VISITE NOTRE MAISON ET NOTRE CŒUR VIERGE MARIE ! Par les Pères Jean-Jacques et Dominique Duten…Lundi 31 Mai 2021 / La Visitation dans la Divine Volonté..Durée 10:56


« Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. » Saint Luc (1,39-56)

« Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle […] Jean fit un tel soubresaut d’amour et de joie qu’Élisabeth en fut secouée. »

La Reine du Ciel dans le Royaume de la Divine Volonté, appendice 1

« Ma fille, donne-moi ta main et suis-moi pendant que je vais continuer à te donner mes leçons. Accompagnée de saint Joseph, j’ai quitté Nazareth pour me rendre en Judée, affrontant un long voyage à travers les montagnes pour visiter Élisabeth qui, malgré son âge avancé, était miraculeusement devenue maman. Je me rendais chez elle, non pas simplement pour lui rendre visite, mais surtout parce que je brûlais du désir de lui apporter Jésus. La plénitude de grâces, d’amour et de lumière que je ressentais me poussait à porter et à multiplier au centuple la vie de mon Fils chez les créatures. Oui, ma fille, l’amour maternel que j’avais pour tous les hommes — et pour toi en particulier — était tellement grand que je sentais l’extrême besoin de donner mon cher Jésus à tous, afin que chacun puisse le posséder et l’aimer. Le statut de Mère qui m’avait été accordé par le Fiat me conférait le pouvoir de multiplier Jésus autant de fois qu’il y a de créatures désirant le recevoir.

C’était le plus grand des miracles que je pouvais accomplir : donner Jésus à qui le désirait. Comme j’étais heureuse et comme j’aimerais que toi aussi, ma fille, en approchant et visitant les gens, tu sois porteuse de Jésus et impatiente de le faire connaître et aimer ! Après plusieurs jours de voyage, nous sommes finalement arrivés en Judée où je me suis hâtée vers la maison d’Élisabeth. Elle m’a saluée le coeur en fête. Avec les souhaits que je lui ai donnés, un phénomène merveilleux s’est produit : mon petit Jésus exulta dans mon sein et, fixant le petit Jean dans le sein de sa maman avec les rayons de sa Divinité, il le sanctifia, lui donna l’usage de sa raison et lui révéla qu’il était le Fils de Dieu. Jean fit un tel soubresaut d’amour et de joie qu’Élisabeth en fut secouée. Touchée par la lumière de la Divinité de mon Fils, elle comprit, elle aussi, que j’étais devenue la Mère de Dieu et, dans l’ardeur de son amour, pleine de reconnaissance, elle s’exclama : « D’où me vient cet honneur que la Mère de mon Seigneur vienne me visiter ? » Je ne niai pas ce très grand mystère.

Au contraire, je le confirmai humblement en exaltant Dieu par le sublime cantique du Magnificat que l’Église utilise encore pour m’honorer. Par ce cantique, je disais que le Seigneur avait fait de grandes choses en moi, sa servante, et que tous les âges allaient me dire bienheureuse. Ma fille, je me sentais dévorée par le désir de répandre les flammes d’amour qui me consumaient, de révéler mon secret à Élisabeth qui désirait ardemment elle aussi la venue du Messie. Un secret est un besoin du coeur que l’on révèle irrésistiblement aux personnes capables de nous comprendre. Qui pourrait dire tout le bien que ma visite apporta à Élisabeth, à Jean et à toute leur maison ? Chacun fut sanctifié, connut des joies inhabituelles et comprit des choses extraordinaires. Jean reçut toutes les grâces nécessaires pour le préparer à devenir le précurseur de mon Fils.

Ma chère fille, la Divine Volonté accomplit des choses extraordinaires partout où elle règne. Si je fis plusieurs prodiges, c’était parce que la Divine Volonté avait sa place royale en moi. Toi aussi, si tu laisses la Divine Volonté régner dans ton âme, tu deviendras porteuse de Jésus aux créatures, tu sentiras le besoin irrésistible de le donner à tous. »


ÊTRE MISSIONNAIRE DE LA DIVINE VOLONTÉ

 LA DIVINE VOLONTE – P. Duten


Dans le Ciel de Medjugorje…2021


DANS LE CIEL DE MEDJUGORJE 192629473_623574135267702_5619306656582520198_n


https://www.facebook.com/groups/398209416920889/permalink/5593742507367528/


 

Message de Notre Dame de Trevignano Romano, à Gisella Cardia, Le 29 mai 2021 / Comme autrefois, vous êtes tombé dans la tentation et dans un piège infernal.


gisella cardia-2

Chers enfants, merci d’avoir écouté mon appel dans votre cœur. Enfants bien-aimés, vous avez accepté la connaissance comme votre salut, mais peu ont cru en la seule vraie médecine, qui est Dieu et la foi, ils vous ont fait goûter le fruit de la perdition, vous faisant croire que c’est votre seul salut.

Comme autrefois, vous êtes tombé dans la tentation et dans un piège infernal.

Souvenez-vous les enfants: la croix sauve. Enfants, priez pour l’Église où la parole de Dieu a été fermée à cause de mes enfants bien-aimés qui, avec arrogance et fierté, ne croient pas aux apparitions et à mes conseils, mais croient au seul dieu, celui d’eux-mêmes et ne reconnaissent plus ma présence.

Enfants bien-aimés, priez parce que la terre se rebellera bientôt. Enfants, aujourd’hui les anges vous regardent du ciel. À présent, la confusion est entre les politiciens et entre vous frères, seule la prière peut vous libérer de ces chaînes.

Maintenant, je vous laisse avec ma bénédiction maternelle au nom du Père, Fils et Esprit, Amen.


https://lareginadelrosario.org/2021/05/messaggi-maggio-2021/


CH3 / Âme Victime – La Vie et la Mission de Luisa Piccarreta – Hugh Owen – Durée 27:20



Amen Fiat


Père Gabriel-Marie Tchonang: « Ma Mère garde Mon Corps » Radio Divine Volonté du 27/05/2021 – Durée 1:04:54



 Les enfants de la Divine Volonté


C’EST LE TEMPS DE DIRE OUI ! LA TRINITÉ – Par le Père Dominique Duten dans la Divine Volonté, Dimanche 30 Mai 2021 – Durée 29:49.


LUISA :

Je me trouvais dans mon état habituel et me plaignais à mon Jésus d’être privée de lui. Il vint brièvement et me dit : «Ma fille, je te recommande de ne pas quitter ma Volonté parce que ma Volonté comporte tant de puissance qu’elle est comme un nouveau baptême pour l’âme, et même plus. Alors que dans les sacrements, on reçoit ma grâce partiellement, dans ma Volonté, on la reçoit en plénitude. Par le baptême, la tache du péché originel est enlevée, mais les passions et les faiblesses demeurent. Dans ma Volonté, en détruisant sa volonté personnelle, l’âme détruit ses passions, ses faiblesses et tout ce qui est humain en elle ; elle vit des vertus, de la force et de toutes les qualités divines.»

En entendant cela, je me disais : «Il va finir par me dire que vivre dans sa Volonté est plus grand que la communion elle-même.»

Il poursuivit : «Bien sûr, bien sûr, car la communion sacramentelle dure quelques minutes alors que la vie dans ma Volonté est une communion perpétuelle, plus encore, une communion éternelle : elle se prolonge éternellement dans le Ciel. La communion sacramentelle peut rencontrer des obstacles : par exemple, on peut ne pas pouvoir communier à cause de la maladie ou pour d’autres raisons, ou encore celui qui doit l’administrer peut être indisposé. La communion dans ma Divine Volonté n’est sujette à aucun em- pêchement, il suffit que l’âme la veuille et c’est fait. Personne ne peut empêcher l’âme d’obtenir ce si grand bien, lequel constitue le bonheur de la terre et du Ciel : ni les démons, ni les créatures, ni même mon omnipotence elle-même. L’âme est libre, personne n’a de droits sur elle et ne peut l’empêcher de vivre dans ma Volonté.

Vol 9, 21 mars 1910

Le baptême de la victime est un baptême par le feu, et il a un effet supérieur au baptême par l’eau.

Jésus continua de me parler de l’état de victime en me disant : «Ma fille, le baptême à la naissance se donne par l’eau ; il a la vertu de purifier, mais pas d’enlever les tendances et les passions. Par contre, le baptême de la victime est un baptême par le feu ; il n’a pas seulement la vertu de purifier, mais aussi celle de consumer le mal et les passions mauvaises. Moi-même, je baptise l’âme peu à peu : mes pensées baptisent ses pensées ; mes battements de cœur ses battements de cœur, mes désirs ses désirs, et ainsi de suite. Ce baptême s’opère entre moi et l’âme dans la mesure où elle se donne à moi sans reprendre ce qu’elle m’a donné. C’est pourquoi, ma fille, tu ne ressens pas de tendances mauvaises ou autres choses du genre. Cela découle de ton état de victime. Je te dis cela pour te consoler.

«Dis au père G. d’être très attentif, car c’est la mission des missions, l’apostolat des apostolats. Je le veux toujours avec moi et tout absorbé en moi.»

Vol 11, 13 mars 1912


ÊTRE MISSIONNAIRE DE LA DIVINE VOLONTÉ

 LA DIVINE VOLONTE – P. Duten


Extrait du DVD 2010-02-16 (16e communion) Par la Fille du Oui à Jésus..Alors, mes enfants, je vais mettre devant vous une pensée, une seule pensée: C’est un vent, un vent qui souffle et qui vient de l’Est. Alors, mes enfants, quelle est la pensée qui est en vous en ce moment même? 


199-1991709_archangel-vector-flying-angel-angeles-de-dios-png

Chapelet terminé: Nos Saints Anges Gardiens, protégez-nous. 

 

Qui d’entre vous est prêt à vivre ce que le Seigneur veut en ce qui concerne les pensées? Êtes-vous prêts, mes enfants? Oui. Vous sentez-vous prêts, mes enfants? Oui. Êtes-vous sûrs, mes enfants? Avec la grâce de Dieu, oui. 

Alors, mes enfants, je vais mettre devant vous une pensée, une seule pensée: C’est un vent, un vent qui souffle et qui vient de l’Est. Alors, mes enfants, quelle est la pensée qui est en vous en ce moment même? 

 

Est-ce qu’on le dit? Commence… Oui, j’aime le vent, mais je ne veux pas qu’il aille plus loin, je ne veux pas qu’il grossisse. 

 

Et il y en a un autre qui veut parler? Il y a le silence. Donc, vos pensées, il y en a qui en n’ont pas eues, êtes-vous certains? Lorsqu’il y a paroles, il y a mouvement; lorsqu’il y a mouvement, il y a vie. La pensée est un mouvement: elle s’arrête et elle écoute, elle s’arrête et elle répond, elle s’arrête et elle voyage; elle s’arrête et elle communique, elle s’arrête et elle s’élève, elle s’arrête et elle se fige. 

 

Elle est toujours en activité. 

– La pensée, c’est quelque chose qui vous appartient. Dieu vous a donné une pensée et elle a été en vous parce que Dieu, lui, est le Présent. Le présent, mes enfants, c’est ce qui vous fait connaître qui vous êtes en Dieu, pour Dieu, avec Dieu. Tout ce qui est de Dieu est pour vous, avec vous et en vous; ainsi, la pensée est toujours nourrie par la Pensée de Dieu. Lorsqu’un enfant entend le mot ‘vent’, il y a vie. 

 

  • Alors, je vais recommencer la question. Il y a un vent et il est de l’Est. Maintenant, Micheline, que penses-tu?  Le vent est bon. Je ne sais pas, en venant de l’Est, s’il est bon! Oui, pour moi il est bon, je le laisse me caresser. 

 

  • Et toi, André C.? Est-ce que tu as une pensée lorsque tu entends le mot ‘vent’, cette parole? Je le vois, je le sens venir de l’Est, de l’horizon de l’Est. 

 

  • Et toi, Pierrette? Le vent. J’accueille le vent puis je vois les arbres: le vent dans les arbres qui me caresse, j’aime un vent doux. Alors, pour toi, il te fait penser à un vent doux. Oui. 

 

  • Et toi, André? Moi, le vent de l’Est est un vent qui est comme plutôt rare. Je pense que chez-nous, le vent vient de l’Ouest, du Sud, du Nord, et de l’Est, c’est un vent qui est plus rare. Alors, pour toi, le vent de l’Est est rare. Il y a vent lorsqu’il y a le vent qui vient de l’Ouest, n’est-ce pas? Oui. Et cela, pour toi, est important de croire à cela. 

 

Maintenant, mes enfants, je vais vous poser une autre question. Est-ce que votre pensée que vous venez de dire à haute voix est en la Présence? 

 

  • Toi, Micheline, ta pensée que tu as eue tantôt, est-ce que tu crois qu’elle était en la Présence? Oui. Oui, je crois qu’elle venait de Dieu. Ta première, tu crois qu’elle venait de Dieu? Elle me faisait plus peur, alors peut-être pas. Tu as raison, la peur ne vient pas de Dieu. Mais lorsque tu dis que le vent est plutôt agréable, qu’il te fait penser à l’été, c’est une douceur. C’est ce que tu as en toi. Tu es toi, tu es douce et tu aimes bien le vent de l’été. 

 

  • Et toi, André, son époux? Je dirais que c’est plutôt un vent d’automne, un bon vent d’automne. La pensée que tu as eue tantôt et que tu disais que tu sentais ce vent qui venait de loin vers toi… De l’horizon. Tu as raison. Est-ce que cela était une pensée en la Présence? Je crois que oui parce que ça m’est apparu comme ça: j’ai vu l’horizon avec le vent. Alors, tu crois que Dieu nourrit son enfant qu’il aime avec une douceur qui monte et qui monte et qui se fait voir à l’horizon, et qui s’approche, tu crois que Dieu est présent? Oui.  

Alors, sois béni par Dieu, car ta pensée vient du Saint-Esprit. 

 

  • Et toi, ma bien-aimée, ma petite Pierrette? Je crois que quand j’ai dit que c’était dans les arbres, car j’ai toujours aimé les arbres depuis que je suis jeune et puis, pour moi, le vent et les feuilles, tout ça…, oui ça, je vois bien que ça vient de Dieu. Souvenir, souvenir, souvenir! Souvenir qui est en toi et qui fait encore appel à ton enfance. Cela te ramène dans ton passé, cela te fait voir que ce que tu es est une toute petite fille qui, jadis, aimait grimper dans les arbres. Ta chair se souvient, ma douceur. 

 

  • Et toi, mon fils, André? Oui, je n’aime pas tellement le vent. Quand il est rare, ça fait mon affaire parce qu’il n’est pas là. Mais un temps venteux pour moi, je ne trouve pas cela agréable, pour moi c’est synonyme de tempête, de dépression. C’est pas nécessairement… C’est sûr qu’un vent qui est doux par temps ensoleillé peut être agréable, mais moi quand je pense au vent, c’est plus un gros vent: c’est un vent qui me dérange. Alors, la pensée, mon bien-aimé, que tu as eue, était-elle en la Présence? Peut-être pas. Tu as raison. 

Là où est Dieu, là est la force de Dieu; là où est l’enfant de Dieu, là est la Présence. On ne s’éloigne jamais de Dieu, on s’appuie sur Dieu: on sait qu’il nourrit la pensée par sa toute-puissance. La pensée de Dieu est une nourriture, elle apporte bien-être. Alors, mon bien-aimé, ta pensée était de toi, cela faisait en toi des mouvements. Par la puissance du Saint-Esprit, Dieu t’a obligé de te rappeler et tu as encore fait sortir ce qui t’habitait. 

 

  • Mes enfants d’amour, voyez-vous, c’est Dieu qui agit, ce n’est pas vous. Il faut que vous entriez en vous. Il faut vivre cela. Il est bon d’être dans votre refuge pour pouvoir vivre ces instants d’amour. Plus vous allez avancer dans ce mouvement de lumière, plus vous allez être dans votre refuge, et plus, mes enfants, le Saint-Esprit va vous montrer. Et je vais mettre en vous des grâces pour vous aider à vivre ces moments afin que vous puissiez être présents en moi. Cela ne peut se faire par vous-même, mais seulement que par moi,  car c’est moi Dieu, c’est moi qui vous donne ce dont vous avez  besoin pour vivre ces instants. 

 

Cela n’est qu’un début, mes enfants. Je vais vous aider, ne vous inquiétez pas. Laissez tout à Dieu. Ce que vous allez apprendre, les autres aussi vont l’apprendre, car vous devez être ensemble pour vivre ces moments de lumière. 

Chaque pensée, mes enfants, doit être pour vous une lumière. Une lumière, ça réchauffe, ça montre ce qui est en vous. Une lumière, mes enfants, c’est être dans votre propre vie: tout devient plus clair, plus facile. Plus vous allez vivre ces instants, et plus votre vie va prendre un tournant différent. 

  • Ceci n’est qu’une toute petite leçon. Par mes grâces, elle devient pour vous un moment d’amour, un moment de lumière. Vous avez pu comprendre un tout petit peu, mes enfants, ce qu’est être en présence d’une pensée qui vient de vous ou qui vient de la puissance de Dieu. 

De l’Est à l’Ouest, du Nord au Sud, en ce moment même, vous êtes. Regardez votre position, mes enfants: vous avez besoin des uns et des autres de par le monde. Car je ne parle pas seulement que pour vous: pour tous les enfants du monde afin que chaque enfant puisse vivre ces moments de lumière qui vont leur montrer que chaque pensée est un mouvement. 

 

  • Chaque pensée doit être une pensée pour Dieu, car c’est Dieu qui nourrit. Une pensée qui est de la volonté humaine ne peut nourrir que la chair et une chair qui est nourrie par la pensée est une pensée qui pénètre que la chair: la pensée en la chair, la chair en la pensée, voilà pourquoi, mes enfants, vous avez besoin de Dieu. 

 

Le Seigneur va nous montrer tranquillement ce que nous devons vivre. N’oublions pas que nous sommes à l’école, à l’école de l’amour, et Dieu a dit: Je vais vous montrer. Et il ne nous laissera pas seuls, jamais, il a dit que la grande Purification se fera avec ses grâces et qu’il sera là toujours et toujours jusqu’à la dernière seconde: il ne nous quittera jamais. Amen.  Merci, Seigneur. 



La Fille du Oui à Jésus reçoit la communion et les paroles de l’Amour / Mon Coeur, votre cœur.

http://lafilleduouiajesus.org/index.html


PENSER-FIAT # 29- (Éditions Christian) / LIVRE DU CIEL / Mon amour était si grand que je lui ai dit : « 𝐌𝐚 𝐌è𝐫𝐞, 𝐣𝐞 𝐯𝐞𝐮𝐱 𝐪𝐮𝐞 𝐭𝐮 𝐬𝐨𝐢𝐬 𝐥𝐚 𝐌è𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐭𝐨𝐮𝐬, 𝐞𝐭 𝐜𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐭𝐮 𝐚𝐬 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐦𝐨𝐢, 𝐣𝐞 𝐯𝐞𝐮𝐱 𝐪𝐮𝐞 𝐭𝐮 𝐥𝐞 𝐟𝐚𝐬𝐬𝐞𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐭𝐨𝐮𝐭𝐞𝐬 𝐥𝐞𝐬 𝐜𝐫é𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞𝐬 (LIVRE DU CIEL: Tome 36, 28 décembre 1938 — Luisa Piccarreta)


PENSER FIAT 29 186551466_3916977915095938_232927043901651569_n

PENSER-FIAT
« Ce Message de Jésus est le dernier des 36 𝓛𝓲𝓿𝓻𝓮𝓼 𝓭𝓾 𝓒𝓲𝓮𝓵 et il termine la Merveilleuse Annonce de la Vie en la Divine Volonté, en nous exprimant que tout les actes qui seront faits et vécus en Sa Volonté seront enveloppés de l’𝓐𝓶𝓸𝓾𝓻 𝓜𝓪𝓽𝓮𝓻𝓷𝓮𝓵 𝓭𝓮 𝓜𝓪𝓻𝓲𝓮 ! D’elle même, Marie le fait, ce qui est là, aussi, la Très Sainte Volonté de Jésus; et, nous pouvons le faire, le désirer aussi, en invitant Maman, la Reine du Ciel à le faire à envelopper nos Actes de son Amour Maternel; puis en la remerciant de le faire en l’embrassant tendrement en la Divine Volonté. 𝐐𝐮𝐞𝐥𝐬 𝐂𝐀𝐃𝐄𝐀𝐔𝐗! Ce sont des myriades de Cascades de Grâces et de cadeaux qui nous attendent pour cette vie en la Divine Volonté, tout cela, enveloppé de l’𝓐𝓶𝓸𝓾𝓻 𝓜𝓪𝓽𝓮𝓻𝓷𝓮𝓵 𝓭𝓮 𝓜𝓪𝓻𝓲𝓮 ! Comprenez-vous chers frères et chers soeurs? 𝗡𝐨𝐮𝐬 𝐚𝐥𝐥𝐨𝐧𝐬 𝐞𝐧 𝐩𝐥𝐞𝐮𝐫𝐞𝐫 𝐝𝐞 𝐣𝐨𝐢𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥’é𝐭𝐞𝐫𝐧𝐢𝐭é, tellement le Don de Dieu est Grand! Amen! 𝓕𝓘𝓐𝓣! »
— Christian Laflamme
barre or2
🕊(🅟🅕-⓪②⑨)
#Penser-fiat
JÉSUS à しυ⫯⟆🅰
Tu dois savoir que chaque acte accompli dans notre Vouloir ne finit jamais ; il est continuellement répété. Et comme ma Volonté se trouve partout, cet acte se trouve répété au ciel, dans les choses créées, en toute chose…
Notre invincible amour, avec une infinie sagesse, désireux de traiter avec chaque créature individuellement, a disposé de donner ma Volonté à la créature afin que ma Volonté puisse l’embellir de sa lumière, l’habiller de son amour, et la sanctifier de sa sainteté. Vois-tu ainsi combien il est nécessaire que notre Volonté règne dans la créature ?
Parce que ma Volonté seule a le pouvoir de purifier la créature et de l’embellir afin de former notre divine armée. Et nous serons alors honorés de vivre avec eux et en eux. Ils seront nos enfants qui seront autour de nous, habillés de nos vêtements royaux et embellis à notre ressemblance.


C’est pourquoi notre Volonté commence par purifier, sanctifier et embellir. Ensuite, elle les admet dans notre Vouloir pour les faire vivre avec nous. De plus, lorsque la créature entre dans notre Vouloir, notre amour est si grand que notre Être divin fait tomber sur elle une pluie d’amour et, la voyant tellement aimée, tous les anges et les saints accourent pour l’entourer et l’aimer. La Création elle-même exulte de joie en voyant notre Volonté triomphante dans cette créature. Tous la comblent d’amour et, oh comme il est beau de voir cette créature que tous aiment ! Et la créature se sent si reconnaissante d’être aimée par tous qu’elle aime tout le monde en retour…


Écoute, ma fille, une autre surprise d’amour de ton Jésus et de ta céleste Mère. En tout ce que nous avons fait, l’amour n’a jamais connu d’obstacle entre nous ; l’amour de l’un coulait dans l’amour de l’autre pour ne former qu’une seule vie. Mais en voulant faire la
même chose avec les créatures, combien nous trouvons d’obstacles, de refus et d’ingratitudes. Mais mon amour n’arrête jamais.
Tu dois savoir que lorsque mon inséparable Mère étendait sa 𝐌𝐚𝐭𝐞𝐫𝐧𝐢𝐭é à l’intérieur et à l’extérieur de mon Humanité, je la constituais et la confirmais ainsi Mère de chaque pensée, de chaque souffle, de chaque battement de coeur, de chaque parole de toutes les créatures, et j’étendais sa Maternité dans leurs oeuvres, dans leurs pas, et dans toutes leurs souffrances. 𝐒𝐚 𝐌𝐚𝐭𝐞𝐫𝐧𝐢𝐭é 𝐜𝐨𝐮𝐫𝐭 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐨𝐮𝐭…


Dans les dangers de tomber dans le péché, elle court et couvre les créatures de sa Maternité pour les protéger de la chute ; et si elles tombent, elle leur laisse sa Maternité pour les défendre et les aider à se relever. 𝐒𝐚 𝐌𝐚𝐭𝐞𝐫𝐧𝐢𝐭é 𝐜𝐨𝐮𝐫𝐭 et s’étend sur les âmes qui veulent
être bonnes et saintes, comme si elle trouvait en elles son Jésus.
Elle devient Mère de leur intelligence, elle guide leurs paroles, couvre les créatures et les cache dans son amour Maternel afin d’élever beaucoup d’autres Jésus. 𝐒𝐚 𝐌𝐚𝐭𝐞𝐫𝐧𝐢𝐭é se montre sur le lit des mourants, et en se servant des droits de son autorité de
Mère que je lui ai donnés, elle me dit avec un accent si tendre que je suis incapable de rien lui refuser :
« Mon Fils, je suis Mère et ce sont mes enfants. Je dois les mettre en sûreté. Si tu ne m’accordes pas cela, ma 𝐌𝐚𝐭𝐞𝐫𝐧𝐢𝐭é sera compromise. »


Et en disant cela, elle les couvre de son amour et les cache dans sa M𝐚𝐭𝐞𝐫𝐧𝐢𝐭é pour les sauver.
Mon amour était si grand que je lui ai dit : « 𝐌𝐚 𝐌è𝐫𝐞, 𝐣𝐞 𝐯𝐞𝐮𝐱 𝐪𝐮𝐞 𝐭𝐮 𝐬𝐨𝐢𝐬 𝐥𝐚 𝐌è𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐭𝐨𝐮𝐬, 𝐞𝐭 𝐜𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐭𝐮 𝐚𝐬 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐦𝐨𝐢, 𝐣𝐞 𝐯𝐞𝐮𝐱 𝐪𝐮𝐞 𝐭𝐮 𝐥𝐞 𝐟𝐚𝐬𝐬𝐞𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐭𝐨𝐮𝐭𝐞𝐬 𝐥𝐞𝐬 𝐜𝐫é𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞𝐬. 𝐄𝐭𝐞𝐧𝐝𝐬 𝐭𝐚 M𝐚𝐭𝐞𝐫𝐧𝐢𝐭é 𝐬𝐮𝐫 𝐭𝐨𝐮𝐬 𝐥𝐞𝐮𝐫𝐬 𝐚𝐜𝐭𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐭𝐞𝐥𝐥𝐞 𝐬𝐨𝐫𝐭𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐣𝐞 𝐥𝐞𝐬 𝐯𝐞𝐫𝐫𝐚𝐢 𝐭𝐨𝐮𝐭𝐞𝐬 𝐜𝐨𝐮𝐯𝐞𝐫𝐭𝐞𝐬 𝐞𝐭 𝐜𝐚𝐜𝐡é𝐞𝐬 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐭𝐨𝐧 𝐚𝐦𝐨𝐮𝐫 𝐦𝐚𝐭𝐞𝐫𝐧𝐞𝐥. »
Ma Mère accepta et demeura confirmée, non seulement comme Mère de toutes les créatures, mais aussi comme Celle qui couvrira chacun de leurs actes de son 𝐚𝐦𝐨𝐮𝐫 𝐦𝐚𝐭𝐞𝐫𝐧𝐞𝐥. C’est une des plus grandes grâces que j’aie accordées à toutes les générations
humaines.


Mais combien de souffrance ma Mère ne reçoit-elle pas ? Les créatures vont jusqu’à nier sa Maternité et refuser de la reconnaître comme Mère. C’est pourquoi le ciel tout entier prie et attend avec impatience que la Divine Volonté soit connue et qu’elle règne. C’est alors que la grande Reine fera aux enfants de mon Vouloir ce qu’elle a fait à son Jésus. Sa Maternité prendra vie dans ses enfants.
Je donnerai ma place dans son Coeur maternel à tous ceux qui vivront dans mon Vouloir. Elle les élèvera pour moi, guidera leurs pas et les cachera dans sa 𝐌𝐚𝐭𝐞𝐫𝐧𝐢𝐭é et sa sainteté. Son amour maternel et sa sainteté s’imprimeront dans tous leurs actes. Ils seront ses vrais enfants qui seront comme moi en toute chose.


𝐄𝐭, 𝐨𝐡 ! 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐞 𝐣𝐞 𝐯𝐨𝐮𝐝𝐫𝐚𝐢𝐬 𝐪𝐮𝐞 𝐜𝐡𝐚𝐜𝐮𝐧 𝐬𝐚𝐜𝐡𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐭𝐨𝐮𝐬 𝐜𝐞𝐮𝐱 𝐪𝐮𝐢 𝐯𝐞𝐮𝐥𝐞𝐧𝐭 𝐯𝐢𝐯𝐫𝐞 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐦𝐨𝐧 𝐕𝐨𝐮𝐥𝐨𝐢𝐫 𝐨𝐧𝐭 𝐮𝐧𝐞 𝐑𝐞𝐢𝐧𝐞 𝐞𝐭 𝐮𝐧𝐞 𝐌è𝐫𝐞 𝐩𝐮𝐢𝐬𝐬𝐚𝐧𝐭𝐞 𝐪𝐮𝐢 𝐥𝐞𝐮𝐫 𝐝𝐨𝐧𝐧𝐞𝐫𝐚 𝐭𝐨𝐮𝐭 𝐜𝐞 𝐪𝐮𝐢 𝐥𝐞𝐮𝐫 𝐦𝐚𝐧𝐪𝐮𝐞 𝐞𝐭 𝐥𝐞𝐬 é𝐥è𝐯𝐞𝐫𝐚 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐬𝐨𝐧 𝐬𝐞𝐢𝐧 𝐦𝐚𝐭𝐞𝐫𝐧𝐞𝐥.
En tout ce qu’ils feront, elle sera avec eux pour modeler leurs actes sur les siens, si bien qu’ils seront connus comme des enfants qui ont été élevés et éduqués par la 𝐌𝐚𝐭𝐞𝐫𝐧𝐢𝐭é aimante de ma Maman! 𝓒𝓮 𝓼𝓸𝓷𝓽 𝓬𝓮𝓼 𝓮𝓷𝓯𝓪𝓷𝓽𝓼 𝓺𝓾𝓲 𝓵𝓪 𝓻𝓮𝓷𝓭𝓻𝓸𝓷𝓽 𝓱𝓮𝓾𝓻𝓮𝓾𝓼𝓮 𝓮𝓽 𝓺𝓾𝓲 𝓼𝓮𝓻𝓸𝓷𝓽 𝓼𝓪 𝓰𝓵𝓸𝓲𝓻𝓮 𝓮𝓽 𝓼𝓸𝓷 𝓱𝓸𝓷𝓷𝓮𝓾𝓻.
🅕🅘🅐🅣!!!
Ⓐⓓⓥⓔⓝⓘⓐⓣ Ⓡⓔⓖⓝⓤⓜ ⓣⓤⓤⓜ
🅕🅘🅐🅣 🅥🅞🅛🅤🅝🅣🅐🅓 🅣🅤🅐
🅢🅘🅒🅤🅣 🅘🅝 🅒🅞🅔🅛🅞
🅔🅣 🅘🅝 🅣🅔🅡🅡🅐.
💟🌞💟
SOURCE:
(LIVRE DU CIEL: Tome 36, 28 décembre 1938 — Luisa Piccarreta)
🌾🌞🕊
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Prière de Sœur Élisabeth de la Trinité…Au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit…


elisabethtrinite

Ô mon Dieu, Trinité que j’adore,

Aidez-moi à m’oublier entièrement

Pour m’établir en vous, immobile et paisible

Comme si déjà mon âme était dans l’éternité !

Que rien ne puisse troubler ma paix ni me faire sortir de Vous,

O mon immuable, mais que chaque minute m’emporte

Plus loin dans la profondeur de votre Mystère.

Pacifiez mon âme, faites-en votre ciel,

Votre demeure aimée et le lieu de votre repos ;

Que je ne vous y laisse jamais seul,

Mais que je sois là tout entière,

Tout éveillée en ma foi, tout adorante,

Toute livrée à votre action créatrice.

Ô mon Christ aimé, crucifié par amour,

Je voudrais être une épouse pour votre cœur ;

Je voudrais vous couvrir de gloire,

Je voudrais vous aimer jusqu’à en mourir !

Mais je sens mon impuissance et

Je vous demande de revêtir de vous-même,

D’identifier mon âme à tous les mouvements de votre âme ;

De me submerger, de m’envahir, de vous substituer à moi,

Afin que ma vie ne soit qu’un rayonnement de votre vie.

Venez en moi comme Adorateur,

Comme Réparateur et comme Sauveur.

Ô Verbe éternel, parole de mon Dieu,

Je veux passer ma vie à Vous écouter,

Je veux me faire tout enseignable afin d’apprendre tout de Vous ;

Puis, à travers toutes les nuits, tous les vides,

Toutes les impuissances, je veux vous fixer toujours et

Demeurer sous votre grande lumière.

Ô mon Astre aimé, fascinez-moi pour que je ne puisse

Plus sortir de votre rayonnement.

Ô Feu consumant, Esprit d’amour,

Survenez en moi afin qu’il se fasse en mon âme

Comme une incarnation du Verbe ;

Que je Lui sois une humanité de surcroît,

En laquelle il renouvelle tout son mystère.

Et vous, ô Père, penchez-Vous vers votre pauvre petite créature,

Ne voyez en elle que le Bien-aimé en lequel

Vous avez mis toutes vos complaisances.

Ô mes Trois, mon Tout, ma Béatitude,

Solitude infinie, Immensité où je me perds,

Je me livre à vous comme une proie ;

Ensevelissez-vous en moi,

Pour que je m’ensevelisse en Vous, en attendant

D’aller contempler en votre lumière l’abîme de vos grandeurs.

Ainsi soit-il


https://ausouffledelesprit.org/2021/05/28/priere-de-soeur-elisabeth-de-la-trinite-2/


Amen Fiat / Prière reçue par Edson Glauber, le 31 octobre 2020. Cette prière s’harmonise parfaitement avec les enseignements reçus par Luisa Piccarreta sur la Divine Volonté.


 

 

* * * Viens Seigneur, viens agir et prier en moi en ce jour, avec ta Divine Volonté.
Que tous mes actes se multiplient pour l’éternité en réparation pour les péchés du monde ;
depuis Adam jusqu’à la dernière créature à être créée sur la terre, pour le salut éternel des âmes et pour donner une plus grande joie aux Anges et aux Saints du Paradis, qui verront en moi, dans ma vie et dans ma volonté humaine, régner ta Divine Volonté. FIAT
 
VOLUNTAS TUA. Amen !
 
 
 
 
— J’implore maintenant dans ta Divine Volonté, Seigneur, que ma volonté soit unie à Toi, que mes lèvres soient unies à tes lèvres, que mon coeur se fusionne à ton Divin Coeur, que nous soyons une seule âme et un seul coeur dans ton amour, que toutes mes actions soient unies à tes actions, que tous mes pas soient unis à tes pas, que chaque battement de mon coeur soit uni aux battements de ton Coeur Divin,
 
 
 
— Que mon sang coule dans ton Divin et Très Précieux Sang, que mon esprit pénètre ton esprit et pense avec toi, que j’agisse en union parfaite avec toi, afin que toutes mes paroles, pensées et actions soient conformes à ta sainte et divine Volonté, elle qui a créé tous les êtres et l’univers entier, et dont la puissance n’a point d’égal, elle par qui tous et toutes choses sont soumis à ton pouvoir créateur, rédempteur, sanctificateur et divin.
 
 
 
— Saint, Saint, Saint, le Seigneur, Dieu de l’Univers Le ciel et la terre proclament ta gloire !
 
Hosanna au plus haut des cieux, béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, hosanna au plus haut des cieux !
 
 
* * * Traduit de l’original en portugais: http://itapiranga0205.blogspot.com/20…
 
 

 Amen Fiat


 

Messe du Dimanche 30 Mai 2021 – Nous aurons une Célébration hommage aux 3 Sacrés Cœurs de Jésus, Marie et Joseph et pour Edson Glauber, le voyant d’Itapiranga, – Via internet, avec le Père Ghislain Roy dans la Divine Volonté..En cinq langues. Fiat !


3 Sagrados Coracoes EDSON GLAUBER

*Français : ICI-BAS Voici le lien TWITCH pour dimanche avec le Père Ghislain Roy:*

fleche

https://www.twitch.tv/fiatdivinavoluntas

ROSE ROUGE

 

9h00 heure de Québec/New York  *Dimanche nous aurons une célébration hommage aux 3 Sacrés Cœurs de Jésus, Marie et Joseph et pour Edson Glauber, le voyant d’Itapitanga, Amazonie, Brésil, à qui le Ciel a révélé le Très Chaste Cœur de Saint Joseph le 25 décembre 1996 (voir design de l’apparition et des 3 Sacrés Cœurs). Edson est parti pour le Ciel le 25 mai 2021 après une maladie rapide et terminale. Pour ceux qui veulent savoir d’avantage sur les messages, visions, prophéties et musiques révélées à Edson Glauber voir le site internet ci-joint.*

 






Le Père Ghislain bénira les manteaux

de la Vierge Marie de Guadalupe

EXPLICATION MANTEAU BÉNIT:

PDF Manteau de Notre Dame de Guadalupe – Voir document pour le préparer.

Voir document ci-joint pour savoir comment obtenir des indulgences plénières (1 par jour) pour l’année de Saint Joseph.

CONSÉCRATION À SAINT JOSEPH: PDF Consecration a Saint Joseph

barre or

 




*Bénédiction des Sacramentaux* – 9h30 heure de Québec/New York  – _*en italien – par le Père Maria Luciano (de l’Italie)*_

                            (Sel, eau, huile d’olive, Croix, Médailles religieuses, Chapelets, Chandelles)         

 

*Adoration et Rosaire* 9h45 heure de Québec/New York

 

*Sainte Messe* 10h30, heure de Québec/New York

 

*Prière de Guérison et Témoignages* – 11h30 heure de Québec/New York

 

Tous bienvenue! Invitez vos amis !

EDSON GLAUBER 2021 MAI image001



 

Pour ceux qui aimerais partager leur témoignage de guérison ou de libération, vous pouvez l’écrire et envoyer à Renato à  fiat.divinavoluntas@gmail.com.

Pour ceux qui demandent comment demander des messes au père et comment faire un don à son œuvre, voici le site où vous pouvez le faire. Même si vous pesez su Paypal, il vous permettra de faire un don par carte de crédit: http://www.nouvelleevangelisation.com/es/index.php/pages/don

 



Français – Il n’est pas nécessaire d’installer Twitch, il suffit de cliquer sur le lien.

English – There is NO need to install Twitch, just click on the link.

Español – No hay necesidad de instalar Twitch, simplemente haga clic en el enlace.

Português – Não há necessidade de instalar o Twitch, basta clicar no link

Italiano – Non è necessario installare Twitch, basta cliccare sul link.

https://www.twitch.tv/fiatdivinavoluntas

 


LIENS SITES MESSAGES EDSON GLAUBER

Português –    As aparições da Virgem Maria no Amazonas -Brasil (itapiranga0205.blogspot.com)

                             Santuário da Rainha do Rosário e da Paz de Itapiranga (santuariodeitapiranga.com.br)

https://itapiranga.websitenoar.net/


English –           http://www.3sacredhearts.com/index.html

Español         Tres Sagrados Corazones – Inicio (3sagradoscorazones.com)

http://lasaparicionesdemariaenelamazonas.blogspot.com/


Italiano –        http://www.itapiranga.net/

Musiques        Edson Glauber v Sloveniji: PESMI, KI JIH POJEJO V NEBESIH (maj, junij 2013) – YouTube



 

Louis Famoso rencontre l’Archange Saint Michel qui lui montre l’avenir de la Terre. C’est une vision puissante. Lors d’une NDE (Near Death Experience) ou son équivalent en français : EMI (Expérience de Mort Imminente).


Experience_de_Mort_imminente

C’était en 1963. Je devais être libéré de la Marine en octobre. Après deux « campagnes » cela faisait du bien de retourner dans « le monde ». J’avais de l’argent dans les poches, des amis sur la plage, des endroits où aller et des femmes à rencontrer. La Californie, quel endroit superbe pour attendre une libération. Je voulais retourner chez moi en voiture en traversant les USA… Mal m’en a pris car j’eus un très grave accident.

Arrivé à l’hôpital, le médecin a vu un grand trou sur le côté de ma tête, il le nettoya lorsque l’infirmier militaire qui se tenait à côté de moi, lui demanda s’il pouvait s’entraîner, en recousant l’entaille de ma main. Il lui répondit que oui car il pensait que je n’allais pas tenir le coup. Il pensait m’installer une plaque dans ma tête, mais comme j’avais perdu une énorme quantité de sang, il me voyait mourir avant. Une infirmière alla jusqu’à demander si elle devait faire venir l’aumônier de la base. Le médecin attrapa mes plaques d’identification. Quand il lut « Agnostique » et Rhésus « O nég. », il murmura : « Je ne pense pas que ce garçon s’en serait soucié, mais appelez-le si vous le voulez ! ».

 

Je me suis mis à penser qu’il faisait là, preuve d’un manque de délicatesse. Et l’infirmier militaire qui s’entraînait sur ma main, commençait aussi à m’énerver, quand tout à coup, je me suis mis à flotter en direction du plafond. Je pouvais ainsi contempler ma propre opération qui semblait désespérée. En regardant autour de moi, je remarquais la poussière déposée sur les néons du bloc opératoire. Cela m’avait fait penser qu’ils auraient pu faire un peu mieux le ménage. Puis j’entendis le docteur prononcer : « Étiquetez-le et mettez-le dans le sac, infirmière, car on ne va pas avoir besoin de cette plaque. Et vous Infirmier, avez-vous terminé avec cette main ? », « Oui Monsieur. » Répondit-il. « Alors, recouvrez-le avec le drap pour le moment, mon garçon. ». Je n’avais aucun sentiment de peur, en fait tout ce que je ressentais c’était de l’émerveillement, de la curiosité. J’étais impatient de voir ce qui allait se passer ensuite.

Je me mis alors à pénétrer, dans ce qui pour moi, ressemblait à un tunnel hollandais, sans les voitures ni la circulation. A l’extrémité brillait une lumière. Alors qu’à l’intérieur il y faisait presque noir. Tandis que j’étais entraîné vers l’extrémité lumineuse du tunnel, je regardais attentivement autour de moi, insistant même en direction des recoins les plus sombres. Je dépassai ce que j’ai considéré être des hommes très pieux faisant des gestes de prières pour leurs dieux.

Ils étaient tous habillés de leurs plus belles tenues, robes, toges, coiffures, pagnes etc… L’un d’entre eux semblait oriental avec un Fu Man Chu grisâtre, il était assis là au milieu du tunnel, les mains jointes et les jambes croisées. Comme je venais juste d’accomplir deux « campagnes » j’ai pensé qu’il devait représenter la dernière des religions que j’avais tenté de faire mienne.

Si j’ai eu au début une éducation catholique, j’avais rapidement tout délaissé à un âge précoce, pour en explorer d’autres ensuite, que je retrouvais curieusement toutes représentée ici. Lorsque j’ai flotté au niveau du moine juste au-dessous de moi, j’ai pensé qu’en fait il me voyait, il a en effet amorcé un sourire furtif. Tous les autres hommes pieux marmonnaient des prières et bougeaient les bras en des gestes de bénédiction. J’ignorais s’ils bénissaient le tunnel ou moi mais je remarquai qu’en fait, aucun d’eux n’était debout ni assis dans le tunnel, ils paraissaient plutôt léviter.

Je voulais m’arrêter et parler à certains, pour leur poser des questions du genre : qui étaient-ils ?, depuis combien de temps étaient-ils là ? , mais je ne le puis, j’étais entraîné vers la Lumière. Des filets de fumée que j’ai pensé être de l’encens, provenaient de toutes les parties du tunnel, d’une extrémité à l’autre. Je voyais et je sentais, mais je n’avais pas encore de sensation de touché. Mes pieds n’étaient pas au contact avec le sol. Je semblais voyager carrément au centre, dérivant vers l’extrémité. Plus je m’approchais du bout du Tunnel, plus les choses furent lumineuses, jusqu’à me retrouver comme face à une immense toile blanche. Une toile vide semblant être prête à être peinte. Et là, toute ma vie, depuis ma naissance à maintenant, s’est mise à défiler devant mes yeux, image après image, jusqu’à la dernière scène, qui était celle d’une masse de métal tournoyante, explosant finalement en flammes.

Puis j’ai discerné une boule dorée brillante et lumineuse venant dans ma direction tout en grossissant. Lorsqu’elle atteignit la taille d’un ballon de volley, face à moi et juste au-dessus, elle a rayonné intensément et s’est transformée en un indescriptible Être de lumière, lévitant devant moi. Il était très grand, deux fois plus large que moi, mais bien proportionnée. Ses traits étaient comme tracés à l’aide d’une fine plume. Les cheveux, le visage et la robe étaient dorés et fluides comme le serait une charge électrique. C’était de l’énergie personnifiée. D’autres silhouettes apparurent devant et derrière l’Être et moi-même. Elles étaient de luminosité, de taille et de nuances différentes. Des structures et des paysages ont jailli de partout, dans un état cristallin, tous habités par ces êtres de lumière, certains ailés, la plupart ne l’étant pas, certains totalement formés, d’autres non, d’autres encore n’apparaissaient que comme des sphères rayonnant de lumière et de couleur, jaillissant comme les bulles d’un verre d’eau gazeuse. Juste au moment où je pensais m’exprimer afin de poser des questions, l’Être se mit à me parler. Sa voix était un chœur de voix, ni masculine ni féminine, ni forte ni douce. Il dit en me montrant deux géants : « Voici Michel et Gabriel. Michel t’a choisi et Gabriel va t’enseigner la voie. ».

Derrière eux, se trouvait un autre Grand Être, très beau. Il avait des yeux plaisants mais un regard perçant, l’Être de Lumière a dit : « Voici celui qui a été chassé. Toi à qui j’ai donné le choix, tu peux aller avec celui que tu préfères. ».

ST MICHEL

 Comme Michel m’avait choisi, j’acquiesçais.

Il paraissait tellement fort et puissant. Il avait des yeux qui m’attiraient et me captivaient. Ceux de l’Être qui était face à moi, étaient par contre pleins d’amour, de chaleur, d’autorité et de persuasion. Il parut satisfait de ma réponse. Il ajouta: « Tu seras mon soldat et tu vas aller avec Michel pendant quelques temps. Gabriel viendra te voir quelquefois. J’enverrai d’autres vers toi et ton fruit ne tombera pas loin de l’arbre au moment de la Récolte. ». A peine eut-il terminé sa phrase que 5 sphères de lumière se mire à tourbillonner autour de nous. Elles avaient toutes la même taille et la même forme, mais avec des tonalités aussi subtiles que les nuances des pétales de rose. Sauf qu’une d’entre elles était bleue. Il continua « Celles-là, comme tout ici, proviennent de toi, comme toi de moi. Tu devras t’occuper d’elles. Elles s’envoleront séparément, mais se rassembleront au moment de la Récolte. ». L’Être faisait-il allusion à mes futurs enfants ? Mais je n’avais que 21 ans, et je n’étais pas marié. Non, cela ne pouvait expliquer comment tout cela pouvait provenir de moi et moi de lui. C’est alors qu’apparut un magnifique plateau de cristal, étincelant d’arcs-en-ciel. Il se brisa soudain en milliers de morceaux. Puis très lentement, les morceaux commencèrent à se rejoindre pour reformer le plateau originel. J’avais enfin saisi ce que l’Être de Lumière voulait me faire comprendre : nous les morceaux, on constituait le plateau. Je n’étais que l’un de ces milliers de morceaux, comme l’étaient tous ceux que je voyais là-bas, ainsi que ceux qui étaient dans le « Monde ». Mon esprit continuait à réfléchir sur le thème de la Récolte. Qu’est-ce que cela pouvait signifier ? L’Être répondit: « Tu vas voir ici les signes qui amèneront la Récolte».

Je vis alors apparaître des images, comme sur des écrans de télévision. Mais elles étaient si réalistes, comme-ci elles se produisaient devant moi, dans le présent. Il ne mettait pas possible de me retourner, je faisais comme partie de la vision. J’y ai vu des scènes d’hommes en uniforme, tuant d’autres hommes en uniforme. Certains portaient des insignes américains. Il y avait aussi des milliers d’hommes en civil, tuant des milliers d’hommes en civil de différents pays, différentes religions, différentes armes et de différentes décennies. Je ressentais la souffrance que ces personnes éprouvaient. Je demandai combien de temps cela allait durer ? ,

L’Être me répondit « L’homme sera une proie pour l’homme, jusqu’à ce que l’homme prie pour l’homme. ». Les visions me montrèrent ensuite de nombreuses inondations sur différents continents, à différentes saisons. Je marchais au beau milieu d’elles, ressentant la force de l’eau tout en inhalant l’odeur de la Mort. Des centaines de vies, des hectares de cultures, des milliers d’animaux d’élevages ou sauvages flottaient. Après je vis des volcans tout autour du monde, entrant en éruption l’un après l’autre. La lave en fusion ensevelissait des villes, les gens et les animaux avec. Puis des tremblements de terre détruisaient des zones entières. Il y en avait un énorme en Amérique, la plupart des autres se situaient en Europe et en Orient.

L’Être me précisa: « Ce que tu as vu se produira de plus en plus simultanément, en même temps que les plus grands péchés des hommes.

Ils se détourneront de Dieu et s’autoproclameront des dieux. »

C’est alors que Michel me fit signe de le suivre. Je fus alors embarqué à travers l’Univers, les novas, les soleils, les planètes, tout ce que j’avais regardé de la terre peu de temps auparavant. D’innombrables planètes tournaient autour d’innombrables soleils. Plus nous approchions du centre, plus les galaxies étaient nombreuses. C’était un peu comme pour le plateau de cristal. La plupart des morceaux brisés se trouvaient au centre mais les premiers avaient été projetés loin du centre, cela avait été ainsi dans tout l’Univers. Tout n’était rien d’autre qu’un cercle dans un cercle entouré d’un cercle. Chaque niveau, chaque dimension n’était qu’une couche de l’origine qui était sans fin. Et un grand nombre de ces planètes comportaient de la vie. Des Sphères se joignaient aux créatures de ces planètes. Celles-là n’étaient pas identiques mais avaient des caractéristiques communes : une tête, un corps et des extrémités.

Je passais ensuite devant la constellation d’Orion pour enfin retrouver la terre. Mais là immédiatement m’est apparue la vision de millions de gens pleurant à cause de la dévastation de secteurs de New York. Je vis aussi un énorme tremblement de terre, de magnitude 8,6, dans un endroit appelé Eureka (Eureka figure sur le sceau de la Californie).

Une station spatiale sembla tomber du ciel à cause d’une explosion interne. Et des missiles étaient simultanément tirés dans l’espace depuis plusieurs nations.

C’est Gabriel qui se chargea de moi ensuite. Il me fit voir le soleil en expansion qui crachait d’énormes boules de plasma, plus qu’il ne l’avait jamais fait dans le passé, en direction même du plan orbital des planètes. Je ne pouvais quitter la terre des yeux, regardant les effets que ces éruptions avaient sur elle. Je l’ai vu osciller follement, comme une toupie en fin de giration. La rotation a cessé, puis elle a repris lentement tout en restant beaucoup plus inclinée. Des nuages de cendre se propagèrent sur la terre. Quand ils disparurent, les océans se mirent à monter, d’abord dans le Pacifique, le long de la « ceinture de feu », puis ailleurs. Les eaux passaient sur les terres émergées qui se mirent à s’enfoncer sous la pression supplémentaire des eaux.

Mais quand cette pression réussit à compenser la modification de la rotation de l’axe de la terre, notre planète avait changé d’aspect.

Elle semblait plus neuve, plus propre, plus belle avec des verts plus profonds et des bleus plus clairs. Il y avait des gens sur cette terre, ils semblaient plus heureux et plus satisfaits, bien qu’ils aient paru vivre à la manière de nos peuples primitifs. Des villes, construites dans l’antiquité et submergées par les océans, étaient maintenant occupées par les survivants de ce nouveau monde. Des tribus s’unir à d’autres tribus pour former de petites nations. Il n’y avait plus de guerres, mais une paix et un bonheur authentiques. Gabriel me demanda de faire connaître ce message aux autres habitants de la terre. Qu’il ne fallait pas désespérer quand tout cela allait survenir, car ce n’était pas la fin du monde. Qu’il fallait observer Orion pour connaître quand ces transformations allaient avoir lieu. « Mais que se passera-t-il pour les habitants de la terre pendant ce changement ? » Lui demandais-je. Gabriel me précisa que certains allaient être enlevés, alors que d’autres resteraient sur terre pour la renouveler.

Je fus alors propulsé dans le même tunnel obscur qu’auparavant, comme un mouton dans un aspirateur, avec autant de maîtrise qu’un train de marchandise devenu fou. Je me réveillai face à une infirmière qui m’enleva les croûtes de sang qui restaient du côté droit de ma tête. Mon corps était tourmenté de douleur. « Bon retour chez nous ! me dit-elle. Nous étions pourtant sûrs que vous alliez nous quitter. Cela fait maintenant sept jours que vous êtes dans le coma. On allait vous envoyer à la morgue lorsque l’infirmier qui vous a recousu la main, remarqua un mouvement sous le drap, il vous a alors ramené précipitamment au bloc. Le médecin a trouvé incroyable, que la croûte dure, qui s’était formée sur le trou de votre tête, ait réussi à sceller la plupart des dommages. » « Vous voulez dire que l’infirmier qui m’a recousu la main au bloc opératoire m’a sauvé la vie ? ». « Oui, mais comment avez-vous su qu’il vous a recousu la main ? Vous étiez inconscient ? » Effectivement, j’étais devenu pour eux un cas miraculeux.

Non seulement je n’étais pas censé survivre à la perte de sang massive, mais le traumatisme crânien aurait dû au moins faire de moi un légume. Et mes blessures aux jambes et aux bras auraient dû me clouer à l’infirmerie pendant encore deux ou trois semaines. Pourtant, j’étais là, tout fonctionnait bien, en fait j’étais comme neuf, pas même de marques noires ou bleues pour indiquer ce que mon corps avait enduré

Cœur D’Or



2-LUISA FILLE DE L’ÉGLISE: Père Gabriel-Marie Tchonang sur Radio Espérance, émission du 13 avril 2021. Durée 7:07


Les enfants de la Divine Volonté


Association Française Luisa Piccarreta https://www.luisapiccarreta.fr/


 

Edson Glauber (Le voyant D’Itapiranga) est décédé à 48 ans d’une tumeur maligne au cerveau…le 25 mai 2021..


EDSON GLAUBER 2021 MAI image001

En effet notre petit frère Edson Glauber est décédé

d’une tumeur maligne au cerveau…

Je vous laisse lire les détails sur ce site :

Naissance au Ciel d’Edson Glauber

Oh Mary, Mother of God – Hymn – Très beau Chant – Durée 4:57


Christian Youth Channel



 

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 7 104 autres abonnés
  • ❤️

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :