*De ce que nous devons être et faire… Quand il s’élève quelque Désir en nous…*L’Imitation De Jésus-Christ*




De ce que nous devons être et faire

Quand il s’élève quelque désir en nous..

747e8c91fcb08bbd08558e40d5b96629

-1. Jésus-Christ: Mon fils, dites en toutes choses:

Seigneur, qu’il soit ainsi, si c’est votre Volonté;

 

Seigneur, que cela se fasse en votre nom, si vous devez en être honoré. Si vous voyez que cela me soit bon, si vous jugez que cela me soit utile, alors donnez-le-moi, afin que j’en use pour votre gloire. Mais si vous savez que cela me nuira ou ne servira point au salut de mon âme, éloignez de moi ce désir.*

  • Car tout désir n’est pas de l’Esprit-Saint, même lorsqu’il paraît bon et juste à l’homme. Il est difficile de discerner avec certitude si c’est l’esprit bon ou mauvais qui vous porte à désirer ceci ou cela, ou même votre esprit propre. Il s’est trouvé à la fin que plusieurs étaient dans l’illusion, qui semblait d’abord être conduits par le bon esprit. *

 

-2. Ainsi, tout ce qui se présente de désirable à votre esprit,

vous devez le désirer toujours…

Et le demander avec une grande humilité de cœur, et surtout avec une pleine résignation, vous abandonnant à moi sans réserve et disant: Seigneur, vous savez ce qui est le mieux; que ceci ou cela se fasse comme vous le voulez. Donnez ce que vous voulez, autant que vous le voulez et quand vous le voulez.*

  • Faites de moi ce qu’il vous plaira, selon ce que vous savez être bon, et pour votre plus grande gloire. Placez-moi où vous voudrez et disposez absolument de moi en toutes choses. Je suis dans votre main, tournez-moi et retournez-moi en tout sens à votre gré.*

 

  • Voilà que je suis prêt à vous servir en tout. Car je ne désire point vivre pour moi, mais pour vous seul: heureux si je le pouvais dignement et parfaitement. 

 

-3. Prière pour demander à Dieu la grâce d’accomplir sa Volonté 

 

Le fidèle: Accordez-moi, ô bon Jésus ! Votre grâce; qu’elle soit en moi, qu’elle agisse avec moi, et qu’elle demeure avec moi jusqu’à la fin.*

  •  Faites que je désire et veuille toujours ce qui vous est le plus agréable et ce que vous aimez le plus. Que votre Volonté soit la mienne; et que ma volonté suive toujours la vôtre et jamais ne s’en écarte en rien. Qu’uni à vous, je ne veuille ni ne puisse vouloir que ce que vous voulez; et qu’il en soit ainsi de ce que vous ne voulez pas. *

 

-4. Donnez-moi de mourir à tout ce qui est du monde, et d’aimer être oublié et méprisé du siècle à cause de vous.

Faites que je me repose en vous par-dessus tout ce qu’on peut désirer, et que mon coeur ne recherche sa paix qu’en vous.*

  •  Vous êtes la véritable paix du coeur, son unique repos; hors de vous, tout pèse et inquiète. Dans cette paix, c’est-à-dire en vous seul, éternel et souverain bien, je dormirai et je me reposerai ! Ainsi soit-il.*

 



L’Imitation de Jésus-Christ, livre deuxième, chapitre neuvième (Thomas A. Kempis, traduction et réflexions par l’abbé Félicité de Lamennais)


BULLETIN DE SAINT-GEORGES BULLETIN N° 321 NOVEMBRE 2019

http://www.eglisesaintgeorges.com


 

Extrait de L’Imitation de Jésus-Christ *L’Eucharistie*


y1pTqDd8zDLi2nH16sHFNGwub5HPOFtFsOpPPjHM-K21ec4DqNwJ99sZCXrdmGsFph4K4M8F4FGhJs

1.Seigneur mon Dieu prépare ton serviteur à mériter tes bénédictions, et à s’approcher avec dignité et ferveur du sacrement de ton amour.

 »Emplis mon cœur d’ardeur pour toi, afin que je m’éveille du profond sommeil où je languis. Viens me guérir afin que mon âme goûte à ta douceur qui est contenue dans ce Sacrement comme dans sa source. »

Page 222 4e partie chap.4 de l’IMITATION DE JÉSUS-CHRIST


*Extrait-L’Imitation de Jésus Christ *S’abandonner à Dieu en esprit d’humilité*


jésus-Carl_Heinrich_Bloch_-_Suffer_the_Children

« Qui s’abaissera sera élevé »

barre feuille

      Peu importe de savoir qui est avec toi ou contre toi ; prends plutôt soin que Dieu soit avec toi dans toutes tes pensées et tes actions. Garde la conscience pure, et Dieu te défendra…

      Si tu sais te taire et souffrir, tu recevras le secours de Dieu. Il connaît le temps et la façon de te délivrer ; abandonne-toi donc à lui. C’est à lui de t’aider et te libérer de toute humiliation.

      Il est souvent utile, pour nous maintenir dans une plus grande humilité, que les autres connaissent nos défauts et qu’ils nous les reprochent.
      Quand un homme reconnaît humblement ses défauts, il désarme aisément ses ennemis et gagne sans peine ceux qui lui en voulaient.

barre feuille

      Dieu protège l’homme au cœur humble : il l’aime et le réconforte, il se penche vers lui, le comble de sa grâce et le fait enfin participer à sa gloire. C’est à lui qu’il révèle ses secrets ; il l’invite et l’attire à lui avec douceur.

      Les affronts ne troublent pas la paix de l’homme humble, parce qu’il s’appuie sur Dieu et non sur des êtres mortels.

      Ne t’imagine pas avoir accompli quelque progrès si tu te crois encore supérieur à ton prochain.

barre feuille

source: L’Imitation de Jésus Christ, traité spirituel du 15e siècle
II, 2 « S’abandonner à Dieu en esprit d’humilité » (trad. Ravinaud, Mediaspaul 2000, p. 69 ; cf bréviaire 3e mar. Avent))
l’EVANGILE AU QUOTIDIEN

 

 

 

DE L’IMITATION DE JÉSUS CHRIST «Je vous ai envoyé mes serviteurs les prophètes..»


Simeon_le_prophete_2Mon fils, écoute mes paroles, paroles pleines de douceur, qui surpassent toute la science des philosophes et des sages de ce monde. Mes paroles sont esprit et elles sont vie, elles ne doivent pas être évaluées par le jugement humain.
On ne doit pas les faire servir à une vaine complaisance, mais les écouter dans le silence et les accueillir en toute humilité, avec un grand amour.

barreverteb

esaie-vip-blog-com-497338normal

Et j’ai dit : Heureux l’homme que tu instruis, Seigneur, et à qui tu enseignes ta loi, afin de lui adoucir les jours mauvais, et de ne pas le laisser sans consolation sur la terre.

— Moi, dit le Seigneur, j’ai instruit les prophètes dès le commencement, et jusqu’à ce jour je ne cesse de parler à tous ; mais beaucoup sont sourds à ma voix et endurcis.

Le plus grand nombre écoute le monde plus volontiers que Dieu ; ils suivent plus facilement le désir de leur chair que le bon plaisir de Dieu.

barreverteb

Le monde promet des biens passagers et médiocres, et on le sert avec beaucoup d’avidité ; moi, je promets des biens sublimes et éternels, et les cœurs des hommes demeurent engourdis.commandement de dieu

barreverteb
Qui donc me sert et m’obéît en toute chose avec autant de soin que pour servir le monde et ses dirigeants ? ~

Serviteur paresseux et maussade, rougis donc de ce que ces hommes se montrent plus disposés à se perdre que tu ne l’es à vivre.

Ils trouvent plus de plaisir à la vanité que tu n’en trouves à la vérité.

Pourtant, ils sont souvent trompés dans leur espérance, tandis que ma promesse ne déçoit personne et ne renvoie jamais les mains vides celui qui met en moi sa confiance.

elijah_and_the_angel__image_2_sjpg2143

Ce que j’ai promis, je le donnerai, ce que j’ai annoncé je l’accomplirai, si du moins l’on demeure jusqu’au bout fidèle à mon amour.

barreverteb

C’est moi qui récompense les bons, et qui éprouve fortement tous les hommes dévoués.

Grave mes paroles dans ton cœur, médite-les attentivement ; car, au moment de la tentation, elles te seront très nécessaires.

Ce que tu ne comprends pas lorsque tu le lis, tu le découvriras le jour où je te visiterai.jesus-eucharistie-et-anges-parousie-over-blog-fr

Je continue de visiter mes élus de deux manières : par la tentation, et par la consolation.

