Messages & Image du Ciel reçus par So’ une petite soeur en Jésus, Mercredi 12 Août «Mission» & Dimanche 16 Août 2020 – Cherchez la Lumière en vous, tu l’as vu, dans cette Lumière, mon Fils en vous est aussi crucifié.


Pentecôte

1) En mai ou juin de cette année 2020, alors que je priais le chapelet du Refuge sur les mystères Glorieux, et plus particulièrement le mystère de la Pentecôte voici ce que j’ai vécu : 

« Un grand Oiseau d’une blancheur indescriptible et débordant de feu vole dans le Ciel. En Lui, une toute petite étincelle, cette étincelle c’était moi… un nombre incalculable d’étincelles se trouvaient dans l’Oiseau. Je ne puis décrire notre joie d’être dans le vol de l’Oiseau Blanc de Feu. Celui-ci chantait, joyeux et nous suivions en Lui sa Joie… Il parcourait bien des distances amassant toutes les petites étincelles en Lui. »

Cette image m’a accompagnée depuis ce jour et aujourd’hui, 12 août 2020 encore en prière je la reçu :

« Dans l’Oiseau Blanc de Feu, je me sentais en présence de toutes les petites étincelles animée du même Feu d’Amour, semblables, mais bien distinctes les unes des autres. Un cri de l’Oiseau fit sortir l’étincelle que je fus en Lui et j’apparus devant Lui, tout petit oiseau, oisillon, blanc embrasé du même Feu que l’Oiseau Blanc de Feu. Après une salutation de l’oisillon à l’Oiseau Blanc de Feu, l’oisillon frottant sa tête sur Celle de l’Oiseau, l’oisillon descendit vers le sol. À peine arrivé qu’Il se mit à voyager sur la terre là où l’Oiseau lui avait indiqué d’aller. Heureux, l’oisillon volait, se posant peu pour se reposer, poussé par le Feu qu’il continuait de sentir en Lui.

« Quelque temps plus tard alors que l’espace autour de l’oisillon était embrasé des mêmes flammes que l’oisillon, l’Oiseau vint le chercher et reprit l’oisillon en Lui. L’oisillon, redevint petite étincelle et s’émerveillait de se voir accompagnée de nouvelles étincelles qui furent elles aussi emportées par l’Oiseau Blanc de Feu. »

« « Vois la joie de l’oisillon qui parcourt infatigable pour apporter l’Amour. Merci d’accepter d’être un oisillon, repose-toi un peu maintenant, je t’emmène ailleurs » dit le chant de l’Oiseau Blanc de Feu à chacune des étincelles qu’Il emporte vers de nouveaux horizons. »

« Bien-aimés de mon Amour, portez cette Flamme d’Amour qui habite votre cœur. C’est par vous que sera éteint le feu de la haine par le feu de l’Amour. Comme ma Mère, laissez-vous habiter par la Flamme d’Amour, répandez sa grâce comme elle ne cesse de le faire. » Notre Seigneur Jésus.

2) Plus tard en ce 12 août 2020,

Alors que je priais et enregistrais la dizaine du mystère glorieux pour la publication sur le site www.hozana.org , voici les paroles que je reçus :

« Mes enfants, mes tout-petits, ne craignez pas, Je vous aime. Je Suis votre Père et vous m’êtes très précieux. Ce temps est proche, plus proche que vous ne le croyez, où conduit par le Feu de notre Amour, vous parcourrez la terre entière afin de ramener mes filles et mes fils prodigues. Je suis avec vous, Je vous prépare à ce temps où dans le monde vous irez secourir les égarés et les ramènerez à moi. Oui, Je Suis votre Père Céleste, Je vous aime tous et Je veux vous étreindre sur mon Cœur. Mon Fils Bien-Aimé, en vous, devancera, accompagnera chacun de vos pas. Soyez assurés mes tout-petits que rien ne vous arrêtera et que l’Esprit-Saint vous prendra sous son aile. Je vous bénis, allez en Paix. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen. »


Dimanche 16 Août 2020

« Cherche la Lumière de la Croix en toi

pour vivre le fiel de l’amertume

qui se déverse sur le monde. »

croix lumineuse

Voici un ensemble d’images que j’ai reçu ce matin :

Une foule de personnes, dont tant et tant sont entourées d’une noirceur et d’une laideur, je ne saurai pas dire le nombre tant il y a de noirceur et peu de clarté si ce n’est que la toute petite pointe et très faible lumière qui est encore dans beaucoup d’âmes, de plus en plus étouffée par la noirceur – à d’autres, il semble n’y avoir que noirceur, impossible de trouver la moindre lumière. Et parmi tous, Il n’y a que peu, si peu de lumière dont la noirceur s’en est allée…

« Je vis un homme dans un tribunal, accusé, en très grande souffrance et une foule autour de lui, en grande souffrance et qui l’accusait… Tous intérieurement criaient : « Où est Dieu ? », mais pas sur le même ton, pas de la même manière… Certains avec consternation, d’autres avec moquerie, d’autres avec inquiétude, d’autres avec résignation – semblant sur le point d’abandonner tout espoir de croire en l’Amour Divin

–, d’autres encore avec la tristesse mortelle du désespoir… Leur lumière intérieure est presque éteinte, ou éteinte.

« Un homme en souffrance sur le lit, les infirmiers (ère)s, les médecins l’entourant avec sa famille et tous en très grande souffrance, criant : « Où est Dieu ? » Eux aussi ont leur lumière presque éteinte ou éteinte parfois.

« J’ai vu plusieurs images ainsi, de grandes souffrances, où une profonde amertume entourait les âmes sur les points de les suffoquer.

« J’ai aussi vu une âme en prière, qui suppliait et cherchait la lumière en elle, la désirant de tout son cœur. C’est alors que je vis plus nettement la Lumière à l’intérieur de son cœur et au centre de sa Lumière, Jésus sur la Croix qui émettait la Lumière. Dès que cette âme en prière cherchait à rejoindre la Lumière présente en son cœur, la Lumière, venant du Christ, s’emparant d’un tout petit burin, pulvérisait le mur l’entourant, le faisant éclater en morceaux et l’obscurité disparaître de tout l’intérieur de l’âme, chassée par la Lumière. »

medjugorje Marie

Puis, j’ai reçu ces mots, de notre Maman Céleste,

notre Reine, plus tard ce jour-là :

« Ma fille, couvre-toi du manteau de l’Amour. Ma fille, mes tout-petits, bien-aimés de la Sainte Trinité, je vous en prie, entendez mon appel. Le fiel de l’amertume se déverse sur la terre… Ces images que tu as vues, mes enfants que j’aime tant, font face à de si grandes douleurs. Ils crient sans cesse au Ciel « Mais où est Dieu ? » L’amertume qu’ils sentent c’est le fiel de l’amertume qui se déverse sur le monde. Tu l’as vu, certains des enfants avalent ce fiel de l’amertume mais sont pleins de lumière, dans la paix et d’autres, tant de mes tout-petits, qui ont cette petite lumière en eux obscurcie par un mur, cachée en eux et ils succombent à la noirceur qui les écrasent, à l’amertume du monde.

« Oh, mes tout-petits, vous qui êtes prisonniers de votre noirceur, nous entendons votre souffrance, chaque souffrance,……Arrêtez de vous blesser les uns les autres. Cherchez la Lumière en vous, tu l’as vu, dans cette Lumière, mon Fils en vous est aussi crucifié. Réfugiez-vous en Lui, avec Lui sur cette Croix et sa Lumière chassera l’amertume totalement imbuvable du monde, ce fiel qui vous paralyse… Unissez vos souffrances à la Croix avec mon Fils et vous trouverez la Paix…

« Mes tout-petits, la Croix de mon Fils vous porte, oui, l’amertume est là, offrez ce temps à mon Fils et vous trouverez la Paix. Cherchez cette Lumière en vous, elle se montrera à vous, vos murs intérieurs la cachant seront détruits par votre bonne intention sincère du cœur à vouloir trouver la Lumière. Votre bonne intention, celle du cœur est le burin qui abat le mur par la Vie même de l’Esprit Saint.

Rien ne peut arrêter la Lumière quand les murs sont abattus et vous serez mes tout-petits, bénis de la Sainte Trinité, inondés de la Lumière qui inonde l’âme de vos sœurs et frères. Vous serez dans la Lumière. Votre amertume se changera en délice et vous deviendrez les enfants bénis qui avec moi, en ces jours intercèdent sans cesse pour vous tous.

« Mes tout-petits, en vous est Dieu, mon Fils, ne le cherchez pas à l’extérieur, en ce moment, en vous Il est à la Croix… Mon Jésus souffre en vous et comme vous et comme Lui criez vers le Ciel : « Père pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font » (Lc 23, 34). Mes tout petits, n’ajoutez pas l’amertume à l’amertume déjà si grande qui se déverse sur votre monde. Unissez vos souffrances à mon Fils, donnez-les Lui. Il veut vous donner le remède de son Sang qui vous rendra Force, Vie, Santé et vous permettra d’être debout en ces temps de si grande amertume.

« Courage mes enfants, je suis votre Maman du Ciel, je récolte toutes vos prières, toutes vos souffrances et tous vos sacrifices… Je les offre à la Sainte Trinité, Elle répand leur odeur sur la terre et déverse la grâce sur tous.

Mes enfants, j’ai besoin de vous, je transforme tout en offrande au Seigneur des seigneurs qui reçoit et entend chaque offrande du cœur que vous me donnez. Nous sommes avec vous, nous voulons tous vous retrouver.

« Soyez bénis mes enfants, au nom du Père, le Créateur ; du Fils, le Rédempteur et du Saint-Esprit, le Sanctificateur. Amen. » Voir 1 Th 5, 4 –

  1.  Ceci est en lien avec : « 365 jours avec mon Ange Gardien ange-amour

– le 21 août – jour 234 »

Ð  De ton Ange Gardien – L’intimité intérieure avec le Seigneur dans le combat spirituel Réalise tous les jours à nouveau ton intimité intérieure. Tu n’es pas à l’abri du combat éprouvant contre les puissances des ténèbres qui se poursuivra jusqu’à la fin du monde (voir Mt 24, 13). Avec la grâce de Dieu et au prix de tes propres efforts collaborant à la grâce, tu maintiens l’unité intérieure, ou tu la restaures quand elle est entamée. Ton bonheur trouve là sa source première. 21 août (jour 234).


 

Père Dominique Duten et son Homélie du Samedi 12 Décembre 2020 / NOTRE DAME DE GUADELOUPE..


NOTRE DAME DE GUADELOUPE

DURÉE : 11:14


barre frise-roses

La Reine porteuse de Jésus, le grand Don qui lui a été confié.

La mission qu’elle avait reçue de l’Être Suprême.

La Vie dans le Divin Vouloir continue et son Amour est tel qu’Il me cache dans sa Lumière pour que je ne voie, ne sente et ne touche que sa très Sainte Volonté. La Céleste Mère m’a fait ce matin une douce et chère surprise. Après avoir reçu la Sainte Communion, elle m’a fait voir intérieurement qu’elle était en harmonie avec l’Enfant Jésus. Elle le tenait bien serré contre son Cœur Maternel en le couvrant de ses bras, de sorte que pour Le regarder avec mon petit amour, j’ai dû m’abandonner entre les bras de notre Céleste Mère afin d’être en harmonie avec eux et de pouvoir aimer comme Jésus et notre Maman Reine aimaient. Oh!

Comme ils étaient heureux de voir que je voulais vivre avec eux; et la Reine Souveraine, toute bonté et tendresse, me dit :
Ma chère fille, tu dois savoir que je suis la porteuse de Jésus. C’est un Don que m’a confié l’Être Suprême, et lorsqu’Il fut certain que je possédais la Grâce, l’Amour, la Puissance et la Divine Volonté Elle-même pour Le protéger, Le défendre et l’aimer, l’Être Suprême m’a fait le Don du Verbe Éternel qui s’est incarné dans mon Sein, et Il m’a dit : Notre fille, nous te faisons le grand Don de la Vie du Fils-Dieu de sorte que tu en deviens propriétaire pour Le donner à qui tu veux. Prends soin de Lui, défends-le, ne Le laisse jamais seul avec ceux à qui tu Le donnes afin que s’ils ne l’aiment pas, tu puisses faire réparation s’Il est offensé. Tu veilleras à ce qu’Il ne manque de rien en matière de Sainteté et de Pureté. Sois attentive. Il est le plus grand Don que Nous puissions te faire et Nous te donnons le pouvoir de Le donner autant de fois que tu voudras à ceux qui voudront recevoir et posséder ce grand Don.

Ce Fils est à moi, il est mon Don et je connais son Secret amoureux, Ses angoisses, Ses désirs au point qu’il en arrive à me dire avec des sanglots : « Maman, donne-Moi aux âmes, Je veux des âmes. » Je veux ce qu’Il veut. Je peux dire que je soupire et pleure avec Lui parce que je veux que tous possèdent mon Fils, mais je dois mettre en sécurité la Vie du grand Don que Dieu m’a confié.

Par conséquent, s’Il descend dans les cœurs Sacramentellement, je descends avec Lui pour garantir mon Don. Je ne peux pas laisser seul mon pauvre Fils qui n’aurait pas sa Maman avec Lui lorsqu’Il est si maltraité. Certains ne lui disent même pas un Je t’aime qui vient du cœur, et c’est moi qui dois l’aimer. D’autres Le reçoivent de façon distraite sans penser au grand Don qu’ils reçoivent, et je me penche vers Lui pour qu’Il ne sente pas leurs distractions et leur froideur. Certains en arrivent à Le faire pleurer et je dois calmer Ses pleurs en faisant de doux reproches à la créature afin de ne pas Le faire pleurer pour moi.

Combien de scènes émouvantes se produisent dans les cœurs qui Le reçoivent Sacramentellement. Ce sont des âmes qui ne se contentent pas de l’aimer et je leur donne mon amour avec le Sien pour qu’ils n’en fassent qu’un seul. Ce sont des scènes du Paradis. Les Anges eux-mêmes en sont ravis, et nous sommes encouragés par les souffrances que les autres créatures nous ont données.

Mais qui est capable de tout dire? Je suis la porteuse de Jésus et Il ne veut pas partir sans moi, si bien que lorsque le prêtre est prêt de prononcer les Paroles de la Consécration sur la Sainte Hostie, je fais des ailes de mes Mains Maternelles pour qu’Il descende dans mes Mains, pour Le consacrer et afin qu’Il ne soit pas touché par des mains indignes, je lui fais sentir mes Mains qui Le défendent et Le recouvrent de mon amour.

Mais ce n’est pas encore assez. Je veille toujours afin de voir s’ils veulent mon Fils, si bien que si un pécheur se repent de ses péchés graves et que la lumière de la grâce se lève dans son cœur, je lui apporte immédiatement Jésus qui le confirme avec son pardon, et je pense à tout ce dont il a besoin pour conserver ce cœur converti. Je suis la porteuse de Jésus parce que je possède en moi le Royaume de sa Divine Volonté. Il me révèle à qui Il veut, et je cours et vole pour l’apporter sans pour autant Le quitter. Je ne suis pas seulement celle qui porte, mais qui regarde et écoute ce qu’Il fait et dit aux âmes.

Vol 34, 28 mai 1937


Bienvenue sur le site Disciples Amoureux Missionnaires

LA DIVINE VOLONTE – P. Duten


Prière de Consécration à Notre-Dame de Guadalupe – 12 décembre /




Durée : 3:48

Ô Vierge immaculée, Mère du vrai Dieu et Mère de l’Église ! Toi qui en ce lieu manifestes ta clémence et ta compassion à tous ceux qui font appel à ta protection, écoute la prière que nous T’adressons avec une filiale confiance et présente-la à ton Fils Jésus, notre unique Rédempteur.

Mère de miséricorde, qui connais le sacrifice caché et silencieux, à Toi qui viens à notre rencontre, pécheurs que nous sommes, nous nous consacrons à Toi en ce jour, avec tout notre être et notre amour. Nous Te consacrons aussi notre vie, nos travaux, nos joies, nos infirmités et nos souffrances.

Donne à nos peuples la paix, la justice et la prospérité, Notre-Dame et notre Mère, Toi sous la protection de qui nous mettons tout ce que nous avons, tout ce que nous sommes. Nous voulons être tout à Toi et marcher avec Toi sur le chemin d’une fidélité totale à Jésus-Christ dans Son Église. Ne nous retire pas ta main et ton amour.

Notre-Dame de Guadalupe, Mère des Amériques, nous Te prions pour tous les évêques, afin qu’ils conduisent les fidèles par les sentiers d’une vie chrétienne intense, dans l’amour et l’humble service de Dieu et des âmes. Contemple cette immense moisson et intercède auprès du Seigneur pour que tout le Peuple de Dieu ait faim de sainteté et qu’il donne d’abondantes vocations de prêtres et de religieux, forts dans la foi, qui dispenseront généreusement les mystères de Dieu.

Donne à nos foyers la grâce d’aimer et de respecter la vie qui commence, dans le même amour avec lequel Tu as conçu dans ton sein la vie du Fils de Dieu. Sainte Marie, Mère du Bel Amour, protège nos familles afin qu’elles soient toujours unies, et bénis l’éducation de nos enfants. Toi qui es notre Espérance, pose avec compassion ton regard sur nous ; enseigne-nous à aller continuellement à Jésus et si nous tombons, aide-nous à nous relever, à revenir à Lui en confessant nos fautes et nos péchés dans le Sacrement de Pénitence qui donne la paix de l’âme.

Nous T’en prions, donne-nous un très grand amour de tous les Sacrements, qui sont comme les traces que ton Fils nous a laissées sur la Terre.

Ainsi, Mère Très Sainte, avec la paix de Dieu dans nos consciences, avec des cœurs libérés de tout mal et de toute haine, nous pourrons apporter à tous la vraie joie et la vraie paix qui viennent de ton Fils, Notre-Seigneur Jésus-Christ qui, avec Dieu le Père et l’Esprit-Saint, vit et règne pour les siècles des siècles. Amen.

* * *
Saint Jean-Paul II, Mexique, Janvier 1979. Prière prononcée en la Basilique Notre-Dame de Guadalupe, à l’occasion de son premier voyage à l’étrange en tant que Pape.


Amen Fiat / Le Divin Vouloir est simple / Aurora – Le Divin Vouloir.


Lecture des pages du livre « Le Divin Vouloir – Un don pour toute l’Église », recueil de paroles reçues du Ciel, de prières et de réflexions, émanant du charisme de Aurora della Chiesa, une femme laïque italienne.

Le Divin Vouloir est simple

Durée : 2:09

Le Divin Vouloir – Un don pour toute l’Église (p. 6-7)

Amen Fiat


Message de la Reine du Rosaire et de la Paix reçu par Edson Glauber le 8 Décembre 2020./ Dieu désire que vous priiez toujours plus pour tous mes enfants prêtres afin qu’ils puissent rester sur leur saint chemin.



MARIE MANTEAU

Manaus-AM / 8 Décembre 2020

 
« La paix mes enfants bien-aimés, la paix !
 
Mes enfants, je suis Mère, je viens du Ciel pour vous concéder de grandes grâces et bénédictions. Accueillez l’amour de mon Fils Jésus Christ dans vos vies et mon amour de Mère. 
 
Dieu vous appelle, à travers moi, à changer de vie. Ne vous laissez pas abattre devant les mensonges, les épreuves et mensonges de Satan. Dieu désire que vous priiez toujours plus pour tous mes enfants prêtres afin qu’ils puissent rester sur leur saint chemin. Beaucoup de prêtres ont perdu la lumière de leurs yeux et ils ne voient rien, n’entendent rien. Accueillez mon appel à la prière. 
 
La paix pour vos familles et pour toute l’humanité. Je suis ici pour vous dire que Dieu a de grandes choses à réaliser au milieu de vous mais beaucoup se trouvent éloignés de son Divin Cœur. 
 
Revenez à Dieu, revenez à Dieu et son amour guérira vos coeurs et vos âmes. Je vous bénis tous: au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen ! »

Traducteur Armindo

« LE TEMPS de MARIE » Paroles et Musique Martine Cholvy Joël Ataroff / Ce nouveau chant à Marie est Très beau!


Les Mystères Joyeux en chanson

Durée : 4:49

barbleu


myriamir3


  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 7 068 autres abonnés

  • ❤️

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    décembre 2020
    L M M J V S D
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :