Arrêtez de vouloir tout contrôler, ça rend malheureux ! Excellent Article du site Aleteia…Même si ça s’adresse spécialement aux femmes, les hommes seront heureux de le lire, car enfin ils se sentiront compris!!*Lâcher prise et faire confiance à Dieu pour trouver la paix*


oiseau gif

Arrêtez de vouloir tout contrôler…

Ça rend malheureux !

agneau de Dieu

Dieu, Lui, a le contrôle et il nous revient donc de lui faire confiance. Lâchons-prise, nous avons tout à y gagner…

 

Nous avons toutes essayé d’avoir le contrôle sur ce qui nous entoure, que ce soit au travail, sur nos émotions ou avec nos enfants… Mais à force de vouloir tout contrôler, nous perdons notre énergie et nous créons des tensions inutiles avec notre entourage. La bonne nouvelle ? Le lâcher prise s’apprend !

Voici 5 conseils pour le mettre en pratique.


Le contrôle : ce mal si commun

fleur21

Auteure de Control Girl (ouvrage non traduit en français, proposant des leçons enseignées par 7 femmes de la Bible pour diminuer le poids du contrôle), Shannon Popkin a avoué que le simple fait d’avoir écrit un livre sur ce sujet ne lui a pas totalement appris à lâcher-prise.

 

Elle raconte qu’alors qu’elle et son mari rendaient visite à leur fille, elle n’a pu s’empêcher de remarquer le pull que son mari avait choisi de mettre pour aller déjeuner en famille. Le même pull qu’il avait porté la veille en randonnée. « Tu ne vas pas remettre ce pull ? », lui a-t-elle demandé, sans pouvoir cacher le dégout dans sa voix. Elle craignait que le pull « ne sente pas le frais ». « En plus, je voulais que l’on soit bien habillés pour notre fille, et j’avais imaginé qu’il porterait autre chose », a-t-elle admis. Quand son mari lui a dit qu’il n’avait rien emporté d’autre, elle a dû faire un choix : tenir sa langue ou refermer son « stylo rouge intérieur ».

« Allais-je tirer le meilleur parti possible d’une situation que je ne pouvais pas contrôler et lui demander poliment d’emporter de plus beaux vêtements la prochaine fois ? Allais-je m’excuser de lui avoir parlé d’une manière légèrement irrespectueuse ? Ou allais-je insister pour qu’il aille acheter une chemise sur le champ, me plaindre qu’il ne porte jamais les vêtements que j’aimerais qu’il porte et fustiger son style ? ». Finalement, elle a choisi la dernière option, créant une tension qui a duré bien après l’heure du déjeuner…


Lâcher prise et faire confiance à Dieu pour trouver la paix

jésus console

On est toutes passées par là et on s’en veut à chaque fois. Mais on n’est pas les seules. En effet,  le psychologue Elliot D. Cohen affirme, dans Psychology Today, que la perte de contrôle est « ’une des peurs les plus répandues ». D’après lui, cette peur vient du fait que « si l’on ne parvient pas à contrôler les conséquences des événements, alors on craint que quelque chose de terrible puisse arriver ».

Et pour les obsédés chroniques du contrôle, quelque chose de terrible arrive réellement. « Les personnes qui souffrent de manière chronique de la peur de perdre le contrôle vivent constamment dans un état de stress élevé, avec de brèves périodes de repos insatisfaisantes », écrit le psychologue.

C’est peut-être la raison pour laquelle Shannon Popkin qualifie ces problèmes de contrôle (y compris, notamment, le fait d’essayer d’imposer à un adulte une manière de s’habiller) de « piège ». Elle explique que l’on peut réussir à se convaincre que notre bonheur dépend de quelque chose « d’aussi insignifiant qu’une chemise, et cela dépend de nous de faire en sorte que la situation « ne tourne pas mal » ». Shannon Popkin est d’accord avec le psychologue et ajoute que « toutefois, je ne ressens pas la paix et la joie que je pensais ressentir en ayant le contrôle ; cela nous rend simplement malheureux ». Et elle a raison.

Heureusement, même les pires maniaques du contrôle peuvent changer, car le lâcher-prise s’apprend. L’auteure affirme qu’avoir confiance (en Dieu, au moins) est le seul moyen de trouver la paix que l’on cherchait initialement.

« Quand je m’en remets à Dieu, la paix s’installe en moi, car je sais que Dieu a le contrôle, donc je n’ai pas à le prendre », déclare-t-elle. « En m’en remettant à Dieu, je me sens protégée, je sais que même un choix de chemise n’a pas échappé à Son attention. Je sens aussi de l’espoir pour l’avenir, car je sais que je n’aurai pas à gérer toutes les contingences. » L’auteure nous rappelle également que nous ne sommes pas supposés gérer toutes les « contingences » en réalité. Elle affirme que quand nous le faisons, nous nous leurrons, nous pensons que nous prenons le contrôle et que « nous nous prenons pour Dieu ».

« Quand j’essaie d’intervenir à la place de Dieu et que je prends le contrôle que je ne suis pas censée prendre, je deviens frustrée, en colère, obsessive, anxieuse, irritable et davantage contrôlante », nous confie Shannon Popkin. « Plus je cherche à avoir le contrôle, plus ma famille devient malheureuse. Ils s’éloignent de moi et se mettent à la défensive parce qu’ils se sentent frustrés et exaspérés. Mon comportement est source de tensions, de frictions et de conflits, loin de la paix et de la sécurité que je souhaitais créer. »


Comment réussir à lâcher-prise ?

femme controlante giphy

Tout d’abord, Shannon Popkin affirme qu’il est important de se rappeler que le lâcher prise n’est pas un « événement ponctuel, mais une nouvelle posture à adopter. Cela demande de l’entraînement et se cultive avec le temps ». Ensuite, elle affirme que l’on peut lâcher prise en suivant ces cinq conseils :

Tenir sa langue

« En tant que femmes, nous utilisons souvent la parole pour prendre le contrôle, donc le lâcher prise commence souvent par nos mots », déclare l’auteure. « Arrêtez de critiquer, de hausser le ton, de partager des informations incendiaires ou de poser des questions manipulatrices. N’utilisez pas les mots comme des armes pour démoraliser, intimider ou déstabiliser. »

Ne plus sortir son « stylo rouge »

« Les femmes tentent souvent de prendre le contrôle en soulignant ce que les autres doivent changer », dit Shannon Popkin. « Que ce soit dans une frénésie constante ou dans une explosion de colère, on critique de manière excessive pour tenter de tout remettre à sa place.

Or quand on prend son stylo rouge pour souligner ce qui nous semble incorrect, on ne fait confiance qu’à soi-même. On peut travailler le lâcher prise en ne sortant plus son stylo rouge et en ré-entraînant son cœur à faire confiance à Dieu pour affronter une situation et réparer les torts. »

Être transparent

Shannon Popkin a fait le constat que les femmes contrôlantes sont souvent subtiles et manipulatrices, qu’elles ont des intentions cachées, qu’elles dissimulent des informations ou leurs intentions et qu’elles utilisent des tactiques discrètes.

Elle en conclut donc que le lâcher prise demande de la transparence. « Partagez vos intentions avec les gens. Demandez clairement ce que vous voulez et soyez prêtes à accepter un refus. Cela fait partie du lâcher prise. Si vous voulez savoir quelque chose, demandez. Honorez les autres en étant franche et ouverte quant à vos intentions. »

Présenter ses excuses

« Lâcher prise, c’est reconnaître ses erreurs et demander pardon », affirme Shannon Popkin. « Si vous souhaitez cultiver un cœur capable de lâcher prise, présentez vos excuses quand vous avez eu tort. Demandez aux autres de vous pardonner. »

fleur21

Vivre dans le respect des limites

« Dieu a créé nos corps physiques pour imposer des limites », déclare l’auteure. « Chaque vingt-quatre heures, nous devons nous arrêter et dormir. Nous devons lever le pied. Nous devons nous adapter à un budget. Aucune femme contrôlante n’aime ces limites.

Mais en les respectant, on abandonne le contrôle, et c’est exactement ce que Dieu souhaite. Ces limites quotidiennes entraînent notre cœur de manière continue et rigoureuse.

En se soumettant à Dieu chaque jour, on se met dans la position de dire « oui ! » à tout ce qu’Il pourrait nous demander, que ce soit insignifiant ou important. »


https://fr.aleteia.org/2017/10/16/arretez-de-vouloir-tout-controler-ca-rend-malheureux/

Caryn Rivadeneira


 

Publicités

Le New Age est-il encore dangereux ? Extrait de…La réponse du Père Bernard Bastian(Prêtre, spécialiste du New Age, médecin) & Une petite confidence!


New Age est une religion scientifique purement humaine et particulièrement diabolique qui consiste à déclarer que la Vérité divine n'appartient pas

Le New Age est né de l’influence croisée de la vague du développement personnel, de mouvements ésotériques et de spiritualités asiatiques. Il n’est plus tellement à la mode, mais cette pensée a infiltré d’innombrables domaines de la vie courante et elle conduit l’homme à des impasses.

sciences occultes

 

  • 1.  À l’origine du mouvement New Age, il y a l’offensive d’une contre-culture individualiste post 68 qui a fédéré de multiples mouvements ésotériques. Ce mouvement qui postule qu’une nouvelle ère dite « du Verseau » pourrait succéder à celle « du Poisson » a plusieurs fondateurs proches de l’occultisme.

 

  • 2. Le mouvement New Age prône l’avènement d’une nouvelle ère et d’un nouvel homme par le développement personnel entraînant une confusion importante entre le psychologique et le spirituel. La pensée New Age infiltré d’innombrables domaines de la vie courante sans que l’on s’en rende compte : médecine, psychologie, sciences, etc.

 

  • 3. La racine de la mouvance New Age est une forme de panthéisme incompatible avec la conception d’un Dieu créateur. Il tire son inspiration relativiste de multiples traditions religieuses mais reste globalement anti-chrétien. Il entraîne une forme de sacralisation du « moi » qui conduit la personne à un orgueil spirituel grave.

 

  • 4. Le New Age véhicule une approche irrationnelle du monde et prône l’avènement d’une nouvelle culture dans laquelle les sciences dites classiques sont caduques. La spiritualité New Age est dangereuse car elle aliène la personne en la conduisant à l’égocentrisme et à la pratique de la médiumnité et autres sciences occultes.

fleur blanche jasmine



Une petite confidence:

 Prudence je vous en prie, ma mère qui a maintenant 83 ans est plongée dans le New Age et je peux dire maintenant que son égocentrisme n’a fait qu’augmenter en vieillissant, au point qu’elle ne fait plus la différence entre la vérité et le mensonge, depuis plus de 40 ans elle a même changer son prénom, elle a été baptiser catholique, mais ne porte plus son nom de baptême, préférant un prénom New Age.

En ce moment elle est malade et ne comprend pas pourquoi, car elle se croyait exempte de la maladie, elle s’est toujours soignée toute seule avec des Mantras, un Mala, des plantes, livre de magie blanche, des tarots etc… en disant que c’était ses guides qui lui recommandait quoi faire ‘DANGER’.
..Nous devons beaucoup prier pour eux...Car ces gens sont complètement perdus. Ils ont besoin de nos prières du coeur en URGENCE !
—————————
Ma mère est incapable de m’aimer car elle déteste la religion catholique, elle déteste tous ce que je représente à titre d’enfant de Dieu. Mais je sais que c’est Dieu lui-même qui l’a éloignée de moi pour me protéger…car elle avait un parfait contrôle sur l’innocente que j’étais, une telle emprise sur moi impossiblement imaginable…
————————————
Dieu a vraiment eu pitié de moi, lorsque par deux prêtres le Père Émilien Tardif et le Père Roger Paulin, il m’a libérée de cette emprise maternelle…Merci Seigneur ! Mon Doux Jésus d’Amour me demande de beaucoup prier pour tous ceux qui sont pris dans les pièges du New Age, je sais que, plusieurs prêtres sont malheureusement pris dans ces mêmes pièges, car ils ne croient plus que Jésus est Vivant dans la Sainte Eucharistie, ils ne croient plus à leurs Sacerdoces…Merci de prier vous aussi pour eux ! Amen…Fiat ! Grace
priere
fleur blanche jasmine

 

*Un enfant trisomique console Jésus lors d’un Chemin de Croix au Mexique † Vidéo (.25 sec) Article du site Aleteia !


Un enfant trisomique console Jésus lors d’un Chemin de Croix †

Dans la description de la vidéo, García-Galindo a écrit: « Que fait un enfant avec une chemise de football vert sur la scène d’une Via Crucis à Monclova ? Souviens-toi de l’amour le plus sublime, celui qui prend soin de l’autre avec miséricorde ! ». Plus tard, elle ajoute : « J’ai hâte de voir cette note parcourir les agences mondiales des médias. Le monde a besoin d’une bonne nouvelle, comme je l’ai dit à Claudia Fuentes le jour où elle a enregistré la vidéo. †

Et Dieu a mis les moyens pour que l’univers retrouve un souffle d’espoir, en voyant Juan Pablo être aimant et compatissant. » C’est chose faite !


Source:


 

Shuttttt !!!! SAMEDI SAINT…C’EST LE SILENCE DE DIEU & LE NÔTRE !!


PRIERE DE SILENCEPourquoi ce silence de Dieu, le samedi saint ?

Plus de rites, un autel vide, les cloches ne sonnent plus, même Dieu s’est caché… Ce passage entre la mort du Christ et sa résurrection interpelle chaque chrétien.

« Le Père n’a dit qu’une parole : son Fils. Il la dit toujours dans le silence, un silence sans fin. C’est dans le silence qu’elle peut être entendue », déclare saint Jean de La Croix dans ses Maximes en expliquant le grand silence de Dieu, le Samedi saint. Ce jour, sans rite particulier, marque le passage entre la mort du Christ et sa résurrection.

Philippe de Champaigne, le Christ mort sur son linceul, avant 1654Philippe de Champaigne, le Christ mort sur son linceul, avant 1654

Philippe de Champaigne, le Christ mort sur son linceul, avant 1654 © Wikipedia

barre or

Que se passe-t-il ? L’homélie ancienne pour le grand et saint Samedi, lue à l’office des lectures, décrit parfaitement l’atmosphère de deuil et d’attente qui règne ce jour-là :

« Aujourd’hui, grand silence sur la terre ; grand silence et ensuite solitude parce que le Roi sommeille. La terre a tremblé et elle s’est apaisée, parce que Dieu s’est endormi dans la chair et il a éveillé ceux qui dorment depuis les origines ».


LIRE LA SUITE ICI


 

Cette prière à Saint Joseph réputée infaillible*Dès lors qu’elle est dite avec foi et dans un but spirituel précis, cette Prière à Saint Joseph serait »infaillible »…♥


saint joseph jesus

(……) Cette prière a été trouvée à la cinquantième année de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ. En 1505, le pape Jules II l’envoya à l’empereur Charles qui partait en guerre.

Quiconque lira cette prière, ou l’entendra ou la gardera sur soi, ne mourra pas subitement, ni ne se noiera, ni ne mourra des effets du poison ; nul ne tombera non plus entre les mains de l’ennemi, ne périra pas dans un incendie, ni ne sera vaincu en bataille.

 La dire neuf matins consécutifs pour obtenir n’importe quelle faveur. Elle a toujours été exaucée. Il faut donc s’assurer de vraiment désirer ce que l’on demande.

cropped-barre-soleil-barre.jpg

Ô Saint Joseph dont la protection est si grande, si forte et si prompte devant le trône de Dieu, je mets en toi tous mes intérêts et désirs.

Ô Saint Joseph, assiste-moi par ta puissante intercession et obtiens pour moi de ton divin Fils toutes les bénédictions spirituelles par Jésus Christ notre Seigneur, de telle manière qu’ayant engagé ici-bas ton pouvoir céleste, je puisse offrir mes remerciements et mon hommage au Père qui nous aime.

saint joseph-et-jesus

Ô Saint Joseph, je ne me fatigue jamais de vous contempler toi et Jésus endormi dans tes bras ; je n’ose pas approcher pendant qu’Il se repose près de ton cœur. Embrasse-Le en mon nom et baise sa tête délicate pour moi et demande-lui de m’embrasser à son tour lors de mon dernier soupir.

Saint Joseph, patron des âmes du purgatoire,prie pour moi !

Souvenez-vous que Dieu répond toujours à nos prières, même si sa réponse n’est pas toujours celle que nous attendons.


PRIÈRE SANS IMAGES Priere a Saint Joseph reputee infaillible

https://fr.aleteia.org/2018/03/18/cette-priere-a-saint-joseph-reputee-infaillible/
Du site Aleteia

 

Extrait d’un dialogue stupéfiant du diable avec l’ancien exorciste du Vatican…Le Père Gabriele Amorth (décédé le 16 septembre 2016 à l’âge de 91 ans.)*LA PUISSANCE DU ROSAIRE*


amorth-and-virgin-mary

*LA PUISSANCE DU ROSAIRE*

Dans son livre, Moi, le dernier exorciste, le père Amorth rapporte un dialogue saisissant qui témoigne la force de la Vierge Marie :

Père Amorth : « Quelles sont les vertus de la Madone qui te font le plus enrager ? »
SATAN: « Elle me met en colère parce qu’elle est la plus humble de toutes les créatures et parce que je suis le plus orgueilleux. Parce qu’elle est la plus pure de toutes les créatures et je ne le suis pas. Parce qu’elle est la plus obéissante à Dieu et moi, je suis le rebelle ! »

==========================

 
Père Amorth : « Pourquoi as-tu plus peur lorsque je dis le nom de la Madone que lorsque je dis le nom de Jésus-Christ ? »
SATAN: « Parce que je suis plus humilié d’être vaincu par une simple créature que par Lui»

================================

 
Père Amorth : « Existe-t-il une quatrième qualité de la Madone qui te met en rage ?

SATAN: « Elle me défait toujours, parce qu’elle n’a jamais été effleurée par aucune tache de péché ! »

========================

 

« Au cours d’un exorcisme, se souvient le père Amorth, Satan m’a dit, à travers la personne possédée :

 

SATAN:“Chaque Je vous salue Marie du rosaire est pour moi un coup sur la tête. Si les chrétiens connaissaient la puissance du rosaire, ce serait la fin pour moi !” »

marie-rosaire

barre bleu


https://fr.aleteia.org/2017/07/05/les-dialogues-stupefiants-du-diable-avec-lancien-exorciste-du-vatican/

 

Les 15 conseils du Padre Pio à ceux qui souffrent…†††Article du site d’Aleteia.†


Il ne vous est pas toujours facile de tenir bon dans l’espoir et la fidélité ? Alors, lisez ceci †††

padre pio-jbkssugxiyj4nwgtaf8vu5mrz-ebjrcec1wefxlbqotxgp5aov3gzmh-nmqcrd5pudpoh7q9vyohdexusqca1yjksm9c

De temps à autres, Dieu envoie sur Terre quelques personnes extraordinaires, qui servent de ponts entre la terre et le ciel, et qui permettent à des milliers d’autres personnes de profiter du Paradis éternel.

Le XXème siècle nous a laissé un homme très spécial : le Padre Pio de Pietrelcina, un religieux capucin originaire de cette bourgade du sud de l’Italie, décédé en 1968 à San Giovanni Rotondo. Sa Sainteté Jean Paul II l’a canonisé en 2002, lors d’une cérémonie qui a battu tous les records de participation. On peut dire que c’est, aujourd’hui, le saint le plus vénéré d’Italie.

Père Pio a reçu des dons spéciaux de Dieu, comme la capacité à discerner les âmes et à lire dans les consciences ; des guérisons miraculeuses ; le don d’ubiquité ; le don des larmes ; le parfum des roses ; et surtout, les stigmates aux pieds, aux mains et aux hanches dont il a souffert pendant 50 ans.

Tout au long de sa vie, il a écrit des milliers de lettres aux personnes qu’il guidait spirituellement, et ces lettres sont une source de sagesse chrétienne, pratique et de grande utilité.

Nous vous présentons ci-dessous une courte sélection de pensées de Père Pio face à la souffrance, extraites de ses lettres ; ces pensées nous donnent l’espérance et élèvent notre âme :

oiseauphalarope1


  1. La souffrance vécue de manière chrétienne est la condition qu’a fixée Dieu, créateur de toutes les grâces et de tous les dons qui mènent au salut, pour nous accorder la gloire.
  2. Plus on souffre, plus on reçoit d’amour.
  3. Jésus veut occuper l’entièreté de votre cœur.
  4. Dieu veut que votre incapacité soit le siège de sa toute-puissance.
  5. La foi est la torche qui guide les pas des esprits désolés.
  6. Dans le tumulte des passions et des vicissitudes adverses, que l’espoir béni de l’inépuisable miséricorde de Dieu nous vienne en aide.
  7. Ne placez toute votre confiance qu’en Dieu.
  8. Le meilleur réconfort est celui qui vient de la prière.
  9. N’ayez peur de rien. Bien au contraire, estimez-vous heureux d’avoir été considéré digne et participez aux douleurs de l’Homme-Dieu.
  10. Dieu vous laisse dans ces ténèbres pour votre gloire : c’est là la grande opportunité de votre progrès spirituel.
  11. Le bonheur ne se trouve que dans le Ciel.
  12. Plus les tentations du Diable se font fortes, plus notre âme est proche de Dieu.
  13. Bénissez le Seigneur pour votre souffrance et acceptez de boire le calice du Gethsémani.
  14. Supportez les souffrances tout au long de votre vie afin de pouvoir participer à celles du Christ.
  15. La prière est la meilleure arme dont nous disposions : c’est une clé qui nous ouvre le cœur de Dieu.

jésus dans bras de marie


https://fr.aleteia.org/2015/09/28/les-15-conseils-du-padre-pio-a-ceux-qui-souffrent/

 

Philippines : « Un acte de blasphème exécrable ! » les terroristes retiennent encore en otage près de deux cents personnes dont le vicaire diocésain, le père Teresito (dit Chito) Suganob et quinze paroissiens.


Voyez pourquoi nous devons prier sans arrêt, que notre être tout entier devienne PRIÈRE…Personne n’est à l’abri de ce genre de saccage , de ce blasphème qui nous fait pleurer. 

Ô mon Dieu change les coeurs de pierre en coeurs de chair

SEIGNEUR…PARDONNE À CEUX QUI TE PERSÉCUTE

Les terroristes veulent instiller la haine chez les chrétiens et provoquer une réaction ». Mais, « la nôtre consistera seulement dans la prière, la fraternité et la solidarité interreligieuse, dont de nombreux amis musulmans ont fait preuve au cours de ces heures, y compris en aidant et en défendant les chrétiens de Marawi », a-t-il ajouté.


https://fr.aleteia.org/2017/06/08/philippines-on-se-croirait-en-syrie-ou-en-irak/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=daily_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr

 

Le Père Marie-Michel : « Prions pour le vainqueur de cette élection 2017 »Monsieur Emmanuel Macron*


Cofondateur de l’école « Jeunesse-Lumière » au côté du Père Daniel-Ange, le père Marie-Michel encourage les chrétiens à éclairer l’actualité à la lumière de la foi.Il livre son regard au lendemain de l’accession d’Emmanuel Macron à la présidence de la République.


Ancien hippie, ordonné prêtre en 1983, il consacre « 80% de son ministère à la jeunesse », depuis qu’il a fait l’expérience, par Marie « du regard d’infini amour de Jésus ».

Aleteia : Beaucoup de chrétiens ont pu se montrer désespéré de l’état du débat politique en France, leur donnez-vous raison ?

Monsieur Emmanuel Macron

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Père Marie-Michel : Ils ne devraient pas désespérer. Il existe des motifs d’inquiétudes légitimes, mais un chrétien doit avoir le regard de la foi. Un regard animé par une espérance qui n’est pas ce monde, même si elle les incite à agir dans ce monde. Lisez les Évangiles ! Dieu nous déconcerte souvent.

Lorsque les disciples ont assisté à l’arrestation de Jésus, ils ne pouvaient s’attendre pas à un tel épilogue : Jésus mourant sur la croix ! Mais après survint la Résurrection. Méfions-nous de la tentation du « tous pourri ».

Prions pour le vainqueur de cette élection, qu’il obtienne la Grâce. En tant que chrétiens, nous devons souhaiter son succès sans réserve.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Durant le quinquennat précédent, les chrétiens ont eu le sentiment d’être peu entendus, ne craignez-vous pas la disparition progressive de la voix de l’Église dans le champ politique ?

Je vois surtout des chrétiens qui prient trop peu. Ils sont en danger, car sans prière, on se perd. Et pourtant Dieu peut faire beaucoup avec une petite arrière-garde et quelques saints ! Voyez le réveil spirituel de la Russie qui a vécu sous le rouleau compresseur communiste pendant l’essentiel du XXe siècle !

Je suis moi-même en contact avec de jeunes chrétiens qui connaissent une vive prise de conscience, animés par une grande foi. Ils me donnent beaucoup d’espoir. Il ne s’agit pas pour autant de nier la gravité de la situation politique présente, qui ne date pas de ces derniers mois.

Je crains en particulier une division de la France, qui marquerait le début de la fin. Mais pour l’affronter, que les chrétiens s’arment de l’eucharistie dans leurs cœurs et du chapelet dans leurs mains !

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Qu’est-ce qui vous donne confiance pour les années à venir ?
Nous fêtons cette année le centenaire des apparitions de Fatima ! Cette semaine, le 13 mai, les bienheureux Francisco et Jacinta Marto, seront canonisés. Or souvenez-vous du message de la Vierge Marie. Elle parle de notre temps, de grandes épreuves, mais elle assure aussi qu’elle nous accompagne.

Le pape Jean-Paul II l’a exprimé mieux que nul autre dans sa belle prière. Elle fait référence au récit de l’Apocalypse selon saint Jean Chapitre 12, dans lequel une femme, qui est à la fois Marie et l’Église, selon les exégètes, affronte le dragon :

« En ces temps de la grande épreuve et de la grande Espérance, rejoint notre cœur.

Oh, Mère. Le dragon n’est pas plus fort que ta beauté. Le temps des yeux levés vers Marie commence ».

 

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥


Merci à: http://fr.aleteia.org/2017/05/08/pere-marie-michel-prions-pour-le-vainqueur-de-cette-election/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=daily_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr

 

*Le jour où Joseph Ratzinger a prédit l’avenir de l’Église*


Cardinal Joseph Ratzinger

Lors de l’enregistrement d’une émission à la radio allemande en 1969…

« Je pense, non, je suis sûr, que le futur de l’Église viendra de personnes profondément ancrées dans la foi, qui en vivent pleinement et purement. Il ne viendra pas de ceux qui s’accommodent sans réfléchir du temps qui passe, ou de ceux qui ne font que critiquer en partant du principe qu’eux-mêmes sont des jalons infaillibles. Il ne viendra pas non plus de ceux qui empruntent la voie de la facilité, qui cherchent à échapper à la passion de la foi, considérant comme faux ou obsolète, tyrannique ou légaliste, tout ce qui est un peu exigeant, qui blesse, ou qui demande des sacrifices.
Formulons cela de manière plus positive : le futur de l’Église, encore une fois, sera comme toujours remodelé par des saints, c’est-à-dire par des hommes dont les esprits cherchent à aller au-delà des simples slogans à la mode, qui ont une vision plus large que les autres, du fait de leur vie qui englobe une réalité plus large.
Il n’y a qu’une seule manière d’atteindre le véritable altruisme, celui qui rend l’homme libre : par la patience acquise en faisant tous les jours des petits gestes désintéressés. Par cette attitude quotidienne d’abnégation, qui suffit à révéler à un homme à quel point il est esclave de son égo, par cette attitude uniquement, les yeux de l’homme peuvent s’ouvrir lentement. L’homme voit uniquement dans la mesure où il a vécu et souffert.

eglise-basilique-notre-dame-credit-photo-tourisme-montreal-stephane-poulin

Si de nos jours nous sommes à peine encore capables de prendre conscience de la présence de Dieu, c’est parce qu’il nous est tellement plus facile de nous évader de nous-mêmes, d’échapper à la profondeur de notre être par le biais des narcotiques, du plaisir etc. Ainsi, nos propres profondeurs intérieures nous restent fermées. S’il est vrai qu’un homme ne voit bien qu’avec le cœur, alors à quel point sommes-nous aveugles ?

Quel rapport tout cela a-t-il avec notre problématique ? Eh bien, cela signifie que les grands discours de ceux qui prônent une Église sans Dieu et sans foi ne sont que des bavardages vides de sens. Nous n’avons que faire d’une Église qui célèbre le culte de l’action dans des prières politiques. Tout ceci est complètement superflu. Cette Église ne tiendra pas.herbe-aubepine

Ce qui restera, c’est l’Église du Christ, l’Église qui croit en un Dieu devenu Homme et qui nous promet la vie éternelle. Un prêtre qui n’est rien de plus qu’un travailleur social peut être remplacé par un psychologue ou un autre spécialiste. Un prêtre qui n’est pas un spécialiste, qui ne reste pas sur la touche à regarder le jeu et à distribuer des conseils, mais qui, au nom de Dieu, se met à la disposition des Hommes, est à leurs côtés dans leurs peines, dans leurs joies, dans leurs espoirs et dans leurs peurs, oui, ce genre de prêtres, nous en aurons besoin à l’avenir.

Allons encore un peu plus loin. De la crise actuelle émergera l’Église de demain – une Église qui aura beaucoup perdu. Elle sera de taille réduite et devra quasiment repartir de zéro. Elle ne sera plus à même de remplir tous les édifices construits pendant sa période prospère. Le nombre de fidèles se réduisant, elle perdra nombre de ses privilèges.

Contrairement à une période antérieure, l’Église sera véritablement perçue comme une société de personnes volontaires, que l’on intègre librement et par choix. En tant que petite société, elle sera amenée à faire beaucoup plus souvent appel à l’initiative de ses membres.

   Elle va sans aucun doute découvrir des nouvelles formes de ministère, et ordonnera à la prêtrise des chrétiens aptes, et pouvant exercer une profession. Dans de nombreuses petites congrégations ou des groupes indépendants, la pastorale sera gérée de cette manière. Parallèlement, le ministère du prêtre à plein temps restera indispensable, comme avant.herbe-aubepine

Mais dans tous ces changements que l’on devine, l’essence de l’Église sera à la fois renouvelée et confirmée dans ce qui a toujours été son point d’ancrage : la foi en un Dieu trinitaire, en Jésus Christ, le Fils de Dieu fait Homme, en l’Esprit-Saint présent jusqu’à la fin du monde. Dans la foi et la prière, elle considérera à nouveau les sacrements comme étant une louange à Dieu et non un thème d’ergotages liturgiques.

   L’Église sera une Église plus spirituelle, ne gageant pas sur des mandats politiques, ne courtisant ni la droite ni la gauche. Cela sera difficile pour elle, car cette période d’ajustements et de clarification va lui coûter beaucoup d’énergie. Cela va la rendre pauvre et fera d’elle l’Église des doux. Le processus sera d’autant plus ardu qu’il faudra se débarrasser d’une étroitesse d’esprit sectaire et d’une affirmation de soi trop pompeuse.

On peut raisonnablement penser que tout cela va prendre du temps. Le processus va être long et fastidieux, comme l’a été la voie menant du faux progressisme à l’aube de la Révolution française – quand un évêque pouvait être bien vu quand il se moquait des dogmes et même quand il insinuait que l’existence de Dieu n’était absolument pas certaine – au renouveau du XIXe siècle.

eglise-campagne

Mais quand les épreuves de cette période d’assainissement auront été surmontées, cette Église simplifiée et plus riche spirituellement en ressortira grandie et affermie. Les hommes évoluant dans un monde complètement planifié vont se retrouver extrêmement seuls. S’ils perdent totalement de vue Dieu, ils vont réellement ressentir l’horreur de leur pauvreté.
Alors, ils verront le petit troupeau des croyants avec un regard nouveau. Ils le verront comme un espoir de quelque chose qui leur est aussi destiné, une réponse qu’ils avaient toujours secrètement cherchée.herbe-aubepine

   Pour moi, il est certain que l’Église va devoir affronter des périodes très difficiles. La véritable crise vient à peine de commencer. Il faudra s’attendre à de grands bouleversements. Mais je suis tout aussi certain de ce qu’il va rester à la fin : une Église, non du culte politique car celle-ci est déjà morte, mais une Église de la foi.

Il est fort possible qu’elle n’ait plus le pouvoir dominant qu’elle avait jusqu’à maintenant, mais elle va vivre un renouveau et redevenir la maison des hommes, où ils trouveront la vie et l’espoir en la vie éternelle. »jesus-rameaux-en-croix


L’Église catholique survivra en dépit des hommes et des femmes, et pas forcément grâce à eux. Et pourtant, nous avons notre rôle à jouer. Nous devons prier et cultiver l’amour de l’autre, l’abnégation, la fidélité, la dévotion aux sacrements et une vie centrée sur le Christ.



http://fr.aleteia.org/2016/07/15/le-jour-ou-joseph-ratzinger-a-predit-lavenir-de-leglise/

Très beau message du Pape François…du site ALETEIA *« Noël est pris en otage, libérons-le ! »


pape-francois-noel-2016-1

« Laissons-nous interpeller par l’Enfant dans la mangeoire, mais laissons-nous interpeller aussi par des enfants qui, aujourd’hui, ne sont pas couchés dans un berceau et caressés par la tendresse d’une mère et d’un père, mais gisent dans les sordides « mangeoires de la dignité », dans le refuge souterrain pour échapper aux bombardements, sur les trottoirs d’une grande ville, au fond d’une embarcation surchargée de migrants », a exhorté le pape François en célébrant la messe de la nuit de Noël, au Vatican.

Dans la basilique Saint-Pierre, des milliers de fidèles, dont beaucoup n’avait pas hésité à faire des heures de queue pour être sûr de pouvoir y assister. A son arrivée, comme chaque année, le Saint-Père a embrassé la statuette de l’Enfant Jésus, au pied de l’autel de la confession.

barre rose

Noël pris en otage

« Laissons-nous interpeller par les enfants qu’on ne laisse pas naîtrepar ceux qui pleurent parce que personne ne rassasie leur faim, par ceux qui ne tiennent pas dans leurs mains des jouets, mais des armes », a poursuivi le Pape à l’homélie.

pape-francois-embrasse-figurine-petit-jesusde-messe-noel-celebree-basilique-saint-pierre-samedi-24-decembre_0_730_486

Rappelant que « Jésus est né dans le refus de certains et dans l’indifférence de la plupart » , le souverain pontife a fait un parallèle entre lui et tous ces enfants, et entre tous les « petits », les « fragiles » de la société, victimes de cette même indifférence « quand Noël devient une fête où les protagonistes sont nous, au lieu de Lui ; quand les lumières du commerce jettent dans l’ombre la lumière de Dieu ; quand nous nous donnons du mal pour les cadeaux et restons insensibles à celui qui est exclus ».

Cette mentalité « a pris en otage Noël », a déploré François  en sortant de son texte, « à nous de le libérer », a-t-il exhorté d’un air grave.

barre rose

Le véritable esprit de Noël

« Laissons-nous toucher par la tendresse qui sauve ; approchons-nous de Dieu qui se fait proche, arrêtons-nous pour regarder la crèche, imaginons la naissance de Jésus : la lumière et la paix, la plus grande pauvreté et le refus », a insisté le Pape. Car Dieu, venait-il de rappeler, n’est pas apparu « dans la salle noble d’un palais royal, mais dans la pauvreté d’une étable ; non dans les fastes de l’apparence, mais dans la simplicité de la vie ; non dans le pouvoir, mais dans une petitesse qui surprend. Et pour le rencontrer il faut aller là, où il se tient : il faut s’incliner, s’abaisser, se faire petits ».

pape-francois-noel-2016

Et c’est pourquoi L’Enfant qui naît nous interpelle : « Il nous appelle à laisser les illusions de l’éphémère pour aller à l’essentiel, à renoncer à nos prétentions insatiables, à abandonner l’insatisfaction pérenne et la tristesse pour quelque chose qui toujours nous manquera ».

D’inviter alors chaque croyant  à entrer dans Noël avec les bergers, « les exclus d’alors », pour savourer avec eux, en Jésus, « le véritable esprit de Noël : la beauté d’être aimés de Dieu ». Leur garantissant à tous que « laisser ces choses pour retrouver dans la simplicité de Dieu-enfant la paix, la joie, le sens de la vie », ne peut que faire du bien.

bergers

Les bergers l’ont compris, cette nuit-là : personne n’est exclu aux yeux de Dieu. Comme eux, « nous aussi, laissons-nous interpeller et convoquer cette nuit par Jésus, allons à Lui avec confiance, à partir de ce en quoi nous nous sentons exclus, à partir de nos limites », a-t-il fortement encouragé.

barre rose



 

 

N’ayons pas peur de vivre la Miséricorde de Dieu par les mains du prêtre*L’extraordinaire expérience d’un prêtre dans un confessionnal « Père…j’ai tué ». Du site Aleteia*


confession

Extrait de l’article du site Aleteia*

Dans un confessionnal tout le monde passe. Le confessionnal est un lieu de mission. C’est comme partir vers des terres inconnues et évangéliser, annoncer la rédemption du Christ, Sa miséricorde envers l’homme, proclamer l’amour de Dieu pour ceux qui ne le connaissent pas encore.

Dans un confessionnal se déverse un monde de douleur, un monde de souffrance, un immense besoin d’être écouté, de partager des situations que, seul, on ne peut plus supporter ; dans un confessionnal entre un grand besoin d’être pardonné.

barre verte

La souffrance d’avoir tué

J’ai déjà entendu la confession d’adultes qui avaient tué. De jeunes aussi. Un homme m’a dit qu’il n’avait pas tué en légitime défense, mais pour voler. Il regrettait le terrible acte qu’il avait commis et en était bouleversé. Quand il est venu à moi, il  tenait dans sa main une Bible.  Il voulait sortir de cette situation et changer.

J’ai eu plusieurs cas dans cette situation. Et ces personne pensaient que Dieu ne pouvait pas leur pardonner. Je leur répondais que si, avec toute mon âme, avec force, avec toute la clarté. Dieu s’est fait homme pour être avec nous. Il est venu pour pardonner, aimer, embrasser.

Il s’est incarné pour marcher avec nous. Le pardon de Dieu est une force d’amour ; et la souffrance va bien au-delà du sentiment naturel de dégoût pour le mal que nous faisons.

souffrance

Le pardon de Dieu nous donne la volonté

de réparer, de corriger notre vie.

avortement

barre verte

 

La souffrance d’avoir avorté

Beaucoup de mères sont venues à mon confessionnal avec la souffrance d’avoir abandonné leurs enfants, même après de nombreuses années. Pour des raisons diverses : parce qu’elles avaient perdu leur travail et ne savaient pas comment les nourrir, ou parce que le mari les avait abandonnées, ou pour les deux raisons. Toujours avec ce poids, elles demandent pardon, essayent de se justifier par la nécessité, mais toujours avec une grande souffrance dont elles ne parviennent pas à se libérer. Ce sont des mères qui savent, souvent, qu’elles ont commis un crime et cela rend la vie amère, malgré toutes leurs justifications.

L’avortement pèse également énormément dans la vie d’une femme. Certaines femmes qui viennent  au confessionnal au bout de nombreuses années n’arrivent pas à se débarrasser de ce poids. Quand elles ont avorté dans leur jeunesse, ces femmes me disent : « Père, je ne savais pas ce que je faisais. Maintenant je me rends compte que j’ai tué mon enfant« .

Au fil des ans, elles ont eu d’autres enfants, voient leur beauté, les voient grandir à leurs côtés et pensent à celui qu’elles n’ont pas voulu. Cela est très dur, surtout quand il y a eu plusieurs avortements. Je me souviens d’une femme qui en avait commis six. Et une autre, cinq.

barre verte

Parfois, elles essaient de minimiser, comme s’il n’était arrivé rien d’irréparable. Mais elles savent très bien en leur for intérieur, que ce n’est pas un acte anodin, même si la nature humaine se protège de la souffrance en essayant de l’encapsuler et la reléguer dans le passé. Dans la majorité des cas, la décision d’avorter ne vient pas d’elles, mais des parents qui font pression sur elles. Ou bien de leur partenaire, qui paie l’avortement afin que personne n’en sache rien.

Souvent aussi, la jeune fille décide d’en finir avec la grossesse, en raison de sa situation financière, parce qu’elle est sans emploi, qu’aucun des deux n’a de travail ou parce que son emploi est précaire.

barre verte

Autre raison fréquente d’un avortement : les tensions avec le partenaire, le fiancé ou le mari, la peur d’une relation qui ne va pas durer, la peur de rester seule avec son enfant etc. Je les écoute, je les regarde et j’ai conscience que c’est dur ; que, pour elles, c’est très douloureux ce qu’elles sont venues confesser. Comment prendre à la légère le pardon de Dieu ?

Les figures de la Bible à qui Jésus a pardonné

Avec ces femmes, je parle des personnages de la Bible à qui Jésus a pardonné. Marie-Madeleine, la femme adultère, la veuve de Naïm. Ou encore Zachée, le fils prodigue, le voleur repenti. Ils ont passé toute leur vie à faire des choses terribles et, grâce à seulement une parole de repentir, Jésus leur a pardonné.

Dieu est venu pour pardonner

Pardonner-720x380

Je leur dis aussi que Dieu les embrasse, que Dieu les aime, qu’Il les aime et chemine avec elles. Qu’Il est venu pardonner, pas châtier ; qu’Il est venu pour être avec nous, qu’il a laissé le Ciel pour partager notre condition d’hommes qui s’égarent. Comment, alors, pourrions-nous avoir peur ?

Grâce à Dieu, le confessionnal est aussi un lieu de vie. Toujours, parce qu’il régénère, fait naître quelque chose de nouveau qui, auparavant, n’existait pas. Mais c’est aussi un lieu de vie, lorsqu’une jeune fille prend conscience que ce qu’elle envisage de faire est négatif et, grâce à cela, décide de ne pas le faire. J’ai eu le cas de deux jeunes qui sont arrivées en disant qu’elles voulaient avorter – et ensuite n’ont pas avorté. Parfois, contre l’opinion de leurs parents : « Qu’ils pensent ce qu’ils veulent, mais je veux avoir mon enfant… ».

foetus

barre verte

 

Beaucoup d’homosexuels viennent au confessionnal, des hommes comme des femmes….Lire la suite ICI


 

La Présence du Christ dans l’Eucharistie est-elle Réelle ? Réponse…Père Nicolas Buttet*


eucharistie

La présence du Christ

dans l’Eucharistie…

Est-elle réelle ?

Oui, la présence du Christ dans l’Eucharistie est bien réelle : c’est par amour qu’il a inventé de se donner en dépassant les lois de la physique, par la transsubstantiation. Notre foi grandit dans la lutte qu’il peut y avoir entre ce que l’on perçoit sensiblement et ce que l’on croit spirituellement.

1-Le Christ a dit à ses apôtres « Faites ceci en mémoire de moi ». Il nous a donné pour tout le temps de l’Église le moyen de rester en contact avec son sacrifice. Le soir du Jeudi-Saint, il anticipait l’acte qu’il allait poser le lendemain en versant jusqu’à la dernière goutte de son sang sur la Croix, en toute liberté il s’offrait au Père pour nous. L’Eucharistie nous donne à chaque messe le moyen de rejoindre ce don extraordinaire, nous le revivons auprès de lui.

barerouge

La folie de son amour, c’est le sacrifice de la messe

Ce n’est pas seulement un souvenir pour nous émouvoir, c’est un fait : Jésus vient s’offrir à nouveau pour nous sur l’autel comme il le fit sur la croix. Au moment où le prêtre prononce les paroles « ceci est mon corps livré pour vous – ceci est la coupe de mon sang versé pour vous » s’opère le grand acte qui nous sauve. Car ce n’est pas le prêtre qui prononce ces paroles, mais c’est le Christ, par la bouche du prêtre.

À ce moment précis de la messe, c’est comme si deux millénaires d’histoire étaient balayés et que nous étions contemporains de Marie et de Jean au pied de la croix. De sorte que chacun et chacune peut vraiment faire l’expérience existentielle de la folie de l’amour de Dieu pour nous. Il livre sa chair, il verse son sang. Il a versé tout son sang, rien que pour moi. À ce moment-là, nous touchons ce grand mystère.

 

Par ce fait que la croix et l’autel sont contemporains nous sommes véritablement en contact immédiat avec le Christ

Nous ne faisons pas un voyage dans le temps, mais nous sommes réellement et spirituellement présents au pied de la croix, au pied du Golgotha, avec Marie et Jean et on voit la folie de l’amour de Dieu pour nous et ce pardon qui va jaillir de son cœur par le sang qui coule comme un flot de miséricorde pour laver les péchés du monde et inonder le cœur des hommes de l’amour du Père.

barerouge

C’est un « mémorial » et non un nouveau sacrifice, comme si celui de jadis était insuffisant et qu’il fallait y rajouter quelque chose

C’est le même Christ rendu présent parmi nous et qui se donne avec les dispositions d’oblation qui étaient les siennes le soir du Jeudi Saint. On appelle cela un « mémorial », non en ce sens qu’il nous aiderait seulement à nous  souvenir de ce qu’il a fait pour nous, mais parce que s’actualise en lui l’évènement initial : nous faisons mémoire devant Dieu de ce qu’ il a opéré jadis et nous savons qu’alors il le réalise, selon sa promesse.

marie-communion

  • Ce corps est réellement donné pour nous, ce sang est réellement versé pour nous, pour notre salut, bien sûr, et pour que nous le recevions en nourriture. Et, en attendant, le corps et le sang de Jésus, son vrai corps et son vrai sang, sont là devant nous, puisqu’il nous l’a dit. Il est là, totalement présent avec son corps, son âme et sa divinité.
barerouge

L’engagement du Seigneur est si total qu’il va jusqu’à nous donner réellement son corps et son sang, non en figure, mais en réalité

Il ne se contente pas de dire : « je t’aime », mais il le prouve, il se donne à nous concrètement, charnellement, dans l’Eucharistie. C’est ce que l’on appelle la présence « réelle » parce qu’elle prend l’apparence d’une chose (res). Elle est la seule de ce type. Jésus est présent au milieu de nous de bien des façons : par sa parole, par nos frères, dans la liturgie etc… Mais il n’y a que là que la présence atteint cette densité et ce réalisme. Ce que nous voyons comme une chose posée au milieu des autres choses est en réalité une personne vivante. Il prend le risque de se cacher dans une apparence si déconcertante pour que notre rencontre avec lui se fasse dans la foi.

communion4

Que voit-on, quand on est un spectateur extérieur et qu’on ne croit pas ? Presque rien ! Et pourtant il est là !

Saint Thomas d’Aquin nous dit que sur la croix sa divinité était cachée, mais que tout le monde pouvait voir son humanité, eh bien, là, même son humanité est voilée. C’est le mystère de la foi par excellence.

 

Sa joie, ses délices, c’est de demeurer parmi les enfants des hommes et c’est son désir le plus cher

Il est venu il y a 2000 ans en prenant chair de la Vierge Marie, il a vécu avec nous, il a souffert, il est mort, il est ressuscité, il est monté au ciel. Et alors, il a voulu remplir cette promesse de demeurer avec nous jusqu’à la fin des temps et en même temps, nous manifester le plus grand amour. Il a donc inventé cette chose absolument prodigieuse pour que l’on n’oublie jamais la folie de son amour et pour qu’il reste avec nous tous les jours jusqu’à la fin des temps, que l’on puisse le rencontrer personnellement, corporellement aujourd’hui, sous tous les cieux, dans tous les temps de l’histoire des hommes.

barerouge

L’Église appelle ce grand miracle la transsubstantiation

C’est un mot savant pour nous dire que toute la réalité du pain et toute la réalité du vin sont changées dans le Corps et le Sang adorables du Christ, Jésus ne s’ajoute pas à une réalité existante, il en prend la place. Il ne se fait pas pain, le pain cède la place à Jésus, même si les apparences demeurent. Car le Seigneur n’a pas permis que le vin dans le calice perde ses propriétés alcooliques ou que le pain ne comporte plus de gluten, sans quoi nous n’aurions plus besoin de la foi : le miracle serait constatable par n’importe qui.

eucharistic-adoration

Nous prenons au pied de la lettre la parole du Christ « ceci est mon corps »

On ne dit pas « ce pain est mon corps », ce qui serait faux théologiquement ;  ni « ce pain contient mon corps », ni « ce pain représente (ou symbolise) mon corps ». Non. C’est très difficile à exprimer, ceci est un neutre, une chose encore indistincte, car, tant que l’on n’a pas dit le « est », c’est encore du pain, et dès que l’on a dit le « est », cela devient le Corps du Christ. Donc  « Ceci, ce que vous voyez là, cette chose que l’on ne peut pas qualifier parce que cela va vite changer, est véritablement mon corps ». Et tout d’un coup, quand les paroles sont dites, c’est le Corps du Christ ; alors il faut se prosterner et adorer.

barerouge
  • Cette présence défie nos sens, qui ne voient jamais que du pain et du vin inchangés, elle défie les lois de la physique, mais, pourtant, Il est là, totalement donné. Seuls les enfants et les saints ont accès à ce mystère de foi que gardent précieusement toutes les Églises apostoliques depuis 2.000 ans.
barerouge

4-S’il a voulu que cette présence dure plus d’un instant et que l’on puisse ensuite la garder après la communion, c’est pour que nous puissions rassasier nos yeux et notre cœur de sa douce présence, que nous puissions savoir quel est celui auquel nous communions.

barerouge

Poursuivre la lecture: Un cadeau pour la communion et pour l’adoration

Le prêtre italien Salvatore Perrella, expert en mariologie, explique les avertissements de Marie lors de ses apparitions*Extraits du site d’Aleteia*


Qu’entend la Vierge Marie par

« Dieu punira le monde » ?

fatima 3 em secret

A sa troisième apparition, le 13 juillet 1917, Notre-Dame de Fatima a dit aux trois pastoureaux: « Vous avez vu l’enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion de mon Cœur Immaculé. Si l’on fait ce que Je vais vous dire, beaucoup d’âmes se sauveront et l’on aura la paix.

La guerre va finir, mais si l’on ne cesse d’offenser Dieu, sous le règne de Pie XI commencera une pire encore. Quand vous verrez une nuit illuminée par une lumière inconnue, sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne qu’Il va punir le monde de ses crimes, par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Église et le Saint-Père. Pour empêcher cela… ».

barre-mauve-separateur-fleur2

Ce passage constitue la première partie des « secrets de Fatima « . La Vierge Marie annonce que Dieu punira les hommes de leurs « crimes ». Une annonce qui revient souvent dans les apparitions mariales.

C’est arrivé par exemple à la Bienheureuse italienne Anna Maria Taïgi, en 1818 : « Dieu enverra un double châtiment : l’un part de la terre, à savoir des guerres, des révolutions et d’autres maux ; l’autre part du ciel, à savoir une obscurité épaisse qui empêchera de voir quoi que ce soit ».

C’est arrivé aussi à Mamma Rosa, comme on appelait en Italie la Bienheureuse Eurosia Fabris Barban : « Ceux qui viendront avec foi recevront tous un signe » (4 Mars 1966).

« Il y aura tant de signes dans le ciel, jour et nuit, puis arriveront les épreuves » (30 Octobre 1966).

« Quand vous verrez un grand signe dans le ciel, c’est que le grand et terrible moment d’angoisses et de pleurs est arrivé » (13 janvier 1967).

Quand Marie parle en ces termes, que faut-il comprendre ? Que le monde sera réellement puni ? Qu’il subira des catastrophes à cause des péchés de l’homme?

barre-mauve-separateur-fleur2

« Du pur paganisme »

« Pour certaines mentalités – commence par dire le père Salvatore Perrella, expert en mariologie , les apparitions ne sont vraies que lorsqu’elles donnent la possibilité d’échapper à la colère de Dieu ou du Christ. Si Marie apparaît, cela veut dire que nous allons tomber dans le gouffre de la fin du monde. En réalité, demandons-nous si cette manière de penser part vraiment de l’évangile.

Penser que Dieu et Jésus Christ sont des maîtres du monde assoiffés de sang est limite diabolique. Penser que Marie apparaît parce qu’elle est plus bonne avec nous que Dieu et le Christ n’est même pas une hérésie : c’est du paganisme pur, fruit d’une ignorance personnelle et communautaire, souvent condamnable (là oui !). Ignorance sur Dieu et Jésus, sur le Christ, sur l’Église et Marie, sur la mère de Jésus ».

barre-mauve-separateur-fleur2

Point de vue chrétien

On peut parler des apparitions mariales en chrétien, poursuit le directeur de la faculté pontificale de théologie Marianum, « dans l’Église et avec l’Église », mais « sans être chrétien » aussi, en dehors de l’Évangile et sans évangile. Si nous sommes chrétiens et parlons des apparitions mariales, dans l’Église et avec l’Église, alors la première chose à reconnaître c’est que celles-ci sont 1) un don de la miséricorde de Dieu, 2) une confirmation de l’œuvre rédemptrice et salvifique du Christ, 3) un signe de la puissance de l’Esprit Saint.

barre-mauve-separateur-fleur2

Miséricorde, Christ et Esprit Saint

Le Père Salvatore Perrella explique: les apparitions sont….LIRE LA SUITE ICI


SOURCE

 

MISE À JOUR-13 OCTOBRE 2016-Le sort D’Asia Bibi sera connu dans les prochaines heures ! Prions pour que sa condamnation à mort soit levée*Asia notre soeur..sera devant la cour suprême le 13 octobre 2016..Jour de Notre Dame de Fatima*CONFIANCE-PRIÈRES-CONFIANCE*


Mise à jour réalisée jeudi 13 octobre à 9h12 : Le procès a finalement été ajourné par les juges.

La Cour suprême n’a pas fixé de nouvelle date pour le procès.

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR PLUS D’INFO

asia-bibi-MARI__152943-01-08-1476344982_63_686470_large

Le mari d’Asia Bibi, une chrétienne pakistanaise qui risque la peine de mort pour blasphème, sortant du siège de la Cour suprême à Islamabad, le 13 octobre 2016. AFP / FAROOQ NAEEM
 

Sa famille demande au Pape et à tous les fidèles de prier pour que sa condamnation à mort soit levée.

Asia Bibi, devant la cour suprême le 13 octobre, « supporte son calvaire en priant », assure Joseph Nadeem.


chapelet-main

En prison depuis plus de sept ans, Asia Bibi, cette chrétienne et mère de cinq enfants, condamnée à mort pour blasphème, a les yeux tournés vers la Cour suprême qui, le 13 octobre, devra décider de son sort : confirmer la peine capitale ou la libérer et proclamer son innocence.

« Je sens que le Pape prie pour ma mère et continuera à prier pour elle. Et grâce à ses prière ma mère sera libérée », a déclaré Esham, la fille d’Asia, pleine de confiance et espoir. Elle demande au Saint-Père et à tous les fidèles de prier pour sa mère. Des veillées de prières et intercessions spéciales s’élèveront des monastères, ce jour-là.

Asia-Bibi-RC

« Je n’ai jamais connu une femme aussi forte et courageuse comme Asia. Animée de ce courage que seule une foi profonde en Dieu et en la Providence peut susciter.

Asia sait et dit toujours que Dieu aime et soutient ses enfants. Même en prison, elle se sent aimée, continue de croire et d’espérer », a confié Joseph Nadeem, tuteur de la famille d’Asia Bibi à Paolo Affatato pour Vatican Insider. Responsable de l’association Renaissance Education Foundation de Lahore, où étudient les filles de sa protégée, le représentant de la famille raconte la dernière visite qu’il a faite à la prison féminine de Multan, où Asia Bibi est enfermée depuis 2009.

fatima-apparition-13-octobre-1917

Asia Bibi supporte son calvaire en priant

Joseph Madeen est allé trouver Asia Bibi avec l’époux de celle-ci, Ashiq Masih. Aussi incroyable que cela puisse paraître, la visite, affirme-t-il, se déroula « dans climat détendu et serein ». Asia va bien, assure-t-il, et son moral assez haut. « Nous avons parlé tranquillement avec elle, l’informant de la date de l’audience qui, nous l’espérons, sera concluante ».

Il confirme : « Elle est pleine d’espoir, prie toujours et a une grande force en elle, malgré son calvaire ».


Lire la suite: http://fr.aleteia.org/2016/10/11/priez-pour-asia-bibi-son-sort-connu-dans-les-prochaines-heures/

Note Myriamir: Avec notre chapelet dans les mains, nous sommes assurée de la victoire!

Mettons toute notre confiance en Notre Dame de Fatima pour sauver notre soeur Asia Bibi de la mort !

Que nous fêterons ce Jeudi 13 Octobre.

SAMEDI 13 OCTOBRE 1917 :

La Vierge Marie a dit
« Je suis Notre-Dame du Rosaire »

fatima-site-entetesimplev3

fatima-cova-da-iria_13-octobre-1917

Aperçu sur la Cova da Iria durant
la matinée du 13 octobre 1917. Soixante-dix mille personnes
seront témoins du grand miracle de la danse du Soleil.

Cliquez sur l’image et prions avec le Père Parent…soyons unis pour notre soeur Asia!!!

mariend-fatima


 

%d blogueurs aiment cette page :