(..♥..)Extrait Homélie du 12 Août 2017.. par L’Abbé Guy Pagès*QUE FAIRE ? LE SILENCE DANS LES ÉGLISES♥


messe grégoriene santa-misa1

Loué soit Jésus-Christ !

A la suite d’Élie qui ne rencontra Dieu que dans le murmure d’une brise légère, l’Église demande à ceux qui cherchent Dieu d’observer le silence dans la sainte liturgie. « Dans l’église, à la sacristie et dans les lieux avoisinants, le silence permet à tous de se disposer à célébrer les saints mystères avec cœur et conformément aux rites.

 

barre-rouge

Combien de célébrations qui ne sont que pitoyables agitations, où paroles et chants sont multipliés dans le but inavoué d’empêcher Dieu de parler, d’être entendu…

chorale

Les pires ennemis de Dieu

se trouvent souvent dans les églises !

barre-rouge

Tout autant que le chant, le silence prépare l’assemblée à écouter le Seigneur, à Le rencontrer, L’adorer, Le prier, Lui offrir sa vie unie au sacrifice de Jésus, et L’accueillir, Lui, dans une communion vivante et sanctifiante.

 

Le silence est le témoin de l’expérience spirituelle,

et il l’enrichit en retour.

 

Je remercie les personnes qui pour respecter le silence pendant la messe étouffent leur toux dans leur mouchoirLe silence est sacré !

st jean de la croix

Comme disait saint Jean de la Croix :

« L’amour du silence conduit au silence de l’Amour.»

SILENCE A LA MESSE

Chacun a le droit de pouvoir prier en silence

dans la Maison du Seigneur.

barre-rouge

Mais il ne suffit pas d’être attentifs à Dieu pendant la Messe, il faut encore l’être après, et toujours.

marie fatima

C’est pourquoi, comme Élie et comme les enfants de Fatima, faisons des sacrifices, renonçons à la télévision et aux distractions de ce monde, qui est « une conspiration contre la vie intérieure ».

 

Sans quoi, lorsque le Seigneur apparaîtra, hommes de peu de foi, nous Le prendrons pour un fantôme, nous crierons de peur et Le fuirons au lieu de nous précipiter dans Ses bras !

jéus au ciel

barre-rouge

Ô Seigneur, gardez-nous de cette dissipation des sens et de l’esprit qui fait de Vous un inconnu pour nous, et de nous des zombis !

 

« Veillez et priez sans cesse afin d’avoir la force de résister à tout ce qui doit vous arriver et de vous tenir debout au jour de Mon retour. (Lc 21.35) » dit le Seigneur. Amen.


abbé-guy-pages

Abbé Guy Pagès
https://www.islam-et-verite.com/faire-homelie-19eme-dimanche-temps-ordinaire-a/

 

♥ SAINTE PHILOMÈNE ET LE SAINT CURÉ D’ARS…UNE BELLE HISTOIRE VRAIE !!! ♥ Mais quand même Philomène sut bien toucher ce ♥ cœur de pierre…♥


Catherine Lassagne, director of I'ancienne Providence

barre orang

Vers la fin de juillet 1838, Catherine Lassagne était à toute extrémité. Le médecin, M. Timécour, de Trévoux, déclara qu’elle était perdue. On songeait déjà à préparer tout ce qu’il fallait pour les funérailles. Mais M. le Curé pria sainte Philomène pour elle. Le saint homme était bien angoissé: que deviendrait sans cette directrice dévouée l’œuvre nécessaire de la Providence?… 

Tout à coup, l’agonisante rouvre les yeux. « Je suis guérie, s’écrie-t-elle... Je veux me lever. » Elle se lève en effet et se jette à genoux devant une image de sainte Philomène. La fièvre avait complètement disparu. La veille, au chevet de la mourante, M. le Curé avait fait pressentir cette guérison, qu’il semblait toutefois trouver un peu tardive. « Je gronderais presque sainte Philomène, disait-il. Je suis tenté de lui reprocher la chapelle que j’ai bâtie en son honneur. »

Si de notre part une telle réflexion n’était irrespectueuse, ne pourrait-on dire que « la chargée d’affaires » du saint Curé fut quelquefois assez embarrassée? On lui demandait d’intercéder pour la guérison des corps. La guérison était obtenue, et voici ce qu’elle entendait dire à son grand ami d’Ars:

barre orang

« J’ai bonne envie (confiait-il un jour à Catherine Lassagne) de défendre à sainte Philomène de faire des miracles pour les corps. Il faut qu’elle guérisse surtout les âmes. Ce pauvre cadavre, qui doit pourrir, n’est pas grand-chose. – Mais, répliquait Catherine, elle ne vous écoutera pas. » Et lui de répondre en souriant: « Oh! Si, elle fait bien à peu près ce que je veux. »

Seulement, il y avait des variations dans les volontés du Curé d’Ars; si bien que sa petite Sainte et lui n’étaient pas toujours parfaitement d’accord: Philomène opérait-elle coup sur coup des prodiges, l’humble prêtre trouvait qu’il y en avait trop. Mais, par contre, cessait-elle de guérir les corps pour s’occuper sans doute uniquement des âmes–- comme elle en était priée – M. Vianney ne tardait pas à s’en plaindre.

Une jeune fille de douze à quatorze ans, rapporte l’abbé Raymond, avait perdu l’usage de ses jambes à la suite d’une fièvre typhoïde. Elle vint à Ars et communia, assise sur une chaise, à la messe que M. le Curé célébrait dans la chapelle de sainte Philomène. Après la communion, la jeune fille se lève, se jette à genoux et s’écrie: « Je suis guérie! » Un mouvement se produisit parmi la foule. M. Vianney ne s’en aperçut pas et, pendant qu’il était à la sacristie, occupé à signer des images, je lui dis: « Il y avait bien longtemps que sainte Philomène se reposait. – C’est pour cela, me répondit-il, que, pendant la messe, je l’ai grondée en lui disant: ‘Grande Sainte, si vous n’accomplissez plus de miracles, vous allez perdre votre réputation.' »

« Moi, je ne fais pas de miracles »

st-cure-d-ars-im07

Pratiquement, on le voit, les miracles dépendaient de la prière du saint Curé. Il déclarait lui-même « n’avoir jamais rien demandé par l’intercession de sa petite Sainte sans avoir été exaucé ». Mais c’est en vain qu’il se défendait tant qu’il pouvait d’avoir une part quelconque en ces prodiges. « Malgré cela, on avait autant de confiance en ses prières, à lui, qu’en l’intercession de sainte Philomène. »

Il avait beau dire: « Il y a tant de Saints et de Saintes dans notre église!..? Moi, je ne fais pas de miracles… Je ne suis qu’un pauvre ignorant qui a gardé les moutons: c’est le bon Dieu et sainte Philomène qui font tout cela. » On ne le croyait plus autant que les premiers temps.

Un pénitent et ami du serviteur de Dieu, Jean-Claude Viret, de Cousance (Jura), a raconté, avec sa naïveté de paysan, dans un vieux cahier déchiffré à grand-peine, comment il embarrasse M. Vianney et quelles réponses il en reçut. « Un jour, raconte-t-il, mon confesseur de Cousance me prie de demander au saint Curé d’Ars ce qui se faisait d’extraordinaire dans sa paroisse.

barre orang

« Mais que se fait-il d’extraordinaire dans ma paroisse?

– Mon Père, on m’a dit là-dessus bien des choses.

– O mon enfant, il ne faut pas croire tout ce qu’on raconte.

– Eh bien, mon Père, quand je serai à Cousance, je dirai donc qu’il ne se fait rien dans votre paroisse.

– En ce cas, mon enfant, vous mentirez. Il ne faut pas.

– Dites-moi donc, s’il vous plaît, ce que je dois rapporter à mon confesseur.

sainte PHILOMENE

– Vous lui direz qu’ici tout se fait par l’intercession de la Très Sainte Vierge et de sainte Philomène. Il se guérit des sourds, des muets, des aveugles, des paralytiques, des possédés. Il se fait des miracles et des conversions tous les jours, et des fois, il s’en fait plusieurs. Mais ce n’est que par l’intercession de la Très Sainte Vierge et de sainte Philomène. Impossible de lui tirer autre chose.

« Voici ce qui m’est arrivée à moi-même, racontait l’hôtelier d’Ars, François Pertinand. J’avais pris une maladie grave qui avait causé une enflure considérable, au point qu’elle atteignait la poitrine. On me mena soigner à Ville franche. Les médecins déclarèrent que le sang était vicié et qu’il n’y avait plus de remède. Là-dessus, mes parents voulurent absolument me ramener à la maison. M. le Curé vint me voir.

Il me dit que je n’avais pas pour deux jours de vie, mais que si je voulais avoir confiance et suivre ses conseils, je guérirais. ‘Si tu fais, me dit-il, une neuvaine à sainte Philomène avec moi et avec tes parents, à la fin tu iras à Fourvière en action de grâces.’ La chose me parut impossible, mais je me rendis à son avis. Le quatrième jour je me levai, et le neuvième, j’attelai moi-même mon cheval pour me rendre à Lyon avec ma famille. »

Une dame de Marseille, Mme Daumas, atteinte du mal de Pott, commence à Ars une neuvaine en l’honneur de la petite Sainte. Le dernier jour, elle communie dans son lit, de la main de M. Vianney. Mais elle ne ressent aucune amélioration. Elle se désole. « Partez, ma petite, lui dit le saint Curé. – Oh! Non, mon Père je veux rester près de vous, à Ars! – Partez! En restant ici, vous retardez votre guérison. »

barre orang

Elle croit à la parole du serviteur de Dieu. On la conduit en gare de Villefranche, d’où on l’embarque pour Marseille. Arrivée là, elle se sent guérie, saute seule du wagon, à la stupéfaction de sa fille qui l’accompagne et de son mari qui est venu l’attendre avec une voiture. Le lendemain, elle gravissait à pied le rude chemin de Notre-Dame de la Garde.

C’était en septembre 1857, rapporte Mlle Marie Robert, de Clermont-Ferrand. M. Vianney faisait à l’église son catéchisme de onze heures. Je le vois encore dans sa petite stalle, à côté de l’autel de la Sainte Vierge. L’omnibus arrive. Soudain, la porte de l’église s’ouvre bruyamment; ce qui nous fait détourner la tête. Trois personnes étaient là, près du bénitier: une femme et un homme, lequel tenait un enfant dans ses bras. M. Vianney, regardant ces nouveaux venus, leur dit en soupirant: « Pauvres gens! Venir de si loin chercher ici ce que vous avez chez vous! Que votre foi est grande! » Puis il continua son catéchisme.

Sur la fin, ayant récité l’angélus, il s’adressa encore d’une voix forte à ce père et à cette mère: « Portez votre enfant à sainte Philomène, là, à gauche! » Les infortunés traversèrent l’église et allèrent s’agenouiller devant la statue de sainte Philomène. Tout à coup on entendit un grand remuement, un bruit de chaises. C’était le père qui s’était évanoui en entendant son fils parler pour la première fois. Ce petit de six ans était paralysé et sourd-muet de naissance. « Joli papa, joli! … » avait dit l’enfant dans le patois de son pays, et il se mit à marcher. « Nous étions venus à Ars, nous expliqua-t-il en pleurant de joie, pour demander la guérison de notre fils qui n’avait jamais parlé ni marché. »

Voici enfin, pour clore cette série de merveilles, un fait où se révèle, peut-être mieux qu’en tout autre, l’action simultanée du Curé d’Ars et de sainte Philomène. L’événement s’est déroulé en mai 1843, au cours d’une maladie très grave qui faillit emporter l’abbé Vianney.

Mme Claudine Raymond-Corcevay, de Chalon-sur-Saône, souffrait beaucoup d’une affection chronique au larynx et aux bronches. Elle ne pouvait prononcer le moindre mot sans éprouver à la gorge une douleur comparable à la brûlure d’un fer rouge. Aussi dût-elle se résigner à communiquer avec son entourage en écrivant sur une ardoise… Enfin, abandonnée des médecins, elle eut recours au thaumaturge d’Ars. Convalescente d’une grave maladie, M. Vianney avait pu ce jour-là descendre à l’église. Mais laissons la parole à la cliente du Saint:

« Je le consultai sur mon état, raconta-t-elle au Procès de canonisation. Il me dit: ‘Mon enfant, les remèdes de la terre vous sont inutiles; on vous en a déjà administré beaucoup trop. Mais le bon Dieu veut vous guérir. Adressez-vous à sainte Philomène. Déposez votre ardoise sur son autel. Faites-lui violence. Dites-lui que, si elle ne veut pas vous rendre votre voix, elle vous cède la sienne!’

« J’allai aussitôt me jeter aux pieds de la petite Sainte et, dès que j’eus fait ma prière, je fus guérie. Il y avait deux ans que je ne parlais plus, six ans que je souffrais cruellement. En retrouvant Mme Favier chez qui j’étais logée, je lus à haute voix devant plusieurs personnes quelques pages sur la confiance en la Sainte Vierge. J’étais vraiment guérie.

« Lorsque je revis M. Vianney, il me dit: ‘Mon enfant, n’oubliez pas l’action de grâces, et trouvez-vous ici pour la fête de sainte Philomène.’ Je fus fidèle à la recommandation. Pendant la messe du 11 août suivant, je chantai d’une voix forte et soutenue un cantique en l’honneur de ma chère bienfaitrice. Après l’office, M. Vianney me félicita d’avoir obtenu, par sainte Philomène, la faculté de chanter aussi bien que de parler. »

« Les âmes plutôt que les corps »

saintephilomenejpg

A la petite Sainte semblait donc réservée dans Ars la guérison des infirmités corporelles. Pourtant, à maintes reprises, son allié dans le miracle la pria « de s’occuper un peu plus des âmes ». Sans doute les prodiges de conversions se produisirent-ils le plus souvent dans la chapelle de Notre-Dame d’Ars. Mais Philomène laisserait-elle toute la besogne à sa Reine des cieux? Le saint Curé ne le pensait pas. Aussi envoya-t-il plus d’un pécheur cherché lumière ou repentir au pied de son humble autel.

Il y fit s’agenouiller un savant géologue de Lyon, M. Maissiat, « professeur d’Arts », un original qui, après avoir fait sa première communion, pieusement, au temps de la Terreur, avait embrassé successivement le mahométisme et le judaïsme, pour devenir tour à tour protestant, spirite, saint-simonien et communiste… Un beau jour – c’était en juin 1841 – il quitta Lyon pour une excursion d’un mois dans les montagnes du Beaujolais. Il rencontre dans la voiture qui le mène à Villefranche-sur-Saône un vieil ami qui, de cette ville, va se diriger sur Ars.

barre orang

« Venez avec moi, lui dit cet ami, un croyant de vieille date. Vous verrez un prêtre qui fait des miracles.

– Des miracles! Ricane le géologue, je n’y crois pas.

– Venez, vous dis-je. Vous verrez et vous croirez.

– Eh bien, soit! Va pour une promenade à Ars! »

Le lendemain matin, vers sept heures, M. Maissiat assistait en curieux à la messe de l’abbé Vianney. Celui-ci fixe le pécheur endurci, en passant de la sacristie à l’autel. La messe dite, le Curé d’Ars vient à lui, pose sur son épaule sa main osseuse et le fait venir dans ce coin d’ombre où d’ordinaire se confessent les hommes. Mais M. Maissiat, lui, ne se confessera pas; il le prétend du moins. Toutefois, à la prière de M. Vianney dont le regard le gêne et le domine, il s’agenouille et, en simple narrateur, il raconte à ce vieux prêtre toute la misérable histoire de son âme. « Mon ami, conclut l’homme de Dieu, revenez me parler demain. En attendant, allez devant l’autel de sainte Philomène. Vous lui direz de demander votre conversion à Notre-Seigneur. » L’incroyant s’éloigne sans un mot de protestation.

 ST CURÉ D ARS

Ah! Il ne s’agit plus d’étudier les granits ou les marbres sur les pentes du Beaujolais! M. Maissiat obéit docilement au Curé d’Ars. Sous les regards de la foule, il se rend dans la chapelle de la petite Sainte. On l’observait. Un reste de respect humain le retint là, sans prière apparente, les bras croisés, planté comme un piquet devant l’autel.

 

Mais quand même Philomène sut bien toucher ce cœur de pierre. M. Maissiat sent les larmes qui le gagnent. Pleurera-t-il comme une fillette devant tous ces gens assemblés? Il sort brusquement de l’église. « Oh! Devait-il l’avouer plus tard, qu’il y a de bonheur en de pareilles larmes! »

barre orang

Sainte Philomène avait fait son œuvre. Le lendemain, M. Maissiat entendait de nouveau la messe, non en amateur cette fois, mais en chrétien. Plusieurs matins de suite il revint à confesse; enfin il s’inclinait sous le geste pardonnant du saint Curé et il communiait de sa main. « Le bonheur, la paix se peignaient sur son visage. »

Renonçant à son excursion scientifique, le converti de sainte Philomène voulut demeurer dans Ars neuf jours encore, le temps de remercier par une neuvaine sa céleste bienfaitrice. Il revint à Lyon entièrement transformé, et demeura chrétien fidèle. Il travailla même à la conversion de plusieurs amis et mourut deux ans après son voyage d’Ars « dans les plus beaux sentiments que puisse inspirer la piété chrétienne ».

Vers 1851,48 une jeune fille d’Épertuilly, près de Chalon-sur-Saône, Marie Niel, qui avait une sœur extrêmement souffrante, se présenta au confessionnal de M. Vianney. Ses aveux achevés, aussi complets que possible – du moins le croyait-elle – elle demanda au saint Curé la guérison de sa pauvre malade. Elle reçut cette réponse stupéfiante:

« Vous guérirez, mon enfant.Mais, mon Père, ce n’est pas moi qui suis malade; c’est ma soeur!- Vous guérirez. Mais allez près de sainte Philomène. Vous prierez, vous achèverez votre examen de conscience, car votre confession est incomplète. Et puis vous reviendrez. »

Or Marie Niel, sans être une jeune fille scandaleuse, « s’adonnait à la toilette… et elle aimait la danse ». Fendant la foule des pèlerins, elle va s’agenouiller à l’autel de la petite Sainte. Elle prie, s’examine de nouveau et retourne prendre rang au confessionnal.

Son accusation achevée, elle pose une seconde fois à son confesseur la question qui lui tenait le plus à coeur et à laquelle avait semblé se dérober M. Vianney. « Oui, vous guérirez, mon enfant. Mais retournez à la chapelle de sainte Philomène et demandez-lui avec instance qu’elle vous éclaire sur votre état de conscience, car votre confession n’est point complète. Et ensuite vous reviendrez. Je vais prier pour vous. »

Marie Niel « s’en alla de plus en plus troublée. Elle pria cette fois de tout son coeur sainte Philomène de faire la lumière dans son âme. Elle vit clairement alors ce que ses examens superficiels ne lui avaient jamais découvert, et ce fut tout en larmes – les larmes d’une vraie contrition – qu’elle se rangea humblement à la suite des personnes qui attendaient. Or il y en avait beaucoup. Mais M. le Curé, qui « la tenait à l’oeil », lui fit un signe et l’appela avant son tour. Il trouva à ses pieds une véritable pénitente: la frivolité de sa vie, à cette heure, lui était révélée. Après l’avoir entendue, le saint prêtre lui dit: « A présent, mon enfant, vous êtes guérie. »

barre orang

Alors il la conseilla sur la vie nouvelle qu’elle allait mener. Cependant, avant de quitter le Saint, elle posa pour la troisième fois la question demeurée sans réponse: « Mais, mon père, ma sœur malade? — Mon enfant, dans un an, votre sœur malade sera guérie. « 

De retour à Épertuilly, « Marie Niel parut toute transformée: elle était méconnaissable ». Non seulement elle aida une de ses cousines, Anne Flèche – auteur de ce récit – à vaincre les obstacles qui la retenaient dans le monde, mais elle-même, quelques années plus tard, entrait chez les Augustines, sous le nom de Sœur Nathalie. Quant à sa sœur malade, elle fut guérie à la date fixée prophétiquement par le Curé d’Ars, c’est-à-dire que, délivrée de toute souffrance, elle s’endormit dans le Seigneur un an après la conversion de la future religieuse.

Le saint directeur avait-il besoin, lui aussi, d’un conseil, il l’implorait de la vierge sage. « Je consulterai sainte Philomène, » disait-il.

 

Les dernières années

barre orang

L'IMMACULEE CONCEPTION LE SAINT CURE D'ARS ET SAINTE PHILOMENE

barre orang

Jusqu’à l’âge de cinquante-cinq ans, les forces de M. Vianney s’étaient soutenues au-delà de toute prévision humaine. Il n’était plus, il est vrai, à force de fatigues et de pénitences, « qu’une brassée d’os couverts d’une peau ». Les maladies, d’ailleurs, ne lui manquaient pas: il avait des douleurs d’entrailles, des maux de tête continuels; et à ces misères s’ajoutaient de cruelles infirmités. Pourtant il demeurait souriant, actif, toujours épuisé et toujours prêt au labeur des âmes. Mais un jour, force lui fut de s’arrêter.

C’était au début de mai 1843. Tout seul pour un ministère écrasant – le nombre des pèlerins augmentait sans cesse – il eut beau essayer de « faire galoper son cadavre », cette fois il n’y put réussir. Alité malgré lui, il fut vite à l’extrémité et parla de « commencer sa préparation à la mort ». En effet, une pleuropneumonie s’était déclarée. Sur l’avis des médecins – « ils étaient là quatre qui le regardaient mourir » – fut mandé le confesseur de M. Vianney, qui lui administra les derniers sacrements.

Or, « après l’extrême-onction, il fit un voeu à sainte Philomène. Il promit de faire brûler un grand cierge et de faire dire cent messes« . M. Dubouis, curé de Fareins, eut la faveur de célébrer la première. « La messe était à peine finie, a raconté Jean Pertinand qui veillait le malade, qu’il s’écria: ‘Mon ami, il vient de s’opérer en moi un grand changement…

Je suis guéri!…’ Ma joie fut profonde. Je restai convaincu que M. Vianney venait d’avoir une vision, car je l’avais entendu murmurer plusieurs fois le nom de sa chère protectrice, ce qui me porta à croire que sainte Philomène lui était apparue, mais je n’osai pas l’interroger. »

En retour de tant de bienfaits connus et inconnus, le Curé d’Ars eut envers cette Bien-Aimée toutes les délicatesses de la reconnaissance. Et d’abord il propagea tant qu’il put sa dévotion. « Il inspira aux âmes, dit le Bréviaire romain, une tendre piété à l’égard de la bienheureuse Philomène. »

Le Curé d’Ars n’aurait-il pas son ex-voto, à lui? Ne laisserait il pas, après soi, quelque preuve éclatante de son affection exquise, de son immense gratitude? Ce dessein lui tint longtemps à cœur; la mort seule l’empêcha de l’accomplir. L’humble chapelle qu’il avait élevée à Philomène ne suffisait plus à sa reconnaissance; « il projetait, avant de mourir, de faire construire en son honneur un splendide sanctuaire ».

Seulement, il pressentit qu’il n’en verrait pas la première pierre. Aussi, en ses derniers jours, priait-il les missionnaires d’élever cette église nouvelle, tandis que, parmi les sanglots de tous, il traçait ces lignes d’une main tremblante: Je prierai le bon Dieu pour ceux qui m’aideront à bâtir une belle église à sainte Philomène pour mille f 1000 f Jean M B Vianney curé d’Ars, 2 avril 1859.

Personne ne contestera, après avoir lu ces pages, qu’à lui seul Jean-Marie-Baptiste Vianney a travaillés autant, sinon plus, pour la gloire de Filumena que tous les autres ensembles. Il l’a honorée constamment, aimée profondément.

Sans quitter sa pauvre et obscure église, il a fait connaître et invoquer dans tout l’univers la jeune vierge des catacombes. Bien plus, lui-même est devenu une preuve vivante, tangible, de l’existence et de la sainteté de cette enfant. Qui osera prétendre jamais qu’un faiseur de miracles, qu’un sage, qu’un Saint comme le Curé d’Ars ait pu vivre dans une illusion continuelle; qu’un homme qui lisait dans les coeurs n’ait pas en son propre coeur découvert cette erreur, ce mensonge?

barre orang

 Il se montra toujours homme de parfait bon sens, d’entière loyauté; il pratiqua la verra de prudence à un degré héroïque – son procès de béatification en fait foi – et, après avoir cru lui-même à des visions purement imaginaires, il aurait engagé des millions d’âmes à prier une vierge martyre indigne de ce nom, bien plus une sainte inexistante?

Non, il ne connaissait pas Ars, l’écrivain qui avait l’audace de tourner en dérision « une prétendue sainte Philomène, qui n’est en réalité ni sainte, ni martyre, ni Philomène! »

Après les décisions des Souverains Pontifes, le zèle si fervent, la dévotion si affectueuse de Jean-Marie Vianney envers sa chère petite Sainte impriment à son culte un cachet d’authenticité décisif et définitif. Pour reprendre le mot si heureux et si juste de saint Pie X, « le grand argument en faveur du culte de sainte Philomène, c’est le Curé d’Ars ».

barre orang


POURSUIVRE LA LECTURE…..D’autres grands amis de l’enfant martyre
http://maranatha.mmic.net/Philomene.html

 

4ième NUMÉRO-Août 2017*JÉSUS…LE MONDE ENTIER DOIT SAVOIR*LES PRODIGES DE MA MÈRE CÉLESTE*La DIVINE VOLONTÉ..vide la Créature de tout ce qui n’est ni Lumière, ni Divin, ♥


 

jesus-bebe-mama

LUISA PICCARRETALUISA :  Après avoir communié, j’ai vu en moi mon cher Jésus en tant que petit enfant et la Mère Céleste qui étendait son manteau azur sur moi et sur le divin petit enfant, ensuite, je ne sais pas comment, je l’ai senti en moi en train d’embrasser, caresser et étreindre dans ses bras son cher Fils;  elle Le serrait contre son cœur, L’élevait, Le nourrissait, L’entourait de plein de stratagèmes amoureux, et je les regardais stupéfaite

Alors, avec un Amour incroyable, la Souveraine Mère Céleste m’a dit : 

 

rose

      « Ma fille, il n’y a pas de quoi s’étonner, JE SUIS INSÉPARABLE DE JÉSUS;

La Mère doit être au côté de son enfant, c’est ma tâche de Le faire grandir dans les âmes.  Étant petit, celles-ci ne savent pas comment L’élever et n’ont pas le LAIT DE L’AMOUR pour Le nourrir, pour apaiser ses pleurs, tandis que, étant sa Mère, je connais les besoins de mon petit, de même qu’Il ne saurait rester sans sa Maman, étant donné que nous sommes inséparables l’un de l’autre.

Je répète dans les âmes ce que j’ai fait dans sa petite enfance, et, en même temps que je fais croître mon Fils, je prends soin de la créature, la faisant grandir comme mon Fils veut qu’elle soit, c’est ma mission céleste; en effet, dès que je Le vois dans les âmes, je cours, je descends en elles et m’occupe de sa croissance. 

D’autant plus que la Volonté de mon Fils et la mienne étant UNE, tout naturellement je me trouve là où Il est, et mon amour m’impose d’exercer mon rôle de Mère envers Celui qui m’aime tant et envers ceux que j’aime infiniment, car je sens en moi mon Fils Dieu et la créature, tels deux jumeaux, nés du même accouchement, aussi, comment ne pas les aimer?

barre fleur rosenotre-dame-du-rosairebarre fleur rose


Ma fille, qu’elle est belle, immense et prodigieuse la vertu de la Divine Volonté.  Elle vide la créature de tout ce qui n’est ni lumière, ni Divin, rapproche les distances les plus éloignées, répète à l’instant même ce qui a été accompli des siècles et des siècles auparavant et donne la nature divine à l’acte humain; c’est sa Force Créatrice qui arrive à bilocaliser, à multiplier et à transformer sa propre Vie dans la créature. Alors aime-La toujours et ne Lui refuse rien.  (Livre du Ciel, Tome 34, le 10 mai 1937, p. 107)


CÉNACLE VIVANT DE LA DIVINE VOLONTÉ

Nicole Boulanger — Courriel :  nb44@sympatico.ca

Note :  Ce feuillet est envoyé par courriel seulement. 

MERCI de le partager  avec ceux qui n’ont pas internet.

barre rose-stable

JÉSUS a dit que…

La FÊTE DE L’ASSOMPTION devrait être appelée la FÊTE DE LA DIVINE VOLONTÉ  

(Livre du Ciel, Tome 18, le 15 août 1925)


 

RAPPEL PREMIER MERCREDI DU MOIS-2 AOÛT …♥PRIÈRE À SAINT JOSEPH REÇUE PAR EDSON GLAUBER*À Itapiranga, Brésil, Saint Joseph a dit à Edson:« Mon fils bien-aimé, c’est aujourd’hui le Premier Mercredi du mois..♥Je déverse des Torrents de Grâces..♥


edson coeurs unis de Jésus marie Joseph

Paroles de Saint Joseph:

Lors de ces Mercredis, les hommes ne recevront pas une simple pluie de grâces, mais de très forts torrents de grâces extraordinaires 

coeur gif coeur gif petit coeur gif

Je vais leur partager, à ceux qui m’honorent et qui comptent sur moi, toutes les bénédictions, toutes les vertus et tout l’amour que j’ai reçus de mon Divin Fils Jésus et de mon Épouse la Bienheureuse Vierge Marie lorsque j’étais encore vivant dans ce monde ainsi que…♥

Lire la suite sur le lien ici-bas:
https://myriamir.wordpress.com/2017/05/03/dans-les-apparitions-approuvees-par-leglise-a-itapiranga-bresil-saint-joseph-a-dit-a-edson-glauber-mon-fils-bien-aime-cest-aujourdhui-le-premier-mercredi-du-mois/

 

Rappel pour le 2..du mois d’Août*Prier le Chapelet de Notre Dame des Étoiles *=Tournai (Belgique)


NOTRE DAME DES ÉTOILES-LIVRE background

Promesse ( indulgence plénière)

étoile bouge

  • Le 11 novembre 1948 la Sainte Vierge dira: « Je promets à toutes les personnes qui réciteront (Prieront) le chapelet le 2 de chaque mois, que si elles vont au purgatoire, j’irai les chercher le lendemain de leur mort pour enfin jouir du bonheur éternel. ».

barre étoile mauve


https://myriamir.wordpress.com/2016/05/02/apparitions-messages-de-notre-dame-des-etoilestournai-a-madame-marguerite-c-du-2-mars-1948-au-11-fevrier-1951recitation-du-chapelet-le-2-de-chaque-mois-promesseindulgence-pleniere/

Fichier Word du chapelet: Le Chapelet medite avec NOTRE DAME DES ETOILES


 

Extrait*Jésus nous prépare à entrer en nous, car nous vivrons dans peu de temps un jour de triple cadence*Avec l’agir de Dieu, Ars-sur-Formans, France, Par son instrument, la Fille du Oui à Jésus le 27 Avril 2016 *


adoration-bénédiction-salut-saint sacrement

(…) Un prêtre, c’est le représentant du Christ sur la terre. Nous devons regarder en le prêtre ce qu’il est à travers la pensée de Dieu, le regard de Dieu, l’écoute de Dieu, la parole de Dieu, l’agir de Dieu, le sentiment de Dieu; ainsi, nous pourrons voir le Christ, nous pourrons suivre le Christ lorsqu’il était sur la terre, pas l’homme.

barre feuille

 L’homme a besoin, lui aussi, de regarder le Christ comme nous qui marchons avec lui, car il y a l’homme et il y a le Christ. L’homme doit aller vers le Christ. Il doit se maintenir dans le Christ lorsqu’il est dans son ministère, mais lorsqu’il n’est pas dans son ministère, l’homme a besoin du Baptême, de la Confirmation, du sacrement de Pénitence, de l’Eucharistie, du Mariage, de son sacrement de l’Ordre. Et lorsque chacun de nous ne formons qu’un seul corps, Corps du Christ, là, nous sommes oints par Dieu: l’Extrême-Onction.

extreme onction

 ♥L’Extrême-Onction qui nous vient du Père. Nous entrons dans l’Esprit de Dieu, nous consentons à quitter la terre pour entrer dans le Royaume de Dieu: consentons. Parce que seul le Père peut nous accueillir comme ses enfants. Lui sait que nous avons besoin de sa force pour profiter des grâces de la Purification que son Fils nous a gagnées.

 Voilà pourquoi il nous oint. Nous sommes oints, car une seule chair qui est ointe, donc qui reçoit le sacrement de l’Extrême-Onction, toute chair reçoit, et cela, c’est à chaque instant. Et lorsque nous sommes en Dieu, voilà ce que nous vivons. Toujours nous vivons Baptême, Confirmation, Pénitence, Eucharistie, Mariage, Ordre et Onction, et encore: l’éternité sur la terre comme au Ciel. Le règne de Dieu sur la terre comme au Ciel: faire la Volonté de Dieu sur la terre comme au Ciel.

barre feuille

 Voilà pourquoi le Dieu Sauveur, Jésus, nous a institué les sept sacrements. Nous sommes l’Église, nous sommes vivants, nous ne sommes pas dans un tombeau, nous sommes en Jésus. Nous ne pouvons pas sortir de Celui qui nous a donné sa Chair Incréée, Immortelle, Immaculée, pour créer notre chair créée.

Nous devons toujours être en la présence de Jésus pour être dans notre présence, et cela ne peut se faire que par les sept sacrements. Les sept sacrements nous donnent cette force de vivre la foi, l’espérance et la charité, la présence en notre âme, la vie éternelle. Voilà ce que nous ne devons jamais perdre de vue, ne jamais perdre de vue.

illumination-conscience

 Jésus nous prépare à entrer en nous, car nous vivrons dans peu de temps un jour de triple cadence: un jour d’éternité en nous. Nous ne le vivrons pas à l’extérieur de nous, nous le vivrons en nous. Par la puissance du Saint-Esprit, nous entrerons chez nous en notre présence, et notre présence, c’est en Dieu, et tout ce que nous sommes sera présent. Il n’y a qu’une chair, donc allons-nous être en présence de toutes les pensées que la chair a eues depuis Adam? Il n’y a qu’une chair. Oui, nous serons en présence de la pensée qui est celle de Dieu, mais qui ne s’est pas conservée en Dieu: nous verrons cela.

 

 Toutes les pensées qui n’ont pas été en Dieu, nous les verrons. Nous serons en présence de toutes nos pensées, regards. Tous nos regards, nous les verrons, nous verrons nos regards que la chair a en elle. Et il n’y a qu’une seule chair depuis Caïn jusqu’au dernier qui sera présent et qui entrera en lui verra cela: regards, écoutes, paroles, actions et sentiments. Rien ne sera oublié, rien, pas le moindre petit sentiment ne sera hors de nous. Ce sera en notre présence, pourquoi? Parce que nous serons en la présence de Dieu.

cainabel06a En ce moment même, nous sommes en train d’emmagasiner des grâces pour ce moment, et c’est l’âme qui, en ce moment, emmagasine, emmagasine et emmagasine. Il nous en faudra des grâces, car combien d’enfants depuis Caïn jusqu’au dernier seront présents en nous? Pouvez-vous le compter? Vous ne pouvez pas le compter. Combien d’entre eux n’ont pas emmagasiné les grâces pour vivre ce moment sur la terre? Il y en a beaucoup, beaucoup et beaucoup.

 

Voilà pourquoi le Seigneur nous appelle les choisis bénis, pour que nous puissions emmagasiner des grâces afin de soutenir ceux qui n’auront pas assez de grâces pour vivre ce jour d’éternité devant toutes les pensées, devant tous les regards, devant toutes les écoutes, devant toutes les paroles, devant toutes les actions et devant tous les sentiments. S’ils n’avaient pas notre soutien, que Dieu est en ce moment même de nous faire comprendre, ils ne diraient pas oui à Dieu.

 

Voilà ce que le Seigneur veut pour nous. Il veut que nous soyons la force dont ils auront besoin. Et où trouvons-nous la force? Dans l’amour. Il va falloir qu’on s’aime.

coeurs 4

Ce temps est un temps de préparation pour

qu’on apprenne à s’aimer tels que nous sommes.

barre feuille

 Plus nous allons apprendre à nous aimer tels que nous sommes, plus nous emmagasinerons des grâces. Il en faut des grâces, car notre âme, elle, elle veut voir son Dieu d’amour, elle veut voir sa lumière avec la chair.

 

 ♥ Cela fait combien d’années que notre âme voit Jésus à toutes les communions, mais que notre chair n’y participe pas? Nous sommes créés pour voir Dieu, mais nous ne voyons pas notre Dieu. L’âme, oui, mais pas notre chair; alors, l’âme, elle veut faire participer notre chair à ce moment d’amour. Nous aurons les grâces par notre âme qui est en train d’emmagasiner, par la puissance de Dieu, la force, la joie d’être devant la lumière.

communion

Sans les grâces de Dieu, on ne pourrait pas supporter cette lumière, car si, à cet instant, notre chair, notre chair voyait la lumière, pouf ! Souvenez-vous lorsque le doigt de Dieu a touché mon cœur, j’ai explosé, et j’ai eu tellement mal. Et c’était seulement qu’un…, je n’ai pas pénétré la lumière, et pourtant, je n’ai vu que la lumière et j’ai passé une journée à avoir mal à ma poitrine, oui, j’avais mal. Ce n’est seulement qu’à la communion que ma douleur est partie.

 

Si à cet instant, nous, on était devant la lumière, eh bien, on exploserait, pas seulement notre cœur, tout notre être exploserait.

On aurait tellement mal qu’on dirait: « Non, non, on ne veut pas, on ne veut pas. » Mais notre âme est en train d’emmagasiner et nous vivrons ce moment d’amour. Comment nous le vivrons? Nous le vivrons comme des enfants simples, avec les grâces pour regarder. Nous, avec notre chair tout entière, ressentirons. Vos pensées ne seront pas autres que ce que vous êtes.

 En ce moment, êtes-vous capables, avec votre pensée, d’imaginer ce qui va se passer à l’intérieur de nous dans ce jour éternel? On essaie, on essaie, on essaie. Non. Mais lorsque nous serons en nous, nous aurons ce pouvoir par les grâces.

  1. Les autres?

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit: Les autres le feront aussi. Tous les autres le feront avec quoi? Notre soutien. Ils auront ce qu’ils sont capables de ressentir. Nous, nous avons consenti à donner notre oui à l’Amour. Nous l’avons consenti.

croix d amour Guad2

 Nous, pour la plupart, vous connaissez la Croix d’amour? Est-ce que vous connaissez la Croix d’amour que Dieu nous a parlé par Madeleine Aumont? Eh bien, la Croix glorieuse, êtes-vous capables de la vivre, car elle est vivante! Ce n’est pas un morceau de bois, elle est brillante, elle est vraie, parce que la Croix d’amour, elle est devant vous, ici. Elle a été victorieuse sur les attaques de Satan, car c’est Jésus qui était attaché à cette Croix, c’est Jésus qui a ressenti tout ce que nous étions incapables d’accepter de vivre: la miséricorde de Dieu. On était, nous, incapables, mais Jésus nous a donné ce droit.

 

 ♥Eh bien, nous serons ce que Jésus a été avec les grâces. Nous prendrons en nous l’ombre des péchés de nos frères et de nos sœurs qui ne seront pas capables d’en supporter la souffrance, nous supporterons cela.

barre feuille

Cette Croix, nous la serons avec les grâces. Ce sont les grâces qui feront de nous des êtres de lumière, ce sont des grâces qui, par Marie, nous feront passer à travers ce que nous devrons connaître. Ce sont les saints du Ciel qui nous aideront, les âmes du purgatoire.

purgatoire Saintes-juillet-078

Mais les âmes du purgatoire, nous l’avons entendu, seront pour un court temps, car elles entreront dans le Royaume de Dieu, vous savez pourquoi? Parce qu’elles goûteront aux grâces de la purification de la chair.

(…)

Alors, sur la terre, lorsque nous voyons que nous venons de mentir, levons-nous debout. « Par mon Baptême: « Je refuse Satan et ses pompes. » Par ma Confirmation: « Je te donne causes, choix et conséquences. » Par ma Pénitence: « Merci, Jésus, d’envoyer les esprits impurs qui viennent me tenter pour que la peur me fasse ressentir l’ombre de mon péché.

barre feuille

 ♥Merci, Jésus, tu me redonnes ma place parce que l’Eucharistie me donne ma place auprès de Dieu dans le mouvement de la vie. » Mon sacrement du Mariage. Le sacrement du Mariage, est-il seulement pour l’homme et la femme ou pour tous les enfants de Dieu qui veulent s’unir pour ne former qu’une chair? Nous avons été divisés depuis Caïn, division sur division, guerre sur guerre. Nous croyons au sacrement du Mariage.

mariage

 Oui, nous sommes ensemble. Maman Marie unit tous nos actes de vie purifiés et elle nous amène à son Fils. Le sacrement de l’Ordre, il guérit, il libère, telle est la Volonté de Dieu. Nous sommes oints par Dieu: l’Extrême-Onction. Oui, nous sommes vivants. Voilà qu’on se relève. « J’aime, maintenant, mon mensonge purifié, car Dieu le Père m’a aimée avant que je me dise je suis sauvé. Aimer tel que je suis.

 Voilà ce que nous allons voir. Est-ce que nos frères et nos sœurs vont être prêts? Nous, sommes-nous en train de nous préparer à ça? Oui.

barre feuille

Alors, Dieu dit:

«Lorsque le nombre d’enfants choisis bénis

sera complet,

tout commencera »

Nous entrerons en nous

et Dieu seul connaît le nombre.

 

Le Père, le seul qui connaît le nombre d’enfants choisis bénis afin que lorsque nous entrerons en nous, on puisse prendre ce que les autres ne seront pas capables de prendre. Voilà ce qui se prépare.

 

♥ En ce qui concerne les trois jours de noirceur, c’est pour l’extérieur: l’extérieur, car rien ne bougera. Le soleil, la lune s’obscurciront, les nuages s’unifieront. Tout ce qui est dans l’univers ne bougera plus. Tout ce qu’il y a sur la terre ne bougera plus: insectes, animaux sur terre, les oiseaux dans les airs, même les ruisseaux, la mer, tout ne bougera plus: obéissance à Dieu. Seuls les enfants de Dieu qui ont une âme seront en eux, en eux ce jour-là de triple cadence.

♥ Mais pour l’extérieur, cela se passera en trois jours de noirceur de vingt-quatre heures où tout ne sera que noirceur. Pas en nous. En nous, il n’y aura que de la lumière et nous vivrons notre vie. C’est ce que le Seigneur nous dévoile: un jour de triple cadence: un jour d’éternité.

 jours ténebres

 Parce qu’à l’extérieur, cela se fera en trois jours, mais pas en nous. Et il y a quelque chose qui ne sera pas en nous: la volonté humaine. Elle n’entrera pas en nous. Tout ce qui nous a manipulés, la connaissance du mal, sera à l’extérieur. Il n’y aura seulement que la Volonté de Dieu. Et comme notre volonté humaine contient la connaissance du bien et la connaissance du mal, cela demeurera à l’extérieur de nous, pourquoi?

 

 ♥Parce que la volonté humaine ne voudra pas nous quitter. Elle nous a maintenus esclaves de tout ce qu’elle avait goûté. Nous entrerons en nous par la puissance du Saint-Esprit et nous nous accomplirons avec amour pour tous nos frères et nos sœurs du monde entier.

oiseaux

  1. Qu’est-ce qu’on peut faire, maintenant, de concret pour aider notre âme à se préparer à vivre cette journée?

fille du ouifleur

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit: Qu’est-ce qu’il faut faire de concret? S’aimer. C’est la chose la plus importante: s’aimer soi-même.♥


Note Myriamir: Leur site ayant des problèmes en ce moment, je vous diffuse quelques extraits, car nous n’avons pas de temps à perdre et le malin le sait. Aidons-nous!!!

barre feuille


 

«Vision» – Hildegarde de Bingen Vidéo(sous-titré en français-1 hr:45:54)


«Vision» – Hildegarde de Bingen

barre verte

L’un des esprits les plus inspirants du Moyen Age.
Hildegarde est amenée à un couvent bénédictin à l’âge de 8 ans pour son éducation. Elle apprend à lire et écrire le latin, mais aussi la médecine. Bientôt, elle excelle dans tout.
Hildegarde est abbesse du monastère et, subtilement, en utilisant intelligence et diplomatie, elle essaie de changer les lois et règlements de l’abbaye.
Plus tard, elle obtient l’autorisation de fonder son propre couvent.

Elle commence par une approche révolutionnaire et humaniste à la foi. Compositeur, chercheur, médecin, écrivain, poète, mystique, politicien, militant écologiste…
Hildegarde de Bingen était une femme qui était en avance sur son temps.

Sa musique, ses œuvres littéraires et scientifiques sont aujourd’hui toujours aimées et son influence sur la médecine holistique est en croissance. Elle fut la première femme qui a écrit sur la sexualité féminine.

Des siècles plus tard, Dante et Leonardo Da Vinci furent inspirés par son travail.


Note Myriamir:  »Ce film est très bon, on apprend beaucoup »


Message de la Vierge Marie…à sa Fille Bien-Aimée, Luz de Maria…le 13 Mai 2017* L’antéchrist a augmenté ses actions au sein des cercles puissants du monde, où il est reconnu.*


marie-notre-dame-fatima

Commémoration des Apparitions

De Notre Dame de Fatima

Enfants bien-aimés de Mon Cœur Immaculé :
 
COMME MÈRE DE TOUTE L’HUMANITÉ, JE SUIS À LA RECHERCHE D’ÂMES POUR LES GUIDER VERS MON FILS BIEN-AIMÉ.

Le peuple de Mon fils, devrait se concentrer sur la profondeur de chaque Parole que Mon Fils a léguée dans l’Écriture et arriver à obéir dans l’exécution des Demandes du Ciel.
 
Enfants bien-aimés, combien de fois Je vous ai appelé pour faire votre vie suivant l’explication de la Parole qui doit animer, par Commandement Divin, un vrai chrétien pour le bien de son âme et le destin de l’Humanité !

Le mal n’a pas été éradiqué de la face de la Terre car en ce moment le mal pourchasse férocement Mes enfants.
 
Le désamour ne vient pas de Dieu …
La colère ne vient pas de Dieu …
La rébellion ne vient pas de Dieu …

barre-fleur11

SOYEZ INTELLIGENTS ET VOYEZ QUE LE MAL VOUS CONDUIT À RÉAGIR CONTRE TOUT CE QUI REPRÉSENTE LA SPIRITUALITÉ ET UNE PLUS GRANDE SAINTETÉ CHEZ L’HOMME. 

 

Bien-aimés, en ce moment, la paix de l’Humanité pend a un fil, ce fil est la volonté humaine de ceux qui possèdent un pouvoir terrestre et oublient qu’il est très limité.

 L’HOMME OUBLIE VOLONTAIREMENT QUE LE POUVOIR SUPRÊME APPARTIENT À DIEU ET À AUCUN HOMME.

 

Vous négligez l’amour de Dieu et du prochain … Je vois beaucoup de Mes enfants pour lesquels Je pleure profondément, vous êtes non seulement désobéissants mais orgueilleux, et l’orgueil vous aveugle les sens et durcit votre cœur au point que Je constate comme c’est difficile de vous aimer vous-mêmes.

barre-fleur11

Enfants de Mon Cœur Immaculé :
 
LE MAL GRANDIT DANS LE MONDE ET C’EST UN SIGNE DE L’INTROMISSION PUBLIQUE TOUTE PROCHE DE L’ANTÉCHRIST DANS L’HUMANITÉ. L’antéchrist génère le mal, il se nourrit du mal et de l’orgueil, de tout ce qui est contraire à la Volonté Divine et quand Me enfants agissent contre l’Amour Divin ils sont complices d’augmenter le domaine de l’antéchrist.

Mes bien-aimés, être un homme de Dieu est toute créature humaine qui témoigne de Dieu dans sa vie, qui fait la Volonté de Dieu et qui à un moment de la vie revient à Dieu avec le cœur contrit et un ferme propos d’amendement.

 

Par conséquent, le peuple de Dieu continue de croître, et continuera de croître et Je ferai toujours appel à la conscience de chacun pour revenir sur le chemin de la Vérité et de la Vie, c’est pourquoi Je vous appelle à rester vigilants. Le mal infiltre les hommes afin que ce soient les hommes mêmes qui font entrer l’obscurité à l’intérieur de l’Église de Mon Fils.

 

VOUS DEVEZ DISCERNER ET RECONNAÎTRE LE MAL ET SES AGISSEMENTS CONTRE LA CONDUITE, LES HABITUDES, LES PRATIQUES, LA CHARITÉ, L’ESPÉRANCE ET SURTOUT CONTRE LA FOI DE CHACUN DE MES ENFANTS. 

barre-fleur11

 

Je vous ai averti comme Mère. Le fils de Dieu combat des esprits envoyés par le diable pour l’attaquer et le calomnier. L’ennemi de l’âme se réjouit de la naïveté de Mes enfants, qui provoquent des réactions indésirables contre les Prophètes de Dieu, afin de minimiser la Parole expliquée à l’Humanité.
 
Enfants de Mon Cœur Immaculé :

Que de faussetés parmi cette génération !
Que de fausseté en niant l’antéchrist, sa présence sur Terre et comment il se faufile pour inciter la guerre, sapant l’Église de Mon Fils et attaquant les instruments pour se réserver un grand champ d’action qui augmente sans cesse en acquérant la domination sur les hommes, sur ce qui a créé par l’homme, et non pas sur les montagnes, mais sur les hommes afin qu’ils se détruisent les uns les autres, en les éloignant de Dieu !

Enfants bien-aimés de Mon Cœur Immaculé, l’antéchrist a augmenté ses actions au sein des cercles puissants du monde, où il est reconnu. Il est extrêmement important pour lui de semer la discorde chez l’homme et de minimiser Mes Appels, diminuant la teneur de ces Appels de Mon Fils, de Mes Paroles et de Mon Intercession.

L’antéchrist ne faiblit pas, mais se développe au moyen de grandes conspirations, par des mensonges et des engagements auxquels ont adhéré volontairement des groupes puissants du monde qui sont en faveur de la mise en place d’un gouvernement unique, lequel persécutera le Peuple de Mon Fils ! Afin de prendre possession de ce qui appartient à Dieu.

antéchrist conspiration

 

CHERS ENFANTS, L’ANTÉCHRIST N’EST PAS UNE FABLE POUR VOUS FAIRE PEUR, C’EST UNE VRAIE RÉALITÉ PRÉSENTE SUR LA TERRE, PROJETANT SES PIÈGES DEPUIS LES HAUTES SPHÈRES DE LA SOCIÉTÉ AFIN DE DOMINER L’HUMANITÉ.

 

En ce moment l’antéchrist détient le pouvoir et ce pouvoir augmentera sur toute l’humanité et conduira à la faire souffrir la plus cruelle des oppressions.

Vous, les enfants, connaissez Mon Fils et Sa Présence Réelle dans l’Eucharistie, vous connaissez l’Amour de Mon fils pour Son Peuple, vous connaissez la Miséricorde Divine, ne l’écartez pas, en ce moment des grâces sur lesquelles vous pouvez compter pour reprendre le chemin du Salut de l’âme, moyennant le Don de l’Amour.

 

EN CETTE COMMÉMORATION, JE DÉSIRE QUE VOUS, QUI PRENEZ CES APPELS À CŒUR, SOYEZ PERSÉVÉRANTS EN VOS BONNES INTENTIONS ET EN VOS ACTIONS QUE VOUS DEVEZ RÉPARER AFIN DE RAVIVER EN VOUS LA FORCE DE L’ESPRIT-SAINT ET QUE VOUS COMPRENIEZ LES SIGNES ET ANNONCES DE CE MOMENT.

marie fatima

Mon Amour Maternel Me conduit à vous guider et  être la Médiatrice de tous les hommes, quand vous Me le demandez. 

 

Priez le Rosaire, ne le récitez pas mais priez le Rosaire, priez le Rosaire avec dévotion et recueillement, arrêtez-vous à chaque Mystère et offrez-le pour vous, pour le Corps Mystique de l’Église, pour tous ceux qui se cramponnent aux mensonges et veulent rabaisser la Présence de Mon Fils comme centre de Son Église.
 
Priez Mes enfants, priez pour ceux qui n’aiment pas et n’attendent pas Mon Fils.
 
Priez Mes enfants, priez pour ne pas succomber aux ruses du mal.
 
Priez Mes enfants, priez pour que Mon Ange de La Paix soit écouté à Son Arrivée. (Vers nous)

ange eucharistie fatima

Mes enfants priez, priez, l’Humanité sera surprise par la force de la puissance des grandes nations qui s’affronteront et feront souffrir l’homme avec eux. 

 

Enfants bien-aimés de Mon Cœur Immaculé, n’oubliez pas que la science utilisée pour le bien est une bénédiction et que celle utilisée pour le mal suite à la dépendance de l’homme, paralyse le monde et le plongera dans l’obscurité d’un moment à l’autre.
 
Enfants bien-aimés, ne vous soulevez pas contre vous-mêmes, unissez-vous, avec l’Amour Divin dans vos mains et unissez-vous, rassemblez-vous les enfants, ceux qui détiennent d’une manière ou d’une autre le pouvoir et le destin des nations.

Ne vous affrontez pas et ne méprisez pas ceux qui n’arriveront pas à en savoir plus et que la Maison de Mon Fils a appelé pour être ses porte-paroles en ce moment. Unissez-vous Peuple de Mon Fils, unissez-vous tous et formez non seulement une muraille mais aussi une action « ipso facto » contre les tentacules du mal, afin que celui-ci ne réalise pas son projet final contre Mes enfants.
 
Je vous bénis et vous supplie de vous approcher de Mon Fils, le cœur rempli de sincérité, afin qu’Il vous accueille avec Sa Miséricorde et vous maintiennent en Lui comme des enfants du Roi des Rois et Seigneur des Seigneurs.

MON COEUR IMMACULÉ TRIOMPHERA …
ET MES ENFANTS FIDÈLES DEMEURENT DANS MON CŒUR. 

 

Je vous bénis, Je vous aime, Je vous protège.

Comme l’Étoile du Matin, J’éclaire la route de Mes enfants.

Maman Marie.

marie lumiere

AVE MARIA TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
AVE MARIA TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
AVE MARIA TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ


http://www.revelacionesmarianas.com/

 

 

Rappel pour le 2 du mois de Mai 2017..*Notre Dame des Étoiles* (Tournai-Belgique) nous a fait une Promesse D’Éternité.. si nous récitons les 4 Mystères du Rosaire (chapelet) au complet…*


Promesse de Notre-Dame Des Étoiles

Le 11 novembre 1948 la Sainte Vierge dira: « Je promets à toutes les personnes qui réciteront le chapelet le 2 de chaque mois, que si elles vont au purgatoire, j’irai les chercher le lendemain de leur mort pour enfin jouir du bonheur éternel. ».

 


Vous trouverez le Fichier Word du chapelet et les Messages de Notre Dame sur ce lien :  https://myriamir.wordpress.com/2016/05/02/apparitions-messages-de-notre-dame-des-etoilestournai-a-madame-marguerite-c-du-2-mars-1948-au-11-fevrier-1951recitation-du-chapelet-le-2-de-chaque-mois-promesseindulgence-pleniere/

 

Belle explication du Jour d’éternité et ce qu’on vivra bientôt* Rencontre avec La Fille du Oui à Jésus à Kientzheim, Alsace, France. Le 24 Avril 2016.


coeur2coeur2coeur2

Note Myriamir : Ce message est un peu long à lire alors… Voici le fichier Word pour pouvoir le lire plus tard. Kientzheim Alsace 2016-04-24 pm explication du jour d’Eternite fille du oui


jésus brebis et aigle

Belle explication du jour d’éternité et ce qu’on vivra

 Questions et réponses…

 Jésus: Je me suis donné pour vous. J’ai fait la Volonté de mon Père. En moi, tout n’était qu’amour, car je suis l’Amour. Je suis Celui Qui Est. Mes mains se sont présentées, mes pieds, je les ai moi-même présentés. J’ai laissé ma Chair entre les mains de la chair et la chair créée a percé ma Chair Incréée, car c’est moi qui l’ai voulu, c’est moi qui ai tout accepté.

Enfants d’amour, lorsque vous savez que vos pensées impures m’ont fait souffrir, demeurez dans la joie, car vos pensées ont fait de moi ce que vous, vous étiez. Vos regards, je les ai acceptés. Demeurez dans votre paix, car vos regards que j’ai goûtés ont regardé qui vous étiez: des enfants perdus dans un monde qui n’était pas pour vous.

Je vous ai tant aimés. Je vous aime tant, mes enfants. Je vous demande d’être vrais avec vous-mêmes.

C’est vous, petits enfants d’amour, qui avez été choisis. D’autres ont été choisis pour aider les autres. Dieu, mon Père, est le seul qui vous donne les grâces. Il me demande à moi, son Fils, d’être pour vous la grâce dont vous avez besoin. C’est mon Père qui donne ma Chair, c’est mon Père qui donne mon Sang, afin que vous puissiez manger ma Chair Incréée, boire mon Sang Parfait, Immaculé, Immortel. Je purifie tout ce qui est impur. Je donne la saveur à ce que vous êtes.

 

Enfants d’amour, c’est à chaque instant que je vous donne mes grâces de la purification de la chair, vous qui n’en avez pas profité avec votre pleine mesure. Ces grâces vous amènent à vous dépasser, ces grâces vous amènent là où, au plus profond de votre vie, vous n’êtes pas capables d’aller. Moi seul je peux vous y amener, moi seul je peux faire de vous des croix d’amour, moi seul j’ouvre ce que vous aviez fermé, car vous avez en vous la clé de votre cœur d’amour. Je suis avec vous.

8LA CROIX DU SALUT

Aimez-vous, ne vous jugez pas et vous ne jugerez pas votre prochain. Aimez-vous et soyez patients avec vous-mêmes, ainsi vous serez patients envers ceux qui ne sont pas prêts à écouter ce que vous écoutez, à comprendre ce que vous comprenez puisque rien ne vient de vous. Tout vient de moi.

Ce moment est un moment d’amour. Je viens dans vos cœurs, dans votre vie, et vous savez que je suis là, mais peu savent que je suis dans leur vie.

Il vient, oui, mes enfants, il vient pour eux ce temps où ils sauront que je vous ai choisis pour les aider à accepter leur oui à Dieu, leur oui à mon Père, le oui si nécessaire pour être aimés de soi-même. Ils vont apprendre à s’aimer, ils vont apprendre, à leur tour, à être patients envers d’autres qui, eux aussi, auront besoin d’eux et de vous-mêmes.

 

Je vous demande, mes enfants, de continuer à prier ma Mère. Je vous demande, mes enfants, à aimer la croix, une croix d’amour. Aimer la souffrance avec mes grâces, c’est aimer la croix, c’est être lumière pour ceux qui manquent de foi, c’est être tout ouverts à la lumière de Dieu, celle qui repousse les ténèbres. Vous êtes à mon Père. Acceptez ce que vous recevez: ma Chair et mon Sang.

Laissez votre âme se nourrir de grâces, emmagasinez, mes enfants, emmagasinez toute grâce, et lorsque le moment sera venu, vous serez comme votre Mère du Ciel: dispensateurs et dispensatrices des grâces qui seront en vous.

 croix saintes plaies

 Vous distribuerez tout cela, car plusieurs auront besoin des grâces que vous recevez. Dieu seul connaît le nombre de ceux qui ont été choisis comme vous. Certains sont en attente, ils veulent savoir ce que vous connaissez.

Voilà pourquoi, mes enfants, je me sers de vous, voilà pourquoi ces paroles se feront encore entendre. Je me sers d’appareils, inventions de ce monde, pour que vous puissiez être au service des enfants de Dieu. Tout est de Dieu.

Vous, vous savez que cela est de moi; vous, vous savez que Dieu appelle tous les enfants; vous, vous savez qu’un monde d’amour est déjà commencé; vous, vous savez, mes enfants, que l’illumination des consciences, c’est vous devant toute pensée, tout regard, toute écoute, toute parole, toute action et tout sentiment, car seul Dieu peut vous montrer ce que vous devez regarder et accepter comme étant purifié, aimé par vous.

Tout, mes enfants, c’est ce qu’il y a de beau en vous et aussi ce qu’il y a de mauvais en vous. Dieu vous donne cette grâce en ces temps.

Utilisez, enfants d’amour, vos droits d’enfants de Dieu. Ces droits sont si importants. Beaucoup de démons se retrouvent au pied de ma Croix.

Il faut que cela soit, car le nombre d’enfants appelés à aider les autres approche. Oui, il approche ce jour où il sera complet. Ce nombre, seul mon Père le connaît.

Soyez prêts pour ce jour, car vous aurez à vous donner, vous aurez à vous oublier, vous aurez à vous ouvrir, vous aurez à vous accueillir pour être vous-mêmes, et vous accueillerez, vous consolerez, vous serez une force, vous serez tout ce que les autres qui n’ont pas accepté de vivre comme des choisis bénis pour aider les autres, car leur force n’est pas votre force.

a2731-charit25c325a92bd

 Il faut que cela se fasse, enfants d’amour. Soyez ce que vos frères et vos sœurs n’ont pas su être. Je ne vous dis pas, mes enfants, que cela se passera avec facilité, non, je ne vous dis pas cela, car vous ressentirez mes clous que j’ai acceptés, vous les ressentirez;

Vous ressentirez ces feux qui ont meurtri ma Chair; vous ressentirez les douleurs comme des lames de rasoir qui vous déchirent; vous ressentirez la noirceur totale; vous ressentirez le poison qui a pénétré en la chair; vous ressentirez la solitude; vous ressentirez, mes enfants, le désespoir, la honte.

*******************

Mais tout cela se fera avec mes grâces, car ma Mère sera avec vous. Votre âme vous donnera ce dont vous avez besoin. Les saints seront présents avec vous et avec vos frères et vos sœurs. Tout se fera avec amour, car vous avez reçu beaucoup, vous recevez beaucoup et vous recevrez encore beaucoup.

esprit du monde

Dieu est avec vous, petits enfants d’amour, et je suis avec tous mes enfants. Commencez à quitter l’esprit de ce monde. Regardez ce monde, il ne sera que poussière, il ne sera qu’une poussière que le vent soulève. Ce monde sera en fumée bientôt. Vous marchez, oui, marchez ensemble. Poursuivez le chemin que Dieu, mon Père, vous a présenté.

Moi, son Fils, j’ai tout préparé pour vous. Dieu vous instruit, car Dieu n’est pas un violeur, n’est pas un hypocrite. Dieu est la Lumière et la Lumière est devant vous, elle vous montre ce que vous devez être, et ce que vous devez faire pour être demain et après-demain et après-demain et après-demain ce que vous devez être. Ainsi, sera dans la Volonté de mon Père tout ce que vous ferez. Rien ne viendra de vous.

 

La volonté humaine ne peut participer à cela. Ainsi, votre volonté ne peut pas participer à cela. Voilà pourquoi je vous donne des grâces d’abandon, voilà pourquoi je vous donne des grâces de foi, voilà pourquoi je vous donne des grâces de lumière. L’amour, mes enfants, l’amour a vaincu l’esprit de ce monde et l’amour vaincra ce monde, car il ne restera plus bientôt ce mal qui a fait souffrir les enfants de mon Père.

Mais avant que cela soit, vous devrez, vous-mêmes, être bons envers vous, être amour envers vous, être paix envers vous, être joie envers vous-mêmes. C’est vous en premier.

 Soyez amour, soyez la vérité en ma Vérité. Rien ne vient de la volonté humaine et rien ne se fera avec la volonté humaine. Alors, ayez confiance. Ne vous inquiétez pas. Soyez doux et humbles de cœur.

C’est en étant enfants de Dieu que vous passerez, pas en étant enfants d’homme, car rien ne passe si ce n’est l’orgueil. Je vous aime, mes enfants. Soyez tout amour pour moi, votre Dieu.

 pretre église

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit: Le Seigneur envoie, de par le monde, des mystiques, des instruments. Vous êtes des mystiques comme je suis une mystique, et ce n’est pas facile pour l’Église, vous savez, car l’Église a à rencontrer des mystiques.

Le sont-ils vraiment ou sont-ils des prophètes, de faux prophètes? Il n’y a que des mystiques qui peuvent se présenter devant vous, car votre intérieur le ressent.

 Un prophète, il y en a eu, il n’y en aura plus. Ceux qui se présenteront seront de faux prophètes…

Mais les mystiques n’ont pas à sortir une seule parole d’eux-mêmes, mais à vivre la Parole, vivre la Parole qui est celle de Dieu et nous le reconnaissons. Nous reconnaissons, lorsque c’est une mystique, lorsqu’il n’y a que de l’amour, car c’est l’amour qui a vaincu le monde, ce monde, le monde.

 Jésus, il a dit: «Je ne suis pas de ce monde.» Le monde d’amour, c’est celui du Christ, c’est celui du Père et du Saint-Esprit, et nous le reconnaissons.

Jésus, il a dit: «Vous allez vous reconnaître entre vous.» Et lorsque ce sera de l’Autre, nous le reconnaîtrons, car nous saurons qu’il y a un manque d’amour.

Mais Dieu dit: «Vous ne jugerez pas, vous donnerez, vous prierez.» Car Satan a réussi à tricher les enfants de ce monde comme il nous a trichés. Nous aussi, nous avons eu des pensées, des regards, des écoutes, des paroles, des actions et des sentiments qui n’étaient pas à la hauteur de Dieu, et encore, combien de fois nous offensons notre Dieu.

Sachons qu’il n’y a plus de péchés impurs en nous, mais des péchés purifiés en nous. Cessons d’offenser Dieu, car lorsque nous croyons que nos péchés ne sont pas purifiés, nous offensons Dieu le Père qui nous a envoyé son Fils pour purifier tous nos péchés et cela est accompli.

Alors, prions, prions pour ceux qui n’ont pas entendu. Combien de prêtres n’ont pas entendu? Combien d’évêques n’ont pas entendu? Mais sachez qu’ils prient, ils prient pour la vérité, ils prient pour chacun de nous.

 C’est cela qui est important. Et lorsque Dieu voudra leur dire ce qu’il nous révèle, à nous les petits et petits, il le fera, mais soyons convaincus que notre nourriture les nourrit puisqu’ils sont prêtres.

pretres-mont-st-michel-avril-2009-montee-620x349

Même si nous savons, oui, nous disons: « C’est un prêtre franc-maçon. » Il va falloir changer notre parole. C’est un enfant dans la franc-maçonnerie qui croit manipuler le prêtre, car on ne manipule pas Dieu. Est-ce que c’est Dieu qui est plus puissant que l’enfant, l’homme, qui est dans la franc-maçonnerie? Qui est le plus puissant? C’est Dieu. Qui a oint l’homme qui se présente pour être prêtre? Les francs-maçons ou Dieu? C’est Dieu.

Lorsqu’un prêtre prononce les paroles de la Consécration, d’où viennent ces paroles? De la franc-maçonnerie ou de Jésus lorsqu’il a institué le sacrement de l’Eucharistie? C’est Jésus. Bien qu’il soit, par mauvaise intention, entré dans ce sacerdoce, est-ce que Dieu le savait ou Dieu ignorait que cet homme avait un but de nous tromper? Est-ce que Dieu l’ignorait? Dieu sait tout, Dieu voit tout. Est-ce que Dieu aurait donné son Fils pour purifier cet enfant qui est dans la franc-maçonnerie? Il a droit lui aussi, parce qu’il a une âme, à goûter aux grâces de la purification de la chair.

souffranceVincent_van_Gogh_-_Old_Man_in_Sorrow_(On_the_Threshold_of_Eternity)

Lorsque nous avons une parole contre eux, une pensée contre eux, un doute face aux paroles de Jésus lorsqu’il les prononce, nous faisons le plan de Satan.

La franc-maçonnerie, qui est à la tête? Satan. Et qui a triché les enfants de Dieu pour qu’il puisse former ce cercle contre Dieu? Satan.

Et qui a-t-il pris? Des enfants de Dieu. Pourquoi a-t-il pris des enfants de Dieu, Satan? Parce que ces enfants ont une âme. Pourquoi a-t-il pris des enfants qui ont une âme? Pour atteindre notre âme.

Pourquoi veut-il atteindre notre âme? Pour nous empêcher de goûter aux grâces de la purification de la chair. C’est son plan.

Lorsque nous, nous avons une crainte, une petite crainte, que, peut-être, c’est un franc-maçon, il vient de gagner, l’Autre: nous venons de ne pas croire au sacrement de l’Ordre. Nous venons de douter de Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint-Esprit, nous venons d’entrer dans les pièges de Satan, faisant de nous le piège. Nous devenons le piège pour attraper d’autres enfants, car en prononçant une parole, nous sommes le piège.

Voilà ce que Satan fait, et il attaque, pas ceux qui ne vont pas à la messe, pas ceux qui utilisent leurs sacrements, pas ceux qui ne croient pas aux dix commandements de Dieu, nous sommes visés, nous, ceux qui vont à la messe, ceux qui suivent les sacrements, ceux qui pratiquent leur loi, la loi d’amour, et qu’ils en font leur loi d’amour quotidien, les dix commandements de Dieu, ce sont eux qui sont attaqués: les catholiques. Il n’a pas besoin de franc-maçonnerie pour ceux qui sont des athées, mais contre nous.

commandementdieu

Il fait souffrir les enfants de Dieu et même ceux qui sont dans la franc-maçonnerie souffrent, souffrent et souffrent. Ils sentent qu’ils vont perdre un emploi s’ils ne sont pas dans la franc-maçonnerie, ils sentent que leurs enfants vont leur échapper parce qu’ils ne sont pas dans la franc-maçonnerie, ils se grugent et ils se grugent et ils se grugent, et c’est Satan qui fait cela. Alors, prions pour eux, prions pour eux. Lorsque nous allons à la messe, nous sommes devant le Christ.

 Il y eut des saints qui doutaient que lorsqu’ils faisaient les paroles, que Jésus n’était pas présent: des saints, car ils étaient attaqués. Alors, il y eut un saint qui écrivait une lettre: « Je vais demander plus de souffrances lorsque je douterai. Je vais faire plus de pénitences lorsque je douterai. »

Alors, lorsqu’il était dans son ministère pour offrir le Corps et le Sang de Jésus à Dieu, et qu’il y avait ce doute, il mettait sa main, là, pour qu’il sente le papier là où il avait écrit cela. On le connaît, n’est-ce pas? C’est un saint! Ce sont des saints, des saints! Ils sont attaqués. Ce sont eux qui sont attaqués le plus; alors, prions et prions.

Car il y a un homme dans le prêtre qui a renoncé au mariage avec une femme. Il est devenu un père pour nous, un père. Nous sommes ses enfants puisqu’il est le berger et nous sommes les brebis, ses brebis. Il est notre père et nous sommes ses enfants, alors nous devons prier pour notre père. Il représente notre Père, il représente notre Sauveur, il représente la Lumière: le Saint-Esprit.

 ordination

Alors, Jésus a dit: «Mes enfants, s’il y a des prêtres qui vont vers la boisson, s’il y a des prêtres qui vont vers la drogue, vers les petites filles, vers les petits garçons, vers les femmes, c’est que vous n’avez pas assez prié pour l’homme qu’il est. Le prêtre, lui, n’y va pas.»

Mais il dit: «Vous, vous y allez, car lorsque la chair va vers le mal, toutes les chairs suivent.» Voilà, nous devons comprendre cela. Il est important de prier pour l’homme, il a la même chair que nous: une seule chair qui s’est multipliée. Alors, s’il y a insatisfaction face à ce que notre chair voit la chair en le prêtre, c’est qu’on le mérite: nous vivons nos conséquences. Prions.

Il est facile de faire pénitence le mercredi: jeûne. Cela ne veut pas dire: « Je ne mange pas de la journée. » Lorsque j’ai été à Medjugorje – je n’ai pas une grosse santé, l’hypoglycémie, il faut que je mange. C’est comme le diabète, il faut manger- là, l’Immaculée, la Vierge elle-même, parce que je l’entendais, elle a dit: «Silence.» Voici mon jeûne: je n’ai pas parlé de la journée, pas du tout.

 Et savez-vous? Les autres ont vu ça, et eux autres aussi ont fait la même chose parce que je ne pouvais pas parler. Nous devons faire pénitence selon ce que nous sommes capables de faire. Mais si vous avez un choix à faire: je me prive de mon café ou je me prive d’un gâteau: je vais prendre le gâteau. Au plus profond, je suis contente, je n’aurais pas aimé me priver de mon café. Non, c’est le café, c’est ce qui est important pour nous. Cela, c’est ça faire jeûne.

jeune

 

Offrons cela à notre Maman d’amour, elle va transformer cela en grâces pour ses prêtres de bénédiction. Elle va protéger l’homme en le prêtre. Elle va demander à son prêtre d’être fort pour l’homme qui est celui que Dieu a choisi pour être prêtre.

Croyez-vous que Maman Marie n’a pas de pouvoir? Pas sur les prêtres, mais sur l’amour que le prêtre a pour Dieu? Le prêtre, et non pas l’homme, mais le prêtre. L’homme suivra avec les grâces de Maman Marie. Nous les aiderons et nous devons faire la même chose aussi pour les religieuses et les religieux, ils sont très attaqués.

 

 Vous me dites: « Les couvents sont vides. » Mais avant, que faisaient les mamans? Elles demeuraient à la maison et elles priaient. Un enfant, deux enfants, trois enfants, quatre enfants, cinq enfants, prière, prière, on change les couches, on lave, on frotte, prière, prière: elles le faisaient par amour.

 C’était de la prière. Aujourd’hui, c’est carrière, carrière, carrière, salaire, salaire. Ce n’est pas prière. Alors, il faut prier. Prions pour nos enfants et remercions le Bon Dieu pour ce que nous venons d’entendre, et lorsqu’il y a un pèlerinage qui se présente, eh bien, savez-vous qu’on va se reposer lors d’un pèlerinage? Beaucoup. Profitez de ce moment. C’est si bon de suivre l’appel de Maman Marie. C’est elle qui invite, et lorsque nous répondons à cela, elle berce notre cœur, et nous on se repose et on va prier. Merci, merci, Seigneur.

 Medjugo4

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit: Je vais répéter. Un jour, j’ai été dans une église. Il y avait une revue et dans cette revue, il y avait un article qui parlait de la franc-maçonnerie, ils parlaient de notre gouvernement. Est-ce que c’est bien?

Il faut toujours ajouter, il faut toujours ajouter d’avoir la foi en Dieu et de ne pas porter attention à ce qui est contre Dieu, car nous nous laissons nourrir. C’est comme une personne qui a acheté des produits homéopathiques: « Hé! Tu as acheté des produits homéopathiques? Mais il y a des incantations, tu pourrais tomber malade! »

Et Dieu dit: «Enfants d’amour, il ne peut y avoir de produits homéopathiques sans mes plantes, sans mon vouloir de créer. En quoi, mes enfants, vous croyez lorsqu’il y a entre vos mains des produits homéopathiques? Croyez-vous en moi ou vous croyez aux incantations? Si vous croyez qu’il y a du mal qui pourrait vous atteindre à cause des incantations, eh bien, vous allez tomber malade et non pas à cause des incantations, mais à cause de votre manque de foi envers moi.

 

C’est moi qui suis Dieu, c’est moi qui suis la Puissance. Croyez plus en moi qu’en la franc-maçonnerie, mais priez pour les enfants. N’ayez aucune mauvaise pensée contre un seul enfant de Dieu, mais priez, priez et priez, car votre prière va faire tomber ce gouvernement. Croyez en cela. Croyez en vos prières. Si toute l’Église avait la foi grosse comme un petit grain de moutarde, tous les gouvernements seraient chrétiens.

Il faut croire en cela. C’est Dieu qui est victorieux sur la mort. Son Acte est accompli, car cela était la mission du Fils de Dieu sur la terre. Oui, nous avons des gouvernements. Pouvons-nous compter le nombre de gouvernements qui sont pour les enfants de Dieu? Qui prennent leur budget et qui distribuent leur budget pour ceux qui ont faim, pour ceux qui sont malades de par le monde?

croix jésus

  Et voilà. On a la réponse. Nous avons à prier, nous avons à faire jeûne, nous avons à aimer, à garder notre foi, notre paix et notre joie.

Tout s’accomplit.


 Extrait – pp. 4, 5 –
L’extrait de ce message n’est pas encore disponible sur leur site :
http://lafilleduouiajesus.org/fr_accueil.html

 

Message de la Vierge Marie à sa Fille Chérie, Luz de Maria, le 16 Avril 2017* GARDEZ L’ESPÉRANCE, Parce que la récolte dans laquelle vous serez EXAMINÉS par vous-même est PROCHE = (illumination des consciences)*


TRINITÉ2

Enfants bien-aimés de Mon Coeur Immaculé :

 JE VOUS BÉNIS AVEC MON AMOUR QUE JE PARTAGE AVEC CHACUN DE VOUS, BIEN-AIMÉS DE MON COEUR.

Je me réjouis dans chaque Notre Père, dans chaque Je vous salue Marie priés avec le cœur et avec la conscience que, sans la Très Sainte Trinité, l’homme n’est rien.


Je me réjouis de la repentance de Mes enfants pour les actes ou les œuvres de méchanceté puisque vous vous tournez vers Ma Maternité avec une plus grande conscience et Me permettez de vous aider et de vous rapprocher du chemin du Salut.

Vous célébrez la commémoration de la Résurrection de Mon Fils. C’EST LA CÉLÉBRATION DE L’AMOUR DIVIN POUR CHACUN DE SES ENFANTS.

viergemarie bébé

L’Amour Divin vous fait renaître comme des enfants nouveau-nés qui sont sans défense à moins que quelqu’un ne les protège, cela vous fait renaître dans vos coeurs, vous fait renaître dans vos sens, vous fait renaître dans vos œuvres et vos actions, vous fait renaître dans votre pensée, vous fait renaître dans vos sentiments, vous fait renaître dans votre conscience et renaître dans votre esprit.


Le Peuple de Mon Fils est privilégié,
il est guidé par le Verbe Divin et continue d’être guidé par l’explication de la Parole Divine afin qu’ils ne soient pas perdus.

 

VOUS AVEZ PARTICIPÉ À LA DOULEUR TERRIBLE QUE MON FILS A SOUFFERTE ET CONTINUE DE SOUFFRIR, ET VOUS PROFITEZ DE LA VICTOIRE DE LA RÉSURRECTION, COMME UN SIGNE QUE RIEN NE VAINC LA TRÈS SAINTE TRINITÉ,

MAIS IL N’Y A PAS DE VICTOIRE SANS UNE CROIX.

Celui qui veut raccourcir le chemin se trouvera face à une falaise puisque la vie de Mes enfants consiste à retracer les pas du Vrai Amour, et c’est par cet Amour que Mon Fils enseigne aux Siens de venir à lui par l’œuvre de l’Amour.

croix veneration-de-la-croix

Mon Fils fournit de bonnes raisons de germer et de donner le fruit de l’amour, le fruit de l’obéissance, le fruit de la patience, de la Charité et de l’Espérance, sans changer, bien que les instants puissent changer ou soient contraires aux attentes ; bien que l’environnement soit différent et que le climat soit impensable, la bonne graine germe, se développe et remplit de joie qui la regarde, tout en partageant les attributs acquis en cours de route.

Chacun de vous est un champ de bonne terre et fait pousser du blé ou des mauvaises herbes dans ce champ selon le libre arbitre que possède toute créature humaine. Celui qui a su cultiver du bon blé se réjouit dans son Seigneur et son Dieu parce que tout est pour la Gloire Divine. Celui qui a souhaité cultiver des mauvaises herbes et n’a pas obéi quand on l’a appelé pour changer la façon de semer son champ devient un sot, il ignore les signes continuels placés devant lui afin qu’il change ; il ne veut pas être consolé mais s’accroche à sa solitude.

 

ENFANTS BIEN-AIMÉS, SOYEZ PERSÉVÉRANTS, GARDEZ L’AMOUR ENTRE VOUS, SOYEZ BRAVES, RÉSOLUS, GARDEZ L’ESPÉRANCE…

PARCE QUE LA RÉCOLTE DANS LAQUELLE VOUS SEREZ EXAMINÉS PAR VOUS, PAR VOUS-MÊMES, EST PROCHE.

 croix-eau-orange-couche10

La Création chante la Gloire Divine et l’homme chante en l’honneur de son propre ennemi, de la désunion, de l’entêtement, de l’envie, de l’inconscience, du manque de miséricorde, comme une créature sourde et aveugle qui suit les tentacules du mal.
Dans la Création, tout passe par un cycle et ce cycle est dédié à l’accomplissement de la Divine Volonté pour laquelle elle a été créée. L’homme prend la force qu’il a reçue de la Main Divine pour glorifier Dieu ou servir le mal.


Enfants bien-aimés de Mon Coeur Immaculé :

 RÉVEILLEZ VOTRE FOI !


CE N’EST PAS L’INSTANT POUR CONTINUER À NE PAS CROIRE,
IGNORANT LA GRAVITÉ DE CET INSTANT AU COURS DUQUEL L’HOMME EST DÉTERMINÉ À MONTRER SA FORCE ET SON POUVOIR, OUBLIANT QU’IL EST UNE CRÉATURE DE DIEU ET PAS UNE CRÉATURE DE MAL.

martyr a cause de la croix

Le malin, l’ennemi de l’âme, le diable ou Satan, a usurpé de la manière la plus vile qui n’est pas sien, il a usurpé ce qui n’appartient pas à sa nature, il a usurpé l’âme humaine et l’a dégradée, formant des hommes loin de Dieu et affamés d’un plus grand mal. C’est dans cette lutte, dans la recherche de la suprématie que le diable attaque l’homme pour l’amener à désirer ce qui n’est pas à lui et donc à calomnier ses frères et sœurs.

 

L’homme a construit un chemin de douleur, il a construit des armes qu’il utilisera comme un signe de pouvoir. L’homme ne construit pas ce qu’il n’utilisera pas, mais ce qu’il croit qui lui donnera une plus grande gloire et plus de puissance.
En cet instant, le diable trace le chemin de l’Humanité, le chemin douloureux causé par la lutte de l’homme contre l’homme lui-même.

 

Vous, enfants bien-aimés, êtes une génération bénie, vous avez été avertis de tout ce qui se profile sur l’Humanité afin que vous puissiez prendre un cours différent, mais ce ne fut pas le cas.

croix bleu medju

 

Avec le refus de l’explication de la Parole de Mon Fils et de Ma Maternité qui, par la Divine Volonté, n’est pas silencieuse, le diable a été autorisé à agir avec force sur Mes enfants afin qu’ils puissent se réjouir en faisant allusion à une religion incompréhensible parce qu’elle demande au pécheur le repentir, le respect et l’accomplissement de la Loi Divine.


arche-noe

Enfants bien-aimés de Mon Coeur Immaculé :

 L’INSTANT S’ACHÈVE,
JE VOUS INVITE À MÉDITER CE QUE JE VOUS AI DIT,

 

JE VOUS INVITE À PRIER POUR DISCERNER LE FAIT QUE LES CHOSES DU MONDE PASSENT, ELLES SONT ÉPHÉMÈRES ;

 

LES CHOSES DU CIEL NE PASSENT PAS,
ELLES VOUS OFFRENT LA VIE ÉTERNELLE.

 

N’oubliez pas que, dans les jours de Noé, les hommes achetaient, vendaient, buvaient, se moquaient de Noé, mais alors le Déluge est survenu et les a fait périr dans la désobéissance.



En ce moment, combien d’entre vous habitez dans les ténèbres ! …
Combien ne veulent pas écouter ! …

Combien préfèrent l’ignorance par commodité à la Vérité pour leur Salut !
Combien d’entre vous êtes consacrés à la prière, à l’union avec Mon Fils, à Le connaître réellement pour entrer dans l’œuvre et l’action de Mon Fils …

luz de maria miracle huile sur icone

Icône sur laquelle coule de l’huile des yeux de la Vierge Marie, chez Luz de Maria

 

Enfants, Je ne vous préviens pas de la colère Divine, mais de la colère qui a germé chez l’homme et qui a porté ses fruits. Notre prophète ne vous avertit pas d’elle-même, mais en obéissance à la Divine Volonté, et vous désobéissez …

Qu’est-ce qui se passera ?
En ce moment, Je vous appelle à la repentance avant que l’homme ne fasse pleurer l’Humanité, la fasse se lamenter, brûle la peau de son frère et apprécie de le faire — comme il le fait présentement mais avec une plus grande intensité.

Anges02

Mes Légions Angéliques regardent l’Humanité avec un profond chagrin ; comme ils voudraient intervenir afin d’arrêter tant de douleur ! Mais ils ne peuvent pas intervenir. Leurs prières pour l’Humanité sont continues, elles touchent continuellement les cœurs, en parlant continuellement au cœur de l’homme, elles restent constamment aux côtés de l’homme.

Mes enfants, bannissez la colère, ne laissez pas la colère s’emparer de vous, la colère a pris une place dominante chez la créature humaine à cet instant. La colère est l’épée de Satan, la colère vainc les hommes, la colère détruit l’union, la colère détruit les foyers, la colère est le poison de Satan contre l’Humanité.

 

 BANNISSEZ LA COLÈRE, MES ENFANTS,
BANNISSEZ LA COLÈRE DE VOS VIES …

 NE PERMETTEZ PAS À LA COLÈRE DE VOUS ENVAHIR.
MON FILS ÉPROUVE LA PATIENCE CHEZ SES ENFANTS.

 

barre1-fleur_bleu15b25d


 Priez, Mes enfants, priez pour le Moyen-Orient, les étapes s’accélèrent et les troubles augmentent.

Priez, Mes enfants, priez pour les États-Unis et la Russie, ils rapprochent leurs alliés de la guerre qui avait déjà commencé ; en cet instant, la guerre continue d’avancer.

Priez, l’homme inconscient succombera à ses propres prétentions.

Priez, Mes enfants, priez, la terre tremble avec une plus grande force sur plusieurs continents.

Priez les enfants, priez pour l’Argentine, son peuple pleurera.

Priez Mes enfants, priez pour que chaque personne se repente de leurs erreurs avant que la nuit ne tombe.

Priez pour la France, elle pleurera.

barre1-fleur_bleu15b25d


 Enfants bien-aimés de Mon Cœur Immaculé, rappelez-vous que l’instant viendra où tout ce que vous possédez sera contaminé par les mauvaises actions de l’homme qui a utilisé la science pour le mal.

Ne désespérez pas, car Mon Fils vous fournira la nourriture nécessaire.

RESSUSCITEZ AU BIEN ET SOYEZ TOUS À MON FILS.
MON SEIN, ARCHE DU SALUT, VOUS GARDERA PROTÉGÉS.


Je vous aime.

Maman Marie

marie-fatima

AVE MARIE TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
AVE MARIE TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
AVE MARIE TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ


 http://www.revelacionesmarianas.com/
Merci au traducteur

 

À l’occasion de la Fête de Pâques 2017, le Pape François donne son Message Pascal et sa Bénédiction Urbi & Orbi par Vidéo (23 min:34)


Message Pascal et Bénédiction Urbi & Orbi 2017…

Avec cette Bénédiction Urbi & Orbi =Pardon de tous nos péchés

…nous recevons une Indulgence Plénière…

fleur

L’indulgence plénière peut être obtenue seulement une fois par jour, sauf in articulo mortis où il est possible d’en acquérir une seconde. Mais pour l’obtenir, outre l’état de grâce, il est nécessaire que le fidèle:possède la disposition intérieure,du détachement complet du péché, même seulement véniel;
–Se confesse sacramentellement de ses péchés;–reçoive la Sainte Eucharistie;–prie selon les intentions du Souverain Pontife.

fleur
Il est bon, mais pas nécessaire, que la Confession sacramentelle, et en particulier la sainte communion et la prière pour les intentions du Pape soient effectuées le jour même où l’on accomplit l’œuvre indulgenciée; mais il est suffisant, que ces saints rites et prières soient accomplis quelques jours (environ 20) avant ou après l’acte indulgencié.

Explications-PDF : Cliquez sur le mot Indulgencesfleche_44  Indulgences


%d blogueurs aiment cette page :