apostolique et Romaine.

  

La clé de compréhension se trouve là. On ne peut pas dissocier le Saint-Esprit de la Croix. Regardez l’avenir, regardez l’Esprit-Saint, il ne fera qu’un seul don à tous : l’Amour de la Croix, avant que ressurgisse l’Église, toute belle, humble et sainte.

La Foi c’est bouleversant. Rien n’est plus puissant qu’un bouleversement.

  •  N’oublions pas que chaque instant est un moment «où Dieu s’en mêle» car tout au cours de notre vie Dieu n’arrête jamais d’accomplir, l’œuvre de se mêler à l’œuvre de notre vie.

   «Je sais, aujourd’hui, que le chemin devient de plus en plus étroit, la route est difficile à suivre et il y a des embûches de toutes sortes, mais n’oubliez jamais que vous n’êtes pas seuls; Je me tiens avec vous, en chacun de vous, alors faites-Moi confiance, nous dit Jésus!

 -N’ayez pas peur; même si tout vous semble fini, relevez la tête! (Lc 21,28). Je me tiens à côté de vous, ne désespérez pas. Ensemble, nous allons tout accueillir  comme venant de Dieu le Père; ensemble, nous allons Lui rendre grâce pour tant de bienfaits reçus, pour tout ce qui vous arrive, car rien n’est perdu, tout concours à sa plus grande Gloire.

  • Avec un cœur libre de toute entrave, de tout attachement, de tout souci, vous allez vous préparer pour voir la Gloire de Dieu qui éclatera devant vous, avec toute sa Puissance et sa Majesté. Soyez bénis d’avoir cru sans avoir vu. Je vous aime!

Ne vous laissez pas envahir par la peur; Je viens vous prévenir, vous avertir, pour que vous soyez dans la paix, mes amours. Et comment arriverez-vous à être dans la paix? Par la louange.

  •  J’aime vos chants, J’aime vous entendre chanter, J’aime la louange, elle est libératrice, elle a un grand pouvoir; essayez-la, vous verrez comme votre cœur va se pacifier, vous allez tout voir avec le regard de la foi. Quand vous louez, louez pour attirer l’Esprit-Saint, car là où est l’Esprit-Saint, là est la paix et la joie.»

Je ne Suis pas le Dieu d’hier, Je ne Suis pas le Dieu de demain, Je Suis le Dieu du présent, car Je Suis  l’Éternel Présent. Par l’Incarnation du Christ, l’éternité est entrée dans le temps : «Je Suis avec vous, tous les jours…»

 

  •  La vie de l’homme est le chemin vers l’éternité. La vie est un pèlerinage. Nous descendons du ciel, nous restons ici quelques temps et nous retournons d’où nous sommes venus. « La vie terrestre n’est pas votre destination : c’est un passage pour la vraie vie qui sera celle de votre choix. N’oubliez pas que la valeur de votre âme est telle que tous les trésors de la terre ne suffisent pas pour l’acheter. Il a fallu le Sang d’un Dieu, celui du Fils Bien-Aimé du Père, Jésus-Christ pour la racheter.

  •  «La foi des chrétiens, c’est la Résurrection du Christ» (St Augustin).

Voilà : «Un homme avertit en vaut deux, un chrétien avertit en vaut mille»


 Fraternellement Daniel Paradis, mardi 28 janvier 2020, en la fête de Saint Thomas d’Aquin,  patron de mon petit village, ici au Lac-Bouchette.


 

 

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 6 337 autres abonnés

  • ❤️ Messe des Pèlerins*Chant de Communion: Table dressée sur nos chemins…Steeve Gernez, Benoît Gschwind –

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    février 2020
    L M M J V S D
    « Jan    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    242526272829  
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :