JÉSUS DANS LA BARQUE, À TOUTE VITESSE ! Par le Père Dominique Duten dans la Divine Volonté, Samedi 17 Avril 2021 – Durée 17:08


Étant dans mon état habituel, je me suis retrouvée dans une immense mer de lumière ; il était impossible de discerner son début ou sa fin. Il y avait un petit bateau, également fait de lumière : son fond était de lumière et ses voiles pareillement — en somme, tout le bateau était de lumière. Ses diverses parties se distinguaient par les différences dans l’intensité de la lumière. Ce petit bateau traversait la mer de lumière à une vitesse incroyable. Je fus surtout émerveillée quand, à un certain moment, je l’ai vu disparaître dans la mer et réapparaître ensuite, plongeant ailleurs puis émergeant à l’endroit même où il avait plongé. Mon toujours aimable Jésus prenait grand plaisir à regarder ce petit bateau.

M’appelant, il me dit :

« Ma fille, la mer que tu vois est ma Volonté. Elle est lumière et personne ne peut traverser cette mer à moins de vouloir vivre dans la lumière. Le bateau très gracieux que tu observes voguant sur la mer est l’âme qui vit dans ma Volonté. En vivant continuellement dans ma Volonté, elle respire l’air de ma Volonté et, en retour, ma Volonté la vide de son bois, de ses voiles, de son ancre et de son mât, pour la transformer complètement en lumière. Ainsi, l’âme qui agit dans ma Volonté se vide d’elle-même et se remplit de lumière.

« Je suis le capitaine de ce bateau ; je le guide dans sa course et le plonge dans la mer afin de lui accorder un repos et d’avoir le temps de lui confier les secrets de ma Volonté. Personne d’autre ne serait capable de le conduire car, ne connaissant pas la mer, les autres ne pourraient le guider — d’ailleurs je ne ferais confiance à personne. Au plus, je choisis quelqu’un pour écouter et observer les merveilles que ma Volonté accomplit. D’ailleurs, qui serait apte à établir les voies dans ma Volonté ? Pour accomplir un voyage que je peux lui faire faire en un instant, un autre guide prendrait un siècle. »

Il ajouta : « Vois-tu comme cela est beau ? Le bateau vogue, plonge et se retrouve à son point de départ : c’est la sphère de l’Éternité qui l’enveloppe, toujours centrée en un seul point. C’est la sphère de ma Volonté immuable qui conduit sa course accélérée ; ma Volonté qui n’a ni commencement ni fin. Dans sa course, le bateau se retrouve au point fixe de mon immuabilité. Observe le soleil : il est fixe et ne bouge pas ; pourtant, sa lumière traverse la terre en un instant. Ainsi en est-il pour le bateau : il est immuable avec moi ; il ne quitte pas le point où ma Volonté l’a laissé. Ma Volonté l’a laissé à un point éternel et il reste là, stationnaire : s’il semble bouger, ce sont ses actes qui se déplacent et, comme la lumière solaire, irradient partout. C’est la merveille : bouger et en même temps rester immobile. Voilà comment je suis, et c’est ainsi que je rends celui qui vit dans ma Volonté.

« En plaçant ses actes dans ma Volonté, l’âme poursuit sa course rapide et donne à ma Volonté l’occasion de tirer d’elle beaucoup d’autres actes vitaux de grâce, d’amour et de gloire. Moi-même, son capitaine, je dirige son agir et l’accompagne dans sa course afin que ce soit un agir qui ne manque de rien et puisse être digne de ma Volonté. Dans tout cela, je me réjouis beaucoup.

« Je vois la petite fille de ma Volonté courant avec moi tout en restant immobile : elle n’a pas de pieds, mais elle marche pour tous les autres ; elle n’a pas de mains, mais elle est le moteur de toutes les oeuvres ; elle n’a pas d’yeux mais, dans la lumière de ma Volonté, elle est les yeux et la lumière de tous. Oh ! comme elle imite bien le Créateur ! Comme elle se rend semblable à moi ! C’est uniquement dans ma Volonté qu’il peut y avoir une véritable imitation. Alors, j’entends résonner dans mes oreilles ma voix créatrice et douce : « Faisons l’homme à notre image et à notre ressemblance ». Puis, avec une joie sans fin, je dis : « Contemple mes images ; les droits de la Création ont été restaurés et le dessein pour lequel j’ai créé l’homme a été accompli. Comme je suis heureux ! J’appelle tout le Ciel à célébrer. »

Vol 13, 24 novembre 1921


ÊTRE MISSIONNAIRE DE LA DIVINE VOLONTÉ

 LA DIVINE VOLONTE – P. Duten


MESSAGE DE LA TRÈS SAINTE VIERGE MARIE – À SA FILLE BIEN-AIMÉE LUZ DE MARÍA – 12 AVRIL 2021 / …LE MAL RÉPAND SON POISON SANS QUE CELUI-CI VOUS CONDUISE À LA MORT IMMÉDIATEMENT, MAIS LENTEMENT.


Enfants bien-aimés de Mon Cœur Immaculé, je vous bénis.

MON CŒUR IMMACULÉ DÉSIRE VOUS GARDER À L’INTÉRIEUR,

POUR VOUS PROTÉGER…

 
Vous devez vous regarder, vous examiner, afin de garder à l’esprit que la conversion est ce qui vous maintiendra fermes dans la Foi. Si vous vous regardez sans dissimulation, en étant transparents avec vous-mêmes, cela vous conduira à vivre « en esprit et en vérité » (Jean 4,23), plus attachés au Divin et plus éloignés du mondain.
 
Enfants bien-aimés,

 
VOUS VIVEZ EN CES TEMPS DANGEREUX, OÙ LE MAL RÉPAND SON POISON SANS QUE CELUI-CI VOUS CONDUISE À LA MORT IMMÉDIATEMENT, MAIS LENTEMENT.

La souffrance du Peuple de Dieu est la joie du mal et donc, enfants, vous devez vous préparer pour ne pas tomber au moment de la tentation.
 
Vous serez immédiatement réduits au silence, car le pouvoir mondial n’accepte pas la critique et n’acceptera pas que la Vérité vous parvienne.
 
Prêtez attention au langage que tous les gouvernements utilisent pour s’adresser à leurs peuples ; c’est ainsi, avec cette même uniformité, que les fidèles à Mon Fils seront amenés à souffrir.
 
N’ayez pas peur, Mon Fils ne vous abandonnera pas, les Chœurs angéliques vous aideront et cette Mère intercèdera pour vous.

ŒUVREZ ET AGISSEZ EN RESTANT ATTACHÉS AU VRAI MAGISTÈRE DE L’ÉGLISE, AFIN DE NE PAS VOUS ÉLOIGNER DU SALUT ÉTERNEL EN ŒUVRANT ET AGISSANT EN DEHORS DE LA VOLONTÉ DIVINE.

Priez, méditez et gardez le silence intérieur ;

il est nécessaire que vous vous éloigniez

du bruit assourdissant de la vie quotidienne.

VOUS DEVEZ VOUS EFFORCER D’APPRENDRE

À ENTRER DANS LE SILENCE INTÉRIEUR

– C’EST URGENT – AFIN QUE VOUS PUISSIEZ VOIR CLAIREMENT,

PENSER CORRECTEMENT ET AGIR AVEC PRUDENCE.

La mer de la volonté humaine est agitée par le mal et le Peuple de Mon Fils doit être prudent.
 
Levez l’étandard de la fidélité à la Très Sainte Trinité, arborez votre Foi personnelle et participez à la Foi communautaire afin que, unis en Mon Fils, vous soyez une protection les uns pour les autres.
 
La bataille prend de l’ampleur, le mal veut faire disparaître le bien et par conséquent, il fait des ravages dans le Peuple de Mon Fils.
 
Enfants bien-aimés de Mon Coeur Immaculé,

Priez pour l’Amérique centrale ; elle tremblera avec force.

Priez, priez, l’économie s’effondrera et les peuples se soulèveront contre leurs dirigeants.

Prier, prier, les volcans s’activeront et empêcheront que la lumière du soleil atteigne la terre.

Priez, priez, l’Église de Mon Fils entrera en conflit.

Ce sont des moments difficiles pour le Peuple de Mon Fils, et c’est précisément dans ces moments-là que le bon enfant de cette Mère se montre un bon disciple en ne se séparant pas de la Croix de Gloire.
 
Enfants bien-aimés de mon Cœur Immaculé, il est nécessaire que vous renforciez votre système immunitaire, le fléau avance sans pitié. EN CE MOMENT, UTILISEZ L’ARMOISE EN INFUSION.

Je vous bénis de Mon Coeur Immaculé. Je suis avec vous, vous n’êtes pas seul.

Maman Marie

JE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
JE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
JE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ




(*) L’AUDIO MESSAGE 12.04.21




COMMENTAIRE DE LUZ DE MARÍA

Frères et Sœurs,

Notre Très Sainte Mère nous appelle à être de vrais et fidèles enfants de son Fils pour nous fortifier dans la Foi.
 
Dans cet Appel, elle insiste sur la conversion, sur le fait qu’il nous faut partir à la rencontre du Christ, pour sauver notre âme, mais aussi pour que nous restions fermes dans la Foi.
 
Notre Mère nous avertit afin que nous nous préparions à être des porteurs du bien et des témoins de la Foi, de l’Espérance et de la Charité.

Amen.


Amen Fiat – 106 – 16 avril – Le Calendrier du Livre du Ciel (Luisa Piccarreta)


DURÉE 1:15:03

Toutes les entrées datées du Livre du Ciel, classées par date.

16 avril 1899– Volume 2 – 0:26

16 avril 1900– Volume 3 – 3:23

16 avril 1902– Volume 4 – 6:15

16 avril 1904– Volume 6 – 8:09

16 avril 1905– Volume 6 – 12:00

16 avril 1918– Volume 12 – 13:43

16 avril 1926– Volume 19 – 16:00

16 avril 1927– Volume 21 – 25:10

16 avril 1928– Volume 24 – 36:25

16 avril 1929– Volume 26 – 46:24

16 avril 1931– Volume 29 – 52:51

16 avril 1933– Volume 32 – 1:02:00



Amen Fiat



Amen Fiat – Père. Joseph Iannuzzi – Appropriation de la Divine Volonté (1ère émission & (2ème émission)


(suite…)

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 7 077 autres abonnés
  • ❤️

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    avril 2021
    L M M J V S D
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :