JE NE VEUX PLUS VIVRE QUE PAR TOI ! / Par le Père Dominique Duten dans la Divine Volonté,Vendredi 23 avril 2021-Durée 21:04


Ma fille, combien d’âmes Me reçoivent Sacramentellement dans leur cœur et Me laissent seul! Je suis en elles comme dans un désert, comme si Je ne leur appartenais pas. Elles Me traitent en étranger. Mais sais-tu pourquoi elles ne prennent pas part à ma Vie, à mes Vertus, à ma Sainteté, à mes Joies et à mes Souffrances? Parce que tenir compagnie à quelqu’un signifie participer à tout ce que la personne qui est près de toi fait et souffre. Par conséquent, Me recevoir et ne pas prendre part à Ma vie est pour Moi la plus amère des solitudes et, demeurant seul, Je ne peux pas leur dire de quel Amour Je brûle pour elles. Mon Amour reste alors isolé, ainsi que ma Sainteté, ma Vertu et ma Vie. Ce n’est que solitude en dedans et en dehors de Moi.

  • Oh! Combien de fois Je descends dans les cœurs et Je pleure parce que Je m’y retrouve seul! Et Je vois que l’on ne s’occupe pas de Moi, que Je ne suis ni apprécié ni aimé, si bien que Je suis contraint, à cause de leur indifférence, d’être réduit au silence et à la tristesse. Et comme elles ne prennent pas part à ma Vie Sacramentelle, Je Me sens mis à part dans leur cœur. Et voyant que Je n’ai rien à faire, avec une Patience Divine et Inébranlable, j’attends la consommation des Espèces Divines dans lesquelles mon Éternel Fiat m’avait emprisonné, en laissant à peine quelque trace de Ma descente. Je ne pouvais rien laisser de ma Vie Sacramentelle, à peine quelques larmes, parce que ces âmes ne participant pas à Ma vie il leur manquait le vide où j’aurais pu laisser les choses qui se rapportent à Moi et que Je voulais placer en commun avec elles.

Il y a ainsi beaucoup d’âmes qui Me reçoivent Sacramentelle et qui n’ont rien à Me donner qui m’appartienne. Elles sont stériles de vertu, d’amour, de sacrifice; pauvres choses, elles se nourrissent de Moi, mais comme elles ne Me tiennent pas compagnie, elles continuent d’avoir faim. Oh! À quelle souffrance et à quel martyre ma Vie Sacramentelle se voit soumise! Je Me sens souvent étouffé par l’amour, Je voudrais être libre et Je soupire pour descendre dans ces cœurs. Mais, hélas, Je suis obligé de les quitter plus suffocant qu’avant! Comment épancher mon Amour si personne ne fait attention aux flammes qui Me brûlent? D’autres fois, des flots de douleurs m’inondent. Je soupire après un cœur qui Me soulagera de mes Souffrances, mais en vain. Ces âmes veulent que Je participe à leurs souffrances, et Je le fais. Je cache Mes souffrances dans Mes larmes pour les consoler, et Je reste là sans le soulagement que j’espère.

  • Mais qui peut te dire toutes les souffrances de ma Vie Sacramentelle? Celles qui Me reçoivent et Me laissent dans une amère solitude sont plus nombreuses que celles qui Me tiennent compagnie dans leur cœur.

Et lorsque Je trouve un cœur qui Me tient compagnie, Je lui communique ma Vie et j’y laisse le dépôt de mes Vertus, le fruit de mes Sacrifices et la participation de ma Vie. Et Je fais de cette âme Ma demeure, Mon refuge et le lieu secret de mes Souffrances. Et Je ressens l’échange du sacrifice de ma Vie Eucharistique parce que Je trouve celle qui brise Ma solitude, sèche Mes pleurs, Me donne la liberté d’épancher mon Amour et mes Peines.

  • Voilà celles qui Me servent d’espèces vivantes; non comme des Espèces Sacramentelles qui ne Me donnent rien et ne font que Me cacher lorsque Je fais le reste Moi- même. Elles ne Me disent même pas un mot pour interrompre Ma solitude. Elles sont des espèces muettes. Par contre, dans les âmes qui me servent d’espèces vivantes, nous développons ensemble notre vie; nous n’avons qu’un seul cœur qui bat, et si Je sens que l’âme y est disposée, Je lui communique mes Souffrances et continue ma Passion dans cette âme. Je peux dire que des Espèces Sacramentelles Je passe aux espèces vivantes afin de continuer ma Vie sur la terre, non plus seul, mais avec cette âme. Tu dois savoir que souffrir n’est plus en Mon pouvoir et que par amour, Je demande à ces âmes qui sont des espèces vivantes de Me donner ce qui Me manque.

Par conséquent, ma fille, lorsque Je trouve un cœur qui m’aime et Me tient compagnie en Me donnant la liberté de faire ce que Je veux, j’en viens à des excès. Je ne fais plus attention à rien. Je donne tant que la pauvre créature se sent inondée de mon Amour et de mes Grâces. C’est pourquoi ma Vie Sacramentelle ne reste plus stérile quand Je descends dans ces cœurs, non, car Je m’y reproduis, Je m’y dédouble et continue ma Vie en eux.

  • Et ces âmes sont Mes conquérantes qui administrent leur vie à ce pauvre indigent et qui Me disent : « Mon Amour, tu as eu ton tour pour souffrir et maintenant c’est le mien. Par conséquent, permets-moi de te remplacer et de souffrir à ta place. » Alors, oh! Comme Je suis heureux! Ma Vie Sacramentelle conserve Sa place d’honneur parce qu’Elle reproduit d’autres Vies dans les créatures. C’est pourquoi Je te veux toujours avec Moi afin que nous puissions vivre ensemble, que tu prennes à cœur ma Vie, et Moi la tienne.

Vol 31, 18 janvier 1933


ÊTRE MISSIONNAIRE DE LA DIVINE VOLONTÉ

 LA DIVINE VOLONTE – P. Duten


La peur du martyre…Par Mark Mallett


martyrirak-a-12

La peur du martyre

Saint-Étienne est considéré comme le «premier martyr» de l’Église naissante. Nous pensons à lui, bien sûr, comme l’un des grands disciples du christianisme primitif – et il l’était. Mais en vérité, sa vie était très simple: il était l’un des sept choisis pour servir à table afin que les apôtres puissent prêcher l’Évangile. 

« Frères, choisissez parmi vous sept hommes de bonne réputation, remplis de l’Esprit et de la sagesse, que nous nommerons à cette tâche, tandis que nous nous consacrerons à la prière et au ministère de la parole. » La proposition était acceptable pour toute la communauté, alors ils ont choisi Stephen, un homme rempli de foi et du Saint-Esprit… (Actes 6: 3-5)

Eh bien, cela devrait être encourageant car Stephen pourrait être n’importe lequel d’entre nous… mères, pères, frères et sœurs, serveuses, infirmières, soignants, etc. Nous pensons souvent aux martyrs comme à ces géants que nous ne pouvons jamais imiter. Mais en fait, la vie même de Notre-Dame et de Jésus n’était-elle pas, pour l’essentiel, le «martyre» caché de leur routine quotidienne à Nazareth? Mystérieusement, à travers le devoir du moment, Jésus sauvait déjà des âmes à chaque rasage de bois tombé par terre dans l’atelier de son père adoptif.

À chaque passage du balai, Notre Mère Bénie a balayé les âmes dans le Sacré-Cœur de son Fils – Son premier collaborateur dans le Royaume de la Divine Volonté. Quel martyre de rester caché et d’attendre toutes ces années en sachant que la Croix – la Croix! – était Son destin qui finirait par libérer les pécheurs. 

Mais je sais ce que vous pensez: «Eh bien, je peux balayer le sol pour les âmes, oui; et je peux offrir mon travail quotidien au Christ, même mes souffrances actuelles. Mais je suis paralysé par la peur à la perspective d’un véritable martyre aux mains des tortionnaires! Effectivement, les messages que vous lisez sur ce site Web parlent d’une persécution mondiale à venir sous une sorte de néo-communisme qui se propage clairement à travers le monde à la «vitesse de distorsion».(1) Ils parlent de la Passion de l’Église, du schisme, d’une grande tribulation pour ceux qui restent fidèles à l’Évangile. Et certains lecteurs peuvent avoir très peur. 

Ceux qui défient ce nouveau paganisme sont confrontés à une option difficile. Soit ils se conforment à cette philosophie, soit ils sont face à la perspective du martyre. – Serviteur de Dieu, p. John Hardon (1914-2000), Comment être un catholique fidèle aujourd’hui? En étant fidèle à l’évêque de Romewww.therealpresence.org

Je souhaite inviter les jeunes à ouvrir leur cœur à l’Évangile et à devenir les témoins du Christ; si nécessaire, son martyr-témoins, au seuil du troisième millénaire. —ST. JEAN PAUL II à la jeunesse, Espagne, 1989

Ce serait un mensonge de dire que vous serez épargné de toute souffrance dans ce Tempête présente et à venir. Nous tous, nous tous, vont être touchés dans la chair par ceci à un degré ou à un autre. Et même si l’existence de «refuges» physiques est confirmée dans plusieurs révélations prophétiques, les Écritures et la Tradition,(2) cela ne veut pas dire que vous ou moi ne pouvons pas être admis sur le chemin glorieux du martyre actuel. Mais c’est cette possibilité qui empêche certains d’entre vous de dormir tard le soir. 

Alors, comment comprenons-nous les promesses des Saintes Écritures comme celles-ci?:

Les âmes des justes sont entre les mains de Dieu, et aucun tourment ne les touchera. (Wisdom 3: 1)

Vous serez haï de tous à cause de mon nom, mais pas un cheveu sur votre tête ne sera détruit. Par votre persévérance, vous sécuriserez vos vies. (Luke 21: 17-19)

«Les Écritures doivent être interprétées dans le contexte de la tradition vivante de toute l’Église», a déclaré le Pape Benoît.(3) Si clairement, dans une Église dont l’histoire a été pavée du sang des martyrs, ces textes se réfèrent avant tout à la âme. Que finalement – et c’est le plus important – Dieu empêchera les tourments qui tentent de l’apostasier d’atteindre son esprit. 

Je me souviens de l’un des romans du grand auteur canadien, Michael D. O’Brien. Dans l’une des scènes où un prêtre est torturé par les autorités, O’Brien décrit comment le prêtre descend, pour ainsi dire, dans un lieu de tranquillité dans son esprit que ses ravisseurs ne pouvaient pas toucher. Bien que la scène soit fictive, elle a été gravée dans mon âme comme une vérité absolue. En fait, en réalité, cette histoire a été répétée à maintes reprises au fil des décennies et des siècles. Dieu donne grâce à ses serviteurs souffrants quand ils en ont besoin, ni un instant trop tôt ni un instant trop tard. 

Ainsi, nous pouvons dire avec confiance: «Le Seigneur est mon aide, je n’aurai pas peur. Qu’est-ce que quelqu’un peut me faire? Souvenez-vous de vos dirigeants [St. Stephen] qui vous a dit la parole de Dieu. Considérez le résultat de leur mode de vie et imitez leur foi. Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement. (Hébreux 13: 6-8)

… Ils étaient furieux et ils lui ont grincé des dents. Mais Étienne, rempli du Saint-Esprit, leva les yeux intensément vers le ciel et vit la gloire de Dieu et de Jésus se tenant à la droite de Dieu… (Actes 7: 54-55)

Si vous vous allongez sur votre oreiller la nuit en rejouant de toutes les manières possibles la car Christ, bien sûr, vous allez vous entraîner dans une frénésie anxieuse. Pourquoi? Parce que vous n’avez pas la grâce pour une telle chose à ce moment-là, ou comme le dit Jésus: «Ne vous inquiétez pas pour demain; demain prendra soin de lui-même. Suffise pour un jour est son propre mal.  » (4) En d’autres termes, Dieu fournira ce qui est nécessaire pour demain quand demain viendra. 

Là où le mal abonde, la grâce abonde encore plus. (cf. Rm 5, 20)

Et ainsi, vous devez vous approprier les paroles du Psaume d’aujourd’hui – une vraie prière de confiance et de résignation devant le Dieu qui vous aime et qui a compté les cheveux mêmes de votre tête.

Entre vos mains, je remets mon esprit… Ma confiance est dans le Seigneur… Que votre visage brille sur votre serviteur; sauve-moi dans ta gentillesse. Vous les cachez à l’abri de votre présence… (Psaume 31)

—Mark Mallett


https://www.countdowntothekingdom.com/fr/la-peur-du-martyre/


HONOR, PODER Y GLORIA- Cántico del Apocalipsis (5,9b-12)


HONOR, PODER Y GLORIA

DURÉE : 4:10

 Harpa Dei


L’image sacrée de la Vierge interpelle les scientifiques / Narrateur Huillam Daverec / Durée 10:57.


 
Cette relique du XVIIème siècle ne devrait pas exister selon les analyses scientifiques.
 
Suite à la restauration de la relique sacrée de Notre-Dame de Coromoto au Venezuela, des scientifiques ont profité de l’occasion pour observer et analyser l’image. Ils ont découvert un ensemble de choses incroyables que vous allez constater dans cette vidéo. Cette image est considérée comme authentique et provient d’une apparition mariale datant de 1652 au cacique des Cospes Coromoto.

 Huillam Daverec



 

#SynodeAmazonie​ : Le Cardinal Marc Ouellet pour le célibat..Durée de l’entrevue 27:23


Alors que le Synode évoque la possible ordination d’hommes mariés en Amazonie, le cardinal Ouellet, préfet de la congrégation pour les évêques depuis une décennie, publie, à contrecourant, un livre intitulé « Amis de l’époux » et sous-titré « pour une vision renouvelée du célibat sacerdotal ». Avec détermination il explique ses réserves sur l’ordination de « viri probati » et confie avoir « parfois l’impression qu’on tient plus à l’inculturation qu’aux prêtres ».

Pour lui « c’est la foi qui manque » et elle se communique par le témoignage personnel. A ce titre, il livre un vibrant plaidoyer en faveur du célibat consacré qui « correspond à la nouveauté du Christ ». Une contribution notable à la réflexion sur le sujet.

 KTOTV


  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 7 068 autres abonnés

  • ❤️

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    avril 2021
    L M M J V S D
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :