Fatima…Et la Grande Secousse-par Mark Mallett-Traduit par le Blog: Pierre et les Loups*


Fatima…Et la Grande Secousse

– par Mark Mallett

MARIE NotreDameFatima02

Voici un extrait de cet article vraiment intéressant:


Mark Mallett:

Il y a quelques temps, alors que je réfléchissais à la raison pour laquelle le soleil semblait tournoyer dans le ciel à Fatima, l’idée m’est venue que ce n’était pas une vision du soleil en tant que tel qui se mettrait à bouger, mais de la terre. C’est alors que j’ai réfléchi à la relation entre la « grande secousse » de la terre annoncée par de nombreux prophètes crédibles et le « miracle du soleil ». Cependant, avec la récente publication des mémoires de Sr Lucie un nouveau regard sur le Troisième Secret de Fatima fut révélé dans ses écrits.

Traduction d’un article de Mark Mallett publié le 12 septembre 2017 : « Fatima, and the Great Shaking »

Jusqu’alors, ce que nous savions au sujet d’un châtiment différé de la terre (qui nous a donné ce « temps de miséricorde ») avait été décrit sur le site web du Vatican :

… nous avons vu sur le côté gauche de Notre-Dame, un peu plus en hauteur, un Ange avec une épée de feu dans la main gauche; elle scintillait et émettait des flammes qui, semblait-il, devaient incendier le monde; mais elles s’éteignaient au contact de la splendeur qui émanait de la main droite de Notre-Dame …

– Le Message de Fatima, vatican.va

Mais d’après des révélations récentes des soeurs carmélites du couvent où Sr Lucie vivait, la voyante avait en privé mis par écrit davantage d’éclaircissements permettant de jeter une lumière nouvelle sur cet événement :

« J’ai vu et entendu : la pointe de la lance comme une flamme qui se détache, touche l’axe de la terre, et celle-ci tremble: les montagnes, les villes et villages et leurs habitants sont ensevelis. La mer, les rivières et les nuages sortent des limites, ils débordent, ils inondent et entraînent avec eux dans un tourbillon, hommes et maisons en nombre impossible à compter, c’est la purification du monde du péché dans lequel il est plongé. La haine, l’ambition, provoquent la guerre destructrice. »

Rapporté sur le site SpiritDaily.net

(Ndt : l’on peut analyser et comprendre nombre de catastrophes naturelles récentes — incendies monstres en Californie, inondations sans précédents en France, etc. — à la lumière de ces seuls écrits de Soeur Lucie ; le monde comprend-il ces signes ainsi ? Comprend-il que ces calamités viennent non pas de Dieu mais de ses propres crimes ; la création tout entière souffre des douleurs de l’enfantement précisément à cause de nos péchés !

Ezekiel 9: 1 : J’entendis le Seigneur Dieu me crier d’une voix forte : « Ils sont tout proches, les châtiments de Jérusalem, et chacun tient à la main son arme de mort. »

Tel est le châtiment de Dieu, qui consiste à respecter la liberté de l’homme en le laissant se châtier lui-même au moyen des armes en tous genres qu’il s’est lui-même créées, choisissant de se détourner des commandements de Dieu !

Le monde cherche-t-il à changer de voie ? Ou continue-t-il à s’endurcir et à se rebeller de plus en plus contre son Créateur ?)

Qu’est-ce qui cause ce déplacement de l’axe de la Terre ? C’est ce dont je discute ci-dessous dans mon article du 11 septembre 2014. Mais permettez-moi de conclure ce petit prologue avec les mots pleins d’espérance du Pape Benoît XVI :

 

L’ange avec l’épée de feu à la gauche de la Mère de Dieu rappelle des images analogues de l’Apocalypse. Il représente la menace du jugement, qui plane sur le monde. La perspective que le monde pourrait être englouti dans une mer de flammes n’apparaît absolument plus aujourd’hui comme une pure fantaisie: l’homme lui-même a préparé l’épée de feu avec ses inventions.

La vision montre ensuite la force qui s’oppose au pouvoir de destruction – la splendeur de la Mère de Dieu et, provenant d’une certaine manière de cette splendeur, l’appel à la pénitence. De cette manière est soulignée l’importance de la liberté de l’homme: l’avenir n’est absolument pas déterminé de manière immuable …

– Cardinal Joseph Ratzinger (BENOÎT XVI), du Commentaire Théologique du Message de Fatima, vatican.va

Cela dépend de notre réponse personnelle

à l’appel de Notre Dame à la conversion …

Le Miracle du Soleil

fatima-et-les-pelerins

Pas moins de cent mille personnes l’ont vu : le soleil a commencé à tournoyer, à pulser, et à rayonner une multitude de couleurs. Mais ensuite quelque chose s’est passé qui a défié toute explication rationnelle, même par les athées assemblés cet après-midi d’octobre 1917 à Fatima, au Portugal :

Aux yeux étonnés de ce peuple, dont l’attitude nous transporte aux temps bibliques, et qui, plein d’effroi, la tête nue, regarde le ciel, le soleil a tremblé, le soleil a eu des mouvements brusques jamais constatés et en dehors de toutes les lois cosmiques – le soleil a dansé, selon la typique expression des paysans.

– Avelino de Almeida, pour O Século (le journal le plus diffusé et le plus influent du Portugal, pro-gouvernemental et anticlérical à l’époque. Les précédents articles d’Almeida avaient tenté de calomnier les événements précédemment rapportés à Fátima)

Dans mon article, Debunking the Sun Miracle Skeptics, j’ai examiné toutes les explications naturelles qui ne sont pas parvenues à expliquer l’événement surnaturel qui a eu lieu ce jour-là. Mais un athée a récemment écrit en disant que ce que les gens voyaient était « une impossibilité physique » puisque le soleil ne peut pas tournoyer dans le ciel. Bien sûr que non — ce que les gens ont vu, évidemment, c’était une sorte de vision. Je veux dire, le soleil ne peut pas se mouvoir dans le ciel … ou le peut-il ?


Un miracle ou un avertissement ?

Avant de tenter de répondre à cette question, je tiens à souligner que le soi-disant « miracle du soleil » n’a pas été un événement isolé au cours des dernières décennies. Des milliers de personnes ont depuis été témoins de ce miracle, y compris le pape Pie XII qui a vu le phénomène se produire depuis les Jardins du Vatican en 1950. [The Sun Danced at Fátima. Joseph Pelletier, Doubleday, New York, 1983, p. 147–151].

Les témoignages de personnes ayant vu ce miracle, semblable à ce qui a été vu à Fatima, nous viennent des quatre coins du monde, en particulier de sanctuaires mariaux. Le fruit de cela a été la conversion de certains, une confirmation personnelle pour d’autres, ou simplement une curiosité. La première pensée qui vient à l’esprit est que cela fait penser à « la Femme vêtue du soleil » du douzième chapitre de l’Apocalypse.

Pourtant, un élément d’avertissement semble également avoir accompagné le miracle à Fatima.

« Le disque du soleil ne resta pas immobile. Ce n’était pas le scintillement d’un corps céleste, car il pivota sur lui-même dans un tourbillon fou, quand soudain une clameur a été entendue par tous. Le soleil, tourbillonnant, semblait se décrocher lui-même du firmament et avancer de façon menaçante vers la terre comme pour nous écraser avec son énorme poids de feu. La sensation pendant ces moments fut terrible ».

– Dr. Almeida Garrett, professeur de sciences naturelles à l’université de Coimbra

Il y a, en fait, une explication naturelle à un éventuel « mouvement » du soleil dans le ciel. Et ce n’est pas que le soleil bouge, mais plutôt la terre.


En Cliquant sur la photo ou le Titre ici-bas, vous pourrez lire la suite..

Le grand déplacement


https://www.pierre-et-les-loups.net/fatima-et-la-grande-secousse-par-mark-mallett-207.html

Publicités

Dieu ou Satan ?…Conférence donnée à Montréal par Louis Even…Pèlerin de Saint Michel…*Diffusée par Le Blog Pierre et les Loups* Toute la terre est au Seigneur. Nous voulons Dieu dans nos familles…Nous voulons Dieu dans nos écoles !


DIEU OU SATAN

Dieu ou Satan?

Note Myriamir: Cet article est un peu long mais…Vous ne regretterez jamais d’avoir lu cette Conférence jusqu’au bout…LA VÉRITÉ OU LE MENSONGE ?

barre3

Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu.

On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: « Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles…. »


JÉSUS RENCONTRE SA MÈRE MARIE station 4 croix-feu-04

Nous voulons Dieu

Ce n’est pas pour rien que j’ai choisi de faire chanter ce cantique-là « Nous voulons Dieu ». On a à choisir entre Dieu ou Satan. Nous devons choisir entre les deux. Ceux qui ne choisissent pas Dieu sont pour Satan. Ceux qui ne veulent pas de Satan choisissent Dieu. Et, qui peut nous aider à choisir Dieu, la Vierge Marie. C’est pour ça qu’on s’adresse à Elle. Nous sommes des soldats, mais nous L’invoquons comme tendre Mère en même temps. « Bénis, ô tendre Mère, ce cri de notre foi. » C’est un cri de foi : « Nous voulons Dieu ».

Aujourd’hui, les gens disent: « Nous ne voulons plus de Dieu. » Les savants, les grands, les chefs d’État, les diplomates, tout le monde: « Nous ne voulons plus de Dieu ! » Ils ne le disent pas, mais ils le mettent de côté. Ils le mettent de côté complètement, ni invocations de Dieu, ni Dieu premier servi, rien de çà. C’est pour ça que nous ne sommes pas capables d’avoir un monde en paix.

On est plus savant en affaires physiques, en affaires de matières, que n’étaient nos pères, nos arrière-grands-pères. Mais nous mettons beaucoup plus de monde qu’eux en enfer, parce que nous sommes sur la voie de l’enfer. Pas vous, quand je dis « nous », c’est le peuple en général. Ce n’est qu’un petit nombre qui échappe à cela.

Toute la terre est corrompue aujourd’hui. Il faut que ça change, parce que toute la terre est au Seigneur. Satan n’a pas le droit de rester sur la terre. Et il y reste, Notre-Seigneur est venu sur la terre. C’était le Fils de Dieu, la seconde Personne de la Sainte Trinité. Un Dieu.

Un Dieu, il n’y a qu’un Dieu, il y a trois Personnes en Dieu, et chaque Personne n’est pas le tiers de Dieu, chaque Personne est tout Dieu. Çà, c’est le mystère.

La seconde Personne de la Sainte Trinité, le Dieu qui nous a créés, par qui tout à été fait, est venu sur la terre pour nous sauver, pour la reconquérir, parce que Satan l’avait conquise dans le paradis terrestre.

Ceux qui ne veulent pas croire à cela ont toute leur religion de travers, quand ils ont de la religion. Et ils n’en ont pas: « Le péché originel est une invention », disent-ils.

Non, ce n’est pas une invention. Le bon Dieu n’a pas pu faire l’homme tel qu’il est aujourd’hui. Il l’a fait parfait, et il n’est pas parfait aujourd’hui. Dieu a créé Adam un être parfait, bien équilibré. Ce n’était pas un animal. Son corps est un corps animal d’une façon, oui, avec des organes qui vivent un bout de temps, et qui partent après. Il l’a créé un animal, mais Il lui a donné une âme, et l’âme, c’est une image de Dieu, c’est du divin; l’âme, c’est une image de Dieu, et Dieu l’a mise parfaite dans le corps d’Adam. Le corps d’Adam lui-même était parfait. Dieu a mis cette âme qui est une image de Dieu, Il l’a donnée à Adam pour qu’elle aille L’adorer, Le louer toute l’éternité, lorsqu’elle aura fait son passage sur la terre; et pour être heureuse.

Le bon Dieu a créé l’homme par amour, comme les anges d’ailleurs. Il a créé les anges la même chose, à Son image, pas des esprits pour être unis à des corps, des esprits immatériels, sans matière, mais créés à l’image de Dieu. Or, il y en a qui sont tombés par leur orgueil.


jésus Adam EveJesus

Le péché originel

Adam et Eve, eux, sont tombés par orgueil aussi, pour devenir comme des dieux. Ils ont cru Satan qui leur a dit: « Pourquoi ne mangez-vous pas de ce fruit-là? » Ils dirent: « Le bon Dieu nous l’a défendu, et Il nous a dit que si on en mangeait, on mourrait! »

Ça veut dire que si Adam n’avait pas fait ce péché-là, il ne serait pas mort, personne de nous ne serait mort. Nous descendons tous d’Adam, et nous descendons d’Adam après sa chute, avec toute sa nature viciée, démanchée, démanchée par son péché. Sans ça, nous ne serions pas morts, pas plus que lui. Nous aurions passé un certain nombre d’années sur la terre, comme le bon Dieu aurait désigné, et nous aurions été élevés au Ciel, en corps et en âme, comme Notre- Seigneur, notre Rédempteur l’a été depuis. Adam a perdu ce privilège-là, le privilège de l’immortalité.

Et il a perdu le privilège de l’intégrité. Le privilège de l’intégrité, c’est la parfaite soumission du corps à l’âme, la parfaite soumission des sens à la raison, la parfaite soumission de l’instinct naturel animal à la raison humaine. Ça c’est de l’ordre parfait.

Et Adam était dans l’innocence et dans l’état de grâce. Son péché a tout bouleversé le plan de Dieu. Comme Satan avec ses mauvais anges ont bouleversé le plan de Dieu quand Il a créé les anges. Ceux qui sont restés fidèles, ont été confirmés en grâce après. Satan a été confirmé dans le péché. Ce n’est pas le bon Dieu qui l’a confirmé dans le péché. C’est Satan qui a péché, et il n’est pas capable de se repentir.

Les anges ne sont pas faits comme nous. Ils sont des esprits, non unis à des corps, mais ils sont plus parfaits que nous par leur nature. Et quand ils décident une chose, ils gardent leur décision après. Satan a désobéi à Dieu, et maintenant il n’est pas capable de se jeter, — je ne dirai pas à genoux, parce qu’ils n’ont pas de genoux, les anges — mais de s’humilier devant le bon Dieu pour Lui demander pardon. Satan ne regrette pas, il hait Dieu, il veut faire le plus de tort possible au bon Dieu aujourd’hui. Et c’est pour ça qu’il est venu dans le paradis terrestre salir, salir la création de Dieu quand Dieu a créé l’homme.

barre3

C’est ça qui est le péché. Nous naissons avec ce péché originel-là. Pour nous, ce n’est pas nous qui l’avons commis personnellement, c’est Adam. Pour Adam c’était un péché personnel, mais comme il était la souche de l’humanité, que c’est de lui que dépendent tous les hommes à venir, de lui et de sa femme, que c’est de lui que dépend toute l’humanité à venir, toute l’humanité est donc démanchée par le péché d’Adam.

Nous naissons avec l’inclination au mal. On appelle ça concupiscence. Pas seulement dans notre chair. C’est la concupiscence de la chair qui nous porte à l’impureté et à tous les péchés qui sont de cette parenté mauvaise-là. Il y a aussi la concupiscence de l’esprit, qui nous porte à l’orgueil, à l’égoïsme. Puis, la concupiscence des yeux; la curiosité qui veut tout voir, tout savoir sans remettre tout ça dans l’ordre que le bon Dieu a créé.

Tout a été créé pour Lui, tout pour Sa gloire: les animaux, les végétaux, les minéraux, les montagnes, les fleuves, les rivières, les bois, tous ces êtres-là rendent gloire à Dieu, sans raison, parce qu’ils n’ont pas de raison. Mais ils sont dans l’ordre, ils ne sont pas dans le désordre.

Mais, l’homme, lui, a été créé avec la raison et avec une âme créée à l’image de Dieu. Ça veut dire une âme qui a la liberté, la responsabilité. À cause qu’elle a l’intelligence et la volonté.

L’homme peut dire oui ou non, il peut dire « oui » à une chose, ou « non » à une chose. Il a la liberté de choisir entre ce qui se présente devant lui. Je sais que, des fois, on lui coupe sa liberté, d’autres hommes la lui coupent. Mais, dans sa nature, il a la liberté de choix.

Adam était libre de manger ou de ne pas manger la pomme, et il savait qu’il n’avait pas le droit de la manger. Quelle que soit la nature de la pomme, c’est comme ça que l’Écriture nous représente la chose. En tous cas, le commandement du Seigneur était là. Il a désobéi au Seigneur, il savait qu’il désobéissait. Il pouvait choisir d’obéir, il a choisi de désobéir. Il a été tenté, Eve a reçu la tentation du démon: « Allons donc! qu’il dit, vous ne mourrez pas du tout! C’est une invention du Seigneur, ça! Il est jaloux de vous! Il ne veut pas que vous deveniez des dieux comme Lui! Si vous mangez cette pomme-là, vous allez devenir des dieux! Vous connaîtrez le bien et le mal! »

Il est arrivé qu’Adam a connu le mal depuis. Il ne connaissait que le bien avant. Satan appelait connaître le bien et le mal « c’est être dieu. » C’est épouvantable, et puis Adam et Eve ont cédé. Au lieu de prendre le commandement du Seigneur, ils ont pris l’induction de Satan, l’attraction que Satan leur composait. Et nous sommes les victimes de ça.


marie écrase satan

Une femme t’écrasera la tête

Mais… mais, Dieu n’a pas abandonné Adam. Adam n’est pas un ange. Dieu sait qu’Adam, sa volonté peut changer des fois. Et Il a eu pitié de lui. Il aurait pu le laisser sous la dépendance du démon pour toujours, faire des enfants, et tous ses enfants seraient nés avec le péché originel comme nous naissons tous avec le péché originel, et il n’y aurait pas eu d’effacement de cela après. Vous appartenez à Satan, Satan a gagné contre le prototype de l’humanité! Mais, le bon Dieu a eu pitié de l’homme. Et dès le premier jour, le bon Dieu a promis à Adam et à Eve qu’Il viendrait à leur secours pour essayer de réparer ce qu’ils avaient fait de mal. Et Il l’a dit au démon: « Une femme t’écrasera la tête ».

Elle le fera! Cette femme-là écrasera la tête du démon. Il a gagné dans le paradis terrestre. Il a été maître de la terre pendant des siècles après, jusqu’à la naissance de Notre-Seigneur. Mais, depuis le calvaire, Notre-Seigneur a reconquis la terre.

Seulement, il faut que les hommes se rangent avec Lui. Ces hommes sont encore libres aujourd’hui, comme était Adam dans le paradis terrestre! Ils sont encore libres de dire à Dieu: « Non, je ne veux pas de Toi! J’aime mieux me servir moi-même, mon égoïsme, comme s’il n’y avait pas de commandement à recevoir de Toi, Dieu ».

Après tout, tous les péchés sont une désobéissance à Dieu, une préférence du pécheur à Dieu. Le pécheur se préfère lui-même à Dieu, comme Satan a fait Adam se préférer à Dieu, comme lui-même, Satan, s’était préféré à Dieu. Mais, lui, il a sa leçon, il n’a pas été racheté.

Aujourd’hui, après 20 siècles de christianisme, tous les hommes ne sont pas encore rangés du côté de Dieu. Au point de vue structures, au point de vue groupements, il y a dans le monde, à peu près, un catholique sur six personnes. Ça veut dire: il y en a cinq qui ne sont pas catholiques.

barre3

Et si on dit chrétiens maintenant, il y en a d’autres qui à cause de leur baptême sont chrétiens mais qui ne sont pas dans l’Église de Jésus-Christ, parce que l’Église de Jésus-Christ c’est l’Église catholique romaine. Ce n’est pas L’Église protestante. Or si on considère tous ceux qui sont baptisés, il y en a un sur trois en moyenne. Ça veut dire deux hommes sur trois qui n’ont même pas reçu le baptême, qui n’ont pas le baptême qui efface le péché originel. Ça ne veut pas dire qu’ils iront dans l’enfer, mais ils n’ont pas les sacrements pour les purifier, et il faut qu’il y ait d’autres moyens, par la miséricorde de Dieu, des moyens pour sauver individuellement ceux qui méritent de l’être. Mais, ils ne sont pas sauvés par les religions auxquelles ils appartiennent.

 

Il n’y a qu’une religion qui sauve les hommes. Il faut le proclamer toujours: c’est la religion catholique romaine qui sauve les hommes, parce que c’est elle qui est l’Épouse du Christ. C’est elle qui a été établie par Notre-Seigneur. Et Notre- Seigneur n’a pas dit en regardant les foules: « Sur vous autres, Je fonde Mon Église. » Il a dit à Pierre: « Pierre, tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai Mon Église. Sur toi, Je bâtirai Mon Église. Et les portes de l’enfer ne prévaudront jamais contre elle ».

 

Les portes de l’enfer se sont ruées sur l’Église. Elles ont gagné en bien des endroits, mais elles ne l’ont pas fait disparaître, quand il y avait autrefois, dans les six premiers siècles de l’Église, avec le travail des premiers apôtres, des premiers chrétiens, de leurs successeurs, il y avait, une belle Église florissante catholique, dans tout le nord de l’Afrique, dans l’Asie mineure, dans l’Europe presque entière. (…)


bapteme protestant

Le protestantisme

Dans l’Europe, qu’est-ce qui est arrivé du temps du protestantisme? La moitié de l’Europe est passée au protestantisme. Dans les pays du nord, la Norvège, la Suède, la Finlande sont devenues protestantes. Ce ne sont pas les plus peuplées. Mais, l’Angleterre, sauf l’Irlande qui faisait partie de l’Angleterre dans ce temps-là et qui a résisté, l’Angleterre est devenue protestante. L’Allemagne, et une partie de la France, de la Suisse sont devenues protestantes. Et puis, ici et là dans d’autres pays.

Et, à cause de cela, notre Amérique d’aujourd’hui, qui a été peuplée par des catholiques, dans le Canada surtout, et par des protestants dans les États-Unis surtout, eh bien, la grande partie de notre Amérique est protestante. Sur les 210 millions d’Américains d’aujourd’hui, il y a à peu près 50 millions de catholiques. C’est beau comme nombre, mais…

Et quand je dis qu’il y a un catholique sur six, dans le monde, qui est de la vraie religion, est-ce qu’il la pratique? Euh! Pas du tout. Ce sont des catholiques tièdes, des catholiques qui dégringolent, qui descendent, qui capitulent, qui se pervertissent, qui se dissolvent, passant leur vie dans les péchés, de toutes les façons. Ils ne vivent pas comme leurs ancêtres.

Et puis, les conversions, au lieu d’en avoir en montant vers le catholicisme, on trouve des dégringolades vers des sectes, des sectes plus ou moins protestantes, des sectes nouvelles, des sectes anciennes. Ça c’est loin de Dieu. C’est à faire pitié, quand on regarde ça ! Après 20 siècles.

Puis plus le monde s’instruit, plus ils font du progrès, on dirait qu’au fur et à mesure que le bon Dieu leur a permis de se développer avec leur cerveau, de développer le bien matériel sur la terre, on dirait qu’ils se pervertissent par ailleurs. Pourquoi? Parce qu’ils ne mettent pas Dieu à sa place! Dieu doit être le premier.

st michel archange

Nous disons, dans notre consécration, à Saint Michel, que nous sommes un groupe de pèlerins qui poursuivons l’établissement sur la terre d’une liberté et d’une prospérité voulues par Dieu. Le bon Dieu veut certainement une certaine prospérité pour l’homme. Il est tout Providence. Il a mis tout ce qu’il faut sur la terre pour les choses dont on a besoin. Sur la terre, dans la terre, sous la terre, profond sous la terre, dans la mer, profond sous la mer, dans les forêts, haut sur les montagnes. Il a mis tout ce qu’il faut pour le bien matériel de l’homme.

Et Il a mis tout ce qu’il faut, surtout depuis le Calvaire, pour son bien spirituel. Depuis que le bon Dieu Lui-même, la seconde Personne de la Sainte Trinité, après avoir pris un corps humain et une âme humaine, un corps humain reçu de la Très Sainte Vierge Marie, par l’opération du Saint-Esprit, et une âme humaine reçue directement de la Très Sainte Trinité, comme chacune de nos âmes d’ailleurs, la Sienne très parfaite, après avoir reçu ça, Il avait le moyen de souffrir, Lui Dieu.

Jesus-et-anges

Comme Fils de Dieu éternel, Il ne souffre pas. Le Fils de Dieu non incarné ne peut souffrir, Il est dans la gloire, dans le bonheur absolu, infini. Mais il a pris un corps d’homme et une âme d’homme pour pouvoir souffrir des souffrances physiques et des souffrances morales, pour pouvoir souffrir ça pour notre salut, jusqu’à la mort. Et une mort atroce ! Après trois heures, suspendu à la croix, sous le regard de Sa Mère qui, en dedans souffrait ces souffrances intimes très profondément. Il a racheté l’humanité comme cela. Il a envoyé ses Apôtres. Il y a eu des milliers et des millions de chrétiens, qui ont réussi à répandre la religion partout, et qui l’ont bien pratiquée.

barre3

Et aujourd’hui, quand on bénéficie davantage des biens matériels que le bon Dieu a créés, quand on découvre dans la terre des choses qui y sont et qu’on peut les exploiter, quand on découvre des forces qui n’ont pas été créées par l’homme, des forces énergiques qui ont été créées par Dieu Lui-même, et agitées par les anges qui ont la charge de la régie de l’univers, quand on découvre ces forces-là, l’électricité, la vapeur, l’énergie atomique, au lieu de dire merci au Seigneur, on s’en sert pour se gaver, ou bien pour faire du tort aux autres. C’est bien ingrat. Le bon Dieu peut bien être mécontent.

 

Et quand on voit que la Sainte Vierge vient sur la terre, de plus en plus depuis que l’homme se corrompt de plus en plus… Elle a commencé en 1830 ses tournées, j’allais dire politiques sur la terre, dans le bon sens du mot, ses tournées pour s’occuper de l’état du monde, pour tâcher de ramener le monde dans la bonne voie.

Elle vient faire, sur la terre, l’ouvrage que n’y font plus ceux qui devraient le faire. Vous n’en entendez plus, dans vos églises le dimanche, des prêtres rappeler les fins dernières, la mort, le jugement, le paradis, l’enfer. « Ne faut plus parler de ça. Ça faisait peur au monde! Ça va leur traumatiser l’esprit! »

Ils ont diablement besoin d’avoir l’esprit traumatisé un petit peu. Ils ont diablement besoin d’avoir un peu de peur ! Ils n’en ont pas. La crainte de Dieu est le commencement de la sagesse. Il faut craindre Dieu pour L’aimer. Il faut croire en Lui. Et la croyance, ça ne marche plus. Ah ! Ah ! Oui, ils vont dire « Je crois en Dieu ».

Qu’est-ce que vous dites-là « Je crois en Dieu. » — Vous croyez en Dieu, et vous vivez comme une bête! Vous croyez en Dieu, vous ne vivez même pas comme une personne intelligente, comme une personne raisonnable!

 

Je ne veux pas m’éterniser là-dessus. C’est pour vous montrer comment, aujourd’hui, le royaume de Dieu n’est pas encore sur la terre. Il y est… gagné, mais il n’est pas établi, parce que les hommes s’opposent et ils servent l’ennemi à la place, ils servent le démon.

Et ça va aujourd’hui dans notre siècle, surtout depuis une quinzaine d’années dans notre pays (en 2006, depuis 47 ans) et ailleurs aussi, depuis 80 ans en France où cela a été perverti plus lentement (en 2006, depuis 112 ans). Aujourd’hui, on dégringole dix fois plus vite pour rattraper ceux qui sont dégringolés.


Déménagement-et-écologie

Les écoles

Aujourd’hui on prend les enfants dans les familles dès l’âge de six ans, on veut les prendre pour la maternelle dès 5 ans, on parle de pré-maternelle à 4 ans pour les enlever aux parents. Pour quoi faire? Pour les mouler dans la corruption, pour les mouler en les instruisant, en leur donnant de l’orgueil, pour les préparer à la révolution. Ils vont sortir des écoles, après y être allés 10 ans, 15 ans, ils ne savent même pas qu’est-ce qu’ils doivent faire pour observer les commandements de Dieu. Ils ne les connaissent pas les commandements de Dieu. Qu’est-ce qu’ils ont appris dans leur catéchèse? Que l’homme descend du singe, et puis qu’il faut s’embrasser les uns les autres, et que tout est parfait. C’est pitoyable de voir ça!

Est-ce qu’on peut rester insensible devant ça? Ceux qui se croisent les bras et qui voient ces choses-là ne sont pas excusables.


télévision marionnettes

La télévision

Ce n’est pas tout. Si les écoles corrompent nos enfants, leur enlèvent leur religion, premièrement négativement en ne l’enseignant pas; deuxièmement, en la diluant, ou bien en la tournant de travers par des hérésies qu’on leur enseigne sans qu’ils s’en aperçoivent, il y a autre chose, que petits et grands ont dans leur maison, un instrument, un instituteur, un professeur, un maître d’école, un maître d’éducation, un maître de civilisation, dans leur maison.

 

Ça s’appelle télévision. Et puis, ça vient sans soumettre leurs programmes à ceux qui sont dans la maison. Ils les font entendre, leurs programmes, et voir leurs programmes. Les parents ne sont plus les maîtres chez eux. Eux-mêmes tombent dans le panneau, ils passent leur temps devant cet instrument-là, un instrument qui a été inventé, qui devrait être inventé pour faire du bien, pour propager l’Évangile. Qu’est-ce que ça propage, dans les maisons?

 

Puis des catholiques supportent ces instruments-là dans leur maison! Si quelqu’un frappait à leur porte, qui viendrait au nom du diable, et dirait: « Je viens dans votre maison pour pervertir vos enfants », on dirait: Va-t-en! », Mais l’instrument ne dit pas ça; il est installé dans la maison par les parents eux-mêmes. Il fait exactement ce que ferait l’agent du diable s’il venait avec un corps humain. Il vient avec une voix, et avec un cerveau, un cerveau qui est commandé par ceux qui sont en charge. Et qui est-ce qui sont en charge? Ce ne sont pas des apôtres du Seigneur!

 

Pas seulement ici, dans les autres pays c’est pareil! En France, c’est la même chose. En France, la télévision est à l’État. Ici, on a la radio d’État, on a la radio privée, mais c’est pas mal avancé, pour être pas mal aussi centralisé.

Et en tous cas, tous ceux qui ont accès là, ceux qui s’assoient sur les chaires d’enseignement de la télévision, et souvent aussi de la radio, ce sont des hommes qui pervertissent les esprits, pervertissent les âmes. Et on ne s’en aperçoit pas, ça vient tranquillement. Il y a des programmes qui nous récréent, on voit de belles choses, on se laisse prendre à voir cela.

Catéchisme Catho

Pendant ce temps-là, les parents devraient avoir le catéchisme en main, pour l’enseigner à leurs enfants qui reviennent de l’école, et qui n’ont pas appris leur catéchisme, pour le leur enseigner et leur montrer à prier. On ne prie plus à l’école! Même dans les écoles où il y a encore des religieux, des religieux payés pareils comme les laïcs, et non seulement payés pareils comme eux mais qui les imitent en tous points! Et les parents, au lieu de redresser ça à la maison, sont devant la télévision à se délecter de ce qui se passe là.

Ils ne s’aperçoivent pas qu’ils sont à boire le péché, à boire les tentations, à les laisser boire par les autres qui sont là. Ils ne s’aperçoivent pas de ça. Quand on leur dit: « Jetez ça à la porte! » — « Ho! ça me coûte 400 $, 500 $, il ne faut pas me parler comme ça! » — Messieurs, mettez ça à la porte ! ou bien vous irez dans l’enfer avec vos enfants!

barre3

On est rendu loin, très loin! Est-ce corrigible? Pas humainement. C’est corrigible par la grâce du bon Dieu, par les prières, par le jeûne, par la pénitence, par l’intervention du Ciel.

C’est ce que nous apprenons, dans les différentes places où la Sainte Vierge vient nous crier: « Casse-cou! Faites attention! Faites attention! Vous allez vous retrouver dans le feu éternel! Et vos enfants avec vous à cause de vous! » Elle vient nous dire cela. Elle parle sérieusement. Elle ne vient pas nous dire: « Amusez-vous! Les sens sont bons! Profitez de la vie tant qu’elle passe! Parce qu’elle ne vient qu’une fois, la vie, profitez-en! Ah! bien! des prières, vous avez été baptisés, ça suffit! Vous avez fait une première Communion en sachant à peine ce que c’était, laissez faire! Et puis, après vous vous mariez à l’église pour que ça paraisse mieux! Après, eh bien! oh! vous aurez un prêtre à l’heure de la mort ».

 

Ce n’est pas si sûr que ça! Surtout quand on mène une vie de péché et quand on est intelligent comme les gens d’aujourd’hui, on s’aventure de même! Et il faut bien remarquer: on est pire, on — je ne dis pas vous autres, encore une fois, parce que je vais vous dire votre rôle tout à l’heure ce n’est pas vous autres, mais « on » en général, le monde, le monde — est pire aujourd’hui que du temps du paganisme!

 

Dans le paganisme, le monde avait de la religion. Elle était mal placée, ils adoraient les faux dieux, Jupiter ou bien d’autres, il y en avait de toutes les façons. Ce n’était pas le vrai Dieu, mais au moins ils croyaient en quelque chose de surnaturel, au-dessus d’eux. Il faut choisir: Dieu ou Satan.

Si on choisit Satan, c’est l’enfer pour l’éternité.

Il vaut mieux choisir Dieu et le Ciel.

barre3


DIEU OU SATAN 40004001 FRD - Matthew 4 1 - The temptation in the wilderness

Nous sommes dans le combat contre Satan parce que nous sommes dans le combat pour Dieu

Lire la suite :Dieu ou Satan (partie 2)

Louis Even dans la 2 ièm partie nous entretiendra sur….

–L’avortement
–Retirez-vous du monde
–Les soldats de Marie
–La modestie chrétienne
–Châtiments
–La prière de Moïse
–La prière avec l’action
–La pudeur
–Comme les prophètes
–Les écoles
–Sortez la télévision
–Notre travail et nos prières
–Notre travail: combattre

barre3


DIEU OU SATAN-LOUIS EVEN -VERS DEMAIN-CANADA

 

Cette conférence  de Louis Even,  fut enregistrée sur bande magnétique…le 6 janvier 1974 Nous la publions par écrit.

 

st michel archange


 https://www.pierre-et-les-loups.net/dieu-ou-satan-1ere-partie-187.html

MON AMOUR…TU L’AS TOUJOURS ♥ Pourquoi êtes-vous triste? Est-ce parce que vous avez encore tout gâché? Est-ce à cause de vos nombreuses imperfections ? Est-ce parce que vous n’entrez pas dans « la norme »?Extrait…Traduction d’un billet de Mark Mallett du 16 avril 2018. Par le Blog Pierre et les Loups…


DIEU LE PÈRE

Mon amour, tu l’as toujours ♥

Mark Mallett

Pourquoi êtes-vous triste ? Est-ce parce que vous avez encore tout gâché ? Est-ce à cause de vos nombreuses imperfections ? Est-ce parce que vous n’entrez pas dans « la norme » ?

Je comprends ces sentiments. Dans mes jeunes années, j’avais ce que l’on appelle un esprit de scrupule — une culpabilité prépondérante pour la moindre erreur. Aussi, le jour où je quittai la maison, je fus poussé par un besoin tenace d’approbation de la part des autres parce que je ne parvenais pas à m’accepter, et certainement que Dieu non plus ne pouvait m’accepter.

Ce que mes parents, mes amis et d’autres personnes pensaient de moi a subtilement influencé l’idée positive ou négative que je me faisais de moi-même. Cela a continué dans mon mariage. La manière dont ma femme me regardait, la façon dont mes enfants réagissaient avec moi, ce que mes voisins pensaient de moi … cela finit aussi par déterminer si j’étais « ok » ou pas. En outre, cela influença ma capacité à prendre des décisions — étant devenu complètement obsédé quant à savoir si je faisais ou non les bons choix.

barre-coeurrougeSonnetteCenterblog


Ainsi, lorsque j’échouais à répondre à la « norme » que je m’étais fixée dans mon esprit, ma réaction était souvent un mélange d’apitoiement sur moi-même, d’auto-dénigrement et de colère. Au fond de moi se trouvait cette peur naissante que je n’étais pas l’homme que je devrais être, et par conséquent, que j’étais tout à fait incapable d’être aimé.

Mais Dieu a accompli beaucoup ces dernières années pour me guérir et me libérer de cette terrible oppression. Si ces mensonges furent si convaincants, c’est parce qu’ils renfermaient toujours un noyau de vérité. Non, je ne suis pas parfait. Je suis un pécheur. Mais cette vérité suffit à elle seule à Satan pour s’attaquer aux esprits vulnérables, tel que le mien, dont la foi en l’amour de Dieu n’était pas encore assez profonde.

C’est alors que ce serpent menteur se présente à de telles âmes dans leur moment de crise :

« Si tu es un pécheur, » siffle-t-il, « alors il est impossible que tu sois agréable à Dieu ! Sa Parole ne dit-elle pas que tu dois être « saint, comme Il est Saint » ? Que tu dois être « parfait, comme Il est Parfait » ? Rien de souillé n’entrera au Ciel. Comment peux-tu donc prétendre, toi qui est impie, te trouver en présence de Dieu en ce moment ? Comment peut-Il être en toi si tu es pécheur ? Comment peux-tu Lui plaire si tu es si répugnant ? Tu n’es qu’un misérable ver, … un raté.

Vous voyez à quel point ces mensonges sont puissants ? Ils ont l’apparence de la vérité. Ils reprennent la lettre des Écritures. Ce sont au mieux des demi-vérités, au pire de purs mensonges. Reprenons-les un à un…


I. Si tu es un pécheur, il est impossible

que tu sois agréable à Dieu..

Je suis père de huit enfants. Ils sont si différents les uns des autres. Ils ont tous leurs forces et leurs faiblesses. Ils ont leurs vertus, et ils ont leurs défauts. Mais je les aime tous sans condition. Pourquoi ? Parce qu’ils sont miens. Ils sont miens. C’est tout ! Ils sont miens. Même quand mon fils est tombé dans le piège de la pornographie, ce qui a vraiment gâché ses relations et l’harmonie au sein de notre foyer, cela n’a jamais mis fin à l’amour que j’ai pour lui. (lire The Late Consecration)


Vous êtes l’enfant du Père. Aujourd’hui, en ce moment même,

Dieu vous dit simplement :

coeurs rose gif

(Insérez votre nom), tu es à Moi.

Mon amour, tu l’as toujours.♥

 

Voulez-vous savoir ce qui déplaît le plus à Dieu ? Ce ne sont pas vos péchés. Savez-vous pourquoi ? Parce que le Père n’a pas envoyé Son Fils pour sauver une humanité parfaite, mais une humanité déchue. Vos péchés ne le « choquent » pas, si je puis dire. Mais voici ce qui déplaît véritablement au Père : qu’après tout ce que Jésus a accompli par Sa Croix, vous doutiez encore de Sa bonté.

Âme, sache bien que tous tes péchés ne m’ont pas blessé aussi douloureusement le coeur, que ta méfiance actuelle ; comment après tant d’efforts de mon amour et de ma miséricorde peux-tu demeurer incrédule devant ma bonté.– Jésus à Sainte Faustine, Petit Journal, n° 1486

Voici le passage de l’Écriture que Satan s’est assuré d’occulter dans son petit monologue diabolique :

Or, sans la foi, il est impossible d’être agréable à Dieu ; car, pour s’avancer vers Lui, il faut croire qu’Il existe et qu’Il récompense ceux qui le cherchent.

Hébreux 11: 6

Ce n’est pas l’absence de perfection mais de foi qui attriste Dieu. Pour guérir de l’esprit de scrupule, vous devez apprendre à avoir confiance en l’amour que le Père a personnellement pour vous. C’est cette confiance enfantine — malgré vos péchés — qui pousse le Père à courir à chaque fois jusqu’à vous, pour vous embrasser et vous prendre dans Ses bras.

MISÉRICORDIEUX

Si vous aussi êtes scrupuleux, méditez encore et encore la parabole du fils prodigue. (Lc 15: 11-32) Ce qui a poussé le père à courir vers son fils n’était pas son désir de réparation, ni même sa confession. Ce fut le simple fait de rentrer à la maison qui révéla cet amour qui avait toujours été là. Le père aimait autant son fils le jour de son retour que lors de son départ.

La logique de Satan est toujours une logique inversée ; si la rationalité du désespoir adoptée par Satan implique que nous sommes déchus parce que nous sommes pécheurs et impies, le raisonnement du Christ est que, parce que nous sommes déchus en raison de chacun de nos péchés et de nos impiétés, nous sommes sauvés par le sang du Christ !

Matthieu le Pauvre, la communion de l’amour


II. Tu n’es pas saint comme Il est Saint ;

parfait, comme Il est Parfait …

Lire la suite ICI

barre-coeurrougeSonnetteCenterblog


https://www.pierre-et-les-loups.net/mon-amour-tu-l-as-toujours-182.html

 

† LA SECOUSSE DE L’ÉGLISE †…Extrait de l’Article de Mark Mallett du 29 mars 2018. Traduit par Le Blog…Pierre et les Loups*


LA SECOUSSE DE L’ÉGLISE

Image associée

“ Mark Mallett« Au cours des deux semaines ayant suivi la démission du pape Benoît XVI, j’ai ressenti un sentiment constant dans mon coeur m’avertissant que l’église s’apprêtait à faire face à des « jours dangereux » et un temps de « grande confusion. » (lire How Do You Hide a Tree).

Ces mots ont fortement influencé la façon dont j’allais entreprendre cet apostolat à travers mes livres et mon blog, sachant qu’il serait nécessaire de préparer mes lecteurs aux vents tempétueux qui approchent. »

BAREFLEURSIMPLEL

Et qu’est-ce qui approche ? La Passion de l’Église,

quand elle aura à passer …

par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants … L’Église n’entrera dans la gloire du Royaume qu’à travers cette ultime Pâque où elle suivra son Seigneur dans sa mort et sa Résurrection

Catéchisme de l’Église Catholique, 675 et 677

Aujourd’hui, la même confusion et la même souffrance auxquelles furent confrontés les apôtres au Cénacle et lors de la Dernière Cène envahissent l’Église de cette présente époque. Les apôtres furent ébranlés en apprenant que Jésus devait souffrir et mourir ; ébranlés en voyant que son entrée à Jérusalem n’était pas le triomphe auquel ils s’attendaient ; ébranlés de découvrir que l’un d’eux devait trahir leur Maître.

Alors Jésus leur dit : « Cette nuit, je serai pour vous tous une occasion de chute ; car il est écrit : Je frapperai le berger, et les brebis du troupeau seront dispersées. … »

Matthieu 26:31

En cette veille de la Passion de l’Église, nous sommes nous aussi ébranlés d’une façon très similaire en voyant le berger être frappé, jusqu’au sommet de la hiérarchie.

BAREFLEURSIMPLEL

L’ÂNE

Les scandales sexuels qui continuent de faire surface ont si profondément frappé le sacerdoce du prêtre que, dans de nombreux endroits, l’Église a perdu toute crédibilité. C’est comme si elle aussi maintenant entrait dans Jérusalem sur le dos d’un « âne d’humiliation ».

Ainsi, la foi n’est plus crédible en tant que telle, l’Église ne peut plus se présenter de manière crédible pour proclamer le Seigneur.

PAPE BENOÎT XVI, Lumière du monde, Le pape, l’Église et les signes des temps : un entretien avec Peter Seewald, Bayard – p. 45

En même temps, le Pape François, dans un langage souvent très fort, a défié le sacerdoce en choisissant un état de vie plus fidèle à l’humilité de Notre-Seigneur : plus de simplicité, de transparence et de disponibilité.

Voici ton roi qui vient vers toi, plein de douceur, monté sur un petit âne …

Matthieu 21 : 5

Le fait d’avoir rompu les codes traditionnellement en vigueur au Vatican, depuis la résidence officielle des papes, jusqu’à la voiture officielle et même à la tenue papale traditionnelle, a attiré l’attention du monde entier. Ils ont eux aussi crié une sorte d' »Hosanna » en percevant quelque chose d’admirable.

Quand il entra dans Jérusalem, toute la ville fut agitée …

Mais tout comme le peuple eut une compréhension erronée de la mission de Jésus — ne le voyant que comme un simple prophète de leurs faux espoirs messianiques — de la même manière le message de miséricorde du pape François a été interprété par beaucoup de façon erronée, comme étant d’une certaine manière une permission de demeurer dans le péché.

« Qui est cet homme ? » Et les foules répondaient : « C’est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée. »

BAREFLEURSIMPLEL

Les trahisons

L’ébranlement ne s’est pas terminé avec l’entrée du Christ dans la Ville Sainte, mais a continué à se répercuter dans le Cénacle quand Il a annoncé que l’un d’eux le trahirait.

Profondément attristés, ils se mirent à lui demander, chacun son tour : « Serait-ce moi, Seigneur ? »

Matthieu 26 : 22

Une chose est certaine en ce qui concerne le pontificat de François : cet ébranlement conduit l’Église, en ce moment de l’histoire, vers un grand tamisage qui mettra à l’épreuve la « foi » de chacun d’entre nous à un degré ou à un autre.

comme le Christ a dit à Pierre, « Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous cribler comme le froment … » Aujourd’hui nous constatons de nouveau avec douleur qu’il a été concédé à Satan de cribler les disciples, de manière visible, face au monde entier.

– PAPE BENOÎT XVI, Messe de la Cène du Seigneur, 21 avril 2011

Le style spontané et l’ambiguïté inhabituelle de ce pape ont conduit non seulement à des différences marquées dans l’interprétation des documents pontificaux, mais aussi à divers camps où chacun prétend être celui qui est le plus fidèle à l’Évangile.

Prenant la parole, Pierre lui dit : « Si tous ont leur foi en toi ébranlée, la mienne ne le sera jamais. »

Matthieu 26 : 33

Au final, ce ne fut pas seulement Judas, mais Pierre qui trahit le Christ. Judas, parce qu’il rejeta la vérité ; Pierre, parce qu’il eut honte d’en témoigner.

Judas parmi nous

Ce à quoi nous assistons aujourd’hui ressemble à la Dernière Cène alors que des Judas sont en train d’émerger. Des évêques et des prêtres qui agissaient par le passé dans l’ombre se sentent aujourd’hui, comme ce fut le cas de Judas, encouragés par le programme du Pape François, jouant sur les ambiguïtés que son style de direction a provoquées. Plutôt que d’interpréter ces ambiguïtés de façon orthodoxe — à la lumière de la Sainte Tradition — ils se sont levés de la Table du Christ et ont vendu la Vérité pour « trente pièces d’argent » (c’est-à-dire en échange d’espoirs creux et vides). Pourquoi cela devrait-il nous surprendre ? Si ce fut dans le contexte de la Sainte Cène que Judas devait se lever pour trahir le Seigneur, de la même manière, ce seront ceux qui partagent avec nous le Banquet Divin qui se lèveront aussi pour trahir le Seigneur à l’heure de notre Passion.

baiser-de-judas-jpg

BAREFLEURSIMPLEL

Et comment trahissent-ils le Corps du Christ ?

Parut une foule de gens et celui qui s’appelait Judas, l’un des Douze, marchait à leur tête. Il s’approcha de Jésus pour lui donner un baiser. Jésus lui dit : « Judas, c’est par un baiser que tu livres le Fils de l’homme ? »

Luc 22 : 47-48

Oui, ces hommes sont apparus pour « embrasser » le Corps du Christ avec une fausse et anti-miséricorde, la casuistique des mots qui apparaissent comme emprunts d' »amour », de « miséricorde« , et de « lumière » mais qui sont en réalité imprégnés de ténèbres. Ils ne conduisent pas vers cette vérité qui seule nous rend libres — vers la Miséricorde Authentique.

Que ce soit des conférences entières d’évêques qui réinterprètent la Tradition, des universités catholiques qui donnent de la voix aux hérétiques, des politiciens catholiques qui se vendent au monde, ou des écoles catholiques qui enseignent une éducation sexuelle explicite (ndt : ou promeuvent le droit à l’avortement auprès des jeunes !) … nous voyons une trahison profonde de Celui qui est Vérité à presque tous les niveaux de la société.

En fait, de nombreux catholiques se sentent abandonnés surtout par le pape François parce qu’il semble en apparence ignorer cette crise. Des questions subsistent quant à la raison pour laquelle il a rassemblé beaucoup de ces hommes « progressistes » autour de lui ; pourquoi permet-il à ces Judas d’opérer librement ; ou pourquoi ne répond-il pas explicitement aux « dubia » des Cardinaux — leur demande de clarification sur les questions de mariage et de péché objectif. Je pense qu’une réponse est que ces choses doivent arriver étant donné que l’heure de la Passion de l’Église est arrivée.

 

C’est le Christ, en fin de compte, qui le permet puisque c’est Lui — non pas le Pape — qui « bâtit » Son Église. (Mt 16: 18)

BAREFLEURSIMPLEL


(…….) Le fiat de Jean…………..


Image associée

(…….) Alors que nous entrons dans le Triduum pascal, je vous laisse avec les paroles prophétiques que Notre Seigneur aurait confiées à Ralph Martin, le lundi de Pentecôte de mai 1975 sur la place Saint-Pierre en présence du Pape Paul VI, concernant la « passion, la mort et la résurrection » de l’Église :

« Parce que Je vous aime, Je veux vous montrer ce que Je suis en train de faire dans le monde aujourd’hui. Je veux vous préparer pour ce qui va venir. Des jours de ténèbres arrivent pour votre monde, des jours de tribulations…


Les bâtiments que vous voyez debout présentement ne le seront bientôt plus. Mon peuple ne pourra plus compter sur l’aide et le soutien auxquels il a recours aujourd’hui. Je veux vous préparer, mon peuple, à ne connaître que Moi, à ne compter que sur Moi, à M’avoir en vous d’une façon plus profonde qu’elle ne l’a jamais été.
Je vais vous conduire au désert… Je vais retirer tout ce à quoi vous vous fiez présentement, pour que vous ne dépendiez plus que de Moi.


Un temps d’obscurité arrive sur le monde, mais un temps de gloire arrive pour mon Église, un temps de gloire arrive pour mon peuple. Je vais déverser sur vous tous les dons de mon Esprit. Je vais vous préparer pour un combat spirituel ; Je vais vous préparer pour un temps d’évangélisation que le monde n’a jamais vu…

Et lorsque vous n’aurez plus rien à part Moi, vous aurez tout : des terres, des champs, des foyers, et des frères et soeurs et de l’amour et une joie et une paix plus que vous n’en aurez jamais eus auparavant. Soyez prêts mon peuple, Je veux vous préparer… »

Paroles confiées à Ralph Martin lors d’un rassemblement avec le Pape et le Mouvement du Renouveau Charismatique, Lundi de Pentecôte, 1975

BAREFLEURSIMPLEL

MARK MALLETT Screen-Shot-2015-09-03-at-1.11.05-AM

Mark Mallett

blog pierre et les loups

Traduction: Philippe..du Blog…Pierre et les Loups ICI

La secousse de l’Église


 

*L’effusion de grâce à venir:Une Nouvelle Pentecôte*Article de Mark Mallett…Quelques Révélations faites à Elisabeth Kindelmann !


Image associée

cropped-fleur-jaune.jpg

Dans les remarquables révélations faites à Elisabeth Kindelmann, une femme hongroise de six enfants s’étant retrouvée veuve à l’âge de trente-deux ans, Notre-Seigneur révèle un aspect du « Triomphe du Coeur Immaculé » qui arrive pour notre monde.

 

Traduction d’un article de Mark Mallett ; titre original : « The coming effect of Grace »

Le Seigneur Jésus eut avec moi une véritable conversation de fond. Il me demanda d’apporter en toute urgence à Monseigneur ce qu’Il m’avait fait écrire. (C’était le 27 mars 1963, et je l’ai fait). VIENDRA UN TEMPS DE GRÂCE COMME À LA PREMIÈRE PENTECÔTEDans l’intervalle, Il me parla beaucoup du temps de grâce et de l’Esprit d’Amour, qui sera tout à fait semblable à la première Pentecôte, qui inondera la terre de sa Force, et ce sera le grand miracle qui attirera l’attention de toute l’humanité.

marieflammeamour

Tout cela est l’effusion de grâce de l’action de la Flamme d’Amour de la Sainte Vierge. La terre qui s’est enténébrée, à cause du manque de foi dans l’âme de l’humanité, passera par une grande secousse. Après, on croira, et cette secousse, à travers la force de la foi, va créer un monde nouveau. Par l’intermédiaire de la Flamme d’Amour de la Sainte Vierge, la foi s’enracinera dans les âmes, et se renouvellera la face de la terre, parce que « …rien de semblable n’est jamais arrivé encore depuis que le Verbe s’est incarné. » Le renouvellement de la terre inondée de souffrances se réalisera par le pouvoir d’intercession de la Sainte Vierge.


La flamme d’Amour du Coeur Immaculé de Marie: Le Journal Spirituel ; pg. 75 (voir PDF en bas de page de son site-Pierre et les Loups) approuvé en 2009 par le Cardinal Péter Erdö Cardinal, Primat et Archevêque. Note: Le Pape François a donné sa Bénédiction apostolique au mouvement de la Flamme d’Amour du Coeur Immaculé de Marie le 19 juin 2013.

Plusieurs fois dans son journal, la Sainte Vierge et Jésus parlent de la « Flamme d’amour » et de « l’effet de la grâce » qui finira par changer le cours de l’humanité. La Flamme est comprise comme Jésus Christ lui-même. Mais qu’est-ce que « l’effet de la grâce » ?

Si nous pensons à la venue de Jésus tel le lever du soleil à l’aurore, alors « l’effet de la grâce » est comme le premier rayon de l’aube ou la brume légère qui apparaît à l’horizon. Et avec cette première lumière arrive un sentiment d’espérance et d’anticipation du triomphe de la Lumière sur les ténèbres.

Ou pendant le temps de Noël, nombreux sont ceux qui parlent de « l’esprit de Noël. » Et c’est vrai ; chaque année à l’approche du jour de Noël, qui marque l’avènement de Jésus dans le monde, il y a une certaine « paix, une bonne volonté » qui imprègne l’humanité partout où cette fête est célébrée, y compris chez ceux qui rejettent le message de l’Évangile. Ils ressentent l’ « effet » de la grâce de l’Incarnation et la venue de Dieu parmi nous – l’Emmanuel.

Je pense aussi aux mariages de mes filles. Toutes les deux étaient restées pures pour le jour de leur mariage et, avec leurs époux, elles rayonnaient une paix et une grâce lumineuse que nous ressentions tous. Je me souviens d’un membre de la chorale qui avait été engagé pour jouer de son instrument à cordes et la façon dont il fut profondément ému par ce qu’il pensait être « juste un autre mariage ». Je ne connais rien de sa foi. Mais il sentit involontairement « l’effet » de la grâce à l’oeuvre chez les jeunes mariés et à travers les Sacrements ce jour-là.

feu-pentecote-esprit-saint

Pensez aussi au Saint-Esprit qui est descendu comme une « langue de feu » à la Pentecôte. La lumière et la lueur de cette flamme, à travers les apôtres, ont converti 3.000 personnes ce jour-là.

Enfin, nous avons peut-être le meilleur exemple de « l’effet de la grâce » à l’oeuvre lorsque Marie rend visite à sa cousine Elisabeth :

Quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. … lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

Luc 1: 41

Ni Élisabeth, ni l’enfant à naître, Jean le Baptiste, n’ont vu Jésus. Mais Marie, « pleine de grâce », dont le ventre était le tabernacle de Dieu, devint un réceptacle de la présence de son Fils. À travers elle, Élisabeth et Jean ont vécu « l’effet de la grâce ».

C’est ce genre d ‘ »effet » qui arrive sur l’humanité, à travers les enfants de Marie principalement, et qui liera le pouvoir de Satan. Mais avant cela, le monde doit traverser une grande tempête.


https://i1.wp.com/www.laflammedamour.org/Images/Couverture-journal-spirituel.jpgcropped-fleur-jaune.jpg

Le site de La Flamme D’Amour un Clik sur l’Image ci-dessus

Et Moi, le splendide rayon de l’aurore, j’aveuglerai Satan. Je vais libérer ce monde enténébré par la haine et contaminé par la lave sulfureuse et fumante de Satan, avec comme conséquence que l’air, qui donnait la vie aux âmes, est devenu étouffant et meurtrier. Aucun moribond ne doit se damner.

Ma Flamme d’Amour commence déjà à s’allumer. Tu sais, ma petite, les âmes élues auront à lutter contre le prince des ténèbres. Ce sera une tempête terrible. Non, bien davantage, ce sera un ouragan, qui voudra détruire jusqu’à la foi et la confiance des élus eux-mêmes.

Mais, en cette terrible tourmente présentement en gestation, vous verrez la clarté de ma Flamme d’Amour illuminant ciel et terre, que par l’effusion de son effet de grâce je remets aux âmes en cette nuit obscure ». – Notre Dame à Elisabeth, La Flamme d’Amour du Coeur Immaculé de Marie : Le Journal Spirituel. Page 78 (voir PDF en bas de page sur son site Pierre et les Loups)

 cropped-fleur-jaune.jpg


Poursuivre la lecture ICI

Merci à Philippe pour la Traduction


 

Le Père Yannik Bonnet est retourné vers le Père ce vendredi 17 mars au soir.Lire ce très bel article sur le Blog Pierre et les Loups…♥Prions pour le salut de son âme!


Il était très proche de Marthe Robin et aimait beaucoup Saint Joseph ... qu’il fêtera au Ciel cette année. Sa dernière chronique, « Père Yannik Bonnet – Comment pouvez-vous dire que tout est grâce ? », rédigée juste avant qu’il ne se sache atteint d’un cancer foudroyant, était déjà une forme d’au-revoir. Nous le pleurons et le remercions pour tant de bien qu’il a fait, d’encouragements prodigués et d’amitié partagée.

Source : yannikbonnet.com

Pour en savoir plus sur la Père Yannik Bonnet vous pouvez lire l’article suivant : « C’est la famille qui donne le sens du bonheur »

Marié et père de sept enfants, Polytechnicien et docteur en chimie, haut responsable pendant plus de 20 ans chez Rhône-Poulenc. Il a ensuite dirigé pendant onze ans l’École supérieure de chimie de Lyon, avant de créer sa propre entreprise de conseil en management. A la mort de sa femme, il devient prêtre et sert le diocèse du Puy-en-Velay pendant 10 ans, avant de rentrer en Bretagne pour sa retraite où il se met au service de la paroisse de Carnac.

Une autre source indique que le Père Bonnet serait décédé ce jeudi 16 mars vers 20h à Carnac à son domicile entouré de sa famille. Une tumeur foudroyante au foie aura eu raison de lui, mais c’est armé des derniers sacrements qu’il a laissé son existence terrestre, tout en étant assuré de nombreuses prières de toutes les personnes qui l’ont connu.

Père Yannik Bonnet-maria valtorta conférencier

Plusieurs d’entres nous le connaissaient bien, ne fut-ce qu’à travers ses conférences sur Marthe Robin, Maria Valtorta (voir vidéo ci-dessous : «Maria Valtorta : Conférence du père Yannik Bonnet sur les fins dernières ») ou la restauration catholique de la France, ainsi que ses diverses chroniques publiées sur son blog.

fleur rouge


LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE TRÈS COMPLET SUR

QUI ÉTAIT LE PÈRE YANNIK BONNET ? ICI


https://www.pierre-et-les-loups.net/deces-du-pere-yannik-bonnet-ce-17-mars-2018-111.html

 

Traduction d’un article de Mark Mallett du 15 mars 2018 par le Site ‘Pierre et les Loups’* Voici un extrait *La résurrection de l’Église….


ÉGLISE

Le sentiment le plus accrédité et qui paraît le plus conforme
aux saintes Écritures, c’est qu’après la chute de l’Antéchrist,
l’Église catholique entrera encore une fois dans une ère de prospérité et de triomphe.

« Fin du monde présent et mystères de la vie future »
Père Charles Arminjon (1824-1885), p. 56-57; Sophia Institute Press

Il y a un passage mystérieux dans le livre de Daniel qui est en train de se réaliser à notre époque. Il révèle plus amplement ce que Dieu prévoit à cette heure de l’histoire, tandis que le monde continue sa descente dans les ténèbres …

 

Traduction d’un article de Mark Mallett du 15 mars 2018, titre original : « The Resurrection of the Church »


Descellement

LA SALETTE 0ab3714ab79f7ed3b09fbacac30cd48c

Après avoir vu lors de visions la montée d’une « bête » ou Antichrist, qui viendrait vers la fin du monde, le prophète reçoit la parole suivante :

Va, Daniel, car ces paroles resteront secrètes et scellées jusqu’au temps de la fin. Beaucoup seront purifiés, blanchis, épurés …

Daniel 12: 9-10

Le texte latin dit que ces paroles seront scellées usque ad tempus praefinitum – « jusqu’à un temps prédéterminé ». La proximité de ce temps est révélée dans la phrase suivante : quand beaucoup « seront purifiés, blanchis, épurés ». Je reviendrai sur ce point dans quelques instants.

Au cours du siècle dernier, le Saint-Esprit a révélé à l’Église la plénitude du dessein de Rédemption à travers la Sainte Vierge Marie et plusieurs mystiques, et grâce à un rétablissement de la signification authentique des enseignements des Pères de l’Église primitive relatifs au Livre de l’Apocalypse. En effet, l’Apocalypse est un écho direct aux visions de Daniel et, par conséquent, la « révélation » de son contenu présuppose une compréhension plus complète de sa signification en accord avec la « Révélation publique » de l’Église – la Sainte Tradition.

DON GOBBI Stefano Gobbi

… même si la Révélation [publique] est achevée, elle n’est pas complètement explicitée ; il restera à la foi chrétienne d’en saisir graduellement toute la portée au cours des siècles. Catéchisme de l’Église Catholique, n. 66

Dans les locutions au Père Stefano Gobbi – aujourd’hui décédé – dont les écrits ont reçu deux Imprimaturs, Notre-Dame aurait confirmé que le « Livre » de l’Apocalypsea maintenant été descellé :

Ceci est un message apocalyptique, parce que vous êtes au cœur de ce qui vous a été annoncé dans le dernier et si important livre de la Sainte Écriture. Je confie aux anges de lumière de mon Cœur Immaculé la tâche de vous amener à comprendre ces événements, maintenant que j’ai ouvert le Livre scellé pour vous. – « Aux prêtres, les Fils bien aimés de Notre Dame », n° 520, i, j.

Ce qui est en train d’être « descellé » à notre époque est une compréhension plus profonde de ce que saint Jean appelle la « première résurrection » de l’Église. (Ap 20:1-6) Et toute la création se trouve dans cette attente …


Le septième jour

Le prophète Osée écrit :

Après deux jours, il nous rendra la vie ; il nous relèvera le troisième jour : alors, nous vivrons devant sa face.

Osée 6: 2

Passion de l'EgliseEncore une fois, rappelons-nous les paroles du pape Benoît XVI aux journalistes à bord du vol vers le Portugal en 2010, disant qu’il y a « la nécessité d’une passion de l’Eglise ». Il a averti que beaucoup d’entre nous se sont endormis à cette heure, tout comme les Apôtres à Gethsémani :

… la somnolence des disciples, des défenseurs de Jésus, des apôtres, de nous, qui ne voyons pas, qui ne voulons pas voir toute la force du mal, et qui ne voulons pas entrer dans sa passion. – PAPE BENOIT XVI, Vatican, 20 avril 2011, Audience générale

Car …

… [l’Église] suivra son Seigneur dans sa mort et sa Résurrection – Catéchisme de l’Église Catholique, 677

Cela étant, l’Église suivra aussi son Seigneur pendant « deux jours » dans le tombeau, et ressuscitera le « troisième jour ». Laissez-moi vous expliquer ceci à travers les enseignements des Pères de l’Église primitive …


Un jour est comme mille ans

Ils ont vu l’histoire humaine à la lumière du récit de la création. Dieu a créé le monde en six jours et, le septième, il s’est reposé. En cela, ils ont vu un modèle approprié à appliquer au Peuple de Dieu.

Et Dieu se reposa le septième jour de tout son travail … Ainsi, un repos sabbatique doit encore advenir pour le peuple de Dieu.

Héb 4: 4, 9

Ils ont vu l’histoire humaine, qui commença avec Adam et Eve et se poursuivi jusqu’à l’époque du Christ, comme une période de quatre mille ans, ou « quatre jours » basés sur les paroles de saint Pierre :

Bien-aimés, il est une chose qui ne doit pas vous échapper : pour le Seigneur, un seul jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un seul jour.

2 Pierre 3: 8

He Will Reign - by Tianna Williams

Le temps entre l’Ascension du Christ et le seuil du troisième millénaire représenterait « deux jours de plus ». A cet égard, il y a une prophétie stupéfiante qui se réalise au cours de ces « deux jours ». Les Pères de l’Église ont prédit que le présent millénaire dans lequel nous sommes aujourd’hui marquerait le « septième jour » – un « repos sabbatique » pour le Peuple de Dieu qui coïnciderait avec la mort de l’Antéchrist (« la bête») et la « première résurrection » dont parle St Jean dans le livre de l’Apocalypse :

La Bête fut capturée, et avec elle le faux prophète, lui qui, en produisant des signes devant elle, avait égaré ceux qui portent la marque de la Bête et se prosternent devant son image. Ils furent jetés vivants, tous les deux, dans l’étang de feu embrasé de soufre. … Et j’ai vu les âmes de ceux qui ont été décapités à cause du témoignage pour Jésus, et à cause de la parole de Dieu, eux qui ne se sont pas prosternés devant la Bête et son image, et qui n’ont pas reçu sa marque sur le front ou sur la main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec le Christ pendant mille ans.

Apocalypse 19: 20 – 20: 4

Comme je l’ai expliqué dans un précédent article, How the Era was Lost, saint Augustin a proposé quatre explications de ce texte. Celui qui a été repris par la majorité des théologiens jusqu’à ce jour est que la « première résurrection » se réfère à la période après l’Ascension du Christ jusqu’à la fin de l’histoire humaine. Le problème est que cela ne colle pas entièrement avec la lecture du texte, ni avec ce que les Pères de l’Église primitive ont enseigné. Cependant, tel n’est pas le cas de l’autre explication des « mille ans » faite par Saint Augustin :

Ceux à qui ces paroles ont donné lieu de croire que la première résurrection sera corporelle, ont surtout adopté cette opinion à cause du nombre de mille ans, dans la pensée que tout ce temps doit être comme le sabbat des saints, où ils se reposeront après les travaux de six mille ans qui seront écoulés depuis que l’homme a été créé … (et) six mille ans s’étant écoulés comme six jours, le septième, c’est-à-dire les derniers mille ans, tiendrait lieu de sabbat …

Tout cela serait jusqu’à un certain point admissible, si l’on croyait que durant ce sabbat les saints jouiront de quelques délices spirituelles, à cause de la présence du Sauveur, et j’ai moi-même autrefois été de ce sentiment . Mais comme ceux qui l’adoptent disent que les saints seront dans des festins continuels, il n’y a que des âmes charnelles qui puissent être de leur avis. St. Augustin d’Hippone (354-430 après JC, Docteur en Église), De Civitate Dei (La cité de Dieu), Livre. XX, Ch. 7, Presses de l’Université catholique d’Amérique.


C’est aussi ce qu’attendaient de nombreux papes :

Je désire vous renouveler l’appel que j’ai lancé à tous les jeunes… accueillez l’engagement à être les veilleurs du matin à l’aube du nouveau millénaire. Il s’agit d’un engagement fondamental, qui conserve intactes toute sa valeur et son urgence en cette première partie du siècle, à l’horizon duquel apparaissent malheureusement à nouveau de sombres nuées de violence et de peur.

Aujourd’hui, nous avons plus que jamais besoin de personnes à la vie sainte, de veilleurs qui annoncent au monde entier un nouveau matin d’espérance, de fraternité et de paix. PAPE ST JEAN-PAUL II, « Message de Jean-Paul II au mouvement des jeunes de Dom Guanella », 20 avril 2002; vatican.va

… Une nouvelle ère où l’espérance nous libère de la superficialité, de l’apathie et de l’égoïsme qui mortifient nos âmes et enveniment les relations humaines. Chers jeunes amis, le Seigneur vous demande d’être des prophètes de cette nouvelle ère … – PAPE BENOIT XVI, Homélie, Journée Mondiale de la Jeunesse, Sydney, Australie, 20 juillet 2008

 peres_de_leglise_2

Ce que les Pères de l’Église – jusqu’à nos plus récents papes – ont annoncé n’est pas la fin du monde, mais une « ère » ou une « période de paix », un véritable « repos » par lequel les nations seraient pacifiées, Satan enchaîné et l’Évangile proclamé jusqu’aux extrémités de la terre (lire The Popes, and the Dawning Era). Saint Louis de Montfort donne un préambule parfait aux paroles prophétiques du Magistère :

Votre divine loi est transgressée ; Votre Évangile est abandonné ; les torrents d’iniquité inondent toute la terre et entraînent jusqu’à Vos serviteurs …

Tout deviendra-t-il, à la fin, comme Sodome et Gomorrhe ?

Vous tairez-Vous toujours ?

Souffrirez-Vous toujours ?

Ne faut-il pas que Votre volonté soit faite sur la terre comme dans le ciel, et que Votre règne arrive ?

N’avez-Vous pas montré par avance à quelques-uns de Vos amis une future rénovation de Votre Eglise ?

St. Louis de Montfort, Prière pour demander à Dieu des Missionnaires


C’est au Dieu tout-puissant et miséricordieux qu’il appartiendra de faire luire enfin ce jour beau entre tous, jour qui doit être fécond en toutes sortes de biens pour l’établissement du règne du Christ comme aussi pour la pacification … du monde. (…)


LIRE LA SUITE ICI

fleur orange


Sont-ils les signes avant-coureurs d’un jugement imminent ? Extrait d’un article du Blog Pierre et les Loups*Sommes-nous dans les « derniers jours »?


mer débordante

Sommes-nous dans les « derniers jours » ? Habituellement, nous pourrions penser que non, bien qu’il y ait certains indicateurs qui donnent à réfléchir sur le fait que les bandes externes d’une tempête qui approche sont au-dessus de nos têtes.

La somme de l’enseignement eschatologique semblerait indiquer qu’un certain nombre d’événements doivent d’abord arriver avant que la fin n’advienne : un achèvement de l’annonce de l’Évangile à toutes les nations ; une acceptation générale par Israël que le Christ est bien le Messie ; l’émergence d’une figure antichristique qui tromperait les nations ; un déchaînement final, intensif et sans précédent du mal, etc.

 

Un article de Mgr Charles Pope – titre original : « Are These the « Outer Bands » of a Coming Judgment? » (Pour plus d’informations sur ce sujet et pour avoir les références bibliques, voyez ce que l’auteur a écrit ici (anglais) : « Quelques bases de l’eschatologie » )

Bien que certains avancent que la plupart de ces éléments se sont déjà accomplis, nous faisons bien de tenir compte de la retenue de St. Paul, qui dit ceci :

Frères, nous avons une demande à vous faire à propos de la venue de notre Seigneur Jésus Christ et de notre rassemblement auprès de lui : si l’on nous attribue une inspiration, une parole ou une lettre prétendant que le jour du Seigneur est arrivé, n’allez pas aussitôt perdre la tête, ne vous laissez pas effrayer. Ne laissez personne vous égarer d’aucune manière. Car il faut que vienne d’abord l’apostasie, et que se révèle l’Homme de l’impiété, le fils de perdition, celui qui s’oppose, et qui s’élève contre tout ce que l’on nomme Dieu ou que l’on vénère, et qui va jusqu’à siéger dans le temple de Dieu en se faisant passer lui-même pour Dieu.

2 Thessaloniciens 2: 1-4

Ainsi, en faisant preuve de la prudence de l’Esprit qui inspire Saint Paul, nous faisons bien de ne pas conclure trop vite que la fin est proche et à nos portes, bien qu’il est certain que le Christ peut revenir « de façon soudaine ».

Cependant, le même texte de saint Paul décrit certaines choses qui viendront avant la fin – des éléments qui sont plus clairement en place aujourd’hui.

Car le mystère d’iniquité est déjà à l’œuvre … pour ceux qui se perdent du fait qu’ils n’ont pas accueilli l’amour de la vérité, ce qui les aurait sauvés. C’est pourquoi Dieu leur envoie une force d’égarement qui les fait croire au mensonge ; ainsi seront jugés tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui se sont complus dans le mal.

2 Thessaloniciens 2: 7 ; 10-12

Maintenant, nous vivons clairement à une époque où une force d’égarement est tombée sur un grand nombre d’individus. En effet, beaucoup semblent fortement et profondément confus quant aux concepts de base de la sexualité humaine, de l’existence de Dieu et de la dignité de la vie humaine. Une force d’égarement est nécessaire pour qu’une personne humaine puisse justifier le meurtre d’enfants innocents dans le ventre de leur mère.

Une puissance d’égarement est nécessaire pour qu’une personne humaine pense que les actes homosexuels sont naturels, alors que tout regard honnête sur la façon dont est conçu le corps humain indique, de façon radicale, le contraire.

 homo

Il faut une puissance d’égarement pour qu’une personne humaine pense que le suicide doit être applaudi et qu’il est même un acte « courageux ». Il faut un grand aveuglement pour qu’une personne regarde ce monde, si clairement conçu et gouverné (par une intelligence supérieure), et qu’elle attribue tout cela à une mutation absurde, aveugle et purement aléatoire.

En effet, une puissance d’égarement frappe beaucoup de nos concitoyens aujourd’hui. Ailleurs, Saint Paul parle aussi de cet aveuglement de la manière suivante (surtout en matière d’homosexualité),

malade-divine-volonte-praxis-infusion

Ils se sont laissé aller à des raisonnements sans valeur, et les ténèbres ont rempli leurs cœurs privés d’intelligence C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions déshonorantes. Chez eux, les femmes ont échangé les rapports naturels pour des rapports contre nature. De même, les hommes ont abandonné les rapports naturels avec les femmes pour brûler de désir les uns pour les autres ; les hommes font avec les hommes des choses infâmes, et ils reçoivent en retour dans leur propre personne le salaire dû à leur égarement.

Et comme ils n’ont pas jugé bon de garder la vraie connaissance de Dieu, Dieu les a livrés à une façon de penser dépourvue de jugement. Ils font ce qui est inconvenant.

Rm 1: 21 ; 26-28


LIRE LA SUITE ICI- Il est donc évident aujourd’hui que les prérequis pour la venue de l’Impie se positionnent à une allure folle.


https://www.pierre-et-les-loups.net/sont-ils-les-signes-avant-coureurs-d-un-jugement-imminent-95.html


 

Extrait d’un Article du Blog ‘Pierre et les Loups *LA SPIRITUALITÉ ET LA MISSION*DE LA LÉGION DES PETITES ÂMES*♥ Jésus: Les petites âmes portent toutes une grande responsabilité devant Moi. À chacune d’elles J’ai attaché un nombre important d’âmes à sauver♥


stella fr mars 2018

 LA SPIRITUALITÉ ET LA MISSION

DE LA LÉGION DES PETITES ÂMES

Mouvement d’Amour Universel

marguerite messagère petites âmes

barre marguerite

(…..)..LA MISSION DES PETITES ÂMES

Aimer Jésus et le faire aimer

Si on demande à Jésus quel est le plus grand commandement, il répond : « Voici le premier : Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. » (Mc 12,29-30)

Le 10 février 1967, Jésus dira aux Petites Âmes :

Votre Coeur erre à la recherche de la Vérité et ne la trouve pas. Elle est si près de vous et vous ne la voyez pas. Regardez-moi et aimez-moi.

Mais un amour authentique suppose une communion de volonté avec l’Être aimé. Or la volonté de Jésus est de sauver le monde. On ne peut l’aimer sans partager ce désir de son Coeur. Il est venu pour que « les brebis aient la vie, la vie en abondance. » (Jn 10,10)

Aider Jésus à sauver les âmes…♥

Mes petits corédempteurs, aidez-moi à sauver le monde par votre amour. Soyez calmes et paisibles sous mon regard. Croyez en ma puissance.
Le seul problème est de dire “oui” à la grâce, “non” à l’esprit critique, à l’orgueil et à ses dérivés. Le chemin est escarpé, allez doucement et prudemment.

(4 juillet 1973)

D’où une grande responsabilité et une invitation au combat : Croix25

Les petites âmes portent toutes une grande responsabilité devant Moi. À chacune d’elles J’ai attaché un nombre important d’âmes à sauver. Tu devines bien, mon enfant, qu’on ne va pas à la bataille sans recevoir de coups !

(25 août 1979)

Aller vers ceux qui souffrent…Croix25

Après avoir précisé le premier commandement, Jésus dit immédiatement : « Et voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Mc 12,31)

Le matin du 21 juin 1973, jour de son anniversaire, Marguerite écrit une page importante de son cahier. Elle précise elle-même :

Texte donné par le Seigneur à 5 heures du matin et pour lequel j’ai demandé l’Imprimatur à Monseigneur :

Règle de vie de la petite âme…fleur petite

Va vers celui qui souffre, console-le.
Va vers celui qui doute, rassure-le.
Va vers celui qui pleure, sèche ses larmes.
Va vers celui qui attend, exerce-le à la patience.
Va vers l’égaré, montre-lui le chemin.
Va vers celui qui désespère, donne-lui l’espérance.
Va vers celui qui manque de foi, raffermis-le.
Va vers celui qui est dans la nuit, fais-lui espérer la lumière.
Va vers l’exalté, apaise-le.
Va vers l’indécis, donne-lui la fermeté.
Va vers tes frères, porte leur le bon parfum du Christ-Jésus,
sa douceur et son humilité.


Reconnue Association Privée de Fidèles
au sein de l’Église Catholique

petites âmes logo


Lire l’article au complet ICI


 

Extrait-« Mon Miracle à Medjugorje”–Christine Watkins témoigne*Des éclairs ont illuminé le ciel, mais sans le moindre bruit, comme si le Saint-Esprit se réjouissait de se montrer à son peuple – peut-être était-ce le cas.!


Christine Watkins-full of grace

« La théologie de Medjugorje sonne juste. Je suis convaincu de sa vérité. Tout ce qui concerne Medjugorje est authentique du point de vue catholique. Ce qui se passe là-bas est évident, si convaincant ! . . . Il n’y a qu’un seul danger avec Medjugorje : c’est de passer à côté ! » Cardinal Hans Urs Balthasar–  

J’ai voyagé à Medjugorje cinq fois. A chaque voyage, j’ai découvert qu’à Medjugorje, le miraculeux est monnaie courante. Le miracle du soleil, les guérisons spontanées, l’odeur des roses où il n’y a pas de roses ou de parfums – dont j’ai personnellement fait l’expérience – ne sont que de petites gouttes dans une mer de miracles dont témoignent des millions de personnes.

fleur rouge

On ne sait jamais ce qui va se passer à Medjugorje, où la Sainte Mère apparaîtrait à six voyants depuis plus de trente ans, parce que Medjugorje est en partie sur Terre, en partie au Ciel. Même avec la construction moderne d’hôtels et de magasins de bibelots religieux à chaque coin de rue pour accueillir et approvisionner le flot croissant de pèlerins, Medjugorje m’a captivé. Je ne savais pas qu’un endroit physique sur Terre pouvait contenir autant de paradis.

Jamais avant Medjugorje, je n’avais éprouvé une communion spirituelle aussi intense, une croyance aussi palpable, où que je pose mon regard. A Medjugorje, les grâces semblaient pleuvoir à torrents, renouvelant les âmes desséchées avec la même eau vive que Jésus offrait à la [Samaritaine] au puits. Un jour, j’ai entendu un prêtre dire: « Montre-moi un endroit sur terre autre que Medjugorje où je peux emmener des adolescents pendant une semaine et dont ils reviennent transformés, et je les y emmènerai à la place. »

Un miracle en particulier se distingue dans ma mémoire. C’est arrivé lors de mon dernier pèlerinage, car ABC News voulait m’interviewer là-bas pour un programme sur Marie intitulé « Les Mystères des Miracles ». Après avoir dîné dans un restaurant, près d’une table où étaient assises les trois personnes de l’équipe de la chaîne ABC, je suis sortie pour marcher le long d’un court pâté de maisons à l’arrière de l’église St.-Jacques où des centaines de personnes étaient assises dehors dans l’air chaud de cette nuit d’été, face au Saint Sacrement – une grande Hostie soigneusement placée dans un ostensoir magnifique entouré de rayons dorés.

adoration medjugorje dehors monstrance-mary

Alors que je marchais au milieu de la Présence Réelle de Jésus, d’une multitude de prières et d’une douce musique, je me sentais submergée par une paix et une joie profondes qui remplissaient mon cœur à pleine contenance. Quand je me suis assise pour prier, cette contenance a augmenté sans que je sache pourquoi ni comment. Des vagues de paix vertigineuses portèrent mon cœur jusqu’au ciel tandis qu’il restait en même temps dans ma poitrine.

À gauche, des éclairs ont illuminé le ciel, mais sans le moindre bruit, comme si le Saint-Esprit se réjouissait de se montrer à son peuple – peut-être était-ce le cas.

Je me levai rapidement et courus vers le restaurant. Si seulement l’équipe ABC pouvait vivre ça ! Sûrement alors leurs cœurs seraient touchés, et ils pourraient partager avec le monde ce qui se passait vraiment dans ce saint endroit.

Je bondis dans le restaurant en essayant de me calmer. Toujours à bout de souffle, je m’approchai de la table de l’équipe et m’exclamai, mes paroles n’ayant guère de sens : « Vous devez voir ça ! Vous pourriez vouloir le filmer. La paix, l’éclair sans grondement de tonnerre, la musique, les multitudes. C’est si beau. C’est chaud. C’est de l’adoration. C’est ce que nous, Catholiques, faisons. » Puis, en les regardant avec des yeux suppliants, je leur ai dit « Vous devriez venir ! »

Ils m’ont regardé avec un amusement courtois, puis je suis partie. Ils n’ont jamais bougé. Ils n’avaient pas fini leurs bières et ne voyaient aucune raison de déranger leur confortable dîner. Sans intérêt ni foi ni désir de changer, même un pâté de maisons est trop loin pour eux.

Les miracles, aussi divins qu’ils soient, deviennent de simples atttractions banales si l’âme ne se laisse pas toucher. Comme le Père Jozo Zovko o.f.m., le curé de l’église St.-Jacques, disait au début des apparitions :

« A Medjugorje, le miracle n’est pas tant dans les apparitions de Notre-Dame ou dans les messages qu’elle nous donne, que dans la réponse que lui donne le pèlerin, qui accepte de changer son cœur et sa vie. C’est ça le grand miracle !

ST FRANCOIS le soin des lépreux

Prenez saint François d’Assise : le miracle n’était pas que Jésus lui ait parlé, mais il se trouvait dans le fait qu’il a tout abandonné pour devenir pauvre en toute chose.

Dans l’Évangile, nous lisons cet épisode du riche jeune homme qui a été appelé par Jésus. Le miracle n’était pas qu’il ait vu le Christ et entendu son appel ; le miracle aurait été dans sa réponse, s’il avait répondu positivement à Jésus. Mais il préférait ses richesses à [ce que Jésus avait à lui offrir]. C’est un miracle qui n’a pas eu lieu.

Ce n’est pas un miracle que Dieu parle ; c’est normal. À Medjugorje, c’est le pèlerin qui décide si un miracle se produira ou non. Tout ce qu’il a à faire est d’ouvrir son cœur pour répondre à l’appel.


À SUIVRE ICI *Medjugorje ne signifierait rien sans la conversion du cœur humain.


Son Livre anglais seulement

FULL OF GRACE LIRE ET DIFFUSER-PHILIPPE

Merci à Philippe pour la traduction…..

Voir plus sur son Blog:Pierre et les Loups


Extrait….Article de Mark Mallett*Comprendre la Croix † Jésus: Si ma mort ne vous a pas convaincus de mon amour, qu’est-ce qui vous convaincra ?


jésus sang couronne d épines

Beaucoup d’entre nous ont peur d’entendre l’appel de Dieu, craignent daller dans les profondeurs parce que nous sommes nombreux à avoir l’impression que le Christianisme est en définitive une spiritualité masochiste où nous renonçons à tous les plaisirs de la vie et nous contentons de souffrir.

Mais en vérité, que nous soyons chrétiens ou non, nous souffrirons en cette vie. Maladie, malheur, déception, mort … cela arrive à chacun de nous. Mais ce que Jésus fait réellement, à travers la Croix, c’est de transformer tout cela en une glorieuse victoire.

Dans la Croix se trouve la victoire de l’amour … En elle se trouve la pleine vérité sur l’homme, la dignité de l’homme, sa misère et sa grandeur, sa valeur et le prix payé pour lui.Cardinal Karol Wojtyla (SAINT JEAN PAUL II)

 

Un article de Mark Mallett. Titre original : « Understanding the Cross »

BARRE 2 ROSES

Permettez-moi, alors, d’analyser cette phrase pour que nous parvenions, avec un peu de chance, à saisir la valeur et la vraie puissance de nos souffrances.

SANG JÉSUS The-Blood-of-Jesus-56a1497a3df78cf77269328f

BARRE 2 ROSES

La pleine vérité sur l’homme

I. « La vraie dignité de l’homme … sa valeur »

La première et la plus essentielle vérité de la Croix est que vous êtes aimés. Quelqu’un est mort par amour pour vous, personnellement.

C’est en contemplant le sang précieux du Christ, signe du don qu’il fait par amour (cf. Jn 13, 1), que le croyant apprend à reconnaître et à apprécier la dignité quasi divine de tout homme; il peut s’écrier, dans une admiration et une gratitude toujours nouvelles: « Quelle valeur doit avoir l’homme aux yeux du Créateur s’il a mérité d’avoir un tel et un si grand Rédempteur, si Dieu a donné son Fils afin que lui, l’homme, ne se perde pas, mais qu’il ait la vie éternelle ? » PAPE ST. JEAN-PAUL II, Evangelium Vitae , n. 25

Notre valeur réside dans le fait que nous avons été créés à l’image de Dieu. Chacun de nous, corps, âme et esprit, est un reflet du Créateur Lui-même. Cette « dignité divine » est ce qui a non seulement déclenché l’envie et la haine de Satan envers la race humaine, mais aussi ce qui a finalement amené le Père, le Fils et le Saint-Esprit à conspirer un si grand acte d’amour pour l’humanité déchue.

Comme Jésus le dit à Sainte Faustine :

BON LARON 1102_jesus-fala-de-paraiso-so-uma-vez-e-fala-para-o-bom-ladrao-homilia-do-papa-francisco

Si ma mort ne vous a pas convaincus de mon amour,

qu’est-ce qui vous convaincra ?

– Jésus à Sainte Faustine, Petit Journal, n° 580

BARRE 2 ROSES

I. « Sa misère … et le prix payé pour lui »

La Croix révèle non seulement la valeur de l’homme, mais l’étendue de sa misère, c’est-à-dire la gravité du péché. Le péché a deux effets persistants. Le premier est qu’il détruit la pureté de nos âmes de sorte qu’il rompt immédiatement (dans le cas du péché mortel) la capacité de communion spirituelle avec Dieu, qui est trois fois Saint. Deuxièmement, le péché – qui est une perturbation de l’ordre et des lois qui régissent l’âme et l’univers – a introduit la mort et le chaos dans la création.

Dites-moi : quel homme ou quelle femme, jusqu’à ce jour, peut restaurer par ses propres efforts l’état de sainteté de son âme ? De plus, qui peut arrêter la marche de mort et de déchéance que l’homme a déclenchée contre lui-même et contre l’univers ? Seule la grâce peut l’accomplir, par la seule puissance de Dieu.

péchés

BARRE 2 ROSES

C’est bien par la grâce que vous êtes sauvés, et par le moyen de la foi. Cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu …

Ep 2, 8

Ainsi, quand nous regardons la Croix, non seulement nous voyons l’amour de Dieu pour nous, mais le coût de notre rébellion. Le coût est précisément le fait que, si nous avons été créés avec une « dignité divine », alors seul le Divin peut restaurer cette dignité déchue.

En effet, si la mort a frappé la multitude par la faute d’un seul, combien plus la grâce de Dieu s’est-elle répandue en abondance sur la multitude.

Rm 5:15

PASSION CHRIST

BARRE 2 ROSES

III. « Sa grandeur »

Et maintenant, nous arrivons à l’aspect le plus étonnant du sacrifice du Christ sur la Croix : ce n’était pas seulement un don pour nous sauver, mais une invitation à participer au salut des autres. Telle est la grandeur des fils et des filles de Dieu.

En réalité, le mystère de l’homme ne s’éclaire vraiment que dans le mystère du Verbe incarné … Le Christ manifeste pleinement l’homme à lui-même et lui découvre la sublimité de sa vocation.Gaudium et Spes , Vatican II, n° 22

Ici réside la compréhension « catholique » de la souffrance : Jésus ne l’a pas éliminée par sa Croix, mais a montré comment la souffrance devient une voie menant à la vie éternelle et l’expression ultime de l’amour. Toutefois,

Le Christ a opéré la Rédemption entièrement et jusqu’à la fin; mais en même temps il n’y a pas mis un terme … cela semble faire partie de l’essence même de la souffrance rédemptrice du Christ que de tendre à être sans cesse complétée. – PAPE ST JEAN-PAUL II, Salvifici Doloros , n° 24

Mais comment peut-elle être complétée s’Il est déjà monté au Ciel ? St. Paul répond à cette question :

Je trouve la joie dans les souffrances que je supporte pour vous ; ce qui reste à souffrir des épreuves du Christ dans ma propre chair, je l’accomplis pour son corps qui est l’Église. …

Col 1:24

BARRE 2 ROSES

Les mystères de Jésus ne sont pas encore dans leur entière perfection et accomplissement. Bien qu’ils soient parfaits et accomplis dans la personne de Jésus, ils ne sont pas néanmoins encore accomplis et parfaits en nous qui sommes ses membres, ni en son Église qui est son corps mystique. – St. Jean Eudes, « Traité sur le Royaume de Jésus, le mystère du Christ et la Vie de l’Eglise »

Ce que Jésus seul pouvait faire, c’est mériter pour toute l’humanité les grâces et le pardon qui nous rendraient capables de la vie éternelle. Mais il a été donné à Son corps mystique, d’une part, de recevoir ces mérites par la foi, et ensuite, de distribuer ces grâces au monde, devenant ainsi un « sacrement » en soi. Cela devrait éclairer pour nous le sens de ce qu’est l’ »Église »

Le corps du Christ n’est pas simplement un regroupement de Chrétiens. C’est un instrument vivant de la rédemption – une extension de Jésus-Christ à travers le temps et l’espace. Il continue Son œuvre salvifique à travers chaque membre de Son corps. Quand une personne saisit cela, elle comprend que l’idée d’ « offrir ses souffrances » n’est pas seulement une réponse théologique à la question de la souffrance humaine, mais plutôt un appel à participer au salut du monde. Jason Evert, écrivain, Saint John Paul the Great, His Five Loves ; p. 177

 malade-soins_palliatifsBARRE 2 ROSES

Comme sacrement, l’Église est instrument du Christ. Entre ses mains elle est l’instrument de la Rédemption de tous les hommes, le sacrement universel du salut, par lequel le Christ manifeste et actualise l’amour de Dieu pour les hommes.

– Catéchisme de l’Église Catholique, n° 776

Donc, vous voyez, c’est pourquoi Satan nous pousse à fuir le jardin de Gethsémani et même l’ombre de la Croix … à fuir la souffrance. Parce qu’il connaît « la pleine vérité sur l’homme » : que nous ne sommes (potentiellement) pas seulement de simples observateurs de la Passion, mais de véritables participants, dans la mesure où nous acceptons et unissons nos souffrances à celles de Jésus-Christ en tant que membres de son corps mystique. Ainsi, Satan est terrifié par l’homme ou la femme qui comprend et vit ensuite cette réalité! Car …

agonie-Chasseriau,_Le_Christ_au_jardin_des_oliviers,_1840

BARRE 2 ROSES


 

Extrait d’un Article du Blog’ Pierre et les Loups’ La mise à l’Épreuve de l’Église!!


LIVRE Rendre amour pour amour

Voici un extrait du chapitre 6 (« Que Ton règne vienne ») du livre du Père Joël Guibert (« Rendre amour pour amour, Une spiritualité du Cœur de Jésus »  aux Éditions Pierre Téqui) qu’il me semble utile de vous partager pour bien comprendre les temps que nous vivons – qui vraisemblablement sont les derniers – et que nous sachions comment y faire face.

Comme nous l’avons dit, l’Église, qui est le Corps du Christ, sera amenée à revivre dans son histoire les grands mystères de l’existence de son Maître. Si l’Épouse du Christ a toutes les chances d’expérimenter une forme d’« hosanna des rameaux », tel que l’a vécu Son Seigneur, elle ne pourra pas par ailleurs prétendre à la gloire de la Pentecôte qui lui est promise, sans passer au préalable par le creuset d’une certaine passion. Le disciple n’est pas au-dessus du Maître : pour l’humanité, comme il en fut pour notre Seigneur, pas de Pentecôte sans Vendredi-saint !

BARRE VERT
Dans un premier temps, nous voudrions tenter quelques considérations à propos de ce mystérieux vendredi-saint que l’Église va traverser : « Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants », prévient le catéchisme. Dans un second temps, toujours à l’écoute des saints et de la Vierge Marie, nous esquisserons quelques traits marquants de la nouvelle Pentecôte et du triomphe des deux Cœurs unis.

coeur2


1. Une épreuve en forme de schisme

AKITA JAPON MESSAGE CIEL

BARRE VERT

Alors que la passion se fait toute proche, Jésus prévient ses disciples : « Voici que Satan vous a réclamés pour vous cribler comme froment » (Lc 22, 31). Mystérieuse permission divine accordée au diable pour éprouver les colonnes de l’Église naissante… mystérieuse permission divine qui semble être accordée au démon pour ébranler de nouveau l’Église.

En 2011, je m’essayais à l’écriture d’un livre au sujet de la doctrine de la miséricorde chez sainte Faustine.
Au terme de cet ouvrage, afin de rendre compte de l’annonce prophétique de la venue de Jésus dont il est fortement question dans le Petit Journal de cette sainte polonaise, je mentionnais le contenu des apparitions officiellement reconnues d’Akita au Japon. Je citais en particulier ces paroles de la Vierge à la voyante, sœur Agnès Sasagawa, du 13 octobre 1973 :

« L’action du diable s’infiltre même dans l’Église, livrée aux divisions intestines : les cardinaux se dresseront contre les cardinaux, les évêques s’opposeront aux évêques. L’Église sera remplie de ceux qui acceptent la compromission. »

BARRE VERT

J’étais quelque peu gêné d’avoir à écrire noir sur blanc ces avertissements du ciel, faire appel à des prophéties, même officielles, ne fait pas très sérieux auprès d’une certaine intelligentsia religieuse. D’autre part, voici trois ans, en pleine écriture de l’ouvrage cité à l’instant, l’Église n’était absolument pas aux prises avec des sérieuses turbulences de ce type : « Les cardinaux se dresseront contre les cardinaux ». Mais comme l’Esprit-Saint se faisait fort insistant pour que je le mentionne, je me résolus à Lui obéir.

Qui m’aurait dit que, seulement trois années après la parution de ce livre sur la divine miséricorde, la prophétie en question ne serait même plus une prophétie mais la description de la réalité, comme nous avons pu le constater lors du synode fin 2014 sur la famille : « Quand la famille contemporaine divise les cardinaux », titrait un journal religieux. Dans ce même ouvrage sur le message de sainte Faustine, m’appuyant sur les propos autorisés de Monseigneur Michel Schooyans, j’osais timidement évoquer un « schisme » que l’Église serait sans doute amenée à traverser dans un avenir prochain.

 

Des nuages lourds et menaçants se profileraient-ils à l’horizon de l’Église ? Quelques événements, quelques signes des temps…

Peuvent amener à le penser.

 BARRE VERT

2. Une attaque très « subtile »

 NOTRE DAME DE TOUS LES PEUPLESBARRE VERT

Nous mentionnions à l’instant les apparitions de la sainte Vierge à Akita. Il est une autre manifestation mariale contemporaine, déjà évoquée plus haut, elle aussi officiellement reconnue, dans laquelle la Mère de Dieu annonce une grave crise que doit traverser l’Église.

Nous sommes en 1946 à Amsterdam, la Dame de tous les peuples annonce :

« La religion va endurer un sévère combat et on va chercher à la fouler aux pieds. Cela se fera de façon si subtile que presque personne ne s’en apercevra. Mais je mets en garde. »

L’important à relever dans ces paroles célestes est la sévérité de l’attaque, mais surtout le caractère très subtil de l’épreuve. Tentons d’expliquer en quoi celle-ci a toutes les chances d’être extrêmement dissimulée, sournoise, au point que finalement peu la discerneront.

BARRE VERT


LA SUITE… ICI- 2.a. L’OPPRESSION

DU RELATIVISME AMBIANT


https://www.pierre-et-les-loups.net/la-mise-a-l-epreuve-de-l-eglise-20.html?show=cat#_texte

 

Extrait de *La Prophétie à Rome–Partie 6 *Mark Mallett *Je vais vous préparer pour un temps d’évangélisation que le monde n’a jamais vu…


illuminations-consciences

Un événement puissant arrive sur le monde, ce que des saints et des mystiques ont appelé une « illumination des consciences ». Dans la sixième partie de cette webcast, Mark Mallett nous explique comment cet « œil du cyclone » est un moment de grâce … et un moment de décision pour le monde.

Rappel de la première partie de la prophétie de 1975 :

« Parce que Je vous aime, Je veux vous montrer ce que Je suis en train de faire dans le monde aujourd’hui. Je veux vous préparer pour ce qui va venir. Des jours de ténèbres arrivent pour votre monde, des jours de tribulations…
Les bâtiments que vous voyez debout présentement ne le seront bientôt plus. Mon peuple ne pourra plus compter sur l’aide et le soutien auxquels il a recours aujourd’hui. Je veux vous préparer, mon peuple, à ne connaître que Moi, à ne compter que sur Moi, à M’avoir en vous d’une façon plus profonde qu’elle ne l’a jamais été.
Je vais vous conduire au désert… Je vais retirer tout ce à quoi vous vous fiez présentement, pour que vous ne dépendiez plus que de Moi. »

Ralph Martin, Place Saint Pierre
Rome, Italie, Lundi de Pentecôte, 1975


pentecote nouvelle 952671c9a1f8529b2caf15678de505fe--cathedral-basilica-holy-ghost

(……) Pour l’heure, je ressens la nécessité d’approfondir davantage cette prophétie. Poursuivons donc sur la sixième partie de l’analyse de cette prophétie donnée à Rome en présence du Pape Paul VI en 1975.

« Un temps d’obscurité arrive sur le monde, mais un temps de gloire arrive pour mon Église,  un temps de gloire arrive pour mon peuple. Je vais déverser sur vous tous les dons de mon Esprit.

Je vais vous préparer pour un combat spirituel ; Je vais vous préparer pour un temps d’évangélisation que le monde n’a jamais vu… »

Analysons cette sixième partie phrase par phrase.

jour-de-noirceur

 « Un temps d’obscurité arrive sur le monde… »

(……) Eh bien, je pense qu’un moment identique est en train d’arriver pour le monde. La Lumière de la Vérité va pendant un moment devenir très brillante avant de faiblir et de s’éteindre complètement dans le monde, pour ne demeurer que dans le cœur des fidèles.

Ce à quoi je fais référence est un temps de miséricorde que Dieu va accorder au monde. Et je pense que Sainte Faustine en a parlé dans son Petit Journal, quand Jésus lui a dicté ce message:

Ste Faustine

 « Avant de venir comme un Juge équitable, Je viens d’abord comme Roi de Miséricorde. Avant qu’advienne le jour de Justice, il sera donné aux hommes ce signe dans les cieux : toute lumière dans le ciel s’éteindra et il y aura de grandes ténèbres sur toute la terre. Alors le signe de la Croix se montrera dans le ciel ; des Plaies des Mains et des Pieds du Sauveur, sortiront de grandes lumières, qui, pendant quelques temps illumineront la terre. Ceci se passera peu de temps avant le dernier jour. »

Petit Journal de Sainte Faustine (83)

barre étoile mauve

croix-glorieuse

Maintenant, quand on parle d’un dernier jour, on ne parle pas d’une journée de vingt-quatre heures. Les premiers Pères de l’Église comprenaient cela comme une période de temps. Et c’est ce que nous pouvons comprendre par l’expression « le dernier jour » ; ce jour de jugement, ce Grand Jour de Dieu. Et à nouveau, nous avons des références dans l’Écriture qui en parlent.

Un Jugement doit avoir lieu avant une période de paix. Une période de mille ans. Pas au sens littéral, mais la période dont parlent les premiers Pères de l’Église quand il y aura un temps de paix sur terre, suivi du Jugement Dernier de Jésus Christ.

L’Écriture parle d’un Jugement des vivants qui aurait lieu sur terre avant cette ère de paix vers laquelle nous nous dirigeons, je pense, à la fin de cet âge.

Et donc, quand nous nous intéressons à ce dernier jour, Jésus semble indiquer qu’il y aura un moment de miséricorde accordé au monde. Et des mystiques de notre temps, particulièrement ces derniers siècles, en ont parlé, de la même manière que Sainte Faustine ; un temps de miséricorde que Dieu nous donnera et dans lequel Il illuminera nos consciences.

Cela n’a rien d’une philosophie New Age, concernant une soi-disant Conscience supérieure, où nous fusionnerions tous en une unique conscience de pure énergie. Non, je fais référence à la Lumière de Vérité, qui transpercera les cœurs et les âmes.

barre étoile mauve

Laissez-moi vous rappeler les paroles de Maria Esperanza dont la cause pour sa béatification et sa canonisation est en cours depuis janvier 2010.

maria_esperanza_es_image008

« La conscience de ce peuple bien aimé doit être violemment secouée afin que les gens « mettent de l’ordre dans leur maison » …
Un grand moment approche, un grand jour de la lumière…
C’est l’heure de la décision pour l’humanité. »

ciel qui bouge gif

LIRE Maria Esperanza Medrano de Bianchini


Lire l’Article au complet ICI


https://www.pierre-et-les-loups.net/mark-mallett-la-prophetie-a-rome-partie-6-35.html?show=cat

barre étoile mauve


 

Suite…De l’Article de Mark Mallett..traduit par le Blog // Pierre et les Loups*La flamme qui faiblit – Partie 2*


La flamme qui faiblit – Partie 2

chandelle gif

Voici la suite et la fin de la traduction de l’article de Mark Mallett, « The Smoldering Candle », qui nous aidera à entrer dans ce temps de Carême.

Une fois de plus, l’image d’une bougie fumante est venue à l’esprit de l’auteur, une bougie consumée dont la cire avait presque totalement fondu (lire La flamme qui faiblit – Partie 1 pour comprendre le symbolisme).

 

Et voici ce que j’ai ressenti par rapport à cette image :

Tandis que la Lumière de la Vérité continue de s’éteindre dans le monde, cette même Lumière continuera d’augmenter en intensité et en puissance au plus profond du cœur de ceux qui Lui sont consacrés. Le fruit en sera la joie ! Oui, vous deviendrez des signes de contradiction pour le monde. Car, tandis que les nations trembleront de terreur, une sérénité, une paix et une joie irradieront, tel le Soleil, du cœur de ceux qui auront résisté aux tentations de notre temps, se seront vidés de ce monde et auront ouvert leur cœur à Jésus !

Cette joie est le fruit de la liberté !


Lire la suite ICI

coeur2


https://www.pierre-et-les-loups.net/

 

Extrait d’un Article de Mark Mallett traduit par le Blog…’Pierre et les Loups’*LA FLAMME QUI FAIBLIT-Partie-1


La flamme qui faiblit Partie 1

chandelle gif

LA BOUGIE QUI SE CONSUME

(…….) Dans cette vision j’ai vu tous les habitants de notre planète rassemblés dans une sorte de pièce obscure. Au centre se trouvait une bougie allumée. La cire avait presque entièrement fondu. La Flamme représente la lumière du Christ : la Vérité. La cire représente le temps de grâce dans lequel nous vivons.

Le monde, dans sa majorité, ignore cette flamme. Mais pour ceux qui la perçoivent, ceux qui regardent la Lumière et la laissent les guider, quelque chose de merveilleux et de caché se produit : leur être intérieur s’enflamme sans que le monde extérieur ne s’en aperçoive.

jesus-derriere-homme-tourmenté1

Il va rapidement arriver un moment où cette période de grâce ne pourra plus soutenir la mèche (notre civilisation) en raison des péchés croissants de l’humanité. Les événements qui arrivent vont souffler complètement la flamme de cette bougie, et sa Lumière s’éteindra. Il y aura un chaos soudain dans la « pièce ».

Il ôte l’intelligence aux chefs de la populace, les égare dans un chaos sans chemin ; là ils tâtonnent dans les ténèbres, sans lumière, égarés comme des ivrognes.

Job 12:24,25

La privation de Lumière entraînera une grande confusion et un grand effroi. Mais ceux qui auront emmagasiné la Lumière en ce temps de préparation dans lequel nous sommes actuellement auront une Lumière intérieure pour les guider (car la Lumière du Christ ne peut jamais être éteinte). Même s’ils vont expérimenter les ténèbres autour d’eux, la Lumière intérieure de Jésus brillera intensément en eux, les guidant de façon surnaturelle depuis le lieu intime de leur cœur.

tempete -Joseph_Vernet_-_Seascape_-_Tempest_-_WGA24725

Ne cherchez pas Jésus très loin, Il n’est pas là-bas, Il est en vous. Entretenez la lampe et vous le verrez.

Mère Térèsa.fleur

(Ajout du traducteur)

chandelle va s'éteindre

Ensuite dans cette vision se produisit une scène inquiétante. Il y eut une lumière au loin … une très petite lumière. Ce n’était pas naturel, comme une petite lumière fluorescente. Soudain, la plupart des personnes présentes dans la pièce se précipitèrent vers cette lumière, la seule lumière qui leur était accessible. Pour eux, c’était une lumière d’espoir … mais en réalité elle était fausse et traître. Elle était froide, elle n’offrait aucune Chaleur, aucun Salut – rien de ce qu’aurait pu leur offrir cette autre Flamme qu’ils avaient refusée.

… dans de vastes régions de la terre la foi risque de s’éteindre comme une flamme qui ne trouve plus à s’alimenter.

Lettre de Sa Sainteté le Pape Benoît XVI à tous les Évêques du Monde, 10 mars 2009

Des nuages extrêmement menaçants s’accumulent à l’horizon de l’humanité entière et les ténèbres tombent sur les âmes humaines.

PAPE JEAN-PAUL II, cité dans le livre de prières « Prions ensemble ! » aux Éditions du Cerf 

C’EST L’HEURE Horloge

vierges

La Parabole des dix vierges m’est venue à l’esprit immédiatement après avoir reçu cette vision. Seulement cinq de ces vierges avaient assez d’huile dans leurs lampes pour sortir à la rencontre de l’Époux qui vint dans les ténèbres de leur profonde nuit (Matthieu 25: 1-13 ). C’est-à-dire que seules cinq vierges avaient rempli leur cœur des grâces nécessaires pour leur fournir la lumière permettant d’éclairer le chemin menant à l’Époux.

vierges-folles-et-sages-garder nos lampes allumées toujours prêt mourir

Les cinq autres vierges n’étaient pas préparées et dirent : « … nos lampes s’éteignent » puis allèrent acheter plus d’huile chez les marchands. Leurs cœurs n’étaient pas préparés, et donc ils cherchaient la « grâce » dont ils avaient besoin … non pas à une Source Pure, mais auprès de marchands malhonnêtes et trompeurs.

Encore une fois, j’écris ceci dans un seul but : vous aider à acquérir cette huile divine, afin que vous puissiez être marqués par les anges de Dieu, et que vous parveniez à avancer à l’aide de la lumière divine au cours de ce jour où le Fils de l’homme sera éclipsé, plongeant l’humanité dans un douloureux temps de ténèbres.

Anges 2


LIRE LA SUITE DE CET ARTICLE ICI

LES FAMILLES


https://www.pierre-et-les-loups.net/la-flamme-qui-faiblit-partie-1-30.html?show=cat

 

%d blogueurs aiment cette page :