Et chaque jour je leur propose deux leçons : l’une en reprenant leurs vices, l’autre en les exhortant à faire grandir leurs vertus.

Celui qui connaît mes paroles et les méprise aura quelqu’un pour le juger au dernier jour.

barreverteb

Extrait-L’Imitation de Jésus-Christ…*Éviter la trop grande familiarité*


jesus-lave-pieds-gif

N’ouvrez pas votre coeur à tous indistinctement; mais confiez ce qui vous touche à l’homme sage et craignant Dieu. Ayez peu de commerce avec les jeunes gens et les personnes du monde. Ne flattez point les riches, et ne désirez point de paraître devant les grands.

 BAREFLEURSIMPLEL

Recherchez les humbles, les simples, les personnes de piété et de bonnes moeurs, et ne vous entretenez que de choses édifiantes.

 

N’ayez de familiarité avec aucune femme, mais recommandez à Dieu toutes celles qui sont vertueuses. Ne souhaitez d’être familier qu’avec Dieu et les anges, et évitez d’être connu des hommes. Il faut avoir de la charité pour tout le monde, mais la familiarité ne convient point.

 femme-lavant-pieds-Jesus-2

Il arrive que, sans la connaître, on estime une personne sur sa bonne réputation, mais, en se montrant, elle détruit l’opinion qu’on avait d’elle. Nous nous imaginons quelquefois plaire aux autres par nos assiduités, et c’est plutôt alors que nous commençons à leur déplaire par les défauts qu’ils découvrent en nous.

 

BAREFLEURSIMPLEL

Réflexion de Lamennais-Livre 1, chapitre 8

Il faut se prêter aux hommes, et ne se donner qu’à Dieu. Un commerce trop étroit avec la créature partage l’âme et l’affaiblit: elle doit viser plus haut. Notre conversation est dans le ciel, dit l’Apôtre.

Extrait-L’Imitation de Jésus-Christ *De l’avantage de l’adversité*


benjam23

Il nous est bon d’avoir quelquefois des peines et des traverses, parce que souvent elles rappellent l’homme à son coeur, et lui font sentir qu’il est en exil, et qu’il ne doit mettre son espérance en aucune chose du monde.

Il nous est bon de souffrir quelquefois des contradictions, et qu’on pense mal ou peu favorablement de nous, quelques bonnes que soient nos actions et nos intentions.

 

Souvent cela sert à nous prémunir contre la vaine gloire. Car nous avons plus d’empressement à chercher Dieu, qui voit le fond du coeur, quand les hommes au-dehors nous rabaissent et pensent mal de nous.

 

C’est pourquoi l’homme devrait s’affermir tellement en Dieu, qu’il n’eût pas besoin de chercher tant de consolations humaines.

 

Lorsque, avec une volonté droite, l’homme est troublé, tenté, affligé de mauvaises pensées, il reconnaît alors combien Dieu lui est nécessaire, et qu’il n’est capable d’aucun bien sans lui.

Alors il s’attriste, il gémit, il prie à cause des maux qu’il souffre. Alors il s’ennuie de vivre plus longtemps, et il souhaite que la mort arrive, afin que, délivré de ses liens, il soit avec Jésus-Christ. Alors aussi il comprend bien qu’une sécurité parfaite, une pleine paix, ne sont point de ce monde.

 bargrappe

Réflexion de Lamennais-Livre 1, chapitre 12

 

C’est dans l’adversité que chacun de nous apprend à connaître ce qu’il est réellement. Celui qui n’a pas été éprouvé, que sait-il?L’homme à qui tout prospère, est exposé à un grand danger. Il est bien à craindre que son âme ne s’assoupisse d’un sommeil pesant, et qu’à l’heure du réveil on ne lui dise:

Souvenez-vous que vous avez reçu vos biens sur la terre. Ici-bas les souffrances sont une grâce de prédilection, elles nous exercent à la vertu, elles nous fournissent de nouvelles occasions de mérite et nous rendent conformes au Fils de Dieu, dont il est écrit: Il a fallu que le Christ souffrît et qu’il entrât ainsi dans la gloire.

 Jesus-on-cross

 

Source`L’Imitation de Jésus-Christ

L’Imitation de Jésus-Christ * Qu’il faut s’abandonner à Dieu en esprit d’humilité*


Ge_DoreBlessingColorbaredore

 

Inquiétez-vous peu qui est pour vous ou contre vous; mais prenez soin que Dieu soit avec vous en tout ce que vous faites. Ayez la conscience pure et Dieu prendra votre défense.

 

Toute la malice des hommes ne saurait nuire à celui que Dieu veut protéger. Si vous savez vous taire et souffrir, Dieu sans doute vous assistera. Il sait le temps et la manière de vous délivrer: abandonnez-vous donc à lui.

 baredore

 
C’est de Dieu que vient le secours, c’est lui qui délivre de la confusion. Il est souvent très utile, pour nous retenir dans une plus grande humilité, que les autres soient instruits de nos défauts et qu’ils nous les reprochent. Quand un homme s’humilie de ses défauts, il apaise aisément les autres et se concilie sans peine ceux qui sont irrités contre lui.

baredore

 

Dieu protège l’humble et le délivre, il aime l’humble et le console, il s’incline vers l’humble et lui prodigue ses grâces, et après l’abaissement, il l’élève dans la gloire.

 

Il révèle à l’humble ses secrets, il l’invite et l’attire doucement à lui. Quelque affront qu’il reçoive, l’humble vit encore en paix, parce qu’il s’appuie sur Dieu et non sur le monde. Ne pensez pas avoir fait de progrès si vous ne vous croyez au-dessous de tous les autres.

baredore

 

Réflexion de Lamennais-Livre 2, chapitre 2

rebeccapraying

Que vous importent les discours et les pensées des hommes! Ce ne seront point eux qui vous jugeront. S’ils vous accusent à tort, Celui qui voit le fond des consciences vous a déjà justifié.

 

S’ils vous reprochent des fautes réelles, n’êtes-vous pas heureux d’être averti, heureux de souffrir une humiliation salutaire? Ce qui vous trouble, c’est l’orgueil qui ne saurait supporter d’être repris.

 

L’humble ne s’irrite point, ne s’émeut point, lors même que la passion le condamne injustement. Plein du sentiment de sa misère, on ne saurait jamais tant l’abaisser, qu’il ne s’abaisse dans son coeur encore davantage.

 

Voulez-vous que rien n’altère le calme de votre âme, abandonnez-vous à Dieu en toutes choses. Et dans les peines, les contrariétés, les traverses, dites avec Jésus-Christ: Oui, mon Père, parce qu’il vous a plu ainsi!

 

Source : L’Imitation de Jésus-Christ

Extrait -L’Imitation de Jésus-Christ *Qu’il faut fuir l’orgueil et les vaines espérances *


jesusla_fem10

BAREMAUVE

 

Insensé celui qui met son espérance dans les hommes ou dans quelque créature que ce soit. N’ayez point de honte de servir les autres, et de paraître pauvre en ce monde pour l’amour de Jésus-Christ. Ne vous appuyez point sur vous-même, et ne vous reposez que sur Dieu seul. Faites ce qui est en vous, et Dieu secondera votre bonne volonté.

 

Ne vous confiez point en votre science, ni dans l’habileté d’aucune créature, mais plutôt dans la grâce de Dieu qui aide les humbles et qui humilie les présomptueux. Ne vous glorifiez point dans les richesses que vous pouvez avoir, ni dans la puissance de vos amis, mais en Dieu, qui donne tout, et qui, par-dessus tout, désire encore se donner lui-même.

BAREMAUVE

 

Ne vous élevez point à cause de la force ou de la beauté de votre corps, qu’une légère infirmité abat et flétrit.  N’ayez point de complaisance en vous-même à cause de votre esprit ou de votre habileté, de peur de déplaire à Dieu, de qui vient tout ce que vous avez reçu de bon de la nature. Ne vous estimez pas meilleur que les autres; peut-être êtes-vous pire aux yeux de Dieu, qui sait ce qu’il y a dans l’homme.

 

 

Ne vous enorgueillissez pas de vos bonnes oeuvres, car les jugements de Dieu sont autres que ceux des hommes, et ce qui plaît aux hommes, souvent lui déplaît. S’il y a quelque bien en vous, croyez qu’il y en a plus dans les autres, afin de conserver l’humilité. Vous ne hasardez rien à vous mettre au-dessous de tous, mais il vous serait très nuisible de vous préférer à un seul. L’homme humble jouit d’une paix inaltérable, la colère et l’envie troublent le coeur du superbe.

BAREMAUVE

Réflexion de Lamennais-Livre 1, chapitre 7

 

En considérant la faiblesse de l’homme, la fragilité de sa vie, les souffrances dont il est assailli de toutes parts, les ténèbres de sa raison, les incertitudes de sa volonté inclinée au mal dès l’enfance, on s’étonne qu’un seul mouvement d’orgueil puisse s’élever dans une créature si misérable, et cependant l’orgueil est le fond même de notre nature dégradée.

 

Selon la pensée d’un Père, « il nous sépare de la sagesse, il fait que nous voulons être nous-mêmes notre bien, comme Dieu lui-même est son bien » tant il y a de folie dans le crime!

BAREMAUVE

C’est alors que l’homme se recherche et s’admire dans tout ce qui le distingue des autres et l’agrandit à ses propres yeux, dans les avantages du corps, de l’esprit, de la naissance, de la fortune, de la grâce même, abusant ainsi à la fois des dons du Créateur et du Rédempteur.

 

Oh! que ce désordre est effrayant, et combien nous devons trembler lorsque nous découvrons en nous un sentiment de vaine complaisance, ou qu’il nous arrive de nous préférer à l’un de nos frères.

 

Rappelons-nous souvent le pharisien de l’Évangile, sa fausse piété si contente d’elle-même et si coupable devant Dieu, son mépris pour le publicain qui s’en alla justifié à cause de l’humble aveu de sa misère, et disons au fond du coeur avec celui-ci: Mon Dieu! ayez pitié de moi pauvre pécheur.

BAREMAUVE

source: Livre Imitation de Jésus-Christ

Tiré du Livre« L’Imitation de Jésus-Christ« *Qu’il faut éviter les entretiens inutiles*


jesus-resting

Évitez autant que vous pourrez le tumulte du monde, car il y a du danger à s’entretenir des choses du siècle, même avec une intention pure. Bientôt la vanité souille l’âme et la captive.

Je voudrais plus souvent m’être tu, et ne m’être point trouvé avec les hommes. D’où vient que nous aimions tant à parler et à converser lorsque si rarement il arrive que nous rentrions dans le silence avec une conscience qui ne soit point blessée?

C’est que nous cherchons dans ces entretiens une consolation mutuelle et un soulagement pour notre coeur fatigué de pensées contradictoires. Nous nous plaisons à parler, à occuper notre esprit de ce que nous aimons, de ce que nous souhaitons, de ce qui contrarie nos désirs.

Mais souvent, hélas! bien vainement; car cette consolation extérieure n’est pas un médiocre obstacle à la consolation que Dieu donne intérieurement.

Il faut donc veiller et prier, afin que le temps ne se passe pas sans fruit. S’il est permis, s’il convient de parler, parlez de ce qui peut édifier. La mauvaise habitude et le peu de soin de notre avancement nous empêchent d’observer notre langue.

Cependant de pieuses conférences sur les choses spirituelles, entre des personnes unies selon Dieu et animées d’un même esprit, servent beaucoup au progrès dans la perfection.

barre-14 silence

 

Réflexion de Lamennais-Livre 1, chapitre 10

 

Il est écrit que nous rendrons compte, au jour du jugement, même d’une parole oiseuse. Ne nous étonnons pas de tant de rigueur; tout est sérieux dans la vie humaine, dont chaque moment peut avoir de si formidables conséquences.images

Ce temps, que vous dissipez en des entretiens inutiles, vous était donné pour gagner le ciel.

 

Comparez la fin pour laquelle vous l’avez reçu avec l’usage que vous en faites.Et cependant, que savez-vous s’il vous sera seulement accordé une heure de plus?

Extrait *L’imitation de Jésus-Christ *Qu’il faut supporter les défauts d’autrui*


mains-vides

prodigalbarre20separation

 Ce que l’homme ne peut corriger en soi ou dans les autres, il doit le supporter avec patience, jusqu’à ce que Dieu en ordonne autrement.

Songez qu’il est peut-être mieux qu’il en soit ainsi, pour vous éprouver dans la patience, sans laquelle nos mérites sont peu de chose.

 barre20separation

Vous devez cependant prier Dieu de vous aider à vaincre ces obstacles, ou à les supporter avec douceur. Si quelqu’un, averti une ou deux fois, ne se rend point, ne contestez point avec lui; mais confiez tout à Dieu, qui sait tirer le bien du mal, afin que sa volonté s’accomplisse et qu’il soit glorifié dans tous ses serviteurs.prodigal

 

Appliquez-vous à supporter patiemment les défauts et les infirmités des autres, quelles qu’ils soient, parce qu’il y a aussi bien des choses en vous que les autres ont à supporter.

Si vous ne pouvez vous rendre tel que vous voudriez,comment pourrez-vous faire que les autres soient selon votre gré?

Nous aimons que les autres soient exempts de défauts, et nous ne corrigeons point les nôtres.prodigal

barre20separation

Nous voulons qu’on reprenne les autres sévèrement, et nous ne voulons pas être repris nous-mêmes. Nous sommes choqués qu’on leur laisse une trop grande liberté, et nous ne voulons pas qu’on nous refuse rien.

Nous voulons qu’on les retienne par des règlements, et nous ne souffrons pas qu’on nous contraigne en la moindre chose. Par-là on voit clairement combien il est rare que nous usions de la même mesure pour nous et pour les autres.

 

Si tous étaient parfaits, qu’aurions-nous de leur part à souffrir pour Dieu?celebrer-christ-moab

barre20separation

Or Dieu l’a ainsi ordonné afin que nous apprenions à porter le fardeau les uns des autres, car chacun a son fardeau; personne n’est sans défauts, nul ne se suffit à soi-même; nul n’est assez sage pour se conduire seul; mais il faut nous supporter, nous consoler, nous aider, nous instruire, nous avertir mutuellement.

C’est dans l’adversité qu’on voit le mieux ce que chacun a de vertus. Car les occasions ne rendent pas l’homme fragile, mais elles montrent ce qu’il est.

 barre20separation

Réflexion de Lamennais-Livre 1, chapitre 16

 

Vous ne sauriez, dites-vous, supporter tels ou tels défauts, puissant motif de vous humilier! Car Dieu, qui est la perfection même, les supporte, et de beaucoup plus grands. Ce qui vous rend si susceptible, ce n’est pas le zèle du prochain, mais un amour-propre difficile, irritable, ombrageux.

 barre20separation

Tournez vos regards sur vous-même, et voyez si vos frères n’ont rien à souffrir de vous. La vraie piété est douce et patiente, parce qu’elle éclaire sur ce que l’on est.

 

Celui qui se sent faible et qui en gémit, ne se choque pas aisément des faiblesses des autres.

barre20separation

Il sait que nous avons besoin de support, d’indulgence et de miséricorde. Il excuse, il compatit, il pardonne, et conserve ainsi la paix au dedans de soi, et au dehors la charité.

barre20separation

Extrait..L’Imitation de Jésus-Christ *Eviter les jugements téméraires, et ne se point rechercher soi-même*


MAINS-OUVERTES-TOGE-BLEUE

Tournez les yeux sur vous-même, et gardez-vous de juger les actions des autres.

En jugeant les autres,l’homme se fatigue vainement; il se trompe le plus souvent, et commet beaucoup de fautes; mais en s’examinant et se jugeant lui-même, il travaille toujours avec fruit.

 barre-20rose-20bleu

D’ordinaire nous jugeons les choses selon l’inclination de notre coeur, car l’amour-propre altère aisément en nous la droiture du jugement.

Si nous n’avions jamais en vue que Dieu seul, nous serions moins troublés quand on résiste à notre sentiment.

Mais souvent il y a quelque chose hors de nous, ou de caché en nous, qui nous entraîne.

 th

Plusieurs se recherchent secrètement eux-mêmes dans ce qu’ils font, et ils l’ignorent.

Ils semblent affermis dans la paix lorsque tout va selon leurs désirs; mais éprouvent-ils des contradictions, aussitôt ils s’émeuvent et tombent dans la tristesse.

La diversité des opinions produit souvent des discussions entre les citoyens, et même entre les religieux et les personnes dévotes.

barre-8

On quitte difficilement une vieille habitude, et nul ne se laisse volontiers conduire au-delà de ce qu’il voit.

Si vous vous appuyez sur votre esprit et sur votre pénétration plus que sur la soumission dont Jésus-Christ nous a donné l’exemple, vous serez très peu et très tard éclairé sur la vie spirituelle: car Dieu veut que nous lui soyons parfaitement soumis, et que nous nous élevions au-dessus de toute raison par un ardent amour.

 Judge

 

Réflexion de Lamennais-Livre 1, chapitre 14

 

Il y a en nous une secrète malice qui se complaît à découvrir les imperfections de nos frères, et voilà pourquoi nous sommes si prompts à les juger, oubliant qu’à Dieu seul appartient le jugement des coeurs.

 

Au lieu de scruter si curieusement la conscience d’autrui, descendons dans la nôtre! nous y trouverons assez de motifs d’être indulgents envers le prochain et de trembler pour nous-mêmes.

Vous n’êtes chargé que de vous,

vous ne répondrez que de vous.

Ne jugez donc point, afin

que vous ne soyez point jugé.

rx0nlhsh

L’Imitation de Jésus-Christ *Des affections déréglées*


coffre284

 

 

Dès que l’homme commence à désirer quelque chose de manière désordonnée, aussitôt il devient inquiet en lui-même.

 

Le superbe et l’avare n’ont jamais de repos, mais le pauvre et l’humble d’esprit vivent dans l’abondance de la paix. L’homme qui n’est pas encore parfaitement mort à lui-même est bien vite tenté,et il succombe dans les plus petites choses.

 

Celui dont l’esprit est encore infirme, appesanti par la chair et incliné vers les choses sensibles, a grand-peine à se détacher entièrement des désirs terrestres.

 

C’est pourquoi, lorsqu’il se refuse à les satisfaire, souvent il éprouve de la tristesse, et il est disposé à l’impatience quand on lui résiste.

 

Que, s’il a obtenu ce qu’il convoitait, aussitôt le remords de la conscience pèse sur lui, parce qu’il a suivi sa passion, qui ne sert de rien pour la paix qu’il cherchait.

 

C’est en résistant aux passions, et non en leur cédant, qu’on trouve la véritable paix du coeur.

Point de paix donc dans le coeur de l’homme charnel, de l’homme livré aux choses extérieures: la paix est le partage de l’homme fervent et spirituel.

 barre

 

Réflexion de Lamennais-Livre-1,chapitre-6

 

Un joug pesant accable les enfants d’Adam, fatigués sans relâche par les convoitises de la nature corrompue.

 

Succombent-ils, la tristesse, le trouble, l’amertume, le remords, s’emparent aussitôt de leur âme.

 

« Superbe encore au fond de l’ignominie, inquiet et las de moi-même, » dit saint Augustin en racontant les désordres de sa jeunesse, « je m’en allais loin de vous, ô mon Dieu, à travers des voies toutes semées de stériles douleurs. »

 Magnet pour internet

Il en coûte plus à l’homme de céder à ses penchants que de les vaincre; et si le combat contre les passions est dur, une paix ineffable en est le fruit.

 

Appelons le Seigneur à notre aide dans ce saint combat; n’en craignons point le travail, il sera court: aujourd’hui, demain, et puis le repos éternel!

 

Tiré du Livre -L’Imitation de Jésus-Christ *Avoir d’humbles sentiments de soi-même *


e8a9591c

2gvje26d

Tout homme désire naturellement de savoir; mais la science sans la crainte de Dieu, que vaut-elle? Un humble paysan qui sert Dieu est certainement fort au- dessus du philosophe superbe qui, se négligeant lui-même, considère le cours des astres. Celui qui se connaît bien se méprise, et ne se plaît point aux louanges des hommes.

2gvje26d

Quand j’aurais toute la science du monde, si je n’ai pas la charité, à quoi cela me servirait-il devant Dieu, qui me jugera sur mes oeuvres? Modérez le désir trop vif de savoir; on ne trouvera là qu’une grande dissipation et une grande illusion. Les savants sont bien aise de paraître et de passer pour habiles.

2gvje26d

Il y a beaucoup de choses qu’il importe peu ou qu’il n’importe point à l’âme de connaître; et celui-là est bien insensé qui s’occupe d’autre chose que de ce qui intéresse son salut.

2gvje26d

La multitude des paroles ne rassasie point l’âme; mais une vie sainte rafraîchit l’esprit et une conscience pure donne une grande confiance près de Dieu. Plus et mieux vous savez, plus vous serez sévèrement jugé, si vous n’en vivez pas plus saintement.

2gvje26d

Quelque art et quelque science que vous possédiez, n’en tirez donc point de vanité; craignez plutôt à cause des lumières qui vous ont été données. Si vous croyez beaucoup savoir, et être perspicace, souvenez-vous que c’est peu de chose près de ce que vous ignorez.

2gvje26d

Ne vous élevez point en vous-même, avouez plutôt votre ignorance. Comment pouvez-vous songer à vous préférer à quelqu’un, tandis qu’il y en a tant de plus doctes que vous, et de plus instruits en la loi de Dieu? Voulez-vous apprendre et savoir quelque chose qui vous serve?

2gvje26d

Aimez à vivre inconnu et à n’être compté pour rien. La science la plus haute et la plus utile est la connaissance exacte et le mépris de soi-même. Ne rien s’attribuer et penser favorablement des autres, c’est une grande sagesse et une grande perfection.

2gvje26d

Tiré du Livre -L’Imitation de Jésus-Christ * Il faut imiter Jésus-Christ, et mépriser toutes les vanités du monde*


 

Celui qui me suit ne marche pas dans les ténèbres, dit le Seigneur. Ce sont les paroles de Jésus-Christ,par lesquelles il nous exhorte à imiter sa conduite et sa vie, si nous voulons être vraiment éclairés et délivrés de tout aveuglement du coeur. 18404263jesus-sur-la-croix-sans-fond-gif

Que notre principale étude soit donc de méditer la vie de Jésus-Christ. La doctrine de Jésus-Christ surpasse toute doctrine des Saints: et qui posséderait son esprit y trouverait la manne cachée.

 

Mais il arrive que plusieurs, à force d’entendre l’Évangile, n’en sont que peu touchés, parce qu’ils n’ont point l’esprit de Jésus-Christ. Voulez-vous comprendre parfaitement et goûter les paroles de Jésus-Christ ?

18404263jesus-sur-la-croix-sans-fond-gif

Appliquez- vous à conformer toute votre vie à la sienne. Que vous sert de raisonner profondément sur la Trinité, si vous n’êtes pas humble, et que par-là vous déplaisez à la Trinité?

Certes, les discours sublimes ne font pas l’homme juste et saint, mais une vie pure rend cher à Dieu.

 

J’aime mieux sentir la componction que d’en savoir la définition. Quand vous sauriez toute la Bible par coeur et toutes les sentences des philosophes, que vous servirait tout cela sans la grâce et la charité ?

18404263jesus-sur-la-croix-sans-fond-gif

Vanité des vanités, tout n’est que vanité, hors aimer Dieu et le servir lui seul.

La souveraine richesse est de tendre au royaume du ciel par le mépris du monde. Vanité donc, d’amasser des richesses périssables et d’espérer en elles. Vanité, d’aspirer aux honneurs et de s’élever à ce qu’il y a de plus haut.

 

Vanité, de suivre les désirs de la chair et de rechercher ce dont il faudra bientôt être rigoureusement puni. Vanité, de souhaiter une longue vie et de ne pas se soucier de bien vivre.

18404263jesus-sur-la-croix-sans-fond-gif

Vanité, de ne penser qu’à la vie présente et de ne pas prévoir ce qui la suivra. Vanité, de s’attacher à ce qui passe si vite et de ne pas se hâter vers la joie qui ne finit point.

 

Rappelez-vous souvent cette parole du Sage: L’oeil n’est pas rassasié de ce qu’il voit, ni l’oreille remplie de ce qu’elle entend.

 

Appliquez-vous donc à détacher votre coeur de l’amour des choses visibles, pour le porter tout entier vers les invisibles, car ceux qui suivent l’attrait de leurs sens souillent leur âme et perdent la grâce de Dieu.18404263jesus-sur-la-croix-sans-fond-gif

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 7 071 autres abonnés

  • ❤️

  • Traduire un Message du Ciel dans votre langue*

  • Ceci est un Menu Déroulant Clikez sur Sélectionner une *catégorie*

  • Articles récents

  • Radio Maria France

    Une radio de prière, d’enseignements et de témoignages. Un rendez-vous  d’amour ! ♥ ♥ ♥     

  • Articles que J’aime

  • Pour me joindre

  • Calendrier pour une recherche d’Articles

    juillet 2022
    L M M J V S D
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archive de précédents Articles

  • Follow *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes ……Myriamir(1) on WordPress.com
  • Suivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :