VOS LARMES SONT UN REMPART CONTRE LE MAL-Jésus à Monique-Marie, le 17 décembre 2005 ♥.


VOS LARMES SONT

UN REMPART CONTRE LE MAL…

jésus de-praga-550x367

C’est moi, le tout petit enfant dans la crèche qui t’envoie.
Tu prendras une représentation du saint petit enfant Jésus de Prague.
Et tu iras. Tu leur diras : « c’est lui qui m’envoie. »
Il veut se montrer à vous tel qu’il est né,
si petit, si innocent, si pauvre, mais Roi.
 

Et c’est ce roi d’Amour qui vient expressément pour vous, les jeunes et les adolescents.

C’est le tout petit enfant qui vient à vous, le tout petit enfant de la crèche, proche et déjà recherché par les grands pour le faire mourir.

C’est l’enfant pur par excellence qui vient vous parler de votre pureté.

FLEUR MAUVE

 

Vous êtes jeunes, o mes doux amis.

La pureté est encore dans votre corps, même si les mass médias vous ont abreuvé de laideurs et d’impuretés, vous n’êtes pas encore corrompus, car l’homme met longtemps à détruire la pureté de l’enfance.

Elle est là encore cette pureté, prête à prendre toute la place si on la lui laisse, si on parle d’elle,  si on la laisse s’exprimer. Vous désirez la pureté, les sentiments d’Amour extrême, parfaits, les sentiments de beauté, de douceur.
 
Tout cela, vous y aspirez profondément.

Votre cœur et votre âme sont encore proches de moi sans le savoir.

Car personne ne vous a dit que celui qui a mis en vous ces sentiments d’amour, de générosité, c’est moi-même, votre Dieu.

Personne ne vous l’a dit et plus personne ne vous permet de les développer.
 

Me voici, mes chers enfants, par les mains de ma bien aimée, par sa voix, pour vous parler de votre propre pureté. Elle est là, dans votre cœur, prête à tous les sacrifices pour un animal blessé, prête à toutes les larmes pour un père parti ou une mère absente,

Prête à toutes les larmes.
 
C’est là,
Dans ces larmes,
Que se trouve votre pureté,
Car vous pouvez encore pleurer.
pleure réfugié syrien
 

Le temps viendra hélas, – et très vite si on vous laisse sans nourriture – où vos larmes deviendront d’acier et de fer, qu’elles ne couleront plus

Et que votre pureté détruite
deviendra force de mort en vous.
 

Et vous ne saurez pas pourquoi.

Vous ne saurez même pas qu’on a détruit en vous votre trésor,

cette pureté, ma présence même.

Vous ne saurez pas que vos larmes étaient un rempart contre le mal.
 

Vous ne saurez rien, et faute de savoir, vous deviendrez de marbre.

Vite, il est temps ma bien aimée, d’écrire.

Mes chers enfants, les miens, oui, vous êtes miens.

Vous n’êtes à personne d’autre.

croix-enfant
C’est moi, le Dieu d’Amour qui vous ai désiré,
et même si vos parents ne vous ont pas aimé, moi je vous aime et vous conduirai
à mes douceurs.
 

Votre trésor, la pureté, cet élan de votre âme, de votre cœur, vers l’amour, vous l’avez tous vécu, soit pour vos parents, votre mère, votre père même absent, une amie, pour un adolescent et inversement.

Cet élan de toute votre personne pour quelqu’un, pour un visage, cet élan de tout votre cœur, c’est la pureté qui l’engendre, c’est le sentiment d’amour
qui n’aurait besoin d’aucun geste, tant il est fort et intense,
Mais qui est utilisé par les publicistes et les mass médias
pour vous entraîner dans toutes les relations impures.
 
Non, mes enfants votre cœur et votre corps sont faits pour la pureté.
jésus aime enfant
 

Vous le sentez, vous le savez, que ce sentiment semble dépasser tout.

Alors revenez à moi qui vais vous faire retrouver le véritable Amour.

Donnez-moi votre cœur blessé, votre âme blessée,vos soifs d’amour blessées, votre pureté blessée, vos élans blessés, votre désir d’infini blessé, donnez-moi tout cela,

o mes chers enfants, o mes chers enfants, oui, vous êtes à moi, donnez-les-moi, et vous trouverez ce que vous cherchez depuis toujours et qu’on ne vous a pas donné.

Image associée
Je vous donnerai le Royaume.

Jésus.

Publicités

Message de Jésus donné à Monique-Marie (Appel aux jeunes-cahier d’amour-2)*Aux parents séparés, divorcés, remariés..*Aux jeunes qui cherche l’amour…!


tristesse

« Aux parents séparés, divorcés, remariés…ne croyez pas que je vous oublie dans ce petit cahier d’Amour, car vous êtes au cœur de mes souffrances. Vous êtes mes souffrants, car lorsque vous étiez jeunes, on ne vous a pas appris ce qu’est vraiment l’Amour, et comment on choisit un époux ou une épouse pour la vie.

 coeur gif petitcoeur gif petit

Si bien que vous cherchez cet époux ou cette épouse Unique en passant de l’un à l’autre ou de l’une à l’autre, non pas, par légèreté ou goût du changement ! Non, au contraire ! Parce que vous cherchez véritablement cet(te) unique, et que vous sentez d’une manière certaine que vous y avez droit. Vous avez raison. Vous aviez droit à ce bonheur et vous cherchez ce que j’ai promis, moi votre Dieu que vous ne connaissez pas. Vous cherchez à vivre ce qui existe au plus profond de vous-même : l’Amour.

 coeur gif petitcoeur gif petitlarmes-du-desespoir

Hélas, on ne vous a pas donné le bon chemin pour le rencontrer et vous expérimentez cette tromperie, à travers toutes les souffrances qui accompagnent les séparations ! Souffrances pour vous-même tout d’abord, car aucun lien ne se dénoue sans souffrances et votre corps y étant impliqué, c’est tout votre être qui les subit. Souffrances ensuite pour vos enfants que vous ressentez très profondément, même si vous n’en parlez pas. Car vous faites tout pour que « tout se passe au mieux ». Mais ce tout, vous le savez, vous le voyez, n’empêche en en rien leurs souffrances, et la votre qui redouble obligatoirement, car vos cœurs de parents ayant été ouvert à la maternité et à la paternité, plus rien ne peut atteindre vos enfants sans vous atteindre, de même si vous ne l’avouez pas !

Je viens à vous, o parents avides d’Amour. Je viens à vous ! Je viens vous consoler. Quand vous trouverez mes mots sur cette page, vous serez peut-être au premier ou au deuxième divorce, sans être parvenus à la Joie que vous cherchez et regardant au fond de vous-même, vous saurez que je dis vrai. Où donc est le bonheur ? Je l’ai cherché et je ne l’ai pas trouvé !

Non, vous ne l’avez pas trouvé, mais je veux vous le donner, moi, votre Dieu aimant !

 coeur gif petitcoeur gif petitJesus_Carrying_Cross_1

Venez à ma source, écoutez ce que je vais murmurer à vos oreilles, à tout votre être blessé. Écoutez, oh, écoutez ! Je viens vous aimer, vous reconduire vers les sources d’eau vive que vous cherchez. Aujourd’hui vous pouvez tout recommencer. Voyez-vous, sur la croix que vous n’avez pas comprise, que vous ne regardez jamais, car elle vous fait peur, sur la croix, j’ai pris toutes vos blessures. Je ne les ai pas jugées. Je me suis laissé frapper et flageller et crucifier pour réparer vos corps eux-mêmes flagellés, blessés, défigurés. J’ai pris toutes vos souffrances ! Je l’ai ai brûlées à l’Amour. Si bien que vous pouvez tout recommencer tout de suite et revivre ! Comment revivre ? Votre famille est disloquée, les enfants désespérés. Comment revivre ? Allez chercher ma croix.

crucifix

Mettez-là dans votre maison, au milieu de votre famille, telle qu’elle est, avec ses souffrances, ses péchés, ses colères, ses disputes, ses hargnes, ses déceptions, ses amertumes, ses regrets. N’attendez pas d’être devenus meilleurs pour commencer avec moi, le tout puissant, une nouvelle vie. Mettez ma croix et pour l’instant, ne faites qu’une seule chose : regardez-moi sur cette croix et dites-moi : « O Dieu que je ne connais pas, qui êtes mort sur la Croix, alors que vous étiez innocent de tout mal, délivrez-moi de la souffrance. Délivrez-moi du mal ! Je ne sais pas comment faire, je ne sais pas où chercher de l’aide ! J’ai fait ce que vous m’avez demandé de faire : j’ai mis votre croix sur le mur de ma maison. Je vous en supplie, guidez-moi. Vous avez promis ! Vous tenez toujours vos promesses ! Je viens à vous, je vous en supplie, donnez-moi de vivre ! » Parents blessés, si vous faites ce que je vous demande aujourd’hui, vous verrez que peu à peu, votre âme me connaîtra et que vous trouverez l’Amour que vous cherchez et le repos.

N’ayez pas peur de moi, car je ne suis que l’Amour. coeur gif petitJe vous enverrai des frères et des sœurs qui vous ramèneront au berceau de ma tendresse, car ma croix les attirera à vous. Ils vous conduiront peu à peu sur les chemins odorants de fleurs et de douceurs, que je vous ai réservés pour ces temps de détresse. Ayez confiance ! Ma croix seulement regardée, même sans la comprendre, ou simplement en la questionnant, répond toujours, donne et donne encore et ne cessera de vous donner. Je suis le vivant. Je suis celui qui vous aime et qui vous cherche !

Écoutez bien. Je ne vous demande qu’une chose, une seule, mais je vous la demande. Je vous ai tout promis, si vous obéissez à mon imploration : Ma croix, allez la chercher, croix jesusqu’elle bénisse toutes vos maisons, qu’elle console toutes les détresses, qu’elle éloigne les querelles, les incompréhensions, les haines. Regardez-la chaque jour. Questionnez-la, implorez-la, importunez-la, parlez-lui de tout, pleurez près d’elle. Et mettez à coté d’elle le visage de ma sainte mère.marie transparant Alors tout se fera peu à peu. Je promets, je fais. Je suis votre Dieu qui vous cherche, Jésus Christ, fils unique du Père dans l’unité du Saint-Esprit. »


Révélation à Monique-Marie – Appel aux jeunes

 mariage_of_mary__joseph__3

« Jeunes hommes, priez, priez d’avance chaque jour pour votre future épouse,  afin de ne pas être trompés par le malin qui déteste Ma famille et qui cherchera de toutes les manières à vous mettre en contact avec d’autres jeunes filles charmeuses, qui ne seront pas celle qui vous est destinée et qui vous attend. Soyez sur vos gardes. Sortez peu. Faites comme saint Joseph qui vivait caché dans la prière. Bien qu’ayant dépassé l’âge habituel de se marier, il ne cherchait nullement à droite ou à gauche, une jeune fille ! Et c’est ainsi que lui fut donnée, la plus belle d’entre elles, la très Sainte Vierge Marie, Immaculée Conception ! Vous aussi, vivez dans la prière et en ma Présence. Ne cherchez pas celle qui restaurera avec vous la Sainte Famille. Elle vous sera donnée comme à saint Joseph, car tel est mon Amour. »coeur gif petit

 


Révélation à Monique-Marie – Appel aux jeunes

 colombemessager

« Ce qui signifie aussi, que la jeune fille doit choisir son époux avec discernement, en implorant l’aide de l’Esprit-Saint et qu’elle doit aussi, durant son enfance et son adolescence, prier pour lui, afin qu’il soit prêt à accomplir cette mission et qu’ils ne soient pas déçus et trompés l’un et l’autre dans leur choix. »coeur gif petit


Révélation à Monique-Marie – Appel aux jeunes

 larmes

« Vous désirez la pureté, les sentiments d’Amour extrême, parfaits, les sentiments de beauté, de douceur. Tout cela, vous y aspirez profondément.

Votre cœur et votre âme sont encore proches de moi sans le savoir. Car personne ne vous a dit que celui qui a mis en vous ces sentiments d’amour, de générosité, c’est moi-même, votre Dieu. Personne ne vous l’a dit et plus personne ne vous permet de les développer.

Me voici, mes chers enfants, par les mains de ma bien aimée, par sa voix, pour vous parler de votre propre pureté. Elle est là, dans votre cœur, coeur gif petitprête à tous les sacrifices pour un animal blessé, prête à toutes les larmes pour un père parti ou une mère absente, prête à toutes les larmes. C’est là, dans ces larmes, que se trouve votre pureté, car vous pouvez encore pleurer.

Le temps viendra hélas, – et très vite si on vous laisse sans nourriture – où vos larmes deviendront d’acier et de fer, elles ne couleront plus et votre pureté détruite deviendra force de mort en vous. Et vous ne saurez pas pourquoi. Vous ne saurez même pas qu’on a détruit en vous votre trésor, cette pureté, ma présence même. Vous ne saurez pas que vos larmes étaient un rempart contre le mal. Vous ne saurez rien, et faute de savoir, vous deviendrez de marbre. »

barre fleur


Source: Cahier d’amour (2) Appel aux jeunes

I-Moyenne-1111-deuxieme-cahier-d-amour-de-monique-marie-appel-aux-jeunes.net


Extrait de L’Appel aux jeunes..Message de Jésus reçu par Monique-Marie*Vous pouvez être rassurés…Dans mes bras il n’y a aucune illusion…Je suis le vivant, l’amoureux de vos âmes…Je suis Jésus..*


I-Moyenne-1111-deuxieme-cahier-d-amour-de-monique-marie-appel-aux-jeunes.net

Jésus à Monique-Marie :

D’abord écrire pour eux, pour les jeunes ;

Leur dire que j’existe et que je les aime d’un amour infini et particulier.

J’aime chacun d’entre eux, et plus ils ont souffert, plus je les aime.

Leur dire et leur redire que j’existe vraiment, que je ne suis pas une invention d’hommes ou de l’église, que j’existe, je suis.

Et que c’est moi qui viendrai les chercher à leur dernière heure.

Les enfants savent qu’il y a la mort.

Ils ont souvent vu, entendu, côtoyé la mort et personne ne leur dit ce qui se passe.

morte-de-sao-jose-despedida

Dis-leur :

A la mort, Jésus vient. Oui, moi, je viens.

Je viens chercher âme, mais les démons viennent aussi la réclamer et il y a un combat terrible.

Les démons veulent prendre les âmes

Ils les accusent de tous leurs péchés devant ma face pour que l’âme s’enfuie de honte et de désespoir.

Oui, au moment de la mort, Satan est là, lui aussi.

BARREFLEUR

Il ne faut pas avoir peur avec les enfants, parce que les enfants – plus même que les adultes – ont besoin de vérité, de la vérité, qui est moi.

Oui, mes enfants, à la mort, vous me verrez.

Je ne suis pas une invention.

Vous me verrez, et je chercherai par tous les moyens à vous amener vers le Ciel.

Mais pour beaucoup d’entre vous ce sera trop tard, parce qu’il faut me choisir sur la terre, pour me reconnaître et me désirer.

prêtre a al mortV

C’est pourquoi, je ne veux plus vous perdre.

J’ai appelé ma bien aimée pour qu’elle vous dise et redise, qu’elle le crie partout où vous êtes et où vous viendrez : Dieu existe, il est vivant !

Oui, je suis vivant et je vous aime infiniment et particulièrement.

Je connais chacune de vos blessures, chacun de vos tourments, vos pensées les plus secrètes, vos terreurs, vos désirs.

Je les connais parce que j’habite votre âme, mais vous ne savez pas que j’y habite.

Aussi vous ne venez pas m’y visiter, moi qui peux vous donner tout l’amour qui vous manque, celui de votre père, celui de votre mère, celui de vos frères et sœurs.

Christ-porte

Je suis dans votre âme, je frappe, je frappe pour que vous m’adressiez la parole, mais on vous dit que je n’existe pas, alors vous résistez, vous ne me répondez pas.

Vous languissez, vous désespérez, votre vie devient un cauchemar, une descente aux enfers, un lieu de distractions et de jeux, sans cesse, pour ne plus entendre ma voix.

Cependant je me manifeste à vous, sans cesse et ce dès votre toute petite enfance.

Mais tout autour de vous, il n’y a que bruit, que discours qui disent toujours la même chose : Dieu n’existe pas.

barerouge

Dans les bureaux, dans les usines, dans les collèges, dans les lycées, dans les universités, dans les colloques de recherche scientifique, chez les médecins, chez les juristes, chez les psychologues, Dieu n’existe pas…

Et vous avez tellement entendu ce discours que vous ne cherchez plus à le vérifier.

Vous vivez avec cette absence terrible, terrifiante, parce qu’elle vous mène à la mort.

Et quand vous grandissez, vous commencez à toucher aux alcools, aux drogues, aux aventures malheureuses.

Et dès que ce pli est pris, Satan est maître.

JESUS-et-les-démons

Vous ne voyez plus rien.

Vous ne pouvez plus rien saisir de moi-même.

Vous êtes si loin enfoncés dans le mensonge de la société et il me faut encore venir supplier mes prophètes de venir vous dire :

J’existe, on vous a menti, on vous ment depuis presque un siècle.

Avec les philosophes du XVIIIème siècle, a pénétré l’esprit de mensonge et d’arrogance, l’esprit de destruction, l’esprit du mal, l’esprit du doute et du libre arbitre, l’esprit de la liberté qui n’est autre que l’esclavage.

Engoulevent jotaka Caprimulgus jotaka Grey Nightjar

Et l’on vous a abreuvé dans les collèges et les lycées de cette nourriture viciée, de ces poisons insufflés chaque jour à dose suffisante pour que votre esprit soit complètement livré au désordre et au scepticisme.

L’Église, ma sainte Église, a été tant critiquée et tant déformée que vous n’en apercevez qu’un moignon et que votre intelligence s’est fermée à son Mystère.

On vous a menti sur tout : sur la science, sur l’histoire, sur la religion.

On vous a menti pour détruire mon église et donner vos âmes au malin qui s’en réjouit.

pleurde maria

Mais mon cœur ne se réjouit pas, mon cœur saigne.

Celui de la très sainte Trinité saigne sans cesse tandis que des larmes de sang inondent le visage de ma très Sainte Mère. Maintenant il faut dire, il faut dénoncer, il faut oser vous dire la vérité, ô ma jeunesse car vous m’appartenez. Vous appartenez à votre Dieu qui vous a fait semblables à lui, qui a préparé pour vous le Royaume tout entier, qui ne l’a pas gardé pour lui-même, mais qui attend et désire que vous le partagiez.

barerouge

Ce Royaume, mon Royaume est à vous, ô mes fils, ô mes filles, ô mes enfants, ô mes adolescents, n’écoutez plus les mensonges d’une société qui vous veut tant de mal.

Je suis vivant, je vous aime, je vais vous conduire aux plus beaux pâturages, aux verdures innombrables, aux beautés de mon royaume.

j avance vers toi mon Dieu

Je vais vous apprendre à vivre avec moi sans cesse.

Vous ne serez plus jamais seuls, vous ne serrez plus isolés, vous serez consolés sans cesse.

