CONFÉRENCE 3/3 (Fin) SUR LA VIERGE DES DERNIERS TEMPS…Conférencier / François-Michel Debroise…TEXTE / Les âmes Co-rédemptrices…/ À la suite et à l’imitation du Christ…/ La puissance des âmes Co-rédemptrices…/ Conclusion..




Cette Conférence a eu lieu le Vendredi 29 Juillet 2016
en l’Église de Cabasse (Var).

Notre-Dame du Glaive

 

9. Les âmes Co-rédemptrices…

Si les âmes consacrées sont des âmes de prédilection, il en est d’autres, dont elles font souvent partie, qui se font aussi les « vrais imitateurs du Christ » comme dit la Vierge de La Salette, jusqu’à devenir les âmes co-rédemptrices, appelées autrement, hosties, ou victimes d’holocauste.

Ces âmes victimes font don de leur vie humaine à Dieu, en la conditionnant toute entière à la Volonté divine. Elles ne veulent que ce que Dieu veut d’elles. Elles ne désirent que Dieu, en s’offrant et s’immolant elles-mêmes, par amour pour Dieu, pour réparer leurs offenses et plus encore, celles d’autrui.

  •  La première et la plus importante des « Co-rédemptrices » fut  justement la Vierge Marie dont le cœur fut transpercé par une épée au long de la si longue Passion de son Fils. À sa suite, il y en eut d’autres que seul Dieu connaît. Tous se sont reconnus dans la phrase de saint Paul qui explicite la « Co-rédemption » :

« Maintenant je trouve la joie dans les souffrances que je supporte pour vous ; ce qui reste à souffrir des épreuves du Christ dans ma propre chair, je l’accomplis pour son corps qui est l’Église[1] ».

Et par ailleurs :

« Je porte dans mon corps les stigmates (les marques) des souffrances de Jésus[2] »

  •  Dieu aimerait-Il donc nous faire souffrir ? Non, d’ailleurs, Il le dit : Dieu ne prend pas plaisir à voir souffrir les siens[3].

Si Paul trouve sa joie dans sa participation aux souffrances du Christ, comme le Christ lui-même exultait à l’idée de sa Passion, c’est par amour passionné pour les hommes. On le sait par les mystiques : le Cœur sacré de Jésus est un feu brûlant d’amour qui ne consume que notre humanité pour libérer notre divinité. Dieu a tant aimé les hommes qu’Il s’est offert pour nous, jusqu’à s’abaisser dans la condition d’esclave, dit saint Paul[4]

10. À la suite et à l’imitation du Christ.

Là où notre humanité compatit aux souffrances de la Passion, les âmes Co-rédemptrices voient, avec les yeux de leur cœur, le débordement d’amour du Christ pour l’Humanité. Elles en viennent à vouloir le partager en montant à sa suite, et à son imitation, sur la Croix.

Maria Valtorta qui fut une de ces âmes offertes, explique[5] :

« Pour une âme généreuse (aimante), le sacrifice n’est plus un effort et la souffrance n’est plus un tourment… Et même une seule chose préoccupe une âme généreuse : elle a peur de ne point souffrir. C’est là que réside le renversement des valeurs. … Une âme généreuse est tout à fait incapable de souffrir de la façon amère dont souffrent ceux qui ne sont pas généreux.

« La souffrance demeure, parce que cela est inévitable, mais elle ne se présente plus comme un ennemi : elle est une amie qui nous aide à monter de plus en plus haut. La seule pensée que cette souffrance nous rend semblables au Christ et fait de nous des continuateurs de son œuvre, nous donne une soif insatiable de souffrances toujours nouvelles et plus profondes… Cela fait des années que je vis de la sorte et que j’ai trouvé la paix de l’âme, conclue-t-elle »

Paradoxe de la Croix, folie et scandale pour les hommes disait saint Paul[6]. Mystère qu’on n’a pas fini de comprendre car c’est le mystère même de la Rédemption.

Entrons un peu plus dans cet amour souffrant que chacun peut cependant approcher dans la pratique de la compassion : là où la souffrance ne vient que de la souffrance éprouvée par la personne qu’on aime et non par ses propres épreuves. Compassion qui soulage et secoure celui qui la reçoit.

  •  À ne considérer que les cas connus d’âmes offertes en victime d’expiation, 5 sur 6 sont, en proportion, des femmes et un seul, un homme[7].

Chacun donnera l’explication qu’il veut à ce fait, mais 70 ans de vie me font voir là, le rapport particulier de la femme à l’amour et à l’amour compatissant plus particulièrement.

Cela se manifeste déjà dans les femmes présentes au pied de la Croix et actives dans la tourmente de la Passion.

  •  C’est à une femme que Jésus se manifeste en premier dans sa Gloire, et pas n’importe laquelle : Marie de Magdala, la patronne de la Provence, celle qui fut délivrée de 7 démons et dont Jésus dit qu’il lui fut beaucoup pardonné parce qu’elle avait beaucoup aimé. Elle est donc la messagère de la Résurrection et l’exemple vivant de la Miséricorde. Son tombeau est, à n’en pas douter, réellement en Provence et, de ce fait, le troisième de la chrétienté.

11. La puissance des âmes Co-rédemptrices.

L’acte d’offrande en victime d’holocauste à l’Amour Miséricordieux que fit sainte Thérèse de Lisieux est un long poème d’amour d’une âme qui vibre sous l’archet de Dieu.

Humainement elle ne fut qu’une carmélite morte jeune dans l’anonymat d’un couvent. Mais spirituellement : quelle puissance ! C’est par son simple journal qu’elle mérite le titre de Docteure de l’Église.

  •  Ces âmes complètement données à Dieu acquièrent une puissance humainement inexplicable, seulement compréhensible à la lueur de cette phrase de saint Paul, encore lui : « Avec le Christ, je suis crucifié. Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi[8] ».

C’est la puissance même du Christ qui s’opère dans le monde par le biais de ces âmes qui laissent Dieu agir en elles.

Charles de Foucauld fit aussi l’offrande de sa vie. Son acte s’exprime dans la sobriété du militaire qu’il fut : Il s’offre « Parce que je t’aime, dit-il à Dieu, et que ce m’est un besoin d’amour de me donner ».

Lointain écho de l’acte d’offrande de saint Ignace de Loyola, lui aussi un soldat, le premier à avoir formulé de tels actes repris et amplifié par les mystiques depuis ce temps.

  •  Foi des centurions que nous répétons avant de communier :

« Dis seulement une parole ! »

Charles de Foucauld eut un apostolat humainement stérile : il mourût il y a cent ans sans avoir obtenue une seule conversion, mais aujourd’hui une vingtaine de mouvements, regroupant 13.000 membres, se réclament de sa spiritualité.

Le siècle donné à Satan pour éprouver l’Église, fut aussi le siècle des âmes victimes, jusqu’à Jean-Paul II qui s’offrit de porter la souffrance des personnes âgées et malades[9]. Là où le péché abonde, la grâce surabonde.

  • Mais il n’y eut pas que des personnes consacrées : Conception de Armida (Conchita), une mexicaine, était une mère de famille dont on connaît l’ascension spirituelle par le journal qu’elle tenait. Elle fonda les œuvres de la Croix, des œuvres fécondes.

La plus âgées des âmes Co-rédemptrices connues est Natuzza Evolo, une mère de famille sicilienne sans instruction.

La plus jeune est Anonietta Meo, dite Nennolina, une italienne morte à 6 ans et demi. C’était une âme victime dont les paroles d’offrande de sa vie et de ses souffrances pour les autres et par amour de Jésus sont empreintes de la fraicheur enfantine.

En France, à la suite de Sainte Thérèse ou de Charles de Foucauld, nous connaissons Yvonne Aimée de Malestroit ou Marthe Robin.

Il y en a d’autres comme Mère Amélie de Gibergues qui reçut une supplique du Rédempteur aux âmes consacrées. Elle a croisé peut-être sœur Josefa Menendez, espagnole qui réalisa sa vocation en France.

  • Toutes s’associèrent à l’amour du Christ dans sa Passion. Toutes laissèrent Dieu vivre en elles. Toutes eurent des fruits spirituels humainement incompréhensibles.

Maria Valtorta eut cette vie sans éclat. Elle fut grabataire. Mais au plus fort de la guerre, elle reçut sept ans durant les visions de la Vie du Christ en Palestine et des dictées du Ciel.

Cette vie de Jésus fut encouragée par Pie XII, mais combattue après la mort du Saint-Père jusqu’à la mise à l’index temporaire de son œuvre, rejoignant ainsi l’infamie qui frappa sœur Faustine ou Padre Pio.

Cette Vie de Jésus est aujourd’hui lue par des millions de lecteurs de tous les continents. Elle fait l’objet d’études scientifiques qui confirment l’extraordinaire exactitude, historique, archéologique, astronomique, sociologique, botanique, zoologique, géologique, etc. de cette œuvre qui confirme ainsi l’Évangile éternel dans un siècle où on le défigure en autant de Da Vinci Code.

  •  C’était aussi, nous l’avons vu, une âme Co-rédemptrice. De celles qui, à la suite de la première d’entre elles, la Vierge Marie, et avec son aide, parsemèrent le chemin de l’Église de tant de grâces depuis 2000 ans.

12. Conclusion.église

J’ai eu l’occasion de croiser la route de Mgr Laurentin. Nous collaborons sur les mystiques depuis 9 ans. Dans ce cadre de ces travaux, je côtoie les richesses du Ciel, mais les lire et les méditer n’amène qu’à remplir la tête, non le cœur qui reste fermé aux savants et ouverts seulement aux cœurs d’enfants[10]. Je ne suis donc qu’un colporteur.

  • Mais même à ce stade, j’ai eu l’occasion de vérifier la puissance de la Croix. Pour cela, et en guise de conclusion, vous me permettrez une anecdote personnelle.

Je suis ce que l’on appelle un recommençant, c’est-à-dire quelqu’un qui a retrouvé les chemins de l’Église après 25 ans d’errance et d’erreurs.

  •  Ce retour, je la dois à l’intercession de la Vierge de Medjugorje, lieu où je n’ai pourtant jamais été et où, cependant, je me rends en pensée chaque jour depuis 26 ans. C’est donc bien Marie qui m’a donné son Fils, terme et achèvement de toutes choses, y compris de la Vierge des derniers temps.

Dès mon retour en Église, je me suis retrouvé en responsabilité laïque, et pour 18 ans, dans une paroisse populaire des quartiers cosmopolites. Ce sont des quartiers riches de leur humanité et pauvres de leurs déviances : le mien était fréquenté par le tueur de l’hyper cachère. Dans les églises de ces quartiers, généralement jeunes, le Christ se loue dans toutes les langues, de tous les continents.

  •  Il y a une quinzaine d’années l’islamisme a commencé à ronger ces quartiers. Nous assistions médusés à ses ravages, y compris dans nos rangs. Je culpabilisais sur la responsabilité que j’exerçais mal. Nous nous terrions comme assiégés.

Mais un jour un prêtre nous a fait traverser toute la cité populaire forte de 15.000 habitants. Nous l’avons fait un vendredi Saint, Croix en tête avec cantiques et prières.

  •  J’ai alors vu des inconnus se signer et d’autres, musulmans affichés, saluer admirativement notre initiative. Ce jour-là, notre peur a définitivement disparue.

Au fil des années nous n’avons eu que deux manifestations d’hostilité : une femme qui a fermé ses volets en chantant l’Internationale et un jeune en vélo un peu provocateur. Cela s’est tout de suite arrêté : un autre lui a dit un seul mot, le mot magique des cités où se côtoient races, peuples et nations : « respect ».

  •  Puissance de la Croix qui délivre aussi une communauté de sa crainte, dès lors qu’elle met le Christ à sa tête.
  •  Leçon de respect qui rappelle que pour être respecté, il faut d’abord respecter soi-même ses propres convictions.

Merci de votre écoute.

François-Michel Debroise.

fm.debroise@sfr.fr


NB : Certains travaux de cet exposé sont développés dans « La Vierge des derniers temps », René Laurentin, François-Michel Debroise, éditions Salvator.

www.maria-valtorta.org

[1] Colossiens 1, 24.

[2] Galates 6, 17.

[3] Cf. Psaume 115, 15 Il en coûte au Seigneur de voir mourir les siens !

[4] Cf. Philippiens 2, 7-8.

[5] Autobiographie, page 295.

[6] 1 Corinthiens 1, 23.

[7] Jeanne Danemarie, Le mystère des stigmatisés.

[8] Galates 2, 19-20.

[9] 13 mai 1985, voyage en Belgique.

[10] Cf. Matthieu 11, 25.



 

Les commentaires sont fermés.
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 6 655 autres abonnés

  • ❤️GROUPE DE PRIÈRES 🙏 DE LA DIVINE VOLONTÉ / Via Internet (Jésus à Luisa Piccarreta) Inscriptions ici..💖❤️ ❤️ ❤️

    * Voici les adresses e-mails pour vous inscrire…

    Brigitte / Canada les24heurescanada@gmail.com

    Jacynthe / Europe et ailleurs les24heures.europe@gmail.com

    Lien : https://wp.me/P1aACN-xWe

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :