Chandeleur 2 Février) ♥ Premier Sermon de Saint Bernard de Clairvaux pour le Jour de la Purification de la Sainte Vierge Marie♥Des trois miséricordes…


présentation jésus temple schilderij-simeon-en-anna-1_orig

Aujourd’hui, une vierge mère porte le Seigneur du temple dans le temple du Seigneur, et Joseph vient offrir à Dieu, non pas son fils à lui Joseph, mais le Fils même de Dieu, en qui le Père a mis toutes ses complaisances.

bébéjésu

Siméon, le juste, reconnaît celui qu’il attendait, Anne; la veuve, le confesse. Ces quatre personnages sont les premiers qui ont célébré, en ce jour, une procession qui devait ensuite être l’objet d’une fête joyeuse, fête pour tous les peuples de la terre, et dans tous les endroits du monde. Ne vous étonnez point si cette procession fut petite, Celui qui en était l’objet était si petit lui-même! Mais, dans ses rangs, il n’y avait point de place pour un seul pécheur, ceux qui la composaient étaient tous justes, saints et parfaits.

Mais Seigneur, ne sauverez-vous que ceux-là? Vous grandirez et votre compassion grandira aussi, et, quand votre miséricorde se sera multipliée, vous ne sauverez pas seulement les hommes, Seigneur Dieu, vous sauverez les animaux même. Dans une seconde procession, le Sauveur marche précédé et suivi de la foule, mais alors ce n’est plus une vierge, c’est un âne qui le porte.

jésus âne P25-Jerusalem

Il ne dédaigne donc personne, pas même ceux qui se sont corrompus, comme les animaux qui pourrissent dans leurs propres ordures (Joel. I, 17) ; non, il ne rejette personne, mais à condition qu’on ait les vêtements des apôtres, qu’on soit imbu de leur doctrine; si on est de moeurs pures, si à l’obéissance on joint la charité, qui couvre une multitude de péchés, alors on sera jugé digne de l’honneur de suivre sa procession.

Je vais plus loin et je trouve que cette procession même, où il semble n’avoir admis qu’un si petit nombre de personnes, nous est réservée, à nous aussi. Et pourquoi n’aurait-il pas réservé, pour la postérité, cet honneur qu’il a accordé à nos devanciers ?

David, le Roi prophète, a désiré avec ardeur de voir ce jour, et il l’a vu, et il en a été comblé de joie (Joan. VIII, 56) ; car s’il ne l’avait point vu, comment aurait-il pu dire dans ses chants: « Nous avons reçu, ô mon Dieu, votre miséricorde au milieu de votre temple (Psal. XLVII, 8). » Cette miséricorde du Seigneur, David l’a reçue, Siméon l’a reçue, nous-mêmes et quiconque est prédestiné à la vie éternelle l’avons reçue; puisque Jésus était hier, est aujourd’hui et sera demain (Hébr. XIII, 8).

présentation jésus temple champaigne_presentation-in-the-temple-sm

De plus, ce n’est pas dans un angle, mais au milieu même du temple qu’elle se trouve, attendu qu’il n’y a en Dieu exception de personne. Elle est donc placée en commun, elle est offerte à tous les hommes, et nul n’en est privé que celui qui refuse d’en prendre sa part. Les eaux de votre miséricorde se répandent au dehors, Seigneur mon Dieu, la source ne vous en appartiendra pas moins à vous seul et les étrangers ne pourront y puiser pour en boire (Prov., 16 et 17).

Quiconque est vôtre ne connaîtra point la mort qu’il n’ait vu l’oint du Seigneur auparavant, afin qu’il meure en paix et en sûreté. Et pourquoi ne mourrait-il pas en paix celui qui a l’oint du Seigneur dans son coeur ? N’est-il pas lui-même votre paix, lui qui par la foi habite dans nos âmes ? Mais toi, ô âme malheureuse, toi qui ne connais point Jésus pour t’indiquer la voie, comment pourras-tu sortir de ce monde ?

Car il y en a qui ne connaissent point Dieu. D’où cela vient-il ? De ce que la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière. L’Évangéliste dit en effet : « La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point comprise (Joan. 1, 5). » C’est comme s’il avait dit : Les eaux de votre miséricorde se répandent sur les places publiques, mais nul étranger n’en boit; ainsi votre miséricorde est au milieu du temple, mais aucun de ceux qu’attend la damnation éternelle n’en approche.

Ô malheureux hommes, au milieu de vous est Celui que vous ne connaissez pas, et parce que vous mourrez avant d’avoir vu l’oint du Seigneur, vous ne sauriez-vous en aller en paix, vous serez, au contraire, entraînés avec violence par des lions rugissants et tout prêts à vous dévorer.

présentation jésus au temple mary-and-joseph-present-the-christ-child

 « Seigneur Dieu, nous avons reçu votre miséricorde au milieu de votre temple (Psal. XLVII, 10. » Quelle parole de reconnaissance, différente de ce gémissement :

« Votre miséricorde, ô mon Dieu, est dans le Ciel, et votre vérité s’élève jusqu’aux nues (Psal. XXXV, 6)! » En quoi, en effet, trouvez-vous que la miséricorde était au milieu du temple, lorsqu’elle ne se rencontrait qu’au milieu des seuls esprits célestes ?

Mais lorsque le Christ se fut abaissé un peu au-dessous des anges, et se fut fait médiateur entre les hommes et Dieu, et que, par son sang; il pacifia et réunit ensemble, comme la pierre angulaire, les choses du Ciel et celles de la terre, on peut dire que c’est alors que nous avons reçu votre miséricorde, ô mon Dieu, au milieu de votre temple.

Nous étions auparavant des enfants de colère, mais nous avons obtenu miséricorde. Comment étions-nous enfants de colère, et quelle miséricorde avons-nous reçue ? Nous étions des enfants d’ignorance, de lâcheté et de servitude, et la miséricorde que nous avons reçue est une miséricorde de sagesse, de force et de rédemption.

adam_and_eve

 L’ignorance de la première femme que le serpent avait séduite, nous avait aveuglés; la mollesse du premier homme attiré, entraîné par sa propre concupiscence, nous avait énervés ; la malice du démon à laquelle Dieu nous avait justement exposés, nous avait réduits en esclavage. Voilà dans quel état nous venons tous au monde.

Aussi, en premier lieu, nous ignorons complètement la voie qui conduit à la sainte cité qui doit être notre séjour; puis, nous sommes si faibles et si lâches, que connussions-nous le chemin qui mène à la vie, nous serions retenus en place et empêchés de le suivre par notre propre lâcheté.

 

Enfin, nous sommes réduits en esclavage par un tyran si mauvais et si cruel, que, quand même nous connaîtrions et pourrions parcourir la voie de la vie, nous en serions empêchés par le poids accablant de notre malheureuse servitude. Ne vous semble-t-il point qu’une pareille misère a besoin d’une compassion, et d’une miséricorde excessive?

Mais si nous avons déjà été sauvés de cette triple colère par Jésus-Christ qui nous a été donné, le Dieu son père, pour être notre sagesse, notre justice, notre sanctification et notre rédemption (I Car. I, 30), quelle ne doit pas être notre vigilance, mes frères bien-aimés, pour que notre fin ne devienne pas pire que notre commencement? Dieu nous préserve de ce malheur, parce que nous retomberions dans la colère, et redeviendrions ainsi des enfants de colère, non plus seulement par un effet de notre nature, mais par suite de notre propre volonté !

st joachim ste anne

Embrassons donc….la miséricorde que nous avons reçue au milieu du temple, et ne nous éloignons pas plus du temple que la bienheureuse Anne ne s’en éloignait elle-même. « Car le temple de Dieu est saint, mais ce temple n’est autre que vous-même (I Cor. III, 17), » dit l’Apôtre. Par conséquent, cette miséricorde n’est pas loin de Vous, la parole de Dieu n’est point éloignée de vous, elle est dans votre bouche, dans votre cœur (Rom. X, 8). D’ailleurs, le Christ habite dans vos coeurs par la foi, voilà quel est son temple, quel est son trône; car je ne pense pas que vous ayez oublié ces paroles.

« L’âme du juste est le trône de la sagesse . » Aussi, s’il est une chose que je veux rappeler souvent à mes frères, que je veux leur rappeler toujours, et que je leur demande aujourd’hui avec instance, c’est que, dans cette chair, nous ne vivions point selon la chair, si nous ne voulons point déplaire à Dieu. Ne soyons pas amis de ce siècle, si nous ne voulons être ennemis de Dieu.

 

Résistons aussi au diable, et il s’éloignera de nous, il nous laissera marcher librement selon l’esprit, et vivre dans notre coeur. Aussi bien, le corps qui se corrompt appesantit, énerve et effémine l’âme, et cette habitation de boue accable l’esprit par la multitude de soins dont elle l’occupe, et l’empêche de s’élever aux choses du ciel (Sap. IX, 15).

saint bernard ob_fe0230_clairvaux-bernard

Saint Bernard de Clairvaux

Voilà pourquoi la sagesse de ce monde est appelée folie auprès de Dieu, et celui qui se laisse vaincre par le malin lui est abandonné en esclavage. Or, c’est dans le cœur que nous recevons la miséricorde, c’est dans le cœur que Jésus-Christ habite, c’est dans le cœur enfin qu’il parle de paix à son peuple, à ses saints, à ceux, en un mot, qui rentrent dans leur coeur.

présentation au temple Presentación_de_Jesús_en_el_Templo

À Cette phrase est citée comme étant de l’Écriture sainte par plusieurs Pères, et entre autres par saint Grégoire-le-Grand. Nous la retrouverons encore sous la plume de saint Bernard, dans son sermon XXVII sur le Cantique des cantiques, où on peut consulter les notes dont elle a été l’occasion pour Horstius.

coeur jésus


http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/bernard/tome03/homsaints/saints003.htm

 

Publicités

Méditation de Saint Padre Pio de Pietrelcina sur *l’Épiphanie* !! Mais qu’est-ce que l’homme que tu en prennes souci ?


ÉPIPHANIE Jesus-Christ-was-born-christmas-16924704-1600-1200

barre étoile rouge

Considère, mon âme, les trois rois mages qui, entièrement donnés à leurs études astronomiques, virent apparaître dans le ciel une nouvelle étoile ; ils admirèrent dans le nouvel astre une lumière tout à la fois nouvelle et mystérieuse. Déjà instruits de ce que l’apparition d’un nouvel astre annoncerait la venue sur la terre du Messie attendu, une lumière bien plus resplendissante et merveilleuse illumine leur esprit. Le travail intérieur de la grâce les remue et les emplit de ferveur.

ÉTOILE sparkle_png_by_pvs_by_pixievamp_stock

Prêts désormais à répondre à l’appel divin, ils abandonnent tout, jusqu’au confort de leurs palais, et affrontent un voyage long, désastreux et incertain ; pendant l’une des saisons les moins favorables, ils partent à la recherche de celui qui les appellent pour se manifester à eux, pour qu’ils l’adorent, lui présentent leurs hommages comme au roi suprême du ciel et de l’univers entier. L’étoile, symbole de la foi, les meut et les guide vers celui qui les appelle intérieurement par l’impulsion de la grâce, car personne ne peut aller à lui s’il ne l’attire.

Jésus appelle les pauvres et simples bergers par le moyen des anges, afin de se manifester à eux. Il appelle les savants (mages) par l’étoile de leur science, et tous, mus par l’influence intérieure de sa grâce, courent à lui pour l’adorer. Il nous appelle tous par ses inspirations divines, et se communique à nous par sa grâce. Combien de fois ne nous a–t-il pas, nous aussi, amoureusement invités ? Et nous, avec quelle rapidité avons-nous répondu ? Mon Dieu, je rougis et je me sens plein de confusion de devoir répondre à une telle question !

épiphanie

Que n’a-t-il entrepris pour se faire chemin de notre cœur et l’approcher du sien, ne se rebutant pas de notre misère ! Mais qu’est-ce que l’homme que tu en prennes souci ? Tu abandonnes ton palais céleste pour aller à la recherche de la brebis perdue. Tu te manifestes à elle, et par les impulsions de ta grâce tu l’appelles sans cesse, tu attires son cœur vers toi, afin qu’elle te connaisse de près, t’aime, t’adore. As-tu vraiment besoin d’elle pour être pleinement heureux dans ton paradis ? Non, c’est ta bonté ordinaire qui te pousse vers elle, c’est ton amour qui aime à se répandre et à la conquérir, pour la rendre heureuse de cette même félicité dont tu es rempli.

ANGES BÉBÉ JÉSUS

Ô Jésus, nous sommes un rien laid, et c’est justement pour cela que tu nous cherches : pour nous donner ton être divin, par l’opération et la communication de ta grâce. Ô Jésus, qui pourra te résister ? Fais que, pauvre comme je suis, je te demande tout ce dont j’ai besoin pour te plaire, qui vienne de toi et te soit agréable. Donne –moi et conserve en moi cette foi vive qui me fasse croire et agir pour ton seul amour. Et ceci est le premier don que je te présente et, uni aux saints mages, prosterné à tes pieds, je confesse sans aucun respect humain devant le monde entier que tu es notre seul et vrai Dieu.
Les mages arrivèrent à Jérusalem et ne trouvèrent aucun signe extérieur de fête, comme ils l’auraient pensé, pour le grand avènement du nouveau roi. L’étoile qui les guidait, quand ils entrèrent dans la ville, disparut à leurs yeux. Leur foi est coulée dans un ciment solide ; ainsi ils n’hésitent pas : fermes dans leur foi, ils demandent des nouvelles du Messie né. Personne ne sait quoi leur dire.

épiphanie

Les gens de ce monde, engouffrés dans leurs affaires, vivent dans l’obscurité et dans l’erreur ; ils n’ont nulle pensée quant à leur salut éternel, ils ne sont nullement empressés de savoir qu’il est venu, ce Messie attendu avec des soupirs par les païens, prophétisé et prédit par les prophètes.

 

Alors, les mages, qui suivent l’impulsion de la grâce et de la ferveur, fermes dans l’espérance de trouver celui que le peuple n’a pas voulu reconnaître et a rejeté du milieu de lui, vont vers Hérode. Lui, il doit savoir où est né le vrai roi des Juifs. Mais là aussi c’est la désillusion, car lui non plus ne sait rien. Cachant sa méchanceté et la peur que ce nouveau roi, tant désiré par Jacob et ses descendants, lui conteste son trône, et simulant un sentiment de zèle religieux, il demande à savoir où les prophètes dirent que devait naître le Messie et si le temps prédit par Daniel était déjà achevé.

S’en étant assuré, il le révèle aux mages, et leur recommande que, quand ils l’auraient trouvé, ils reviennent ici pour que lui-même puisse aller l’adorer et lui rendre les honneurs qui lui sont dus. Quelle ruse ! Combien d’impiété se cache-t-elle derrière ce zèle feint ! Et quelle foi que celle des mages ! Ceux-ci, ayant appris le lieu où le Messie devait être né, se remettent en route, fermes et convaincus qu’ils découvriraient celui qui, caché, appelle à lui les cœurs qui le cherchent en vérité et dans une charité ardente.

ÉTOILE sparkle_png_by_pvs_by_pixievamp_stock

A peine sortis de Jérusalem, voici que l’étoile leur apparaît à nouveau et les précède, afin qu’ils ne s’égarent pas en chemin.

 

 La foi nous guide, nous aussi ; et nous, à la suite de sa lumière, nous parcourons sûrement le chemin qui conduit à Dieu, à sa patrie, comme les saints mages, sous la garde de l’étoile, symbole de la foi, arrivent au lieu désiré. L’étoile s’arrête au-dessus de la grotte et eux, illuminés par la grâce divine, reconnaissent dans cette masure le palais du roi du ciel nouveau-né.

Émus, ils entrent ; mais que leur est-il donné à voir pour qu’ils reconnaissent le roi divin, le Messie ? Quelle certitude est la leur, face à tant de pauvreté, que ce bébé tremblant qu’ils voient dans les bras d’une jeune fille, est leur Dieu ? Qu’est-ce qui le leur révèle, de telle sorte qu’ils s’abîment dans une profonde adoration devant lui ?

naissance-jesus

Qu’ils montrent qu’ils sont venus de loin pour l’adorer et le vénérer, pour apporter en tribut devant lui les honneurs comme au roi des rois, alors qu’aucune cour céleste ou terrestre ne l’entoure ? Mais Jésus les a appelés pour se manifester à eux. Il les attirés à lui pour qu’ils le reconnaissent. L’émotion intérieure les fait se prosterner à terre. 

Les mouvements internes de la grâce révèlent à leurs âmes que ce tendre nouveau-né est Dieu et homme, qu’il est le vrai Messie. Les battements fréquents et précipités de leurs cœurs leur confirment qu’il est leur Dieu incarné. Ainsi prosternés à terre, ils humilient devant l’Éternel fait enfant, leur dignité royale. Ils le reconnaissent, l’adorent, l’aiment, lui apportent en tribut les honneurs royaux, se placent sous sa domination divine et s’offrent à lui avec tout ce qu’ils ont et qui leur appartient.

épiphanie blog-infant-king-mp3

Ils embrassent avec transport ces petits pieds divins, que sa gracieuse mère leur propose d’embrasser, et, après avoir épanché leurs cœurs enflammés d’amour, ils lui offrent trois présents : l’encens car ils le reconnaissent comme leur Dieu, la myrrhe car il est homme, l’or car il est roi. Avertis ensuite en songe par un ange de s’en retourner par un autre chemin dans leur pays, et ainsi de ne pas donner satisfaction à la méchanceté d’Hérode, ils s’en vont de Bethléem, mais seulement de corps, car ils laissent là leurs cœurs.

ange-amour

Eux, brûlants de zèle pour la gloire de Dieu, transformés en apôtres, répandent dans leurs peuples par l’exemple et la parole la bonne odeur de Jésus Christ ; ils proclament les merveilles de Dieu, que leurs yeux ont vues et que leurs cœurs ont goûtées. Ils professent sans respect humain leur foi et l’espérance à venir en cet enfant, qu’il sera le Sauveur

ÉTOILE sparkle_png_by_pvs_by_pixievamp_stock

Par ses mérites, ils participeront un jour, avec tous les disciples de l’Évangile, à sa gloire dans la bienheureuse patrie du ciel. L’amour ne souffre pas de retard, et eux, à peine revenus, ne se reposent pas de leurs fatigues, mais font connaître et aimer celui qui, par l’action de la grâce, avait conquis leurs cœurs, les emplissant de cette charité qui aime se répandre, parce que le cœur, dans sa petite masse, ne peut la contenir et aime communiquer ce qui le remplit.

épiphanie1

Ô Jésus, avec les saints mages nous t’adorons, avec eux nous t’offrons les trois dons de notre foi te reconnaissant et t’adorant comme notre Dieu humilié par amour pour nous, comme cet homme revêt de la fragile chair pour souffrir et mourir pour nous ; et, mettant notre espérance en tes mérites, nous sommes assurés de parvenir à la gloire éternelle. Par notre charité, nous te reconnaissons souverain d’amour de nos cœurs, priant pour que, dans ta bonté infinie, tu daignes agréer ce que tu nous as toi-même donné.

 Daigne transformer nos cœurs comme tu as transformé ceux des rois mages et ais encore que nos cœurs, ne pouvant contenir les ardeurs de ta charité, te proclament aux âmes de nos frères afin de les conquérir. Ton règne n’est pas loin et tu nous feras participer à ton triomphe sur terre, puis participer à ton règne au ciel. Fais que, ne pouvant contenir les dons de ta charité divine, nous prêchions par l’exemple et par les œuvres la royauté divine.

ange échelle004

Prends possession de nos cœurs dans le temps afin de la posséder dans l’éternité ; que jamais nous ne nous retirions de dessous ton sceptre : ni la vie ni la mort ne valent que nous nous séparions de toi. Que notre vie soit une vie qui puise en toi à larges gorgées d’amour, pour se répandre ensuite sur l’humanité ; qu’elle nous fasse mourir à chaque instant, afin de vivre seulement de toi, afin que tu sois répandu en nos cœurs.

Padre pio et enfant-Jésus

Padre Pio et Enfant-Jésus

Prions

Aujourd’hui, Seigneur, Vous avez révélé Votre Fils unique aux Nations, grâce à l’étoile qui les guidait; daignez nous accorder, à nous qui Vous connaissons déjà par la Foi, d’être conduits jusqu’à la claire vision de Votre splendeur.

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

barre étoile rouge


 http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2010/01/03/16371761.htm 

 

LES SAINTS INNOCENTS sont fêtés le 28 décembre et honorés comme des Martyrs car ils furent les précurseurs de tous ceux qui allaient périr pour affirmer leur foi…& Vidéo (58 sec) ATTENTION PHOTOS QUI FAIT MAL À L’ÂME *


SAINTS INNOCENTS

(…..) Cet événement n’apparaît que dans l’Évangile de saint Mathieu, puis dans le Protévangile de Jacques le Juste, apocryphe du IIème siècle. La Légende Dorée de Jacques de Voragine (1228 – 1298) assura la diffusion du culte des Saints Innocents en Europe.

Des Mages (Rois pour plusieurs Pères de l’Église) à la recherche du Roi des Juifs qui venait de naître, interrogèrent Hérode le Grand (Hérode d’Ascalon) roi de Judée sur le lieu de naissance de ce nouveau-né.

ST INNOCENTS 1200px-Angelo_Visconti_-_The_Massacre_of_the_Innocents_-_Google_Art_Project

Ce dernier les envoya à Bethléem, ville annoncée par le Livre du Prophète Michée comme lieu de naissance du Messie, les priant après l’avoir trouvé de revenir afin que lui aussi puisse aller lui rendre hommage. Pour en savoir plus sur les Rois Mages.

Angel

Avertis par un Ange de ne pas repasser par Jérusalem, les Rois Mages regagnèrent leur pays par un autre chemin. Hérode se voyant trompé, envoya ses soldats à Bethléem pour y tuer tous les enfants de 2 ans et en-dessous, espérant ainsi faire périr un éventuel concurrent temporel..

 


La mort de ces enfants accomplissait la prophétie de Jérémie.

SAINTE FAMILLE JESUS MARIE JOSEPH

Après de départ des Mages, un Ange avait averti Joseph du massacre qui se préparait et lui avait ordonné de fuir en Égypte avec sa femme et l’enfant. Pour en savoir plus sur la fuite en Egypte.


http://www.1oeuvre-1histoire.com/massacre-innocents.html

Avortement/IVG, Une liberté ? Un droit maternel ? Un crime contre un bébé ?  

NON ! UN MEURTRE CONTRE UN INNOCENT !

MARIE PLEURE mariasottolacroce558x200

Vous, voulez bien priez avec moi (Grace) svp ?, nous sommes plus de 5,600 lecteurs chez Myriamir…Une seule dizaine de chapelet par lecteur et nous sauverons des milliers de petits bébés dans le ventre des mamans, …elles ont besoin de nous ces petites mamans ..ainsi que les papas, ils ne savent pas…ils sont pris aux pièges de l’esprit du monde !

Ne doutons pas de la Puissance de nos Prières sur le Coeur de Dieu…qui ne demande qu’à nous exaucer !! Consolons notre Maman du Ciel !!

Qui est l‘instigateur de ces meurtres ? C’EST SATAN . !!

Jésus nous a dit: Celui qui fait le bien ou le mal..à un seul de ses petits, c’est à LUI (Jésus) que nous le faisons… Faisons-le bien SVP ! ♥ Amen !! Fiat !! Merci beaucoup..


rose piquante


 

IMPORTANT RAPPEL…L’HEURE DE GRÂCE POUR LE MONDE ENTIER*En Ce Jour De la Fête de L’Immaculée Conception de Marie…8 Décembre* À MIDI POUR TOUS! La Vierge Marie Accordera De Nombreuses Grâces*Elle nous en a fait la Promesse*


midi

Une lectrice de Myriamir, nous a envoyé un programme que nous pouvons utilisé pendant ‘Cette Heure de Grâces(de Midi à 13 heure) selon le fuseau horaire de chacun bien sûr. Nous sommes libres de choisir nos Prières pour ce Moment qui nous est donné par Marie,  notre Maman du Ciel !


JE SUIS L'IMMACULÉ CONCEPTION

Notre Mère sait très bien qu’il y a certains de ses enfants qui ne pourront pas se rendre à l’Église pour cette heure et d’autres ne pourront pas prier à cet instant à cause de leur travail…

gif-fleurs-70hAetNLTKetoile-soleil-gifgif-fleurs-70hAetNLTK

Mais tous, nous pouvons prendre quelques minutes pour remercier notre Mère d’avoir dit ‘OUI’ . Nous ne sommes pas orphelins, nous avons une Maman au Ciel qui nous porte sur son Coeur Immaculé Jour et Nuit !!


Voici le programme : immaculee-conception-du-8-12-2016-lumineux

barre rose et vert


Pour lire les Promesses de Notre Mère Marie..

Cliquez sur l’Image ici-bas.

marie-l-immacule-conception

barre rose et vert


 

LE 2 NOVEMBRE C’EST LA FÊTE DE NOS CHERS DÉFUNTS♥Comment gagner des indulgences plénières pour eux ? Prions et implorons Notre Dieu…Tout Spécialement pour les Âmes les plus délaissées du Purgatoire♥


Comment gagner des indulgences plénières

pour les défunts ?

ames du purgatoire

CONDITIONS GÉNÉRALES :
– réalisation de l’action prescrite pour cette indulgence (voir ci-après selon le jour)
– Confession dans les 8 jours (avant ou après)
– Communion sacramentelle
– Prières aux intentions du Souverain Pontife par un Notre Père, un Je vous salue Marie  et un Je crois en Dieu
– détachement de toute affection au péché, même véniel ; si cette dernière condition n’est pas remplie, on gagne une indulgence partielle

ACTION PRESCRITE POUR GAGNER L’INDULGENCE
Le 2 novembre 
– En visitant n’importe quelle église 
Et en priant un Notre Père  et un Je crois en Dieu  pour les défunts

Du 1er au 8 novembre  
En visitant n’importe quel cimetière
Et en priant (de façon libre) pour les défunts.


Paul1977


Fête du Saint Pape Jean-Paul II… ce Dimanche 22 Octobre* Vidéo (9 min:54)*Comment priait le Pape Jean-Paul II ? Raconté par son secrétaire particulier !!


Comment priait Jean-Paul II ?

Son secrétaire particulier le cardinal Stanislaw Dziwisz. Ses paroles et son regard en disent long sur la sainteté de ce pape, sur ce père de la nouvelle évangélisation, mais surtout sur la souffrance et la mort qu’il a vécues..« l’encyclique la plus importante qu’il ait jamais écrite »

pape Jean-Paul-II-rosaire

barre mauve

SAINT PAPE JEAN-PAUL II……..PRIEZ POUR NOUS !!


aleteia photoAleteiaFR


 

NOTRE DAME DES 7 DOULEURS – Fête le 15 septembre*LE SENS CHRÉTIEN DE LA SOUFFRANCE HUMAINE- Par le Saint Pape Jean-Paul II*


mariedouleurs

Marie est blessée par sept glaives qui s’enfoncent dans sa poitrine et forment autour d’elle une sinistre auréole !

Elle lève vers le ciel un regard suppliant et plein de confiance.

 

C’est Notre-Dame des sept douleurs ! Cette représentation émouvante nous rappelle les souffrances de Marie, l’une des nôtres, une femme de notre terre ; elle a donné la vie à Jésus et elle a connu la douleur incomparable de voir son fils mourir suspendu à la Croix.

 


– La première douleur, qui annonce toutes les autres, est la prophétie de Siméon dans le temple de Jérusalem.

– la deuxième : La fuite en Égypte

– la troisième : La disparition de l’Enfant Jésus

– la quatrième : Le portement de Croix

– la cinquième : La crucifixion

– la sixième : La déposition de Croix

– la septième : La mise au tombeau.

croix saintes plaies

 

On fête Notre Dame des Douleurs le 15 septembre, le lendemain de la fête de la Sainte Croix, ce qui est normal, puisque la plus grande douleur de Marie fut de voir son fils sur la Croix.

 

Presque  toutes les femmes portent le prénom de Marie.

 

 


LETTRE APOSTOLIQUE SUR

LE SENS CHRÉTIEN DE LA SOUFFRANCE HUMAINE

Maria Santissima Addolorata

PAPE JP2 AIDÉ DE LA VIERGE MARIE

En expliquant la valeur salvifique de la souffrance, l’Apôtre Paul écrit : « Je complète en ma chair ce qui manque aux épreuves du Christ pour son Corps qui est l’Église ». « Je trouve ma joie dans les souffrances que j’endure pour vous » La joie vient de la découverte du sens de la souffrance…

– La souffrance semble appartenir à la transcendance de l’homme. C’est un des points sur lesquels l’homme est en un sens « destiné » à se dépasser lui même et il y est appelé de façon mystérieuse

Puisque l’homme marche d’une façon ou d’une autre sur le chemin de la souffrance, l’Église devrait en tout temps rencontrer l’homme précisément sur ce chemin. L’Église, qui naît du mystère de la Rédemption dans la Croix du Christ, a le devoir de rechercher la rencontre avec l’homme d’une façon particulière sur le chemin de sa souffrance.

marie-souffrante

La souffrance humaine inspire la compassion, elle inspire également le respect et, à sa manière, elle intimide. Car elle porte en elle la grandeur d’un mystère spécifique. Ce respect particulier pour toute souffrance humaine (…) provient du besoin le plus profond du coeur comme aussi de l’impératif profond de la foi.

C’est deux motifs semblent se rapprocher particulièrement l’un et l’autre et s’unir autour de ce thème de la souffrance : le besoin du coeur nous ordonne de vaincre la timidité et l’impératif de la foi – formulé par exemple dans les paroles de saint Paul citées au début – indique les motivations au nom et en vertu desquelles nous osons toucher ce qui semble si inaccessible en chaque homme ; car l’homme dans sa souffrance reste un mystère inaccessible.

On a constaté que dans la souffrance se cache une force particulière qui rapproche intérieurement l’homme du Christ, une grâce spéciale. C’est à elle que bien des saints doivent leur profonde conversion, tels saint François d’Assise, saint Ignace de Loyola, etc… C’est pourquoi l’Église voit dans tous les frères et soeurs souffrants du Christ comme un sujet multiple de sa force surnaturelle.

Que de fois les pasteurs de l’Église on recours à eux, précisément parce qu’ils cherchent près d’eux aide et soutien ! L’Évangile de la souffrance est écrit sans cesse et il s’exprime dans cet étrange paradoxe : les sources de la force divine jaillissent vraiment au coeur de la faiblesse humaine.

Marie servi-di-maria-vierge-des-sep-tdouleurs

Ceux qui participent aux souffrances du Christ conservent dans leurs propres souffrances une parcelle tout à fait particulière du trésor infini de la Rédemption du monde et ils peuvent partager ce trésor avec les autres.

Plus l’homme est menacé par le péché, plus sont lourdes les structures du péché que le monde actuel porte en lui-même et plus est éloquente la souffrance humaine en elle même.

Avec Marie, Mère du Christ qui se tenait au pied de la Croix, nous nous arrêtons près de toutes les croix des hommes d’aujourd’hui.

 


 JEAN PAUL II Association Bannières 2000 – Le livre 2 des Bannières p. 146
http://surlespasdessaintes.over-blog.com/article-notre-dame-des-7-douleurs-fete-le-15-septembre-56856495.html

 

†Fête de L’exaltation de La Croix † Glorieuse, ce jour du 14 Septembre † Notre Sauveur nous a tant aimé*


crucifixmariereinedescoeurs

« Ô puissance admirable de la croix ! Ô gloire ineffable de la Passion ! Là se trouve le Tribunal du Seigneur, le Jugement du monde, le pouvoir du Crucifié ! »

(Pape Saint Léon)

FLEURBRUNE

« Bien-aimés, voici donc le Christ exalté par la croix; le regard de l’âme ne doit pas être frappé seulement par l’aspect extérieur qui se présenta aux yeux des impies, de ceux pour qui Moïse dit : « Et ta vie sera suspendue devant tes yeux et tu craindras jour et nuit sans pouvoir croire en ta vie » (Deutéronome 28, 66). 

Ces hommes, dans la crucifixion du Seigneur, en effet, ne purent penser à rien d’autre qu’à leur forfait; et s’ils ont de la crainte, ce n’est pas celle qui justifie la vraie foi, mais celle qui tourmente la mauvaise conscience. 

jésus croix

Pour nous, que notre intelligence, illuminée par l’Esprit de Vérité, accueille d’un cœur pur et libre la Gloire de la Croix qui rayonne au ciel et sur la terre; que son regard intérieur contemple le sens de ces paroles du Seigneur sur l’imminence de sa passion:

« C’est maintenant le jugement de ce monde; c’est maintenant que le Prince de ce monde va être jeté dehors; et moi, une fois élevé de terre, j’attirerai tout à moi » (Jean 3, 14).

FLEURBRUNE 

Ô puissance admirable de la Croix ! † Ô gloire ineffable de la Passion ! † Là se trouve le Tribunal du Seigneur, le Jugement du monde, le pouvoir du Crucifié ! 0ui, tu as tiré tout à toi, Seigneur, et, lorsque tu « étendais les mains tout le jour vers un peuple incrédule et obstiné à te contredire » (Isaïe 65, 2), le monde entier reçut l’intelligence pour confesser ta majesté.

séisme

Tu as tiré tout à Toi, Seigneur, lorsque, pour maudire le crime judaïque, tous les éléments prononcèrent une sentence unanime; les luminaires célestes s’obscurcirent et le jour se changea en nuit; la terre elle-même fut ébranlée de secousses insolites et la création entière se refusa à servir des impies !

FLEURBRUNE

Tu as tiré tout à Toi, Seigneur, parce que, le voile du temple déchiré, le Saint des Saints s’est retiré loin de pontifes indignes : la figure se changea alors en Vérité, la prophétie en manifestation…

La Loi en Évangile.

Templo velo roto

Tu as tiré tout à toi, Seigneur, afin que partout le culte de toutes les nations célébrât par un sacrement plénier et manifeste ce qui se cachait sous l’ombre des figures dans un seul temple de Judée.

Maintenant, en effet, l’ordre des lévites est plus illustre, la dignité des anciens plus élevée, l’onction des prêtres plus sainte : car ta croix est source de toute bénédiction, cause de toute grâce; par elle, les croyants tirent force de la faiblesse, gloire de l’opprobre, vie de la mort.

croix-eau-orange-couche10

Maintenant aussi la diversité des sacrifices d’animaux prend fin et l’offrande unique de Ton Corps et de Ton Sang consomme tous les rites de sacrifices : car tu es le véritable « Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde » (Jean 1, 29), et tu achèves en toi tous les mystères; ainsi, de même que toutes les victimes font place à un seul sacrifice, tous les peuples ne forment plus qu’un seul royaume ».

 

FLEURBRUNE


Homélie de Saint Léon, pape (Sermon 59, 6-7 : PL 54, 340-341 – CCL 138A, 356-359 – SC 74, 60-61)
http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-3833036.html

 

Passons un petit moment avec notre Mère du Ciel, ce 15 Août 2017…FÊTE DE L’ASSOMPTION.♥.*MARIE, MONTE AU CIEL CORPS ET ÂME, ELLE N’A JAMAIS CONNUE LA MORT*Vidéo (4 min)…..


fleur-orange-101009

Assomption de la Vierge Marie : 15 Août

Des grands artistes ont peint l’assomption de la Vierge Marie . Sur une musique de Vavilov : Ave Maria dit de Caccini .

fleur.gif w=323


 

POUR TOUS CEUX QUI SONT TOMBÉS DANS LES GRIFFES DE SATAN⇒Que le Sang Précieux de Jésus-Christ les délivre définitivement du Malin ! &⇒CONSÉCRATION AU TRÈS PRÉCIEUX SANG DE JÉSUS*


CE 1er PREMIER JUILLET -FÊTE DU TRÈS PRÉCIEUX SANG DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST…Je Lui demande de verser une seule goutte de son Sang Précieux sur chacun des pécheurs que nous sommes….Amen!!! 

Chaque jour, à chaque messe, le prêtre prononce ces paroles de la consécration du calice : «Ceci est le calice de Mon Sang qui sera versé pour vous et pour beaucoup en rémission des péchés». Par ces paroles, le prêtre rappelle la valeur expiatoire du Sang de Jésus.


En effet, le Sang de Jésus a une valeur universelle pour effacer les péchés de tous les hommes de tous les temps : c’est le rachat de tous les hommes par le Sang de Jésus. Autrefois le 1er juillet de chaque année nous fêtions le Précieux Sang de Jésus.

Et Aujourd’hui, en 2017, j’ai rassemblé quelques phrases qui ont fait bondir mon cœur…alors tout comme plusieurs autres sites, nous aussi  chez Myriamir  nous soulignerons…cette Fête du Précieux Sang de Jésus—NOTRE SAUVEUR*

Dieu a besoin de nous…

Saint Augustin le résume de façon admirable en disant : «Dieu qui t’a racheté sans toi, ne te sauvera pas sans toi». Le rachat par le Sang du Christ est universel et indépendant de notre volonté tandis que l’accueil de ce Salut par ce même Sang n’est pas universel et il dépend de notre bonne volonté.

L’application de la vertu universelle du Sang de Jésus à chaque âme se fait tout spécialement par la fréquentation des sacrements et en particulier par la réception du baptême, de la confession et de l’Eucharistie.

Le Sacrement de Réconciliation a été institué pour ôter le principal obstacle au salut : le péché mortel. Or c’est le Sang de Jésus qui efface le péché. Chaque fois qu’une âme reçoit l’absolution sacramentelle, elle se plonge dans le Sang de Jésus sans lequel il n’y a de salut pour personne !

A chacune de nos confessions, pensons à ce Sang qui nous purifie de nos péchés et nous délivre du Mal. Aimons aussi le Saint Sacrifice de la Messe qui met à notre disposition gratuitement le Corps et le Sang de Jésus-Christ.


INTENTIONS DE PRIÈRE

En plus de nos intentions personnelles, nous allons invoquer le Précieux Sang du Seigneur sur toutes les personnes qui ont besoin d’être libérées de l’influence des forces démoniaques (esprits de mort, de sorcellerie, de divination, possession, envoûtement…), ainsi que toutes les personnes qui font assez souvent des cauchemars, toutes les personnes tourmentées par des esprits qui veulent les pousser au suicide ou aux avortements…

Nous connaissons certainement dans notre entourage de telles personnes enchaînées, ou toutes celles qui se rendent prisonnières, soit par leurs fréquentations de sectes, de médiums, voyants, pseudo-guérisseurs, groupes ésotériques


Que le Sang Précieux de Jésus-Christ les délivre définitivement du Malin !

  • Invoquons spécialement le Précieux Sang du Christ sur notre pays et sur le monde. Que le Sang Précieux de Jésus-Christ délivre définitivement les hommes des influences du mal…


Que le Sang Précieux de Jésus-Christ brise tout ce qui a été construit de maléfique dans notre pays et dans le monde !

  • Nous prierons pour toutes les personnes gravement malades (celles qui ont des maladies incurables), pour toutes les personnes qui ont des maladies du sang (cancers de toutes sortes ainsi que les kystes et fibromes…), leucémies, anémies, VIH-SIDA, tuberculose… ; pour tous les malades du cœur ; pour toutes les personnes stériles.

Nous prierons aussi pour toutes maladies dans nos familles.
Que le Sang Précieux de Jésus-Christ, Sang Divin, coule dans les veines de tous ces malades, restaure les organes et les parties malades, et leur procure soulagement et guérison.

* Nous prierons pour tous les malades spirituels, tous ceux qui refusent de reconnaître Jésus comme Seigneur et Sauveur, tous ceux qui refusent de recevoir les Sacrements de l’Église Catholique : le Baptême, le Mariage à l’Église, le Sacrement de Réconciliation, et tous ceux qui ne peuvent pas participer à l’Eucharistie ou encore recevoir la Communion

Invoquons la puissance agissante du Sang Précieux de Jésus-Christ sur toutes ces personnes qui ne peuvent pas ou ne veulent pas se convertir, ainsi que sur les incroyants.


N’AYONS PAS PEUR !

Nous allons donc invoquer le Sang Précieux de Jésus-Christ sur nous-mêmes, sur les membres de nos familles et sur tous nos proches…

Nous allons plonger esprit, âme, corps toute notre vie passée, présente et future dans le Précieux-Sang du Christ.

Que notre Salut nous soit assuré par la Puissance du Précieux Sang de l’Agneau Immolé ; que nous soyons libérés de tout blocage dans notre vie, de tout lien ancestral, de toute influence du mal dans notre vie, de toutes les peurs qui nous paralysent.

Que le Sang-Précieux de Jésus-Christ nous garde et nous protège tous, aujourd’hui et à jamais ! Amen !


  1. Actions de grâces et Louanges avec cette prière :

« Ô Sang Très Précieux de Notre Seigneur Jésus-Christ, source de la vie éternelle, prix et rançon de l’univers, bain sacré de nos âmes, qui défendez sans cesse la cause des hommes près du Trône de la Suprême Miséricorde, je vous adore profondément.

Je voudrais, s’il était possible, compenser les injures et les outrages que vous recevez continuellement de la part des hommes, et surtout de la part de ceux qui osent blasphémer. Qui pourrait ne pas bénir ce Sang d’une valeur infinie, ne pas être enflammé d’amour pour Jésus qui l’a répandu ?

Que serais-je devenu, si je n’avais été racheté par ce Sang Divin, que l’amour a fait sortir jusqu’à la dernière goutte des veines de mon Sauveur ?
Ô Amour immense, qui nous avez donné ce baume salutaire !

Ô Baume inestimable, qui provient de la source d’un amour infini !

Je vous en conjure, que tous les cœurs et toutes les langues vous louent, vous bénissent et vous rendent grâce, maintenant, toujours, et dans l’éternité. »
Amen !


 

  1. Demandons pardon à DIEU Miséricordieux puis disons cette prière :

« Seigneur mon Dieu, je vous supplie de couvrir de votre Amour miséricordieux l’humanité, coupable et souffrante afin que repentante, elle revienne à vous toute entière, par les mérites infinis du Sang Précieux de votre Divin Fils et la médiation du Cœur Douloureux et Immaculé de Marie.

Seigneur Jésus, par votre Sang divin j’accueille le pardon de mes péchés. Que ce Sang très Précieux coule sur toute l’humanité souffrante et tout sera purifié et renouvelé sur cette terre de péché. Amen ! »


http://www.mariereine.com/neuvaine-au-precieux-sang-de-jesus-christ/

*CONSÉCRATION AU

TRÈS PRÉCIEUX SANG DE JÉSUS *

Cliker sur la CROIX pour la Consécration


 

Ce dimanche 23 Avril 2017*FÊTE DE LA DIVINE MISÉRICORDE*« Fils du Père de Miséricorde, source de paix », par Mgr Follo !


MÈRE Madre_Teresa_2-740x493

«Ne laisse jamais tes préoccupations grandir jusqu’à te faire oublier la joie du Christ ressuscité»

(……..)« Fils du Père de Miséricorde, source de paix »: c’est le titre de cette méditation de Mgr Francesco Follo sur les lectures de la messe de ce dimanche 23 Avril 2017

(…..) Mgr Follo cite un grand témoin de la miséricorde divine, sainte Teresa de Calcutta: « Sainte Teresa de Calcutta était tellement sûre du Christ ressuscité que souvent elle affirmait: « Ne laisse jamais que tes préoccupations grandissent jusqu’à te faire oublier la joie du Christ ressuscité ».

1) Dimanche[2] de la miséricorde, le « deuxième nom » de l’amour.

« Qu’est-ce que la Miséricorde ? je répondrais à cette question que « c’est une misère qui est recueillie dans le cœur. Lorsque la misère des autres atteint et ‘blesse’ ton cœur, c’est la miséricorde » (P. Davide Maria Turoldo).