Vous connaîtrez la joie de vivre, de respirer, d’aimer.

La joie d’être.

Vous commencerez à vivre.

Croyez en moi.

Depuis 2000 ans je me suis incarné, fils unique du Père.

Cette incarnation est vraie.

J’ai vraiment vécu.

J’ai enseigné, j’ai consolé, j’ai ressuscité des morts, j’ai guéri tous ceux qui m’approchaient : lépreux, infirmes, aveugles, paralytiques.

Cela je l’ai fait.

moise_univ_lsr_lg

Des milliers d’hommes et de femmes en me voyant m’ont cru et sont devenus mes disciples.

Puis je suis mort ignominieusement sur une croix, parce que je suis.

Mais je suis ressuscité et je suis apparu à 70 de mes disciples.

Tout cela est vrai.

Si bien que des millions d’hommes et de femmes depuis 2000 ans sont morts pour témoigner que tout cela est vrai.

MoïseDecalogue

Ils ont accepté toutes sortes de persécutions pour moi.

Ils ont accepté d’être emprisonnés, dévorés par des fauves dans des arènes, flagellés, crucifiés, pour moi.

Saine Blandine est morte dans la joie pour moi.

Sainte Jeanne d’Arc à 19 ans a accepté de mourir brûlée vive en m’embrassant.

jeannedarc

Et vous pouvez croire que ces milliers, ces millions, d’hommes et de femmes qui ont donné leur vie pour témoigner que j’existe, vous pouvez croire raisonnablement qu’ils étaient tous malades, ou simples d’esprit, ou sous l’emprise d’une quelconque rêverie ?

Et que cette rêverie se poursuive 2000 ans après ma mort sur toute la planète !

Cela ne vous fait-il pas réfléchir ?

Que des chinois au milieu du monde communiste acceptent aujourd’hui l’emprisonnement, la torture pour mon nom, cela ne vous fait pas réfléchir ?

persécution chinois

Que des milliers d’hommes, de femmes, d’enfants croient en mon nom, m’aiment, réalisent des œuvres extraordinaires ! Pensez à mère Térésa, à sœur Emmanuelle, aux frères du Bronx.

Cela ne vous fait pas réfléchir ?

Comment une telle foi ?

Pourquoi ?

Comment cela se peut-il ?

Parce que j’existe, parce que je suis vivant, parce que mon Père s’est réellement révélé au peuple juif il y a 3800 ans.

Parce que mon père a parlé à ce peuple par Abraham, Isaac et Jacob.

Parce qu’il a réellement envoyé Moise.

Parce que tout cela est vrai.

Parce que la Bible est le livre de Dieu et que je suis vraiment son fils unique, le rédempteur de vos âmes, venu par la très sainte Vierge Marie, la toute pure, la toute belle, la toute abandonnée à mon Amour.

bible

N’ayez plus peur, mes enfants, j’existe vraiment.

Vous pouvez être rassurés.

Dans mes bras il n’y a aucune illusion.

Je suis le vivant, l’amoureux de vos âmes, celui qui vous attend, celui qui prend soin de vous, qui a compté tous les cheveux de vos têtes, celui qui vous guérira de toute maladie,celui qui pansera chacune de vos blessures, les oignant des baumes de ma majesté aimante, des onguents les plus délicats, des huiles les plus parfumées, qui soulagera toutes vos peines, chacune d’entre elles, pas une qui ne soit oubliée, pas une dont je ne prendrai soin, si vous revenez à moi.

jésus

Je suis la vérité, je suis le chemin, je suis toute consolation.

Ô revenez !

Croyez en moi.

Jésus.

eglise

Source : Extrait : Cahier d’Amour – Monique-Marie

Message de Jésus reçu par Monique Marie…le 14 décembre 2005 (Appel aux jeunes) *Vous tous, qui avez soif !!! *


dieubarrerosegx

Dieu est vivant.

Écris pour eux, les jeunes et les enfants.

Les sauver, oui, il faut les sauver.

 

Tu es un instrument parmi d’autres pour cette mission.

Qu’ils sachent que je les aime, qu’ils sachent que je suis vivant.

barrerosegx

Leur dire qu’on leur a menti est une souffrance pour eux :

Mes parents m’ont menti ?

Mes professeurs m’ont menti ?

Tous les adultes m’ont menti ?

C’est une interrogation poignante, c’est une découverte blessante.
Et cependant tu dois leur dire parce que la vérité, si elle fait mal, est là pour un bien ultime.

La vérité est à faire pour que soit délivrée leur âme parce que leur âme existe et qu’ils l’ignorent.

Elle souffre en eux et ils n’en savent rien.

enfanttristebarrerosegx

On vous donne des psychologues, des psychiatres et l’on omet de vous dire l’essentiel : vous avez une âme et votre âme est sans repos tant qu’elle n’est pas en Dieu. Et c’est elle qui souffre.

C’est votre âme qui meurt de soif et de faim.

Elle meurt car elle ne connaît pas la parole de vie qui est dans la Bible et dans mon Église.

Quand vous commencerez à lui donner la nourriture dont elle a un besoin extrême, c’est-à-dire ma parole d’amour et de vérité, votre âme si meurtrie commencera à vivre et votre vie commencera.

barrefeuille

Oui, vos parents, vos professeurs, la société vous ont menti et continuent à vous mentir.

Quelquefois vos parents ont menti parce qu’eux-mêmes ignorent que j’existe, moi le vivant !

Ils n’ont pas lu mon livre : la Bible, et n’ont pas pu vous la transmettre.

BIBLE4barrefeuille

Pour la plupart d’entre vous, vos parents sont nés dans une civilisation déjà athée et sont ignorants.

Ne leur en veuillez pas.

 

Vous, cherchez-moi et pardonnez-leur.
Si vous me cherchez, alors un jour, eux aussi, me chercheront et toutes choses seront rétablies.
Quant à la société dans laquelle vous vivez, elle s’est construite volontairement sur la destruction de l’idée même de mon existence.

barrefeuille

Elle a instauré un ordre dans lequel je ne suis pas.

Elle a voulu, et elle veut encore aujourd’hui, la destruction de l’homme qui passe par celle de Dieu.

C’est pourquoi elle est coupable, grandement coupable.

Elle s’est forgée sur le mensonge.

Elle a détruit l’ordre ancien, d’une société soumise au Dieu d’Amour, pour créer un ordre nouveau où l’homme serait le maître absolu.

Cette malveillance, cet esprit insufflé par Satan, est celui dans lequel vous baignez depuis la maternelle sans vous en rendre compte.

1310963-Jean-Baptiste_Greuze_Une_jeune_enfant_qui_joue_avec_un_chienbarrefeuille

Car vous croyiez en vous maîtres, vous ne pouviez imaginer qu’on vous trompait, vous ne pouviez soupçonner cette vaste conjuration contre vous, cette volonté de vous couper de moi, afin que l’Église que j’ai créée meure, afin que vous soyez prisonniers de l’esprit d’orgueil entre les mains du malin, livrés à ses horribles suppôts, livrés à la souffrance de la solitude, de l’incompréhension, du mal-être, …

barrefeuille

Livrés à la souffrance de sentir autour de vous, un monde superficiel, de plaisirs et de futilités, alors qu’en vous jaillit une vie différente, des sentiments différents, une soif différente, une beauté, une ardeur, et peu à peu, à force de faux raisonnements, d’intellectualisme infatué, vous avez oublié en vous cette force, cette soif.

conflitsparentsenfantsbarrerosegx

Ou alors, au contraire, las de cette vie mesquine, ordinaire, livrée à l’ennui, à l’habitude,las de la table familiale devenue repaire d’ennuis et d’incertitudes…

 

Vous vous êtes jetés vers les aventures sans lendemain, vers l’alcool, vers la drogue, parce que là au moins, il se passait quelque chose, alors qu’au collège, au lycée, à l’université même, il ne se passait plus rien vraiment de nouveau, plus rien qui donne vraiment le goût de vivre.

barrefeuille

Certains même ont été jusqu’à se rapprocher – oh quelle douleur ! – de Satan, qui vous hait à un point si extrême qui vous ne pouvez l’imaginer.

Mais certains d’entre vous se sont donnés à lui parce qu’ils leur semblaient au moins qu’il y avait là quelque chose d’exaltant !
Car votre âme crie, votre âme nécessairement réclame l’infini, l’Amour total, la donation totale, la vie extrême et comme personne ne vous a parlé de moi en vérité, personne n’est venu vous dire suffisamment tôt que je suis celui que votre âme attend et que je suis le seul qui puisse la combler.

955d924ebarrefeuille

Car elle est faite pour l’Amour extrême et elle est sans repos tant qu’elle n’est pas en moi.
Alors chacun a pris son chemin loin de moi.

Quelle tristesse sans votre Dieu !

d1s

Je suis toujours à Gethsémani, au Golgotha.

Je suis toujours crucifié.

On me remet sans cesse la couronne d’épines.

Chaque enfant, chaque adolescent qui s’éloigne est une nouvelle plaie sur mon corps très saint !

crucifix02

Non, vous ne soupçonnez pas du tout l’affection extrême dont vous être l’objet.

On ne vous a jamais parlé de mon Amour.

barrefeuille

On ne vous a pas dit que dans mon royaume tout est toujours nouveau, chaque jour, chaque instant, que l’on ne s’y ennuie pas, que je renouvelle chaque seconde, que tous les rêves d’enfance, toutes les folies, toutes les inventions les plus étonnantes, les plus insoupçonnées y ont cours, création de mon Esprit d’Amour qui sans cesse donne et crée.

paradisrose0

oiseauenfant7

barrerosegx

On ne vous l’a pas dit.

Je le dis aujourd’hui encore.

Je viens vous le dire pour vous sauver de l’ennui, de la laideur, de l’habitude, de la solitude, de l’isolement, des injures, de la vie ordinaire.

Je viens le redire au monde par ma bien aimée, poète, pour insister sur cette vie extraordinaire pour laquelle vous êtes faits, rien d’habituel, rien de commun, rien de routinier dans mon royaume, dans ma sainte Écriture, dans mes saintes paraboles.

paradisenfants57c

Lisez et relisez : elles sont toujours nouvelles.

Vous êtes mes brebis éloignées.

Je viens vous chercher.

jesusbrebis

barrerosegx

Je chasse les loups qui sont autour de vous, je leur laisse déchirer pour cela mon Corps tout entier, car les loups me dévorent pour m’empêcher de vous sauver.

Jesus-chasse-les-marchands-du-temple

Mais je ne les crains pas, je ne crains pas de mourir pour vous, car de vous voir vous éloigner de moi me fait mourir.

barrerosegx

Non, les loups de l’arrogance, de la laideur, du mensonge, de la dépression, de l’envie de mourir, de n’avoir plus envie de vivre, de ne servir à rien, de l’ennui, de l’absurdité, du doute, de la solitude, non, ces loups n’auront plus pouvoir sur vous, car je viens !

Jésus-a-t-il-été-jugé-Gustave-Doré

barrerosegx

Jésus.

source: Cahier d’Amour, Appel aux jeunes

Message de Jésus.. donné à Monique-Marie (Appel aux Jeunes) * LES BERGERS.*


pretre11

barreraisin4

 

Appelle, appelle maintenant mes prêtres.

Mais parmi vous, chers jeunes, j’en ai choisi certains à qui mon cœur veut se donner d’une manière toute particulière, ceux à qui je réserve la grâce indicible de devenir prêtre.

Je vous appelle.

 

Vous avez 6, 7, 8, 9 ans, et delà je parle à votre âme doucement, mais avec force et je vous dis :

Enfant de mon cœur, les hommes n’ont plus de bergers pour les secourir contre les loups et les dévastateurs, les hommes sont désespérés !

 

Je cherche des bergers qui les défendront contre le mal, qui répandront mon Amour dans leurs âmes, qui les sauveront et leur feront retrouver la vraie joie.

 

Enfant de mon cœur, veux-tu être mon berger ?

Ne réponds pas, ne réponds pas tout de suite, car tu ne sais pas ce que c’est qu’être prêtre.

 barbb

Je vais te l’expliquer, moi, ton Dieu Amoureux.

Être prêtre, c’est vivre sans arrêt avec moi.

C’est se tenir sans cesse dans mon cœur brûlant, dans mes entrailles miséricordieuses, c’est être sans cesse avec tout le ciel et dans le ciel.

C’est vivre déjà sur terre la vraie vie d’Amour qui vous attend tous.

C’est aussi vivre chaque jour une aventure extraordinaire, car pour le prêtre, rien n’est jamais ennuyeux, aucune heure ne ressemble à la suivante.

Dans son ministère, il peut secourir tous les hommes, les pauvres, les riches, les intellectuels, les travailleurs, il peut à tout moment soulager une femme, un enfant, un adolescent, il peut à tout moment faire retrouver le sourire à celui qui pleure, la raison de vivre à celui qui veut mourir.

 barbb

Pourquoi ?

 

Pourquoi le prêtre peut-il avoir une vie si extraordinaire, si hors du commun que chaque seconde est une joie ?

C’est parce que le prêtre reçoit de moi-même le pouvoir de transformer le pain en mon propre Corps, le vin en mon propre Sang au cours de la célébration de la très Sainte Messe et qu’il reçoit aussi de moi, le pouvoir de remettre les péchés à tous les hommes qui veulent bien venir les avouer en confession !

 

C’est la raison de sa joie permanente, car est-il une plus grande joie que de dire à un homme malheureux, écrasé sous le poids de sa vie et de ses fautes :

« Tes péchés sont pardonnés par la grâce de Dieu ! Tu peux maintenant revivre !

Ne crains rien !

Dieu t’aime à la folie, reprends courage !

Viens maintenant te restaurer du Dieu vivant dans la très sainte Eucharistie. Cette communion sauve ton âme et ton corps à chaque fois que tu la reçois avec Amour et en état de grâce ! ».

Y a-t-il plus grande joie que cela ?

Non.

 barbb

Voir un homme, une femme, un enfant, retrouver la raison de vivre et d’espérer à ce point.

Personne d’autre ne peut faire cela !

Le psychologue peut aider, mais il ne peut faire ce que le prêtre fait : remettre les péchés et donner mon Corps très Saint.

Oh !

Quelle raison profonde de se réjouir, s’il le fait avec Amour et Foi.

Sa vie est un bonheur continuel, malgré les obstacles et les épreuves qu’il peut vivre !

barbb

Être prêtre ! Me tenir entre ses mains, dans le saint sacrifice, me donner aux hommes fatigués, aux hommes sans espérance.

 

Savoir d’une manière certaine, que je me donne ainsi à chacun, pour le sauver et le rendre à sa vraie vie.

C’est la mission la plus belle, la plus grande, la plus enthousiasmante que l’on puisse accomplir sur la terre.

cure

Une simple bénédiction d’un saint prêtre vaut plus que la construction de mille temples, la remise des péchés dans le sacrement de confession vaut plus que 10000 cours des professeurs les plus chevronnés dans les plus grandes universités et plus que toutes les inventions, fussent-elles les plus sophistiquées !

 

Le prêtre a entre les mains le trésor des trésors et il peut le donner à qui le veut bien, et surtout il a mission de le faire connaître et de le distribuer sans cesse !

lancianoX

C’est à cela que j’appelle certains d’entre vous !

C’est à vivre plus intensément chaque minute, c’est à sauver vos frères, c’est à aller enseigner toutes les nations.

barbb

Celui qui aime voyager sera envoyé en mission.

Il apprendra des langues nouvelles.

Il découvrira d’autres manières de penser, de vivre, et il répandra mon Amour.

Celui qui préférera rester dans son pays y restera et y répandra de même mon Amour.

Car là est la mission : répandre mon Amour.

barbb

Certains d’entre vous seront amenés à une vie plus contemplative et préféreront vivre dans une abbaye ou dans une communauté monastique.

Chacun trouvera sa place et elle sera la meilleur pour lui.

 

Maintenant, mes chers jeunes, il vous faut essayer de comprendre quelque chose que le monde moderne ne peut comprendre, parce qu’il s’est fermé à ma grâce :

Le prêtre ne se marie pas !

pretre1

Non pas parce qu’il y est contraint, mais parce que je le choisis et qu’il ne désire avoir d’autre époux que moi-même dans son cœur, qui le pousse à ne désirer aucune épouse sur la terre !

Je suis le parfait, le doux, le pur, le puissant, le crucifié, l’humble, l’immuable !

Il le sait, il le sent, il l’expérimente et c’est pourquoi aucun être humain ne peut plus combler son cœur comme je le fais !

Et il ne désire que moi.

Si je vous choisis, ne craignez rien, car vous sentirez tout cela et c’est vous qui ne voudrez pas vous marier.

barbb

De cela, ne vous inquiétez pas aujourd’hui, car je donne les grâces en temps voulu.

 

Écoutez, écoutez seulement mon appel, et laissez vous faire, car ce dont vous pouvez être sur, c’est qu’en y répondant, vous trouverez sur terre le bonheur, ce que peu d’êtres humains trouvent !

Ceux que j’appelle sentent en eux le désir d’aider.

 

Depuis qu’ils sont touts petits, ils aiment venir au secours de leurs frères et sœurs, de leurs amis, de leurs camarades.

barbb

C’est la disposition que je mets dans les cœurs pour les amener peu à peu à la prêtrise.

C’est cette disposition de don, qui sera un premier appel.

Peu à peu, vous entendrez un appel plus précis sur votre vocation.

 

Ô mes enfants, j’ai besoin de beaucoup de prêtres pour sauver l’humanité blessée, et c’est en le devenant qui vous guérirez de vos propres blessures.

barbb

Je ne vous appelle pas tous à cette grande mission, mais si vous entendez ma voix, n’ayez pas peur !

 

Faites vous aider par un prêtre heureux dans sa vocation, posez-lui des questions, demandez lui qu’il vous enseigne ce qu’est la véritable vie dans mon cœur et blottissez-vous sans cesse dans ce cœur si aimant.

barbb

Faites attention de choisir un prêtre qui récite le rosaire, c’est-à-dire la prière à ma Sainte Mère, car ce sont eux que mon cœur aime !

N’hésitez pas à lui demander.

S’il ne le fait pas, cherchez un autre prêtre, car ne peuvent accéder à mes grâces que ceux qui prient sans cesse ma Sainte Mère !

vierge marie mere pretres

Mes enfants, mes jeunes gens, le seigneur votre Dieu a besoin de vous partout dans toutes les vocations.

Il a confiance en vous.

 

Jésus Christ, vrai Dieu, vrai homme.

barbb

source:Volume-2 Appel aux jeunes

 

Message de Jésus reçu par Monique-Marie..Appel aux Jeunes * La France *


drapeaufrance

croix

 

Maintenant je vais te parler de la France, c’est pour elle que je viens.

Ma chère fille aînée, o ma France bien aimée, aime tes saints, vénère-les, connais-les.

Tant sont morts pour toi, pour que tu me connaisses !

Tant ont été martyrisés pour toi, pour que tu me connaisses !

Tant ont subi les pires tortures pour que tu me connaisses !

Sainte Irénée n’est pas mort seul à Lyon en 202.

19000 chrétiens sont morts avec lui, 19000 martyrs !

Montmartre n’est pas un mont ordinaire, c’est le mont des martyrs, saint Denys, saint Eleuthère y ont été décapités pour que tu me connaisses !croix

Oui, toi, ma fille aînée, tu dois plus encore aux saints, car tu as été le pays le plus aimé, le plus choyé par ma grâce.

Souviens-toi !

Tu as été évangélisé par les saintes femmes, celles qui m’ont aidé pendant tout mon ministère, celles-mêmes qui m’ont suivi jusqu’au saint calvaire.

Oui, ce sont elles qui sont venues miraculeusement jusqu’au lieu qui porte leur nom « Saintes Maries de la Mer ».

Comprends-tu ?croix

C’est elles qui ont commencé l’évangélisation de la France.

Te rends-tu compte, o France, de quelles grâces tu as été pourvue ?

Et qui était parmi elles ?

Ma douce, ma belle, ma très aimée Marie-Madeleine, celle qui essuya de ses cheveux et de ses parfums mes pieds fatigués, celle qui a baisé mes pieds, les pieds de ton Dieu, celle à qui j’ai donné la grâce insigne de me voir ressuscité, avant même les apôtres.

Marie_Madeleine

Ce sont elles que j’ai envoyées pour la France.

O France, filles et fils de France, rendez-vous compte de ce que j’ai fait pour vous !

Et qui était encore avec elles ?

Saint Lazare, le ressuscité, oui, celui que j’ai ressuscité.

Méditez cela.

J’ai envoyé pour évangéliser la France Le ressuscité.

Quel homme aurait pu témoigner d’avantage que lui ?

Dites, quel homme !

Et c’est pour toi, o France, que je l’ai choisi.croix

Réveillez-vous, réveillez-vous !

J’ai fait pour vous des merveilles que je n’ai fait pour aucun autre pays après Israël.

Pesez ce grand choix de votre Dieu.

Inclinez-vous vers sa sagesse suprême, demandez-vous pourquoi, et chercher, cherchez à répondre à cette prédestination.

Réétudiez l’histoire de votre pays, la véritable histoire, celle qui vous est cachée, l’évangélisation par mes grands saints : saint Colomban, saint Martin, saint Rémy, sainte Geneviève, sainte Clotilde, aux premiers siècles de votre histoire.croix

Pourquoi autant de saints pour vous ?

Pourquoi la sainte ampoule apportée entre les mains de saint Rémy pour l’intronisation de Clovis, premier roi de France ?

Bapteme-Clovis

croix

Pourquoi un roi comme saint Louis ?

Pourquoi Jeanne d’Arc, une de mes âmes préférées de France, mon joyau, ma folie ?

Pourquoi mes chères âmes ?

Cherchez !

Vous redeviendrez mon peuple

et je serai votre Dieu !

 

source:Volume-2 Appel aux jeunes

Message de notre Dieu reçu par ..Monique-Marie (Appel aux jeunes)…*Les mourants *


notreperequiesocieux

fillette-chine1

 barrose

Oh écris, écris pour ceux qui vont bientôt mourir !

(Enfants, jeunes, adultes ou anciens).

Écoutez.

Écoutez.

J’ai à vous parler, moi votre Dieu, à vous qui êtes malades…

Oui, vous allez bientôt mourir.

Il vous reste aux uns, un an, aux autres deux peut-être trois !

A certains quelques mois, à d’autres quelques jours seulement.

Réveillez-vous !

barrose

Moi votre Dieu, je veux vous supplier, murmurer à votre oreille des chants d’amour, faire venir dans cette chambre tant de parfums du ciel, tant de douceur, tant de caresses !

Je veux vous consoler de toutes vos détresses, de toutes vos déceptions, de toutes vos tristesses !

Oh mes enfants, les jours s’amenuisent !

Combien de temps ai-je encore pour vous parler, pour vous murmurer ces chants d’amour les premiers chants d’amour qui ont éveillé votre amen les premières paroles d’amour, les premiers baisers d’amour.

barrose

Je veux vous les rappeler, en déposer doucement sur vos joues, si doucement, que vous ne puissiez les refuser.

Je suis est à vos pieds.

Je caresse vos plaies, votre corps fatigué.

Votre nuque, vos mains, votre Dieu les caresse.

Il voudrait vous faire sentir son Amour !

Il ne sait plus comment trouver les mots qui vont vous toucher, car vous croyez que je n’existe pas !

Et cependant, je suis là, à vos pieds, en larmes, car je veux vous consoler et je ne sais plus, moi votre Dieu, comment le faire !

barrose

Vous êtes si surs de n’être pas aimés, alors que je me meurs d’amour pour chacun d’entre vous.

Vous vous croyez pauvres et abandonnés alors que vous pouvez revivre de ma vie, que mes trésors sont entre vos mains, si vous les acceptez !

Oh mes enfants, vous allez mourir !

Venez vers moi !

Choisissez-moi, tels que vous êtes, maintenant !

Choisissez enfin d’être aimés, de ne pas être jugés !

Votre Dieu est à vos pieds.

Il supplie.

Il est vivant !

Il est vivant.

Non, vous n’allez pas vers la mort, mais vers la Vie !

Il suffit que vous disiez oui.

barrose

Ne laissez pas le malin vous emporter vers l’endroit de l’extrême détresse, où vous seriez à jamais séparé de moi, votre doux et tendre ami, votre Dieu en larmes.

 

Source Volume-2 Appel aux jeunes

 

Message de notre Dieu « Appel aux jeunes« .. reçu par Monique Marie…* Les adultes fatigués *


oiseau

 

Parle pour les adultes, mes enfants fatigués, les hommes et les femmes.

Ô mes fatigués, ne voyez-vous pas, ne sentez-vous pas que vous êtes fatigués ? Vous allez, vous venez, vous faites, vous agissez, vous êtes sans repos.

Le dimanche qui devrait vous reposer est le moment de toutes les distractions possibles.

Vos corps sont épuisés, vos cœurs sont épuisés, votre psychisme est épuisé, votre âme est misérable, abandonnée, désespérée.

Ô mes enfants fatigués, venez vous reposer devant moi, dans mon cœur !

Partout, on vous demande d’agir, d’être performants, de démontrer vos capacités, tandis que moi, votre Dieu, je ne vous demande rien, sinon de vous reposer devant mon saint tabernacle.

Là, vous n’avez besoin d’aucune parole, d’aucun raisonnement, d’aucun livre savant.

 tabernacle2

baredore

Il vous suffit d’être devant moi et je vous soigne, je vous guéris, je vous console, je vous repose, je restaure tout votre être qui est délabré, car vous allez et venez sans cesse fuyant votre propre cœur.

Les femmes après leur travail ont tant à faire à la maison, et, à peine la tache achevée, si fatiguées, elles ouvrent le menteur, le voleur d’âmes, le poste de télévision ; l’homme fait de même.

 

Et vos cerveaux doivent encore enregistrer image sur image, impureté sur impureté, souvent bêtise sur bêtise, parole sur parole, bavardages incessants, si bien que vous ne dormez plus.

Combien d’entre vous ne dorment plus d’un véritable sommeil réparateur ! Et c’est alors la course vers les médecins et les médicaments nocifs.onseleve1x268

Les médecins ne soignent pas l’âme si bien que vous ne guérissez pas vraiment !

Car dans cette course au faire, à l’agir, à la culture, aux spectacles, aux vacances, aux activités, c’est votre âme qui souffre, c’est votre âme qui crie, c’est votre âme qui ne peut vivre, qui étouffe.

baredore

C’est elle qu’il faut soigner, c’est à elle qu’il faut donner de la place, c’est elle qu’il faut écouter, c’est elle qui a absolument besoin de vivre, parce que vous n’êtes sur terre que pour cela : la faire vivre en son Dieu.

Oui, vous n’êtes sur la terre que pour cela.

Et tant que vous ne le savez pas, vous n’êtes pas coupables.

 

Seulement vous souffrez sans cesse et vivez dans un tourbillon épuisant.

Maintenant, aujourd’hui, je vous le dis.

Écoutez-moi.

baredore

Vous n’êtes sur la terre que pour me connaître et m’aimer, pour dilater votre âme où je suis, pour vivre avec moi, pour vous reposer et agir en moi ; Vous n’êtes sur la terre que pour cela.

Or, vous négligez cette ultime nécessité, cette unique nécessité.

 SONY DSC

baredore

D’où votre souffrance, vos insomnies, vos courses à l’argent, au pouvoir, à l’amour, aux relations.

D’où votre soif mille fois déçue d’être reconnue, d’être considéré, d’où le goût déséquilibré de collectionner des objets, et quelquefois des personnes, d’en faire votre souci, vos angoisses quotidiennes.

D’où l’avarice, la peur de donner, le besoin d’accumuler.

D’où la course aux activités multiples, aux sports multiples, aux nouveautés, au dernier cri, aux aventures sans lendemain.

Tout cela parce que vous oubliez ou vous ne savez pas que ces recherches éperdues cachent en réalité la seule recherche pour laquelle vous êtes faits et qui vous rendrait heureux : la recherche de votre Dieu amoureux, la rencontre avec moi qui vous attends et qui donne tout bien, aussi bien matériel que spirituel.

 baredore

Moi, en qui vous trouveriez le repos et l’épanouissement, l’équilibre et la véritable entreprise, car je suis l’entrepreneur de toute chose, de toute nouveauté.

 

Je suis le Nouveau par excellence, le jamais vu, le jamais entendu, le jamais imaginé. Je suis tout et je donne tout à celui qui m’ouvre la porte de son âme.

 

Ô mes chers enfants fatigués, je vous vois dans les gares, dans les villes, dans les super marchés ; je vous vois sur les pistes de ski, dans les soirées mondaines, dans les pubs, dans les boites de nuit ( !), Je vous vois dans les bars, les usines, les bureaux, je vous vois sur les routes, dans les trains, les métros, les bus, je vous vois.

 

Mon cœur saigne, car vous êtes sans nourriture, sans joie, sans raison d’exister.

Vous courez vers des biens éphémères, vous mourez à vous-mêmes, vous êtes souvent l’ombre de vous-mêmes, vos bouches parlent, vos membres bougent, mais votre âme meurt, vos cœurs meurent.

 baredore

Vos solitudes sont extrêmes.

Je vous vois le dimanche, seuls, dans les appartements, devant les télévisions, sans amour, dans les squares, cherchant désespérément à qui parler.

Je vois les couples seuls chez eux, car ils ne se parlent plus.

Je vois ceux qui meurent seuls, je vous vois, errant dans les villes, de bar en bar, de rue en rue, de magasin en magasin, d’achats en achats, pour essayer de chasser l’ennemi qui est en vous, le vide, l’absence, la terrible solitude.

Je vous vois cherchant sur Internet d’autres relations pour combler l’ennui de votre vie de famille et de couple, l’ennui de votre vie tout court.

 paixpleinair

 baredore

Je vous vois cherchant de toutes les façons à oublier.

L’immense tristesse, l’immense lassitude, l’angoisse insupportable qui vous taraude. Et beaucoup d’entre vous ne savent pas que je suis celui qui vous en guérirait.

Je suis le seul qui peut vous en guérir.

Ma bien aimée le sait, elle qui en a été guérie !

Ma bien aimée le sait, elle qui en a souffert tant d’années !

 

Je vois, ô mes souffrants, toutes vos luttes pour sortir de l’horrible désespoir qui vous habite.

Car il est, ce désespoir, insupportable, inhumain.

Mais vous vous trompez de route, on vous induit en erreur : plus vous ferez, plus vous aurez d’activités, de sorties, de relations, plus votre âme se consumera et souffrira, et à sa suite votre corps engendrera maladie sur maladie pour vous obliger à vous arrêter et à réfléchir.

 baredore

Ces maladies seront l’ultime espoir pour vous obliger à retourner vers vous-mêmes. Mais pourquoi tant d’années de tristesse, mes souffrants, mes fatigués ?

resurec

Pourquoi ?

Alors que Dieu veut vous donner toute guérison, si vous l’écoutez.

Je vous offre aujourd’hui de commencer à guérir, sans médicaments, sans souffrance, sans besoin d’argent, gratuitement.

 

baredore

Venez simplement devant mon saint tabernacle, rentrez dans mes églises.

Asseyez-vous-y et restez devant moi.

Vous n’avez rien à faire sinon à vous y reposer et à recevoir mon amour qui va soigner votre âme si malheureuse et votre corps déjà atteint.

tabernacle_clip_image001

Beaucoup d’entre vous vont chez les bouddhistes ou s’inscrivent à des cours zen ou des arts martiaux qui leur semblent enfin apaiser leur âme.

Ils s’astreignent alors à des quantités d’exercices, des pauses compliquées, longues, douloureuses, des heures de méditation.

 baredore

Tout cela parce que votre âme n’en peut plus et que vous me cherchez et que vous ne savez pas où je suis et qu’on ne vous le dit pas.

Je ne suis pas dans les postures zen, je suis dans le tabernacle de toutes les églises et je guéris toutes les maladies, plus vite et sans astreintes compliquées.

L’unique nécessité est de vous asseoir et de vous reposer devant mon cœur ouvert et brûlant d’amour pour vous.

 

Ô mes chers fatigués, que je vous aime !

Que je vous cherche !

Combien je souffre de ne pouvoir vous guérir parce que vous ne me le demandez pas.

Vous cherchez partout ailleurs ce que je suis seul à pouvoir donner.

Je vous vois vous épuiser, je vous vois sans abri véritable, sans caresses, et je suis toutes les caresses, tous les abris.

Oh ! Combien je souffre.

 baredore

Je suis le Roi des rois, mais je ne peux que proposer mes trésors.

Car mes sujets sont libres.

Ils sont libres de venir jusqu’à mon Palais, de s’y promener, d’en ouvrir toutes les portes et de se servir à leur gré.

Mais je ne peux leur imposer, je ne peux les obliger à venir jusqu’à moi, je ne peux les implorer, car moi qui les ai créés, je les ai faits à mon image et à ma ressemblance :

Je les ai faits Libres.

Quitte à en souffrir sans cesse.

Car mes biens ne sont que pour être données, ma joie n’est que pour être donnée, mon cœur n’est que pour être donné.

Ô mes chers enfants bien qu’adultes, souffrant de mille blessures non exprimées, de mille ressentiments, de milliers de manques d’amour, ô mes tout petits, bien qu’apparemment grands, mais si souffrants, si douloureux, si secrètement humiliés ou déçus ou désespérés, mes enfants, mes fatigués, mes épuisés, venez vous reposer en mon cœur.

 baredore

Venez vite, votre Dieu vous en supplie, votre Dieu est à genoux pour vous le demander.

Sauver vos âmes si malheureuses, si horriblement mutilées.

Je vous donnerai toutes grâces.

 

En ces temps qui se raccourcissent, je vous donnerai toutes grâces, pour que vous compreniez, que vous croyiez, que vous sachiez, que tout ce que je dis est vérité.

 jesu7_o

baredore

Que ce que je dis se fait.

Que je suis Dieu.

Que ma parole est acte.

Que ma passion pour vous est

sans faille jusqu’à la fin des temps.

Votre Dieu.

 

Source: Cahier d’amour Appel- aux jeunes Volume-2-par Monique-Marie

Message de Jésus.. reçu par Monique-Marie (Appel aux Jeunes)… 28 décembre 2005 * La puissance…*


direnonasatan1

Continue, ma bien aimée, parle à ceux si nombreux qui se sont adonnés à Satan.

 

Ils l’ont fait parce qu’ils ne me connaissaient pas.

 

Ils l’ont fait parce qu’on ne leur a donné qu’une nourriture fade, sans saveur, une nourriture privée de ma grâce.

 

Alors ils ont cherché ailleurs.

baritem27

 

Dis-leur :

Mes enfants, c’est moi que vous cherchez, car vous cherchez le grand, le puissant, le tout-puissant.

Or, c’est moi.

C’est moi qui ai tout créé : le ciel, la terre, le cosmos, toutes les planètes, les milliers de galaxies, et les anges.

Or, Satan est un ange, que j’ai créé, et qui s’est révolté contre moi.

Mais il m’est infiniment inférieur.

Il paraît avoir de la puissance parce que je la lui laisse, mais bientôt il sombrera, car c’est moi la puissance.

Je suis la force.

Satan tombera ainsi que tous ceux qui sont avec lui.

Choisissez, mes enfants, car vous êtes miens.

Choisissez, vous êtes libres.

Il ne vous tient qu’en apparence, vous n’êtes liés avec lui que par un pacte qui n’a pas de valeur, car vous m’appartenez, c’est moi qui vous ai créés.

N’ayez pas peur de lui.

Il ne peut rien sur vous, si vous me suivez, si vous comprenez que c’est moi que vous cherchez.

Car c’est moi le vivant.

Renoncez à lui, car il vous hait : il faut bien que vous le sachiez, il vous hait et ne veut que votre malheur, votre destruction.

Il se garde bien de vous le dire, et vous fait miroiter la puissance.

Mais ce ne sont que des mensonges.

Vous n’obtiendrez de lui que le malheur, car il n’y a que malheur loin de moi, la vie.

Peut-être obtiendrez-vous quelque autorité momentanée sur la terre, quelque argent, mais cela ne durera pas, car c’est moi qui peux tout vous donner.

Apprenez cela dans la vie des saints.

Combien de fois, j’ai multiplié le pain et l’argent pour eux.

Ils étaient pauvres, ces saints, et cependant ils construisaient des hôpitaux, des monastères, des cathédrales.

Avec quel argent ? Réfléchissez ! Ils n’en avaient pas.

Lisez la vie de saint Louis Grignon de Montfort : combien de fois, il a par ma grâce fait des miracles, comblé les greniers vides de blé.

Regardez en ces temps mère Térésa qui est partie les mains vides dans les bidonvilles de Calcutta, elle a, avec ses mains vides, construit des usines, abrité des milliers de pauvres, recueilli des milliers d’enfants.

Avec quel argent ?

Le mien !

Satan vous trompe.

Il n’a d’avoir que ce que je veux bien qu’il ait, et pour un temps.

Car vous vous retrouverez plus pauvres que les pauvres si vous le suivez.

Plus malades que tous les malades si vous le suivez, plus dépressifs que tous les dépressifs, plus tristes que tous les tristes, et plus désespérés que tous les désespérés.

 

Car il vous trompe, il est le trompeur par excellence, le menteur, le fourbe, le haineux, le sans vie, le mort, le désespéré.

Il n’est que le rien.

 

Toi qui cherches le puissant, je suis le puissant.

Toi qui cherches le tout, je suis le tout.

Toi qui cherches le différent, je suis le tout autre, je suis celui qui suis, je suis la vie renouvelée sans cesse, je suis le maître des étoiles, du cosmos, des galaxies.

Je suis celui par qui tout vit et respire.

Je suis celui qui sans cesse avance et sans cesse est immobile.

Je suis celui qui peut tout, qui sait tout, qui donne tout, qui comprend tout.

Qui est à l’origine de tout.

N’aie pas peur, renonce au rien qui est Satan.

Prononce les mots qui suivent :

« Je renonce à Satan, le rien, le menteur, le voleur, le pauvre envieux, le pauvre misérable haineux et sans but, le rien des riens.

Je choisis pour maître, celui qui est tout, qui peut tout, qui m’aime par-dessus tout.

Pour me protéger, je me consacre à la très sainte Vierge Marie, dont il a si peur : je vous choisis aujourd’hui o Marie, pour ma mère et ma reine.

Je vous consacre, en toute soumission et Amour, mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures, vous laissant un entier et plein droit de disposer de moi et de tout ce qui m’appartient sans exception selon votre sainte volonté à la plus grande gloire de Dieu dans le temps et dans l’éternité. ».

baritem27

Il faut consacrer tous mes enfants au cœur immaculé de Marie par cette simple prière.

 

N’aie plus peur de Satan !

Il n’est rien.

S’il essaie de te nuire encore, alors que tu m’as choisi, réponds-lui par ces morts : « je vous salue Marie, pleine de la grâce ».

Il s’enfuira chaque fois.

Abandonne, brûle, détruis tous les signes extérieurs d’appartenance à ce pauvre rien.

Les objets, chaînes, souliers ferrés, les piercings… et les livres qui sont les siens.

Brûle ou détruis les images de chanteurs possédés qui décorent les murs de ta chambre !

Brûle ou détruis toutes les mauvaises musiques qui cassent ton unité corps âme et esprit.

Sors la télé de ta chambre …

Fais-le avec ma Sainte Mère.notre-dame-des-larmes

Prends avec toi une statue la représentant ou une image simplement.

Répète sans cesse les mots : « je vous salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous ».

Puis détruis. Nettoie…

Fais-toi aider par un prêtre, ou un diacre, ou simplement par un ami fort croyant.

Ne crains rien.

Car je suis la force et je viens te sauver.

A partir du moment où tu as renoncé à lui, pose sur toi un chapelet ou la médaille miraculeuse de ma sainte mère (ma bien aimée, il faut en distribuer).

Aie-les constamment sur toi, ne t’en sépare pas.

Satan s’éloignera, il ne peut supporter ces deux signes.

Tu es délivré, souviens-toi de cela : tu es délivré, il ne peut plus rien contre toi, que de petits essais auxquels tu répondras vaillamment « je vous salue Marie, pleine de grâce. Le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes ».

Ainsi mes enfants vous êtes sauvés.

Vous êtes revenus à celui qui peut tout.

Le Seigneur reconnaissant.

 baritem27

 

Tiré du Livre: Appel aux Jeunes vol:2

 

 

Message du Seigneur à ..Monique-Marie- Appel aux jeunes volume-2 ..reçu le 27 Décembre 2005 * La consolation.*


marthe-robin

gif-fleur-72

C’est Marthe Robin, qui est la sainte patronne de tous les handicapés, c’est elle qu’il faut prier pour intercéder, c’est elle qu’il faut montrer pour consoler, elle qui a été immobilisée plus de 50 ans, dans un si petit lit, à la mesure de son corps meurtri, presque aveugle, ne pouvant plus rien manger, et qui avait en elle la Joie parfaite, celle de mon Amour, car elle n’aurait pu vivre tout cela sans cette joie parfaite que je lui donnais, cette joie d’être dans mon cœur et de sauver ainsi tant d’âmes.

 gif-fleur-72

 

Il faut la montrer toute petite, dans ce petit lit, toute recroquevillée.

Elle est la sœur aînée des handicapés, des malades, des pauvres, des souffrants.

Elle leur parle.

Elle leur dit que la vie en moi est le bonheur et que tous les handicaps ne sont rien, si l’on a le bonheur d’être dans mon cœur.

C’est pourquoi, il faut apprendre à tous ceux qui sont malades, il faut leur dire que j’existe et que je donne la joie.

 

Regarder Marthe, sa joie, ses rires, ses gentillesses.

Regardez-la tous les jours de sa longue vie : elle était toute en moi et je la consolais de tout.

La très sainte Vierge elle-même la tenait serrée dans ses bras.

viergeC’est pourquoi Marthe vous parle par sa vie, par sa souffrance, mais surtout par sa joie qui est la mienne.

Ma bien aimée, continue, écris pour moi, ne m’oublie pas, l’œuvre est à faire.

Aime, aime-moi, obéis-moi, ne te disperse pas.

Les temps sont courts pour répandre mon Amour.

Les temps sont si courts et tu n’as que cette arme.

Sers-t’en.gif-fleur-72

 

Écris, ma toute pauvre, ma plus petite, ma si petite.

Écris pour mes chers enfants oubliés de tous, des mères, des pères, des familles, oh, écris : Je suis le vivant et je vous console.

Je ne suis pas une illusion, ma bien aimée est consolé à chaque heure, à chaque instant.

Pourquoi elle ?

Pourquoi pas vous ?

Oui, mes enfants, je veux vous consoler autant qu’elle.

Pour cela priez, priez.

Apprenez par cœur la prière du chapelet.

Dites-la constamment.

Dites-la, ne désespérez jamais de cette prière.

Apprenez-la vite, car le temps presse.

Mes enfants ne connaissent aucune prière.

gif-fleur-72

Apprenez ensemble maintenant le « je vous salue Marie » et le « Notre Père ».

Que pas un ne reparte sans connaître par cœur ces prières qu’il redira chaque jour, chaque jour, o mes doux enfants chéris, o si chéris.

Le Seigneur.

 

 

Message reçu par Monique-Marie (Appel aux jeunes)…le 17 Décembre 2005 * L’élan du cœur vers l’amour *


jesusprague

 C’est moi, le tout petit enfant dans la crèche qui t’envoie. Tu prendras une représentation du saint petit enfant Jésus de Prague. Et tu iras.

Tu leur diras : « c’est lui qui m’envoie. » Il veut se montrer à vous tel qu’il est né, si petit, si innocent, si pauvre, mais Roi.

 

Et c’est ce roi d’Amour qui vient expressément pour vous, les jeunes et les adolescents.

 

C’est le tout petit enfant qui vient à vous, le tout petit enfant de la crèche, proche et déjà recherché par les grands pour le faire mourir.

 jesus_ste_rose

C’est l’enfant pur par excellence qui vient vous parler de votre pureté.

Vous êtes jeunes, o mes doux amis.

 tz691z64

La pureté est encore dans votre corps, même si les mass médias vous ont abreuvé de laideurs et d’impuretés, vous n’êtes pas encore corrompus, car l’homme met longtemps à détruire la pureté de l’enfance.

 

Elle est là encore cette pureté, prête à prendre toute la place si on la lui laisse, si on parle d’elle, si on la laisse s’exprimer.

 

Vous désirez la pureté, les sentiments d’Amour extrême, parfaits, les sentiments de beauté, de douceur.

Tout cela, vous y aspirez profondément.

Votre cœur et votre âme sont encore proches de moi sans le savoir.

Car personne ne vous a dit que celui qui a mis en vous ces sentiments d’amour, de générosité, c’est moi-même, votre Dieu.

 tz691z64

Personne ne vous l’a dit et plus personne ne vous permet de les développer.

Me voici, mes chers enfants, par les mains de ma bien aimée, par sa voix, pour vous parler de votre propre pureté.

Elle est là, dans votre cœur, prête à tous les sacrifices pour un animal blessé, prête à toutes les larmes pour un père parti ou une mère absente, prête à toutes les larmes.

 tz691z64

C’est là, dans ces larmes, que se trouve votre pureté, car vous pouvez encore pleurer.

 

Le temps viendra hélas, – et très vite si on vous laisse sans nourriture – où vos larmes deviendront d’acier et de fer, qu’elles ne couleront plus et que votre pureté détruite deviendra force de mort en vous.

 

Et vous ne saurez pas pourquoi.

Vous ne saurez même pas qu’on a détruit en vous votre trésor, cette pureté, ma présence même.

Vous ne saurez pas que vos larmes étaient un rempart contre le mal.

Vous ne saurez rien, et faute de savoir, vous deviendrez de marbre.

Vite, il est temps ma bien aimée, d’écrire.

tz691z64

Mes chers enfants, les miens, oui, vous êtes miens.

Vous n’êtes à personne d’autre.

 

C’est moi, le Dieu d’Amour qui vous ai désiré, et même si vos parents ne vous ont pas aimé, moi je vous aime et vous conduirai à mes douceurs.

 

Votre trésor, la pureté, cet élan de votre âme, de votre cœur, vers l’amour, vous l’avez tous vécu, soit pour vos parents, votre mère, votre père même absent, une amie, pour un adolescent et inversement.

 

Cet élan de toute votre personne pour quelqu’un, pour un visage, cet élan de tout votre cœur, c’est la pureté qui l’engendre, c’est le sentiment d’amour qui n’aurait besoin d’aucun geste, tant il est fort et intense, mais qui est utilisé par les publicistes et les mass médias pour vous entraîner dans toutes les relations impures.

 tz691z64

Non, mes enfants votre cœur et votre corps sont faits pour la pureté.

Vous le sentez, vous le savez, que ce sentiment semble dépasser tout.

Alors revenez à moi qui vais vous faire retrouver le véritable Amour

 

Donnez-moi votre cœur blessé, votre âme blessée, vos soifs d’amour blessées, votre pureté blessée, vos élans blessés, votre désir d’infini blessé, donnez-moi tout cela, o mes chers enfants, o mes chers enfants, oui, vous êtes à moi, donnez-les-moi, et vous trouverez ce que vous cherchez depuis toujours et qu’on ne vous a pas donné.9727979b542aff6f13b73256f77ee0a3

 

Je vous donnerai le Royaume.

Jésus.

 

Tiré du Livre: Appel aux Jeunes vol:2

 

 

Appel aux Jeunes-Message de Jésus ..reçu par Monique-Marie *Choisissez l’Amour !*


06e7e225

Ma petite fille bien aimée, merci d’avoir écrit encore pour ceux que j’aime tant, les jeunes du monde entier, les jeunes dont les cœurs malades attendent enfin l’Amour véritable, les jeunes qui espèrent de la vie ce qu’ils ne voient pas venir, les jeunes qui veulent changer la vie qu’on leur propose, car elle ne ressemble en rien à ce qu’ils pressentent.

25587693

Mes jeunes, mes amis, mes frères, je suis le vivant, celui qui peut tout dans vos âmes et dans vos vies.

 

Laissez-vous conduire dans ce petit livre qui est d’église catholique et qui vous mène en mon cœur.

 

Laissez-vous entraîner dans la purification par ma mère immaculée.
Laissez-vous entraîner vers la joie et les raisons d’exister.

Tout comme sur les planches à voile, dans les deltaplanes, sur les skis volants, les surfs, vous chercher à décoller de ce monde englué dans la routine et le matérialisme, et que vous essayez en quelque sort de voler vers le ciel, avec vos jambes, tout votre corps et votre intelligence, de la même façon, vous décollerez du monde embourbé dans l’habitude et l’ennui et vous volerez !

Et même sans jambes, ou handicapé, ou sans grande capacité intellectuelle, vous volerez !4059679853

 

Car dans mon royaume tout être humain véritablement vole, car sa vie plantée au ciel ne le laisse à aucun moment s’affadir.

Ce n’est pas un avenir de tout repos que je vous offre, ce n’est pas un avenir tranquille que je vous offre, c’est un véritable avenir fait de surprises, de découvertes, de rebondissements, de nouveautés, de jamais vu, jamais entendu, jamais vécu !

 

Votre vie !

Celui qui vole pourra encore voler mais celui qui ne peut pas voler, parce qu’il est immobilisé dans un fauteuil roulant, volera tout autant, mais autrement !
Et sachez maintenant, ô mes jeunes, que, hélas, si vous ne vous convertissez pas à ma présence, et à mon Amour, il y aura toujours davantage de maladies, d’handicaps, de tristesse, de séparation, de haine sur la terre.

 

Là où je suis refleurissent au contraire les cœurs, les âmes, les corps et la nature elle-même.73f5f6b6

 

Venez à moi ! Choisissez l’Amour ! Ne laissez pas la terre devenir une désolation pour tout être humain !

Votre ami, Jésus Christ, vrai Dieu, vrai homme.

Appel aux Jeunes- Message de Jésus reçu par Monique-Marie *Les soignants du Royaume*


Continue, mon enfant bien aimée, écris ce que je t’ai demandé d’écrire lorsque tu étais devant moi, en adoration.

C’est là que je te parle, c’est là que je t’inspire.

croit-soleil

J’appelle aussi des médecins, des infirmiers et infirmières, tout le personnel pour soulager, soigner et guérir quand je le permets.

Ce seront de nouveaux lieux qu’il faudra créer, de toutes petites unités au départ (5 ou 10 lits), de la dimension d’une grande famille, où les malades trouveront tout d’abord de la compassion.

Celle-ci viendra de l’Amour que vous aurez

pour ma sainte Croix.

trepas

Pour manifester cet Amour, vous commencerez

par mettre dans le hall de cette maison ma croix.

Vous n’aurez pas peur de la mettre en évidence, même si vous recevez des incroyants ou des malades d’autres religions.
Non, au contraire, qu’ils puissent me voir et recevoir mes grâces.

Il faut croire beaucoup plus à ma présence dans la croix, et ne plus désirer que de me donner à tous.

croit-soleil

L’Amour que je susciterai dans vos cœurs et dans vos âmes pour vos patients, par ma croix, les fera venir à vous, et rapidement vous aurez à créer partout d’autres petites familles de soins.

Je donnerai les grâces d’organisation nécessaires pour entreprendre cette œuvre de consolation et de soin.

Quelles belles œuvres vous attendent, ô mes jeunes !
Combien vous serez récompensés déjà dans votre travail, par l’amour que vous donnerez et combien vous en recevrez de ceux à qui vous donnez !

croit-soleil

Il faudra prendre soin de ne faire au départ que de toutes petites unités, pour pouvoir respecter ce que je demande.

Dans tous les métiers, pour chacun d’entre vous, je renouvellerai la manière de l’exercer, si vous vous décidez pour moi et si vous consacrez vos cœurs et vos corps à ma très Sainte Mère Immaculée.

C’est par elle, que vous me resterez unis et que j’inspirerai vos œuvres.
Ma croix, elle sera aussi à l’entrée des autres lieux dont j’ai parlé précédemment et que vous créerez : ateliers d’artistes, écoles, bureaux, centres de recherche, entreprises nouvelles, cabinets d’architectes, magasins pour toutes nécessités…

croit-soleil

Elle sera la première posée, car c’est elle qui sauve, c’est elle qui guérit, c’est elle qui inspire.
Non seulement, elle sera à l’entrée, mais dans chaque pièce, elle y trônera en maîtresse et aussitôt les grâces abonderont.

N’ayez pas peur !
C’est par ma croix que je ferai de votre terre dévastée un monde nouveau, une terre nouvelle.

croit-soleil

De même, il faudra prendre soin de vos aînés, des personnes si âgées qu’elles ne peuvent plus se suffire à elles-mêmes.

crbst_15e4f810_5B1_5D2

Il faudra créer de toutes petites unités, où vous leur prodiguerez tout l’amour dont je vous comblerai.

Tout cela se fera.

Préparez-vous en priant et en étudiant avec courage

et persévérance malgré les difficultés.

crbst_15e4f810_5B1_5D2

Message de Jésus – Appel aux Jeunes.. reçu…par Monique-Marie * La Liberté *


 

 

La liberté ce n’est pas que

vous fassiez tout ce que vous voulez !

Non !

 5468c1ef

La liberté, c’est que chacun puisse accéder à sa véritable personnalité, qui est unique au monde, que chacun d’entre vous, puisse se trouver lui-même et s’épanouir entièrement.

 

Au ciel, nous connaissons votre véritable personnalité et nous souffrons, tant que vous ne la trouvez pas.

 

Par la sainte eucharistie reçue en état de grâce, je transmets peu à peu, selon la mesure de votre capacité à les recevoir, mes dons !

 

C’est pourquoi, pour réaliser ce monde nouveau, ne vous contentez pas de la recevoir le dimanche !

 Cherchez au contraire à la recevoir le plus souvent possible, car je vous y transforme.

 

Peu à peu, vous ferez de moi, votre meilleur ami !

 Je vous écouterai toujours, j’agirai toujours !

 jesus

Vous vous réaliserez ainsi pleinement aussi bien dans la vie affective que dans la vie professionnelle et dans la vie spirituelle.

 

Mes chers enfants, aucune génération n’a autant souffert et c’est pourquoi je viens à vous, je descends pour vous parler, l’imprime sur ces pages la vérité, afin que vous la connaissiez, je supplie, l’implore, je donne grâce sur grâce à qui me croit et veut bien commencer cette grande aventure de la vie avec moi.

 

Votre ami de tous les instants, Jésus Christ verbe de Dieu fait homme.

Amen.

 

Message de Jésus.. reçu par Monique-Marie..Appel aux Jeunes * L’Amour Unique *


 

 

Ô enfants de mon cœur, enfants et jeunes bien aimés,
aucune génération n’a autant souffert que vous !

 cafedesparents10juinfamille_3990

Trop souvent partagés entre deux ou trois pères et mères, obligés de vivre dans des familles recomposées, dans une ville et dans une autre, obligés de vivre avec des demi-frères, des demi-sœurs avec lesquels vous ne vous entendez pas toujours.

 

Obligés de vivre avec des beaux-pères ou des belles-mères avec lesquels vous ne vous entendez pas toujours.

Mais devant vous taire !

 

Devant faire bonne figure devant celui qui remplace votre père ou celle qui remplace votre mère, car c’est « une situation normale » vous dit-on…

 

« Les adultes n’ont-ils pas le droit de ne plus s’entendre et de changer de partenaire ? ».

 

C’est normal, donc vous n’avez pas à souffrir !

 

« C’est un mensonge.« 

 

Vous souffrez et c’est cela qui est normal ; il n’y a même que vous, qui êtes normaux, dans cette situation, parce que vous sentez juste.

 

Non, il n’est pas normal d’imposer à des enfants, un nouveau père ou une nouvelle mère et de nouveaux frères et sœurs, parce qu’en tout être humain existe l’image vraie et indélébile de l’Amour unique et indissociable, voulu par moi votre Dieu.ddb07781

Cette image est vraie et vient de mon Royaume.

 

Et c’est pourquoi vous souffrez et vous avez raison de souffrir !

Et c’est pourquoi aussi je viens.

 

Tout d’abord, pour vous le dire et surtout pour vous sauver et vous donner, à vous qui avez tant souffert de pouvoir plus tard construire cet Amour unique auquel vous avez droit et qui peut exister, et qui doit exister et qui existera.

divers3

Pour y arriver, il faut apprendre à vivre, le plus possible avec moi, avec mon Père et l’Esprit Saint, avec ma très Sainte Mère, avec tous les saints, avec les anges et les archanges, avec tout le ciel !divers3

 

Comment ? En recevant les sacrements de la sainte Église catholique, en me confiant tout : peines, souhaits, incompréhensions, chaque jour et en priant ma Sainte Mère.
divers3

 

Vous sentirez alors que nous existons vraiment, que nous vous aimons, que nous sommes des êtres libres et que nous désirons vous communiquer cette liberté.
divers3

 

%d blogueurs aiment cette page :