1-Des Cahiers de l’Amour de Saint Padre Pio*Il n’y a que l’homme qui juge l’homme. L’amour est pardon pour tous et pour toutes les fautes de l’homme.


LUIGY

En mai 1968, le Père Pio dit à Primo Capponcelli :

 « …Tous ceux qui contribueront à la publication et à la diffusion  des Cahiers de l’Amour recevront mon éternelle gratitude  ainsi que ma bénédiction et celle de Dieu ».

Dott. Luigi Gaspari Via S Felice 83 – 40122 Bologna


 

 


Aimer, c’est donner l’amour :

fleur rouge

  • à celui qui ne le connaît pas
  • à celui qui ne le demande pas
  • à celui qui ne le possède pas
  • à celui qui ne l’a pas reçu comme don
  • à celui qui ne sait pas le demander
  • à celui qui ne sait pas ce que c’est
  • à celui qui ne connaît pas son pouvoir
  • à celui qui lui a été infidèle et qui se juge indigne de le recevoir à nouveau.

À mon cher Luigi, en ce jour de son anniversaire, je veux lui démontrer combien je l’aime avec reconnaissance et lui donner le courage et la force nécessaire pour continuer d’apporter… mon cœur dans le monde…


PADRE PIO BR-Statue-Padre-Pio-3-sept-2013

Bologne, le 8-9 avril l968

JÉSUS….

Ce soir, je veux te parler, et toi, écoute-moi ! Ce que je veux te dire est important. C’est de l’amour et de moi que je dois t’entretenir.

 Je suis dans le cœur de tous et mon amour vit dans le cœur des hommes. Je suis heureux d’habiter là où l’on m’accueille avec chaleur. C’est mon cœur qui apporte l’union dans l’amour. Aucun lien ne résiste sans moi. Aucune union ne peut s’appeler amour si elle ne passe par moi, par mon cœur.

 Mon amour ne connaît ni les misères ni les tristesses. Mon amour est pure joie. Aucune joie ne peut exister en dehors de moi. C’est moi qui vous amène à prendre conscience de l’inutilité de vos convoitises et de vos désirs.

 Je veux vous faire comprendre que tout ce que vous cherchez se trouve seulement en moi. A quoi et pourquoi se donner de la peine ? Venez seulement chez moi et vous trouverez tout le bien que vous désirez.

 PADRE PIO JÉSUS

Je suis beaucoup plus généreux que vous ne le croyez et je donne beaucoup plus que ce que vous me demandez. Que voulez-vous de moi ? Demandez et vous obtiendrez. Que demandez-vous ? Un bien véritable ?

 Je vous l’accorde immédiatement. Un bien qui n’est pas un bien ? Je ne peux pas vous l’accorder parce que je vous aime. Quel bien vous donnerais-je ? Je vous donnerais tout si vous étiez capables de me donner tout votre cœur. Or, votre cœur ne m’appartient jamais entièrement.

fleur rouge

Vous m’en donnez souvent une partie, mais vous en gardez une partie pour vos désirs et pour les recherches que vous faites sans moi. Il est inutile de vous faire comprendre que rien n’existe sans moi. Je me cache souvent dans un coin que vous me réservez et je vous observe.

 

Qu’est-ce que je vois ? Je vous vois tourmentés, fatigués, déçus et mécontents.

 JÉSUS ABSENCE

Vous êtes sans cesse angoissés et vous ne voulez pas en comprendre la raison. La raison, c’est mon absence. Moi, je vous regarde et j’attends votre signal, votre appel pour sortir de la cachette où vous m’avez relégué.

 

Je suis présent quand vous m’appelez, mais davantage encore quand vous m’aimez. Je veux vous aider et rester avec vous : si vous m’acceptez, je serai tout pour vous. Si vous voulez que je sois présent, vous devez vous  donner à moi et alors je vous donnerai tout. Je suis fatigué de vous voir ainsi, privés de la force que moi seul peux vous donner, privés de l’amour que personne d’autre que moi ne peut vous apporter.

 fleur rouge

Ce que vous désirez, c’est presque uniquement votre mal. Mais souvent vous ne le savez pas. Moi je vous dirai quel est votre bien véritable. Qu’est-ce que le bien ? C’est la paix dans le cœur et c’est sentir la chaleur de la vie. Que fait la chaleur ? Elle vous réchauffe et enflamme votre cœur ; elle nous apporte la joie de vivre, d’aimer et de diffuser partout l’enthousiasme et l’amour. 

Ce n’est pas ainsi ? Oui, vous le savez, parce que vous l’avez déjà éprouvé quelques fois. Mais pourquoi ne l’avez-vous éprouvé que quelques fois ? Parce qu’en ces moments, c’était moi qui vous réchauffais. C’était moi qui faisais tout pour vous, pour me faire connaître, pour que vous m’aimiez. Et puis ? Et puis vous n’avez pas su, vous n’avez pas voulu me garder.

JÉSUS AGONIE

Moi je vous ai laissés libres de suivre d’autres voies. Alors voilà ce que vous êtes devenus ! Maintenant vous vous sentez stériles et fatigués car vous êtes sans moi. 

 

Mais moi, je vis encore en vous parce qu’il me suffit du plus petit coin que vous me laissez. C’est là que je séjourne et que j’attends. J’attends vos moments de souffrance et d’affliction pour souffrir et être affligé avec vous.

Votre souffrance, vous l’avez cherchée, Ce n’est pas moi qui l’ai voulue. Mais c’est grâce à la souffrance que je peux venir à votre secours. Et si vous ne m’appelez pas ? Je sens également votre désarroi et j’accours aussitôt pour vous aider. 

 

padre pio jésus 

De quelle manière ? Si vous m’appelez, je suis déjà là. Si vous ne m’appelez pas directement, j’arrive par une autre voie. Laquelle ? Ma voie, c’est un homme comme vous. Un homme qui ne m’appartient pas tout à fait mais en partie. C’est la part de moi-même qui se trouve en cet homme que j’envoie à votre secours. Mais à travers lui, c’est toujours moi qui viens à votre aide. 

 

Et vous, que faites-vous ? Souvent vous ne me reconnaissez pas et vous ne me voyez pas parce que j’agis par l’intermédiaire d’un homme comme vous. Or moi, votre Dieu, je me trouve en cet homme. Que voulez-vous de moi ? Je peux tout vous donner parce que tout est à moi, c’est moi qui ai tout créé. Rien n’est impossible pour vous parce que tout est possible pour moi. Je vous appartiens, je suis à vous ; aussi ce qui est à moi est à vous. 

 

Alors pourquoi vous agiter ? Tout ce que j’ai, vous le possédez. Vous devez  simplement le voir. Qu’est-ce que je vous demande ? Je vous demande de me croire, de demander, de vous confier, de vous donner. Vous avez peur de me donner ? De me donner quoi ? Ce que vous me donnez n’est rien, alors que moi je vous donnerai tout. 

jesus-jai-confiance-en-toi

Que signifie : tout ? C’est la connaissance de tout : de moi, de vous, de tout ce qui est, de tout ce que vous voyez et que vous ne connaissez pas. Ce que vous pouvez connaître est l’inconnaissable pour vous. L’inconnaissable, vous ne pouvez le connaître qu’à travers moi.

 

Pourquoi est-ce que je vous aime tant ? Parce que j’ai créé et je crée pour vous tout ce qui peut vous rendre plus heureux, plus reconnaissants et plus remplis d’amour pour moi.

 Pourquoi est-ce que je vous demande de l’amour ? Parce qu’en accroissant l’amour en vous, je multiplie votre joie et votre bonheur.

 

Mon bien est infini : c’est pourquoi je ferai grandir infiniment votre amour pour moi. En augmentant votre amour, je ne fais qu’augmenter en vous la connaissance de mon être.

 fleur rouge

Plus vous m’aimez, plus vous me connaîtrez. Aussi je ne me fais connaître qu’à celui qui sait m’aimer. J’accorde l’amour à celui qui me donne l’amour. Je supprime l’amour à celui qui ne me le donne pas. Et puisque je suis l’amour, l’amour n’appartient qu’à moi. Si je ne vous l’accorde pas, vous ne pouvez posséder ce qui est exclusivement à moi.

 

 Le don que je vous fais est une épreuve qui réside dans votre volonté. C’est pourquoi vous devez seulement me démontrer votre volonté de m’aimer. Tout le reste, c’est moi qui le fais pour vous, parce que je suis tout pour vous. 

Sacre-Coeur_Ermesinde

Mon cœur est une lampe immense, éternellement allumée ; c’est un feu qui brûle pour vous. Mon feu vous fait vivre. Sans ma chaleur, il n’y aurait pas de vie. Ma chaleur supplée au gel de vos cœurs arides. Chacun de vos cœurs devrait maintenir en vie une particule de la création. Lorsque votre cœur est aride, éteint, cette partie de la création devrait disparaître parce que c’est l’amour du cœur qui commande tout.

 

Et moi, qu’est-ce que je fais alors ? Je vous réchauffe avec ma chaleur. Je comble l’aridité de votre cœur avec le mien. Je vous soutiens et j’entretiens la vie avec la chaleur de mon cœur. Pourquoi est-ce que je fais cela ?

C’est par amour, c’est parce que j’attends que vous m’aimiez en retour et que je vous remplace dans ce qui serait votre mission. Moi je suis la réserve d’Énergie qui intervient pour éviter le désastre que vous provoquez en gaspillant l’énergie que je vous ai donnée.

 

Mon cœur est une réserve qui vous sert à tous. Pourquoi ne m’aimez-vous pas ? Pourquoi ne voulez-vous pas me reconnaître ? Pourquoi voulez-vous me rejeter ?

 

C’est votre esprit qui est instable. Votre esprit est inconstant parce qu’il se laisse mener par des impressions extérieures, par des pensées tumultueuses qui proviennent du monde. Un esprit instable refroidit vos cœurs et rejette  l’amour. Comment pouvez-vous contrôler votre esprit ?

fleur rouge

Comment pouvez-vous le freiner ? Vous devez chercher à ne pas écouter les pensées qui ne mènent pas au bien, qui ne mènent pas à l’amour. Vous devez vaincre l’instabilité en écoutant toujours la loi de l’amour.

 a2731-charit25c325a92bd

Quand un de vos semblables vous demande un peu de bien, ne lui demandez pas qui il est. Donnez-lui le bien qu’il demande. Ce bien l’unira à vous et, grâce à mon amour qui est en vous, je l’unirai à moi.

C’est moi qui envoie les hommes pour vous demander du bien et de l’amour afin de les rapporter à moi, à mon cœur, à travers cette partie de moi qui est en vous. N’abandonnez jamais tous ceux que je vous envoie parce qu’ils font partie de vous, parce que je serai vous en eux grâce à l’amour que vous avez su leur donner. C’est moi qui ai voulu vous unir pour vous lier plus solidement à mon cœur. Vous formez un tout en moi. La perte de l’un d’eux est une diminution de vous-mêmes.

 

Le lien qui vous unit est invisible pour vos yeux. Ce lien est ici, dans mon cœur. L’amour est unique. Et vous êtes uniques parce que vous participez à la joie infinie renfermée dans mon cœur, qui deviendra le vôtre. 

Pour moi, rien n’est grave ! Il n’y a que votre séparation qui est grave. Si vous désirez m’aimer, vous ne pouvez pas vous séparer. Je ne peux pas diviser mon cœur. Et vous, pour y entrer, pour avoir le droit d’y entrer, vous devez absolument être unis. Vous séparez, c’est rendre l’union avec moi impossible car le Cœur est unique. JÉSUS RÉCONFORTE

Soyez dociles et bienveillants entre vous, aidez-vous et corrigez-vous mutuellement, mais ne vous séparez Jamais. Votre union est ma joie. Je vous comblerai de grâces pour vous récompenser du zèle que vous mettrez à vous aimer et à ne jamais vous séparer. Quand l’un de vous est tenté d’éloigner l’autre, moi j’interviens directement.

 J’interviens avec toute mon énergie pour l’en empêcher. Telle est ma Volonté : que chacun de vous fasse un petit pas vers l’autre et moi je ferai agir la puissance de mon cœur. Quand vous êtes éloignés, souvenez-vous les uns des autres de manière à me faire vivre en vous. Je serai toujours parmi vous à condition que vous vous aidiez pour vous unir toujours davantage. N’ayez pas peur de celui qui veut s’éloigner de vous. Votre amour pour lui vous fera vaincre tous les obstacles.

 

C’est ma volonté qui agit dans votre désir d’aimer et elle est plus forte que toute autre résistance. Continuez à désirer l’union et l’amour, même s’il tente de se dérober. Moi je connais les voies pour vous ramener le fugitif. Il ne pourra pas fuir et je vous dirai pourquoi.

 

C’est moi qui ai choisi l’homme que je vous ai envoyé. Vous l’avez ramené à mon cœur : cet homme y est désormais attaché par des fils invisibles. Votre volonté maintient le contact de ces fils avec mon cœur.

 JÉSUS Toi_du_moins_aime_Moi_1-1

fleur rouge

Grâce à ces fils, je garde des contacts avec celui qui tente de fuir, avec celui qui veut repartir. Mes rapports avec lui le tourmentent et le tourmenteront jusqu’à ce   qu’il reconnaisse spontanément avoir failli au pacte d’union établi avec vous et avec moi. Je défends vos droits sur ceux que vous avez aimés et qui ont tenté de vous fuir.

En vous fuyant, ils m’ont fui. Appelez-moi à l’aide quand vous vous sentez impuissants. J’interviendrai immédiatement en votre faveur parce que je veux que vous soyez unis. Vous unir entre vous, c’est vous unir à moi. Vous détacher, c’est vous détacher de moi.


À SUIVRE….Partie: 2


 

Prière courte et efficace AU SACRÉ-COEUR DE JÉSUS* De Saint Padre PIO*


Neuvaine irrésistible au

Sacré-Coeur ♥ de Jésus

Sacré-Cœur-de-Jésus

Padre Pio disait chaque jour cette neuvaine, pour tous ceux qui se recommandaient à ses prières. On fait suivre chaque formulation de la grâce implorée, par la prière du «Notre Père» à cause de la soumission à la Volonté de Dieu, d’un «Ave» car Marie est là pour appuyer cette prière et d’un «Gloire au Père» pour exprimer, par avance et dans la confiance, notre remerciement à Dieu.


padrepio88

Ô mon Jésus, qui avez dit : «En vérité je vous le dis, demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, frappez et il vous sera répondu !», voici que je frappe, je cherche, et je demande la grâce de…

Notre Père
Je vous salue Marie
Gloire au Père.


Sacré-Coeur de Jésus,♥ j’ai confiance et j’espère en Vous.
Ô mon Jésus, qui avez dit : «En vérité je vous le dis, tout ce que vous demanderez à mon Père, en mon nom. Il vous l’accordera !», voici qu’à Votre Père, en Votre nom, je demande la grâce de…

Notre Père
Je vous salue Marie
Gloire au Père.


Sacré-Coeur de Jésus,♥ j’ai confiance et j’espère en Vous.
Ô mon Jésus, qui avez dit : «En vérité, je vous le dis, le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas», voici que m’appuyant sur l’infaillibilité de vos saintes paroles, je demande la grâce de…

Notre Père
Je vous salue Marie
Gloire au Père.


Sacré-Coeur de Jésus,♥ j’ai confiance et j’espère en Vous.

marie-enceinte

Prions
Ô Sacré-Coeur de Jésus, à qui il est impossible de ne pas avoir compassion des malheureux, ayez pitié de nous pauvres pécheurs et accordez-nous la grâce que nous vous demandons, par l’intercession du Coeur Immaculé de Marie, Votre et Notre tendre Mère.

Saint Joseph, Père adoptif du Sacré-Coeur de Jésus, priez pour nous.
V. Priez pour nous, Sainte Mère de Dieu.
R. Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus Christ.

Prions
Dieu éternel et tout puissant qui, par l’action du Saint-Esprit, avez préparé le corps et l’âme de la glorieuse Marie, Vierge et Reine, pour en faire une demeure digne de votre Fils, accordez-nous, dans la joie que nous apportons à célébrer sa mémoire, d’être délivrés par sa bienveillante intercession des maux qui nous menacent et de la mort éternelle, Par le même Jésus-Christ Notre Seigneur. Amen !

barre coeur


https://hozana.org/publication/5978-neuvaine-au-coeur-sacre-de-jesus-par-saint-padre-pio

PRIÈRE SACRÉ-COEUR DE JÉSUS DU PADRE PIO

VOUS POUVEZ PRENDRE CETTE PRIÈRE EN FICHIER AFIN DE L’IMPRIMER


Méditation de Saint Padre Pio de Pietrelcina sur *l’Épiphanie* !! Mais qu’est-ce que l’homme que tu en prennes souci ?


ÉPIPHANIE Jesus-Christ-was-born-christmas-16924704-1600-1200

barre étoile rouge

Considère, mon âme, les trois rois mages qui, entièrement donnés à leurs études astronomiques, virent apparaître dans le ciel une nouvelle étoile ; ils admirèrent dans le nouvel astre une lumière tout à la fois nouvelle et mystérieuse. Déjà instruits de ce que l’apparition d’un nouvel astre annoncerait la venue sur la terre du Messie attendu, une lumière bien plus resplendissante et merveilleuse illumine leur esprit. Le travail intérieur de la grâce les remue et les emplit de ferveur.

ÉTOILE sparkle_png_by_pvs_by_pixievamp_stock

Prêts désormais à répondre à l’appel divin, ils abandonnent tout, jusqu’au confort de leurs palais, et affrontent un voyage long, désastreux et incertain ; pendant l’une des saisons les moins favorables, ils partent à la recherche de celui qui les appellent pour se manifester à eux, pour qu’ils l’adorent, lui présentent leurs hommages comme au roi suprême du ciel et de l’univers entier. L’étoile, symbole de la foi, les meut et les guide vers celui qui les appelle intérieurement par l’impulsion de la grâce, car personne ne peut aller à lui s’il ne l’attire.

Jésus appelle les pauvres et simples bergers par le moyen des anges, afin de se manifester à eux. Il appelle les savants (mages) par l’étoile de leur science, et tous, mus par l’influence intérieure de sa grâce, courent à lui pour l’adorer. Il nous appelle tous par ses inspirations divines, et se communique à nous par sa grâce. Combien de fois ne nous a–t-il pas, nous aussi, amoureusement invités ? Et nous, avec quelle rapidité avons-nous répondu ? Mon Dieu, je rougis et je me sens plein de confusion de devoir répondre à une telle question !

épiphanie

Que n’a-t-il entrepris pour se faire chemin de notre cœur et l’approcher du sien, ne se rebutant pas de notre misère ! Mais qu’est-ce que l’homme que tu en prennes souci ? Tu abandonnes ton palais céleste pour aller à la recherche de la brebis perdue. Tu te manifestes à elle, et par les impulsions de ta grâce tu l’appelles sans cesse, tu attires son cœur vers toi, afin qu’elle te connaisse de près, t’aime, t’adore. As-tu vraiment besoin d’elle pour être pleinement heureux dans ton paradis ? Non, c’est ta bonté ordinaire qui te pousse vers elle, c’est ton amour qui aime à se répandre et à la conquérir, pour la rendre heureuse de cette même félicité dont tu es rempli.

ANGES BÉBÉ JÉSUS

Ô Jésus, nous sommes un rien laid, et c’est justement pour cela que tu nous cherches : pour nous donner ton être divin, par l’opération et la communication de ta grâce. Ô Jésus, qui pourra te résister ? Fais que, pauvre comme je suis, je te demande tout ce dont j’ai besoin pour te plaire, qui vienne de toi et te soit agréable. Donne –moi et conserve en moi cette foi vive qui me fasse croire et agir pour ton seul amour. Et ceci est le premier don que je te présente et, uni aux saints mages, prosterné à tes pieds, je confesse sans aucun respect humain devant le monde entier que tu es notre seul et vrai Dieu.
Les mages arrivèrent à Jérusalem et ne trouvèrent aucun signe extérieur de fête, comme ils l’auraient pensé, pour le grand avènement du nouveau roi. L’étoile qui les guidait, quand ils entrèrent dans la ville, disparut à leurs yeux. Leur foi est coulée dans un ciment solide ; ainsi ils n’hésitent pas : fermes dans leur foi, ils demandent des nouvelles du Messie né. Personne ne sait quoi leur dire.

épiphanie

Les gens de ce monde, engouffrés dans leurs affaires, vivent dans l’obscurité et dans l’erreur ; ils n’ont nulle pensée quant à leur salut éternel, ils ne sont nullement empressés de savoir qu’il est venu, ce Messie attendu avec des soupirs par les païens, prophétisé et prédit par les prophètes.

 

Alors, les mages, qui suivent l’impulsion de la grâce et de la ferveur, fermes dans l’espérance de trouver celui que le peuple n’a pas voulu reconnaître et a rejeté du milieu de lui, vont vers Hérode. Lui, il doit savoir où est né le vrai roi des Juifs. Mais là aussi c’est la désillusion, car lui non plus ne sait rien. Cachant sa méchanceté et la peur que ce nouveau roi, tant désiré par Jacob et ses descendants, lui conteste son trône, et simulant un sentiment de zèle religieux, il demande à savoir où les prophètes dirent que devait naître le Messie et si le temps prédit par Daniel était déjà achevé.

S’en étant assuré, il le révèle aux mages, et leur recommande que, quand ils l’auraient trouvé, ils reviennent ici pour que lui-même puisse aller l’adorer et lui rendre les honneurs qui lui sont dus. Quelle ruse ! Combien d’impiété se cache-t-elle derrière ce zèle feint ! Et quelle foi que celle des mages ! Ceux-ci, ayant appris le lieu où le Messie devait être né, se remettent en route, fermes et convaincus qu’ils découvriraient celui qui, caché, appelle à lui les cœurs qui le cherchent en vérité et dans une charité ardente.

ÉTOILE sparkle_png_by_pvs_by_pixievamp_stock

A peine sortis de Jérusalem, voici que l’étoile leur apparaît à nouveau et les précède, afin qu’ils ne s’égarent pas en chemin.

 

 La foi nous guide, nous aussi ; et nous, à la suite de sa lumière, nous parcourons sûrement le chemin qui conduit à Dieu, à sa patrie, comme les saints mages, sous la garde de l’étoile, symbole de la foi, arrivent au lieu désiré. L’étoile s’arrête au-dessus de la grotte et eux, illuminés par la grâce divine, reconnaissent dans cette masure le palais du roi du ciel nouveau-né.

Émus, ils entrent ; mais que leur est-il donné à voir pour qu’ils reconnaissent le roi divin, le Messie ? Quelle certitude est la leur, face à tant de pauvreté, que ce bébé tremblant qu’ils voient dans les bras d’une jeune fille, est leur Dieu ? Qu’est-ce qui le leur révèle, de telle sorte qu’ils s’abîment dans une profonde adoration devant lui ?

naissance-jesus

Qu’ils montrent qu’ils sont venus de loin pour l’adorer et le vénérer, pour apporter en tribut devant lui les honneurs comme au roi des rois, alors qu’aucune cour céleste ou terrestre ne l’entoure ? Mais Jésus les a appelés pour se manifester à eux. Il les attirés à lui pour qu’ils le reconnaissent. L’émotion intérieure les fait se prosterner à terre. 

Les mouvements internes de la grâce révèlent à leurs âmes que ce tendre nouveau-né est Dieu et homme, qu’il est le vrai Messie. Les battements fréquents et précipités de leurs cœurs leur confirment qu’il est leur Dieu incarné. Ainsi prosternés à terre, ils humilient devant l’Éternel fait enfant, leur dignité royale. Ils le reconnaissent, l’adorent, l’aiment, lui apportent en tribut les honneurs royaux, se placent sous sa domination divine et s’offrent à lui avec tout ce qu’ils ont et qui leur appartient.

épiphanie blog-infant-king-mp3

Ils embrassent avec transport ces petits pieds divins, que sa gracieuse mère leur propose d’embrasser, et, après avoir épanché leurs cœurs enflammés d’amour, ils lui offrent trois présents : l’encens car ils le reconnaissent comme leur Dieu, la myrrhe car il est homme, l’or car il est roi. Avertis ensuite en songe par un ange de s’en retourner par un autre chemin dans leur pays, et ainsi de ne pas donner satisfaction à la méchanceté d’Hérode, ils s’en vont de Bethléem, mais seulement de corps, car ils laissent là leurs cœurs.

ange-amour

Eux, brûlants de zèle pour la gloire de Dieu, transformés en apôtres, répandent dans leurs peuples par l’exemple et la parole la bonne odeur de Jésus Christ ; ils proclament les merveilles de Dieu, que leurs yeux ont vues et que leurs cœurs ont goûtées. Ils professent sans respect humain leur foi et l’espérance à venir en cet enfant, qu’il sera le Sauveur

ÉTOILE sparkle_png_by_pvs_by_pixievamp_stock

Par ses mérites, ils participeront un jour, avec tous les disciples de l’Évangile, à sa gloire dans la bienheureuse patrie du ciel. L’amour ne souffre pas de retard, et eux, à peine revenus, ne se reposent pas de leurs fatigues, mais font connaître et aimer celui qui, par l’action de la grâce, avait conquis leurs cœurs, les emplissant de cette charité qui aime se répandre, parce que le cœur, dans sa petite masse, ne peut la contenir et aime communiquer ce qui le remplit.

épiphanie1

Ô Jésus, avec les saints mages nous t’adorons, avec eux nous t’offrons les trois dons de notre foi te reconnaissant et t’adorant comme notre Dieu humilié par amour pour nous, comme cet homme revêt de la fragile chair pour souffrir et mourir pour nous ; et, mettant notre espérance en tes mérites, nous sommes assurés de parvenir à la gloire éternelle. Par notre charité, nous te reconnaissons souverain d’amour de nos cœurs, priant pour que, dans ta bonté infinie, tu daignes agréer ce que tu nous as toi-même donné.

 Daigne transformer nos cœurs comme tu as transformé ceux des rois mages et ais encore que nos cœurs, ne pouvant contenir les ardeurs de ta charité, te proclament aux âmes de nos frères afin de les conquérir. Ton règne n’est pas loin et tu nous feras participer à ton triomphe sur terre, puis participer à ton règne au ciel. Fais que, ne pouvant contenir les dons de ta charité divine, nous prêchions par l’exemple et par les œuvres la royauté divine.

ange échelle004

Prends possession de nos cœurs dans le temps afin de la posséder dans l’éternité ; que jamais nous ne nous retirions de dessous ton sceptre : ni la vie ni la mort ne valent que nous nous séparions de toi. Que notre vie soit une vie qui puise en toi à larges gorgées d’amour, pour se répandre ensuite sur l’humanité ; qu’elle nous fasse mourir à chaque instant, afin de vivre seulement de toi, afin que tu sois répandu en nos cœurs.

Padre pio et enfant-Jésus

Padre Pio et Enfant-Jésus

Prions

Aujourd’hui, Seigneur, Vous avez révélé Votre Fils unique aux Nations, grâce à l’étoile qui les guidait; daignez nous accorder, à nous qui Vous connaissons déjà par la Foi, d’être conduits jusqu’à la claire vision de Votre splendeur.

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

barre étoile rouge


 http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2010/01/03/16371761.htm 

 

Les 15 conseils du Padre Pio à ceux qui souffrent…†††Article du site d’Aleteia.†


Il ne vous est pas toujours facile de tenir bon dans l’espoir et la fidélité ? Alors, lisez ceci †††

padre pio-jbkssugxiyj4nwgtaf8vu5mrz-ebjrcec1wefxlbqotxgp5aov3gzmh-nmqcrd5pudpoh7q9vyohdexusqca1yjksm9c

De temps à autres, Dieu envoie sur Terre quelques personnes extraordinaires, qui servent de ponts entre la terre et le ciel, et qui permettent à des milliers d’autres personnes de profiter du Paradis éternel.

Le XXème siècle nous a laissé un homme très spécial : le Padre Pio de Pietrelcina, un religieux capucin originaire de cette bourgade du sud de l’Italie, décédé en 1968 à San Giovanni Rotondo. Sa Sainteté Jean Paul II l’a canonisé en 2002, lors d’une cérémonie qui a battu tous les records de participation. On peut dire que c’est, aujourd’hui, le saint le plus vénéré d’Italie.

Père Pio a reçu des dons spéciaux de Dieu, comme la capacité à discerner les âmes et à lire dans les consciences ; des guérisons miraculeuses ; le don d’ubiquité ; le don des larmes ; le parfum des roses ; et surtout, les stigmates aux pieds, aux mains et aux hanches dont il a souffert pendant 50 ans.

Tout au long de sa vie, il a écrit des milliers de lettres aux personnes qu’il guidait spirituellement, et ces lettres sont une source de sagesse chrétienne, pratique et de grande utilité.

Nous vous présentons ci-dessous une courte sélection de pensées de Père Pio face à la souffrance, extraites de ses lettres ; ces pensées nous donnent l’espérance et élèvent notre âme :

oiseauphalarope1


  1. La souffrance vécue de manière chrétienne est la condition qu’a fixée Dieu, créateur de toutes les grâces et de tous les dons qui mènent au salut, pour nous accorder la gloire.
  2. Plus on souffre, plus on reçoit d’amour.
  3. Jésus veut occuper l’entièreté de votre cœur.
  4. Dieu veut que votre incapacité soit le siège de sa toute-puissance.
  5. La foi est la torche qui guide les pas des esprits désolés.
  6. Dans le tumulte des passions et des vicissitudes adverses, que l’espoir béni de l’inépuisable miséricorde de Dieu nous vienne en aide.
  7. Ne placez toute votre confiance qu’en Dieu.
  8. Le meilleur réconfort est celui qui vient de la prière.
  9. N’ayez peur de rien. Bien au contraire, estimez-vous heureux d’avoir été considéré digne et participez aux douleurs de l’Homme-Dieu.
  10. Dieu vous laisse dans ces ténèbres pour votre gloire : c’est là la grande opportunité de votre progrès spirituel.
  11. Le bonheur ne se trouve que dans le Ciel.
  12. Plus les tentations du Diable se font fortes, plus notre âme est proche de Dieu.
  13. Bénissez le Seigneur pour votre souffrance et acceptez de boire le calice du Gethsémani.
  14. Supportez les souffrances tout au long de votre vie afin de pouvoir participer à celles du Christ.
  15. La prière est la meilleure arme dont nous disposions : c’est une clé qui nous ouvre le cœur de Dieu.

jésus dans bras de marie


https://fr.aleteia.org/2015/09/28/les-15-conseils-du-padre-pio-a-ceux-qui-souffrent/

 

Padre Pio, la terre vous fête le 23 Septembre…* Nous avons besoin de votre aide mon Père ! Vidéo*Visage du Padre Pio apparaît dans la fenêtre*


Vous pouvez voir dans cette vidéo le visage de Padre Pio dans la fenêtre


croix jesus PADRE PIO, JE VOUS PRIE…

PRIEZ POUR NOUS croix jesus

Padre Pio, notre terre est en train de mourir,  ET NOUS, LES ENFANTS DE DIEU SOMMES EN TRAIN D’AGONISER vous qui étiez de votre vivant sur la terre un prêtre qui possédait un excellent discernement. Ô Padre Pio, il n’y a presque plus personne dans nos églises, le Dimanche les gens préfèrent s’adonner à leur sport ou activité préférée.

J’ai une faveur à vous demander…puisque vous êtes appuyé sur le Coeur de Jésus et de  notre Maman du Ciel, vous avez plus de poids devant le Seigneur que nous ici qui n’avons pas encore atteint la « sainteté ». SOUVENEZ VOUS QU’AVANT DE MOURIR VOUS AVEZ DIT QUE SI QUELQU’UN AVAIT BESOIN DE VOTRE AIDE APRÈS VOTRE MORT, QUE NOUS POUVIONS LE DEMANDER….ALORS…..

 

Je vous demande ou encore mieux je vous supplie Padre Pio d’implorer notre Dieu de nous envoyer de Saints Prêtres…ET DE SUPPLIER AUSSI POUR LA PAIX SUR LA TERRE


MERCI PADRE PIO….


 

Bienheureux Édouard Poppe & ♥ La Divine Providence ♥


La divine Providence

L’âme de l’homme est plus précieuse que son corps : c’est avant tout pour les âmes que le Christ s’est laissé crucifier.

Quel sera, dès lors, l’objet premier de la sollicitude divine à notre égard ? Sans contredit ce sera le progrès de notre âme dans le chemin de la perfection.

Qu’espérer de la Divine Providence ? 

La réponse est claire : les faveurs spirituelles dont bénéficie notre âme. Nous pouvons les demander et les désirer sans restriction aucune.

our les faveurs temporelles, au contraire, notre désir et la prière qui l’exprime, sont conditionnés par leur utilité au bien spirituel. Cest ce qui explique que tant de prières et de neuvaines faites pour obtenir une guérison, un procès, … restent inexaucées de Dieu.

Si la Providence divine laisse durer la maladie, se perdre le procès, c’est qu’alors plus que tout autre moyen, l’un ou l’autre est utile à notre sanctification.

Elle nous exerce à la patience, nous condamne à la retraite et, la grâce aidant, elle est pour nous une École de Résignation et d’Humble Soumission à la Volonté de Dieu. 

Toujours, quoiqu’il arrive, la divine Providence nous seconde, tant pour l’âme que pour le corps, avec sagesse et paternelle sollicitude. Elle nous aide pour que tout ce qui nous advient, au spirituel comme au temporel, nous fasse progresser sur le chemin de la perfection et du salut éternel.

Ce que nous devons demander dans notre prière, c’est uniquement d’être protégés contre tels revers, tels déboires qui entraveraient notre progression sur le chemin de la perfection et du salut.

Moi, je prie avec ardeur et persévérance afin d’obtenir lumière et courage pour supporter avec amour et mérite toutes ces vicissitudes de ma vie.

Dieu par sa divine Providence, donne alors à notre cœur les sentiments voulus d’abandon, de foi et d’amour pour supporter ces pénibles évènements et les faire servir à notre salut.

Il est prêt à recourir à une intervention spéciale pour prévenir telle catastrophe, maladie, incendie, chaque fois que ces épreuves constitueraient un entrave insurmontable à notre perfection et à notre salut. 

Il en va de même pour les tentations de l’âme, son aridité et ses épreuves. La divine Providence les destine à nous rendre humbles, patients, confiants et épris de perfection. Dieu les connaît et les utilise, une à une, pour en tirer de jour en jour notre avantage.

Comment devons-nous prier dans les dangers, les épreuves que Dieu nous envoie ? Jésus nous l’a appris par son exemple : « … Mon Père, s’il est possible de me sanctifier sans ces malheurs, …, qu’alors ce calice s’éloigne de moi ; mais qu’en toutes choses votre volonté soit faite, et non pas la mienne… ».

La conformité avec la volonté de Dieu, la confiance en sa divine Providence signifient que l’on prie, et qu’après avoir bien prié l’on est assuré que Dieu, ou bien nous donnera les grâces voulues pour supporter avec profit l’épreuve qu’il nous envoie, ou bien il saura éloigner de nous une croix qui pourrait nuire aux intérêts de notre âme.


 « Sous le regard de Dieu » – Abbé Edouard Poppe

 

Vidéo (12 min:06) *Abbé Albert FRANCK …va bénir ta famille, ta maison, Tu as besoin d’un miracle? Ta santé est mauvaise? Tu n’as plus de travail? Il y a une immense tempête sur toute la terre !!…Oh! mon Dieu ne nous abandonne pas **Ô Seigneur! Viens à notre secours**


« Va, ta foi t’a sauvé ! » Seigneur sauve ton peuple..Nous sommes tes enfants !!!


*Saint Padre Pio a pratiqué de manière héroïque ce qu’il prêchait comme conseils & La très belle prière du Padre Pio à prier après la communion.


PADRE PIO

croix jesusLe secret de Saint Padre Piocroix jesus

1. Priez, gardez l’espoir et ne vous inquiétez pas
2. Sans la Messe, nos vies sont vides
3. Nous laissons l’avenir à la Providence de Dieu
4. Nous devons obéir au Pape
5. Formez des groupes de prière dans votre communauté
6. Reconnaissez Jésus, dans une personne qui est malade
7. Évitez les commérages à tout prix
8. Critiquez seulement vous-même, et non pas les autres
9. Il y a beaucoup d’âmes à sauver
10. Faites entendre votre voix un peu, pour défendre Dieu

barerouge

barre rose1

La très belle prière de Saint Padre Pio à prier après la communion.

Reste avec moi, Seigneur

Reste avec moi, Seigneur, car j’ai besoin de te savoir présent pour ne pas t’oublier. Tu sais avec quelle facilité je t’abandonne.

Reste avec moi, Seigneur, parce que je suis faible et j’ai besoin de ta force pour ne pas tomber si souvent.

Reste avec moi, Seigneur, parce que tu es toute ma vie, et, sans Toi, je suis sans ferveur.

Reste avec moi, Seigneur, parce que tu es ma lumière, et, sans Toi, je suis dans les ténèbres.

Reste avec moi, Seigneur, pour faire connaître ta volonté.

Reste avec moi, Seigneur, pour que je puisse entendre ta voix et te suivre.

Reste avec moi, Seigneur, parce que je désire t’aimer davantage et être toujours en ta présence.

Reste avec moi, Seigneur, si tu veux bien que je te sois toujours fidèle.

Reste avec moi, Seigneur, parce que, si pauvre que soit mon âme, elle désire être pour Toi un lieu de consolation, un nid d’amour.

Reste avec moi, Seigneur Jésus, parce qu’il se fait tard et que le jour décline… c’est à dire que la vie passe, la mort, le jugement, l’éternité approchent et il est nécessaire de refaire mes forces pour ne pas m’arrêter en chemin et, pour cela, j’ai besoin de Toi. Il se fait tard et la mort approche. Je crains les ténèbres, les tentations, les sécheresses, les croix, les peines, et combien j’ai besoin de Toi, mon Jésus, dans cette nuit de l’exil.

Reste avec moi, Seigneur, parce que, dans la nuit de cette vie et de ses dangers, j’ai besoin de Toi. Fais que je puisse te reconnaître comme tes disciples à la fraction du pain. Que la communion eucharistique soit la lumière qui dissipe les ténèbres, la force qui me soutienne et l’unique joie de mon coeur.

Reste avec moi, Seigneur, parce qu’à l’heure de la mort, je veux rester uni à Toi, sinon par la communion, du moins par la grâce et l’amour.

Reste avec moi, Seigneur, je ne te demande pas de consolations divines parce que je ne les mérite pas, mais le don de ta présence, oh ! Oui, je te le demande.

Reste avec moi, Seigneurcar tu as tout ce que je cherche : ton amour, ta grâce, ta volonté, ton Coeur, ton Esprit. Je t’aime et ne demande pas d’autre récompense que de t’aimer davantage d’un amour ferme et sincère. Je veux t’aimer de tout mon coeur sur la terre, pour continuer à t’aimer parfaitement durant toute l’éternité.

Ainsi-soit-il.

barerouge


padrepio88

Saint Padre Pio

https://gloria.tv/video/4VVL6VeFDq9HB3f6k7yoXNtTk

 

L’Abbé Albert FRANCK Vidéo (11 min)*Dieu te dis »Je t’ai Choisi »


barre or

Abbé Albert FRANCK

 

barre or


 

«Ils n’ont pas voulu écouter ma demande. Comme le roi de France, ils s’en repentiront, et ils le feront, mais ce sera tard.»Extraits du Sermon de Mgr Gilles Wach ICRSP*


mgr-gilles-wach

« Ils n’ont pas voulu écouter ma demande. Comme le roi de France, ils s’en repentiront, et ils le feront, mais ce sera tard. »

« Hélas, bien chers amis, nous devons aujourd’hui constater avec crainte et consternation que les demandes de Notre-Dame à Fatima n’ont été exaucées en aucune manière. Bien au contraire, depuis, le mal a singulièrement progressé dans notre société; nous avons assisté souvent silencieux à la mise en place des «structures de péché» dénoncées par le saint pape Jean-Paul II.

Cet arsenal idéologique ne doit pas être confondu avec le péché personnel; les «structures de péché» constituent comme un nouveau cadre moral au sein duquel les actes les plus vicieux et les situations les plus irrégulières perdent leur mesure de malice, au nom d’une conscience gauchie par l’habitude du mal.

Dans un tel contexte, la transgression devient une plate normalité, l’interdit une faute. Par malheur, le relativisme stigmatisé dans Veritatis Splendor gagne chaque jour en force et en intensité. Il a conquis le monde et, ces derniers mois, nous l’avons vu heurter bien violemment aux portes de notre Mère l’Église.

euthanasie

Mais n’allons point si loin et regardons autour de nous. De combien d’offenses la Belgique ne s’est-elle pas rendue coupable envers Dieu ces dernières décennies?

Ce furent d’abord la commercialisation de la contraception, puis la législation de l’avortement, crime abominable qui détruit une vie innocente et contrarie l’acte créateur en ce qu’il a de plus foncier et de plus inaliénable: la communication de l’être.

Pour mettre un terme à leur sinistre programme, les auteurs de la culture de mort devaient encore parvenir à abréger le cours de l’existence humaine en institutionnalisant l’euthanasie à partir de 2002.

Et nous savons qu’en 2014, la Belgique a étendu ce droit légal aux mineurs: on assassine les enfants sans scrupule et sans bruit…Quel scandale!

Il me semble parfois être revenu en ces temps barbares où l’on immolait à la fureur des dieux de petits innocents. À la différence cependant que c’est volontairement et par caprice qu’aujourd’hui la mère détruit le fruit de son amour, la chair de sa chair!

jésusdeuxcoeurs

1689-1789: la France refuse de se consacrer au divin Cœur de Jésus; 1917-2017: la consécration de la Russie au Cœur immaculée de Marie n’a pas été accomplie et le monde poursuit avec insouciance son carnaval de crimes et de blasphèmes. Triste spectacle! Tristes horizons hélas pour notre terre qui, faisant fi des insistances du ciel, choisit sa propre déchéance!

barre fleur

Gardons-nous bien de tenir pour anodin ce recoupement admirable de prophéties et de faits: nous ne devons jamais oublier que les destinées de la Mère et celles de son divin Fils sont intimement liées. Dieu le Père a disposé au firmament de la foi deux grands luminaires.

louis_xvi

(…) Le sang de Louis XVI implore pour nous la faveur des Cieux; chrétiens, nous ne devons en rien renoncer à l’espérance qui nous anime. C’est elle qui nous permettra de combattre vaillamment sous les enseignes du petit Roi de gloire; c’est elle également qui nous aidera à garder les yeux rivés sur l’essentiel. Puisse le Cœur immaculé de Marie, lassé par l’indolence effrontée des hommes, obtenir du Cœur de Jésus la conversion du monde!

«À la fin, mon Cœur immaculé triomphera».

Ô Notre-Dame, apaisez, nous vous en supplions, le courroux de Dieu!

Donnez-nous aujourd’hui de correspondre à la divine grâce: que notre propre conversion hâte le règne de votre Cœur si doux! Prenez en pitié la misère du monde qui ne cesse de s’enliser dans le miasme du péché et de la mort; purifier nos cœurs, sanctifiez nos familles et daignez agréer l’holocauste de nos vies. Afin qu’unis en ce jour au sacrifice du roi très chrétien Louis XVI, nous présentions à votre charitable intercession, l’offrande de nos joies, de nos peines, de nos efforts, de ces petits riens qui forment la trame de notre existence et la matière de notre sanctification.

Cœur Sacré de Jésus, j’ai confiance en vous!

Cœur immaculé de Marie, priez pour nous!

Ainsi soit-il. »

barre fleur


https://www.ultramontain.be/2017/01/21/ils-n-ont-pas-voulu-%C3%A9couter-ma-demande-comme-le-roi-de-france-ils-s-en-repentiront-et-ils-le-feront-mais-ce-sera-tard/

 

 

Vidéo ( 9min) L’Abbé Albert Franck…*Tu es malade…désespérer…? Regarde ton Sauveur sur la Croix…Tu vois avec quel Amour Il te regarde? Le Père Franck veut te bénir d’une façon spéciale*


SOIS UNE ÉTOILE gif étoile…LA PLUS BELLE DES ÉTOILES !!

Christ-en-croix

Regarde-moi mon tout petit…ma petite…c’est moi ton Sauveur…

Si tu savais combien Je t’Aime !!


† La Grandeur De La Dignité Et Des Pouvoirs Du Prêtre †


pretrejesus

barre or

Ô vous, mes compatriotes, considérez la grandeur du caractère sacré dont est revêtu celui que vous appelez votre curé. Jugez-en, non pas par mes réflexions, mais par ce qu’en ont écrit les saints.
St Ignace, martyr, dit que le sacerdoce est la dignité suprême entre toutes les dignités. St Ephrem l’appelait une dignité infinie. St Jean Chrysostome prétend que le sacerdoce, bien qu’il s’exerce sur la terre, doit néanmoins être compté parmi les choses célestes. Le prêtre, dit Cassien, est au-dessus de toutes les puissances de la terre et de toutes les grandeurs du ciel; il n’est inférieur qu’à Dieu seul.

Le pape Innocent III assure que le prêtre est placé entre Dieu et l’homme, plus petit que Dieu, mais plus grand que l’homme. St Denis l’appelle un homme divin... Jésus-Christ nous apprend que le prêtre doit être regardé comme un autre lui-même, lorsqu’il nous déclare que « celui qui écoute le prêtre, l’écoute lui-même, et que quiconque méprise le prêtre, le méprise lui-même. »

Ce qui fait dire à saint Jean Chrysostome que celui qui honore le prêtre, honore Jésus-Christ, et que celui qui insulte un prêtre, insulte Jésus-Christ.

pretre11

barre mauve

Quiconque considère les sublimes fonctions du prêtre, ne s’étonnera pas de ce qu’il vient de lire. Les prêtres dit saint Paul, sont les hommes de Dieu, et sont les ambassadeurs de Jésus-Christ. »

confession-avec-jesus

« Comme mon père m’a envoyé, dit Jésus-Christ, aux prêtres, ainsi je vous envoie; les péchés seront pardonnés à ceux à qui vous les pardonnerez, et ils seront retenus à ceux à qui vous les retiendrez; je vous donnerai les clefs du royaume des cieux. Je vous appellerai plus dorénavant mes serviteurs…, mais mes amis. » Je viens d’opérer le prodige le plus étonnant, en changeant le pain en mon corps et le vin en mon sang: « Faites ceci en mémoire de moi. »

Saint Augustin ne peut contenir son admiration à la pensée des grands mystères qui s’opèrent par les mains du prêtre. Ô prêtres, s’écrit-il, que votre dignité est vénérable ! Le Fils de Dieu est tous les jours incarné entre vos mains, comme il l’a été une fois dans le sein de la Vierge. Le Christ tient le Christ, c’est-à-dire, le prêtre touche et tient dans ses mains le Fils de Dieu qui met ses délices à êtres avec les enfants des hommes: aussi a-t-il donné aux hommes ce qui n’a jamais été donné aux anges; car le prêtre offre ce sacrifice ineffable, et pendant qu’il sacrifie, les anges n’y assistent que pour le servir.

barre mauve

Tout le ciel est dans l’étonnement de voir tant de grandeur et d’autorité dans un homme mortel; la terre en est frappée d’admiration, les hommes en ont de la frayeur, l’enfer en est épouvanté, les démons en tremblent de crainte, et toutes les puissances du ciel en sont pénétrées d’admiration. » (…)

messe-av-marie

De plus, Saint Augustin nous dit : « Justifier un pécheur est une oeuvre plus grande que de créer le ciel et la terre. » De là , aussi, ces comparaisons de saint Alphonse : « Marie, l’auguste mère de Dieu, peut bien, en priant pour une âme, lui obtenir de connaître ses péchés et de s’en repentir; mais il faut, pour la purifier de ses péchés, qu’elle la conduise au prêtre revêtu du pouvoir de Dieu. (…)

Lorsque Jésus-Christ, après avoir commencé par pardonner les péchés du paralytique dont parle saint Matthieu, eût répondu, à ceux qui se scandalisaient de ce pardon, en guérissant cet infirme et lui disant de se lever et marcher: « le peuple fut rempli de crainte, et rendit gloire à Dieu de ce qu’il avait donné aux hommes un tel pouvoir. »

Tels sont les sentiments que tout bon chrétien devrait éprouver à la vue d’un prêtre.

Ces pouvoirs de commander à Dieu même, et de purifier les âmes, ont , de tout temps, rempli les vrais fidèles de respect et de vénération pour les prêtres. L’histoire ecclésiastique et les vies des saints en citent une foule d’exemples.

L’empereur Constantin, assistant au Concile de Nicée, ne consentit à se placer qu’à la suite des prêtres.

pretre-derriere-un-lutrin

Saint François de Sales avait conféré la prêtrise à un jeune homme qu’il affectionnait beaucoup à cause de sa rare piété. Il le vit un jour s’arrêter au moment où il allait entrer dans une salle, et échanger quelques paroles avec une autre personne comme pour lui céder le pas. Le prêtre interrogé par le saint évêque de Genève, lui répondit que Dieu avait daigné l’honorer de la présence visible de son ange gardien, qui marchait toujours à sa droite et le précédait, avant qu’il fût prêtre; mais que maintenant cet ange se tenait à sa gauche et ne voulait plus marcher devant lui, depuis qu’il était prêtre.(…)

Comprenez maintenant, la grandeur de la dignité et des pouvoirs du prêtre qui est aujourd’hui ce qu’il était hier, et ce qu’il sera toujours.

barre mauve


Le manuel des parents chrétiens
l’abbé Alexis Mailloux
1909 p 230 à 235


Vidéo (1 hr:18) « Mais pourquoi Dieu permet-il cela »-Père Matthieu Dauchez*


GUERRE-enfants_syriens_image_2014

Mais pourquoi Dieu permet-il cela ? C’est une question qui touche tout le monde sans exception. Que ce soit le mal, la souffrance ou la mort, tout homme est confronté à cette question sans réponse. Et lorsqu’il s’agit d’enfants la réflexion prend une dimension terrible et fait ressortir le scandale du Mal de manière bien plus violente. Insupportable. Nombreux sont ceux qui se sont penchés sur cette question, excusant un Dieu de bonté ou condamnant sans appel au contraire un Dieu cruel.

Tous se sont confrontés à un mystère insondable.
Et si les enfants, victimes les plus innocentes…

Nous donnaient eux-mêmes quelques unes de ses clés?

Note Myriamir: On ne comprend pas Seigneur, ça fait mal Seigneur, c’est INSUPPORTABLE …Ô mon Dieu vient vite…Viens vite à notre Secours, ça fait trop mal! Pas les enfants mon Dieu…NON pas les enfants!

Conférence du Père Matthieu Dauchez à Paris le 29 septembre 2016
« Mais pourquoi Dieu permet-il cela ? »
http://www.anak-tnk.org
contact@anak-tnk.org
Réalisation: Alice Desplats

Jesus_Carrying_Cross_1


 Référence: http://fr.aleteia.org/2016/11/02/video-revivez-la-derniere-conference-du-pere-matthieu-dauchez/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=daily_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr

Vidéo ( 6:38min) *L’ÉTERNITÉ AU CIEL C’EST POUR NOUS ! L’Abbé Albert FRANCK*


barre or

barre or


*SOUFFRANCE-CONDITION DE VIE*…par Le Père Gaston Courtois, fils de la Charité !!


jesus-accueille

LE SEIGNEUR parle à ton cœur

coeurgif0807267582coeurgif0807267582coeurgif0807267582

Si j’accepte de te couler dans ma souffrance, c’est pour te permettre de travailler efficacement à la conversion, à la purification, à la sanctification de beaucoup d’âmes unies à la tienne. 

J’AI BESOIN DE TOI et il est normal que dans cette phase méritoire de ta vie, qui n’est d’ailleurs qu’une phase éphémère, tu puisses communier à ma Passion rédemptrice.  Ce sont les heures les plus fécondes de ton existence.  Les années passent vite.  Ce qui restera de ta vie, c’est l’amour avec lequel tu auras offert et tu auras souffert.

Sur terre, rien de fécond sans la douleur humblement acceptée, patiemment supportée, en union avec Moi qui la souffre en vous, qui la ressent en vous, qui l’éprouve à travers vous.

mendiantmalade

SOUFFRE AVEC MA SOUFFRANCE

Je veux que ton amour soit plus fort que ta souffrance; ton amour pour Moi qui en ai besoin pour permettre à la mienne d’être efficace à ton amour pour les autres en faveur de qui tu déclenches par elle mon action salvatrice.

Si tu aimes passionnément, ta souffrance te semblera plus supportable et tu M’en diras merci.  Tu M’aides plus que tu ne le penses, mais plus tu mettras d’amour pour souffrir ce que Je te donne à souffrir, plus ce sera Moi qui souffrirai en toi.

passion-jesus

Ceux qui souffrent unis à Moi sont

les premiers missionnaires du monde.  

 Redis-Moi, avec toute l’ardeur dont tu te sens capable, ton désir de Me faire aimer.

Redis-Moi ton désir de ne vivre que pour Moi au service de tes frères.  Mes voies sont parfois déconcertantes, Je le sais, mais elles transcendent la logique humaine.  Être, quand Je le veux, diminué, laissé de côté, inutilisé ne signifie pas être inutile, bien au contraire. 

jesus-aime

fleur

Jamais Je n’opère autant que lorsque..

Mon enfant ne voit pas ce que Je fais par lui.

 


(Extrait du livre du Père Gaston Courtois, fils de la Charité :
Quand le Seigneur parle au cœur, carnet inédits)

 

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 6 341 autres abonnés

  • ❤️ Messe des Pèlerins*Chant de Communion: Table dressée sur nos chemins…Steeve Gernez, Benoît Gschwind –

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    février 2020
    L M M J V S D
    « Jan    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    242526272829  
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :