Redécouvrir la beauté de la messe…À l’audience du 8 Novembre 2017*Le pape François…a invité à tourner son regard« vers le “cœur” de l’Église, c’est-à-dire l’Eucharistie » afin de « redécouvrir, ou découvrir combien resplendit l’amour de Dieu à travers ce mystère de la foi.»


Pape francois Sainte-Marthe 27 avr. 2017 © L'Osservatore Romano

barre or

Voici notre traduction de la catéchèse prononcée en italien par le pape François.(Traduction intégrale) © Traduction de Zenit, Hélène Ginabat.

Chers frères et sœurs, bonjour !

Nous commençons aujourd’hui une nouvelle série de catéchèses qui tournera notre regard vers le « cœur » de l’Église, c’est-à-dire l’Eucharistie. Pour nous chrétiens, il est fondamental de bien comprendre la valeur et la signification de la sainte messe, pour vivre toujours plus pleinement notre relation à Dieu.

Nous ne pouvons pas oublier le grand nombre des chrétiens qui, dans le monde entier, pendant deux mille ans d’histoire, ont résisté jusqu’à la mort pour défendre l’Eucharistie ; et combien, aujourd’hui encore, risquent leur vie pour participer à la messe dominicale. En 304, pendant les persécutions de Dioclétien, un groupe de chrétiens du nord de l’Afrique furent surpris pendant qu’ils célébraient la messe dans une maison et ils furent arrêtés.

fleur rose

Le proconsul romain, dans l’interrogatoire, leur demanda pourquoi ils avaient fait cela, sachant que c’était absolument interdit. Et ils répondirent : « Sans le dimanche, nous ne pouvons pas vivre », ce qui voulait dire : si nous ne pouvons pas célébrer l’Eucharistie, nous ne pouvons pas vivre, notre vie chrétienne mourrait.

En effet, Jésus a dit à ses disciples : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’avez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour » (Jn 6,53-54).

résurrection-The-Resurrected-Christ-Wilson-Ong-511467

Ces chrétiens d’Afrique du nord furent tués parce qu’ils célébraient l’Eucharistie. Ils ont laissé le témoignage selon lequel on peut renoncer à la vie terrestre pour l’Eucharistie, parce qu’elle nous donne la vie éternelle, nous rendant participants de la victoire du Christ sur la mort. Un témoignage qui nous interpelle tous et qui demande une réponse sur ce que signifie pour chacun de nous participer au sacrifice de la messe et nous approcher de la Table du Seigneur.

Cherchons-nous cette source d’où « jaillit l’eau vive » pour la vie éternelle ?Qui fait de notre vie un sacrifice spirituel de louange et de remerciement et qui fait de nous un seul corps avec le Christ ? C’est le sens le plus profond de la sainte Eucharistie, qui signifie « remerciement » : remerciement à Dieu Père, Fils et Esprit-Saint, qui nous implique et nous transforme dans sa communion d’amour.

Dans les prochaines catéchèses, je voudrais donner une réponse à quelques questions importantes sur l’Eucharistie et la messe, pour redécouvrir, ou découvrir combien resplendit l’amour de Dieu à travers ce mystère de la foi.

barre or

Le Concile Vatican II a été fortement animé par le désir de conduire les chrétiens à comprendre la grandeur de la foi et la beauté de la rencontre avec le Christ. Pour ce motif, il était avant tout nécessaire de mettre en œuvre, sous la conduite de l’Esprit-Saint, un renouveau adéquat de la liturgie, parce que l’Église vit continuellement de celle-ci et se renouvelle grâce à elle.

Un thème central que les Pères conciliaires ont souligné est la formation liturgique des fidèles, indispensable pour un véritable renouveau. Et c’est précisément aussi cela le but de ce cycle de catéchèses que nous commençons aujourd’hui : grandir dans la connaissance du grand don que Dieu nous a fait dans l’Eucharistie.

marie eucharistie

L’Eucharistie est un événement merveilleux dans lequel Jésus-Christ, notre vie, se rend présent. Participer à la messe, « c’est vivre une autre fois la passion et la mort rédemptrice du Seigneur. C’est une théophanie : le Seigneur se rend présent sur l’autel pour être offert au Père pour le salut du monde » (Homélie de la messe, Maison Sainte-Marthe, 10 février 2014). Le Seigneur est là avec nous, présent.

Si souvent, nous y allons, nous regardons les choses, nous bavardons entre nous pendant que le prêtre célèbre l’Eucharistie… et nous ne célébrons pas près de lui. Mais c’est le Seigneur ! Si, aujourd’hui, le président de la République ou quelque personnage très important du monde venait ici, il est certain que nous serions tous à ses côtés, que nous voudrions le saluer.

Mais réfléchis : quand tu vas à la messe, le Seigneur est là ! Et tu es distrait. C’est le Seigneur ! Nous devons y réfléchir. « Père, c’est que les messes sont ennuyeuses. – Mais que dis-tu, le Seigneur est ennuyeux ? – Non, non, la messe non, mais les prêtres.

Ah, il faut que les prêtres se convertissent, mais c’est le Seigneur qui est là ! ». Compris ? Ne l’oubliez pas ! « Participer à la messe, c’est vivre une autre fois la passion et la mort rédemptrice du Seigneur ».

CRUCIFIX ORATOIRE ST JOSEPH

Essayons maintenant de nous poser quelques questions simples. Par exemple, pourquoi fait-on le signe de croix et l’acte pénitentiel au début de la messe ? Et ici, je voudrais ouvrir une parenthèse. Vous avez vu comment les enfants font le signe de croix. Tu ne sais pas ce qu’ils font, si c’est le signe de croix ou un dessin. Ils font comme cela [il fait un geste confus]. Il faut enseigner aux enfants à bien faire le signe de croix.

barre or

C’est ainsi que commence la messe, ainsi que commence la vie, ainsi que commence la journée. Cela veut dire que nous sommes rachetés par la croix du Seigneur. Regardez les enfants et enseignez-leur à bien faire le signe de croix. Et ces Lectures, pendant la messe, pourquoi sont-elles là ? Pourquoi lit-on trois lectures le dimanche et deux les autres jours ?

Ou encore, pourquoi, à un certain moment, le prêtre qui préside la célébration dit-il : « Élevons notre cœur ? ». Il ne dit pas : « Élevons nos portables pour faire une photo ! ». Non, ce n’est pas bien ! Et je vous dis que cela me procure beaucoup de tristesse quand je célèbre ici, sur la Place ou dans la Basilique, et que je vois tous ces portables levés, non seulement ceux des fidèles, mais aussi ceux de certains prêtres et même d’évêques.

Mais s’il vous plaît ! La messe n’est pas un spectacle : c’est aller à la rencontre de la passion et de la résurrection du Seigneur. C’est pourquoi le prêtre dit : « Élevons notre cœur ». Qu’est-ce que cela veut dire ? Souvenez-vous, pas de portables !

messe eucharistie

Il est très important de revenir aux fondements, de redécouvrir ce qui est l’essentiel, à travers ce qu’on touche et voit dans la célébration des sacrements. La question de l’apôtre saint Thomas (Jn 20,25), de pouvoir voir et toucher les blessures des clous dans le corps de Jésus, est le désir de pouvoir d’une certaine manière « toucher » Dieu pour croire en lui.

Ce que saint Thomas demande au Seigneur est ce dont nous avons tous besoin : le voir, et le toucher pour pouvoir le reconnaître. Les sacrements viennent au devant de cette exigence humaine. Les sacrements, et la célébration eucharistique en particulier, sont les signes de l’amour de Dieu, les voies privilégiées pour le rencontrer.

Ainsi, à travers ces catéchèses qui commencent aujourd’hui, je voudrais redécouvrir avec vous la beauté cachée dans la célébration eucharistique et qui, une fois dévoilée, donne un sens plein à la vie de chacun. Que la Vierge Marie nous accompagne sur ce nouveau tronçon de route. Merci.


https://fr.zenit.org/articles/catechese-redecouvrir-la-beaute-de-la-messe-traduction-integrale/

barre or


 

Publicités

Le 9 Octobre ici au Canada c’est *JOUR DE L’ACTION DE GRÂCE*Petit moment de Réflexion♥Faut-il vraiment obéir au Pape ?


pape-triste_article

Faut-il vraiment obéir au Pape ?

barre rose rouge

Il y a quelques années, un célèbre quotidien titrait – avec une certaine dose d’hypocrisie – à propos de la visite de Jean-Paul II : « On aime le musicien, mais pas sa musique ». Beaucoup de catholiques pensent que la foi dans Jésus Christ peut être dissociée de l’obéissance au Pape. Et pourtant, l’Église nous enseigne que « l’essence du catholicisme consiste dans la soumission de l’intelligence à l’enseignement du Christ transmis par l’Église, et dans la soumission de la Volonté à l’autorité du Christ exercée par l’Église ». (Bienheureux Colomba Marmion)

pape François en priere embrasse la croix

On pourrait dire que tout l’Évangile conduit naturellement à faire de la confiance et après la même de l’obéissance la valeur maîtresse du christianisme, source d’unité, de cohésion et de sainteté. Cette valeur est au cœur du message du Christ et constitue l’essence de sa doctrine : ce n’est pas en fonction de notre degré de connaissances que nous seront sauvés, mais de notre foi, c’est-à-dire de notre abandon plein de confiance et d’amour, à la Volonté du Seigneur.

coeurs 4

st pierre Christ on water

C’est cela même que Jésus récompense quand il fait marcher Pierre avec lui sur les eaux : un pas en avant qui aurait pu lui coûter la vie, mais qui était nourrit par un acte que l’on appelle justement : « l’obéissance de la foi ».

Toute la vie du Christ est un témoignage d’obéissance (Enfant, il est soumis à ses parents ; adulte, il accomplit les lois, respecte les autorités légitimes et fait de la Volonté de Dieu sa « nourriture ».) Cette obéissance est le moyen choisi par Dieu et accepté par Jésus, pour sauver le monde et lui rendre l’héritage des Cieux ; et nous allons à Dieu en unissant notre obéissance à celle du Christ Jésus, devenu notre tête et notre Chef. Toutes les misères d’Adam sont tombées sur nous parce que nous avons été solidaires de son péché ; nous avons part à toutes les bénédictions qui débordent de l’âme du Christ quand nous participons à son obéissance.

ascend

Le Christ nous a quittés pour remonter au ciel. Qu’a-t-il fait pour que nous puissions le reconnaître comme chef ? Il a donné ses pouvoirs à l’Église : « Toute puissance m’a été donnée par mon Père ; allez donc, en vertu de cette puissance que je vous délègue, enseignez à toutes les nations à garder mes commandements. (Mt 28, 18) Car qui vous écoute m’écoute ; celui qui vous méprise me méprise. » L’Église est investie de l’autorité de Jésus-Christ ; elle parle et commande au nom du Seigneur.

 

coeurs 4

Pierre et Jésus

De l’autre côté, on voit Jésus multiplier les recommandations à Pierre : il l’exhorte à être le plus petit des disciples, à considérer sa tâche comme un service, à ne jamais abuser de son autorité comme les pharisiens, à veiller comme un pasteur sur son troupeau … et enfin à être persévérant jusqu’au bout. En échange, Jésus lui fait une promesse mystérieuse : « Pierre, tu es Pierre et sur cette Pierre je bâtirai mon Église et les portes de l’enfer ne prévaudront pas sur elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux ; tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux et tous ce que tu délieras sur la terre, sera délié dans les cieux » (Mt 16, 18).

Depuis plus de 2000 ans, l’Église s’est structurée et enrichie d’une expérience et d’un savoir qui lui permet de nous guider avec sagesse, pour nous protéger des écueils et des idéologies mortifères… Malgré le déferlement incessant d’attaques contre l’Église, la promesse du Seigneur s’est réalisée, la succession apostolique n’a pas été rompue et la doctrine de l’Église est restée intacte.

Remarquez bien : cela ne signifie absolument pas, que seuls les chrétiens fidèles au Pape iront au Paradis. Disons que c’est la voie la plus directe et le plus sûre pour ne pas se tromper, mais lors du jugement dernier, nous serons tous jugés en vérité sur ce que vaut notre cœur.

PRIONS POUR NOTRE PAPE FRANÇOIS…

JE VOUS EN SUPPLIE !!

coeurs 4


http://m.catholique.org/a5757

 

♥La Tendresse du Pape François♥…en Colombie le 9 Septembre 2017


*Tendresse du Saint-Père*

tendresse pape francois web3-pope-francis-colombia-kid-handout-osservatore-romano-afp

oiseauor

Cette photographie, publiée par l’Osservatore Romano, représente le pape François étreignant un jeune garçon au cours de sa visite de l’école Saint-Joseph-du-Foyer à Medellin, le 9 septembre 2017.

 

Près d’1,3 millions de fidèles ont afflué pour la messe célébrée par le pape François ce 9 septembre, au cœur de la ville colombienne, notamment célèbre pour avoir été le bastion du baron de la drogue, Pablo Escobar.


https://fr.aleteia.org/2017/09/11/tendresse-du-saint-pere/

 

À l’occasion de la Fête de Pâques 2017, le Pape François donne son Message Pascal et sa Bénédiction Urbi & Orbi par Vidéo (23 min:34)


Message Pascal et Bénédiction Urbi & Orbi 2017…

Avec cette Bénédiction Urbi & Orbi =Pardon de tous nos péchés

…nous recevons une Indulgence Plénière…

fleur

L’indulgence plénière peut être obtenue seulement une fois par jour, sauf in articulo mortis où il est possible d’en acquérir une seconde. Mais pour l’obtenir, outre l’état de grâce, il est nécessaire que le fidèle:possède la disposition intérieure,du détachement complet du péché, même seulement véniel;
–Se confesse sacramentellement de ses péchés;–reçoive la Sainte Eucharistie;–prie selon les intentions du Souverain Pontife.

fleur
Il est bon, mais pas nécessaire, que la Confession sacramentelle, et en particulier la sainte communion et la prière pour les intentions du Pape soient effectuées le jour même où l’on accomplit l’œuvre indulgenciée; mais il est suffisant, que ces saints rites et prières soient accomplis quelques jours (environ 20) avant ou après l’acte indulgencié.

Explications-PDF : Cliquez sur le mot Indulgencesfleche_44  Indulgences


*Le Pape autorise l’ouverture 24h/24 des dortoirs du Vatican aux SDF*-9 Janvier 2017…


pape-dortoir-vatican

(RV) L’Europe est touchée par une vague de froid en ce début janvier 2017, et Rome n’est pas épargnée. Pour aider les nombreuses personnes sans domicile fixe des alentours du Vatican, le Pape François a donc pris une série de mesure en coordination avec l’Aumônerie apostolique. L’aumônier du Pape, Mgr Konrad Krajewski, a indiqué à l’agence de presse italienne Ansa que trois dortoirs resteront ouvert 24h/24. Si plus aucun lit n’est disponible, quiconque frappera à la porte se verra offrir une place au chaud et de la nourriture.

L’Aumônerie apostolique distribuera à ceux ne souhaitant pas se déplacer des sacs de couchage qui résistent à des températures inférieurs à 20 degrés. Ils pourront également passer la nuit dans des voitures mises à disposition par l’Aumônerie apostolique, comme en a déjà bénéficié une personne sans-abri de 87 ans. «On ne peut pas laisser la voiture allumer la nuit bien sûr, parce que c’est dangereux, mais comme refuge c’est déjà ça», explique Mgr Krajewski.

pape-francois-et-pauvres

«Nous faisons tout notre possible», poursuit l’aumônier du Pape qui précise que des soupes chaudes, des sandwichs et des chocolats chauds sont portés aux sans domicile fixe. Ces actions, suivies par le Pape, sont entièrement financées par les dons des bénédictions apostoliques sur parchemin. Des militaires italiens collaborent également avec l’Aumônerie apostolique, ainsi qu’une équipe de Gardes suisses qui accompagnent toute l’année Mgr Krajewski dans ses maraudes de nuit.


source: http://fr.radiovaticana.va/news/2017/01/07/le_pape_autorise_l%E2%80%99ouverture_24h_24_des_dortoirs_du_vatican_aux_sdf/1284289

 

Très beau message du Pape François…du site ALETEIA *« Noël est pris en otage, libérons-le ! »


pape-francois-noel-2016-1

« Laissons-nous interpeller par l’Enfant dans la mangeoire, mais laissons-nous interpeller aussi par des enfants qui, aujourd’hui, ne sont pas couchés dans un berceau et caressés par la tendresse d’une mère et d’un père, mais gisent dans les sordides « mangeoires de la dignité », dans le refuge souterrain pour échapper aux bombardements, sur les trottoirs d’une grande ville, au fond d’une embarcation surchargée de migrants », a exhorté le pape François en célébrant la messe de la nuit de Noël, au Vatican.

Dans la basilique Saint-Pierre, des milliers de fidèles, dont beaucoup n’avait pas hésité à faire des heures de queue pour être sûr de pouvoir y assister. A son arrivée, comme chaque année, le Saint-Père a embrassé la statuette de l’Enfant Jésus, au pied de l’autel de la confession.

barre rose

Noël pris en otage

« Laissons-nous interpeller par les enfants qu’on ne laisse pas naîtrepar ceux qui pleurent parce que personne ne rassasie leur faim, par ceux qui ne tiennent pas dans leurs mains des jouets, mais des armes », a poursuivi le Pape à l’homélie.

pape-francois-embrasse-figurine-petit-jesusde-messe-noel-celebree-basilique-saint-pierre-samedi-24-decembre_0_730_486

Rappelant que « Jésus est né dans le refus de certains et dans l’indifférence de la plupart » , le souverain pontife a fait un parallèle entre lui et tous ces enfants, et entre tous les « petits », les « fragiles » de la société, victimes de cette même indifférence « quand Noël devient une fête où les protagonistes sont nous, au lieu de Lui ; quand les lumières du commerce jettent dans l’ombre la lumière de Dieu ; quand nous nous donnons du mal pour les cadeaux et restons insensibles à celui qui est exclus ».

Cette mentalité « a pris en otage Noël », a déploré François  en sortant de son texte, « à nous de le libérer », a-t-il exhorté d’un air grave.

barre rose

Le véritable esprit de Noël

« Laissons-nous toucher par la tendresse qui sauve ; approchons-nous de Dieu qui se fait proche, arrêtons-nous pour regarder la crèche, imaginons la naissance de Jésus : la lumière et la paix, la plus grande pauvreté et le refus », a insisté le Pape. Car Dieu, venait-il de rappeler, n’est pas apparu « dans la salle noble d’un palais royal, mais dans la pauvreté d’une étable ; non dans les fastes de l’apparence, mais dans la simplicité de la vie ; non dans le pouvoir, mais dans une petitesse qui surprend. Et pour le rencontrer il faut aller là, où il se tient : il faut s’incliner, s’abaisser, se faire petits ».

pape-francois-noel-2016

Et c’est pourquoi L’Enfant qui naît nous interpelle : « Il nous appelle à laisser les illusions de l’éphémère pour aller à l’essentiel, à renoncer à nos prétentions insatiables, à abandonner l’insatisfaction pérenne et la tristesse pour quelque chose qui toujours nous manquera ».

D’inviter alors chaque croyant  à entrer dans Noël avec les bergers, « les exclus d’alors », pour savourer avec eux, en Jésus, « le véritable esprit de Noël : la beauté d’être aimés de Dieu ». Leur garantissant à tous que « laisser ces choses pour retrouver dans la simplicité de Dieu-enfant la paix, la joie, le sens de la vie », ne peut que faire du bien.

bergers

Les bergers l’ont compris, cette nuit-là : personne n’est exclu aux yeux de Dieu. Comme eux, « nous aussi, laissons-nous interpeller et convoquer cette nuit par Jésus, allons à Lui avec confiance, à partir de ce en quoi nous nous sentons exclus, à partir de nos limites », a-t-il fortement encouragé.

barre rose



 

 

Vidéo (36 min)*Message de Noël et Bénédiction Urbi et Orbi du Pape François (Cette bénédiction nous accorde une indulgence plénière)25 décembre 2016*Recevons-la avec tout notre coeur!!


Message de Noël et Bénédiction Urbi et Orbi 25.12.2016

Le Pape François adresse le traditionnel Message de Noël aux fidèles, au terme duquel il donne sa Bénédiction Urbi et Orbi.

barre or

La Bénédiction est donnée par le Saint Père François…

Autour de la 25 ièm minutes de cette vidéo…

Je vous suggère de la recevoir à genoux !!


 

Le Pape François répond à la question d’une infirmière de l’Hôpital de L’Enfant-Jésus*POURQUOI LA SOUFFRANCE?


« L’espérance est le carburant des chrétiens »

Jésus, en vivant au milieu de nous, n’a pas expliqué pourquoi on souffre, mais il nous a montré la voie pour y donner un sens…

En supportant avec amour la douleur…

Il nous a montré pour qui s’offrir…

croix-glorieuse

Il a offert sa vie pour nous et avec ce don…

Qui lui a tant coûté, Il nous a sauvé.


 

Vidéo-Pape François (1min:55) *Le DIABLE est un ESCROC qui cherche notre RUINE*Ne dialoguez JAMAIS avec le Diable!!


« La damnation éternelle n’est pas une salle de torture », la damnation éternelle est le fait de s’éloigner constamment du Seigneur, en nous faisant penser…

Que nous pouvons tout faire par nous-même.

Lors de sa messe quotidienne dans la chapelle de la maison Sainte-Marthe, le Pape, à la lumière de la première Lecture de l’Apocalypse de saint Jean, a mis en garde contre tout dialogue avec le diable, séducteur et imposteur…

DIABLE

Pour au contraire se rapprocher, avec un cœur humble, de la dernière rencontre

avec le Seigneur, le jour du Jugement.

C’est un menteur, et même plus : il est le père du mensonge, il génère le mensonge, c’est un imposteur. Il te fait croire que si tu manges cette pomme, tu seras …


Vidéo (40 min) Enquête: Les batailles du Pape François*


Enquête: Les batailles du Pape François

La popularité du pape François dépasse largement les frontières de l’Église catholique. Ça saute aux yeux. Mais ce que peu de gens savent, c’est qu’à l’intérieur et à l’extérieur de l’Église, il y a des gens qui aimeraient bien qu’il disparaisse.

François a été élu pour faire le ménage et lancer des réformes. Mais qui aurait prédit qu’il irait aussi loin et si vite en bousculant la mafia, en questionnant les privilèges des cardinaux, en affrontant les traditionalistes de l’Église? François joue maintenant son pontificat.

barre-mauve-separateur-fleur2


Les « années sombres » du « prêtre fou » Jorge Mario Bergoglio*Pape François !


jorge merio bergoglio futur pape

barre mauve

Jorge Mario Bergoglio – futur Pape François @DR

Le futur pape François connut une

« période de purification intérieure »

difficile avant de devenir archevêque de Buenos Aires.

barre mauve

Le pape François a lui aussi traversé des moments très difficiles dans sa vie, payant cher le prix des accusations, voire des calomnies, portées contre lui. Mais « en échange » de quoi, ces années lui ont permis de renforcer sa rectitude morale et sa spiritualité.

Deux journalistes argentins, Javier Camara et Sebastian Pfaffen, sont les narrateurs de ce pan de vie « inconnu » de Jorge Mario Bergoglio, d’abord raconté en espagnol – « Aquel Francisco » – puis traduit en italien, dont la traduction littérale en français s’intitule : « Les années sombres du père Bergoglio – une histoire surprenante ». L’histoire remonte aux années qu’il a passées à Cordoba, dans le Centre-Nord de l’Argentine. Selon les auteurs, ces années sont vitales pour comprendre les faits et gestes du Pape et sa vision de Dieu, de l’Église, de la vie, de la politique.

Jorge Bergoglio a séjourné à Cordoba en deux circonstances différentes : une première fois pour y faire son noviciat, entre 1958 et 1960, puis comme prêtre entre 1990 et 1992. Entre deux, il a connu la junte militaire, le retour à la démocratie, le désarroi de l’Église, les crises sociales et économiques, et six années au poste de provincial des jésuites d’Argentine, de 1973 à 1979.

barre mauve

Le noviciat

Lors de son premier séjour à Cordoba, comme novice chez les jésuites, il est vite repéré pour son style jugé « peu commun ». On raconte qu’il déjeunait à genou, baisait les pieds de ses supérieurs, se lavait à l’eau froide en plein hiver et qu’il lui arrivait de passer un mois entier sans parler à quiconque, à l’exception de son directeur, pendant les exercices spirituels.

Notre futur Pape priait le chapelet sous un araucaria, un conifère typique de la région, encore intact aujourd’hui, planté dans le patio du complexe d’appartements construits depuis, à la place du noviciat. Tous les samedis, il s’en allait chercher des enfants – garçons et filles – pour leur apprendre le catéchisme, les faire jouer et partager avec eux une tasse de thé et un morceau de pain.

barre mauve

Larmes et émotions

Jorge Mario Bergoglio était très émotif. Il pleurait facilement, comme ce jour où il découvrit que l’épouse de l’infirme agonisant qu’il assistait dans une chambre de l’hôpital de Cordoba trompait ce dernier avec un médecin. Cet épisode, dit-il,  lui a fait découvrir « la plaie sociale de l’infidélité ». Une autre anecdote le décrit « en extase » devant la dévotion mariale des habitants de la petite localité d’Impira, non loin de Cordoba : Jorge se souvient encore aujourd’hui de l’hymne à la Vierge chanté en masse par tous les fidèles.

barre mauve

L’exil

Son deuxième séjour à Cordoba, dans les années 90, est arrivé de façon très particulière. Jorge, désormais prêtre, l’a vécu comme un exil. Officiellement, il avait été envoyé comme « directeur spirituel » et confesseur de l’église de la Compagnie de Jésus. En réalité, il avait été mis de côté, car beaucoup voyaient en lui un obstacle. Ce fut pour lui une période de « purification intérieure ». Ces années à Cordoba « ont déterminé ma force spirituelle », dit-il aujourd’hui. Le Pape ne l’a jamais admis mais on raconte dans son entourage que son retour à Cordoba est arrivé sur décision punitive du provincial des jésuites Victor Zorzin après quelque divergence d’ordre pastoral et de gestion.

barre mauve

Les accusations

Le père Angel Rossi, supérieur actuel de la Residencia Mayor où vivait le futur archevêque de Buenos Aires, fait état de bruits courant en ville selon lesquelles il serait revenu à Cordoba car on le trouvait un peu « fou et infirme ». Des bruits insistants provenant de sources jésuites. On raconte que dans la Compagnie, son style pastoral et spirituel à l’égard des pauvres, dans les quartiers indigents, n’était pas très apprécié.

 

Sa façon de s’exposer, et l’enthousiasme qu’il suscitait autour de lui, n’étaient pas du goût de tout le monde, car cela le mettait comme sur un pied d’égalité avec ses supérieurs. Certains jésuites auraient même quitté la compagnie parce qu’ils ne l’aimaient pas. À ce propos, dans son livre Francesco, vita e rivoluzione, la vaticaniste argentine de La Nacion, Elisabetta Pique, laisse entendre qu’il arrivait qu’on ne lui transmette pas les appels téléphoniques ou son courrier. Une petite indiscrétion non confirmée, mais pas démentie, par le Pape.

barre mauve

Le « jésuite balayeur »

Dans ce contexte, les journées du futur Pape s’écoulaient à un rythme régulier, ponctuées de lectures philosophiques et spirituelles. Il avait fait siens les enseignements de saint Ignace en faisant le « jésuite balayeur », celui « qui a beau passer tant de temps à balayer, il reste toujours de la saleté à ramasser ».  Selon le père Angel, « ce fut une période mystérieuse, obscure, pour le père Bergoglio. Mais aidé par la grâce et la prière, il avait su transformer ce moment en période de gestation ».

 

Sa journée type

Sa journée commençait au son du réveil, à 4 h 30. À  5 h, il était prêt et on le voyait cirer ses chaussures noires dans le couloir. Puis venaient les prières dans la chapelle de la résidence. Durant ces deux années « sombres », il était fréquent  de le trouver en prière dans la pénombre, aux pieds de la statue de la Vierge. Puis il prenait son petit déjeuner, et s’enfermait dans la bibliothèque où il lisait beaucoup d’œuvres de philosophes, dont Nietzsche, et divers textes de Joseph Ratzinger. À l’heure du déjeuner, il ne manquait jamais de venir aider à la cuisine avant de se mettre à table. Il finissait toujours son repas par un fruit ou une crème (le Pape aime beaucoup les desserts). Dans l’après-midi, il était toujours le premier à sortir de sa chambre pour aller prier aux pieds de la statue de Saint Joseph. Puis il retournait à la bibliothèque ou, s’il faisait beau, faisait un petit tour en ville pour se détendre.

The-Confessional-1712-Giuseppe-Maria-Crespi

barre mauve

Les confessions

Les après-midis de Jorge Bergoglio s’articulaient en deux temps : la messe qu’il célébrait à la chapelle mais surtout les confessions auxquelles il réservait un espace quotidien important, d’habitude le soir, jusqu’à l’heure du dîner.

Avant d’aller se coucher, il consacrait environ une heure de son temps à faire son examen de conscience, avant la dernière prière du bréviaire et la méditation.

pape et les malades afrique2

barre mauve

Œuvres de charité

La pauvreté et le sacrifice ont toujours caractérisé son mode de vie. Pendant cette période, il s’est distingué en vivant deux ans dans une chambre froide, bruyante, sans salle de bain privée. Et on le voyait toujours prêt à retrousser les manches de son habit noir de jésuite pour laver ses frères religieux plus âgés, malades, agonisants.

Tout le monde se souvient d’une nuit, quand il s’est mis à cuisiner jusqu’au petit matin, sans dormir, pour offrir à un jeune couple de fiancés de Cordoba, de modeste condition, le nécessaire pour un repas de noce avec leurs familles ; et du jour où il donna, en grand secret, à un homme qui s’était retrouvé sans domicile, 12 000 pesos que venaient de lui offrir des religieuses allemandes.

pape françois et la gospa-medjugorje-ScreenHunter_01 06-May-14 16.25

barre mauve

Corruption et péché

À Cordoba, Jorge Mario Bergoglio a écrit deux ouvrages qui expliquent sa spiritualité : Réflexions sur l’espérance et Corruption et péché où il décrit la différence entre le pécheur et le corrompu. Anthropologiquement, le pécheur reconnaît le péché et demande pardon à Dieu, le corrompu n’admet jamais l’avoir accompli, « il prend sa tête de petit saint » comme disait sa grand-mère. Et le pire « c’est qu’on finit par le croire vraiment ! ». Par ailleurs, le pape François parle aussi de la corruption du religieux et c’est à Cordoba qu’il a élaboré le concept de « mondanité spirituelle ». Ces nombreuses intuitions se retrouvent dans chacune de ses homélies depuis le premier jour de son pontificat…

barre mauve

 


source: http://fr.aleteia.org/2016/05/11/les-annees-sombres-du-pretre-fou-jorge-mario-bergoglio/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=topnews_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr-May%2011%2c%202016%2011:10%20am

 

Vidéo (3 min) Pape François..*Migration, le plus grand drame après la deuxième guerre mondiale*


barre3

L’île grecque de Lesbos est comme un rocher au milieu de la mer, point d’ancrage pour des milliers de personnes désespérées qui fuient la guerre. Le pape François a voulu leur manifester sa proximité lors de ce voyage marqué par la tristesse, a-t-il dit aux journalistes pendant le vol vers Lesbos, en se rendant au plus près de l’une des plus sérieuses catastrophes humanitaires depuis la Seconde Guerre Mondiale.

Après avoir atterri à l’aéroport international de Mytilène, le pape a été accueilli par le Premier Ministre grec. Alexis Tsipras a exprimé sa gratitude « pour son message contre la guerre et…


Pape François :«Les humiliations ouvrent notre cœur»


Pape François : « Les humiliations..

Ouvrent notre cœur »

barrecroixfleur

Le Seigneur est capable de « changer les cœurs » et de faire « qu’un cœur dur, têtu » devienne « docile » à l’Esprit Saint. En se souvenant de la conversion de Saint Paul dans l’homélie de la messe à la Maison Sainte Marthe, le Pape François a dépeint la figure de « Saul, Paul » : homme « au cœur fermé » qui persécutait les chrétiens.

Tandis qu’il était en voyage vers Damas il fut enveloppé par « une lumière venue du ciel » et tomba. Ceci – a expliqué le Souverain Pontife – est « l’image d’un homme avec le cœur fermé : c’est un homme à terre ».

C’est ainsi que Paul comprit qu’il n’était pas « comme Dieu le voulait », parce que Dieu nous a créés « pour être debout, avec la tête haute »...

barrecroixfleur


Vidéos-3-(2 min) ..Pape François*Dieu est plus grand que nos péchés*« Que fait un enfant quand il tombe ? »* »Louez le Seigneur car Il est bon…(bénédiction Urbi & Orbi »)


Dieu est plus grand que nos péchés!

« Que fait un enfant quand il tombe ? »

« Louez le Seigneur car Il est bon… »

bareroseb


Vidéo (25 min) *Recevons la Bénédiction Urbi et Orbi 2016 (Pâques) qui nous obtient *L’indulgence Plénière*=Pardon de tous nos péchés*


barre or

urbi et orbi paques 2016

Message pascal et bénédiction Urbi et Orbi 2016

Je vous ais mis la vidéo à –18:15 minutes..C’est à ce moment que Notre Pape François va nous donner cette Importante Bénédiction * Je vous suggère d’écouter aussi lorsque vous aurez du temps ..Son message complet de Pâques (voir le lien en bas de la page) ..Il est très beau !

Source: http://fr.aleteia.org/2016/03/27/paques-message-urbi-et-orbi-du-pape-francois/

 

%d blogueurs aiment cette page :