Cette Miséricorde est possible lorsque l’on croit en Dieu Amour qui a Miséricorde « comme deuxième nom », comme St Jean-Paul II l’a écrit dans l’encyclique Dives in misericordia.

faustine et jésus miséricorde

Et si ce fut ce Saint Pape qui a donné officiellement le titre de « Dimanche de la Divine Miséricorde »  à ce deuxième dimanche de Pâques, il est utile de souligner que la raison, du moins implicite, peut-être trouvée dans l’ Évangile d’aujourd’hui, où l’on raconte que le Rédempteur entre au Cénacle et, en apparaissant aux apôtres, il leur donne la paix et les charge « d’administrer » le pardon et la réconciliation, c’est-à-dire la Miséricorde de Dieu que Jésus a manifestée en long et large lors de sa vie sur la terre.

Par exemple :

. Avant de remettre le paralytique sur pied, il lui dit : « Fils, tes péchés sont pardonnés » en suscitant une surprise parce que Dieu est le seul qui peut pardonner les péchés. Mais Jésus est réellement Dieu, et c’est pour cela qu’il peut pardonner divinement.

. Il explique à ses disciples que Dieu est comme un bon pasteur qui cherche la brebis égarée ou comme ce père qui pardonne à son fils qui était parti avec la moitié de son héritage et se fâche avec l’autre fils qui était resté à la maison.

. Jésus recommande la Miséricorde dans la prière du Notre Père ( … Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés ..)  et de  pardonner jusqu’ à soixante-dix fois, de savoir distinguer le pêché du pêcheur et en ne se limitant pas de donner de bons enseignements, sur la croix, il dit même : « Père, pardonne les parce qu’ils ne savent pas ce qu’ ils font ».

JÉSUS CRUCIFIÉ

Le Christ Ressuscité confie à l’Église cette mission d’annoncer, vivre, célébrer et répandre la Miséricorde divine, que Lui a tant recommandée et pratiquée.
De cette façon, le Christ ressuscité révèle le sens de l’Église. Jésus l’a voulue pour annoncer -à tous les hommes et en tous les  temps – l’évangile de sa mort et de sa résurrection, c’est-à-dire le salut porté par lui, en libérant tous ceux qui croient en lui de la mort et du péché.

Le Rédempteur envoie donc ses apôtres pour proclamer la miséricorde divine[3].
Cette miséricorde vient d’un Dieu qui est le Père tendrement ferme et paternellement amoureux.

La foi, condition pour le pardon et pour avoir la vie

Le récit de l’Évangile d’aujourd’hui nous dit quelle est la condition pour recevoir la Miséricorde paternelle. L’évangéliste déclare avoir écrit « pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le fils de Dieu, et parce que en croyant, vous ayez la vie en son nom ».

Peu avant, en rapportant le célèbre épisode de l’incrédulité de Thomas, invité par le Ressuscité à toucher les plaies par lesquelles il est mort, St Jean rapporte ces paroles consolantes et au même temps inquiétantes : « parce que tu m’as vu, tu as cru ; heureux ceux qui n’ont pas vu et qui ont cru ». La foi, donc, est la condition pour être pardonné et « avoir la vie ».

Pour cette raison, au début de la messe d’aujourd’hui, au nom de tous les fidèles, le prêtre prie : « Dieu d’éternelle miséricorde, qui par le retour de ces fêtes pascales enflammes la foi de ton peuple consacré, augmente la grâce que tu lui as donnée afin que tous, par une intelligence juste, comprennent par quel baptême ils ont été purifiés, par quel Esprit ils ont été régénérés, par quel sang ils ont été rachetés (Collecte[4]) ».

C’est à travers la foi en l’Évangile et à travers le Baptême que l’on acquiert le salut, c’est-à-dire la rémission des péchés et le don de la nouvelle et vraie vie.

christ-bon-berger MISÉRICORDE

Si « nous l’invoquons avec foi, la miséricorde nous est accordée; pendant que nous la confessons vivante et réelle, elle nous transforme réellement. Ceci est un contenu fondamental de notre foi que nous devons conserver dans toute son authenticité : avant la révélation du péché, nous avons celle de l’amour avec lequel Dieu a créé le monde et tous les êtres humains.

L’amour est le premier acte avec lequel Dieu se fait connaître et vient à notre rencontre. Gardons, donc, notre cœur ouvert à la confiance d’être aimé par Dieu. Son amour nous précède toujours, nous accompagne et reste auprès de nous malgré notre péché » (Pape François, Lett. Ap. Misericordia e Misera, 20 novembre 2016).

Mère Teresa de Calcutta, Missionnaire de la Charité  est un exemple pour vivre cette foi, pour croire à l’amour. Cette Sainte a fait tout ce qu’elle a fait pour Jésus. A  celui qui lui demanda « qui est le Christ pour vous »,

divinemercy
Mère Teresa répondit :

« Qui est Jésus pour moi? Jésus est le Verbe fait homme, il est le pain de la vie,
IL est la victime offerte pour nos péchés sur la croix,
Il est le sacrifice offert pour mes péchés et pour ceux du monde,
Il est la parole qui doit être annoncée,
Il est la vérité qui doit être proclamée,
Il est la vie qui doit être parcourue,
Il est la vie qui doit être vécue,
Il est la lumière qui doit resplendir, il est l’ amour qui doit être aimé,
Il est la joie qui doit être partagée,
Il est le sacrifice qui doit être offert,
Il est la paix qui doit être donnée,
Il est le pain de la vie qui doit être mangé, il est l’affamé qui doit être nourri,
Il est l’assoiffé qui doit être désaltéré, il est le nu qui doit être vêtu,
Il est l’homme seul qui doit être consolé,
Il est l’indésirable qui doit être voulu,
Il est le drogué qu’ il faut aider,
Il est la prostituée qu’il faut soustraire au danger et qu’ il faut soutenir,
Il est le prisonnier qu’ il faut visiter ».

Sainte Teresa de Calcutta était tellement sûre du Christ ressuscité que souvent elle affirmait: « Ne laisse jamais que tes préoccupations grandissent jusqu’à te faire oublier la joie du Christ ressuscité ».

La joie, don du Seigneur ressuscité, est une participation à sa propre joie. Ils n’existent pas deux joies différentes, une pour Dieu et une pour l’homme. Il s’agit toujours, dans un cas comme dans l’autre, d’une joie qui puise ses racines dans l’amour.

Cette joie ne consiste pas dans l’absence de la Croix, mais dans la compréhension du Christ ressuscité. La foi permet une lecture différente de la croix et du drame de l’homme. La paix et la joie sont en même temps les dons du Ressuscité et les traces pour le reconnaître.

RESSUSCITÉ

Cette petite, grande Sœur était certaine du paradis, là où elle désirait aller, mais était aussi certaine que, déjà sur la terre, il est possible d’être avec Jésus et communiquer sa joie, en aimant le prochain comme Lui l’ aime et en le servant comme Lui le sert.

C’est de cette façon que cette Sainte a été Missionnaire de la Charité miséricordieuse.  Ce n’est pas important de faire de grandes actions comme elle a fait, l’important est de petites choses avec grand amour.

Dieu est amour. La révélation de son amour est le Christ : comme Fils il nous révèle la paternité du Père. Comme homme il nous révèle son amour d’époux pour l’Église.


À SUIVRE….Les vierges consacrées dans le monde répondent à cet amour. Elles se consacrent au Christ aimé comme raison de leur vie.
https://fr.zenit.org/articles/fils-du-pere-de-misericorde-source-de-paix-par-mgr-follo/#_ftn3

 

 

Que chaque personne de la famille de Myriamir, en ce Jour de Pâques vivent une *VRAIE RÉSURRECTION ! *Je vous aime TOUS*…Dans La Divine Volonté!!


barre flash49c5f252

Christ est venu, Christ est né.
Christ a souffert, Christ est mort.
Christ est RESSUSCITÉ!!!


barre flash49c5f252

Gloire à toi, Seigneur!!

ALLÉLUIA!

-Franck Hernandez

barreetoilebarreetoilebarreetoile


Messages du Ciel du Père Don Gobbi.. Vassula…Maria Valtorta & Luisa Piccarreta sur l’Ère Nouvelle..Plein d’espérance comme au matin de Pâques!!


marie jésus bleu poudre22

“Pourquoi tant d’apparitions de nos jours ? Cette question était sur toutes les lèvres il n’y a pas longtemps. Maintenant ceux qui prêtent encore attention aux apparitions de la Sainte Vierge, ou du Christ, sont un nombre infime, comme si tout le monde s’était fatigué de recevoir des messages célestes.
Pourtant rien n’est plus important que ces messages, qui nous disent et redisent que les temps présents sont précieux pour préparer l’Ère Nouvelle.

Dans le “Livre bleu” du Père Gobbi nous rencontrons le texte suivant: «Il est proche le règne glorieux du Christ, qui s’établira parmi vous par la seconde venue de Jésus dans le monde. C’est son retour dans la gloire.

C’est son glorieux retour pour instaurer parmi vous son Règne, et pour ramener toute l’humanité, rachetée par son très précieux sang, à l’état de son nouveau Paradis terrestre.

Ce qui se prépare est si grand qu’il n’y eut jamais rien de pareil depuis la création du monde. Préparez-vous dans l’humilité, la foi, la prière intense. Préparez-vous en vous rassemblant tous dans le Cénacle spirituel de mon Cœur Immaculé.

fleur--2-

Préparez-vous dans le silence et l’attente. (…) Avec un petit nombre de ces petits enfants, le Seigneur instaurera bientôt sur la terre son Règne glorieux d’amour, de sainteté et de paix.» (13 octobre 1990).

Il est normal de penser que le corps de l’Église ressuscitée ressemble à celui de Jésus ressuscité: un corps glorieux. À ce sujet, l’extrait qui suit nous permet d’entrevoir comment seront la future Église et la future Humanité.

Message de Jésus, reçu par Vassula Ryden: «Comme je l’ai dit jadis devant vous tous, Je le redis maintenant: un temps viendra et cette heure est proche où, bien que vous soyez parmi les hommes, votre esprit sera dans le ciel, glorifiant notre Sainteté trinitaire.

Alors que votre corps se mouvra parmi les hommes, votre âme et votre esprit, capturés dans ma Volonté et remplis de la noblesse de ma Lumière, seront comparables à ceux des anges. Vous vous trouverez à marcher dans l’Éden, au Paradis, parmi mes anges et mes saints, parce que votre union avec Moi sera complète. (…)

GardenOfEden

Ah! Nous Nous réjouirons de Nous voir en vous. Vous aurez en vous l’image du Dieu jamais vu, et Nous contemplerons en vous le Ciel.

En Nous possédant vous serez capables de mener le genre de vie que Nous attendions de vous, une vie qui par une sagesse et une compréhension spirituelle parfaites atteindra la plus complète connaissance de notre Divine Volonté.

La vie que vous mènerez, mes très chers enfants, vous qui avez été créés pour nos Coeurs impériales, sera sous tous les aspects selon ma pensée.

Je vous sanctifierai, et vous recevrez le pouvoir de devenir tout à fait pieux. Bien que toutes ces choses aient été déjà annoncées dans le Message de vérité, très peu d’entre vous ont compris ma parole. Aujourd’hui le monde entend, mais ne comprends vraiment pas. Il voit, mais contemple des images qui ne lui disent rien.» [119]
Ceux qui acceptent ces paroles se rendent compte que sur la Terre on vivra bientôt selon l’idéal de vie décrit par Luisa Piccarreta.

Étant donné que la Divine Volonté, là où elle est librement acceptée, engendre des Paradis, (Paradis = Royaume de Dieu), le choix que les hommes feront de vivre dans la Divine Volonté, plutôt que dans la leur, engendrera forcément des Paradis.

Les âmes deviendront des paradis, et l’association de tous ces paradis individuels finira par constituer le grand Paradis terrestre final.
Selon toute vraisemblance, le genre humain, créé dans la sainteté (sainteté d’innocence), pourra s’éteindre aussi dans la sainteté (sainteté de pénitence).

fleur accueil

Donc, la grande nouvelle du temps présent pourrait être formulée ainsi:
«Le Plan initial de Dieu, merveilleux en tout point, sera réactivé là où le Péché originel l’avait interrompu. Il sera réactivé grâce à un acte humain contraire à celui qu’Adam et Ève ont accompli lorsqu’ils ont choisi de faire leur propre volonté plutôt que celle de leur Créateur. »

Ceux qui aiment les exemples concrets vont sans doute apprécier une comparaison qui pour la circonstance nous vient du monde des automobiles. À quoi ressemble une voiture qui vient de subir un malheureux accident?
Dans les cas les moins désespérés cette voiture peut encore avancer, mais de peine et de misère, car l’accident lui a causé des dommages. La carrosserie est tordue, les vitres sont cassées, les commandes sont dérangées, le fonctionnement des freins est compromis. On ne peut plus parler de confort et de sécurité.

Tout est précaire.

L’humanité actuelle pourrait être comparée à cette voiture accidentée, et son accident au Péché originel; mais dans le Nouveau Règne on ne verra plus les traces de cet accident.

Il en sera de notre humanité comme d’une voiture remise à neuf. Cela fait partie d’une promesse que le Père éternel nous a faite au début de notre histoire collective, au moment où nos Premiers Parents ont été chassés du premier Paradis terrestre.

Pour inaugurer le Nouveau Règne, règne de justice, de vérité, et de paix, Jésus Christ reviendra dans la gloire. Ce sera sa deuxième venue, la parousie intermédiaire. C’est alors que commencera l’Ère Nouvelle, le millénaire de Paix dont l’Évangéliste St Jean nous parle dans l’Apocalypse (Ap, 20, 1-6). [120]

vassula-ryden

Dans le supplément n. 11 de “La vraie vie en Dieu”, de Vassula Ryden, nous pouvons lire aussi: «J’ornerai cette terre en un Printemps, mon Printemps. Qu’est-ce que le Printemps de Yahvé?

Mon Printemps, mes bien-aimés, sera lorsque ma création tout entière brillera d’une éclatante lumière; dans le baptême de la purification vous serez reformés à votre image première.

florafleur

Dans cette Purification chacun aspirera à une plus proche union d’amour avec Moi, et avec ardeur vos cœurs rechercheront la Vérité, le Chemin et la Vie; et votre âme, dotée de mon Esprit de grâce, sera rendue parfaite dans la Vérité où elle goûtera des saveurs enivrantes.

fleur--2-

Votre image d’obscurité ne sera plus car Moi, votre Époux et le plus doux des Pères, Je brillerai sur vous.

 

L’Amour est sur le chemin du retour pour restaurer son Royaume. Ce sera mon Royaume terrestre, et ma Volonté sera faite sur la terre comme elle l’est au ciel. Aussi, c’est maintenant le temps du repentir.

C’est une époque mauvaise, mais vos vies doivent la racheter. Renoncez à votre volonté et trouvez faveur auprès de Moi en reconnaissant ce qui est ma Volonté.
Ah! Vassula bénie de mon Appel, répands mes paroles en fleuves de miséricorde et d’espérance. Sois comme un lys, en ce temps de carême. Sois oublieuse de toi-même. Efface-toi entièrement. Deviens comme une substance fluide afin de pouvoir couler en Moi, ton Dieu, devenant un seul esprit avec Moi. Que ton ange gardien prenne bien soin de toi.»

Pourquoi est-ce nécessaire de nous préparer à cette Ère? Parce que les choses importantes que l’homme veut faire, il les prépare toujours à l’avance: ..Alors y a-t-il quelque chose de plus important que la nouvelle Terre promise?

Écoutons Jésus nous dire une fois encore:
«Après l’Évangélisation du monde entier, alors Je descendrai des Cieux, et mon Nom sera chanté même par les oisillons dans leur nid. La nature entière chantera mon Retour glorieux. Le Vent d’Amour est déjà à vos portes. Et voici que Je viens. Amen. » [121]
En concluant, voici une dernière question: “À quoi pourrions-nous comparer le travail que notre Mère, la Reine du Ciel, est en train de faire pour préparer nos cœurs à accueillir le Saint-Esprit que le Père éternel nous a promis par la bouche de ses Prophètes ?”

Ses nombreuses apparitions et locutions font penser à une maman qui par tous les moyens s’efforce de ravitailler ses enfants. Toutes les femmes du monde font cela avec les plantes et les fleurs de leur jardin; à plus forte raison avec leurs enfants, surtout en période de sécheresse.

FLEUR Lotus

Nous sommes les plantes et les fleurs vivantes du jardin de Marie, mais contrairement aux fleurs végétales nous possédons le précieux et redoutable don du libre arbitre. En vertu de ce don nous pouvons accepter ou refuser les soins et l’eau qui nous sont offerts par notre Mère. Mais quelles seraient pour nous les conséquences d’un tel refus?
5. – Notre Résurrection (sur les paroles de saint Jean, Maria Valtorta, et don Stefano Gobbi). Y a-t-il un rapport entre la Résurrection dont nous parle l’évangéliste St Jean dans l’Apocalypse et la Résurrection dont nous parlons ici, depuis le début de ce livre? La réponse est oui, et il se pourrait en plus qu’il s’agisse de la même Résurrection.

Pour voir si les liens sont réels, la meilleure chose à faire est de mettre en parallèle les textes qui nous parlent de résurrection d’un côté comme de l’autre. D’abord trois textes du Père Gobbi, ensuite le texte de l’Apocalypse de St Jean, et enfin un texte peu connu de Maria Valtorta, pris dans le 1er volume (1943) de:I Quaderni”.

don gobbi

Les trois textes qui suivent appartiennent au “Livre bleu” du révérend Père don Stefano Gobbi. Ils nous parlent de Résurrection, et nous l’annoncent comme chose imminente. Ils nous la décrivent.

1. – «La Nouvelle Ère qui vous attend, c’est la Jérusalem céleste qui descend du ciel sur votre terre pour la transformer complètement, et former ainsi les nouveaux cieux et la nouvelle terre. …

La Nouvelle Ère coïncide avec le plein accomplissement de la Divine Volonté, de façon à parvenir à la réalisation de ce que Jésus vous a appris à demander au Père céleste:

“Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel”. La nouvelle ère que je vous prépare coïncide avec la défaite de Satan et de son pouvoir universel. Son pouvoir sera détruit. Lui-même sera lié, et avec lui seront liés tous les autres mauvais esprits. » (15 août 1991).

barre verte

2. – «Oracle du Seigneur: dans cette création, renouvelée par une parfaite communion de vie avec le Père, Jésus instaurera son Règne de gloire pour que l’œuvre de sa divine Rédemption puisse trouver son parfait accomplissement.

L’Esprit Saint ouvrira les cœurs et les esprits de telle sorte que tous puissent accomplir la volonté du Père et du Fils, et qu’ainsi la Divine Volonté soit parfaitement réalisée sur la terre comme au ciel. » (22 novembre, 1992).

3. – «Le moment du renouvellement universel approche. Satan sera défait, le pouvoir du mal détruit. Jésus établira son Règne glorieux parmi vous, et c’est ainsi que seront instaurés les cieux nouveaux e la terre nouvelle. » (1 janvier 1995).

Pour sa part, St Jean l’Évangéliste écrit ceci: «Heureux et saints ceux qui seront admis à la première résurrection! La seconde mort n’aura pas de pouvoir sur eux, mais ils seront prêtres de Dieu et du Christ, avec qui ils régneront pendant mille ans». [122]

barre verte

Ce texte soulève énormément de questions dans l’esprit des lecteurs de l’Apocalypse. Parmi ces questions il y en a trois qui semblent être très fréquentes:
Question # 1: Que signifie “première” résurrection dans le langage de St Jean?
Question # 2: Qui aura le privilège de revenir sur terre à ces conditions-là?
Question #3: “CEUX-CI”, qui sont-ils?


Il se pourrait, dans ce cas, que pendant le Millénaire de Paix, une personne physiquement décédée puisse avoir le privilège de revenir sur terre comme: “Prêtre de Dieu et du Christ” si elle le veut et qu’elle en est jugée digne. Il s’agirait à ce moment-là de sa “première” résurrection, à laquelle ferait suite la deuxième, plus grandiose encore, à la Fin du Monde.

Par contre, si c’est l’esprit qui est déclaré mort (seconde mort), aucune résurrection ne serait plus possible, ni avant, ni après, ni jamais. L’expression: “La seconde mort, celle de l’esprit, n’aura pas de pouvoir sur eux” semble signifier que ces “Prêtres de Dieu et du Christ”, bien que sur terre pour une deuxième fois, auraient la certitude d’être déjà sauvés vu que la mort de l’esprit n’aurait plus aucun pouvoir sur eux. [123]

Essai de réponse à la deuxième question: “Qui pourra bénéficier du privilège de revenir sur terre [124] à ces conditions-là?” Ma réponse est dans les paroles mêmes de saint Jean: “Contrairement aux autres morts qui ne reprirent vie qu’une fois les mille ans terminés, CEUX-CI reprirent vie et régnèrent avec le Christ pendant mille ans”.

***********************************

 

Essai de réponse à la troisième question: «“CEUX-CI”, qui sont-ils?» Ma réponse est encore avec les paroles de saint Jean: ce sont les personnes «qui avaient refusé d’adorer la Bête et son image, et n’en avaient pas reçu le sceau sur le front et sur la main. » [125]

La Résurrection que St Jean décrit dans l’Apocalypse est-elle comme le billet d’entrée à la nouvelle Terre promise, le “Millénaire de Paixde l’Apocalypse? Tout l’indique. Pour le prouver davantage, voici le texte écrit par Maria Valtorta en 1943:

18 novembre 1943. Jésus dit à Maria Valtorta:
«Je parle encore à mes précurseurs, ceux qui offrent leur vie comme un sacrifice d’holocauste, et préparent les voies du Seigneur, sans autres formes d’évangélisation que celle de leur vie sainte. Réjouissez-vous, ô serviteurs fidèles!

Vous ne vous contentez pas de sauver votre âme, mais vous offrez votre vie pour que la Lumière l’emporte sur les Ténèbres, et le salut soit donné aux nombreuses personnes qui pour l’instant ne sont pas anxieuses de le recevoir. Quand mon heure sera venue, mon autorité de Roi Je ne l’exercerai pas tout seul.

christ roi

Vous serez avec Moi. Pendant mon Règne d’amour et de paix vous serez avec Moi, dès cette terre. Ne vous ai-Je pas promis que vous serez là où Je serai? Que vous aurez une place dans mon Royaume?

Vos esprits m’entoureront sur terre comme une couronne, comme les dignitaires d’une cour royale. Vous me servirez comme des lumineux ministres. Vous hériterez de la terre comme Je l’ai promis aux doux. [126]

Vous la posséderez. Et lorsqu’elle ne sera plus, vous hériterez du Royaume des Cieux. Le Royaume des Cieux sera à vous avant que la terre ne cesse d’exister. Les Cieux sont déjà ouverts pour vous recevoir à l’heure où vous sortirez de votre prison d’argile.

Mais alors [après le Jugement dernier] ce sera la possession resplendissante, complète, devant toutes les créatures existantes. Ce sera l’apothéose de votre chair aussi. C’est par elle, en effet, que vous aurez conquis le Ciel. Par fidélité à votre Dieu vous lui aurez imposé d’être votre principal instrument de sacrifice. C’est bien ainsi que vous aurez conquis le Ciel.

Vainqueurs de Satan, empoisonneur de votre chair, vainqueurs des sensualités qui en vous s’agitent à cause du péché originel et à cause des harcèlements sataniques, vous posséderez l’Univers en union avec Dieu, dont vous serez les miroirs. Votre Dieu, avec toute sa splendeur, apparaîtra dans votre chair glorifiée.

Vous serez semblables au Père éternel, ô fils sanctifiés. [127] Vous serez semblables à Jésus, qui est mon Fils très saint. Vous serez semblables à Marie, notre Reine. Par le pouvoir de votre intelligence vous ressemblerez au Père, et par vos formes humaines vous ressemblerez aux Deux Vivants qui partagent avec Nous la gloire éternelle des Cieux.
Mais puisque la possession de l’Intelligence implique et assure la possession de la Parole et de l’Amour, et où est le Premier se trouvent aussi les Deux autres de la Triade parfaite, en ayant en vous l’image du Père, vous posséderez la Perfection qui a créé l’homme à sa propre ressemblance, et par la suite l’a adopté comme Fils.

trinite

Cependant, même avant que cette heure ne survienne, vous serez les dignitaires de mon Fils, vous verrez le miracle d’amour d’une Terre immergée dans la paix et tournée vers Dieu. Vous connaîtrez ce que la vie de l’homme aurait pu être si ce dernier n’avait pas avili sa nature en choisissant d’être l’allié de Satan.

Vous, disciples amoureux de l’Amour incarné, ne serez pas privés de cette heure-là. [le Règne de Dieu sur la terre] » [128]

La conclusion de cette comparaison entre les paroles de don Gobbi, celles de St Jean, et celles de Maria Valtorta, est que Dieu aurait tout planifié pour qu’au Paradis terrestre du début fasse écho un Paradis terrestre de la fin.
Ainsi la partie finale de notre histoire humaine serait le reflet de la partie initiale, avec une différence: que la sainteté d’innocence de nos Premiers Parents serait remplacée par une sainteté de pénitence. [129]

Si l’homme accepte de remplacer sa volonté humaine avec la divine, il est sûr que Dieu le voudra comme Fils, et lui accordera tous les droits d’héritage que normalement un Père accorde à ses enfants. Pour aider l’humanité à comprendre tout cela, le Seigneur a choisi Luisa Piccarreta.

Y a-t-il plus digne conclusion pour un projet divin? L’arbre de la Rédemption que Jésus a planté il y a deux mille ans a eu le temps de grandir. Il a atteint sa maturité, et ses fruits sont mûrs, prêts à être cueillis.


http://www.parvulis.com/Documents/1-main-fr-MNP.htm#N_24_

 

 

Dimanche des Rameaux-9 Avril 2017* Jésus Notre Roi est acclamé*Voici le chemin de Pâques…


rameau-Palm-Sunday

Voici le chemin de Pâques !!!

Lc 22,14-23.56

RÉFLEXION

Au Dimanche des Rameaux, nous débutons la Semaine Sainte.  Dans la foi nous sommes unis au chemin que Jésus le Christ va suivre.  En y regardant bien, les événements de la semaine sont aussi les nôtres.  L’histoire n’est pas déconnectée de notre histoire personnelle et communautaire, c’est notre « vraie » vie.  Jésus va vivre sa Passion. Il va donner sa vie pour chacun de nous personnellement.  Suivons-le.

Jésus entre à Jérusalem et les gens l’acclament à pleine voix et le louent dans la joie en disant : « Béni soit celui qui vient, lui, notre Roi, au nom du Seigneur.  Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux! » (Lc 19, 38).  Les gens remercient Dieu parce qu’ils croient que Jésus va les sauver en les vengeant et en supprimant leurs oppresseurs.  Ils n’ont pas compris.

cène

Jésus va vivre un dernier repas avec ses disciples (la Dernière Cène). Jésus vit son deuil intérieur avec ses amis et disciples car il est conscient de ce qui s’en vient.  Le sens du don de sa vie est révélé lors de ce repas et Jésus laisse les plus humbles des signes pour faire mémoire de sa Présence: le pain et le vin.

Puis, il se fait le serviteur de tous, en lavant les pieds de ses apôtres.  Puis, il rend grâce à Dieu et sépare le pain (son Corps) et le vin (son Sang) et l’offre à ses amis.  L’Eucharistie est le memoriam de ce don par amour pour nous.

Après ce repas, Jésus ira prier au mont des Oliviers. Il  sait qu’il sera trahi par un des siens. Il  sera livré aux autorités religieuses  et civiles et,  après 2 procès, il sera condamné à mort. Ceux qui l’ont acclamé dans la joie quelques jours auparavant crieront de le crucifier par peur des autorités. Jésus annonce à Pierre qu’il le reniera par 3 fois avant la levée du jour. Pierre ne le croit pas et…

jésus part désert

Finalement, la croix se lève.  Jésus est suspendu comme le pire des malfaiteurs alors qu’il n’a rien fait de mal.  Pilate en témoignera par 3 fois mais,  par peur du peuple, il n’ira pas plus loin sur le chemin de la justice. La réaction des Pharisiens, des Sadducéens, du peuple et la peur ont raison de sa  conscience.


Les mots de cette semaine :

AMOUR: Par amour pour son Père et par amour pour nous, Jésus a donné sa vie.  Il le refait encore aujourd’hui pour chacun de nous.  D’ailleurs, à chaque Eucharistie et à chaque Semaine Sainte, c’est ce que nous vivons avec Lui. Nous marchons avec Lui sur le même chemin.

jesusSURLACROIX

À Jérusalem,  Jésus est acclamé comme un Roi, comme un Sauveur. 

Comment est-ce que je comprends la venue de Jésus sur terre pour ma vie?

  • L’Eucharistie, est le moment où Jésus vient nous rejoindre dans notre cœur et dans notre vie. Quel sens prend-elle dans ma vie?
  • Jésus a connu la souffrance dans sa vie terrestre. Est-ce que je crois qu’il se rend présent à moi dans mes moments de souffrance, dans mon aujourd’hui ?
  • Je prends un temps de réflexion en cette Semaine Sainte pour vivre en communion avec Jésus sur ce chemin de croix?

rameau10

  • VOULEZ-VOUS SUIVRE JÉSUS,

  • EN ACCUEILLANT SON AMOUR,

LUI QUI VA DONNER SA VIE POUR NOUS ?


Merci à Christiane Caron (2013)
Pastorale familiale, Unité Le Jourdain
www.diocesenicolet.qc.ca/familles/dimanche_des_Rameaux.doc

 

Fête de L’Annonciation le 25 Mars*Les portes du Ciel s’ouvrent. Le Soleil du Verbe Éternel envoie son ange pour informer la Vierge que l’heure de Dieu est arrivée !!!


barre bleu

DANS LA DIVINE VOLONTÉ, NOUS VOYONS ET VIVONS LES CHOSES DIFFÉREMMENT !!

porte-paradis

L’âme à sa céleste Maman:

Sainte Maman, me voici de nouveau sur tes genoux. Je suis ton enfant qui désire être nourrie de tes douces paroles ; elles seront pour moi un baume pour guérir les blessures causées par ma misérable volonté humaine. Ô ma Mère, parle-moi. Que tes paroles pénétrantes descendent dans mon coeur et y forment une nouvelle création, afin que germe en mon âme la semence de la Divine Volonté.

Leçon de la Reine Souveraine:

Ma très chère fille, c’est justement pour cela que j’aime tant te parler des célestes secrets de la Divine Volonté. Je veux que tu connaisses tous les prodiges qu’elle peut accomplir là où elle règne totalement ainsi que les grands dommages que subissent ceux qui se laissent dominer par leur volonté humaine. Cela avec l’espoir que tu aimeras assez cette Divine Volonté pour la laisser trôner totalement en toi, tout en abhorrant ta volonté humaine au point d’en faire le marchepied de la Divine Volonté.

barre bleu

Maintenant, ma fille, écoute-moi bien. Je poursuivais ma vie à Nazareth et la Divine Volonté continuait d’accroître son Royaume en moi. Elle utilisait mes actions les plus petites, même les plus banales, comme tenir la maison en ordre, allumer le feu, balayer: en somme, tous les travaux habituels dans une vie familiale. Cela me permettait de sentir palpiter la Divine Volonté dans le feu, l’eau, les aliments, l’air que je respirais, bref, en toute chose.

 

Avec toutes mes petites actions, la Divine Volonté formait des mers de lumière, de grâces, de sainteté car, partout où elle règne, la Divine Volonté fait des choses les plus petites des cieux nouveaux d’une beauté enchanteresse. Étant immense, elle ne sait pas faire de petites choses et, par sa puissance, elle donne de la valeur aux choses les plus simples en faisant d’elles des choses grandioses au point d’éblouir le Ciel et la terre. Tout devient saint, tout devient sacré pour qui vit dans la Divine Volonté.

barre bleu

Fille de mon coeur, écoute-moi bien. Plusieurs jours avant que le Verbe descende sur la terre, j’ai pu voir le Ciel s’entrouvrir et le Soleil du Verbe Divin se tenir à son entrée, comme à la recherche de la personne vers laquelle il allait prendre son envol pour en devenir le céleste Prisonnier. Oh! Comme il était beau de le voir aux portes du Ciel comme un veilleur, une sentinelle, à la recherche de l’heureuse créature qui allait accorder son hospitalité à son Créateur!

marie-enceinte

Les divines Personnes ne regardaient plus la terre comme un endroit inhospitalier parce qu’il s’y trouvait la petite Marie possédant la Divine Volonté. Elle constituait un Royaume divin où le Verbe pourra descendre en toute sécurité, comme dans sa propre demeure, et où il trouvera un Ciel décoré d’une multitude de soleils provenant de la multitude des actes accomplis dans mon âme par la Divine Volonté.

Débordante d’amour, la Divinité enleva le manteau de sa justice qu’elle portait à l’égard de ses créatures depuis tant de siècles et le remplaça par un manteau d’infinie miséricorde. De plus, elle décréta la descente du Verbe sur la terre, l’heure de ce grand événement étant venue. À cette nouvelle, le Ciel et la terre furent sidérés et se mirent à l’attention pour être les spectateurs de cet excès d’amour si grandiose, de ce prodige si extraordinaire!

barre bleu

Quant à moi, je me sentis brûlante d’amour et, me faisant l’écho de l’amour de mon Créateur, je voulus former un immense océan d’amour dans lequel le Verbe pourrait descendre sur la terre. Mes prières étaient incessantes et, pendant que je priais dans ma petite chambre, un ange me fut envoyé du Ciel comme un messager du grand Roi. Il se plaça devant moi et, se prosternant, il me salua en disant: “Salut, ô Marie, notre Reine. La Divine Volonté t’a comblée de grâces. Elle a prononcé son Fiat pour que descende sur la terre le Verbe Divin. Il est prêt, il est derrière moi, mais il désire ton fiat pour que s’accomplisse en toi son Fiat.”

Devant cette annonce si sublime et tellement désirée par moi, bien que je n’avais jamais pensé être l’élue, je fus stupéfiée et j’hésitai un moment. Mais l’ange du Seigneur me dit: “Notre Reine, n’aie pas peur, tu as trouvé grâce devant Dieu, tu as conquis ton Créateur; aussi, pour que la victoire soit complète, prononce ton fiat.”

Je prononçai mon fiat et, ô merveille, les deux fiats fusionnèrent, ce qui eut comme conséquence la descente du Verbe Divin en moi. Mon fiat, auquel Dieu accorda la même valeur qu’au sien, donna vie à la toute petite Humanité du Verbe Divin, à partir de la semence que constituait mon humanité. Ainsi, le grand prodige de l’Incarnation fut accompli.

marie

Ô puissance de la Divine Volonté, tu m’élevas si haut et me rendis si puissante, que tu as pu déposer en mon intérieur cette petite Humanité qui devait enfermer le Verbe Éternel que ni le Ciel ni la terre ne pouvaient contenir! Les cieux furent secoués et toute la création prit une attitude de fête. Exultant de joie, ils se rassemblèrent autour de la petite maison de Nazareth pour rendre leurs hommages et leurs respects au Créateur devenu homme. Dans leur langage muet, ils disaient: “Ô prodige des prodiges que seul un Dieu pouvait accomplir!

barre bleu

L’Immensité est devenue petite, la Puissance s’est faite faiblesse, la Grandeur inaccessible s’est abaissée à s’enfermer dans le sein d’une vierge! Elle est à la fois petite et immense, puissante et impuissante, forte et faible!”

Ma chère fille, tu ne peux comprendre ce que ta Maman ressentit pendant l’acte de l’Incarnation du Verbe. Tout faisait pression sur moi pour que je prononce mon fiat, que je pourrais qualifier de “tout-puissant”.

 

Ma chère fille, écoute-moi bien. Combien tu devrais avoir à coeur de toujours accomplir la Divine Volonté et de vivre en elle! Ma puissance est toujours là: laisse-moi prononcer ton fiat dans ton âme. Mais, pour que je puisse le faire, il me faut le tien.

barre bleu

 Le bien véritable ne peut s’accomplir par une seule personne ; les travaux les plus grands se font toujours à deux. Dieu lui-même ne voulut pas accomplir le grand prodige de l’Incarnation seul ; il m’a voulue avec lui dans cette entreprise. Par son action et la mienne, la vie de l’Homme-Dieu prit forme et la destinée de l’espèce humaine fut restaurée. Le Ciel ne fut plus fermé et tous les biens furent placés entre les deux fiats. Disons ensemble: fiat! fiat! Et mon amour maternel déposera en toi la vie de la Divine Volonté.

C’est assez pour l’instant. Demain, je t’attendrai de nouveau pour te raconter la suite de l’histoire de l’Incarnation.

L’âme:

Belle Maman, je suis abasourdie par tes si magnifiques leçons. Je te prie de prononcer ton fiat sur moi ; je prononcerai le mien en même temps. Ainsi, le fiat que tu souhaites tant voir se réaliser dans ma vie prendra forme en moi.

Petite pratique:

Aujourd’hui, pour m’honorer, tu viendras donner le premier baiser à Jésus et tu lui diras neuf fois que tu veux accomplir sa Volonté. Par la suite, je répéterai le prodige de la Conception de Jésus dans ton âme.

Oraison jaculatoire:

Reine toute-puissante, prononce ton fiat en mon âme pour que la Divine Volonté prenne vie en moi.

barre bleu

————————————————–

Annonciation1

LE LENDEMAIN

La Vierge était comme un ciel parsemé d’étoiles. Dans ce ciel, le Soleil divin brillait de ses rayons les plus brillants remplissant le Ciel et la terre. Jésus dans le sein de sa Maman.

L’âme à sa Reine Maman:

Me voici de nouveau avec toi, ma céleste Maman. Inclinée à tes saints pieds, je te salue et me réjouis avec toi, Comblée de grâces et Mère de Jésus. Oh! Jamais plus je ne te retrouverai seule, car je te trouverai toujours avec mon petit Jésus prisonnier. En fait, nous serons trois: ma Maman, Jésus et moi. Quelle chance pour moi! Si je veux rencontrer mon petit Roi Jésus, il me suffira de rejoindre sa Mère, qui est aussi la mienne. Ô sainte Maman, dans ta grandeur de Mère de Dieu, aie pitié de ta misérable petite fille ; dis pour moi ton premier mot au petit Jésus prisonnier afin qu’il m’accorde la grande grâce de vivre dans sa Divine Volonté.

barre bleu

Leçon de la Reine du Ciel, Mère de Jésus:

Aujourd’hui, ma chère fille, je t’attendais comme jamais. Mon Coeur maternel est débordant. Je sens un grand besoin de partager mon amour ardent avec ma fille. Je veux te souligner que je suis la Mère de Jésus. Mes joies sont infinies, je suis inondée d’un océan de bonheur car je peux dire: “Je suis la Mère de Jésus!” Moi, sa créature, sa servante, je suis sa Mère et cela, je le dois uniquement au Fiat de Dieu. Il me combla de grâces et aménagea en moi une digne demeure pour mon Créateur. Que toute gloire, tout honneur et tous remerciements soient rendus à la Suprême Volonté!

 

Maintenant, écoute-moi bien, fille de mon coeur. Dès que la petite Humanité de Jésus prit place dans mon sein par la puissance du divin Fiat, le Soleil du Verbe Éternel s’y incarna. J’avais ainsi en moi un ciel magnifique parsemé de brillantes étoiles scintillant de la joie, des béatitudes et des harmonies de la divine beauté. Le Soleil du Verbe Éternel rayonnait d’une lumière inaccessible au milieu de cet auguste Ciel, caché dans la petite Humanité de Jésus.

Et comme cette petite Humanité ne pouvait contenir tant de lumière, celle-ci débordait à l’extérieur, investissant le Ciel et la terre et atteignant tous les coeurs. Par ses rayons ardents, elle interpellait toutes les créatures en leur disant: “Mes enfants, ouvrez-moi, donnez-moi une place dans vos coeurs. Je suis descendue du Ciel sur la terre pour former ma vie en chacun de vous. Ma Mère est le centre où je réside et mes enfants se placeront tout autour. En chacun d’eux, je veux établir ma vie et ma demeure.”

barre bleu

Et cette lumière frappait et frappait, sans jamais cesser, et la petite Humanité de Jésus gémissait et pleurait. Ces gémissements et ces pleurs d’amour se mêlaient à cette lumière et envoyaient des rayons d’amour dans tous les coeurs.

Ma fille, tu dois savoir qu’une nouvelle vie débuta alors pour ta Maman. J’étais au courant de tout ce que mon Fils faisait. Je le voyais dévoré par des mers de flammes d’amour. Chacun des battements de son coeur, chacune de ses respirations et de ses souffrances étaient des flammes d’amour avec lesquels il enveloppait toutes les créatures pour les faire siennes à force d’amour et de souffrances.

marie enceinte1

En fait, dès que la petite Humanité de Jésus fut conçue, elle connut toutes les souffrances qu’elle allait assumer durant toute sa vie terrestre. Jésus enferma toutes les âmes en lui car, étant Dieu, personne ne pouvait lui échapper. Son immensité divine enfermait toutes les créatures et son omniscience les rendait toutes présentes à lui. C’est ainsi que mon Jésus, mon Fils, ressentit tout le poids et le lourd fardeau des péchés de toutes les créatures.

Et moi, ta Maman, je le suivais en tout cela et je ressentais dans mon Coeur maternel ses souffrances. De plus, je prenais connaissance de toutes les âmes que, en tant que Mère et aux côtés de Jésus, j’allais générer à la grâce, à la lumière et à la vie nouvelle que mon cher Fils venait apporter sur la terre.

barre bleu

Ma fille, tu dois savoir que, dès le moment de ma Conception, je t’ai aimée comme une maman, je te portais dans mon Coeur, je brûlais d’amour pour toi, bien que je ne comprenais pas pourquoi il en était ainsi. La Divine Volonté me faisait accomplir les choses, mais elle en maintenait le secret caché à mes yeux.

Cependant, à l’Incarnation du Verbe en mon sein, elle me révéla ces secrets et me fit comprendre la fécondité de ma maternité: je ne devenais pas uniquement la Mère de Jésus, mais aussi la Maman de toutes les créatures. De plus, je compris que j’aurais à vivre cette maternité sous le double signe de la souffrance et de l’amour. Ma fille, combien je t’ai aimée, et combien je t’aime encore!

 

Maintenant, écoute bien, chère fille, quels sommets la créature peut atteindre quand la Divine Volonté l’habite et qu’elle la laisse agir en elle sans la moindre opposition. Cette Divine Volonté qui, par nature, possède la vertu d’engendrer, engendre tous les biens dans cette créature. Elle la rend féconde, lui donnant la maternité sur tout et sur tous, y compris sur son Créateur.

marie enceinte

La maternité signifie amour vrai, amour héroïque, amour qui accepte avec joie de mourir afin de donner la vie à l’être engendré. Sans cela, la maternité est stérile, elle n’est qu’un simple mot, elle n’existe pas dans les faits.

Ainsi, ma fille, si tu veux que tous les biens soient engendrés en toi, laisse la Divine Volonté opérer en toi. Elle te donnera la maternité et tu aimeras toutes les créatures d’un amour maternel. Et moi, ta Maman, je t’enseignerai comment rendre féconde cette maternité toute sainte et divine.

L’âme:

Sainte Maman, je m’abandonne entre tes bras. Oh! Comme je voudrais baigner tes mains maternelles avec mes larmes pour t’émouvoir de pitié à la vue de ma pauvre âme! Si tu m’aimes comme une mère, enferme-moi dans ton Coeur, laisse ton amour brûler mes misères et laisse la puissance de la Divine Volonté, que tu possèdes en tant que Reine, agir en moi, pour que je puisse dire: “Ma Maman est tout pour moi et je suis tout pour ma Maman.”

Petite pratique:

Aujourd’hui, pour m’honorer, tu remercieras, au nom de chacun, trois fois le Seigneur pour s’être incarné et s’être emprisonné dans mon sein en me donnant le grand bonheur d’être sa Mère.

Oraison jaculatoire:

Toi, la Maman de Jésus, sois aussi ma Maman, et guide-moi sur les sentiers de la Volonté de Dieu.

barre bleu

 

 Le Royaume du Divin Fiat chez les créatures

~ Le Livre du Ciel ~

 Appel des créatures

À revenir à la place, au rang et au but

Pour lesquels elles ont été créées par Dieu.

fiat-gif

La Vierge Marie dans le Royaume

De la Divine Volonté

Luisa Piccarreta

La Petite Fille de la Divine Volonté


%d blogueurs aiment cette page :